Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 27 septembre 2020
Antananarivo | 23h12
 

Economie

Industrie

SASM relance officiellement sa production sucrière à Brickaville

vendredi 4 septembre | Mandimbisoa R.

La Société agricole sucrière malgache (SASM), anciennement SIRAMA de Brickaville, reprend officiellement service. La cérémonie de lancement de sa reprise officielle de production de sucre a eu lieu hier, en présence du président de la République, Andry Rajoelina, qui effectue également une tournée dans la partie Est de Madagascar. Cette réouverture intervient 16 mois après la dernière visite du chef de l’Etat sur ces lieux.

« C’est un défi de produire sur place les produits dont la population a besoin », a martelé Andry Rajoelina. Le chef de l’Etat ambitionne en effet de ne plus importer du sucre, grâce à la multiplication des industries sucrières dans le pays. L’objectif en est la réduction de prix de vente, pour en faire bénéficier la population. « J’espère que le sucre sera vendu moins cher à Brickaville, parce qu’il n’y aura pas de frais de transport, ni de douane avant sa distribution sur le marché », lance le président de la République.

La production de SASM est estimée à 1 600 tonnes pour cette année. La reprise des activités de cette société permettra par ailleurs de nourrir environ 1 600 planteurs de canne à sucre. « Cette réouverture va permettre de créer des emplois », souligne Andry Rajoelina. Economiquement parlant, elle va également améliorer le pouvoir d’achat de la population et favorisera le commerce intérieur. Cela devra aussi occasionner l’installation de diverses infrastructures.

Le président de la République a rappelé que la SIRAMA de Brickaville a traversé des périodes très difficiles, ayant même causé sa fermeture en 2007. « En 2009, je suis venu ici, et vous m’avez fait part de vos difficultés en évoquant des salaires impayés. Et j’ai réglé ce problème. Pareil en mai 2019, les matériels étaient rouillés. Maintenant les problèmes sont terminés, la société renaît de ces cendres », a-t-il déclaré. Place maintenant alors à la production.

Lors de sa rencontre avec la population de Brickaville, le président de la République a également annoncé la baisse très significative du coût de l’électricité dans cette ville. « Si le prix du kilowattheure est actuellement à 550 ariary, une baisse de 40% sera observée à partir du janvier 2021. Grâce à l’installation d’un parc à panneaux solaires, il coûtera 350 ariary en début de l’année », a déclaré Andry Rajoelina. Néanmoins, il n’a pas manqué de distribuer des lampes solaires pour la population de cette ville.

Plusieurs autres projets ont été annoncés par le président de la République lors de cette visite à Brickaville. Il a, entre autres, procédé à la pose des premières pierres d’un centre de formation agricole. Mais il a également effectué une visite aux chantiers de construction du stade « Manarapenitra » de la ville.

88 commentaires

Vos commentaires

  • 4 septembre à 09:05 | Midabetsy (#8062)

    Tena mety. - félicitation - 1 600 planteurs de canne - .
    Et le producteur de lait alors ?????
    SUCOMA Morondava ??????????????????
    Ka maninona kay no akatona ny AAA ?????????
    aleo tonga dia valiako ihany : SATRIA NY SASM afaka ahodikodina ny volany fa ny AAA tsisy fika !!!!!

    • 4 septembre à 09:27 | vatomena (#8391) répond à Midabetsy

      Production annuelle = 1600 tonnes ; producteurs de cannes = 1600 ; besoins du pays = 100 000 tonnes—L’indépendance sucrière ,ce n’est pas pour demain. 13 ans sans aucune production ,le ’savoir faire ’ aura t il été perdu ou conservé

    • 4 septembre à 09:27 | vatomena (#8391) répond à Midabetsy

      Production annuelle = 1600 tonnes ; producteurs de cannes = 1600 ; besoins du pays = 100 000 tonnes—L’indépendance sucrière ,ce n’est pas pour demain. 13 ans sans aucune production ,le ’savoir faire ’ aura t il été perdu ou conservé

    • 4 septembre à 09:46 | Vohitra (#7654) répond à Midabetsy

      Miarahaba Midabetsy,

      Ity orinasa ity dia olona akaiky sy mahatoky ny Amiraly no nanangana sy nampiodina azy indray, izy tenany moa no nilaza izany.

      Ity olona ity moa dia fony nitondrany ny Firenena farany dia Tale Jeneraly teo amin ny fiadidiana ny Repobilika tao amin ny prezidansa fahizany, ary efa nitantana orinasampanjakana lasa bankirompotra nikatona ary voatery namidy mora, dia ny SICE-Coroi...

      Ny mahagaga tokoa dia izao, ny fananampanjakana nomena notantaniny dia simba sy nandany vola, fa aty afara izy manangana ny azy mitokana ho an ny tombontsoany manokana...

      Amperinasa tokoa ankehitriny ny Maparema, ny toekarena sy ny politika no ifotoran izy ireo izany izao...

      Oye oye, oye ! Mbola ao ingahy Gerard A.

    • 4 septembre à 10:03 | Isandra (#7070) répond à Midabetsy

      Midabetsy,

      Izany no atao hoe industrialisation manara-penitra, ny rehetra ao ambanin’ny lalàna, mitovy zo, samy manefa izay tokony ho efaina.

  • 4 septembre à 09:47 | betoko (#413)

    Une audit à été effectuée par les anciens dirigeants de la Sirama il y a quelques années de cela .Dans cette audit il a été avéré qu’une seule famille était responsable des détournements des fonds et aussi des matériels de cette société. et l’ex DAF avait failli mis en prison , heureusement qu’il posséde toutes les preuves de ces détournements
    Faudrait peut être attendre que le patriarche de cette famille ne sera plus de ce monde pour qu’enfin justice soit rendue
    Autre chose avec le résidu des bagasse et de la houille , on peut alimenter une usine qui produit de l’électricité toute l’année à moindre coût

  • 4 septembre à 09:59 | Isandra (#7070)

    Le Président est en train de réaliser ce qui sont écrits dans l’IEM :

    "Une population majoritairement jeune (70 % ayant moins de 25 ans) constitue un capital humain à fort potentiel. Pourtant, l’île n’attire pas suffisamment d’investissements pour entraîner une transformation économique inclusive et durable. Il faut une croissance économique forte largement supérieure à la croissance démographique.
    - Quelle stratégie définir pour satisfaire localement les besoins de la consommation du pays et valoriser le label « Made in Madagascar » ?
    - Quelles sont les mesures à prendre pour encourager l’investissement privé local et faire des opérateurs nationaux de véritables partenaires et acteurs du développement économique ?
    - Comment industrialiser le pays, encourager le transfert de technologie et faire que Madagascar devienne une terre d’accueil pour les investissements internationaux ?
    - Quels sont les secteurs clés susceptibles de contribuer rapidement à la croissance du PIB et relancer la création d’emploie"

    Après zone france Moramanga(50.000 emplois), Sahamangoko, Usine Automobile, Usine pharmaceutique, voilà, la réouverture de sucrerie, sans parler de KFC, ainsi que les crédits accordés aux jeunes ayant de projet, la dernière fois, la dotation de terrain pour les jeunes agriculteurs,...etc.

    Attention, les grands projets ne sont pas encore commencés, mais, en préparation.

    Croyons en nous.

    • 4 septembre à 10:59 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Fa nanomboka ny volana janoarty 2019 ka hatramin’ny marsa 2020, mba inona no vita tamin’io ka nanova ny tantara sy namadika ny pejy ? zéro manatody...ny PMO aza tsy hita ka inona no teo ?

      Io angoantenda tsy misy farany io, sy ny fampielezankevitra sesilany etsy sy eroa no hita, fa raha izay hoe fiainambahoaka ankapobeny manomboka misy fiovana any amin’ny tsaratsara kokoa tsy misy...zarany ary nisy ny Covid hanilihina ny rihitra...

    • 4 septembre à 12:00 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      C’est un bon début car produire 1600t , pour un besoin de 100.000t , je vous laisse le soin d’apprécier le travail qui reste à fournir pour combler ce déficit . On nous a promis que le prix des carburants allait diminuer presque de moitié , car les investisseurs sont trop gourmands , mais où est le résultat . On nous a promis de l"Ethanol pour faire du biocarburant , où en sommes nous . Le tramway , Miami , les toilettes parfumées , l’autoroute et j’en passe , aucun signe à l’horizon . Et le dernier en date , le remède à "injection" pour le Covid , aucun écho ...En attendant , la population meurt de faim ,et se bat pour une distribution équitable des vivres qu’on leur avait promis . On détourne le sujet pour éviter de voir les réalités en face .Mais ventre affamé n’a pas d’oreilles , et on reviendra toujours à la recherche des besoins fondamentaux . C’est la première étape de la pyramide de Maslow qui en compte Cinq . C’est pour dire que si les dirigeants nagent dans l’opulence , la majorité silencieuse (92%) se noie dans la détresse de la pauvreté . Mais ,il y a des pauvres qui défendent leurs bourreaux . Est ce du Masochisme ? A vous d’y répondre .

    • 4 septembre à 12:47 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      HISTOIRE DE SUCRE POUR SE SUCRER C’EST DU DÉJÀ VU !
      NOUS SOMMES EN 2010 ET C’EST LE MÊME QUI ÉTAIT AU POUVOIR.

      État déplorable de la Sucrerie de Namakia
      lundi 13 décembre 2010
      En tant que patron du secteur industriel du pays, le ministre Fihenena Richard, lors d’une tournée dans le district de Mitsinjo, a visité l’Ouest Sucre de Namakia. Il a déploré la dégradation du complexe industriel, surnommé « tanàm-bazaha » de son enfance, quand son père, préfet de Mahajanga de l’époque, l’emmenait en tournée à cet endroit. L’Ouest Sucre Namakia compte actuellement 700 employés permanents et 1400 ouvriers mains d’œuvre d’usine et coupeurs de cannes saisonniers. L’usine comporte une grande salle de machines à l’état vétuste, une salle de transformation des cannes, la raffinerie et le conditionnement, ainsi qu’une salle de distillerie dans laquelle des milliers de litres d’alcool de plus de 90%, qui auraient pu être cuvés en vieux rhum dans les fameux fûts de chêne, sont stockés depuis le redémarrage de l’usine en 2007 dans des fûts plastiques en attente d’une destination encore inconnue. Les résidus des cannes pressées sont récupérés et brûlés à la chaufferie pour fournir de la vapeur faisant tourner une partie des machines.

      Sucrerie vieille de 80 ans

      La vieille usine de la sucrerie de Namakia
      Construite en 1930 sous le nom de Sucrerie marseillaise de Madagascar, possession française à part entière, la sucrerie a changé de nom à partir de 1972 : SOSUMAV (Société Sucrière de Mahavavy) avec une gérance franco-malgache, pour finir en société d’État le 1er janvier 1977 avec une dénomination bien malgache : SIRAMA. À l’issue d’une crise durant presque une décennie, de 1996 à 2005, la SIRAMA a passé une année blanche, puis réanimée de son agonie par les Chinois du groupe COPLAN en 2007, elle porte actuellement le nom d’Ouest Sucre Namakia.

      Produire seulement, « Nettoyage n’est pas travail ! »

      L’Ouest Sucre de Namakia
      Le seul souci des Chinois était le redémarrage mécanique de l’usine en se limitant au strict nécessaire des réhabilitations et aux réimplantations de cannes avec un objectif de 16 000 tonnes de sucre l’année 2009, qu’ils ont d’ailleurs atteint sans trop de difficulté ; 24 000 tonnes pour cette année 2010. « Un bravo pour les Chinois », approuvent tous les anciens de la sucrerie car l’usine n’a jamais connu une telle efficience avant 1995.

      Cependant, ces anciens de la SIRAMA ont la nostalgie du passé, le traitement humain des Chinois diffère complètement de ce qu’ils ont vécu au temps de la jeunesse de la sucrerie. Il y eut récemment, rappelons-le, le coup de pied d’un chinois dans les marmites des ouvriers, qui avait provoqué la grève des employés et pour lequel il a fallu l’intervention du chef de Région Boeny pour que l’usine puisse redémarrer.

      Le côté social est totalement ignoré, la préservation de l’environnement et de l’hygiène bâclée d’où l’expression « Nettoyage n’est pas travail ! » proférée par l’un des responsables chinois de l’usine « alors qu’on nous a habitués à une procédure régulière d’hygiène du temps de la SIRAMA et même avant car nous traitons un produit alimentaire directement consommable », déplora un ancien responsable malgache. Tous les avantages sociaux perçus auparavant sont supprimés alors que le salaire n’a pas bougé d’un centime. Les démissionnaires, les retraités et les décédés ne sont pas remplacés. Si recrutement il y a, un motif d’essai non concluant surgit toujours de quelque part à la veille de la fin du contrat d’essai et si l’intéressé veut être recruté de nouveau, alors que d’en haut on reconnait que son service est indispensable, il attend un laps de temps pour signer un nouveau contrat d’essai et ainsi de suite.

      Une piscine mal entretenue
      En outre, les employés ne sont pas inscrits à la CNaPS, ni à aucune assurance alors que bien des ouvriers sont exposés à de gros risques durant leur travail, si on ne cite que les agents de la partie chaufferie qui y restent en permanence sous une chaleur d’au moins 90°c, sans aucun accessoire de protection. Le ministre de l’Industrie et de l’Economie, Fihenena Richard se sentait choqué à la vue de l’état de l’usine et des conditions de travail et était à l’écoute des doléances des travailleurs de Namakia.

      Seule la productivité ascendante de l’Ouest Sucre Namakia dont l’objectif pour 2012 est prévu à 28 000 tonnes de sucre, semble important pour les responsables de l’usine.

      Recueilli par Valis

    • 4 septembre à 14:14 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lé kopé,

      "On nous a promis de l"Ethanol pour faire du biocarburant , où en sommes nous . Le tramway , Miami , les toilettes parfumées , l’autoroute et j’en passe , aucun signe à l’horizon"

      Ô Ô ! Vous êtes en train de réclamer ces projets sont pour le quinquennat, mais, non pas pour une année. Je vous rappelle qu’on n’est qu’à 21/60 mois du mandat, dont 5 sont déclarés blancs à cause de cette crise où les activités économiques sont au point mort( vous faites semblant d’ignorer cette circonstance atténuante, ).

    • 4 septembre à 19:27 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Attention, les grands projets ne sont pas encore commencés , en préparation,
      Préparation à grande vitesse depuis 2009 !
      Ne pas fumer ,en même temps, moquette et artémisia, c’est dangereux pour la santé.

    • 11 septembre à 09:50 | jeanclaude (#11090) répond à Isandra

      Bonjour.
      Quelques pistes de réflexion : Enseigner, former et orienter utilement la jeunesse . Purger vigoureusement Madagascar de la lèpre de la corruption et de la corruptibilité de ses serviteurs.

  • 4 septembre à 10:17 | Isandra (#7070)

    Cependant, la promotion de la création d’emploi ne veut pas dire que tout ce qui crée l’emploi peut faire n’importe quoi et au dessus de la loi.

    La création d’emploi ne doit pas paralyser le fonctionnement de l’Etat qui est impossible sans les impôts et taxes.

    "Des interpellations ont été faites à la société AAA, anciennement Tiko, pour régulariser sa situation devant l’administration fiscale malagasy. Des appels qui sont visiblement tombés dans les oreilles d’un sourd, obligeant le fisc à sévir et à procéder à la fermeture des locaux utilisés par la société AAA, c’est du pareil au même, suivant un calendrier mis en place. Le magasin Magro de Behoririka à Antananarivo, celui d’Ambodisoanambo à Toamasina, celui de Fianarantsoa et dernièrement une usine de production de produits agroalimentaires d’Antsirabe ont ainsi tour à tour été scellés par les autorités ces derniers jours. Il est reproché à la société AAA de ne pas être en règle vis- à- vis de ses obligations fiscales et de ne pas disposer de carte fiscale pour mener des activités dans les locaux de Magro.

    Cette dernière, qui faut-il par ailleurs souligner, présente à ce jour plusieurs dizaines de milliards d’ariary de reste à recouvrer dans les livres du fisc. En tout cas, avec la fermeture de ces sites Magro, plusieurs employés se retrouvent à l’arrêt. Devant ces fermetures, des personnalités crient au scandale. Les défenseurs d’AAA ou de Tiko, c’est du pareil au même, axent leurs plaidoiries sur la situation des employés. Ils font sciemment abstraction de la situation irrégulière de cette société devant le fisc. La question est et doit être de savoir si la société AAA, Magro ou Tiko, ont le droit de fonctionner malgré leur situation devant le fisc. Des sanctions doivent-elles ou non être prononcées ou non contre les sociétés en infraction devant l’administration fiscale. Pour beaucoup, ceux qui critiquent l’action du Gouvernement actuel devraient d’abord s’en prendre au grand patron du groupe Tiko qui a fait fi de son devoir de citoyen. Avant de venir jouer aux sauveurs, les analystes estiment ainsi que ceux-ci auraient dû agir et durant les 7 ans où le groupe Tiko s’est enrichi de manière exponentielle par le biais notamment du non-paiement de ses impôts. Les fermetures de ces sites MAGRO sont temporaires, afin de permettre au contribuable de satisfaire à ses obligations fiscales."

    • 4 septembre à 10:54 | betoko (#413) répond à Isandra

      Qui avait dit ceci " Ne dites pas qu’est ce que mon pays pourrait m’apporter mais dites plutôt qu’est ce que je pourrais apporter à mon pays "quand il était au pouvoir et il disait , nous sommes des bâtisseurs mais pas des destructeurs et il avait osé dire qu’il avait pratiqué la bonne gouvernance et plus tard il disait ceci "Avelao ny lasa rehetra "
      Même pas honte le roublard

    • 4 septembre à 11:00 | Gérard (#7761) répond à Isandra

      pourquoi faites vous semblant d’ignorer que les questions fiscales sont aussi prétextes pour affaiblir un concurrent dangereux
      mais c’est sûrement de bonne guerre pour ne pas dire à charge de revanche...
      les seuls qui n’ont pas de "revanche" possible, sont les chômeurs induits par ces gesticulations, mais qui s’en soucie ?

    • 4 septembre à 11:04 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Betoko,

      C’est homme est exceptionnel, pour ne pas dire autre chose :

      - Il ne sait pas développer ses affaires, en payant normalement les impôts et les taxes comme les autres(Là encore, des mots gentils),
      - Il ne sait pas faire la politique sans crise, il a déjà deux grandes crises politiques dans son actif,...

    • 4 septembre à 11:07 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Toa mamilivily resaka any amin’ny Vondrona TIKO sy ny mikasika an’i Ravalomanana sisa no ambentinteny eto e ?

      Ny vava efa maimbon’ny lainga sy ny famitahambahoaka isanandro vaky ity no atsaharo, fa ny asa atao, dia ho hita izay vokany...

      Hatreto aloha, ny hita dia tsy misy apoaka sy tsy misy atoraka, sasatry ny miarina amin’ny hadisoana vita sy ny korontana anaty raharaham-panjakana no misy...

      Ny famoriambahoaka no toa manavanana, dia io foana no atao anton’asa etsy sy eroa...ny hoza-doha maivana, fa ny faniriana hamitaka vahoaka sy handroba ny Firenena no miseho lany...

    • 4 septembre à 11:15 | Hery Rak (#10294) répond à Isandra

      Dia tena mahagaga ny fahajamban’ny mason’ny sasany. izay tokoa ilay hoe tsy izay rehetra mijery no mahita. Tena lasa olana ho anareo ilay fizarana fanampiana hoan’ny vahoaka. Ary lasa problème hoan’ny sasany ilay asa atao.

    • 4 septembre à 11:24 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Fa angaha leitia dia hametsifetsy vahoaka sy hangalatra foana no aataon’ialahy eto a ? tsy maintsy mba mizara koa indraindray, sady vola fanampaiana nindramina koa anie io ka iarahana mamerina amin’ny mpampindrana tompombola fa tsy hoe volan’ialahy akory io e !

      Ka raha tsy hizara izany dia inona fotsiny no mba atao eo ? hamory vahoaka maina ve ?

  • 4 septembre à 10:57 | kartell (#8302)

    La brosse à reluire est aujourd’hui dépassée, on file vers le culte de la personnalité !....
    http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2020/09/04/usine-militaire-de-moramanga-le-brevet-du-meilleur-tireur-decerne-a-andry-rajoelina/

    • 4 septembre à 11:11 | Gérard (#7761) répond à kartell

      concernant un surhomme, nul ne sait ce qui est inné, héréditaire, ou acquis
      seule heureuse certitude ni le ridicule ni l’excès de servilité ne tuent

    • 4 septembre à 11:46 | elena (#3066) répond à kartell

      Intéressant cet article, merci Kartell .
      Où l’on apprend que l’usine militaire produit 500 000 munitions par an, que l’objectif est d’augmenter la production alors que le besoin est de 300 000.
      Que va t-on faire du surplus ?
      - trafic ?
      - tirer sur les dahalo et les prisonniers en fuite ?
      - tirer sur les opposants ?
      Tous des malgaches, tous des compatriotes.
      Le papa colonel doit être fier de son fils.
      Le saviez vous ? TGV à l’origine était le nom d’une bande d’ado que le mamimbahoaka fidimbahoaka avait créé à Besarety et ce sigle signifiait Troop Guns Val, Val étant un fusil d’assaut silencieux russe. Et ne signifie pas valeureux comme le laissait entendre l’idolâtre Isandra.
      On se souvient de la démonstration de l’armée du futur de notre ironman.
      On comprend donc le goût des armes de notre super héros.
      Mais les armes peuvent être dangereuses dans les mains d’un enfant.
      Un jour tu comprendras !

    • 4 septembre à 12:03 | Vohitra (#7654) répond à kartell

      Elena, bonjour

      Mais 23 malheureux détenus venaient d’en faire les frais, non ?

    • 4 septembre à 12:17 | elena (#3066) répond à kartell

      Bonjour Vohitra, oui, nous n’en sommes peut-être qu’au début. Vu dans quel état est notre pays, tout ce que j’espère c’est que cela ne finira pas mal.
      Nous n’avons jamais été aussi bas.

    • 4 septembre à 12:18 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à kartell

      Ça me rappelle de plus en plus un autre dirigeant 1er de force en tout dans son pays, qui n’a jamais pu avoir aucun diplôme en-dehors, un certain Kim....

    • 4 septembre à 12:23 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à kartell

      Et c’est vrai, pourquoi fabriquer des usines d’armes alors qu’il y a d’autres besoins vitaux dans le pays ? On n’a pas besoin de réfléchir longtemps pour trouver une explication...

    • 4 septembre à 14:04 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ elena

      Merci, elena, pour cette croustillante anecdote d’autant que le diable se cacherait, semble-t-il, dans les détails de l’histoire comme ceux que vous nous avez révélés..
      Oui, la question de se demander pourquoi une telle production laisse rêveur comme si la priorité était celle-ci !..
      Visiblement, l’esprit Trump voir Bolsonaro pour plus tard ont germé et, dans quelles années, certains se mettront à regretter « le libéralisme feutré » de Ratsiraka !....
      Il en va ainsi dans une société où le pire est toujours pour demain...
      L’attente d’un homme fort tant attendu est venu surtout lorsqu’il flatte avec ostentation la fibre nationale de la revanche et de la frustration contenue depuis des décennies...
      Désormais, il est des nôtres, il a vaincu tous les autres !...
      Le Colisée s’imposait par conséquent !🤴🏿

    • 4 septembre à 14:32 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      Cela nous marque que les armées sont en accord avec leur chef suprême(Guide suprême, hihihi). Et le scénario de Mali est impensable à ce moment à Madagascar.

    • 4 septembre à 15:21 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Isandra

      L’armée est comme un coq en pâte ( hello le Juanais !), elle n’a aucune raison de bouger de ses casernes d’autant qu’elle a donné entière satisfaction à votre tireur d’élite idolâtré ( son premier diplôme ?), mais il est vrai que lorsque l’on aime, on ne compte plus ou plutôt si lorsqu’on est mis à la porte !...
      Mais, méfiez-vous de l’eau qui dort d’autant que des bruits insistants d’andafy annonceraient l’arrivée de militaires russes, attention tout de même de ne pas froisser vos militaires, car à trop les gâter, ils finiront par être d’une susceptibilité qui ne supporterait pas la moindre concurrence ...
      Chaque chose en son temps, n’anticipez pas trop, d’autant que nul n’est prophète dans son pays, demain peut nous réserver des surprises...
      Vous penseriez à quoi ? à un sacre, peut-être ?’..

    • 4 septembre à 16:35 | Jacques (#434) répond à kartell

      Merci Kartell. Quand il n’y en a plus, il y en a encore.

      Re mais dans un cadre plus ironique.

      https://www.actutana.com/depeche/brickaville-jai-les-flingues/

    • 4 septembre à 16:58 | elena (#3066) répond à kartell

      Jo a eu son étoile 🌟 de shérif.
      Iza no tena bandy ? Iza no role ?

    • 4 septembre à 17:08 | Vohitra (#7654) répond à kartell

      Elena,

      Une nouvelle vocation, chasseur de primes...et de buffles...avec les vaches holstein d Andranomanelatra...

    • 4 septembre à 17:16 | elena (#3066) répond à kartell

      Wanted dead or alive !
      Devinez qui ?

    • 4 septembre à 17:36 | Vohitra (#7654) répond à kartell

      Le guerrier Apache Geronimo qui ose sortir de...sa reserve...en traitant Jo de visage pale a langue fourchue...

    • 4 septembre à 17:45 | elena (#3066) répond à kartell

      Hughhh ! 👍

    • 4 septembre à 18:15 | kartell (#8302) répond à kartell

      Enfin démasqué : Lucky Lucke, l’homme qui tire plus vite que son ombre !.
      Ça fout les jetons !..
      🔫

  • 4 septembre à 11:07 | Hery Rak (#10294)

    Fa tena sarotra amin’ny sasany ve ny mankasitraka sy mba miaky ny zavatra toy izao fa dia ny hanakihana hatrany no ao andoha. Averina foana fa izay no antony mahatonga ny olona miteny hoe fanoherana bontolo ny anareo. Mba menatra fa ny fahefana sy ny vola tsy ho entina miakatra any andanitra.

    • 4 septembre à 11:19 | Vohitra (#7654) répond à Hery Rak

      Izay tranondainga sy efa maloto tànana dia tsy maintsy misedra kihana sy tsikera foana, izay io, izay nataony rehetra toa misy olana daholo aloha hatrizay teto...rehefa tsy misy ny mangarahara sy ny fahafahana dia ny kihana no mandeha...

      Rahoviana moa ny tontakely sy ny jiolahy no tsy hahazo fanakihanana ?

      Sao dia heverin’ity manghery rak ity fa misy natao hankato anjambany sy natao ho mpanompo hoataingenana ao anaty angoantenda foana eto ?

    • 4 septembre à 12:10 | lé kopé (#10607) répond à Hery Rak

      Ny vahoaka mijaly ,fa ny mpitondra migalabona .Matoa ianao tsy mahita ny fijaliany Malagasy (92%) ,dia anisany mahazo tombotsoa . Sa ianao kosa ve le atao hoe "Masochiste " , izany hoe mahita fahafinaretana @ fahoriana ary kosa manome fihobiana ireo mpampijaly vahoaka ...

  • 4 septembre à 11:50 | rayyol (#110)

    Il y a un debut a tout et finalement c est le debut Madagascar ne sera plus jamais le meme ainsi va la vie

  • 4 septembre à 11:53 | rayyol (#110)

    Ce n est rien les nouveaux sont en developpement .Je sait j en ai une famille dans 20 ans Un cycle est un minimum de 50 ans Donc inutile pour les vieux de s énerver nous contempleront le tout d en haut ah ah

    • 4 septembre à 15:23 | rayyol (#110) répond à rayyol

      J ai encore avec moi les plans de cette sucrerie Ou l on voulait que je m implique il y a déjà 10 ans de cela Ah ah je l ai echappe belle

  • 4 septembre à 12:14 | Ra-Jao (#282)

    Les salariés de AAA sont les dégats collatéraux de cette guerre politique qui oppose nos politiciens. AAA n’est qu’un exemple, mais combien d’emploi notre pays a perdu avec la fermeture des entreprises de Mbola, Razaimahasoa, Rado Rafalimanana ....
    J’espère que les nouveaux emplois créés peuvent compenser les pertes, bien que les ventres vides ne se substitituent pas.
    La question est maintenant de savoir si la fermeture de SASM était réellement due à la mauvaise gestion où est ce nos produits qui n’étaients pas compétitifs. Le marché du sucre est très concurrentiel et le prix est très bas, en cause, une offre surabondante . J’espère que nos compatriotes ne vont pas consommer du sucre produit sur place mais plus cher que le produit importé. Il ne sert à rien de réssucité un secteur où notre pays n’a pas un avantage comparatif. L’investissement sera mieux utilisé dans d’autres secteurs, agricole peut être
    Ce n’est qu’une question et l’avenir nous le dira.

  • 4 septembre à 12:17 | Vohitra (#7654)

    Zavanitranga nampalahelo omaly…

    Ontsa sy nientana tokoa ny fo omaly raha nahita tamin’ny fahitalavitra tsy miankina iray ny zavanisy teny amin’ny làlana Bypass omaly hariva…

    Lehilahy iray avy nisotro toaka, feno tavoahangy misy toaka miparitaka anaty fiara, no nandona olona nitaingina bisikileta teny antoerana…maty teo no eo tsy tsadrano ilay olona nitaingina bisikileta, vaky rà ny lohany, ary ireo akoho dimy nentiny tamin’ny bisikileta koa dia maty ihany koa…fa ilay olona nitondra ilay fiara 4*4 dia lasa nirifatra nitsoaka nandositra, kanjo niray hina sy nifanampy ny Fokonolona nahita, ka dia roso nanenjika ity nahavanondoza, no sady nampandre ny Polisy, tratra ihany ity lehilahy nahavanondoza, ary nentina niverina teo amin’ilay olona maty nodominy tamin’ny fiarany…

    Toetsaina vorika, toetsaina lo sy motraka, tsy valahara sy tsy vanona…

    Mendrika famaizana mafy dia mafu izao fihetsika mamoafady izao…

    Tsy vao haingana moa no nisy tomponandraikitra ambony, mamo nitsoaka toy izao teny Tsarasaotra teny, nandona miaramila teny antsisindàlana, ary nirifatra ihany koa ?

  • 4 septembre à 13:39 | arsonist (#10169)

    Bataille du jour .
    Première salve .

    << 3 septembre à 16:35 | olivier2 (#9829)
    << Comme l affirme arsonist, je dois être un véritable c.on ..un franchouillard..pour croire qu un binational est sensé aimer et respecter ses 2 pays d une manière égale..
    << Encore un échec de l intégration a la française..
    << Encore une auto flagellation en perspective..

    Commentaire :

    Sur ce forum il y a plus c.on que chacum des membres du tandem besileo foza femelle isandra et jomaka foza mâle dadanaivo-betoko ambatomanga .
    Inutile de préciser qui est ce ? Puisque c’est évident pour tout le monde .

    Ce c.on se lamente de ce qu’il appelle "échec de l’intégration à la française" .
    Mais ce c.on est lui-même résident à Mada .
    Ce c.on ne lit pas et n’écrit pas en gasy .
    Ce c.on intervient sur ce forum pour écrire des c.onneries plus grosses que lui à propos de Mada et des Gasy .
    Mais ce c.on ne s’aperçoit même pas qu’il est lui-même "un échec de l’intégration à la gasy" .

    Ce keum réside depuis X années à Mada et ne comprend toujours pas la langue de ceux qu’il côtoie tous les jours .
    Mais si de plus , ce keum reproche à ceux qui résident dans son prétendu pays d’origine à lui d’ être des échecs de l’intégration là-bas , alors c’est le comble du comble des foutaises !

    Mais quand au XXIe siècle on raisonne encore comme au XIXe siècle , il semble qu’ il y a au moins deux siècles de retard .
    Attardé , quoi !
    Colonialiste attardé !
    Vil colonialiste attardé !

    • 4 septembre à 14:01 | betoko (#413) répond à arsonist

      Ne te Afrique pas de disséquer sur ma personne , tu n’es pas à la hauteur , essais de grandir un tour petit peu d’abord et tu vas comprendre beaucoup de choses

  • 4 septembre à 14:26 | Isandra (#7070)

    Vaovao mafana, nahazo ny bras d’honneur indray izany Rivo Rakon, nolazain’ny HCC fa manara-dalàna ny ratification nataon’ny Antenimiera. Miaraka aminy koa ny be atin-doha sy manam-pahaizana ny Forum :

    EN CONSEQUENCE

    DECIDE

    "Article premier. – La loi n° 2020-012 portant ratification des ordonnances n°2019-002 du 15 mai 2019 relative au régime général des élections et des référendums, n°2019-006 du 28 mai 2019 relative au fonctionnement du Sénat ainsi qu’aux modalités d’élection et de désignation des Sénateurs de Madagascar, n° 2019- 009 du 22 juillet 2019 relative au Code minier, est déclarée conforme à la Constitution et peut faire l’objet d’une promulgation.

    Article 2.- La présente décision sera notifiée au Président de la République, au Président du Sénat, à la Présidente de l’Assemblée Nationale, au Premier Ministre, Chef du Gouvernement et publiée au Journal Officiel de la République."

    Holaziny fa dondrona sy bandraodra indray izao ny HCC.

    • 4 septembre à 14:53 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Fa angaha tsy io HCC io moa no mpilaza teto foana ny hoe " azo raisina fa tsy mitombina " ?

      Fa angaha tsy io HCC io ihany moa ilay tsy mahafantatra fa maroanisa ny solombavambahoaka 109 nanao ny fitsipahana fitokisana teny amin ny Antenimiera tamin ny 2017 ?

      Fa angaha tsy io HCC io ihany no aty amin ny taona 2018 vao mahafantatra fa tokony ampiharina ny andininy 54 amin ny lalampanorenana ?

      Fa angaha tsy io HCC io ihany moa no tsy nampihantra ny andininy 72 mikasika ny mandat imperatif ka nahafahan ireo Mapar nivadika ho HVM ?

      Sa omaly izy no dondrona fa anio izy rehefa zatra fofompoza dia tsy dondrona intsony ?

      Izao izany ilay hoe " miara mirona ry ikala alika " fanaon ny mpamosavy mpamorika Firenena...

    • 4 septembre à 15:21 | dahalo (#8794) répond à Isandra

      ataovy zay tianareo atao fa tadidio fa nanao toy izao daholo izay teo alohanareo ary tsy nareo no voalohany nefa indrisy fa tsy nareo koa no farany anefa. Saingy ny fiafaran’izy ireo de nitovy daholo.

  • 4 septembre à 14:34 | Lefona Again (#10319)

    @vohitra
    MBA torohevitra an’ingahindriana vohitra, mifady tongolo gasy, voanjobory sy hena kisoa sy colisée, ary mifady rà-bazahy !
    "taloha, taloha, tsy nipatalo !" hoy ny fitenin’ny malagasy dieny 1950 !
    Ankehitriny, mba manao salaka ve ianao ry vohitra ?

    Asa na tsy maintsy hiekarana na ho diganina anao ry vohitra, fa izay fihetsikin’ny rantsatanan’io GVT io dia velezinao mahery.

    Efa kopy daholo ny eto, fa ry nareo sy ry "sale homme" sy ry "trappeur pipelette masonjoany" dia "ennemis mortels" hoy i mademoiselle arsonist, fa na dia izany aza, efa tena perte totale marina ve nareo ireto, ka tsy manana intsony ny fahefantena mba hamikavika ? Ennemi "mortadelle" plutôt non ? Sacrée cochonnerie hoy izay charcutier izay !

    Tsy aiko loatra, fa isaky ny mamaky anareo eto aho, dia tena sirika fa maha-when be le kozinareo ! Mahamenatra !

    Sur mihitsy aho fa i "sale homme" no handefitra anao eto, izy moa efa coloninao, ka tsy hahagaga.
    Sur koa fa i mademoiselle arsonist vintsiné koa hiboredaka araky ny fombany !

    Mitoetra aiza moa ianareo ireo ? Mikozy eto amin’ny MT ve ? pssss ! "resaka politka" hoy ianao tsy ela ela izay ! Haha ! resaka engagement hoy ianao ! heu..engagement amin’inona marina ry colline ? sa ianao "perdu dans la colline parmi les marronniers" ?

    ianao izay "soi-disant" anti-putsch nefa maintso coup d’état analana an’i TGV ?

    Izany no antsoina hoe "pragmatique, mais à géométrie variable et calculé", midika fa tsy mahatanty ianao ry vohitra !Tsy mahandry ary tsy mino ny alternance ! Normal, ny andriana hiringiriny tsy hanaiky izany "concept" d’election izany fa momba fotsiny ny "ra" !
    A d’autres leisy ra-vohira a !

    Mibaradà arak’izay tianao, sy tianareo ireo, fa efa sirika ilay niveau e !

    Teneno aho raha mila morale du jour, fa omeko tsara !

    • 4 septembre à 15:06 | Vohitra (#7654) répond à Lefona Again

      Mamondrongony indray angaha ity mpivarotra kankana ity no mirediredy mivaralila toy izao ?

      Izany tokoa no hoe mba nakarin ny vintana fa nabotetaky ny sainy, dia izao entin ny hamamoana mandefa rediredy izao ity lefona...

      Misongadina eny foana ny maha jiolahimboto azy, jereo moa ity zavatra mba soratany eto...

    • 4 septembre à 16:35 | betoko (#413) répond à Lefona Again

      Tonga sao Lefona , ela dia ela tsy hita teto intsony Finaritra mahazo vaovao avy any aminao

    • 4 septembre à 18:20 | Jacques (#434) répond à Lefona Again

      Diatribe contre Vohitra, ça ne mange pas de pain bien sûr, c’est gratos. Au diable le sujet du jour, la cible c’est Vohitra. Dire qu’il n’y a pas si longtemps le "si pire encore" (merci Shalom !) se prenait pour le père-la-morale en critiquant les durs échanges d’entre les intervenants ici au forum. Et le voilà qui ne s’en retient pas aussi, enivré par l’abus excessif du CVO.

  • 4 septembre à 15:58 | diego (#531)

    Bonjour,

    On peut discuter et analyser les origines de sous-développement et donc de la pauvreté de la majorité des malgaches. A savoir, quelles sont les origines du déclassement de Madagascar, un pays qui est classé un des six pays les plus pauvres au monde aujourd’hui ?

    On peut le faire parfaitement bien en prenant connaissance et analysant les performances des institutions économiques malgaches et le modèle économique dans le pays. Est-ce une économie planifiée, ou économie de marché ?

    Relancer une sucrière à Brickaville, une bonne chose ? Oui.

    Mais la question qu’il faut poser, à mon sens, est-ce un projet viable sur le long terme ? Car, Rajoelina parle de niveau de vie de la population. La réponse n’est pas aussi simple.

    On entre dans des choses complexes. On va aborder la demande, coût de production, le prix.....

    Aller, restons modeste, une production qui va, avant tout, satisfaire une demande locale, autrement dit, concurrencer des sucres importés.

    Relancer la production d’une sucrière est une bonne chose, sans réfléchir, la réponse est oui. Mais en y réfléchissant un peu, en terme d’emplois, à cour terme, ce serait peut-être viable, mais à long terme, aucune chance, sauf si l’Etat décidait de subventionner la société.

    Les dirigeants des pays pauvres ont un grand défaut, conséquence de la grande pauvreté de leur pays, ils veulent à tout prix satisfaire, rapidement, les grands déficits étatiques, par des petits projets locaux dont on sait que les financements à long terme ne sont pas du tout assurés, de facto, ce sont des projets peu viables.

    Comment faire pour augmenter le niveau de vie de la population d’un pays ?

    Un sujet très complexe que les dirigeants malgaches et les responsables politiques du pays évitent d’aborder sereinement, car forcément, ils vont devoir parler Politique, Droit, Justice sociale, donc Juridique et Économique.

    Forcément, il faut absolument que le gouvernement malgache aborde sérieusement de « la dette ».

    Rajoelina et Ntsay ne parlent jamais de « la dette malgache » comme si les millions que les banques et les institutions internationales annoncent pour le pays étaient gratuits.

    Si j’étais journaliste, ou politicien malgache, ce serait la question que je poserais au Président Malgaches et le PM, la dette, la dette, la dette......

    • 4 septembre à 17:19 | Besorongola (#10635) répond à diego

      MADAGASCAR FINIRAIT PAR PRÊTER AUX COMORIENS ! hihihi.

      Les aides affluent depuis des décennies. Ratsiraka, Ravalomanana, Rajaonarimampianina et maintenant Rajoelina ont tous reçus des sommes colossales mais le pays reste toujours le plus pauvre au monde. Où est donc la faille car chaque aide qui se chiffre en plusieurs millions de dollars met davantage le pays dans un gouffre sans fin. Ce même Rajoelina à promis de ne plus s’endetter et Madagascar finirait par prêter aux Comoriens . Mais ces Comores ont dépassé largement Madagascar et un jour si cela continue, les Comores finiront par prêter de l’argent à Madagascar.
      Si la France donne 240 millions d€ à Madagascar, ce que Rajoelina ne dit pas c’est la condition de ce soi-disant don. Ce qui est certains c’est aucun don n’est jamais gratuit. La France ne vient pas apporter son aide pour les beaux yeux de Rajoelina... C’est un investissement car les matériels achetés sont certainement Made in France sans parler des accords tacites ...mais aussi c’est un autre moyen de garder la main sur Madagascar. Et c’est toujours comme ça depuis des décennies et le jour où il y aura une lueure d’émergence, ceux qui vivront cette époque le payeront au prix fort tandis que les Rajoelina et tous les autres ne seront déjà plus parmi ce monde.
      Parker de dette est un sujet tabou pour tous les dirigeants qui se sont succédés mais ils se contantent de d’inaugurer en grande pompe leurs réalisations pour masquer le gouffre financier qui attend les générations futures.

    • 4 septembre à 17:25 | betoko (#413) répond à diego

      Est ce que vous voulez que nous importions toujours et encore du sucre ? J’ai vu au magasin Shoprite du sucre venant du Brésil je trouve que C’est aberrant. Si nous continuons toujours à importer ce dont nous avons besoin , d’ici quelques années nos devises n’arriveront plus à suivre .Un exemple à ne pas suivre le Venezuela. Ce pays est producteur de pétrole et avait tout importé et avait négligé son agriculture et maintenant il est aussi en faillite

  • 4 septembre à 17:01 | Ra-Jao (#282)

    Ce n’est pas avec ce régime que l’Etat de droit sera établi à Mada même si cela a été tant proné durant la campagne présidentiel. Les babakoto se suivent et se ressemblent à babakotoland. Je desepère que cela va changer un jour !

    • 4 septembre à 17:34 | betoko (#413) répond à Ra-Jao

      Sur ce point je suis d’accord avec vous .Une de mes reproches à Andry Rajoelina C’est d’avoir amnistie Didier Ratsiraka .Je lui avais posé la question une fois à Paris , je n’avais reçu aucune réponse de sa part
      Madagascar possède des potentiels énormes pour pouvoir se développer , mais si l’etat de droit n’est pas appliqué partout , il ne faut pas se faire d’illusion , mais je vois qu’il y a des choses qui bougent dans le bon sens

  • 4 septembre à 17:37 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Il faut sauver le soldat Ariary (mais pas Ryan) n’est-ce pas ?

    • 4 septembre à 17:40 | Vohitra (#7654) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Avec une exportation massive de la tisane magique peut etre ?

  • 4 septembre à 17:40 | Ra-Jao (#282)

    Le Brésil produit le sucre à 125€ la tonne, soit 0.125 € le kg, soit 575 ariary le kg. Au détail, le kg du sucre roux en vrac est aujourd’hui payé 3000 ariary.C’est la marge du distributeur + taxe + dd qui renchérit cette denrée (3000 - 575 = 2425 ariary).
    La question est de savoir si SASM peut produire à 125€ la tonne ou 575 ariary le kg ? Espérons qu’on ne va retomber dans les mêmes erreurs de l’investissement à outrance du paradis socialiste.

    • 4 septembre à 17:49 | Vohitra (#7654) répond à Ra-Jao

      Savez-vous qui sont les bandits qui avaient coule la SIRAMA entre 1994-1996 en important massivement de sucre sans payer ni TI ni DD ?

      Il est la avec le calife, un de ses fervents supporters dans la faction dirigee par Asterix le...pro-gaulois...un certain Sylvain R.

  • 4 septembre à 17:54 | olivier2 (#9829)

    Pleure Gaule oh mon pays..

    Pleure face a ces attaques scélérates de Wisigoths venus des tropiques..

    Les agressions barbares continuent..

    😂😂

    • 4 septembre à 18:43 | Vohitra (#7654) répond à olivier2

      Enfin, le beau temps est revenu, le courant passe maintenant très bien entre Manu et Alassane, juste après la petite intervention anodine pour aplanir leurs différends d’un Sarko...c’est au tour d’Alpha Condé de passer après pour la bénédiction d’usage, n’est-ce pas ?

      Le troisième mandat anti-constitutionnel est dans la poche...

    • 4 septembre à 19:28 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      Ho-ho-ho !
      L’ olivier tente de s’ accaparer de la Gaule .
      Pour lui .
      Pour lui tout seul . Dans ses rêves .

      Relativement à la Gaule , les pays d’où viennent ceux que l’olivier juge "scélérats" ne sont pas du tout à l’Ouest .
      Les personnes qui viennent de ces pays sont peut-être des Goths aux yeux de ceux des Gaulois qui se croient "civilisés" .
      Mais bien évidemment ces personnes sont loin d’être des Wisigoths .

      L’ olivier doit apprendre les quatre points cardinaux .
      Au lieu de "VANDALiser" comme ça l’ Histoire .
      Phonétique : Ho-ho-ho ! L’ os trop gott-gott !

      Ah ! Qu’est-ce qu’on rigole sur ce forum !

      On dirait que l’ Histoire de la Gaule n’est pas bien assimilée par les colonialistes attardés .
      Ne pleure pas Gaule !
      Ne pleure pas , même si on massacre ton Histoire !

    • 4 septembre à 19:44 | kartell (#8302) répond à olivier2

      @ olivier2
      Seriez-vous devenu le « Salman Rushdie« de ce forum ?’...
      🤔

    • 4 septembre à 20:09 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      Bof ! Il y a des gens qui ont , comme ça , vaguement entendu parler de choses dont ils ignoraient tout auparavant .
      Alors au lieu de chercher à savoir de quoi il retourne exactement , ces gens là utilisent les vocables vaguement entendus à tort et à travers par-ci par-là sans chercher à savoir ce qu’ il y a derrière .

      Et pire encore , portés par leur orgueil ces gens-là ne reconnaîtront jamais qu’ il leur manque des connaissances sur le sujet .
      Ces gens-là aiment bien faire croire qu’ ils savent tout .
      Comme si savoir tout pour un individu peut être possible .
      Quel c.on !

  • 4 septembre à 19:12 | betoko (#413)

    Vohitra
    Non ce n’était pas ce Sylvain R , mais une famille très bien connue selon l’ancien DAF du Sirama .Ce DAF avait failli mis en prison , heureusement qu’il s’était bien défendu et tous les dossiers du Sirama est toujours en sa possessions

    • 4 septembre à 19:27 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Dadanaivo,

      Adressez vos habituelles diversions ailleurs, Sylvain et Asterix y étaient trempés jusqu’au cou avec leurs potes borisatroka...

  • 4 septembre à 19:54 | Besorongola (#10635)

    RAVALOMANANA 70 ANS LE 12 /12/2019.

    71 ANS LE 12/12/2020

    72 ANS LE 12/12/2021

    73 ANS LE 12/12/2022

    74 ANS LE 12/12/2023 ANNE DE LA PROCHAINE PRESIDENTIELLE !

    S’il est en bonne santé, il aura l’âge d’un vrai Ray Aman-dReny que les Malgaches respectaient .
    Nous comprenons ainsi pourquoi Rajoelina s’acharne sur Ravalo . Ce dernier reste un adversaire sérieux et Rajoelina ne lui laissera pas de marge de manoeuvre pour rebondir financièrement .
    D’autant plus qu’il est là à sa portée tandis que l’autre adversaire potentiel est loin .... Nous risquons donc de voir bientôt un procès du siècle à Madagascar suvi d’un verdict dicté d’en haut c’est à dire l’inéligibilité . Mais cette decision ne sera pas sans risque car l’homme en question possède encore unsocle solide, un soutien fort à Analamanga . Un accord clair entre Ravalomanana et Rajaonarimampianina qui aura 65 ans en 2023 constituerait un menace sérieux pour le soit-disant homme fort du moment.

  • 4 septembre à 21:03 | olivier2 (#9829)

    « L’ olivier tente de s’ accaparer de la Gaule .« 

    Il est grand temps pour l’arosnist « de s accaparer d un Bescherelle »

    MDR

    • 4 septembre à 21:20 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      Cet olivier n’est toujours pas convaincu que je ne me soucie nullement de sa prétendue langue maternelle à lui .

      L’ olivier ferait mieux de s’accaparer des connaissances à propos de l’Histoire de la Gaule qu’ il prétend être son pays à lui .
      L’ Histoire de la Gaule seulement .
      Pas celle de l’ empire romain .
      Qui étaient les Wisigoths ?
      D’ où venaient-ils ?
      Qu’ est-ce qu’ ils avaient fait ?
      Avec qui il ne faut pas les confondre ?

      Se prétendre gaulois et ignorer sur l’ Hidtoire de la Gaule !
      Quelle misère !

  • 4 septembre à 21:18 | Rainingory (#11012)

    Antson’i pasitera Tsarahame :

    Atsangano faingana ny kaomitimpokonolona isampokonrany hiady amin’ny jadona hisian’ny fitsampankevibahoaka hanitarana ny fotoampiasan’ny filohampirenena ankehotrio ho 7 taona

    • 4 septembre à 23:20 | Rainingory (#11012) répond à Rainingory

      Nitsangana ny,
      Vovonan’ny parlemantera hamerina ny tany tan-dalàna, ny teny ierana ary ny fanjakana tsara tantana.
      Na hoe koa Collectif des parlementaires pour la restauration de l’Etat de droit, de la démocratie et de la bonne gouvernance.
      Izay mampiombona solombavambahoaka 20 ary loholona 20 eo ho eo.

  • 4 septembre à 21:36 | arsonist (#10169)

    Juste pour jauger le contenu de son coco :

    si la lune est un morceau de fromage alors l’ olivier est un gaulois .

    Vite ! Un tube d’ aspirine et un verre d’ eau !

  • 4 septembre à 22:05 | lysnorine (#9752)

    Re Isandra 4 septembre à 14:26
    « "Article premier. – La loi n° 2020-012 portant ratification des ORDONNANCES n°2019-002 du 15 mai 2019 relative au RÉGIME GÉNÉRAL DES ÉLECTIONS ET DES RÉFÉRENDUMS, n°2019-006 du 28 mai 2019 relative au FONCTIONNEMENT DU SÉNAT ainsi qu’aux MODALITÉS D’ÉLECTION ET DE DÉSIGNATION DES SÉNATEURS de Madagascar...".

    « Holaziny fa DONDRONA SY BANDRAODRA indray izao ny HCC. »

    Tokony ho mamerina ny lesona nampianarina (professeurs agrégés Frantsay ?) azy momba ny « Droit Constitutionnel » Ingahy prezidàn’ny HCC sy ny « Conseillers » mpiara-miasa aminy mpiombon-kevitra aminy tsy tapaka.

    Indro averinay eto ny post MAMPIBARIBARY ny TSY MAHA ARA-DALÀNA HATRANY AMBOALOHANY ilay « LOI D’HABILITATION » tamin’ny Febroary 2019 fa MANDIKA NY LALÀM-PANORENANA. Angamba mahay teny frantsay tsara Ingahy prezidàn’ny HCC sy ny namany. Dia mazava ho azy fa mbola fanosihosena ny Lalàm-panorenana no tohin’izany fandikàna izany amin’ity KILALAON-JAZA ity eo amin’ny lafiny Lalàm-panorenana – ny nandaniana ny « Loi de RATIFICATION des ORDONNANCES » – nampilalaovin’ny Governemanta ny Depiote sy ny Senatera, dia mbola nankasitrahan’ny HCC araky ny tsy mahagaga.

    3 septembre à 09:05 | lysnorine (#9752) répond à Vohitra ^
    [https://www.madagascar-tribune.com/Le-nombre-des-senateurs-reduit-a-18-membres.html]
    Re : Vohitra 2 septembre à 11:12
    « [...] Fanitsahana sy fanazimbazimbana ankitsirano ny lalampanorenana Malagasy no miseho amin’izao zavamisy izao...
    « 1. ny didy HITSIVOLANA (ORDONNANCE) izay noraisin’ny Filoha DIA TSY AFAKA MIHINTSY MANOVA LALÀNA FEHIZORO... »

    NY LALÀM-PANORENANA NY REPOBLIKA FRANTSAY FAHA-5 MOA MATETIKA NO NADIKAN’NY MPANEFY NY LALÀM-PANORENANA MALAGASY. Koa tsara mba homasahin’ny mpitondra Fanjakana sy ny HCC indrindra indrindra izao voalazan’ny « Conseil d’État » Frantsay izao momba ny hitsivolana na « ordonnances sy ny mikasika ny lalàna fehizoro. Tsahivina fa araka ny andininy faha-88.10 amin’ny Lalàm-panorenana Malagasy dia Lalàna fehizoro no mametra ny « Fehezan-dalàna momba ny fifidianana »,

    Secrétariat général du Gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, La documentation française, 2017, pp. 224, 225
    2.3.1. HABILITATION
    [...]
    Champ d’application et conditions de mise en œuvre
    Une habilitation à légiférer par ordonnances peut s’appliquer à toute matière que
    L’ARTICLE 34 DE LA CONSTITUTION PLACE DANS LE DOMAINE DE LA LOI (CC, no 99-421 DC du 16 décembre 1999, cons. 8). NE PEUVENT EN REVANCHE PAS FAIRE L’OBJET D’UNE HABILITATION À LÉGIFÉRER PAR ORDONNANCES DES MESURES QUE LA CONSTITUTION RÉSERVE À LA LOI organique, aux lois de finances et aux lois de financement de la sécurité sociale (CC, no 99-421 DC du 16 décembre 1999, cons. 15).

    Si l’article 38 de la Constitution précise que c’est « POUR L’EXÉCUTION DE SON PROGRAMME » que le Gouvernement peut solliciter l’autorisation de légiférer par voie d’ordonnance, cette mention doit être entendue comme SIGNIFIANT SEULEMENT QUE DOIVENT ÊTRE INDIQUÉS AU PARLEMENT LES FINALITÉS DES MESURES ENVISAGÉES ET LEURS DOMAINES D’INTERVENTION (voir infra). Le mot « programme » utilisé ici ne renvoie pas à l’article 49 de la Constitution, qui concerne la mise en jeu de la responsabilité gouvernementale (CC, no 2017-751 DC du 7 septembre 2017, cons. 5 à 7)....

    Une loi d’habilitation NE SAURAIT AVOIR NI POUR OBJET NI POUR EFFET DE DISPENSER LE GOUVERNEMENT, dans l’exercice des pouvoirs qui lui sont conférés en application de l’article 38 de la Constitution, de RESPECTER LES RÈGLES ET PRINCIPES DE VALEUR CONSTITUTIONNELLE, ainsi que les normes internationales et européennes applicables (CC, no 2003-473 DC du 26 juin 2003, cons. 10). Le CONSEIL CONSTITUTIONNEL, SAISI d’une disposition d’habilitation dont LA FORMULATION TROP LARGE OU IMPRÉCISE présente, à cet égard, DES RISQUES PARTICULIERS, peut émettre des réserves d’interprétation, voire censurer cette disposition (CC, no 86-207 DC du 26 juin 1986, cons. 15, 26, 61 et 79 ; no 2016-745 DC du 26 janvier 2017, cons. 13).

    La procédure de l’article 38 de la Constitution est particulièrement adaptée à l’édiction DE MESURES CIRCONSCRITES OU TECHNIQUES, CORRESPONDANT À DES OBJECTIFS PRÉCIS de politiques publiques déterminées. Tel peut être le cas, par exemple, de l’élaboration ou de l’actualisation de codes, de la transposition de directives de l’Union européenne ou de l’extension et de l’adaptation de la législation dans les collectivités d’outre-mer (voir exemples ci-après)....

    Définition et rédaction de l’habilitation

    Comme il a été dit, l’article 38 de la Constitution fait obligation au Gouvernement d’indiquer avec précision au Parlement, afin de justifier la demande d’habilitation qu’il présente et de la circonscrire, la finalité des mesures qu’il se propose de prendre par voie d’ordonnances ainsi que LEUR DOMAINE D’INTERVENTION...

    Toy izao no fivakin’io article 38 io :

    « Le Gouvernement peut, pour l’exécution de son programme, demander au Parlement l’autorisation de prendre par ordonnances, pendant un délai limité, des mesures qui sont normalement du domaine de la loi.

    Les ordonnances sont prises en Conseil des Ministres après avis du Conseil d’État. Elles entrent en vigueur dès leur publication mais deviennent caduques si le projet de loi de ratification n’est pas déposé devant le Parlement avant la date fixée par la loi d’habilitation. Elles ne peuvent être ratifiées que de manière expresse.

    À l’expiration du délai mentionné au premier alinéa du présent article, les ordonnances ne peuvent plus être modifiées que par la loi dans les matières qui sont du domaine législatif. »

  • 5 septembre à 00:37 | diego (#531)

    Bonjour Betoko,

    Il faut avoir une bonne connaissance en économie pour pouvoir discuter de l’économie.

    J’espère que vous ne le preniez pas mal !

    Madagascar est un pays sous-développé qui doit importer presque la totalité de que ce sa population consomme. En un mot, économiquement, on voit de suite que le pays est déficitaire.

    Ce qui échappe à plusieurs politiciens est que Madagascar est un pays où l’Etat n’a pas fait des investissements (étatiques) depuis des plusieurs décennies.

    Pour vous aider à mieux comprendre et apprécier la situation dans laquelle votre président est confrontée :

    - pour développer son pays, il doit trouver des milliards, autrement dit, endetté son pays.

    Les Bailleurs des Fonds et les Institutions financières internationales ne vont pas mettre à sa disposition des millions ou millards. Tout simplement Madagascar est un pays dont on dit, peu fiable.

    Peu fiable car il n’a même pas le minimum requis, autrement dit, des Institutions juridiques assez faibles, et une instabilité politique récurrent :

    - un pays très sensible à la corruption et une classe dirigeante et politique irresponsables, l’Etat et les Institutions assez faibles.

    • 5 septembre à 06:37 | dahalo (#8794) répond à diego

      Et vous pensez que betoko comprendra tout ça. Comme il ne comprend même pas qu’est ce que c’est un coup d’État, il ne faut pas trop lui demander.
      En tout cas entièrement d’accord avec vous sur la non fiabilité de ces dirigeants sur la gestion des finances de ce pays

    • 5 septembre à 08:36 | pisokely (#9950) répond à diego

      bonjour,
      1) vous vous connaissiez tous sur ce forum ? bekoto kely tongotra avia, ou bien isandra rhum betsileo ? aucune arrière pensée, mais par curiosité, comment vous le saviez ?

      2) effectivement, mada est peu fiable, dirigeant corrompu (génétique). On peut comprendre la perte de vision des dirigeants car ils se battent comme des chiens pour détourner mentir etc... mais ce que je n’arrive jamais à accepter, comment des gens comme bekoto ou isandra, ou bien des gens érudits, instruits peuvent soutenir, cautionner ce qui est indéfendable ? même un pitarika posy posy vous dira que ce président est nul, mais vraiment nul. Sa manière de gouverner fait honte, quoique c’est l’apanage des africains (un sac de riz par ci, quelque billet par là), devant les caméras et les lèches culs applaudissent. Il n’y aura jamais de developpement devant de telle mentalité. on ferme les établissements car ils appartiennent à l’opposition, sans penser à ses employés, sous covid, ils seront au chomage. du temps de ratsiraka, on détruit les ponts et les infrastructures.... et rebelote (dans les gêne). et leur griefs pour défendre le régime actuel, IEM, c’est comme le boky mena, même les soit disant HCC. ils n’ont même pas honte.
      Il ne s’agit pas de critiquer par haine ou jalousie. On voit clairement que ca ne vas pas. et pire, profiter sur une population à l’agonie, c’est indécent. il n’y a pas de mot pour qualifier de telle attitude.
      j’étais attiré par acquis de conscience à participer à des réunions, avec des groupes qui semblent s’intéresser sur le sort de mada, qu’est ce qu’on pourra faire pour notre pays ? mais j’ai l’impression qu’ils sont pareils que les dirigeants actuels..... est ce que les malagasy sont maudits ???

    • 5 septembre à 08:52 | Oursvagabond (#9660) répond à diego

      @ pisokely (#9950)

      Bonjour,
      Malheureusement peu ont votre lucidité devant l’évidence.

  • 5 septembre à 08:48 | lysnorine (#9752)

    Re Rainingory 4 septembre à 21:18 & 23:20 répond à Rainingory

    « Antson’i pasitera Tsarahame :
    « Atsangano faingana ny kaomitimpokonolona isampokonrany hiady amin’ny jadona hisian’ny fitsampankevibahoaka hanitarana ny fotoampiasan’ny filohampirenena ankehotrio ho 7 taona

    « Nitsangana ny Vovonan’ny parlemantera hamerina ny tany tan-dalàna, ny teny ierana ary ny fanjakana tsara tantana.
    « Na hoe koa Collectif des parlementaires pour la restauration de l’Etat de droit, de la démocratie et de la bonne gouvernance. Izay mampiombona solombavambahoaka 20 ary loholona 20 eo ho eo. »

    Ny RMDM sy ilay Fivondronana depiote 20 sy senatera 20 hiady ho amin’ny hijoroana Fanjakana ambany fifehezan’ny Lalàna sy tsara tantana, ary ny Vahoaka no ANDRIAMANJAKA TSITOHA TSY REFESI-MANDIDY amin’izany Fanjakana izany eto Madagasikara (ny atao hoe « Demôkrasia » izany), no tokony HIARA-MANENTANA NY MPONINA amin’ny fokontany rehetra manerana ny Nosy.
    Koa ireo mponina ireo ihany raha be an’isa no mankasitraka ilay tanjona hotratrarina no hampiany hampijoro ny Kômitiny « hiady amin’ny JADONA ».

    Vavolombelona mitory ny fisian’ izany fampanjakana ny jadona izany ny fiasan’ny HCC hatramin’izay araky ny nampahatsiahivin’i Vohitra « 4 septembre à 14:53 répond à Isandra » etsy aloha. `

    Tsarovanay eto ho famenon’ireo voalaza ireo ny fanakiananay ny prezidàn’ny HCC sy ny mpiara miasa taminy tamin’ny nanerena ny PM Olivier MAHAFALY SOLONANDRASANA hametra-pialàna mba hampakarana an’Ingahy NTSAY eo amin’ny toerany, izay mazava ho azy fa fanatanterahana BAIKO avy any ivelany :

    Zahao ao amin’ny « Requête en déchéance : vers la mise en place de la HCJ », jeudi 24 mai 2018.
    https://www.madagascar-tribune.com/Requete-en-decheance-vers-la-mise,23863.html

    1. 26 mai 2018 à 23:13 | lysnorine (#9752)
    Le président et les membres de la HCC ont commis des « CRIMES CONTRE LA CONSTITUTION » et doivent être traduits devant la Haute Cour de Justice.

    Rappelons que
    – l’article 133.1 de la Constitution stipule que....le président de la Haute Cour Constitutionnelle [est] pénalement responsable devant la Haute Cour de Justice des ACTES accomplis liés à l’exercice de [ses] fonctions des actes QUALIFIÉS de CRIMES ou DÉLITS au moment où ils ont été commis.

    – Andininy 133.1– Ny [...] Filohan’ny Fitsarana Avo momba ny Lalàmpanorenana dia tompon’andraikitra itataovam-pamaizana noho ny zava-natao teo amin’ny asany ka voatondro ho HELOKA BEVAVA na HELOKA TSOTRA tamin’ny fotoana nanaovana izany, ka ny Fitsarana Avo no mitsara azy.
    [...]

    – Enfin, l’article 258 du Code pénal dispose que :
    « Quiconque, SANS TITRE, se sera IMMISCÉ dans des fonctions publiques, civiles ou militaires, ou
    AURA FAIT LES ACTES D’UNE DE CES FONCTIONS sera puni d’un emprisonnement de deux à cinq ans, sans préjudice de la peine de FAUX, si l’acte porte le caractère de ce crime.

    Observations :
    L’USURPATION par la HCC de la SOUVERAINETÉ POPULAIRE, et des pouvoirs d’‘ÉTAT qui en sont l’ÉMANATION et qu’exercent les autorités gouvernementales légales – le président de la République, le premier ministre et le Gouvernement – ou l’ASSEMBLÉE NATIONALE apparaît nettement dans sa « DECISION N°18-HCC/D3 DU 25 MAI 2018 Relative à une requête en déchéance du Président de la République Hery RAJAONARIMAMPIANINA » conjointement avec des VIOLATIONS grossières de la Constitution. [cf http://www.hcc.gov.mg/decisions/d3/decision-n18-hcc-d3-du-25-mai-2018-relative-a-une-requete-en-decheance-du-president-de-la-republique-hery-rajaonarimampianina/]

    La principale raison d’être de la HCC est de s’assurer que telle loi ou tel règlement relevant de sa compétence soit CONFORME À LA CONSTITUTION et RIEN D’AUTRE. En particulier, elle n’a pas à donner des ORDRES TRANCHANT DES QUESTIONS POLITIQUES aux autorités GOUVERNEMENTALES ou PARLEMENTAIRES, issues de la SOUVERAINETÉ POPULAIRE, encore moins à imposer des MESURES POLITIQUES ANTICONSTITUTIONNELLES, visant simplement à sanctionner de facto un coup d’état en cours de progression depuis le 21 avril dernier. [...]

    Sans nul doute, dans SA DECISION SUSVISEE, la HCC FOULE A SES PIEDS l’article 5.1 de la Constitution qui dispose que :

    Article 5.- La souveraineté appartient au peuple, SOURCE DE TOUT POUVOIR, qui l’EXERCE par ses représentants ÉLUS AU SUFFRAGE UNIVERSEL direct ou indirect, ou par la voie du référendum. AUCUNE FRACTION du peuple, ni aucun individu NE PEUT S’ATTRIBUER L’EXERCICE de la souveraineté.

    L’existence de PRETENDUS « POUVOIRS DE REGULATION » (??) et de [rétablissement de] l’ORDRE CONSTITUTIONNEL QUE S’ATTRIBUE ARBITRAIREMENT la HCC , en violation de la Constitution [« considérant 16 »], au détriment de l’exercice de pouvoirs de l’ÉTAT délégués par le PEUPLE SOUVERAIN à ses ÉLUS dépositaires du pouvoir EXÉCUTIF et du pouvoir PARLEMENTAIRE ne figure nullement dans l’article 167 qu’elle invoque pour se justifier ;

    (Hotohizana)

    • 5 septembre à 08:55 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Re Rainingory 4 septembre à 21:18 & 23:20 répond à Rainingory
      « Antson’i pasitera Tsarahame :

      Le président et les membres de la HCC ont commis des « CRIMES CONTRE LA CONSTITUTION »
      (Tohiny)

      Toujours dans la même lignée – mépris de la SOUVERAINETÉ du PEUPLE, USURPATION des attributions de ses ÉLUS au niveau de l’EXECUTIF et de L’ASSEMBLEE NATIONALE, et VIOLATION CONSEQUENTE de la Constitution tant dans SON ESPRIT que dans sa LETTRE et, par suite, NON-RESPECT de l’ « État de droit démocratique » – l’ARGUMENTATION FALLACIEUSE du « CONSIDÉRANT 17 » prétend le...CONTRAIRE !

      AUCUNE disposition de la Constitution – ni d’ailleurs de l’ordonnance 2001-003 relative à la HCC ne lui attribue une quelconque fonction de « régulateur du fonctionnement des Institutions et de l’ACTIVITÉ DES POUVOIRS PUBLICS », etc...C’est une USURPATION flagrante des POUVOIRS DE CENSURE DU GOUVERNEMENT OU DU PARLEMENT.

      « la juridiction de céans rappelle que, conformément à l’esprit (!!) de la Constitution, elle représente l’ORGANE RÉGULATEUR du fonctionnement des Institutions et de l’activité des pouvoirs publics, notamment lorsque celle-ci est entravée dans l’exercice des attributions qui leur sont conférées par la Constitution par les effets d’une crise politique, à l’instar de la situation qui prévaut présentement ;..]

      De même, l’invocation des pratiques constitutionnelles AILLEURS [« considérant 18 »] pour justifier ce mépris de la SOUVERAINETÉ du PEUPLE MALGACHE, l’USURPATION de l’EXERCICE du pouvoir d’État conféré à ses ÉLUS, et la violation de la Constitution, constitue une infraction à ses propres statuts : suivant les attributions qui lui sont dévolues par l’article 27 de ladite loi, la HCC « statue sur la CONFORMITÉ À LA CONSTITUTION » et NON SUR LA CONFORMITE AVEC CE QUI SE PASSE AU DEHORS !
      (à suivre)

    • 5 septembre à 09:08 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Re Rainingory 4 septembre à 21:18 & 23:20 répond à Rainingory
      « Antson’i pasitera Tsarahame :

      26 mai 2018 à 23:25 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine ^
      « crimes contre la constitution » la HCC USURPATRICE, passible de la Haute Cour de Justice
      (suite et fin)

      Article 6.-Le Président de la République nomme les Ministres sur proposition du Premier Ministre, dans un DÉLAI de SEPT (07) JOURS pour compter de la nomination du Premier Ministre, conformément aux dispositions de l’article 54 de la Constitution ...
      La HCC n’a pas à faire des « INJONCTIONS » et imposer des délais d’exécution au président de la République ÉLU PAR LE PEUPLE et non pas désigné comme son président et ses membres !

      D’autre part, comme on l’a déjà souligné plus haut – et il convient d’y INSISTER FORTEMENT si l’on veut respecter et la Constitution et la viabilité d’un « État démocratique de droit » :

      « SAUF DÉMISSION DU PM actuel et de son gouvernement actuel et la majorité à l’Assemblée Nationale et le président de la République ne peuvent en aucune manière procéder à la nomination d’un nouveau PM chargé de la formation d’un nouveau gouvernement. Bien entendu, si le président – SEUL JUGE EN LA MATIÈRE – révoque le PM pour « faute grave ou défaillance » (54.2), la MAJORITÉ À L’AN s‘accorde sur LE nom d’un PM que le président de la République DOIT nommer.

      Article 7.-Le Président de la République nomme les Ministres de SOUVERAINETÉ sur la base d’une CLÉ de RÉPARTITON convenue avec les FORCES POLITIQUES

      Comme souligné, plus haut, le président est ici ENCOURAGÉ par la HCC à VIOLER la Constitution par suite d’accords politiques avec des entités politiques, en s’appropriant le POUVOIR de FORMATION du gouvernement qui revient EXCLUSIVEMENT au PM désigné par la majorité à l’AN et nommé par le président de la République selon la Constitution

      Art. 54.3 – Sur PROPOSITION du Premier ministre, il [le président de la République] NOMME les membres du Gouvernement et met fin à leurs fonctions.
      Andininy 54.3 - Ny Filohan’ny Repoblika no manendry ny mambra ao amin’ny Governemanta sy mampitsahatra azy ireo amin’ny asany, ARAKA NY TOLOKEVITRA AVY AMIN’NY PM

      Article 11.- [...] ; le Président de la République NE PEUT PAS FAIRE APPLICATION DE L’ ARTICLE 60 ALINÉA PREMIER de la Constitution jusqu’à la mise en place de la nouvelle Assemblée Nationale.

      Article 60.1- Le Président de la République peut, après information auprès du Premier Ministre, et après consultation des Présidents des Assemblées, prononcer la DISSOLUTION de l’Assemblée Nationale.

      Andininy 60.1- Azon’ny Filohan’ny Repoblika atao ny mandrava ny Antenimierampirenena rehefa avy nampahafantatra ny Praiminisitra, sy naka ny hevitr’ireo Filohan’ny Antenimiera.

      Cette INTERDICTION CONSTITUE LE SUMMUM de la série des VIOLATIONS DE LA CONSTITUTION par la HCC et sa décision n°18-HCC/D3 du 25 mai 2018. il s’agit là d’une RÉVISION ARBITRAIRE de la Constitution par APPROPRIATION ILLÉGALE DES POUVOIRS CONSTITUANTS et du peuple et de ses élus. Elle s’inscrit évidemment dans la LOGIQUE des « Accords Politiques » ANTICONSTITUTIONNELS qui veulent BAILLONNER à tout prix le peuple, en l’EMPÊCHANT d’exprimer sa VOLONTÉ SOUVERAINE concernant le COUP D’ÉTAT en cours de progression depuis le 21 avril, par le biais d’ÉLECTIONS DE NOUVEAUX DÉPUTÉS et la mise en place d’une NOUVELLE ASSEMBLÉE NATIONALE. Comme nous l’avons souligné, à plusieurs reprises, la SEULE ET UNIQUE VOIE DÉMOCRATIQUE , RAPIDE – et aussi économique – pour remettre en ordre toutes les affaires de l’ ÉTAT, c’est de procéder à la DISSOLUTION DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE suivie de la tenue dans les plus brefs délais des élections législatives.
      [cf. par exemple : lysnorine, 12 mai à 11:48 & 21:21& 14 mai à 08:39 & 08:58, « Les élections anticipées proposées par la CENI gagnent des partisans », https://www.madagascar-tribune.com/Les-elections-anticipees-proposees,23823.html#comment365032]

      La désignation rapide d’UN PM par accord d’une majorité de députés, pour être nommé par le président de la République, et la formation subséquente du gouvernement par le PM garantissent la STABILITÉ et la CONTINUITÉ de l’État qui, apparemment, constituent le cadet des soucis des « acteurs » de toute espèce qui évoluent sur la scène politique malgache. Dans ces conditions de stabilité et de continuité, les élections présidentielles se dérouleraient aisément et dans « l’apaisement ».
      Au contraire un gouvernement dit « COLLÉGIAL » ou de ° consensus » garantira l’absence d’un État constitutionnel et l’ANARCHIE dans le gouvernement où chacun de ceux qui auront la part du « lion » essaiera de maximiser ses profits personnels et partisans.

      Izany rehetra izany no nahatonga anay nanao hoe ilaina ampakarin’ny solombavam-bahoaka FItsarana ny prezidan’ny HCC ho vavolombelon’ny fisian’ izany Fanjakana ambany zakan’ny Lalàna eto Madagasikara sy ny maha-Andriamanjaka Tsitoha tsy refesi-mandidy ny Vahoaka Malagasy amin’ny alàlan’ny OLOM-BOAFIDINY tamim-pahalalahana fa tsy ny HCC tsy akory na ny mpitsara sy izay rehetra manendry tena ho tompon’ny lalàna. Ny fanitsakitsahana ny lalàm-panorenana tahaka an’izany no tsy maintsy hazavaina tsara amin’izay « kômitim-pokontany » vonona « hiady amin’ny jadona ».

    • 5 septembre à 10:00 | Rainingory (#11012) répond à lysnorine

      @lysnorine, misaotra fa voaray ny hafatra.

  • 6 septembre à 07:37 | rasoulou (#4222)

    Je connais très bien le SASM de Brickaville, car j’ y ai travaillé en 1988-1989, ou anciennement Sucrerie de la Côte l’Est (SNBCE) au temps de la colonisation, et de la néo-colonisation, devenu SIRAMA par la Nationalisation.
    Mais le gros problème de ce complexe industriel se concentre autour de 3 grands problèmes :
    — -> le racisme : les originaires du coin essaient de mettre la main basse sur le pouvoir et l’encadrement et les trop de privilèges sociaux, et essaient de mettre à l’écart les autres entre autres les Merina (s)


    > problème d’ éboulement des terres agricoles suite à un problèment environnemental : les boues des régions en amont envahissent les terrains de la Sucrerie ; la rivière Rianila
    source d’eau pour l’irrigation, et d’écoulement de la canne n’ a plus assez de débit


    >la rapidité des collectes n’est pas au norme : il faut un délai minimum entre la coupe et le traitement des cannes, sinon la richesse en sucre faiblit. Déjà par rapport à Ambilobe , Namakia, et Nosy-Bé, la région de l’Est est pluvieuse et la richesse en sucre est faible.

    Si on arrive à résoudre ces problèmes, on arrive à résoudre 80% des soucis de la sucrerie

  • 6 septembre à 07:41 | rasoulou (#4222)

    Je connais très bien le SASM de Brickaville, car j’ y ai travaillé en 1988-1989, ou anciennement Sucrerie de la Côte l’Est (SNBCE) au temps de la colonisation, et de la néo-colonisation, devenu SIRAMA par la Nationalisation.
    Mais le gros problème de ce complexe industriel se concentre autour de 3 grands problèmes :
    - > le racisme : les originaires du coin essaient de mettre la main basse sur le pouvoir et l’encadrement et les trop de privilèges sociaux, et essaient de mettre à l’écart les autres entre autres les Merina (s)
    - > problème d’ éboulement des terres agricoles suite à un problèment environnemental : les boues des régions en amont envahissent les terrains de la Sucrerie ; la rivière Rianila
    source d’eau pour l’irrigation, et d’écoulement de la canne n’ a plus assez de débit
    - >la rapidité des collectes n’est pas au norme : il faut un délai minimum entre la coupe et le traitement des cannes, sinon la richesse en sucre faiblit. Déjà par rapport à Ambilobe , Namakia, et Nosy-Bé, la région de l’Est est pluvieuse et la richesse en sucre est faible.

    Si on arrive à résoudre ces problèmes, on arrive à résoudre 80% des soucis de la sucrerie

    • 6 septembre à 08:56 | Rainingory (#11012) répond à rasoulou

      Bonjour Rasoulou,
      Les 2 derniers points sont "juste des ajustements techniques et technologiques à faire".
      Le premier par contre est un Vrai Problème. Même si c’est un comportement compréhensible dû à des années de sous-mission nement au et par le pouvoir central identifié par Antananarivo, c’est un réel frein à l’organisation optimale du Travail, voire contre-productif. Et ce ne sera pas une mince affaire de gommer ça, il faudra par exemple un LOGICIEL SOCIOLOGIQUE 2.0

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS