Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 27 octobre 2021
Antananarivo | 07h23
 

Sport

Décret ministériel

Le C.I.O. demande la suspension !

mardi 9 décembre 2008 | Rata

Le Comité Olympique Malagasy (COM) a trouvé un soutien de taille dans sa quête à la suspension du récent décret ministériel. Il s’agit du Comité International Olympique (C.I.O) qui, par le biais de son directeur du département des relations avec les Comités Nationaux (C.N.O), Pere Miro, vient d’adresser une lettre au ministre du Sport, Jean Louis Robinson.
Dans cette missive en réponse à celle de ce dernier, le CIO épouse "diplomatiquement" les décisions prises par le COM lors de son assemblée générale extraordinaire. La suspension du décret n° 2008-1061 figure en bonne place parmi les propositions avancées par le mouvement sportif malgache. Un décret qui, de l’avis des membres du C.O.M., viole la sacro-sainte autonomie des fédérations sportives. Or, cette autonomie du mouvement olympique semble la condition sine qua non à la participation dela Grande île dans le giron international.

Père Miro le rappelle dans sa lettre en stipulant que " ...le principe d’autonomie du mouvement olympique et sportif malgache permet de maintenir le lien d’appartenance au mouvement olympique au niveau international". C’est clair comme l’eau de roche. Toutes velléités d’immixtion de l’Etat entraînera Madagascar sur le chemin de l’exclusion.

Privés pendant un certain temps des Jeux Olympiques, à l’époque de la Révolution socialiste et ses fameux Comités Nationaux de Coordination (C.N.C), les sportifs malgaches risquent de revivre le même cauchemar. L’Etat, le C.O.M et le CIO sont condamnés à trouver un terrain d’entente afin d’éviter un clash dont Madagascar s’en sortira indéniablement perdant.

Adieu les compétitions internationales : Jeux des îles, Jeux Africains, Jeux de la Francophonie, Championnats du monde, Jeux Olympiques. On sera ainsi seul sur notre île, comme le célèbre naufragé... Crusoé.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS