Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 16 août 2022
Antananarivo | 22h05
 

Editorial

Qui sème le vent récolte la tempête

lundi 18 juin 2012 | Ndimby A.

Trois ans et demi après le coup d’État, les faits continuent à démontrer le niveau d’incompétence du régime hâtif. Dans le Sud, des dahalo se sont constitués en forces lourdement armées, et s’en sont pris à un détachement de gendarmes qui a perdu plusieurs des siens [1]. Quand on ne voit pas plus loin que le bout de son nez, on se permet d’exiger du haut d’une place publique que les chefs de l’armée et de la police se mettent aux ordres d’un civil qui n’a pourtant pas qualité pour exiger ce commandement (comme ce qui s’est passé le 30 janvier 2009). Quand on ne voit pas plus loin que le bout de son nez, on favorise une mutinerie pour faire basculer en sa faveur le cours des évènements (comme ce qui s’est passé le 8 mars 2009). Quand on ne voit pas plus loin que le bout de son nez, on a la stupidité de s’appuyer sur des bidasses pour faire main basse sur le pouvoir (comme ce qui s’est passé le 17 mars 2009). Résultats : on crée les conditions pour que le peu de discipline, qui est selon l’expression consacrée « la force principale des armées », vole en éclats. Conséquences : croissance des trafics d’armes, implication de militaires dans des actes de banditisme, politisation et donc perte de crédibilité de l’armée. « Forces de l’ordre ou du désordre », nous posions-nous comme question le 21 mai 2010, après la mutinerie du FIGN. Les bandits ont osé attaquer le domicile du chef de service antigang.

L’image-symbole de l’armée sous Rajoelina, prompte dans l’arrestation musclée d’opposants inoffensifs, et qui s’en prend à un porteur de drapeau national. Mais pourquoi est-elle incapable d’avoir la même efficacité pour affronter les bandits et les dahalo ?

L’armée, la gendarmerie et la police ne tentent donc de faire montre d’initiative et d’efficacité que dans la répression des opposants. Car il est vrai que pour déclencher et faire aboutir à la vitesse TGV des enquêtes sur des bombinettes artisanales, nos enquêteurs démontrent une compétence extraordinaire. Idem pour arrêter les opposants ou intimider les journalistes. Il est vrai qu’il y a aussi une affaire dans lequel nos fins limiers ont fait feu de tout bois : quand il s’était agi de retrouver le Blackberry de l’épouse du Grand hâtif. Par contre, si vous vous faites attaquer, braquer ou subtiliser votre téléphone en plein Analakely, essayez donc de porter plainte et vous pourrez constater à quoi servent vos impôts qui servent à payer les fonctionnaires en charge de la protection des simples citoyens : à rien, ou presque.

Nos forces de l’ordre, si ordre il y a, montrent donc jour après jour leur déchéance. Au-delà de la prostitution des idéaux et des valeurs militaires chez certains (ou beaucoup ?) pour aller se mettre au service du politicien le plus offrant, leur manque de réussite devant le banditisme illustre leur impuissance. Les raisons sont simples. D’une part, quand un coup d’État provoque une crise politique, et que la crise politique provoque un marasme économique, la délinquance et la prostitution ne peuvent que se développer vertigineusement, car il y a un fait indéniable : les gens ont besoin de manger. D’autre part, quand on met dans la tête des bidasses qu’en se rebellant contre l’autorité, on accède au statut de « héros protecteur du peuple » (comme le sous-entendent certains attardés mentaux adeptes du non-droit et des révolutions), il est normal que les pertes de repères se succèdent les unes aux autres [2]. Et finalement, entre soutenir un coup d’État, procéder à une attaque à mains armées contre une villa (ou un Palais présidentiel, comme le 16 mars 2009…), procéder à la location ou à la vente d’armes de guerre, cela relève d’une logique commune : le fait de considérer que les règles de Droit mises en place par les hommes pour le vivre-ensemble peuvent être allègrement sautées. J’invite le lecteur à relire la partie consacrée aux conséquences potentielles de la mutinerie et du coup d’État au sein de l’armée dans l’éditorial Bienvenue chez Baroa (18 mars 2009). Après trois ans, chacun pourra tirer son propre bilan.

En définitive, quelle différence y a-t-il alors dans la mentalité d’un auteur de coup d’État et dans celle de Remenabila, celui qui aurait pris la tête de ces dahalo dans le Sud ? L’un et l’autre refusent de respecter les règles républicaines. L’un et l’autre basent leur pouvoir sur celle des armes. L’un et l’autre n’ont aucun scrupule à s’approprier ce qui ne leur est pas dû. L’un et l’autre utilisent leur charisme pour mobiliser leurs partisans et les envoyer s’attaquer aux valeurs et principes de l’État et de la civilisation. Si cette question de rébellion dans le Sud n’est pas rapidement gérée, on va se retrouver devant une extension du phénomène, avec le risque de voir certains politiciens (du Sud ?) tenter d’y trouver leur compte. Et un peu comme pour les sauterelles qui étaient parties de la même région il y a quelques années, le pouvoir ne se rendra compte de l’acuité du problème qu’une fois qu’il sera aux portes de la Capitale. Et soit dit en passant, la situation qui est en train de se passer dans le Sud de Madagascar rappelle un peu ce qui s’est passé il y a quelques mois au Mali : après le putsch de quelques bidasses écervelés, l’autorité de l’État et l’efficacité de l’armée ont tellement été battues en brèche que des rebelles n’ont eu aucun mal à en profiter, jusqu’à arriver à quelques centaines de kilomètres de Bamako.

Il y a quelques semaines, un haut responsable de la Police nationale a révélé une tentative d’assassinat du Grand hâtif à coup de … grigris. Une fois qu’on a entendu cela, on peut se dire que plus rien ne doit nous étonner, à commencer par l’incapacité des responsables à juguler l’insécurité. Quand des policiers commencent à utiliser ce genre d’arguments pour se rendre intéressants, on se demande à quoi servent nos impôts qui servent à financer l’école de la Police nationale.

Devant ce genre d’argumentation utilisée par des gens censés être sérieux, il ne faut donc pas s’étonner de l’ampleur prise depuis quelques temps par ces rumeurs d’association sataniste qui occupent depuis un certain temps les colonnes des journaux et les conversations des crédules. Il est inquiétant de voir combien de personnes y accordent foi, en se basant sur des « on dit » et des « il parait que », mais sans avoir jamais vu ou entendu une seule personne dans tout Madagascar témoigner d’un vécu réel sur le sujet. En attendant, tout le monde s’improvise expert de la question, et y va de son petit scoop. Mais là où ça devient dangereux, c’est quand lesdites informations quittent le côté amusant pour passer dans la diffamation. Ainsi, une entreprise malgache productrice de biscuits a dû se fendre de communiqués à la fin de la semaine dernière pour tenter d’expliquer que ses produits n’avaient rien à avoir avec cette histoire, qui aurait été risible si elle ne révélait l’aspect honteux et tragique de la propension aux hono hono, tsaho et tondro-molotra au sein de la société malgache.

Ma thèse sur cette question est cependant toute autre. Les gens qui manipulent cette rumeur de groupe sataniste pour créer la psychose, sont ceux qui vont à un certain moment se lever pour dire qu’ils sont la solution au problème. Il faudra donc scruter les opérations de communication des sectes et autres groupes religieux, pour voir qui va prétendre être le preux défenseur de Madagascar contre les satanistes. Mais il est vrai que dans certains esprits, on n’est pas à une rumeur près. D’ailleurs, Fozaland n’est-il pas basé dessus ? Alors entre les grigris, les bombinettes, l’affaire Daewoo, la volonté de Rajoelina d’installer la démocratie et sa capacité à sauver le pays, ainsi qu’autres fariboles et calembredaines, il y a en définitive les mêmes vapeurs hallucinogènes [3].

Les dahalo osent tendre une embuscade à un détachement de gendarmes : qui va encore dire que le Grand Hâtif a une quelconque autorité dans ce pays ? Mais qu’à cela ne tienne : cela ne l’empêche pas de faire le tour du monde au frais de la princesse pour jouir du fait d’être un DJ-Président, et se croire l’égal des grands de ce monde. Après New-York où il a été invité en mai à donner son point de vue sur l’économie et la finance mondiales, il est allé à Rio en juin pour parler d’environnement. On se demande bien si les Nations unies organisatrices de ces sommets se rendent bien compte : quelle crédibilité un homme comme Rajoelina peut-il parler de ces sujets ? A moins que l’on y parle de faillites et de chômage causés par les coups d’État, ou encore de trafic de bois de rose, seuls sujets dans lesquels le régime hâtif peut prétendre avoir une certaine expertise.

Notes

[1Dans la mesure où on peut difficilement croire que de telles armes ne sortent des casernes sans la complicité de certains militaires, ceux qui sont concernés par les trafics d’armes dans les casernes feraient bien de réfléchir aux conséquences de leurs actions.


[2Ces Che Guevara des claviers vont sans doute faire profiter le forum de leurs éructations habituelles, en affirmant que le phénomène dahalo a existé bien avant que Rajoelina n’arrive au pouvoir par la force de l’élection du 13 mai….

[3Cela me rappelle deux anecdotes cocasses qui montre combien les citoyens de Fozaland et les griots de la Moracratie aiment les rumeurs. Il y a quelques semaines, une simple erreur technique dans la mise en ligne avait attribué pendant plusieurs heures un article écrit par Ndimby A. à Patrick A., avant d’être corrigée. Le forumiste Bekamisy y a vu un acte volontaire pour tenter de tromper les lecteurs, et commettra d’innombrables posts pour parler de sa “trouvaille”. Puis, quand Madagascar-Tribune.com avait publié un post du blog Fijery, lui-même reblogué à partir d’un ancien post, le forumiste Iarivo fait part des résultats de son enquête : ce post n’a jamais existé autrefois sur le blog et a été “antidaté” (pour son éducation, le lien est ici). Quelquefois l’analyse du comportement de certains forumistes semble beaucoup plus relever de la psychiatrie que de la sociologie des consommateurs de médias.

51 commentaires

Vos commentaires

  • 18 juin 2012 à 08:56 | Tsambararana (#4785)

    Tout est dans la normalité.

    Le désordre était et est prévisible. Rien à craindre. De plus, les malgaches aiment ça aussi. Quand nous avons lu dans ce journal il y quelques dizaine de mois un ministre choisi, qui a osé mettre dans son CV qu’il avait poursuivi ses études aux USA Harvard et voici la personne :

    Andriamanda VII, un faux PhD

    Pas seulement lui, il y a un autre, qui avait dit qu’il a poursuivi ses études à l’ENA France, alors que ce n’est pas le cas :

    Pierrot Rajaonarivelo, un faux étudiants de l'ENA France

    on voit bien le degré de sériosité de HAT. Qui peut apporter de justification sur ce point ? ET là, Rajoelina a tout ramassé.

    J’ai dit dès le début que nous sommes dirigés par un CLOWN. Et comme vous dites ici même, c’est une République de Banane. Et vous espérez quoi au juste ?

    Je résume : Les malgaches aiment les désordres comme les forces de désordre s’est installé depuis le 8 février 2009. Tout est dans la normalité.
    Sources :
    www.madagascar-tribune.com/Les-membres-du-gouvernement-Albert,15685.html)
    www.madagascar-tribune.com/Les-coups-de-griffes-du-samedi-19,16682.html

    • 18 juin 2012 à 12:04 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Tsambararana

      Mais Tsambarana , pourquoi voulez vous que ces deux là ne profitent pas eux aussi
      de l’intelligence du C(L)O(W)N

    • 18 juin 2012 à 12:25 | hrrys (#5836) répond à Tsambararana

      Parlant d’un clown , R8 incarnait celui d’un n.u.l à scier de tous les clowns au pouvoir .Ndimby dans ses commentaires ne se rendent jamais compte que son idole (R8) faisait partie de celui qui ne voit que le bout de son nez.
      Déjà , en signant la FR , R8 veut son application intégrale y compris les notes explicatives (alors qu’il a la faculté d’émettre une ou des réserves) . J Zuma ne se préoccupe et ne doit pas se préoccuper aux affaires intérieures de M/ar .Çà relève de la souveraineté étatique , il appartiendra à chaque état de déterminer qui est vraiment éligible ou pas.
      En ce qui concerne les dahalo ,je pense que ça peut avoir une relation entre les politicards malagasy notamment ceux de l’opposition .

    • 18 juin 2012 à 12:38 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à hrrys

      En voilà un qui aime la propension des ’hono hono’

  • 18 juin 2012 à 08:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    C’est grave docteur !
    Pour comprendre un peu ce qui se passe à Madagascar :
    - Le Premier Ministre de la Transition de l’Union Nationale Jean Omer Beriziky demande d’arrêter les exportations de zébus sur pied,
    Des enquêtes pour révéler
    - les noms des complices de "DAHALO",
    - les commanditaires nationaux et étrangers,
    - les collaborateurs des dahalo dans l’Administration.
    Tout cela, pour en finir, avec un culte mystérieux du FFKM :
    "L’Eternel est avec Toi,fort et vaillant homme",le commanditaire de la "faillite de Madagascar".
    Basile RAMAHEFARISOA
    1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 18 juin 2012 à 12:55 | el che (#344) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour,

      "Le Premier Ministre de la Transition de l’Union Nationale Jean Omer Beriziky demande d’arrêter les exportations de zébus sur pied"

      Autre solution :

      - Que les forces de l’ordre accompagnent les exportations de zébus. Ravalomanana a bien adopté cette méthode pour ses vache Holstein....

      Laisser se figer l’économie, c’est donner raison aux dahalo et laisser planer la terreur sur la région

  • 18 juin 2012 à 09:05 | niry (#210)

    les fouzas tenteront toujours de se déculpabiliser et renvoyant la faute aux autres.. Ca fait maintenant 1189jours et toujours pas de bout du tunnel, mais bien au contraire, on s’enfonce, on s’enfonce...

    Je lance un appel aux pays désireux de refaire à moindre frais leur réserves et stocks d’or : venez vous servir à Madagascar ! Les conditions idéales sont réunies : frontières perméables, administration gangrenée à souhait, aucune vélléité de bien faire à long terme !! bienvenue à Fouzaland ! Un pays riche dirigé par des mendiants affamés !!

    • 18 juin 2012 à 09:28 | hrrys (#5836) répond à niry

      Les pro R8 se complotent pour un nouveau coup d’état . FIGN , BANI , actuellement MILICES DEGUISES EN DAHALO....

  • 18 juin 2012 à 09:36 | krizzy2 (#5166)

    "[2] Ces Che Guevara des claviers vont sans doute faire profiter le forum de leurs éructations habituelles, en affirmant que le phénomène dahalo a existé bien avant que Rajoelina n’arrive au pouvoir par la force de l’élection du 13 mai…."

    Rajoelina n’a rien inventé, tous les maux existaient avant son accession au pouvoir : Corruption, gabégie, pauvreté de la masse, dahalo... tout ce qu’on veut.

    Mais tout, hélas, s’est amplifié depuis qu’il est là. Les français se sont défaits de leur président bling-bling. A quand notre tour ?

    Pour rester dans le sud : Une délégation gouvernementale rançonne une ONG étrangère en faisant du chantage à son agrément. Un pavé de plus dans la réputation fangeuse de notre pays.

    Sans vouloir verser dans l’anti-DJ isme, il est effectivement choquant de voir l’ONU l’inviter malgré l’anormalité de sa position.

  • 18 juin 2012 à 09:48 | bema (#828)

    "On se demande bien si les Nations unies organisatrices de ces sommets se rendent bien compte : quelle crédibilité un homme comme Rajoelina peut-il parler de ces sujets ? A moins que l’on y parle de faillites et de chômage causés par les coups d’État, ou encore de trafic de bois de rose, seuls sujets dans lesquels le régime hâtif peut prétendre avoir une certaine expertise." Ndimby A. Quelle pertinence comme analyse !!!. Vous êtes le seul intelligent du pays à juger tout le monde. Simple question à Ndimby, pourriez-vous vous poser les mêmes critiques ? Ne regardez pas que le bout de votre nez car tout le monde a horreur des tricheurs. Je vous rappelle que les Malgaches n’ont pas choisi cette situation et svp proposez une solution.Misaotra Tompoko.

    • 19 juin 2012 à 07:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bema

      Bema,
      Merci de votre intervention.Actuellement,je m’efforce de ne pas trop intervenir parce que le compte sur la "rencontre du Président Marc Ravalomanana et andry nirina rajoelina" pour débloquer cette crise Malgache.
      Que cette rencontre soit suivie d’une réunion des quatre -Albert ZAFY ,Didier RATSIRAKA,Marc RAVALOMANANA et andry nirina rajoelina-"PLUS" les autres, pour une "CHARTE DE VERITE",chère au Professeur ZAFY Albert.
      D’autre,c’est le retour imminent du Président Marc RAVALOMANANA pour participer à la vie politique nationale Malgache.
      VIVE MADAGASCAR
      Madagascar aux Malgaches.
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 19 juin 2012 à 07:19 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification :je compte sur la rencontre....

  • 18 juin 2012 à 10:14 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Quant la frustration prend le dessus, l’objectivité s’envole. L’éditorial et son auteur se perdent en conjecture en voulant écrire à tort ou à raison que les problèmes du pays se résument aux conséquences de la crise de 2009. Il a volontairement occulté tous ce qui s’étaient passés auparavant ( la prolifération des armes faisant suite à la crise de 2002, les opérations effectuées et les promesses non tenues par RA8 même pour éradiquer les phènomenes dahalo : opération tsy minday mody, dina ny menavozo, etc., les hélicoptères et les kavin’omby avec émetteur de RA8, etc.) c’est à dire dans le temps et même dans l’espace aussi:le phénomène de criminalité ailleurs dont la gravité dépasse l’entendement si on prend comme exemple l’AFRIQUE DU SUD, un pays leader en Afrique où le nombre de crime journalier pour 49millions d’habitant (à peu près le double de la population malgache ) est de 44meurtres et 180viols par jour en moyenne.
    L’éditorial et l’auteur même ne voient pas plus loin que le bout de son nez en voulant tout expliquer par la crise de 2009 et un coup d’Etat.

    • 18 juin 2012 à 11:20 | niry (#210) répond à plus qu'hier et moins que demain

      "+ qu’hier" et ses grands sabots... En tout cas, Ndimby avait bien prévu votre intervention. On peut aussi vous qualifier de "prévisible", de "2 pieds dans le plats", de "nez au milieu du visage".. bref, làlan-dririnina é.. mpanao valintenim-poza.

    • 18 juin 2012 à 13:24 | el che (#344) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Du temps de ra8, on spoliait aussi l’état de 60kgs d’or, soit de deux ans la production nationale ??? Et on va nous faire croire que la HAT n’y est pour rien dans cette affaire ? Comment la circulation d’un jet privé, avec autant de butin puisse passer à l’as par la police aérienne ??? Dahalo et HAT sonf kif-kif et bourricot_______

  • 18 juin 2012 à 10:30 | intrus (#6296)

    Et bien, merci pour la lumière Oh grand Ndimby.

    Moi qui avait le blues en ce début de semaine après avoir passé 2 heures dans les embouteillages à Anosy (devenu antsahamarofoza depuis 3 ans chaque année aux mêmes périodes), je me sens revivre après avoir lu l’article et me rendre compte que je ne suis pas le seul à penser que le dossier #4822 relève de la psychiatrie et Iarivo tananako c’est juste une question de QI .

    Rajoelina ? Il est juste un vecteur et il nous prouve à sa façon l’universalité du 2LOT comme quoi tout tend vers le désordre.

    Les dahalo dans le sud ? La compétence de nos forces de l’ordre ne sont plus à démontrer. L’invité du zoma du Gal Richard Ra8 le démontre... ainsi que l’affaire blackberry de LADY MI (référence à lady DI, mais je me demande si l’on peut vraiment faire l’analogie même si les deux font dans l’humanitaire et le social mais dans des but totalement différents).

    Satanisme :

    Je risque d’offenser beaucoup mais je vais le dire comme je le pense.
    - Après Rasalama martiora (martyre de sa religion et du pays) , on a inventé une histoire de Victoire Rasoamanarivo car le catholicisme à Madagascar n’avait pas de martyre... Après le 666 pour diaboliser levalo et ses histoires de chèvres noires et 77 sur les plaques des véhicules tiko, on ’est empresser de mettre Louis Rafringa "saint" vu que la crédibilité de l’ECAR après les débordements d’OMAR s’était vu en baisse de côte.

    Bon, voilà maintenant que cette même EKAR n’arrive pas à retrouver son souffle alors que le FJKM milite pour la liberté de son pays (HMF). Les bancs des églises catholiques se vident et le genre Jocelyn Ranjarison mailhol s’en portent mieux.

    Ben voilà, il faut trouver un moyen de remplir les Ecar, de vendre plus de chapelets et d’eau de lourde et surtout surtout justifier la venue des ossements d’un certain Don Bosco.... Qui l’aurait cru, du marketing et de la manipulation religieux, mais on le savait déjà quand la radio don bosco hurlait le 26 janvier 2009 : "le peuple a faim" en encourageant les pillages ce jour noir pour madagascar.

    Oh z.ut, écrire ses noc.ries m’a refiler le blues... Mais je suis sûr que d’autres commentaires vont me refiler la pêche....

    • 18 juin 2012 à 20:00 | da fily (#2745) répond à intrus

      Faudrait peut-être que certains s’achètent un cerveau, et par la même occasion, des lorgnons pour lire et relire mieux ce qui est écrit.

      J’ai pas entendu brailler qu’avec le dijéi, on tournait le dos avec les mauvais tics, qu’on serait en démocratie totale (la harangue prônait principalement le retour à cette notion), qu’on saurait juguler l’insécurité ? Je vous laisse finir l’argumentaire...

      Si Tojo veut remonter aussi haut pour (par) faire son contrepied à Ndimby, il me semble qu’il se fourvoie les doigts jusqu’à la rotule du genou gauche au point de provoquer un début d’épanchement de synovie...c’est vous dire les talents de tailleurs de cheveux du loustic, c’est presque intéressant, s’il ne pratiquait pas exactement la même diatribe que celui qu’il critique. Quand on veut pointer des 10 doigts, les "sachants" et autres "pensants", j’ose espérer que Tojo ne s’exclue pas du sérail ! sacré Tojo, l’ombre de ton père est si envahissante ? Revois un peu la saga de Star Wars, tu sauras sélectionner certaines révélations. JOKE !

    • 19 juin 2012 à 07:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à da fily

      "sacré Tojo,l’ombres de ton père est si envahissante.., ??"
      Alors da fily :
      - "Tojo est le fils de QUI..exactement".
      Vous n’êtes pas obligé de me répondre.
      Cordialement.

  • 18 juin 2012 à 10:51 | Tojo (#6209)

    Lorsque le Roi Andriamasinavalona confia à ses fils le règne de son Royaume divisé par la circonstance en 4, il était loin d’imaginer que ceux-ci allaient mettre ledit Royaume à feu et à sang, donc ingouvernable. L’égoisme, l’incompétence formaient alors la matrice de la pensée politique de ces quatre fils indignes. Le salut de l’illustre père n’est venu que par "les enfants", non régnants. Et qui, grâce au rapport de force qui s’installa, avait permis de rétablir l’ordre et l’é.rection d’une construction politique plus stable et plus intelligente.

    On ne peut donc pas accuser ici, le Roi Andriamasinavalona d’être un Roi indigne pour ne pas avoir su, à temps, prévoir les incapacités de ses fils à régner convenablement. on ne peut pas non plus l’accuser d’être "inintelligent" pour ne pas avoir su rendre plus intelligents ses fils qu’il prédestinait à régner par rapport à ceux qu’il programmait à "ne pas régner". Il a, probablement, agit selon sa propre capacité de discernement et corrigé les aléas de la circonstance qui s’imposaient à lui.

    Maintenant, dire que Remenabila et Tokanono soient la "création" du coup d’Etat de 2009, c’est vouloir indirectement dire que Andriamasinavalona est responsable du banditisme, de l’incompétence et de la puérilité de ses 4 fils qu’il a conçu (il n’aurait donc pas dû les concevoir). Car effectivement, il semble bien là montrer qu’il n’a récolté que ce qu’il a semé dans les entrailles de ses épouses.

    Qui sème le vent récolte la tempête. Soit, On verra si cette hypothèse tiendra vraiment la route....

    • 18 juin 2012 à 11:57 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Tojo

      Mettre sur le mème plan le roi Andriamasinavalona et b.e.n.a.l.i.k.a !!!??

      Allez toutoutojo aboyez plus fort , encore un autre tour de magie

    • 18 juin 2012 à 13:07 | el che (#344) répond à Tojo

      Ndimby a parfaitement vu juste quand il met en parallèle le comportement des dahalo et de Rajoelina : ils utilisent la force sans en avoir le mandat ou l’autorisation. Ces exactions anti-démocratiques affaiblissent l’autorité de l’état. Depuis l’antiquité, on a compris que les gens qui gouvernent ou qui dirigent doivent avoir un mandat pour être respecté.
      Le régime de la HAT symbolise le régime bananier, il est normal que d’autres groupes illégitimes emboîtent leurs pas.

      Il n’est pas faux de dire qu’on se dirige vers la haitisation de l’état, avec la possible prolifération de chefs de guerre, bandits de grands chemins

    • 18 juin 2012 à 16:10 | Tojo (#6209) répond à Rakotoasitera Fidy

      Il faut toujours mettre sur le même plan ce qui est comparable. Le raccourci est un raccourci. Qui sème le vent récolte la tempête....

    • 18 juin 2012 à 16:22 | Tojo (#6209) répond à el che

      Ce qui n’est pas normal c’est que ceux qui prétendent dénoncer les agissements de Rajoelina font l’apologie des assassinats des Dahalo, et les hissent en Héros national. Ndimby insinue ici que les militaires méritent le sort que les dahalo leur ont infligé tout simplement parce qu’ils sont comme Andry Rajoelina : Ils ont fauté (alors que les militaires morts n’ont rien à voir avec le coup d’Etat. Le péché de Andry Rajoelina justifie - selon Ndimby - la mort de ces soldats). Un argument, en quelque sorte qui autorise une grosse et bonne insulte envers le bon roi Andriamasinavalona pour le prétexte que ses fils ont dé.co.né grave. Voilà toute l’intelligence des pro-Ra8, lorsque la haine de HAT les aveugle.

    • 18 juin 2012 à 16:37 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Tojo

      Parceque toutoutojo trouve normal d’insinuer que Ndimby insinue ...

      ’Hono Hono’ , eh oui pour toutoutojo comme tout ce qui brille n’est pas or , or l’or brille donc l’or n’est pas or

      Effectivement Iarivo vs toutoutojo = binome hautement intelligent

    • 18 juin 2012 à 20:53 | Ndimby A. (#444) répond à Tojo

      Tojo

      Au lieu d’interpréter à tort et à travers ce que j’insinue ou pas entre les lignes, contentez-vous de lire ce qui est écrit noir sur blanc sans faire fonctionner votre imagination. En croyant voir dans cet édito une apologie de l’assassinat de ces pauvres gendarmes, je me demande ce que vous fumez, mais en tous cas vous devez en fumer beaucoup trop. Je vous défie de démontrer vos dires à partir de mes mots.

  • 18 juin 2012 à 11:58 | ratiarivelo (#131)

    Salama e !! Tsy ampiana intsony . Fa misaotranao zandry lahy Ndimby ! Trafo-kena e **************** !

  • 18 juin 2012 à 13:30 | Citoyenne Malgache (#599)

    Un militaire face à des enseignants grévistes (imaginez le ton ironique) : "l’indemnité mensuelle que vous réclamez, nous on le touche en un jour ... "

    Jusqu’à quand cela va durer... 3 ans et demi sont passés...
    Dans deux ans, est-ce qu’on en sera toujours là à "forumer" sur des situations qui n’auront guère changé depuis 2009 ? Je me rends compte que je suis en train de perdre les années les plus précieuses de ma vie...

    • 18 juin 2012 à 13:48 | hrrys (#5836) répond à Citoyenne Malgache

      3 années se sont écoulées , la pierre d’achoppement n’est autre que R8

    • 18 juin 2012 à 14:46 | elena (#3066) répond à hrrys

      Et oui,voilà où on en est depuis qu’il est parti !!!
      Victoire incontestable de la HAT dans tous les domaines.
      Victoire par KO et nous avec !

    • 18 juin 2012 à 15:04 | hrrys (#5836) répond à elena

      Dans les contextes économico-politique et social de M/ar , le mouvement populaire ( Rajoelina n’est qu’une infime partie ) aboutit toujours à des phénomènes économiques , sociales désastreuses pour notre pays .
      Le KO général que vous venez de qualifier est la conséquence de la stagnation sur tous les fronts de notre pays adoré .
      Quelle victoire insinuez -vous donc de cela ? victoire du peuple malagasy ?
      S’il y a vraiment atermoiement dans la prise des décisions politiques , c’est tout à fait la responsabilité des politiques qui se préoccupent davantage aux intérêts purement politiques et personnels

  • 18 juin 2012 à 15:11 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il y a plusieurs formes de ne pas soumettre et s’opposer à la main mise d’un pouvoir - non élu - , oppressant, dictatorial. Mais qu’est-ce qu’on constate à Madagascar depuis quatre ans ??? Une appuyer plus ou moins avéré de la majorité de notre classe politique, l’Armeé, les intellectuels et les élites de notre pays à ce pouvoir dont tout le monde sait qu’il n’a aucun mandat, illégal.

    Respirons bien, celui qu’on appelle DJ a-t-il les moyens intellectuels de diriger un pays pauvre, indiscipliné, etc....compte plus de 20 millions des têtes ? À lui tout seul, quelque soit l’appuyer politique dont il dispose en 2009, il aurait été capable de faire tombé un pouvoir légal et toutes les institutions politiques et autres de pays avec lui ? La réponse est NON.

    La politique ne m’attire pas, surtout la politique qu’on pratique à Madagascar. Si c’était une femme, elle n’est pas élégante. Une femme peut être laide, mais peut-être élégante tout de même, une femme élégante attire la curiosité. Bref, notre femme, elle est laide....elle n’attire pas grand monde.....et si c’était un homme, il est sale, puant donc.....comme un corps mort en décomposition que même les charognards n’en veulent pas.....

    Les responsables de nos malheurs sont :

    - notre classe politique, l’Armée, les intellectuels et les élites de notre pays.

    J’ai avancé ici que si Rajoelina était un DJ côtier, il ne resterait pas une semaine à la tête de Madagascar, un côtier doit être brillant pour espérer rester quatre ans sans avoir été élu à la tête d’un état indépendant. Cela veut tout simplement dire que ceux qui sont derrière Rajoelina connaissent parfaitement l’histoire de notre pays, notre mentalité et ils savent anticiper nos faits et gestes......bref, ils manipulent nos élites...

    Depuis le coup d’État, Madagascar porte donc l’image véritable de sa classe dirigeante et a le niveau de ceux qui se sont imposés à sa tête. C’est aussi simple que cela.

    Et Madagascar ne s’en sortirait que lorsque sa classe politique, son Armée et ses élites et intellectuel, que lorsque la majorité de ces gens ne se révoltent, enfin, ceux qui ont encore l’élégance au fond d’eux même.

    Pour l’instant, nos élites acceptent d’être dirigés par de non élus, elles acceptent l’humiliation, elles sont perdues....pourvu que cela ne dure pas une éternité....

    • 18 juin 2012 à 16:39 | Tojo (#6209) répond à diego

      Un côtier peut rester autant qu’il veut au pouvoir si le peuple le souhaite. Il ne faut pas donner aux Ambaniandro la qualité qu’ils n’ont pas. Le pouvoir de Andry se maintient justement grâce aux côtiers qui peuplent l’armée nationale. Ce que Ra8, le raciste invétéré n’a pas su et pu anticiper croyant que sa politique racialiste ethnocentriste décalé l’immunisait alors qu’elle ne faisait que l’enfermer dans l’aveuglement. Les vestiges de l’élite ravalomananaienne sont incarnés par ceux qui braillent sur MT et qui remplissent les colonnes des journaux fautes de bases sur le terrain.

      L’histoire de Madagascar, tout le monde le connait. Sauf que au lieu de la mettre à sa juste place, à savoir dans la catégorie de l’histoire, certains têtes-gonflées continuent à enfermer l’avenir de Madagascar dans le passé décomposé au sein duquel ils ne comptent pas s’en détacher.

      Un certain Vanf s’agenouille encore devant le mysticisme des 12 collines, alors que d’autres y trouvent des cobalt et nickel enfoui dedans et sont prêts à les vendre aux asiatiques.
      Côtier, Merina, ne sont pas important même si les racistes s’y accrochent encore comme un clébard sur son os. Seuls ceux qui n’ont pas encore compris que la politique est un combat à mort qui s’étonnent encore de sa laideur.
      C’est de la même logique que Ndimby ose se permettre de dire n’importe quoi car il sait que d’autres vont gober tout ce qu’il leur sert. Les mots savants sont là pour impressionner les cancres. Il fait des raccourci, et les fainéants applaudissent. Il met sur un même plan Andry et les dahalos sans se gêner de la malhonnêteté intellectuelle qu’incarne son argument, car il sait que les têtes lobotomisées vont suivre... Ainsi de suite, voilà maintenant 3ans.

    • 18 juin 2012 à 17:40 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Tojo

      La politique est un combat a mort ... ça sent le sapin pour Rajoelina

    • 18 juin 2012 à 18:12 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Tojo

      Arretez de dire des inepties Tojo : le pouvoir de Andry se maintient grace aux cotiers qui peuplent l’armée .. les cotiers apprécieront et d’un , ensuite cela se voit que vous etes bien tres tres loin de Madagasikara , n’importe quoi Tojo

    • 18 juin 2012 à 19:05 | diego (#531) répond à Tojo

      Bonjour Tojo,

      Je vous lis et je vous comprends.

      Mais vous savez, je suis persuadé que ce que je comprends ou pense avoir compris est loin, souvent très loin de la réalité. Pour autant, je m’entête à catégoriser les problèmes politiques du pays comme des problèmes qui trouvent ses origines, avant tout, dans l’idiotie, l’immaturité et souvent l’irresponsabilité de nos élites. Nos élites, si je comprends bien, sont composées des enfants et petits enfants des FOKO qui composent le peuple malgache.

      2009 est la preuve que les problèmes de Madagascar ne sont pas, pas seulement d’ordre ethnique. 2009 est la preuve vivante, accusatrice de l’incapacité de notre classe politique et l’Armée malgache à mesurer la portée, la lourdeur de leur responsabilité. C’est bien la preuve incontestable que nos élites ne sont pas à la hauteur de ce que la Nation attend d’eux.

      Quand vous entendez des gens, vous disant responsables, comprendre la chute de Mr Ravalomananam, que vous êtes Côtier ou Merina, etc..., telle personne ne vole pas bien haut, sa place est ailleurs, pas à la tête du pays.

      La chute d’un pouvoir à Madagascar se ressemble fort bien ! Et on retrouve, toujours et encore les mêmes acteurs, Merina ou Côtier, Côtier ou Merina.

      Le jour où les GASY TSY ANKANAVAKA arrivent à une conclusion :

      - qu’on empêche, pour diverses raisons, que leur pays se développe et qu’on l’empêche de prendre la rêne de leur propre pays, maitre de leur destin,

      ce serait déjà un grand pas, la moitié du chemin vers n’importe quelle direction est déjà parcouru.....

      On empêche nos élites de diriger notre pays, mais au lieu de faire face à leurs ennemis communs qui ne sont que les ennemis de peuple qu’ils aspirent à diriger, ces mêmes élites s’entretuent, c’est bien la preuve de notre immaturité.

      Ici même, certains passent leur temps, précieux, à se taper dessus, au lieu de s’éduquer. On apprend toujours quelque chose de ses voisins. On doit parler du pays et de ses problèmes....

  • 18 juin 2012 à 16:41 | kakilay (#2022)

    Soutenir que
    si qu’Andriamasonavalona n’est pas responsable des dérives de ses fils,
    alors rajoelina n’est pas responsable de sa mauvaise gouvernance,
    relève d’un sophisme dont seule une certaine culture peut oser.

    Mais nous sommes d’accord avec cette culture
    que c’est une bande d’irresponsables
    qui est à la barre en ce moment...

    • 18 juin 2012 à 16:52 | Tojo (#6209) répond à kakilay

      Il faut savoir un tout petit peu lire et exprimer une certaine honnêteté : Rajoelina est responsable, pleinement et entièrement de sa mauvaise gouvernance. Personne ne le conteste.

      Mais de là à affirmer qu’il est la vraie cause de la folie de Remenabila, le mauvais génie ayant poussé celui-ci à assassiner les militaires...et dire que les militaires méritent la mort parce que "supposés" avoir soutenu Andry Rajoelina (ce qui n’est pas le cas du tout)...voilà une "culture" des intellos fortement responsables, "trop responsables". Tellement responsable que les yeux de certains irresponsables ont dû retourner vers le roi Andriamasinavalona pour voler quelques références....pour rafraîchir les Coco.

    • 18 juin 2012 à 17:14 | kakilay (#2022) répond à Tojo

      Alors apprenez nous à lire. Où est-ce que vous voyez ce que vous affirmez ? Ma lecture donne ceci : rajoelina a donné l’exemple. Mettre les kalachs de son côté, et toute la rhétorique de la loi du plus fort et de la justice des vainqueurs dont on continue à nous polluer le paysage intellectuel.

      Si rajoelina a raison, alors n’importe qui peut se targuer d’avoir "raison" pour peu que la force soit de son côté.

      Et s’il faut remonter à Andriamasonavalona pour chercher à sauver le soldat rajoelina, c’est que la cause n’est pas sainte. car comparaison pour comparaison, j’attendais que vous nous disiez que rajoelina n’est pas responsable de l’échec de son fils à une compétition de tae kwon do.

      Quand on prend des libertés : ne venez pas nous dire vous êtes le seul à y avoir droit.

      Quoique personne n’a rien compris à l’histoire d’Ambohijatovo, mais vous seuls sont dans les secrets de Dieu.

      Si tout le monde veut aller à Ambohijatovo, c’est parce que Andriamasonavalona a fait quoi... qui dédommagerait encore rajoelina ?

    • 18 juin 2012 à 17:42 | Tojo (#6209) répond à kakilay

      Hélas, je ne suis pas apte à vous apprendre à lire. Essayez de faire un peu d’effort. Ne nous dites pas que huit années ne vous ont servi à rien autre que de becter dans la caisse de l’Etat.

      Justifier la folie de Tokanono par les forfaits de Rajoelina n’est tenable que chez les "trop" responsables grattes papiers brailleurs de fonction.
      Il est utile et nécessaire de remonter à Andriamasinavalona pour crever l’abscès de la malhonnêteté. "Qui sème le vent, récolte la tempête". Dans ce cas, Andriamasinavalona n’avait pas qu’à enfanter des bandits, au moins, la comparaison aurait été infirmée.

    • 18 juin 2012 à 17:44 | kakilay (#2022) répond à Tojo

      J’espère que vous vous êtes compris...
      au moins !

    • 18 juin 2012 à 17:56 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Tojo

      En etes vous vraiment sur que personne ici ne conteste que Rajoelina est pleinement et entierement responsable de sa mauvaise gouvernance ?

      Si vous en etes convaincu Tojo , que proposez vous ?

    • 18 juin 2012 à 18:23 | Tojo (#6209) répond à Rakotoasitera Fidy

      - Je propose qu’on critique Rajoelina par rapport à ses forfaits ; que Ra8 et ses sbires s’organisent dignement, au lieu de se cacher derrière leur doigt de leur incompétence et leur incapacité à séduire, à s’organiser et à féderer les forces, pour s’opposer au régime ; que les grattes papiers ne soient pas animés par la haine ni énivrés par leur coeur, car cela fausse leur argument, ridiculise leur billets, et a des résultats inefficaces, ce qui les discrédite, alors que l’opinion a besoin d’un discours de sincérité et de vérité dans ce monde noyée dans le mensonge.
      - Je propose que l’opposition contribue dignement à l’abrogation de cette Transition qu’elle vilipende et dénonce au lieu qu’elle aide Rajoelina à s’éterniser au pouvoir, à cause de sa piètre stratégie politique qui repose sur une seule personne Ra8.
      - Je propose que l’opposition use voire abuse des pouvoirs que la Feuille de route leur a doté pour achever cette Transition, à travers l’organisation d’une élection à laquelle Rajoelina ne pourra pas voler la victoire ;
      - Je propose que l’opposition cherche à revaloriser l’armée en isolant les élements minoritaires sur lesquels repose ce régime, au lieu qu’elle tente de la diviser alors même qu’elle n’a aucun moyen de la maîtriser ni de la "commander".
      - Je propose que l’opposition pense plus au Peuple plutôt qu’à satisfaire l’intérêt de son unique bailleur : Ra8.
      - Je propose que les "sachants" (comme dirait l’autre) ne croient pas bêtement qu’en dehors d’eux il n’y a que des "ignorants". Le pouvoir ne se quémande pas au cours d’une conférence de presse ni à travers un livre (comme le Vonjy Aina qui n’arrive même pas à sauver son initiateur) mais se gagne par et dans les urnes (quelque soit la condition dans laquelle celles-ci se dérouleront, à charge pour chacun de faire en sorte que sa voix ne soit pas volée par d’autres ).
      - Je propose que MT frappe sans relâche les déviances du régime de Rajoelina sans pour autant se noyer dans l’absurde en justifiant l’injustifiable (comme c’est le cas de Ndimby), en défendant l’indéfendable...car ce sont autant des cartouches perdues, des vides-burnes stériles.
      - Je propose que la meilleure façon de combattre le régime de Rajoelina serait de cesser de brandir l’étendard terni et poussiéreux de Ra8, Car au lieu de fédérer, il fait fuir ; au lieu d’être efficace, il renforce l’ennemi et affaiblit le Peuple.
      - Je propose qu’on condamne la barbarie de bandits sans occulter la responsabilité du régime sur l’insécurité grandissante qui frappe le pays Mais sans pour autant lui donner l’occasion de se dédouaner en l’accusant des choses qui n’ont rien à voir avec lui.

    • 18 juin 2012 à 18:33 | kakilay (#2022) répond à Tojo

      A vous lire,
      on pourrait croire que la vérité
      et la sincérité
      sont du côté de rajoelina.

      Du coup,
      ce dernier deviendrait victime des esprits malfaisants.
      Que de médisance alors sur ce gamin sans reproche
      et irresponsable.

      Tout simplement :
      la pilule ne passe pas.
      A d’autres !
      et ce n’est pas par faute d’impatience...

    • 18 juin 2012 à 18:45 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Tojo

      Le pouvoir se gagne par des elections

      Entierement d’accord

      Par contre donner des leçons ... hum

      Question subsidiaire

      Accepteriez vous que Ravalomanana et Rajoelina se présentent aux elections
      présidentielles au mème titre que d’autres prétendants d’ailleurs ??

      Si jamais , car ce scénario est tout a fait probable : une dictature dirigée par des militaires s’instaurerait chez nous : l’accepteriez vous ??

    • 18 juin 2012 à 18:57 | Tojo (#6209) répond à kakilay

      Chacun ses lunettes...Rester dans le déni est un droit. Sauf que le suicide ne prouve rien. D’où l’appel à l’éclairage Andriamasinavalona

    • 18 juin 2012 à 19:25 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Rakotoasitera Fidy

      Je vois que Tojo tarde a répondre

      Je vais vous dire Tojo : le PS français a obtenu la majorité absolue , a droite
      vous allez entendre les mèmes mots que les votres quant à la lutte pour obtenir le leadership de l’UMP

      Et j’espère que vous serez encore ’vivant’ quand un des deux , Ra8 ou Rajoelina
      gagnera ces electons

      Tojo , je le répète vous etes tres tres loin de Madagasikara

    • 18 juin 2012 à 20:59 | Ndimby A. (#444) répond à Tojo

      Tojo

      Ou voyez vous dans cet édito un soutien à Ravalo, qui n’est de plus même pas cité une fois ?

      Votre défaut est l’équation anti coup d’état = pro Ra8

    • 18 juin 2012 à 22:18 | da fily (#2745) répond à kakilay

      the problem with those kind of gyus, is always the same...complètement absorbé par leur moulinette à presser du Ra8 vierge à froid, à en perdre la notion des choses et à se cramponner à tout ce qui peut être anti-laitier et secouer les sassafras pour la galerie...Vous faites bien d’insinuer qu’on voudrât quelque part que le dijéi fut sincère ? Des nèfles, ceux qui l’ont vu certains matins de janvier 2009, peuvent à regret se dire qu’on n’aurait pas du laisser faire...Mouais, on a été mauvais, au résultat d’aujour’hui on est dans le pâté.

      Et "ça" s’entend parler de déni, "ça" se veut aussi cinglant que le pingouin enragé, mais en moins jovial et la constipation en sus : remonter à Andriamasonavalona et ses fils doit mobiliser autant les neurones que le parfait transit intestinal. D’ailleurs plus bas Ndimby le repeint en 2ème couche, il est vrai qu’il serait tentant de lui faire la lecture à ti Tojo, iarivo est du même acabit, connus de nos services quoi. Mais bon, Tojo vaut mieux que 4 iarivo, 8 hrrys, 13 bobekx, 27 vuze et soixante kopeks, il me rapelle jojo l’affreux mais rigolo clavieriste à un moment !

    • 19 juin 2012 à 07:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rakotoasitera Fidy

      Rakotoasitera Fidy.
      Il faut relire calmement les "propositions" de tojo.Il y a du vrai dans ce qu’il dit mais "NOUS" ne sommes pas obligés de nous chamailler tout le temps et sans arrêt pour deux personnes,les deux antagonistes Malgaches.
      Acceptons la rencontre entre le Président Marc RAVALOMANANA et Andry Nirina Rajoelina,il y aura déblocage de la crise Malgache.

    • 19 juin 2012 à 07:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Ndimby A.

      Ndimby,
      l’histoire du coup d’Etat,pour MOI,Basile RAMAHEFARISOA,c’est le coup fourré de l’extra-constitutionnalité,c’est-à-dire un coup d’etat contre un directoire militaire.
      Cordialement.

  • 20 juin 2012 à 18:14 | el che (#344)

    Dans cette affaire de coup d état les militaires sont responsables au même titre que les putschistes. les militaires qui ont participé. à ce crime. peuvent même être à l initiative. En effet présenter un civil. paraît plus plausible auprès de la CI pour masquer la forfaitaire en révolution .
    Quand au autres généraux leur responsabilité est aussi engagé des lors qi ils ne se sont pas opposés au soulèvement de leur confrères.
    De toute évidences les principaux généraux etaient informés de ce coup d état et ont reçu la recommandation de ne pas agir

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS