Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 novembre 2020
Antananarivo | 23h45
 

Editorial

Baroa en son royaume ?

jeudi 19 mars 2009 | Ndimby A.

Impensable il y a seulement quelques semaines, le coup d’essai a été le coup de maitre, le coup de maitre a été un coup d’État (1). Andry Rajoelina est devenu Chef d’Etat légal de Madagascar le 17 mars 2009, soit deux mois jour pour jour après la fin de l’ultimatum pour réouvrir Viva TV, prétexte du début de son mouvement de rébellion. Il a donc remporté la guerre, après les défaites accumulées une à une par Marc Ravalomanana.

On saluera donc le courage de Andry Rajoelina à se dresser face aux abus du Président de l’époque, et sa capacité à créer une large coalition politique, militaire et populaire pour en faire le marchepied de ses ambitions. Cependant, la véritable question ne réside plus dans le caractère légal de son pouvoir, mais dans les chemins tortueux empruntés pour l’obtenir. Vainqueur oui, de manière respectable non. De plus, la route n’est pas finie, et il a intérêt à reprendre le contrôle très vite pour éviter que la situation d’anarchie créé par son coup d’état ne transforme définitivement le pays en un gigantesque Fanjakan’i Baroa (2). À l’issue d’une lutte censée être pour la démocratie (volonté du plus grand nombre), le peuple de 18 millions de malgaches se retrouve sous la coupe d’une petite foule de 13 Mai-istes et autres places publiques des grandes villes.

Alliance politique instable

Le premier combat qui attend Andry Rajoelina est la gestion de la mosaïque bigarrée de politiciens qui se sont rassemblés pour le soutenir. L’ancien Maire d’Antananarivo est en effet l’occasion de la résurrection politique de beaucoup, placés de facto par Ravalomanana dans la maison de retraite politique. La plate-forme pour la transition vers la IVème République est un patchwork hétéroclite qui ne peut que voler en éclats, quand viendra la distribution des chaises. Car à moins que le TGV ne soit assez grand pour contenir tout le monde, le partage du gâteau va créer immanquablement sa cohorte de mécontents et de frustrés. Comment Andry Rajoelina va-t-il faire le grand écart entre ces 60 partis et associations politiques réunis au sein de la plate-forme, qui ont chacun leurs objectifs et agenda propres ? Comment envisager que des gens comme Jean Lahiniriko, Jacques Sylla, Benja Razafimahaleo, Bruno Betiana, Daniel Ramaromisa, Pierrot Rajaonarivelo, Monja Roindefo, Roland Ratsiraka, Ny Hasina Andriamanjato ou encore Albert Zafy puissent s’entendre de façon durable ? Notre ami Pierrot(3), pressé de revenir aux affaires, s’est déjà manifesté il y a un jour depuis Paris en critiquant la durée de la transition.

Le seul lien qui unissait la plate-forme était le renversement de Marc Ravalomanana. Cet objectif était fait pour les réunir. Maintenant que cela est réalisé, l’ambition de la plupart de s’imposer aux prochaines élections risque de les diviser. Cette coalition de façade va immanquablement s’effriter au fil du temps, comme le FNDR à la fin des années 90, les Forces vives de 1991 ou le KMMR de 2002. Quelle est la force politique et l’envergure de Andry Rajoelina face à tous ces politiciens professionnels et aguerris ? Car ce n’est pas tout que de réunir une minorité vociférante sur le 13 mai, obtenir l’appui de guérilleros et imposer sa volonté aux 18 millions de Malgaches. En particulier, sa véritable audience en province dépend de ses alliés, et ceux-ci n’ont peut être pas très envie de lui laisser trop de champ libre.

Combat diplomatique incertain

Sur le plan diplomatique, la bataille risque également d’être ardue pour Andry Rajoelina. Malgré les propos rassurants de son équipe qui prétend que les choses vont se normaliser très rapidement, l’expérience de la Mauritanie ou de la Guinée n’encouragent pas à l’optimisme sur cette rapidité. Seul cas à part, celui de la France, soutien réel ou supposé de Andry Rajoelina, et qui par la voix du Ministre français des affaires étrangères, a affirmé qu’elle poursuivra sa coopération.

On s’étonnera également (ou on ne s’étonnera pas, c’est selon) que le poste d’ambassadeur de France, vacant depuis des mois, soit soudainement occupé le jour de la chute de Ravalomanana. Juste à temps pour être le premier pays à reconnaitre Andry Rajoelina et le premier ambassadeur à lui présenter des lettres de créances. Quant au pays de l’Oncle Sam, il n’avait pas de liens particulièrement forts avec Marc Ravalomanana. L’évacuation ces dernières heures du personnel non-essentiel de l’Ambassade américaine dénote en tous cas un manque de confiance dans le régime de transition.

Si on peut être assuré que la France va faire pression pour aider le francophile Rajoelina à se faire reconnaitre par les européens et certains africains, le processus prendra du temps. L’annonce favorable de Andry Rajoelina à l’accueil du Sommet de l’Union africaine est une manière de quémander une reconnaissance internationale en général, et par la réticente Union africaine en particulier. On ne sait comment réagira l’organisation continentale, mais les dernières déclarations de Jean Ping ne sont pas en faveur de l’ancien maire d’Antananarivo. Mais si le Sommet est quand même accueilli à Antananarivo, quelle ironie ce serait pour Marc Ravalomanana, qui doit peut-être une partie de sa chute à son entêtement pour ce sommet. Même remarque pour le Palais de la Reine, dont les travaux de restauration sont en cours de finition : Ravalo no nividy sovaly dia i Rajoelina no hitaingina azy (c’est Ravalomanana qui a acheté le cheval, et c’est Rajoelina qui monte dessus).

Pour les autres organisations internationales, on notera également les dernières déclarations de l’Union européenne et de la SADC, qui vont dans le sens d’un refus du coup d’état. Quant aux autres bailleurs de fonds, leur réaction après les coups d’état en Mauritanie et en Guinée montre la tendance actuelle mondiale vis à vis des gouvernements de putschistes. En Mauritanie, les bailleurs ont suspendu leurs opérations (sauf celles à caractère humanitaire) depuis 7 mois. Or, le budget de l’Etat Malgache, supporté pour près de la moitié par l’aide internationale, a déjà beaucoup souffert de la suspension de 35 millions de dollars en Décembre 2008, pour cause de flou non artistique au sujet de certains points soulevés par les institutions de Bretton Woods : le financement d’Air Force One number two, les exonérations fiscales du groupe Tiko, et la société nationale pétrolière en gestation. Un nouveau gel risque de porter un autre sérieux coup au budget national. Benja Razafimahaleo va donc devoir montrer des talents de jongleur et sans doute procéder à une opération d’emprunt national, style BTA. Et quand on sait que cette crise politique s’est inscrite dans la lignée de la crise économique mondiale, on ne peut qu’être inquiet.

Pour Andry Rajoelina, le challenge diplomatique va donc se muer en un challenge économique et social. Car les problèmes budgétaires risquent d’avoir un impact direct sur la capacité de l’Etat à assumer ses charges, comme le paiement des salaires des fonctionnaires. Le taux de change risque également de fluctuer plus que de raison, à cause de la baisse des devises. Cependant, il y a quelques jours Andry Rajoelina a déclaré qu’un pays étranger était prêt à lui donner 40 à 50 millions de dollars. On demande à voir, et à connaitre les conditions. Car seuls les bailleurs de fonds traditionnels sont capables de faire des prêts concessionnels (0,5% d’intérêt, moratoire de 10 ans et remboursement sur 40 ans). A moins que ce ne soit un cadeau de Kadhafi, qui fut grand ami de Ratsiraka, et grand ami de Ravalomanana. Question qui n’a rien à voir avec le sujet : après les pillages à Iavoloha, où sont passés les cinq chameaux offerts par Khadafi à la Vitrine de Madagascar à Iavoloha ?

L’importance d’un accord avec les bailleurs de fonds dépasse cependant les aides qu’ils apportent. L’exécution d’un programme avec le FMI et la Banque mondiale est un gage de crédibilité pour les autres bailleurs de fonds réunis au sein du Club de Paris ou du Club de Rome. Zafy Albert, Alain Ramaroson et le Pasteur Andriamanjato ont voulu innover à coup de promissory notes et de financements parallèles. On sait ce qu’il en est advenu. De plus, certains rapports de la communauté internationale, tels que le Doing business de l’IFC font figure de référence auprès des investisseurs.

Ratsirahonana va donc tenter de trouver le moyen pour faire avaler la pilule, et essayer de convaincre la communauté internationale de la parfaite constitutionnalité de la prise de pouvoir. Il lui faudra du courage et de la créativité, car l’opinion des Capitales est déja faite. Le challenge pour le patron du parti AVI sera de convaincre Andry Rajoelina de mettre les formes pour trouver une solution politique consensuelle, et qui puisse amadouer la communauté internationale. Dans ce cadre, les assises nationales semblent être un passage obligé. Sauf si les barbouzes ne vont kidnapper les ambassadeurs et les représentants des bailleurs de fonds pour les « inviter en toute liberté » à signer des accords de crédit. Invraisemblable, dites-vous ? Demandez aux généraux du Directoire militaire et au Pasteur Lala Rasendrahasina…

Junte militaire ?

Quoiqu’on en dise, c’est par la force des armes que Andry Rajoelina est arrivé au pouvoir. Ce sont les canons des fusils du CAPSAT qui ont forcé, puis protégé sa route, avant de l’imposer envers et contre tous les récalcitrants, y compris la communauté internationale et les membres du Directoire militaire. Andry Rajoelina est donc redevable a deux groupes : le quatuor de journalistes qui a officié sur Radio Viva pour faire monter la pression et la gérer, et surtout les mutins dirigés par le CAPSAT. Question : est-il également prisonnier de ces relations coupables ? Cela n’est pas impossible. Car les colonels et autres commandants qui font actuellement la pluie et le beau temps ont démontré qu’ils pouvaient et savaient renverser en 10 jours un Chef d’Etat qui les mécontentaient, au mépris de toute règle, qu’elle soit constitutionnelle ou militaire.

Qu’est ce qui prouve que cette révolte de colonels ne fut qu’une parenthèse dans l’Histoire du pays, et que cela ne va pas devenir un lalan-kita-kisoa (expression malgache pour qualifier une mauvaise habitude) ? Andry Rajoelina et ses successeurs vont donc devoir apprendre à caresser les bidasses-en-chef dans le sens du poil, afin d’éviter que leurs armes ne se retournent contre eux. Ali Soilih, Thomas Sankara, Ahmed Abdallah, Laurent-Désiré Kabila, Anouar el Sadate sont quelques-uns des personnes qui ont appris à leur dépens que l’amitié de chefs militaires sans scrupules pouvait devenir encombrante. Mais qui sème le vent, récolte la tempête. Et dans des proportions plus raisonnables, c’est la raison pour laquelle la réussite du coup d’état contre Ravalomanana, lui-même auteur d’un coup d’état contre Ratsiraka en 2002, n’émeut finalement pas plus qu’il ne faut.

On avait toujours cru que la discipline était la force principale des armées. Le courage, le fusil, et le mokon-doha (entêtement extrême) sont indispensables. Les neurones et l’honneur ne sont livrés qu’en options. En clair, pour instaurer le respect et la peur, il vaut mieux être une brute qu’un poète. Et dans les sables mouvants actuels, la seule chose qui est sûre c’est que ceux qui détiennent le pouvoir sont maintenant ceux qui détiennent les fusils. Tout le reste risque alors de n’être qu’artifice ou un écran de fumée, un peu comme ces juntes militaires dans d’autres pays qui mettaient en place un gouvernement civil fantoche, pour se donner une bonne conscience, mais aussi pour se donner les coudées franches de faiseurs de roi. Les Comores avec le tristement célèbre Bob Denard sont un exemple proche.

La mise au pas des bidasses sera donc le premier chantier d’envergure pour Andry Rajoelina. Mais il ne faut pas trop se faire d’illusions. Comment le nouveau Chef de l’Etat peut-il ordonner aux mutins de rentrer maintenant dans les rangs, après que lui-même les ait encouragés à en sortir ? Pour arriver à ses fins, Rajoelina a choisi de faire alliance avec des militaires incontrôlables et imprévisibles. Les scènes au BUCAS Antanimena parlent d’elles-mêmes, avec ces militaires incapables de garder leur calme, et vociférant à qui mieux mieux, du troufion aux 5 boutons, en passant par un commandant particulièrement excité. Comment accepter les conditions, ou même le principe, des arrestations du Pasteur Rasendrahasina et des trois généraux, par des soldats sans aucun mandat de police ? Le téléspectateur de ces scènes pitoyables était en droit légitime de se demander quel (très mauvais) film passait à la télé : Rambo III, Armageddon, Les 7 mercenaires, Les 12 salopards ou la Planète des singes ? Il est vrai que les théories de Darwin peuvent suivre un rythme différent en fonction des sujets, et pour reprendre la thématique de l’éditorial d’hier, l’étude de l’homo soldatus est encore un vaste chantier.


Notes :

(1) Coup d’état : renversement violent des pouvoirs publics établis (Lexique de Politique, Debbash C. et cons., Dalloz, 2001)
(2) Etat sans règles, où chacun fait ce qui lui plait, loi de la jungle
(3) Expression à ne pas prendre au premier degré...

53 commentaires

Vos commentaires

  • 19 mars 2009 à 02:35 | Rivohanitra (#142)

    Ravalomanana est parti ce n’est sûrement pas une mauvaise chose.
    Mais il n’est pas mort et ses partisans peuvent encore participer au bal masqué.

    Personne ne crie victoire. En effet le pays n’est pas encore sorti de l’auberge, au contraire il s’est enfoncé dans un véritable trou noir avec un horrible GANGSTER à sa tête et une division certaine de l’armée.

    Je suis écoeuré par les manières diaboliques de ce Rajoelina et plus qu’inquiète sur l’avenir du pays.
    Beaucoup de malgaches ont peur...

    Triste tropique !

    • 19 mars 2009 à 14:43 | RADAGIL (#127) répond à Rivohanitra

      Ra8 n’a qu’à s’en prendre à lui-meme.De démocratie il n’y a pas eu de son temps.Tous ces prisonniers poliques enfermés à Tsiafahy quels crimes ils ont commis envers l’Etat Malgache sinon un crime de lèse-majesté.Il y aurait une opposition forte s’il y avait une vraie démocratie et on aurait vu émerger quelqu’un de consensuel.Je ne dénigre pas le talent de TGV au moins il a eu le courage d’avoir dénoncé les dérives du pouvoir.Les militaires en a eu marre aussi d’etre commandé par des mercenaires

    • 19 mars 2009 à 15:05 | demokrasia fostsiny (#160) répond à Rivohanitra

      Marc Ravalomanana avec son ordonnance ANTIDEMOCRATIQUE a offert le pouvoir sur un plateau à Andry Rajoelina.

      Le bilan économique de Marc Ravalomanana peut être considéré comme positif (sous réserve d’un audit indépendant )
      Son bilan démocratique est catastrophique :
      malgré la mise en place formelle des institutions démocratiques, sa gouvernance réelle est pleine de décisions antidémocratiques.
      Il n’y a pas de développement économique durable sans assises démocratiques.

      La gouvernance de Marc Ravalomanana a fait reculer la démocratie à Madagascar.
      Sa dernière décision a été la pire de toutes ses décisions antidémocratiques
      Puisqu’il avait décidé de partir, un vrai président démocratique aurait démissionné pour enclencher la procédure constitutionnelle c.a.d son remplacement par le président du sénat.
      C’est sur cette acte antidémocratique du président Marc Ravalomanana que le pouvoir d’Andry Rajoelina a été légalisé et légitimé par la HCC.
      Le problème n’est plus de refuser Andry Rajoelina mais de mener des actions pour que la démocratie réelle s’exerce à Madagascar et d’empêcher la ;mise en place d’un Ravalomanana BIS

    • 19 mars 2009 à 17:36 | rémi ra (#1101) répond à Rivohanitra

      Le probleme n° 1 de Madagascar n’est pas l’intervention dans ces affaires de telle ou telle puissance étrangère.
      Le probléme n°1 de Madagascar c’est sa classe dirigeante
      On peut la qualifier (prenez vos miroirs) d’incompétente, de corrompue (qui oserait dire le contraire), d’immorale (capable de se prêter a n’importe quelle bassesse pour garder ses privilèges) etc,etc….
      Pensez donc, malgré tout ce que vous pouvez dire, et malgré son ignorance, le peuple lui a bien compris cela.
      Ce peuple dont vous ne parlez jamais dans vos commentaires lui est prêt au comble de son indignation à lui aussi commettre des actes encore plus violent que ceux que nous avons connu et il irait même a demander la tutelle de puissances étrangère afin d’écarter enfin tous ces profiteurs.
      Alors continuer tous vos bassesses et vous l’aurez un jour cette révolution violente que le peuple dans sans infinie sagesse vous a encore évité cette fois ci.
      Alors pour la première fois dans ce pays depuis l’indépendance parler et pensez pour la population dans son ensemble vous verrez que cela change beaucoup de choses.

    • 19 mars 2009 à 20:36 | bodida (#175) répond à rémi ra

      Ny anao kosa ry bema dia efa fampifangaroana ny aloho sy ny vorona mintsy a ! Ny nandoro ny TVM sy RNM ary ny nandroba tao ange ka nanao akanjo orange daholo e ! sa adinonao ! izaho nanaraka teny fa olona ni-birda lasantsy teo @ station anosizato reo nandorana koa ny MBS avy eo !

      Ny Momba an’i Odon Razanakolona indray dia efa mazava hatrany am-boalohany ny fitongilalany sy ny mody fiatsaram-belatsihy ataony ! Nahoana ny miaramila nanampy ny tgv nanao coup d’Etat tsy miteny izy nefa teo aloha ny miaramila misakana ny olona tsy hivorivory hitandroana ny fandriam-pahalemana de avo vava ery ny anao lahy ???

      De zao indray : talata hariva ve no mitranga ny acte nahazo ny rahalahinao ao @ FFKM de alakamisy hariva ianao vao manao déclaration ?? @ zay hita hoe fiatsaram-belatsihy fotsiny no mody atao ! Aiza anefa ny taloha kinga ery manao fanambarana !!

      Ny miaramilan’ny capsat nahazo baiko avy @ tgv hifofo ain’olona : de mangiana fotsiny ianao nefa teo aloha be sermôna ery !!!
      Menatra loatra aho raha katôlika ! ary raha toy izany daholo ny katôlika .... very ny Malagasy !

      Tsarovy anefa fa tsy ny olona iray heverina ho jiolahy nandritra ny 77 taona no ho faizina mafy indrindra fa ilay iray namadika ny rahalahiny tao anatin’ny indray mipi-maso !

      A/tra no aoka hitsara !

  • 19 mars 2009 à 02:52 | Lili (#1062)

    Comme d’habitude, merci Ndimby pour votre analyse. Vous traduisez exactement ma pensee, et les questions que je me suis posee quant a l’arrivee concomitante de l’ambassadeur de France avec la chute de Ravalomanana. Tout cela me semble bizarre, d’autant plus qu’on s’en est bien accommode sans, pendant plusieurs annees.

  • 19 mars 2009 à 02:54 | lalatiana (#1016)

    Bon voila …

    Dans une bouteille vide-de-tête-de mililaire-à-béret-rouge, mettre 1/4 d’essence-de cynisme, 1/4 d’acide-de-soif-démesurée-du-pouvoir, 1/4 de poudre noire-d-incompétence, mettre une mèche-d-avidité, un peu de colle-de-la marque-retourntavest, un gros chouïa de lâcheté et on obtient un … Coktail MALOTO ATOVY (*) … allumer au briquet-de l’incompétence-politique … et ça pète … Dada, viens voir l’incendie … c’est beau … ça ronge … Aïe … ça brûle plus longtemps que prévu … ça s’étend … au secours !!!!!

    Ah pardon … il manquait quelque chose pour bien faire péter l’objet : il fallait qu’il s’écrase sur notre passivité.

    Tiens voila t y pas que le Pierrot Rajaonarivelo se la ramène .. « Andry a … C’est pas bien vraiment là ry lery ce que fais là quoi, hein… C’est pas ce qu’on avait prévu derrière les cabinets avant de descendre dans la cour de récréation pour virer le proviseur, quoi vraiment hein… Tu triches là .. On avait un deal … mais À mon avis, ce qui s’est passé n’a pas toujours respecté la légalité des choses, donc ce que nous avons aujourd’hui est un gouvernement insurrectionnel, un coup d’Etat … » Et le Andry de répondre : « lalalalalère … » … avec un grand pied de nez …

    …Je suis mort de rire …

    Enfin … en fait, c’est à en pleurer … parce qu’on n’a pas fini d’en voir … parce qu’au bout du compte (au bout du conte ???) on réalise ici l’immaturité de toute cette classe politique.

    Mais nous sommes malheureusement tous, chacun de nous, quelque part responsables de cette situation…

    Incrédules et passifs, on rêvait peut être d’un héros, qui aurait à l’instar du DjidJi Lamorosso dire STOP !!! d’un héros qui, avant le 8 mars aurait su occuper le terrain à Mahamasina par exemple… D’un héros , oui à Mahamasina, qui y aurait su rassembler et lever ces dizaines (centaines) de milliers de pro-RA8 silencieux et médusés lesquels auraient pu nier le hold-up sur le terme « vahoaka ».

    Le héros n’est pas venu….

    Le problème est bien là … C’est comme si nous avions absolument besoin de messie pour nous sauver … et de diable pour nous disculper… Ah … Ra8 n’est pas messie ??? C’est donc Ra8 le diable …

    Hé non … Le héros n’est donc pas venu…

    On n’est pas donc pas descendus dans la rue … Ou pas suffisamment… Il est bien temps désormais de nous lamenter.

    MERDE ALORS !!!!

    Bon… on ne va se laisser abattre… Parce qu’il y a quand même du boulot.

    L’action politique que chacun de nous peut et doit mener individuellement ne peut pas avoir pour ambition de guérir toutes les tares humaines dont on a vu fabriquer ici ce cocktail molotov. Mais chacun peut s’efforcer de faire passer l’information la plus objective possible, la plus exacte possible afin d’aider les gens à se faire d’eux-mêmes leur propre opinion et les alerter de la dangerosité des manipulateurs..

    Un travail critique d’analyse du traitement par les médias nationaux et internationaux (**) des évènements de ces 6 dernières semaines, analyse corrélée par une chronologie la plus fine possible des évènements (à la façon du flash de Topmada, par exemple) serait peut être un exercice salutaire en termes d’éducation politique et d’éveil démocratique, en projetant en pleine lumière la manipulation médiatico-politique.

    Merci et Bravo à Ndimby et à Patrick d’avoir réussi le tour de force d’animer ce media avec cette qualité.

    A tous … Pour que vive Madagascar

    (*) arme incendiaire des émeutiers version malgache. Le cocktail molotov est une arme à forte dangerosité pour son utilisateur. Elle lui pète souvent à la gueule à la moindre maladresse…

    (**) En France, les lycéens participaient à l’émission « Arrêt sur image » où une équipe de journalistes décortiquaient les contradiction des différents médias… L’émission a depuis été déprogrammée. On se doute pourquoi.

    • 19 mars 2009 à 10:00 | andriamang (#493) répond à lalatiana

      encore merci pour les intervenant sur ce site ! si je ne me trompe pas,tout s’est passé exactement comme j’avais ecris ici,il y a quelque semaine passée. le poste d’ambassadeur de France vide depuis des mois, QUELLE JOLIE COINCIDENCE, c’est bien occupé maintenant ! les Ratsirakiste se decouvrent, et ainsi de suite. je suis entierement d’accord qu’on est tous de pres ou de loin,peu importe,le mal est fait, responsable de la situation actuelle.ce qu’a ecrit LALATIANA est tout a fait correct. je deplore le manque de PATRIOTISME pour tout ça !je comprend qu’on est humain,on peut faire des fautes,ou choisir une mauvaise route dans la vie. mais avec les evênement qui se repêtent avec une tendance eternelle,je tiens à bien dire ici ma conclusion de ce qui se passe dans notre pays MADAGASCAR. en 1991 la crise est tombée malgré le decollage economique donné par l’acceptation du President RATSIRAKA a l’epoque du liberalisme economique que j’insiste ici de continuer et on doit le faire avec le mot DENATIONALISATION, parce que comme on a dit en 91 avec le President ZAFY l’ etat doit jouer surtout le role d’arbitre. on ne peut pas être juge et partie en même temps. En 2002 on etait dejà sur la bonne voie apres la deroute causée par l’initiative de certaine personne au fameux financement PARALLELE.c’est toujours dur d’avoir la confiance des bailleur de fond traditionnel.on avait dejà un chiffre acceptable en croissance economique, que la crise qu’on n’est pas encore prêt d’oublier,est arrivée ! DOMMAGE ! et voilà maintenant, qu’on n’a pas encore digeré la crise de 2002 que nous voilà dans cette situation vraiment honteuse et humiliant.je vois comme la plupart des gens d’ailleur que le President RAVALOMANANA a enormement fait pour ce pays. peut-être qu’il en a fait trop ? moi aussi je me le demande bien ! parce que les FRANCAIS et ses alliés,ont bien reussi à exploiter cette lacune, que ce soit pour MONSIEUR RAVALOMANANA en particulier,et nous MALAGASY en general. alors pour conclure, je pense que si la FRANCE aime et veut faire du bien pour notre pays, franchement la FRANCE ne colonisait pas MADAGASCAR,et elle ne doit pas faire tous ces maux depuis ! même au lieu de condamner les prises de ministère, pillage,barrage,mutinerie,coup d’etat,elle a trouvé mieux que ça. qui sait,peut-être que c’est la France qui va reconnaitre en premier cette "FANJAKAN’I BAROA" elle est bien capable je vous assure, merci

  • 19 mars 2009 à 05:42 | kotofrera (#1269)

    vous êtes vraiment talentueux pour faire une histoire de la situation actuelle et c’est vraiment passionnant même si le film est vraiment malheureux.Madagascar est-il vraiment maudit ou mal gâchis(malgache) pour subir sans arrêt une telle situation.Redoubler ,tripler.. a l’école pourrait être accepter mais étudier en statut quo permanent tout au long de sa vie mérite réaction .qui accepte d’avoir une vie minable ,une carriere desastrueuse predefinis ou un destin malheureux,ou qui ne reagit pas si on lui dit de mourrir.je sais votre reponse donc reagissez et prennez votre destin en main .a quoi ca sert de faire quelque chose si on ne l’a pas besoin .ainsi apres avoir lu cet article prenez une decision pour vous et votre pays et fais ce qu’il faut faire pour attendre un resultat positif un avenir meilleur .Il n’y a pas destin c’est nous qui ecrit l’histoire et demain depend de ce qu’on fait aujourdhui.
    ce qui est fais est fait mais tirez les leçons pour ne plus perdre du temps a recommencer .ce qu’ona vu jusqu’a maintenant c’est de chercher un messie,un heros même avec une methode malsain pas democratique acculturée barbare et on se retrouve a la fin avec un bandit souillé de tète au pied et qui vire en poison tout ce qu’il touche le pays entier ,le pasteur,le général...tout.Et c’est le boucle a chaque quelques annés ca veut dire dans quelques années on reviendra au meme scenario mais encore pire c’est a coup sur je peux vous parier SAUF si on corrige la trajectoire.COMMENT ?
    Il y quelque chose qui cloche quelque part c’est sur si le boucle ne s’arrete pas.QUI ?QUOI ?
    ATTENDEZ ,c’est vrai ra8 ET LE TGV ont vraiment les mêmes profils et suit le même trajectoire(entreprise ,mairie,coup d’État )et apres pour ra8 abus extrême de pouvoir sur tous les plans MAIS IL NE FAUT PAS ETRE POLYTECHNICIEN POUR SAVOIR QUE LE DJ VA METTRE CHAOS TOTAL LE PAYS dans quelques années.PEUT ETRE VOUS ALLEZ ME DIRE QUE je suis pessimiste ,attendez de voir ,on le botte après si il fera de bêtise et c’est çà que je vous dis fais ce qu’il faut faire maintenant mais ne regarde pas seulement le papillon qui vole car il va vous mettre sur la tête après une bombe .
    TGV n’a pas le plein pouvoir maintenant et on doit le forcer a remettre tout dans l’ordre .QUOI ? DÉMOCRATIE LIBERTÉ DÉVELOPPEMENT ;vous allez me dire que on cannait la chanson mais entre c’est qu’il dit et c’est qu’il fait ne rime pas .
    LES politiciens ,les gens du pouvoir sont tous les mêmes ils cherchent tous leurs intérêts mais ne rêve pas qu’il pense au peuple, au pays, a vous .Pourtant c’est leur travail comme le médecin qui soigne et l’instituteur qui enseigne ou le pasteur qui fais la morale ,on doit faire avec .La solution est de les freiner,baliser ,mettre un garde fou parce que leurs travail c’est notre société ,c’est notre vie.Donc s’il dérape tous comme ça c’est normal pour eux mais c’est nous qui n’a pas fais notre travail donc c’est notre responsabilités si le pays est comme ca .Le pouvoir leur met dans la tete qu’il s sont plus intelligents que nous ,qu’ils sont les rôles comme dans un film et ils pensent qu’ ils peuvent faire la pluie et le beau temps en quelque sorte ce sont des gens malades mentales ,complexés,frustrés .IL faut les contrer dans ce sens .comment on vit avec un malade ou même donner le rôle de père de famille.vous connaissez bien vigilant sinon il vous tue .ET CA c’est l’erreur des malgaches si la situation est comme ça on leur a laissé le champ libre .
    Maintenant ils disent tous d’aller vite vers une election sauf tgv qui veur prendre le temps pour tout mettre les moyens dans son interet.vOUS TROUVEZ CA NORMAL ? NON et il ne faut pas acceptez.Il faut les freiner .Ce pouvoir actuel n’a aucune legitimité donc c’est le moment de faire ou mettre en place un systeme pour les baliser .CEST AU MALGACHE de definir la societe qu’il aime mettre en place et definir les regles de jeu pour que les politiciens puissent concourrir après a chaque poste.COMMENT ?
    Vous avez dit comment les militaires qui ont osé faire les films en afrique vont faire pour revenir au caserne .
    Tout le monde mais pas seulement eux qui doit reprendre sa place :les chefs d’églises doit veiller au morales doivent effectuer et organiser l’assise nationale avec tous les forces vives du pays qui doit accoucher un projet de société et surtout accoucher une constitution a la mesure de la société défini par le projet de société .OUI on a déjà fais cela mais il faut refaire et en plus on a déjà de l’expérience pour faire une nouvelle avec plus de précaution .Ce n’est pas facile je suis d’accord mais il faut avancer dans le bon sens .Personnellement j’insiste pour trouver un système qui garantit la séparation de pouvoir :exécutif,judiciaire et législatif .Il faut revoir l’histoire et voir ce qui a été l’obstacle et franchir le pas surtout sur la mise en place d’un pouvoir judiciaire.il faut le mettre dans constitution les balises pour cela .faites une comparaison entre les crises de 1991,2002 et maintenant .Il faut voir de près aussi le règlement des partis politique ou du moins son financement pour leur couper l’herbe au pied .les MILITAIRES DOIVENT RÉGLER SES PROBLÈMES entre eux pour que cette honte ne se reproduise plus et tgv ne doit pas ingérer la dessus .C’est après qu’on pense au calendrier électoral .J aimerais continuer mais je reprend plus tard je suis déjà fatigué .

  • 19 mars 2009 à 06:14 | andry (#884)

    Merci Ndimby une nouvelle fois pour votre analyse, bien documentée et juste.
    Cette crise aura au moins servi à l’émergence d’un journalisme de qualité, désentravé, qui s’il n’était pas voué à mourir pourrait grandement bénéficier au pays.
    Pardonnez mes paroles brutales, mais elles sont nécessaires pour attirer votre attention et celle de vos collègues sur le fait que les heures de relative liberté de ton et de parole dont vous jouissez aujourd’hui et depuis quelques mois sont comptées.
    Très franchement, cher Ndimby, je vous conseillerais dès aujourd’hui et en toute amitié de vous trouver un autre travail.
    Car fin analyste comme vous êtes, il n’a pas pu vous échapper que le régime qui s’installe s’accommode mal de la contradiction. Si la plupart de vos lecteurs savent bien que l’objectivité requiert d’être dur avec les sots et sans pitié avec les charlatans, comment allez-vous expliquer les vertus de la libre expression à des soldateux ivres d’importance qui injurient les officiers généraux et brutalisent les chefs d’église ? A des caïds des rues (comme vous les avez si bien nommés) fraîchement haute cour constitutionalisés qui ne voient nul inconvénient à embrasser dès leurs aurores l’illégalité dont ils pensent accabler leurs prédécesseurs (coup d’Etat grotesquement maquillé, abus, intimidations, etc...) ?
    Ravalomanana n’aimait pas qu’on lui dise la vérité en face, Ratsiraka non plus. Ces deux hommes étaient passés maîtres dans l’art de museler royalement la presse à coups de remontrances bon ton (il faut que les journalistes fassent preuve de responsabilité et s’abstiennent de diffuser de fausses rumeurs !) et de lois bateaux sur la communication. Sachant que la polarisation des opinions est actuellement au moins deux fois plus aigüe qu’elle ne l’était en 2002, et que vos clients aujourd’hui sont plus aptes jusqu’à preuve du contraire à brûler le bien d’autrui qu’à convaincre, vous pouvez vous attendre à la révélation de talents inédits en la matière.
    Si j’étais superstitieux, je dirais que la mort du cameraman de la RTA à Ambohitsorohitra était un signe... mais je ne veux pas jouer de manière trop appuyée à l’oiseau de mauvais augure. Car le muselage de l’opinion ne prête pas à rire, blague à part, et c’est un sujet très grave que vous et vos collègues ne devez pas oublier d’aborder dans vos excellentes analyses. Je voulais simplement vous alerter. Consultez donc RSF et voyez les dossiers marqués Madagascar qui s’empilent chez eux.

    Bienvenue chez Baroa.

    • 19 mars 2009 à 06:34 | titi (#219) répond à andry

      effectivement ils serait inquiétant que cet éditorial et leurs animateur disparaissent, étant donné qu’ils ont eu l’avantage de naitre pendant la grève de Rajoelina.
      Je souhaite en tout cas que la pertinence des analyses vécues depuis continuent afin de développer un esprit critique, objectif, sans passion ni fanatisme et somme toute moralisateur

    • 19 mars 2009 à 08:51 | ragasy (#416) répond à titi

      Efa tonga i Baroa nandrasanareo hatry ny ela. Sady niaraka amin’i Jodasy sy Ratsirahonana.

      Que la fête commence !

    • 19 mars 2009 à 11:47 | tanà (#538) répond à ragasy

      ragasy est ce qu’il y aurait un moyen de te contacter stp ?on a plusieurs choses à mettre au point je pense et pour le bien de notre pays !

  • 19 mars 2009 à 06:29 | Tsy Mazava (#782)

    Encore Merci à notre cher Ndimby.J’ajouterai que cette force de Capsat se dénomme désormais Caporaux Sataniques.

  • 19 mars 2009 à 07:04 | Citoyenne Malgache (#599)

    On prend le Peuple malgache pour des demeurés.

    Pourquoi encore organiser des élections puisqu’ils peuvent fabriquer leur président à coup d’ordonnance et de HCC, aidé par beaucoup d’argent et de violence. D’autant plus que ces élections devraient se passer à une date où les prochaines élections présidentielles auraient pu se tenir normalement, à quelques mois près. Tenir ces élections prochainement reviendraient à faire le référundum proposé par le Président Ravalomanana.

    Actuellement, des 4x4 remplis de militaires avec miltrailleuses pointées devant continuent à parcourir la ville semant la terreur et faisant de l’intimidation au Peuple (le vrai) pacifique et trop malheureusement passif.

    Le Peuple qu’ils ont tourné en bourriques leur retombera dessus un jour. Et ils regretteront toute cette sauvagerie.

  • 19 mars 2009 à 07:09 | esquimau (#497)

    Bonjour a vous tous. Je pense que le nouveau Président a tout intéret a tenir ses promesses s’il ne veut pas reçevoir les foudres et les coups de la population et de tout le système politique de l’oposition qui ne va pas se priver pour le contrer au moindre dérapage alors Mr Anry faite vite pour construire un bel hopital ou tout pourrait étre gratuit pour les pauvres réparer toutes les écoles en ruines sur Tana et dans les régions faite en sorte que vos entreprises embauche des ouvriers Malagache pour leur savoir faire et faite repartir tout ce qui est urgent pour le bien de votre Nation votre peuple vous regarde ainsi que le Monde entier et attention tout bien mal acquit ne profite jamais
    Veloma et bonne a vous tous peuple de Madagascar

    • 19 mars 2009 à 08:36 | Ragaétan (#911) répond à esquimau

      A TOUS,
      Pour moi, TGV ne sera jamais Président. Il sera toujours le petit DJ, enfant gâté pourri, et qui est en train de pourrir le pays. Il ne mérite pas du tout ce nom, étant donné qu’il n’a jamais respecté le vrai Président qui était RAVALOMANANA. Même si on est du parti opposant, la moindre des choses c’était de dire "Monsieur xxxx" ou "Madame xxxx", fa tsy manevateva hoe i Ravalomanana, ou "ilay rangahy io". TROP C’EST TROP !
      Cela fait déjà deux fois qu’il a déclaré publiquement que l’huile alimentaire et le riz sont déjà en cours d’expédition. C’est quand même bizarre qu’au bout d’un mois ce cargo n’est pas encore arrivé à bord. Peut-être qu’il a fait le tour du monde avant d’arriver à Madagascar. On verra bien.
      Je regrette beaucoup le départ du Président Ravalomanana. Il a fait beaucoup de chose au bout de 7 ans malgré ses erreurs.

    • 19 mars 2009 à 09:03 | fandresena (#299) répond à esquimau

      na inona na inona na ny vadiny aza no homeny ho vadian’ny lehilahy Malagasy rehetra hatran,y atsimo ka hatrany avaratra . Dia tsy hiisy hanaiky ho entin’io eo . tena adala isika Malagasy raha manaiky izany . Tena olona faran’izay adala eto ambonin’ny tany. Noho izany am fomba rehetra di arodany haingana arka izay azo atao io fanjakan’ny baroa io fa tetika hampananakarena ny frantsay haingana io . Ny Malagasy mifamono ny frantsay mangalatra avy eo andry hitsoaka !

    • 19 mars 2009 à 14:57 | Rasamy (#1319) répond à fandresena

      Dia tena nalahelo tokoa aminizao zavatra miseho eto aminintsika izao sady marary no mahamenatra.Taiza no mbola nisy an’izany teto amboniny tany hoe:Ny ankizy indray no mibaiko ray aman-dreny, jerevo fotsiny ireto nataony ireto miaramila mutins tao aminy dap capsaat, du jamais vu, mampalahelo, mahamenatra.Dia nalaina tsotrizao taminy alalan’ny basy sy ny tafondra, araka izay efa noteneniny i tgv hoe : Tsy matahotra izy na hisy basy na tafondro mipaoka, hay izay ihany no nanapaoka an’ireo zavatra ireo.Manarak’izany milaza izy taminy voalohany hoe:Tsy ilaina izany fivoriana ny u.a. atao eto Madagasikara izany ary ny toerana eny Ivato dia tsy ara-dalàna fa tokony eto Antananarivo no atao, nefa zao indray miteny hoe:Vonona hono izy handray an’io fivoriam-be ny u.a. io, tena matotra vé lé io sa miteniteny foana aminizao, hita mihitsy fa tsy ao aminy mihitsy izany étoffé na olona hitondra izany.
      .Hankona koa raha nahare fa nampijaliany ireto miaramila mutins ary ny tena zavatra fady eto amboniny tany dia mbola nasainy ry zalahy nivalan-drano i Pasteur hajaina Rasendrahasina lala ary nasainy nosotroiny indray ny pipiny, loza, loza folo fa tena tsy rariny intsony, taiza no mbola nisy an’izany hatraminizay maha Madagasikara an’i Madagasikara, dia manaiky an’izany vé izaho , na ianao io, tena diso tafahaotra laotra, ka miantso isika malagasy rehetra mpivavaka indrindrindra ny protestanta na katolika, na anglikana, na adventista, etc... mba tsy hanainaiky foana an’izao zavatra mamoa-fady izao, fa tena tsy rariny intsony, asa raha mba tonga any am-pototsofiny ity tgv ity izany na mody hodiany tsy ré.Manaraka izany raha ny fahitako ny nangalàny ry zareo ny pouvoir dia taminy fomba feno habibiana miaraka aminy basy sy ny fandrahonana, ary faly mihitsy izaho fa ny bailleurs de fonds clés rehetra dia tsy manaiky an’izao coup d’état ampahibemaso izao ary efa niteny anizany ry zareo taloha.Ny amerikana moa dia efa niteny mihitsy ary namporisaka an’ireo terataniny mba handeha hody ary tsy hiverina eto madagasikara intsony, ao koa ry zareo Belges sy ny sisa tsy voatanisa.Zao indray mbola forcena ry zalahy ihany koa ny h.c.c. hamoaka didy aminy maha-ara-dalàna an’i tgv ho président de la république, angamba président de la république de la rue.Ireto vazaha mena sofina ireto irery ihany sisa no tena miaraka aminy, ary izy ireto ihany koa no ao ambadikizao zavatra ratsy izao, ka anjarantsika malagasy tompon-tany no mieritraritra ary manainga antsika rehetra izay mbola manaiky an’izany atao hoe fahamarinana tsy hanaiky an’izao fangalàna fahefàna taminy basy izao ary hanao hery mitambatra, satria izay mita bé tsy laniny mamba ary izay iray no vato, ka enga anie , enga anie mba ho samy tsy ho passif intsony isika gasy fa efa tsy rariny intsony izao toe-draharaha izao.
      Misaotra tompoko.Ny tenako moa dia maniry fahasalamana amin’izao voina nahazo an’i président Rasendrahasina lala izao ary hita mihitsy fa manala baraka ny fianakaviany indrindrindra ny rainy :
      I tompokolahy Rasendrahasina Titus olona izay tena fantako mihitsy.

    • 20 mars 2009 à 00:19 | Triste (#1265) répond à Rasamy

      eee dia mampalahelo tokoa izany raha tena marina ;

      Toy izany mihitsy ny zavatra nataon’ny "zatovo" notarihin-dry rolland ratsiraka, ry ragova (lahady samuel), ratsiraka,sns tany tamatave tam 2002 ; nataony ramatahora ny vahoaka, camion feno zatovo lahy milanja fitaovam-piadiana mihodina ny tanana dia izay olona mpitolona fantatra hoe nanohana an-ra 8 dia ataony rapa dia asainy mipipy dia misotro ny pipiany avy eo ; zavatra tena nisy izany ; izahay tany tam 2002 ; ianao tsy afaka mankaiza fa feno barrage ny lalana (Brickaville, sns)i Pr Ratsivalaka (tsy ilay ramatoa adala lasa maire iny a) tena nampalahelo be mihitsy nefa mba anisan’ny olona nahavita be tao Tamatave tam lafin’ny fitsaboana. Indrisy.

      Ireny fanapotehana sns ireny dia talentan’ny zatovo ireny ; ny olona tsy dia mandinika loatra no milaza fa "ra 8 ihany no maniraka ny olona hanimba e, sns" dia naninona ny an ra8 sy ny mpanara-dia azy, ary ireo vahoaka kely vao mba mivelona nanao investissent (cas supprême, behoririka, sns) ihany no simba tsy nisy noraisina fa ny azy ireo (andry sy ny forongony) tsy nisy naninona ? Tena ohatry ny olona efa domelina mihitsy. Talentan’ny zatovo ireny fa hanontanio rolland ratsiraka. Dia novozina daholo izao lainga maloto rehetra izao, dia fitondrana ambony lainga sy loto fotsiny ; mba menatra e

  • 19 mars 2009 à 07:48 | tsymilefitra (#1226)

    Citoyens,

    Maintenant que le président Ravalomanana est parti, dépersonnalisons la situation.

    On nous fait avaler une couleuvre et nous acceptons sans broncher. On nous a volé notre voix, et nous citoyens, restons paralysés, sans la moindre réaction. La rue, les casseurs, la minorité, les militaires voyous nous imposent un président de leur choix ; et nous, la majorité, restons toujours silencieuses. Les mutins font régner l’ordre par le fusil et la terreur et nous, peuple, restons dubitatifs.

    En restant sans faire d’action, nous serions la risée du monde entier et de nos enfants qui nous demanderont plus tard : « et vous, qu’est ce que vous avez fait en ce moment là ? », avec la réponse : « rien ! », et en se justifiant : « car nous avions peur ». Nous aurions démontré que la démocratie est pour nous un concept sans valeur et qui ne mérite pas d’être défendue. Nous aurions montré que le suffrage universel, à sa base, est quelque chose d’inutile, de superflue, une perte de temps et de ressource que le pays pourrait s’en passé et qui devrait être enlevé de notre vie citoyenne, car qui va être bafoué à coup sûr, à la moindre occasion qui passe.

    Citoyens, levons nous. N’acceptons pas cette situation. Ne donnons pas raison au putschiste, car par là, nous aurions sûrement démontré notre sous-développement mental, plus grave encore que notre sous-développement économique.

    Dans cette lutte, nous peuple majoritaire n’avons rien à attendre des autres. La HCC a validé le coup d’état par opportunité et en sacrifiant la majorité devant la minorité. Nos représentants, les députés et les sénateurs, sont tous en train de faire des calculs perfides, pour passer leur transition à moindre frais et même obtenir le gros lot.

    Commençons cette lutte par le commencement mais rapidement, avec comme mot d’ordre : la désobéissance civile.

    - Entre nous, au sein de notre communauté professionnelle, discutons.

    - Rassemblons les personnes de même conviction.

    - Formons partout des comités de grève.

    - Ne collaborons pas avec cette nouvelle autorité. Refusons les ordres venus d’en haut.

    - Des désobéissances civiles partout, et les mutins, même avec leur rage de réprimer, n’y pourront rien faire.

    - Affichons des tracts partout dans la ville pour mobiliser les indécis.

    - En même temps, les peu de nos représentants politiques qui on encore le sens de la république et de la démocratie, la démocratie étant de notre côté, devrons commencer à organiser ce mouvement de lutte citoyenne.

    - Vous militaires malagasy qui ne font pas cause avec les mutins, faites nous entendre votre voix. Ne nous parler surtout pas d’unité, car tout le monde sait que cette unité est seulement de façade et que la hiérarchie chère a votre corps a été bafouée depuis belle lurette, au vue et sus de tout le monde. Sinon, vous allez perdre pour longtemps, sinon définitivement votre honneur devant le peuple malagasy.

    Notre objectif maximal est la destitution sans condition de ce nouveau régime de mensonge et de terreur. Notre objectif minimal, la tenue d’un referendum de défiance qui doit être tenu à très très court terme. Deux ans est intolérable. En effet, avec deux ans de régime putschiste, nous allons en mourir physiquement et spirituellement. Déjà, la télévision d’Etat commence à renouer avec la méthode propagandiste et partisane de la période révolutionnaire.

    Hohamarinintsika ve ilay hiran’i Sareraka, eny, na dia any amin’ny ilany aza no misy azy amin’izao fotoana izao :

    "Valala be mandry ialahy,

    Rahoviana ihany ialahy vao ho valala be mifoha ?"

    Tsia, sanatria anie izany. Miandry antsika ny firenena. Atombohy ny hetsika.

    • 19 mars 2009 à 08:56 | Citoyenne Malgache (#599) répond à tsymilefitra

      Merci Tsymilefitra

    • 19 mars 2009 à 09:08 | perplexe (#1279) répond à tsymilefitra

      je rejoints l’avis de tsymilefitra qui nous invite à nous soulever pour contester ce régime qui, soi-disant prône la démocracie alors qu’il en entrave les principes les plus élémentaires... Cependant, cher tsymilefitra, vous faites-vous encore des illusions sur les malgaches et sur les tananariviens (Tananarive qui est toujours le point de départ de toute contestation politique) ? Tananarive a été mis à sac sous les yeux indifférents des tananariviens. La majorité désapprouve la manière dont Andry TGV a pris le pouvoir mais l’a laissé faire alors que cette cause n’est pas nationale, elle est le fait de, disons 100 000 personnes, sur les millions d’électeurs que compte Madagascar.
      Il est dit qu’une entreprise et à plus forte raison un pays, n’a que les dirigeants qu’il mérite. Je dis : NOUS avons laissé faire cela, il nous faudra payer le prix de nos erreurs, dont la facture risque d’être très salée avec la bavure commise sur un homme d’église. Je suis chrétienne, praticante et j’ai foi que Dieu ne laissera pas impuni cet acte digne du pire des barbares. Melheureusement et comme toujours, beaucoup d’innocents risquent d’être pris dans la foudre divine.
      Enfin, Ndimby, je vous conseille également de faire attention à vous, je doute fort que ce nouveau régime qui a pris goût à la répression apprécie à sa juste valeur vos analyses. Il ne s’est pas gêné pour passer à tabac et faire faire boire son urine à un chef d’église, je doute fort qu’il fasse un grand cas de votre personne.
      Enfin, pour ce qui est de l’ingérence de la France (c’était une crise malgacho-malgache, voilà pourquoi, je parle d’ingérence) : je doute fort qu’elle ait été dictée par un seul souci d’apaisement, la France a encore beaucoup d’intérêts économiques dans le pays et en effet, il est plus que curieux que le nouvel Ambassadeur apparaisse alors que nous sommes encore dans le remous... Très belle demonstration de son attachament et de sa confiance au pays !
      Echec et mat : Madagascar a perdu, la France a gagné haut la main.
      Pleures ô mon pays bien-aimé !

    • 19 mars 2009 à 10:18 | baracunda (#285) répond à tsymilefitra

      Tout à fait d’accord avec Tsymilefitra. Le vrai langage que connaissent ces "nouveaux dirigeants" (j’exclus le terme Président, car M. Rajoelina n’a pas été élu), c’est de leur rendre la monnaie de leur pièce. Quelques exemples qui m’arrivent en tête :
      - ils ont exigé le départ de Marc Ravalomanana, jusqu’à faire du forcing. Le PDS Guy Rivo a fait de même pour leur Maire par intérim, Michèle Ratsivalaka. Et hop, ils ont crié scandale, crié que c’est de la provocation, etc ...
      - ils ont cautionné les pilleurs qui ont semé la terreur. L’EMMO-NAT a réagi en tirant sur ces détrousseurs et pilleurs. Leur réaction ne se fait pas attendre. Ils ont crié, avec l’Archevèque à l’appui, que c’est scandaleux, qu’on ne tire pas, qu’on n’utilise pas des armes contre le peuple. Et maintenant qu’est-ce qui se passe ? On enlève des généraux et un chef d’église, aux yeux et à la barbe des corps diplomatiques et des chefs religieux. On ira même jusqu’à faire passer une nuit d’enfer au pasteur. Et, notez bien, sans aucune condamnation de la part de l’Archevèque ni des militaires ni des "tenants du pouvoir actuel"
      - etc ...

      En conclusion, qui peuvent encore sauver Madagascar ? Seule la majorité qui est restée silencieuse jusqu’à maintenant. Il est temps de se relever, de ne plus se laisser faire. Il n’y a de plus fort que le roc, mais, même le petit oiseau arrive à lui faire caca dessus parce qu’il ne dit rien. Alors rendons-leur la monnaie de leur pièce. Ils ne connaissent que la langage de la revolte et de la terreur, eh bien, nous savons aussi faire cela.

    • 19 mars 2009 à 10:27 | pierrotgasy (#928) répond à perplexe

      Complètement d’accord avec vous,mais les tananariviens pro-ravalomanana,ne voulaient pas se faire tuer,par la horde de criminels,pilleurs ,incendiaires de rajoelina.certes le mal est fait,nous le regretterons amèrement,mais nous ne sommes pas des moutons,il faut se manifester,rajoelina se dit porte parole du peuple,quel peuple ?La majorité restée silencieuse doit se reveiller,mais il faut faire attention,il y des loups plus féroces que rajoelina qui voudrait leur part de gateau,ils comptent se mélanger à cette majorité silencieuse pour profiter de la situation,et nous manipuler pour assouvir leur ambition du pouvoir,manifestons dans la serenité,pur dire non à rajoelina,qui n’est pas le président élu par les malgaches,mais par la force,la violence,la haine.vive ravalomanana,vive madagascar libre !

    • 19 mars 2009 à 15:39 | havana (#623) répond à Citoyenne Malgache

      Merci TsyMilefitra. Mais pourquoi t’entend-t-on seulement maintenant ? C’est pas grave ; il n’est pas encore trop tard. On peut encore réagir.
      Alors majorité silencieuse, reveille-toi. Prouve que tu existes.

    • 19 mars 2009 à 21:05 | lila (#1341) répond à tsymilefitra

      Merci Tsymilefitra

      J’ai fait le même constat hier et avant hier sur ce site, face à l’attitude des malgaches à la suite et durant ces évènements.

      Pas facile de donner des leçons car je ne suis pas à Mada . J’ai bcp hésité avant de lancer mon appel dénonçant la passivité et le fatalisme de nos compatriotes . Je constate avec soulagement que je ne suis pas la seule à faire cette analyse.

      Je vous approuve donc entièrement : les actions ou manifestations menées sur place ont une importance capitale .

      Merci encore et j’espère de tt coeur que vous arriverez à toucher un grand nombre de nos compatriotes et qu’enfin les malgaches montrent leur maturité et leur choix aux yeux du monde !!

    • 20 mars 2009 à 00:25 | Triste (#1265) répond à tsymilefitra

      Suite au message de tsymilefitra

      Amin’ity site ity ny an’i La Réunion :

      http://www.dailymotion.com/search/madagascar/video/x8pg87_madagascar-rajoelina-des-controvers_n

      Ny an’ny aty france dia 21 mars 2009 eo am Trocadéro

      Ho an’izay mandala ny demokrasia, tongava maro

      Jereo ny zavatra teneniny ao fa tena direct no mazava tsara, tena tsy matahotra mijoro am marina.

  • 19 mars 2009 à 08:13 | philippe (#1241)

    Je lis tous vos articles avec intérêt, et même une certaine passion.
    J’étais intervenu dans l’article d’hier, en avancant une thèse moins détaillée, plus informelle, mais équivalente à votre article.

    Bien sûr que TGV n’est qu’un pantin destiné a faire basculer le pouvoir, afin de le restitué à ceux qui en avait été écarté.

    Bien sûr que l’armée reste tapie dans l’ombre...

    Bien sûr que des changements radicaux vont surgir, et il y a fort a craindre qu’ils ne seront ni libertaires, ni égalitaires, ni au service du peuple d’en bas...

    J’ai vécu à Madagascar en exercant la profession d’opératur touristique, j’étais guide de brousse et je conduisait mes véhicules, j’ai vécu en brousse, pas à la coloniale, à la "gasy", et j’ai aimé cette vie...

    Madagascar n’est pas que Tana, c’est un ensemble d’ethnie, de peuples qui ont une chose en commun, le pacifisme, la tradition et la gentillesse...

    Combien de fois suis je tombé en panne sur des routes défoncées entre tuléar, fort dauphin, morondava, ou anstirabe ? Combien de fois ai je vu surgir du fin fond de cette brousse, une aide providentielle de gens qui ne pensait qu’a m’aider , m’apporter un peu d’eau fraiche et partager quelques raçines de Manioc...

    Je n’étais pas un sac à dos, et j’étais pourtant bien différents de ces expatriés roulant comme de nouveaux colons dans de somptueux 4X4 de l’union européenne.

    J’ai aussi c’est vrai souffert parfois de ma nationalité de Francais, car si nous avons une langue commune, la france a commis des erreurs dans ce magnifique pays, des erreurs graves, celà dit c’est un autre problème.

    Il y a beaucoup de français a Madagascar et ce n’est pas toujours ceux que la France avait de meilleurs, celà dit il n’y a pas de généralités non plus, faites la différence entre un individu et son gouvernement, comme moi je la fait pour vous.

    Je ne comprends pas l’aide apporté par la France à TGV, mais je peux comprendre que la France aille dans le sens de l’apaisement, et ce ne serait pas en refusant les faits que cela pourrait être le cas.

    Ce que j’observe a travers votre article et vos réactions , c’est qu’il existe une classe intellectuelle, brillante, ouverte, que les bonnes idées, que les notions de justice, d’égalité, de fraternité, sont nées...

    Malheureusement a travers l’histoire d’un pays, passé de monarchie, à colonie, puis a indépendance néo colonialiste, puis à dictature, je ne vois pas encore survenir le temps de la démocratie réelle.

    Alors regroupez vous, vous les bons penseurs, pendant qu’il est encore temps, pendant que les politiques sont occupés a choisir leur fauteuils et trouvez un moyen d’imposer, ou de suggerer vos idées, car quand bien même TGV serait sincère (ce qui me semble discutable) il sera bien seul pour effectuer des changements et pour redistribuer les richesses du pays à son peuple...

    J’ai regardé ce matin TV5 et TGV disait qu’il ouvrait les portes du pays aux investisseurs sur des sites tels que Nosy be , et sainte marie, pour concurrencer Maurice...

    Ou est le changement ? Il brade lui aussi le patrimoine de l’ile, et puis c’est à croire qu’il n’y a personne sur ces iles, Ce n’est pas quelques hotels qui vont changer les conditions de misère de quelques millions de personnes !!!

    Par contre on voit bien le schéma envisagé des enchères de pots de vins pour determiné quel hotel aura le meilleur emplacement, ce qui n’est pas un grand changement en soi...

    Madagascar a besoin d’hopitaux, de fonds pour payer les salaires des fonctionnaires, afin d’éviter que pour bouffer ils soient eux même obligés d’accepter la corruption, besoin de routes, besoin d’industrie, besoin d’infrastructures, besoin de micro crédit, besoin d’idendité nationale, besoin d’espoir, besoin d’union ...

    Je ne voit hélas pas cela pointer à l’horizon, alors que pour y avoir vécu je ne considère pas que ce pays devrait être pauvre, il est pauvre car gouverné par des gens dépassés, ou égoistes, ou les deux...

    Aujourd’hui Madagascar est dans une plus grande situation de faiblesse que l’ile ne l’a jamais été par le passé, je ne vois pas d’issue positive aux actuels changements...

    Regroupez vous, profitez de cette faille démocrate pour reconstruire votre pays, organisez vous, unissez vos idées, agissez !!!

    • 19 mars 2009 à 08:55 | zana47200 (#227) répond à philippe

      Depuis l’apparition de ce forum noble de l’être (car il y en a où vous vous trouvez avec des bons à rien qui sont complètement incultes et où prédominent les vociférations sordides), j’ai déjà signalé cette situation. Il ne faut pas être aveugle et seulement diplômés des grandes écoles de sciences politiques pour flairer l’impensable et le chaos qui règnent à Madagascar en ce moment. Comment pourriez-vous prétendre une bonne gouvernance avec à la tête d’un pays, un malagasy réputé pour ses talents de DJ ? Le fait d’être DJ n’est pas condamnable mais je ne pense pas que c’est vraiment un métier, c’est un hobby lucratif.
      Ce ne sera pas de sa faute, s’il sera incompétent dans la gouvernance du pays. La faute incombe sans ambage à toutes ces grosses têtes, qui aveuglés par la haine à Ravalomanana, étaient allés à l’encontre même de la déontologie de leur corps professoral. Je pointe du doigt directement les magistrats qui ont installés officiellement Andry Rajoelina à la présidence. C’est carrément bafoué l’avis des 19 000 000 de malagasy à qui ils n’ont même pas demandé l’avis.
      la crédibilité de la magistrature malagasy est vraiment mis en cause actuellement, et il ne faut pas être dupe pour croire encore à des élections transparentes car il suffit de détourner la loi et les ordonnances au profit de celui ou celle qu’on veut mettre à la tête du pays.
      L’édito mérite bien son titre de fanjakan’ny Baroa. Je plains fort et le peuple malagasy qui malgré quelques têtes sages et bien pleines doit se contenter des opportunistes de tout bord. Et le pire c’est le fait que ce sont ces opportunistes de tout bord qui dictent à ces têtes de bac+ 7 ce qu’ils doivent faire et ils exécutent sans vergogne.
      Moi qui habite hors de Madagascar, la honte est d’autant plus grande quand le journal télévisé de 20h, l’heure qui enregistre le plus grand nombre de l’audimat audiovisuel, nous fait défiler des images de la prise d’Ambohitsirohitra, images dont je me suis posée la question à quelle époque vit Madagascar en ce moment ? Quand je vois ces fameux mpiandry, qui guidés par un esprit d’obscurantisme total, faire des gestes désordonnés frisant l’imbécilité pour exorciser le bâtiment, quand un militaire, arme à la main donne des coups de pieds à une porte du bâtiment vide d’homme, pour l’ouvrir, j’avais envie de m’enfouir sous terre et de renier le fait que je suis malagasy. Est ce que Andry Rajoelina est conscient que sa qualité de DJ est beaucoup plus connus des milieux internationaux que sa qualité de dirigeant ? Tous les journaux audiovisuel ne cessent de relater que le pouvoir est entre les mains d’un DJ.
      Tous mes collègues m’ont posés des questions incontournables pourquoi il n’y a qu’un DJ qui prend le pouvoir ? Est ce qu’il n’y a pas d’autres têtes plus raisonnables et pensantes qu’un DJ ?
      Ces questions, je me les suis posée depuis le début de cette crise. Et jusqu’à présent je me les pose toujours.
      Mais je me suis révoltée quand j’ai lu dans les journaux que c’est le corps de la magistrature malagasy qui a validé la remise du pouvoir à Andry Rajoelina ? Est ce que Madagascar a encore des têtes vraiment pensantes ? C’est la réponse que je donne à Philippe, dont l’idée est louable pour une réunion des têtes pensantes, mais Philippe il suffit de regarder la précipitation de la remise du pouvoir pour vous dire que il y a beaucoup plus de têtes frivoles diplômées que de têtes pensantes qui agissent avec un bon discernement des faits.
      A tous les compatriotes qui doivent subir cette énormité, je leur souhait bonne chance.

    • 19 mars 2009 à 08:58 | Albatros (#234) répond à philippe

      Je suis aussi un petit français de l’ombre qui aime et aide modestement (trop modestement malheureusement pour moi) le vrai Peuple Malgache dont vous parlez et je partage entièrement votre analyse de la situation actuelle et du comportement du "président" non élu de Madagascar.

    • 19 mars 2009 à 11:13 | Citoyenne Malgache (#599) répond à zana47200

      Chère Zana47200,

      Nous sommes du même côté il me semble.

      Je voudrais seulement relever votre introduction sur les forums ave les bons à rien inclutes et leurs vociférations sordides.
      Je traine un peu moi-même sur les différents forums et articles qui parlent des évènements actuels. J’y laisse de temps en temps le peu que je peux exprimer en tant que citoyenne ordinaire.

      Comme vous, j’étais exaspérée par le ton qui se prend sur certains sites, même si les gens qui le disent sont du même avis que moi. Mais je me dis aussi que tout le monde ne peut pas avoir la plume de Ndimby ou la structure de pensée des forumistes de Tribune. Chacun exprime à sa manière ce qu’il pense ou ressent dans la tension actuelle. Et il est même bien qu’il existe des sites où tous puissent s’exprimer sans craindre d’être ridicule ni d’être jugé pour son orthographe. Ils font partie des 19 millions de malgache, ils font partie du peuple.

      Et puis, finalement, je ne veux pas jeter le bébé avec l’eau du bain, car j’ai vu sur ces forums de très belles interventions qui viennent du coeur et que j’ai même partagées avec des amis.

      Bon courage Zana47200, n’abandonnons pas.

    • 19 mars 2009 à 15:53 | havana (#623) répond à philippe

      Cher Philippe, nous sommes heureux de savoir qu’il y a un Français comme vous sur notre sol. Si tous les Français ici pouvaient seulement avoir des idées comme les vôtres... Mais je sais qu’il y en a des comme vous, et de plus en plus nombreux.

    • 19 mars 2009 à 15:56 | havana (#623) répond à havana

      Pareil aussi pour vous Albatros. Citoyens du monde, à nous la liberté.

    • 19 mars 2009 à 17:13 | philippe (#1241) répond à havana

      réponse a havana :

      Je ne réponds pas en tant que Français mais en tant qu’homme, et partant du principe "que tout les hommes sont frères"...

      Mias désolé de vous decevoir, j’ai quitté Madagascar, a cause de la corruption , car après y avoir créé une entreprise on me demandait 6.000 € pour renouveler mon visa de résident, inutile de dire que ce n’est pas le prix du timbre...

      Je vis désormais dans un autre pays, la Roumanie, qui est aussi un pays a reconstruire et aussi un pays d’accueil chaleureux...

      Mais j’aime votre pays, et je pense que beaucoup de gens de toutes nationalités l’aiment aussi...

      Je me fais du soucis pour mes anciens employés, pour des gens simples que j’ai connu au fin fond de la brousse et qui offert eau, feu, ou "poulet gasy", je ne me fais pas de soucis pour d’autres...

      Magadascar, est riche de culture, de traditions, de générosité, de nature, et cette richesse est encore la seule détenue par les gens les plus humbles et les plus pauvres...

      Ne vous laissez pas voler cette richesse d’âme, utilisez là, enrichissez vous d’échanges, de respect, d’entente, de volonté...

      J’en appelle a vous, pour vous rassembler, pour vous entendre, pour vous motiver, pour vous entraider, pour échanger vos points de vues, pour agir peut être symboliquement mais montrer que vous êtes présents...

      Restez pacifiques, restez calme, faites preuve de cohésion, de bon sens , considerez qu’il faut de tout pour faire un monde, qu’un monde sans pauvres ou sans riches ne peut pas être viable, ni réel.

      S’entraider, se parler, communiquer, progresser, réfléchir, s’unir ca s’est possible, c’est ce que vous faites, alors faites le vraiment,créer une nouvelle formation, creer le parti des hommes, pas celui de droite, de gauche, de derrière ou de dessous, celui de ceux qui croient en leur pays, qu’ils soient riches, pauvres, nobles, merina, sakalava, antandroy, vezo, betsimsaraka, pourvu qu’ils soient malgaches et fiers de l’être.

      N’oubliez pas que loin de Tana, tgv, ravalomanana ont quelque chose de commun, il sont de la même origine ethnique, que beaucoup de malgaches ont aussi des idées, aussi des forces pour reconstruire un pays mais qu’il faudrait déjà que les malgaches puissent s’entendrent et s’accepter entre malgaches, entre histoires, cultes, traditions et dialectes différents...

      Ne persistez pas dans votre révolution agressive, la violence n’est pas la solution puisque le problème qui se pose est de savoir qui pourrait être idéalement au pouvoir demain.

      Résistez, en vous unissant pour un idéal commun, tant que la "démocratie" FRAGILE vous le permet...

      Bonne chance à vous

    • 19 mars 2009 à 17:45 | courage politique (#1097) répond à zana47200

      Quelqu’un ci-dessus a écrit ce qui suit :
      « Comment pourriez-vous prétendre une bonne gouvernance avec à la tête d’un pays, un malagasy réputé pour ses talents de DJ ? »

      Il ne faut quand même pas oublier qu’avant lui il y a eu aussi des gens bourrés de diplômes et assistés des directeurs cab. comme conseillers « baraqués de diplômes » mais rien à y faire, on voit les résultats exécrables.
      En principe, toute personne occupant des fonctions de responsabilité sera normalement critiquée voire jugée de ses actes si un délit de prise illégal d’intérêt s se trouve avéré.
      C’est le sens même de la démocratie de pouvoir contrôler les abus et la mauvaise gouvernance dont le gouvernement précédent a battu un record inégalé en la matière.
      la population ne restera plus docile comme auparavant et cela augure de bien pour le changement.

      Ceci dit, Je pense que l’on ne doit pas condamner par anticipation quelqu’un qui n’a pas fait ses preuves quel que soit son job ou son milieu social.
      Les propos de ce type ne semblent pas de nature à apaiser les tensions qui règnent.

      Et je cite encore :

      « « Quand je vois ces fameux mpiandry, qui guidés par un esprit d’obscurantisme total, faire des gestes désordonnés frisant l’imbécilité pour exorciser le bâtiment » ».

      Je dirai ceci :
      oui mais, pourquoi s’émouvoir aujourd’hui.
      cette scène est reproduit à l’identique comme ce qui s’était passé au moment de la prise du pouvoir de l’année 2002 et je n’ai pas entendu ni vu des commentaires réprouvant ces actes d’un autre temps.
      Ce n’est pas le fait que cela est montré par des chaînes les plus regardées qui gêne au contraire il faut que cela soit vu et connu pour se faire une opinion sur tout ce qui se passe dans ce pays. C’est horrible mais le fait de le montrer a au moins le mérite de permettre et de savoir cette abominable pratique existant encore dans un pays où les 85 % de la population sont des exclus éternels.

      Bref, il faut continuer à dénoncer toute pratique douteuse avec un sentiment dépourvu d’égo et sans parti pris et ne pas tomber sur les chaises du
      « juge et parti ».

  • 19 mars 2009 à 09:02 | mimi (#426)

    Il fallait s’y attendre.TGV réincarne en lui seul le parfait tiran du 21è siècle.On ne peut pas rêver mieux.
    Maintenant ce qu’il faut faire c’est d’essayer de stopper l’hémorragie.De source sûre la bande à Ratsiraka Didier va débarquer à Mada avant la fin de ces 2 prochains mois à moins qu’ils ne soient déjà ici depuis peu.On les comprend trop que bien, ils ne peuvent laisser leur oeuvre entre les mains d’un petit dj de 34 ans.Ils viennent chercher leur récompense et se partager le butin c’est à dire le pays en commençant par la Capitale le lieu culte de leur victoire.Vraiment comment peut-on rester dans le silence et l’innaction face à une telle catastrophe.
    Je fais appel à votre patriotisme, à votre courage et surtout à votre conscience car ils vont détruire notre pays quelles preuves de plus souhaitons-nous.Ces 2 mois de chaos ne sont ils pas suffisants.Il faut agir d’une manière ou d’une autre et leplus vite possible donc essayonsensemble de trouver une solution réfléchie mais surtout bien posée face à l’ennemi armé.

  • 19 mars 2009 à 09:05 | tanà (#538)

    pkoi rester là ne rien faire et laisser ces militaires nous térroriser, agir comme bon leurs semble, et laisser notre destin dans les mains de cet Imbéciles qui a pris le pouvoir !Ecrire ici ne servira à rien du tout !AGISSONS !et comment on va agir ?ils ne lisent mm pas nos articles et encore moins nos commentaires !comment leurs faire savoir que l’on n’est pas d’accord ?

  • 19 mars 2009 à 09:08 | Albatros (#234)

    Bravo Mr. Ndimby pour cet éditorial.

    Une fois de plus votre analyse est parfaite. Claire, précise et malheureusement prémonitoire sur ce qui va se passer dans votre pays.

    Pour ma part, je vais en faire des copies afin de les diffuser aux Français pour les éclairer sur les tragiques événements qui une fois de plus bouleversent Madagascar.

    Les informations officielles en France étant très partielles voir absentes (cf. le poste d’ambassadeur).

    J’espère que vous pourrez continuer longtemps votre travail d’information si nécessaire pour Madagascar et pour nous.

  • 19 mars 2009 à 09:15 | nivojoe (#411)

    Vraiment impensable et triste en même temps !

    En tout cas, pour moi car je sais bon nombre trouve sa joie dans tout ce qui se passe maintenant mais moi j’en pleure, je pleure pour mon pays, mon pauvre pays.

    Merci à Ndimby d’avoir essayé d’être très professionnel, à chercher de rester neutre tout au long de ces deux mois très mouvementés, quoique ça aurait dû pas facile.

    Merci aussi à Ragasy, Aubertine, etc qui, comme moi, y ont toujours cru malgré tout.

    Félicitations aux Tgv-istes car je pense que c’est ça la démocratie, c’est savoir accepter le vœu de la majorité.

    Car que puis-je faire car même si au fond de moi, je sens une frustration voir colère du fait que l’on n’a même pas demandé mon avis alors que tous les mois, je verse le quart de mes revenus à cet Etat dont je ne sais plus si je suis encore sa citoyenne ou pas.

    Maintenant, je dis aussi que organisez des élections, créez une nouvelle constitution, faites tout ce que vous voulez mais ça ne m’intéresse plus !

    A quoi bon s’il suffit juste de :
    - quelques milliers de personnes,
    - quelques bouteilles de molotov,
    - quelques radios et télés diffusant n’importe quoi
    - quelques milliards
    - et quelques militaires mutins
    et tout bascule alors chapeau !!!

    Bon courage à tous

  • 19 mars 2009 à 09:45 | baracunda (#285)

    "Quant au pays de l’Oncle Sam, il n’avait pas de liens particulièrement forts avec Marc Ravalomanana.". Lapsus ou je n’ai pas bien compris.
    Ne devrait pas plutot être écrit : "Quant au pays de l’Oncle Sam, il n’avait pas de liens particulièrement forts avec Andry Rajoalina."
    Je croyait que Marc Ravalomanana est plutôt anglophone que francophone.

  • 19 mars 2009 à 10:02 | thubert (#459)

    moi, personnellement, j’étais et suis toujours "chapeau" sur la capacité d’analyse de cher Dimby A., je vois en lui des bagages intellectuels digne d’un journaliste, mais à mon avis, s’il essaie pas d’enfocer le clou par ces articles beaucoup tres lus par les internautes vers la haine ou la divergence ( excusez-moi si je suis méchant dans les mots), il est le grand journaliste qu’on attend par tous, celui de construire, par un capacité d’analyse, la paix et l’avenir pour les lecteurs.
    Dommage qu’ils sont vus lorsqu’il y a greve, et j’ai bien peur s’ils souhaitent l’existence de greve perene pour qu’ils puissent inspirer enfin de leur talent de journalisme !
    Si je dis cela , c’est pas pour leur contrarier bien sûr mais juste pour dire ce que je pense et je crois ce sera utile pour l’avenir !
    sinon il ya des guerres ailleurs comme en afghanistan par exemple, si ça pourrait vous inspirer avec votre talent indeniable !
    cela veut dire n’essayer pas de negativer toute chose.

  • 19 mars 2009 à 10:17 | Turping (#1235)

    Madagascar est une République bananière qui n’a pas une véritable statut quo .La vrai démocratie n’existe pas à Madagascar.Il suffit d’avoir de l’argent,d’être un bon plombier qui a réussi pour faire un coup d’état et diriger le pays face à une population très pauvre à 70% .La constitution fébrile de l’état est sous dominée par la corruption et les intérêts personnels.Ce que j’ai déjà dit ,de 1960-1975 (Madagascar a été bien dirigé par des hommes d’état sages après l’indépendance:Tsiranana ; Ramanantsoa ; Ratsimandrava était bon s’il n’a pas été assassiné par ce salaud de Ratsiraka).Et c’est à DEPUIS la présidence de ce salaud de Ratsiraka que la vie politique à Madagascar a été minée par les corruptions,les destructions massives ,la haines et les divisions des races ethniques :zarazarao hanjakana). Rtsiraka était sorti de la zone franc en 1973 quand il était ministre des affaires étrangère,il s’était rallié avec les communistes (ex-URSS) pour mener son regime dicta et il aurait fallu 17 ans après pour qu’il soit éjecté de son siège pour se réfugier en France son ancien ennemi.C’était Ra-8 ;avec ses moyens (homme riche,....)entrepreneur qui n’a pas fait sciences-po,ou sorti de l’école nationale de l’administration,....qui dirige le pays .Déjà là,un vrai souci car ce dernier ,son regime n’est pas démocratique,plutôt autoritaire.Il a plutôt dirigé le pays au profit de son intérêt personnel au détriment de la misère de la population (toutes les grandes entreprises lui appartiennent).Les riches s’enrichissent et les pauvres s’appauvrissent et les corruptions sont toujours là.Il n’y a pas de partage de richesses,de bonne gérance ,comme ceux qui paient les impôts^,l’état avec l’argent collecté doit construire des routes,faire des assainissements,créer de la sécurité sociale pour les plus démunis, car le paludisme par ex sévit encore dans le pays, la mort infantile avant 5ans présente un taux très élevé,le pays est riche par ses ressources naturelles,faire un programme de dévéloppement de l’agriculture est très intéressant,car au temps de Tsiranana tout le monde mangeait à ses faims (Madagascar était un pays de référence pour le continent d’Afrique),maintenant c’est l’un des pays le plus pauvre de la planète ,quelle honte !!!!
    Vous ,les lecteurs même dans 100ans le pays ne changera pas si la mentalité ne change pas pour chacun.Il ne suffit pas d’avoir 10 voitures (des 4X4 ; avions,...)pour s’emparer du pouvoir car celui qui arrive là ,c’est tous le même.Si on est général ,ou 3 doctorats en poches ou fils d’un riche ne veut rien dire si le minimum de base et le principe du modèle de dévéloppement n’est pas acquis ou non appliqué sion aime bien son pays car les pays dévéloppés ont chacun leur histoire.Ils ont fait une révolution,ils ont chassé le diable ,c’est le peuple qui vote son dirigeant par la voie des urnes, les militaires obéissent les ordres.Malheureusement ,il n’y a pas eu de bon président dépuis 1975 à Madagascar pour bien diriger le pays.C’est le nombre de voyous,des voleurs ,des hors la loi qui sont multipliés par50 dépuis 30ans s’emparent du pouvoir.Le salaire des fonctionnaires ne suffit pas à subvenir à leur besoin,et ils sont obligés de faire la corruption,voler,ou faire autres choses,....c’est la loi du baroa car la caisse de l’état est vide ,rien qui rentre et ça ne tourne pas .Le peu qui entre va dans les poches des dirigeants.L’entrée en force de Rajoelina va avoir une mauvaise conséquence aux yeux du monde entier car l’aide du FMI,des bailleurs intérnationaux vont être gellés ,et celui-ci un inexpérimenté ,arrivé par un coup d’état forcé ne fera pas le poids,il ne fera pas mieux que l’autre ,ça va s’empirer.Il est l’épouventail de ceux qui sont derrière comme la France qui l’a aidé à expulkser Ra-8 car entre Ra-8 et la France ça n’allait pas ,déjà le poste d’ambassadeur de France à Madagascar et resté vacant dépuis Juillet 2008 et là le lendemain de l’arrivée de Andry il y a un ambassadeur maintenant .La rumeur court qu’il va y avoir du petrole à Mada en 2010 et que Andry a reçu 50millions de dollar pour organisé un coup d’état réussi,de pays les mutins, les mercenaires,.....Ra-8 n’a pas accedé clairement non plus au pouvoir en 2002.C’est encore un long combat pour le peuple malgache car leur représentant n’est pas un modèle souverain du Pays ,le peuple souffre et la situation s’empire.Je suis parti de là-bas il y a 23 ans pour la France car déjà en 1985 tout n’allait pas bien et pourtant c’était encore bien meilleur qu’aujourd’hui.J’y penserai y retourner peut-être un jour en tant que touriste et d’y retourner définitivement avant ma mort car je ne serai pas sûr que mon tombe ne soit pillé avant et pourtant j’aime bien mon pays d’origine.

  • 19 mars 2009 à 10:33 | Iris (#840)

    Encore Merci pour l’éditorial !

    Sans vouloir commenter ce que Ndimby a écrit, je voudrai seulement y ajouter ma perception des choses, avec tout ce qui nous arrive, dans ce qui suit :

    "Que c’est triste Venise
    Au temps des amours mortes
    Que c’est triste Venise
    Quand on ne s’aime plus...!" (chanté par Charles Aznavour, Paroles : Françoise Dorin. Musique : Eddy Barclay 1964)

    Mais ici, il ne s’agit pas de Venise mais de Madagascar : "Que c’est triste....Quand on ne s’aime plus..." au propre comme au figuré.

    "Am-bava homana, am-po mieritra !"

  • 19 mars 2009 à 13:51 | tsiodyanytsony (#1320)

    Dia inona indray zany ry Ndimby no ho lazaina anampy izany afatsy ny hoe"tsiodyanytsony" za sy ny fianakaviako aleoko ihany manataka vaza aty kalou mba maka kely izay nalainy koa t@ fanjanahantany é ! tantara efa nande io raharaha io ARY MBOLA HITOHY otran’i FEU DE L’AMOUR tsy hay mitsy hoe raovina no ho tapitra ra tsy MATY daolo ireo mpilalao sary mihetsika manao azy.
    aleo mba asina fiomehezana kely miharo fahamarinana ihany indraindra, ary soa fa mbola misy ny mpanao gazety mahay ny asany mahay mandinika ny raharaha @ tena fisehony tokoa fa tsy mitongilana ahazoana seza sanatria !
    JESOSY O AMPAHEREZO NY KRISTIANINA MALAGASY EFA NANAIKY ANO HO TOMPO SY MPAMONJY ARY MPANAPAKA NY FIAINANY MBA HITRAKA FONA NIZANIZA MPITONDRA EO AMEN

  • 19 mars 2009 à 15:54 | batista (#170)

    Grand Merci pour NDIMBY. Coup de chapeau !!! BRAVO !

    Je suis fier d’avoir un compatriote qui a ce niveau d’analyse.

    De tout façon, j’espère que tu continue à être présent dans ce site même après cette crise. Parce qu’UNE CRISE peut en cacher UNE AUTRE !!!

  • 19 mars 2009 à 16:13 | havana (#623)

    Bravo pour ton excellente analyse. Mais attention, ils vont peut-être, avec un tel talent, te proposer un poste dans leur gouvernement, par exemple à la Culture ou la communication. J’espère que tu vas pas accepter, hein, tu nous promets ?

  • 19 mars 2009 à 18:51 | Eric/Totti (#1257)

    Manala satroka eo anatrehan ny lahateny navoakanao aho ry Ndimby. Aoka ho tanterakao hatramin ny farany ny famoahanao ny tena firehankevitra voizinao.

    Pour en venir à ce pouvoir qui a pris place dans notre ile,je veux encore croire que c est une route que nous devons suivre pour nous acheminer vers cette paix a laquelle nous inspirons car notre dicton ne dit elle pas :"ao anatin ny mangidy no misy ny mamy".La bataille s est soldé par un echec mais la guerre c est tout autre chose...
    Il en va de soit car d apres beaucoup de personne ce pouvoir n est qu une pyramide de carte telment fragile qu un simple souffle fera s effrondrer toute l edifice.Alors esperons tous que cela se fera et qu on sera là a les attendre au tournant.

  • 19 mars 2009 à 19:28 | ando (#1061)

    moi je vous dis que c’est la France qui est derrière tout ça. le pétrole le pétrole et toujours le pétrole !! la France a bien vu que si Ravalo allait rester au pouvoir, elle allait pas profiter du gisement de pétrole récemment trouver à madagascar.
    Mais comme les malgache sont les dernier des cons, ils ont pas vu le manège et la grande manipulation. et il faut dire que meme la HCC c’est de n’importe quoi, je sais pas ce qui leur a pris, si c’est la peur ou autre chose mais c’est délirant qu’ils ont validé un president issu d’un coup d’état.
    ce pays est maudit et restera pauvre tel qu’il est maintenant si les malgache n’evolue pas leur mentalité et à changer sa "tradition de la dictature de la rue" car tous les effort entrepris depuis 2002 part en fumée en moins de 3 mois de n’importe quoi guidé par l’avidité.

    • 19 mars 2009 à 23:25 | Manantena (#1345) répond à ando

      D’accord avec Ando. Un coup d’Etat basé sur médiamensonges, à la méthode Coué. Pour ceux qui ne croient pas encore que c’est la Françafrique qui a voulu ça, voyez pourquoi ils étaient si pressés d’en finir avec le PRM, au point qu’il y a eu ce coup d’éclat du 17 dernier. Nampiadiany teto isika Malagasy ary spécialiste en communication no nataony fitaovana. Zanahary ô tahio !

      source : [www.lavf.com]

      TOTAL : Total acquiert 60% d’un projet à Madagascar

      Mercredi 17 Septembre 2008 à 10:59 Catégorie : Actualité société
      Communiqué édité

      PARIS (Dow Jones)—Total (12027.FR) annonce la signature d’un accord avec la compagnie Madagascar Oil S.A. portant sur l’acquisition d’une participation de 60 % dans le permis de Bemolanga.

      Situé à terre, à l’ouest de Madagascar, le permis de Bemolanga, attribué en 2004 à la société Madagascar Oil, couvre une superficie d’environ 6.500 kilomètres carrés. Il contient des accumulations de sables bitumineux développables par technologie minière et évaluées à plus de 10 milliards de barils à la suite des campagnes de forages réalisées.

      A l’issue de la transaction, Total deviendra opérateur du permis. Le Groupe prévoit une première phase d’appréciation avec le forage de nouveaux puits de faibles profondeurs pour confirmer le potentiel de développement du permis. Un pilote de production sera mis en place dans un deuxième temps pour définir les paramètres à mettre en uvre pour le développement à grande échelle du permis.

      (END) Dow Jones Newswires

      September 17, 2008 04:59 ET (08:59 GMT)

      Pour recevoir une alerte email dès qu’un article est publié sur Total, cliquez-ici

      Copyright (C) Dow Jones Newswires. Tous droits réservés.

  • 20 mars 2009 à 00:14 | Jery lavitra (#1042)

    moi je dis que TGV doit être poursuivi pour trahison tel qu’il veut le faire à son ancien adversaire Ra8.

    Lire
    http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20090319114904/-Marc-Ravalomanana-Daewoo-Rajoelina-Andry-Le-clan-Ravalomanana-prive-de-sortie-.html

    Il veut faire sortir tous les prisonniers politiques et bloque les "anciens ministres" et Ra8 en les défendant de sortir du pays. Mampiditra mamoaka ve izany ?

    De plus, il est anti-constitutionnel car selon la constitution, le président doit avoir 40 ans minimum et il n’en a que 34. Donc, la passation est nulle si on regarde ce point de la constitution.

    • 20 mars 2009 à 00:50 | Triste (#1265) répond à Jery lavitra

      Je suis d’accord avec toi jery lavitra, il y a bcp de vices : de forme, le fonds ... n’existe même pas. L’acte doit être annullé.

  • 20 mars 2009 à 05:02 | Riri (#1354)

    "Il y a eu un coup d’Etat, ce n’était pas une élection démocratique (..) Pour le moment, nous allons adopter une approche prudente, nous allons voir comment les choses évoluent", a déclaré le chef de la diplomatie tchèque, Karel Schwarzenberg.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS