Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 30 novembre 2020
Antananarivo | 08h50
 

Editorial

Les coups de griffes du samedi 16 juillet

samedi 16 juillet 2011 | Georges Rabehevitra

Petite citation d’origine inconnue mais que j’utilise depuis plus de 40 ans : « le cerveau c’est comme un parachute, il est fait pour fonctionner ouvert ». Avis aux bornés et idolâtres de tous bords.

Dans la série « le ridicule n’étouffe pas et la honte se boit jusqu’à la lie », la palme revient aux suivants :

  • Raharinaivo Andrianatoandro qui ose parler d’immunité parlementaire pour les membres du CT et du CST. On a honte, honte, honte d’un tel personnage dont le seul souci est de défendre sa paroisse et sa gamelle, alors que le pays est dans les ténèbres. Minable.
  • Voninahitsy Jean Eugène qui a dit : « Il est vrai que nous avons été désignés et non élus. Cependant, puisque nous avons hérité des fonctions de Députés, j’estime conséquemment que nous devrions également hériter de leurs privilèges et de leur immunité ». Voilà notre Jean Eugène national en train d’inventer la République héréditaire ! Je souhaite très fort en tout cas que ces âneries ne soient pas héréditaires, sinon, la génération future est mal barrée.

Toujours notre Voninahitsy national : « Si hier, Ezekiela Razafindramaro a été arrêté, à qui sera le tour demain ? ». Question idiote à laquelle les gens qui luttent tous les jours pour leur survie ont répondu sans ambages : « à ceux qui volent et pillent le pays ».

Tous les membres du CT qui ne pensent qu’à leur immunité alors que ce ne sont que des parasites désignés sans aucun suffrage, qui vivent sur le dos d’un peuple si pauvre. Ces bandes de parasites pensent-ils un seul instant à tous les problèmes auxquels les habitants font face ? Qu’ont-ils fait pour eux depuis qu’ils ont été désignés ? Bande de vautours !

Toujours dans la même série du ridicule qui ne tue pas : le Colonel Lylyson René de Rolland a été décoré Commandeur de l’Ordre National. C’est certainement pour avoir fait un coup d’État avec des morts. Bientôt, ce sera le tour de Charles et du célèbre bandit de légende Rainivoanjo. Amen !

Le même Charles aurait déclaré en prison, en direction des militaires qui font en ce moment de la politique : « Vous ne perdez rien pour attendre. Viendra le jour où ce sera vous qui ferez l’objet de poursuites et de persécutions. Ce n’est qu’une question de temps ». Tiens, tiens, le fait d’être enfermé physiquement, permet des fois au cerveau de mieux fonctionner.

Andry Rajoelina a organisé une réunion avec le ministre du Tourisme et les représentants des opérateurs touristiques pour parler des problèmes du secteur tourisme. On a parlé d’Air Madagascar en lui mettant sur le dos les causes des problèmes. Apparemment pour eux, les prix élevés du secteur hôtelier (hôtel avec vue sur le marais Masay à 120$/nuit) et restauration ou l’insécurité totale qui règne partout dans le pays ne sont pour rien dans les difficultés du secteur. Il faut toujours que les gens trouvent un bouc émissaire à leurs propres erreurs.

Déclaration du Général retraité (attention « retraité » est ici pris dans le sens « fin de période active » et non « ayant subi une transformation ou un traitement particulier ») : « Il est clair que le régime n’arrive pas à maîtriser les trafiquants de bois de rose ». C’est une conclusion géniale à laquelle personne n’était arrivé ! Je vous avais déjà dit qu’il ne suffit pas d’avoir des cheveux blancs et se draper de lamba pour être un sage.

Le Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA a statué sur le retour sans conditions de Ravalomanana. Comme ce dernier ne penche qu’à prendre sa revanche, cela va être le bordel ! Pour calmer tout ce beau monde et essayer d’avancer : les élections oui, mais TSZRRR ! Il suffit que ces 4 fossoyeurs de la Nation, au nom de l’« Intérêt Supérieur de la Nation », le fameux ISN au sujet duquel j’ai déjà écrit, déclarent eux-mêmes ne pas être candidats aux prochaines élections, présidentielles ou législatives. Cela nous ficherait un peu la paix, non ?

Pour défaut de paiement de factures, la Jirama a coupé la fourniture d’électricité dans certains locaux de l’Université d’Ankatso. Voilà un Gouvernement qui veut organiser des « élections libres et transparentes » mais incapable de fournir la lumière ! Des élections dans le noir ?

Mon neveu, le général Ravalomanana s’est plaint d’avoir reçu des menaces par téléphone. Il somme aux vendeurs de puces de respecter les règles. Je ne change pas d’avis : toute menace physique à des personnes est une méthode de truand avec une mentalité de voyou. N’empêche que quand je disais à mon neveu que j’étais menacé, il pensait que c’est normal car je suis un déstabilisateur, mais de la pensée. Ce que je considère comme un compliment !

Jean Marc Châtaigner, ou JMC, a déclaré lors de la réception du 14 juillet, en parlant de la feuille de route : « Le mieux est l’ennemi du bien ». En tout cas, dans ma vie, je me suis toujours appliqué à faire mieux, et je ne pense pas m’être fait l’ennemi du bien. À chacun sa philosophie de la vie.

Le même JMC a dit, il y a quelque temps : « sans élections, il ne peut y avoir de démocratie ». Par simple logique, j’avais dit que Madagascar était donc depuis 2009, tout sauf une démocratie. C’est pour cela que la France appuie ? CQFD.

En parlant du 14 juillet en France, les journaux français se sont permis de rappeler qu’en 2008, il y avait sur la tribune des Champs Elysées les Housni Moubarak et Bachar Al Assad… J’aime bien l’irrévérence des journaux.

Mon autre neveu, celui qui n’a pas besoin de copine car il a la même main, me disait en regardant à la TV la réception à Ivandry : « Tonton, et si la France n’avait pas appuyé le coup d’État de 2009, en serait-on là ? ». Ce à quoi, francophile comme je suis, j’ai répondu : « Ne dis pas de bêtises, la France n’est absolument pour rien dans ce coup d’État ni dans ceux d’autres anciennes colonies françaises ». Mon neveu, malgré son QI à un chiffre, a quand même du mal à me croire !

Mon ami Patrick a souligné hier l’incongruité de faire passer cette cérémonie du 14 juillet en ouverture des journaux TV malgaches ! On est encore colonisés dans la tête et cette fois-ci, j’en suis sûr et certain, la France n’y est pour rien. C’est nous qui sommes malades de la tête. Pourquoi pas le défilé du 26 juin en ouverture du journal de TF1 ?

Les opérateurs télécom demandent une révision fiscale. Ils ont raison. Ils ont payé très cher les fréquences, ils empêchent tout nouvel entrant dans le secteur, une minute de communication avec la Réunion coûte 2 euros, une minute de communication locale entre deux opérateurs différents coûte 500 ariary… Je propose même que l’État malgache donne de l’argent à leurs actionnaires car ils sont vraiment à plaindre !

Revue de presse

Je vous livre en entier ces deux extraits venant de notre confrère de la Gazette de la Grande Ile :

Général Camille Vital : excellent comédien…

Le général Camille Vital, Premier ministre, était lors du week-end à Sambava (nord-est). Devant un public consistant, il a tenu le discours suivant : " Les cerveaux de l’exportation illicite du bois de rose ne resteront pas impunis. Ils seront sévèrement sanctionnés car dans notre pays, personne n’est au dessus de la loi… ".

Dans cette région où sévit le trafic, l’assistance a applaudi cette tirade avec un petit sourire entendu. Dans le reste de l’île aussi, car l’allocution a été retransmise à la radio et à la télévision, on a ri sous cape… Ces propos, en effet, les plus hauts responsables de la transition les ont tenus depuis 2009, mais aucun nom de gros bonnet n’a été révélé. De par sa position, Camille Vital connaît certainement les animateurs du trafic, mais feint l’ignorance et n’entreprend aucune action. En tout cas, beaucoup ont reconnu chez ce général de réels talents de comédien, puisque l’homme s’est exprimé au micro avec un air décidé, les poings fermés, les sourcils froncés et la mine sévère, avec même une grimace de rage. Une vocation ratée d’acteur chez cet officier car s’il ne s’était pas engagé dans l’Armée, il aurait fait une brillante carrière dans le théâtre et le cinéma.

Encourageons Camille Vital à cultiver ce talent jusqu’ici caché, puisque si les producteurs de films malgaches recrutent des jeunes premiers, ils sont aussi en quête d’acteurs d’un certain âge pour incarner certains personnages. Comme ces réalisateurs se tournent maintenant vers des thèmes d’actualité, ils sont en train de concevoir des scénarios tumultueux sur le trafic de bois précieux. Pour le rôle du chef des contrebandiers, ils pourraient penser à ce général qui joue les méchants à la perfection…

Coup franc

Quelques membres du CT prennent la défense du trafiquant de bois de rose, Ezekiela. Normal, car c’est un truand comme eux...

Ce qui est écrit ci-dessus dans la Gazette est irrévérencieux mais j’aime bien. Je n’ai jamais aimé les moutons de panurge ou les bénis oui-oui. Si l’absence d’esprit critique ou l’esprit de révérence étaient vertus, les journaux seraient inutiles et l’Armée serait la plus belle et la plus intelligente de toutes les Institutions, partout dans le monde. On appelle cela une démonstration par l’absurde !

N’ayez crainte, ces coup de griffes ne sont en fait qu’un petit coup de papattes, venant d’un vieux tonton qui aime son pays. Ma seule arme, c’est l’irrévérence et une ironie trempée d’un peu d’humour. En espérant que cela réveille un peu notre sens critique et que l’on arrête d’idolâtrer n’importe quel hurluberlu qui se prendrait pour le Messie. Qu’il soit amiral d’eau douce, chirurgien en retraite, ancien laitier ou DJ.

Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne fin de semaine.

Tonton Georges 

26 commentaires

Vos commentaires

  • 16 juillet 2011 à 08:00 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour,

    Cet extrait de Patrick A. dans son éditorial de ce 15 juillet 2011 titré "Pince-fesses" http://www.madagascar-tribune.com/Pince-fesses,16165.html traduit bien l’état d’esprit de la classe politique malgache.
    Je cite :
    "Il y a quand même de quoi s’atterrer de la situation de la politique à Madagascar en constatant que quasiment tous les journaux télévisés ont ouvert hier par la couverture d’un cocktail, comme si un tel événement était devenu aussi important qu’un sommet de Windhoek. Les acteurs politiques malgaches seraient-ils devenus tellement incapables de créer par eux-même des opportunités de se parler qu’il faille en passer par un étrange sefom-pokontany [1] du côté d’Ivandry ?" en parlant par l’invitation par l’ ambassadeur de France à l’occasion du 14 juillet d’un assez large panel de la dudite classe politique.

    Cette classe politique est restée au stade infantile de son développement ce qui peut se constater par l’équivalence mathématique "dialogue malgacho-malgache=dialogue de sourds".

    Cette classe politique me fait l’effet d’une cour de récréation dans laquelle les enfants se chamaillent méchament et qui prennent à témoin et comme arbitre la maitresse (la Sadc) de leur propres turpitudes.
    Ce besoin de la classe politique d’être toujours "monitoré" par une quelquonque instance étrangère (Sadc, Ua, Ue, France ....) quitte à récuser presque immédiatement cette tutelle quand elle ne répond pas à ses attentes traduit une immaturité flagrante.
    La défiance que ce peuple à envers ses élites politiques est la compréhension ou plutôt le ressenti qu’il est gouverné par des enfants versatiles.

    En 2002 et je vais à Dakar, en 2009-2010 et je vais à Maputo, à JoBurg, à Addis-Abbeba, à Gaborone....
    On appelle moult docteurs africains, des gens qu’auparavant on’ n’avait de cesse de cracher dessus pour jouer le rôle de médiateur, d’arbitres ou de témoins, une belle logique infantile quoi !

    Finallement on veut bien des étrangers chez nous, mais qu’ils raquent, qu’ils se taisent et après qu’ils se cassent après avoir été bien raqueté.
    On n’a pas besoin de ces donneurs de leçons étrangers qu’ils viennent d’ Afrique, d"Amérique, d’Asie ou d’Europe quand ils n’ont pas compris qu’ils n’ont qu’à être un bon cochon de payeur !
    On veut le beurre, l’argent du beurre et le popotin de la crémière sans rien foutre.
    Une belle mentalité et on peut toujours réver !!!!

    Ce peuple doit grandir et comprendre qu’il lui faut bosser et acquérir une crédibilité par la qualité de son travail, se forger une élite compétente et surtout intègre, se construire un état d’esprit sociétal de confiance mutuelle minimum (un consensus social).

    J’ai une très grande admiration pour le peuple vietnamien qui au sortir de 2 grandes guerres coloniales qu’il a gagné est en train de devenir un dragon en Asie et à acquis le respect de ceux qui voulaient le coloniser.
    En voila un bel état d’esprit de tout un peuple.

    Cordialement.

    • 16 juillet 2011 à 08:38 | ASSISE (#1505) répond à Yet another Rabe

      Tant que des corps étrangers habitent (circulent) dans les casernes militaires malagasy, et comme une grande partie de nos hauts gradés ne font que ce qu’ils font (auto-frustration des corps confondus), Nous n’en finirons jamais avec les crises, car seuls les corps armés ont les armes.

      Qui pourrait faire face à cette situation ?

      LA PREUVE DE CE JOUR, l’événement CAPSAT, qui n’est pas nouveau d’ailleurs.

    • 16 juillet 2011 à 10:20 | 鬼神 (#5703) répond à Yet another Rabe

      clap clap clap...

      C’est par là que le développement doit commencer : put the money where your mouth is !

      谢谢

    • 16 juillet 2011 à 16:47 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Yet another Rabe

      .....Rabe,

      conclusion,

      la FRANCE est notre "AMIE" qui veut du bien pour le Peuple Malgache.Point barre !!

      ou notre mère "PATRIE",selon notre humeur.

      Basile RAMAHEFRAISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 juillet 2011 à 17:17 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à ASSISE

      "événement de CAPSAT",c’est une prise de "CONSCIENCE" des colonels.C(est un point de vue personnel !!

      Il n’y a pas de coup d’Etat,il y a un accompagnement des militaires pour un changement pour (à) Madagascar.

  • 16 juillet 2011 à 08:36 | niry (#210)

    Bravo Tonton (même si je ne suis pas fan du TSSZRZRZ..)

    Avec les derniers développement de l’actualités, je dirai juste que Rajoelina & Vital qui militent avec véhémence contre le trafic du bois de rose, c’est exactement comme la France qui plaide la cause de l’Afrique et des pays les moins avancés.

    Y a conflit d’intérêt ! Personne n’est dupe !! Tout le monde sourit du coin des lèvres, même votre neveu qui a un QI à 1 chiffre.. (un certain Gal Ravalomanana, c’est bien ça ?)

  • 16 juillet 2011 à 10:27 | nandrianina1 (#1939)

    tsy mbola akory zany CT sy CST zany dia efa ripaka ny maherin’ny 10000 HA

    rehefa azon-dry zalahy zay nilainy dia izy indray no miseho miaro ny Bois de Rose.

    koa zay tratra farany ihany no maimbo.

  • 16 juillet 2011 à 11:00 | Isandra (#5450)

    G. Rabehevitra a écrit :
    " * Voninahitsy Jean Eugène qui a dit : « Il est vrai que nous avons été désignés et non élus. Cependant, puisque nous avons hérité des fonctions de Députés, j’estime conséquemment que nous devrions également hériter de leurs privilèges et de leur immunité ». Voilà notre Jean Eugène national en train d’inventer la République héréditaire ! Je souhaite très fort en tout cas que ces âneries ne soient pas héréditaires, sinon, la génération future est mal barrée.

    Toujours notre Voninahitsy national : « Si hier, Ezekiela Razafindramaro a été arrêté, à qui sera le tour demain ? ». Question idiote à laquelle les gens qui luttent tous les jours pour leur survie ont répondu sans ambages : « à ceux qui volent et pillent le pays »."

    Justement, Voninahitsy a raison ’ pour une fois, l’immunité parlementaire est inhérente à la fonction de celui qui exerce la fonction de député ou sénateur.qu’il soit élu ou non. Question : le sénateur désigné sous Ratsiraka ou Ravalomanana bénéficie-t-il pleinement de cette immunité ou non ?.
    Je ne vois pas que fait "la République héréditaire" dans le cas qui nous intéresse. Voninahitsy n’a jamais demandé la transmission de sa fonction à son fils
    Il a toujours raison quand il se demande à qui le tour. Si un membre censé voter les lois et contrôler l’Exécutif peut être inquiété sans contrôle par l’Exécutif, qu’en est-il du simple citoyen
    Suivez la procédure requise pour les députés et la justice pourra faire son boulot normalement sans suspicion

    • 16 juillet 2011 à 11:40 | niry (#210) répond à Isandra

      N’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre, Isandra. Meditez sur l’avis de la HCC et arrêtez de nous dire que 2+2 font 5

    • 16 juillet 2011 à 11:52 | râleur (#3702) répond à Isandra

      Isandra a écrit :

      ’’Il a toujours raison quand il se demande à qui le tour. Si un membre censé voter les lois et contrôler l’Exécutif peut être inquiété sans contrôle par l’Exécutif, qu’en est-il du simple citoyen’’

      Le Pouvoir Judiciaire n’’a rien à voir avec l’Exécutif, normalement.

      Mais je comprends que la confusion dans notre pays ne vous aide pas bcp à comprendre le rôle des Institutions.

      A force de défendre l’indéfendable, on finit tjrs pas être à côté de la plaque

    • 16 juillet 2011 à 16:53 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Isandra

      isandra,

      ne mélangez pas tout,

      les sénateurs (une partie) étaient désignés,selon la constitution de la 3e République,par le Président de la République ,en fonction de leur compétence ."La majorité des sénateurs étaient élus.Point barre !!

    • 16 juillet 2011 à 17:12 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Isandra

      Isandra,

      je vous renvoie à lire midi mada du 16 juillet 2011 à 00H00.

      "Congrès et CST:Immunité parlementaire refusée".

    • 18 juillet 2011 à 09:34 | Isandra (#5450) répond à râleur

      Bianco et Le Parquet sont sous les ordres de l’Exécutif

    • 18 juillet 2011 à 09:43 | Isandra (#5450) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      à asile RAMAHEFARISOA

      Donc, maintenant, il suffit que la majorité des sénateurs soient élus pour qu’ils bénéficient de ce privilège ?
      Selon quelle principe ?
      Si les sénateurs sous Radidy et Ravalo ont ce privilège, ce n’est parce qu’ils ont été élus, mais parce ce qu’ils sont membres du Sénat.

    • 18 juillet 2011 à 09:51 | Isandra (#5450) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      à Basile RAMAHEFARISOA
      "Isandra, je vous renvoie à lire midi mada du 16 juillet 2011 à 00H00. « Congrès et CST:Immunité parlementaire refusée »."

      Voilà le problème, certaines institutions bénéficient pleinement de leur pouvoir et des prérogatives qui vont avec, tandis que d’autres voient les leurs se rétrécir selon les circonstances.

  • 16 juillet 2011 à 11:09 | kotondrasoa (#3872)

    ASSISE,

    J’ai vu une fois un de ces corps étrangers dans un camp militaire et la conduite obséquieuse d’un Officier Malagasy alors que le corps en question n’était qu’un Sous Officier pour dire que c’est la mentalité qui n’a pas dépassé le niveau du fessier, CQFD aux anciens collègues de Tonton, tous dans les jambes, rien dans la tête.

    Maintenant, commentons les coups de griffe de tonton en adoptant un ton mielleux et utilisons un gant de velours.

    Raharinaivo avec son bouc (baraka hoy ny Gasy) n’est que le bouc émissaire d’un autre alors, il ne faut pas lui en vouloir de voyager au ras des pâquerettes.

    L’héritage de Voninahitsy (un nom qui en dit sur l’octroi d’un titre honorifique pour les gens âgés de 55 ans à lily) me rappelle la tirade de votre neveu, celui qui n’a pas encore trouvé les 300 bombinettes sur l’obtention par son supérieur de la loterie du FIGN ; n’est pas héritier qui veut...

    Et en parlant de décorations, Ralitera Grand Chancelier doit chanceler sur ses jambes, rien qu’à la signature de ce méfait sur l’Ordre.

    Pour Sarla, faucheur fauché dans un fossé, c’est normal qu’il crie au loup puisqu’il n’a pas de miroir.

    Le gal retraité pour moi c’est un retiré de la vie active mais pas des affaires puisque le butin du CST n’est pas prêt de se tarir.

    Ra8 n’a pas à se pencher pour prendre sa revanche car même si le fruit est pourri, il est encore sur l’arbre et s’il y pense, je ne crois pas qu’il l’ait dit à tonton, alors laissons lui le doute.

    Et comme les châtaignes sont dans le pré et qu’il manque de moissonneurs, pourquoi ne pas faire confiance à la mansuétude de la mère patrie ?

    Et demain, les enseignants vont s’arrêter de travailler puisque déjà ils ne sont pas trop lumineux dans leurs recherches, on leur coupe encore la lumière, ils vont dire eureka, le fonds alloué à l’Université n’a pas suivi, alors revenons à nos moutons, pas ceux de Panurge.

    Ne parlons pas de mercenaires car marcher à la baguette est à la portée de tout le monde, y compris votre neveu à QI à un chiffre et ne pas oublier la journée de désobéissance des derniers rengagés qui n’ont pas reçu leur solde puisqu’ils ont accepté d’être soldés. Soldatesque va !

    • 16 juillet 2011 à 12:06 | da fily (#2745) répond à kotondrasoa

      Damned ! kotondrasoa me grille la priorité.

      y a plus rien à se mettre sous la dent, vous avez dégainé trop vite !

      ca m’apprendra ! et ron et ron petit patapon, tous en choeur griffons ! la p’tite griffe larde encore et toujours tant qu’il y a du flanc à prêter...

  • 16 juillet 2011 à 12:17 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-bonjour,

    Je suis revenu pour intervenir sur les forums notamment sur celui de MT après une longue période d’abstinence car mon constat est que pratiquement tout le temps il n’y a pas de débats d’idées mais de débats sur les personnes.

    « Les grands esprits discutent des idées. Les esprits moyens discutent des événements. Les petits esprits discutent des gens. » une citation d’Anna Eleanor Roosevelt.

    Dans l’éditorial ci-joint http://www.madagascar-tribune.com/Message-d-unite-et-de-soutien,16162.html
    le forumiste Boris Bekamisy a répondu :

    "le 14 juillet est sans doute une belle occasion pour tous les FRANCOPHOBES de passer à une energique LEVEE DE BOUCLIER...
    Toujours cette manie de voir toujours aux autres notamment la France la cause de cette pauvreté de Madagascar.....
    Alors que cette pauvreté est ENTRETENUE par un ETAT d’ESPRIT IRRESPONSABLE ,SANS VISION CLAIRE et EGOSITE des ELITES et
    de la ClASSE POLITIQUE de ce PAYS qui devront serieusement SE POSER des VRAIES QUESTIONS au lieu de perdre le temps à personnaliser autour des 2 personnes ( Ravalo et Rajoelina) le probleme de Madagascar..... "

    Je crois que la phrase importante est "au lieu de perdre le temps à personnaliser autour des 2 personnes".

    Très souvent les étrangers qui sont ou qui passent chez nous sont au service de leurs propres intérêts (individuels et familiaux, de leurs entreprises, de leurs pays) et cela est légitime.
    Les pays que ces étrangers représentent n’ont pas d’amitié, ni d’inimité avec nous, ils n’ont que des intérêts (politiques, économiques ....) petits ou grands mais qu’ils défendront sans états d’âme.

    Si donc les malgaches croient être des adultes, c’est uniquement à eux seuls de défendre leurs intérêts becs et ongles car personne ne le fera à leur place.

    Dans la même logique il est inopportun et puéril de diaboliser l’ambassadeur de France, c’est un haut fonctionnaire français, et il n’y a pas de raisons de l’aimer ou de le détester en tant que personne.

    La fonction et raison d’être de tout ambassadeur dans tous les pays du monde est de défendre et promouvoir les intérêts de son pays et et ceux de ces concitoyens dans le pays hôte, ce qui est politiquement légitime et universellement accepté.

    En l’occurence Mr Chataigner, ambassadeur de France aurait pu physiquement être une toute autre personne ou s’appeler Mr Tartempion, sa fonction n’aurait pas changé pour autant.

    Madagascar a été colonisé par la France, c’est un fait historique. Mais l’enjeu de devenir un peuple adulte et responsable pour l’ex-colonisé consiste à s’affranchir psychologiquement de cette dualité malsaine "colonisé/colonisateur".
    Il est complétement contre-productif et même humiliant pour l’ex-colonisé d’adopter une posture de victimisation permanente.
    Ce ne sera pas pour autant que l’ex-colonisateur ou qui que ce soit d’autre vous sera redevable ad vitam eternam de quoi que ce soit.

    Je l’ai dit et je le répète :
    Ce peuple doit grandir et comprendre qu’il lui faut bosser et acquérir une crédibilité par la qualité de son travail, se forger une élite compétente et surtout intègre, se construire un état d’esprit sociétal de confiance mutuelle minimum (un consensus social).

    Cordialement.

    • 16 juillet 2011 à 14:26 | 鬼神 (#5703) répond à Yet another Rabe

      ..Yet another clap clap clap...

      再谢谢

    • 16 juillet 2011 à 14:34 | niry (#210) répond à Yet another Rabe

      Ce discours, je l’ai entendu maintes et maintes fois : "votre peuple n’est pas mur pour l’indépendance", "ca fait 50ans que vous êtes indépendant, vous n’avez toujours pas évolué dans vos têtes ?", "La France et son ambassadeur n’y peuvent rien si vous êtes une bande d’attardés, trop occupés par l’appât du gain", "recherchez au plus profond de vous mêmes et vous connaitrez enfin la vérité sur le vrai développement"..

      bref, on peut disserter longtemps sur la mentalité des malgaches et leur incapacité à voir plus loin que le bout de leur nez. C’est gratuit, ça permet de briller (façon de parler) dans une discussion, et surtout ça ne fait rien avancer du tout parce qu’il n’y aura jamais de réponse à cette thèse.

      Je ne nie pas qu’on a certainement les dirigeants qu’on mérite, mais à votre tour, j’espère que toute votre belle emphase ne vise pas à essayer de disculper l’ancienne puissance coloniale, qui parasite tout ce qu’elle arrive encore à parasiter..

      Les malgaches y sont pour beaucoup, les collabo y sont pour beaucoup, la France y est pour beaucoup.. faire prendre conscience de l’influence néfaste de la France est (certes plus facile !) mais surtout beaucoup plus concret pour dénoncer et essayer de rompre ce cercle vicieux..

      [ Maintenant je n’ai rien contre ceux qui veulent bien prêter leur flanc et travailler avec cette ingrate mère patrie, mais sans toutefois perdre l’objectif suprême de vue : la baisse progressive de son emprise négative.]

      En revanche, à ceux qui baissent leur froc...

    • 16 juillet 2011 à 17:43 | Yet another Rabe (#4812) répond à niry

      Bonsoir Mr ou Mme Niry,

      Je ne cherche pas à briller par de beaux propos ou discours mais surtout à nous faire prendre conscience dans la mesure de mes moyens que se taper dessus dans les forums, personnaliser à outrance nos interventions ne fera pas avancer le schmiblik malgache.
      La situation est très complexe et très difficile pour les malgaches et je n’ai pas la prétention d’amener LA solution.
      A défaut de ne pas savoir ce qu’il faudrait faire, évitons déja ce qu’il ne faut pas faire.

      Les pays étrangers (France, Chine, Etats-Unis, AFS, Mozambique et autres) ne verront les choses uniquement qu’à l’aune de leurs propres intérêts chez nous.
      Et comme je l’ai dit, ils n’auront aucun état d’âme d’utiliser tous les moyens possibles (légaux, illégaux, extra-légaux) pour cela, seule la méthode peut différer suivant l’importance des enjeux et de la mentalité de chacun.
      Et leurs moyens sont très importants.
      En disant cela, je ne cherche pas à disculper l’ancienne puissance coloniale, mais elle fait comme tous les autres, peut-être plus que moins.

      Pour autant devont nous baisser les bras et se dire, ils sont trop forts tant pis pour nous ?
      Pour vous dire, je n’ai pas vraiment d’idées à court-terme de ce qu’il faudrait faire.
      A long terme, je dirais qu’il faut commencer par éduquer ce peuple et sa jeunesse et d’abord et surtout arriver à le nourrir.
      Un de nos grands roi, Andrianampoinimerina avait dit "Rehafa voky ny vahoaka, mandry ny tany sy ny fanjakana".
      Encore une autre petite citation, celle-ci est de Maurice Druon : "C’est sur une démission collective que les tyrans fondent leur pouvoir".

      Nous qui avons la chance d’avoir un accès à l’internet, commencons par avoir un comportement décent et respectueux envers nous même, et si nous avons des idées que nous estimons pertinentes, de les soumettre à la communauté.

      Evitons dans la mesure du possible ces "yaka" et "fauquon" (il n’y a qu’a faire ceci ou cela - il faut qu’on fasse ceci ou cela) qui ne feront pas avancer les choses.
      Tous ces jugements de valeurs et ces propos à l’emporte-pièce qui ne contribuent qu’à la cacophonie et qui pour moi est une forme de démission collective.

      Bien à vous

      YaR

    • 16 juillet 2011 à 20:34 | Jipo (#4988) répond à Yet another Rabe

      Monsieur Yet another Rabe , congratulations, for both post ! j’aurais juste une question à vous soumettre, comment envisageriez vous, le retour de cette élite , de l’étranger , car ce ne sont pas les élites , ni les travailleurs qui manquent , mais hélas , l’argent pour les rénumérer , à croire que ce serait sans espoir , pour des Pays comme Madagascar , et qu’isl soient voués, à toujours être à la dérive et sous "dépendance", pour ne pas dire perfusion, ce que je ne peux me résoudre à croire .Merci pour ce limpide réalisme .

    • 17 juillet 2011 à 09:08 | Yet another Rabe (#4812) répond à Jipo

      Bonjour Mr ou Mme Jipo,

      Espérer faire revenir les élites qui vivent de manière plus confortable ailleurs sans une contrepartie très conséquente est me semble t-il de manière générale illusoire.
      En terme financier ce serait une grosse prime de risque à payer à ces expatriés.
      Une question très difficile tant il est vrai qu’on ne vit pas que d’amour (de la patrie) et d’eau fraîche.

      Il y a la question de rémunération bien sûr, mais peut-être même plus important que tout cela il y a la sécurité (des personnes, des biens, des investissements ...).
      Ne nous voilons pas la face, la corruption est le vrai cancer social des malgaches et toute personne disposant d’une quelqonque parcelle d’autorité cherchera à la monnayer. Et bien sûr, il y a aussi l’insécurité au sens large du terme.
      Je crois que le pouvoir qui réussira à enrayer la corruption et la faire regrésser aura fait vraiment une oeuvre de salut publique.

      En fait, c’est surtout un état d’esprit :, je m’explique :
      au sortir de la guerre 1939-1945 pour les allemands il fallait une grosse brouette de reichsmark pour acheter un bout de pain, et une fille se prostituait avec les GI’s pour une demi-cigarette. Et maintenant l’Allemagne est si je ne m’abuse la 3-ème puissance de la planète.
      Ils auraient attendu que l’argent vienne, que leurs élites reviennent, ils n’en seraient pas ou ils sont actuellement.
      L’Allemagne est devenue puissante et riche parce que les allemands sont travailleurs, disciplinés, organisés et arrivant à se faire confiance entre eux. Et on peut leur faire confiance donc on investit chez eux.

      Et mon gros doute pour ne pas dire plus, les malgaches ont-ils quelqu’une de ces qualités teutonnes ?

      Bref, tout est question de confiance et donc de crédibilité.

      C’est le travail, les investissements qui font venir l’argent et non l’inverse.
      Le paysan le sait bien, c’est son travail, sa récolte qui lui amène de l’argent et non l’inverse.
      C’est le travail et la qualité du travail qui donne à l’argent sa valeur.
      Mais tant il est vrai que nous citadins avons un peu perdu cette notion concrète des choses et que la spéculation de la bourse qui fait perdre la préminence de la valeur "travail" sur la valeur "argent".
      Faire de l’argent par de l’argent pour de l’argent sans que cette "création monétaire" ait pour contrepartie la "création de richesses (biens et services)" par le travail revient à faire fonctionner la planche à billet et déprécier à terme brutalement sa valeur (explosion des bulles spéculatives).

      Après cette longue digression, je vous ai répondu peut-être en forme de pirouette, mais comme je vous l’ai dit je n’ai pas La solution.

      Toute chose étant égale par ailleurs, le choix de revenir vivre au pays ou de rester à l’étranger pour les expatriés est à l’appréciation de chacun des concernés.

      Bien à vous.

      YaR

    • 17 juillet 2011 à 10:08 | Jipo (#4988) répond à Yet another Rabe

      Mr YaR , bonjour et merci pour la pirouette , en effet , le problème de la spéculation est pour moi , la gangrène de cette crise monétaire ,planétaire .
      Et , ma question ( pour Madagascar ) est bien de me demander comment des pays dans cette situation peuvent - ils s’en sortir ?, avec une dictature boursière et des agences de notations qui font la pluie et le beau temps , en toute impunité , et ce sous le regard impuissant de toutes les grandes " puissances " , et qui soutiennent plus ou moins malgré elles ces pays en voie de développement , avec naturellement le plus de contre partie possible ,( chacun comme vous le disiez si bien hier , défendant ses intérêts ) ,
      Pour ce qui est de l’ amour de la patrie , je me suis suffisamment crépé le chignon avec tous ces pseudo nationalistes ,sur / ce forum , pour essayer de leur faire comprendre que c’ était de la konnerie en barre , mais en vain ...
      Et que le retour des expatriés , au regard du pourcentage qui revient au pays , il y a vraiment de quoi se gratter la tete, avant de leur adresser la moindre des critiques , ce qui n’empêche , que meme sans statistiques , ( ce qui est inutile bien que pourrait être intéressant ) force de constater que non seulement ils sont humains avant d’être nationalistes , et que vu le % d’entre eux à agir de la sorte , de se demander si cette élite serait dans l’erreur et aurait tors ? , seul ou minoritaire devant ce constat, comment les montrer du doigt , ou les accuser, alors qu’à leur place , n’importe qui ferait certainement pareil ! .
      C’est bien devant ce dilemme , auquel se heurte mon esprit ,depuis trop longtemps , n’est pas Gandhi qui veut , certes , mais entre les deux , mon coeur balance , pourquoi aucun prétendant au poste suprême , ne prends - il pas celle du Buddha , la voie du milieu depuis maintenant 50ans ? .Cordialement , Jipo est un homme .

  • 16 juillet 2011 à 16:41 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Georges Rabehevitra,

    Deux personnalités VJE et ZB retiennent mes intentions sur cette défense d’immunité parlementaire.

    J’ai provoqué des courroux,même au sein de mon entourage immédiat,quand j’ai décidé :"Représentant-désigné-repêché".

    Maintenant je crie :"IL FAUT DISSOUDRE CES DEUX INSTITUTIONS INUTILES DURANT LA TRANSITION".

    Le Gouvernement de Transition de l’Union Nationale peut faire des lois et des décrets ,sous contrôle du Conseil d’Etat.

  • 16 juillet 2011 à 17:04 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Georges RABEHIVITRA,

    un peu d’humour sur le retour,sans condition,de Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA.

    N’attendez pas ,samedi en huit,pour nous griffonner quelques boutades.

    Cordialement.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    et NON

    "Basile RAMAHEFARISOA-Madagascar (facebook) usurpation et usage de faux (de rajoelina cameroun ,en cravate bleue ,nez écrasé)

    de rajoelina cameroun -facebook

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS