Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 26 juin 2016
Antananarivo | 21h06
 

Editorial

Pince-fesses

vendredi 15 juillet 2011 | Patrick A.

On aura décidément tout vu ces dernières années. La présence dans un cocktail d’Albert et Thérèse Zafy avait de quoi surprendre ce jeudi. L’ancien Président de la République et encore moins son épouse ne semblent guère friands d’un certain type de mondanité, et les voir assister au déjeuner-buffet offert par l’ambassade de France à l’occasion du 14 juillet symbolisait bien que l’événement ne s’apparentait nullement à l’ordinaire. Il n’y avait pas que la partie qui recevait qui avait mis les petits plats dans les grands.

L’ambassadeur Jean-Marc Châtaigner se félicite vraisemblablement d’avoir pu réunir autant de monde à la résidence de France. Les photos prises par notre reporter Ra Bens le montrent bien, l’occasion de circuler et d’échanger sans trop de formalisme n’a échappé à personne ; et les invités ont été suffisamment polis pour, pendant la cérémonie, ne planter aucun couteau dans le dos de leurs interlocuteurs.

Il reste à savoir si tout cela peut donner quelque chose. N’y avait-il là que propos légers et badins, voire hypocrisie, ou des messages de fond pouvaient-ils être émis et surtout reçus dans de telles circonstances ?

Il y a quand même de quoi s’atterrer de la situation de la politique à Madagascar en constatant que quasiment tous les journaux télévisés ont ouvert hier par la couverture d’un cocktail, comme si un tel événement était devenu aussi important qu’un sommet de Windhoek. Les acteurs politiques malgaches seraient-ils devenus tellement incapables de créer par eux-même des opportunités de se parler qu’il faille en passer par un étrange sefom-pokontany [1] du côté d’Ivandry ?

Compromis

« Le mieux est l’ennemi du bien » a dit l’ambassadeur de France hier. Il parlait de la feuille de route, mais la formule pourrait également s’appliquer aux rencontres d’hier. Faute de CNOSC ou de FFKM crédible, faisons donc du malgacho-malgache un verre à la main et une rondelle de saucisson dans l’autre ? On pourra trouver la coupe de champagne à moitié vide ou à moitié pleine, mais incontestablement, il ne devrait pas être impossible de faire un peu mieux.

Chacun a visiblement été obligé de mettre du sien hier, et ce ne sont pas les bizarreries qui ont manqué, culminant avec une ministre des affaires étrangères prenant la parole alors que son supérieur était également présent. On évitera de trop s’en formaliser, ou de considérer une telle prise de parole comme une reconnaissance formelle, et on tentera plutôt de voir dans ces étrangetés les nécessaires compromis. Qui devraient être à l’avenir à la charge des parties malgaches.

Notes

[1responsable de quartier.

16 commentaires

  • 15 juillet 2011 à 08:51 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Patrick A

    Ce n’est pas un scoop :

    « Le couple Albert ZAFY est connu personnel par le Président français Nicolas SARKOZY » (ancien maire de NEUILLY)

    Madame et Monsieur Marc RAVALOMANANA/Madame et Monsieur Jacques CHIRAC

    Madame et Monsieur Didier RATSIRAKA/VELONJARA/MITTERAND

    Regretté Jacques SYLLA/le jeune Ministre BAROIN (un respect mutuel et haute considération).La nouvelle génération montante de l’amitié FRANCE-MADAGASCAR.J’ai totalement confiance.

    Alors,ne dîtes pas :« PINCE-FESSES »,par respect de cette amitié FRANCE-MADAGASCAR.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 15 juillet 2011 à 10:37 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Du n’importe quoi....

      Encore Mr Basile et ses Aneries....qui n’a d’autres choses à lacher que ce ... baillement fetide qui voit dans la relation d’Etats qu’une somme des fausses amitiés personnelles...

      « L’amitié »entre Sarkozy et la famille Zafy Albert n’est q’une INVENTION de l’esprit basiliensis....

      • 15 juillet 2011 à 12:01 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Boris BEKAMISY

        Boris BEKAMISY

        Je ne parle pas d’amitié,loin de là.

        Je parle de « relation-contact ».Point Barre !!

        - durant une certaine période de leur « VIE » active et professionnelle/politique.

        Basile RAMAHEFARISOA

        b.ramahefarisoa gmail.com

        • 15 juillet 2011 à 13:08 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Basile RAMAHEFARISOA

          Mais Mr Basile.......

          cette « relation/contact » des DINAUSORES POLITIQUES MALGACHES que vous vantez n’a rien avoir avec le retrouvail de la classe politique malgache à Ivandry hier...chez Chataigner....

          En quoi un bizou echangé ,il y a 5 ans ,entre Bernadette Chirac et Lalao Ravalomanana pourrait etre determinant pou ces differrents poignés de main echangés par les membres du landerneau politique tananarivien de tout bord hier lors du 14 Juin 2011 ??

          Arretez de divaguer....

          • 15 juillet 2011 à 13:10 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Boris BEKAMISY

            lire ....14 juillet 2011- Merçi...

          • 15 juillet 2011 à 17:18 | Bena (#494) répond à Boris BEKAMISY

            bekam’s distribue les cartes rouges, il est le juge suprême du net !

            ne pas oublier que kadhaffi a bien planté ses tentes à paris, mais là il est sous les bombes made in france. que des intérêts des nations mon cher, rien d’autre. je disais que les affamés ont accouru à ivandry : et il y a toujours rets durant un raout !!!

  • 15 juillet 2011 à 09:32 | Jipo (#4988)

    la raison diplomatique a ses raisons que la raison ne connait pas ... En tous cas ça ne mange pas de pain .

    • 15 juillet 2011 à 10:07 | niry (#210) répond à Jipo

      Bonjour à tous,

      Je persiste à croire que Chataigner a fait des pieds et des mains pour avoir ces nouvelles mises en scènes photographiées pour la postérité. Après s’être certainement fait tancé après le 26 juin (ce n’est jamais bon de se faire photographier uniquement en train de trinquer avec les militaires à Iavoloha, ca fait très ambigû !)

      C’est une demi-victoire pour Chataigner, qui peut se prévaloir d’une sorte d’esprit « consensuel et inclusif ».. Il pense certainement qu’ainsi, on ne pourra jamais lui reprocher d’avoir essayé de rapprocher. (Ca dénote quand même d’une excellente connaissance du malgache aussi, au passage)

      Mais qu’il sache bien que ses petits fours n’effaceront jamais les coups fourrés.

      • 15 juillet 2011 à 10:35 | elena (#3066) répond à niry

        petits fours et coups fourrés:joli ! Bonjour Niry.

        • 15 juillet 2011 à 10:59 | niry (#210) répond à elena

          Bonjour Elena ! ;-) Mes amitiés les + dévouées !!

      • 15 juillet 2011 à 12:05 | da fily (#2745) répond à niry

        Jolie pirouette niry, le fourré tout court n’est-ce pas ?

        Pince-fesses traduit à merveille le contexte aigre-doux dans lequel évolue la France et Madagasikara, et ces rencontres mondaines où il fait bon évoluer de circonvolutions toute en souplesse en trajectoires biaisées, redonnent la primeur à certaines civilités qui ont perdu la priorité ces derniers temps. Comme une éspèce de cour de récréation où une certaine bienséance vaut toujours mieux qu’afficher une indifférence déplacée, le pion en chef est non seulement affable, mais il est « honoré » de vous avoir à l’oeil ! C’est un terrain où le jeu ne porte pas à conséquence, une aubaine en ces temps lourds au baromètre dans le bas du compteur.

        La mise en scène se muera en mise en bouche pour la suite de « nos affaires » semble faire savoir mr l’ambassadeur, il faut en toutes situations savoir raison garder et ces errements antérieurs ne seront qu’au final, à mettre au crédit de cette intenable hésitation des malagasys, malgacho compris of course. Le plus notable en ces circonstances réunissant autant de « gratins » que d’« honorables », est de montrer qu’on est là travesti un instant en rond-de-cuir faisant partie de LA liste du jour, la portée de cette posture n’est évidemment pas mesurable concrètement, par contre une absence sera toujours perçue comme pénalisante, et cela dans bien des cas pourrait peser...Et les plus à regarder sont souvent les représentantes de la gente féminine, on sait qu’elles savent au moins faire honneur à leur statut, elles !

        • 15 juillet 2011 à 14:17 | niry (#210) répond à da fily

          Bien noté, Da fily.

          En revanche, commencer son post par « pince-fesses » et terminer par « la gente féminine », ’faut quand même oser, non ? mdr. :-D

          amicalement.

        • 15 juillet 2011 à 18:49 | Info ou intox ? INFO : (#2357) répond à da fily

          Selon l’Express du 15/07/11 :

          http://www.lexpressmada.com/fete-nationale-francaise-madagascar/25394-presence-officielle-des-autorites-a-ivandry.html

          « Yvette Sylla a fait un lapsus au cours de son allocution. Elle a parlé de la « Fête nationale malgache » pour évoquer la cérémonie de la célébration de la fête nationale française, avant de rectifier le tir. »

          Un délicieux lapsus d’Yvette Sylla du MAE pour l’érection de Jean-Marc Chataigner...au titre de gouverneur français de Madagascar ?

          « Pince-fesse », « travesti », « cuir », « posture », « coups fourrés », « consensuel », « parties malgaches », « mise en bouche », « lapsus », « érection », « mises en scènes photographiées »...

          Eh ben dis donc ! Cette année, la réception du 14 juillet à la Résidence de France ressemble à une grande partouze franco-putschiste, mise en scène et réalisée par le grand Maitre de Cérémonie M.C. Chataigner, pour fêter le retour de la Dépendance (positive, décomplexée...) de Madagascar !

          Manquait qu’le DJ. Han han dommage, il est plus photogénique que le gros Vital ! En plus, le monde entier reconnait aujourd’hui la Haute Autorité de ce fameux b aiseur d’Andry Rajoelina, virtuose de la sodomie SM (Sado-Mégalo, Sa Majesté, Sans Majorité...


          - À Patrick :
          votre « troll » apprécie de vous voir irrité, vous êtes nettement plus pertinent comme ça !
          Continuez à vous lâcher, courage !
          Cordialement.

          • 15 juillet 2011 à 21:39 | elena (#3066) répond à Info ou intox? INFO:

            MDR ! si Patrick avait su,il aurait changé son titre. Quelle tirade !

      • 15 juillet 2011 à 12:13 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à niry

        niry,

        « Il n’y a pas de coup fourré ».

        Le Gouvernement est l’organe majeur de l’Exécutif.La France a un ambassadeur à Madagascar,c’est tout à fait normal qu’elle invite le « GOUVERNEMENT » de ce dernier,lors d’une fête nationale,du 14 juillet 2011.

        C’est la courtoisie/savoir vivre,même diplomatique.

        La FRANCE accompagne Madagascar pour « re »- trouver la « RECONNAISSANCE INTERNATIONALE »,elle est loin de reconnaître le « REGIME » de Transition.C’est clair.« ON » reconnaît un ETAT ,pas un régime.

        Basile RAMAHEFARISOA

        b.ramahefarisoa gmail.com

  • 15 juillet 2011 à 15:18 | LORRY (#4569)

    Laissons R8 rentrer dans son pays et se présenter à l’éléction.

    Là, on saura qui de ces camps sera le choix du peuple

    Mais je demande à tout le monde, surtout aux politiciens, le pardon national tout en laissant l’esprit de vengeance.

    L’élu du peuple devra donner cet exemple pour marquer sa territoire, sinon, on restera toujours dans l’actuelle situation et personne ne sera jamais satisfait de personne.

    Sinon, laissons aux peuples de décider par un référendum si ra8 peut rentrer tout de suite ou non.

    Laissons toujours aux peuples d’exprimer parce qu’aucun de vous (les politiciens) ne pourrait jamais représenter les peuples malgaches et aucun de vous ne peuvent dire ou exprimer les besoins et choix de ces peuples.

    SADEC, UA, ONU, FRANCE, ETC........... n’auront plus rien à dire une fois que c’est vraiment le peuple qui exprime sa voix

    A bon entendeur salut !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 262