Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 25 septembre 2018
Antananarivo | 16h47
 

Tribune libre

Tribune libre

La HCC opprime l’opposition

jeudi 30 août

Le calendrier électoral montre de nouveau que la HCC a modifié le sens de la loi sur l’opposition en empêchant l’avènement d’un Chef de l’opposition depuis cinq ans. Du coup, il n’y a pas eu de chef de l’opposition durant tout le mandat du président Rajaonarimampianina comme le voudrait la Constitutionn (art.14).

Selon la HCC, le chef de l’opposition

i) ne peut être nommé non seulement que par des parlementaires mais en plus par des groupes parlementaires ! (Avis 2014)

ii) ne peut être nommé car la Haute Cour subordonne la vigueur de la loi à des décrets (Avis 2017)

iii) est nommé « au lendemain » des législatives donc ce n’est plus du tout possible aujourd’hui ! (Avis 2017)

Bref, en janvier 2019, lorsqu’on aura un nouveau président, il sera impossible au vaincu du deuxième tour d’être le chef de l’opposition s’il n’a pas de député ou de sénateur ! Cas possible de Dama, des Ratsiraka, Mailhol, Ratsietison, Ravelonarivo, Rabary, Rabeharisoa, Andrianoelison, et… Rajaonarimampianina (qui n’a pas un seul député), etc. Et même les candidats battus ayant des députés ne pourront pas ! (cas de Rajoelina, Ravalomanana, Rakotomamonjy, etc.) !

Une aberration car ce serait tout à fait leur droit des vaincus que de prétendre à ce poste. Quoique, à Madagascar, il est vrai depuis la Feuille de Route de 2011, lorsqu’on est battu, soit on disparait de la scène politique pour revenir à chaque élection, soit on se vend au vainqueur…

Pire, la HCC favorise déjà le vainqueur et opprime l’opposition quand son président déclare : « C’est pour cela […] que la Cour a recommandé de séparer les élections présidentielles et les législatives. Les législatives doivent servir à chercher une majorité claire pour le Président de la République. Si on arrive à dégager une majorité présidentielle, on aura un système politique beaucoup plus stable » (3 août 2018, in L’Express Madagascar). Ceci dit, lorsqu’il était co-consultant il disait : « L’Assemblée nationale ne doit en aucun cas être instrumentalisée par le parti au pouvoir, c’est-à-dire celui duquel le Président de la République est issu. […] Aucune manœuvre dilatoire visant à faire de l’Assemblée nationale un instrument présidentiel ne doit être autorisée ». C’était en 2010 avec Ketakandriana Rafitoson, Noro Razafimandimby, Estelle Andriamasy, Sandratririna Andriambolatiana, Lucien Razafindraibe, et Jean-Aimé A. Raveloson (Constitution annotée, FES).

En plus, le chef de l’opposition ne pourra donc pas faire campagne pour les législatives qui devront suivre les présidentielles car il ne peut être nommé qu’ « au lendemain » des législatives. Une interprétation stricte de la loi aporitique ; un vrai non sens politique !

Il est vrai, une opposition ne peut qu’être faible, mais elle a besoin d’une existence claire quitte à avoir -sans honte- un coup de pouce de la loi.

Certes, nos yeux sont rivés sur les présidentielles que parler de l’opposition ne peut être d’actualité… Et quand on fait -la HCC, les consultants, la société civile, les diplômés, et les citoyens- peu de cas de l’opposition, il est normal de ramener son propre pays 10 ans (2009) à 20 ans (2002) en arrière et de s’étonner d’une quelconque énigme et paradoxe ! Mais chut : élections first.

Toavina Ralambomahay
, Auteur de « La loi sur l’opposition : un mal nécessaire », L’harmattan, 2016

Caricature : Ralay Zoma

12 commentaires

Vos commentaires

  • 30 août à 10:46 | DadatoaDany (#10284)

    valet du hvm,
    autant mpivarotra tanindrazana que le pire des putschistes
    autant responsables que d’autres de la pauvreté du malgache
    infâmes

    • 30 août à 12:11 | rakoto-neutre (#8588) répond à DadatoaDany

      Il faut l’accepter car nous sommes tous en-dessous de la loi(HCC), sauf Rajao et Consors

    • 31 août à 07:50 | Nomena (#10351) répond à DadatoaDany

      blabla loatra,
      raha misy tena loza ve tsy i andry Rajoelina anareo ihany eh, ary mitady mbola hamitaka ny vahoaka amin’ity IEM ity, nefa hita hoe vina tsy mitondra mankaiza fa vina mbola andany ny antsakin’ny harem-pirenena malagasy.

  • 30 août à 12:16 | akam (#7944)

    - Ce sont quoi ces manipulations flagrantes qui ne peuvent echapper a quiconque mais qu’on croit suffisantes pour noyer le poisson ! certes beaucoup s’imaginent que ce multipartisme rampant qu’on lit dans ce pluralisme de candidats est signe de democratie. De visu, celle-ci est bafouee par cet organe institutionnel « HCC » (tout en omettant d’utiliser « constitutionnel ») sense jouer le role de « top-gendarme » dans l’arbitrage de ces elections.
    - Un president de la HCC qui n’a cesse de critiquer et de delivrer son savoir (enfin tres tres limite…) pour que le regime apres-HAT soit le plus proche possible de celui etiquete « d’ etat de droit » a reussi son « coup ». La demarche a ete habile car le PRM (lui-meme), un quidam, qui ne sied pas dans le costume qu’on lui a taille, l’a stupidement designe au poste. Quels tableaux a-t-on ? deux pieds nickeles qui se depatouillent de leur charge, violant jour apres jour la dite « constitution de la 4eme republique ». C’est le scenario vecu par deux mouches bleues piegees par des toiles d’araignee.
    - Une constitution n’est pas un PQ. C’est clair que 99% de ces candidatures sont illegales car apparemment il n’y a aucun parti d’opposition qui a ete officialise ! D’autant plus que ce president de la HCC a meme clame maladroitement sa propre version a propos des « pre-propagandes electorales » comme quoi le « looser » de 2013 est le premier opposant qui a du commencer ses propagandes electorales des le lendemain de sa defaite ! Pitrerie oblige il n’y a que des approximations, speculations…a foison ! passons car c’est la vie au babakoutoland.
    - Ce qui se trame n’a rien de theorique, les criteres sont previsibles et ont ete deja prouves dans plusieurs pays d’Afrique francophone. Les 4 partis (HVM, Mapar, Tim, Arema) diriges par les 4 mastodontes n’auront pas la majorite absolue a l’AN. L’arbitrage sera assure par ces mini-partis satellites qui, munis de vestes multicolores (et donc faciles a retourner), iront se joindre en mouvance presidentielle afin de se munir de son ticket pour postuler a des postes ministeriels et voir meme de PM. Avec cette pluralite apparente des partis politiques, on achete son accession au pouvoir par l’ecolage.
    - Eleana est la vraie candidate du changement qui tient a « exploser » cette constitution de Put…schiste tandis que le reste se complait au lupanar.

  • 30 août à 16:01 | olivier2 (#9829)

    Hola amigo

    HVM va gagner ( en trichant..mais le verbe tricher ne fait pas partie du vocabulaire malagasy..tricher, c’est un truc de colons..)

    tout le monde pleurera ensuite en disant « on l’avait bien deviné »..mais « olala ce n’est pas bien du tout car jamais aucun malagasy n’a jamais triché dans l’hisoire »

    sauf qu ils n’ont rien deviné du tout et sont tous aussi NULS les uns que les autres..

    Crise entre les deux tours..

    si JAMAIS Ô grand jamais il pouvait y avoir un second tour..

    Fais une réserve de tapas

    ++

     :)

    • 30 août à 18:39 | akam (#7944) répond à olivier2

      @lany mofo
      - En este « faux-rhum » ha descubrido por « un gaulois lany mofo » que los commentaristo gasy, en grande parte, no tienen amigos contigo. A mi tambien.
      - Cada dia es facile de leer ta reaccion y commo ta cabezza funcion. No intereso que el presidente actual ire ganar. Sabo que la mayoridad de candidates no son alternativos en este eleccione por que muchas apparecen como los jugadores en el casino. Muchas crean sobre la tasa (%) que cada candidate ire ganar por negociar adequadamante y recuperar una alta funcion en el futuro gobierno. No olvida que todos son possible, por supuesto los mismos hombre o mujere hacen el chantaje y pasan a la oposicion.
      - Con la traicion y los escandalos que se ventilan HVM, yo penso que la derrota de HRM sere possible.

  • 30 août à 16:28 | Tsix (#10296)

    Any amin’ny firenena matanjaka dia vitsy ny isan’nireo antoko politika mpanohitra. Kanefa raha ny eto amin-tsika dia ny mpanohitra indray no maro. Inona no antony ? trotra fotsiny misy zavatra tadiaviny ao dia ny volam-bahoaka izany. Misy kosa olona iray tsy manana ny toe-tsaina toy izany fa ny mitsinjo hatrany ny ho avin’ny malagasy. Ny filoha ankehitriny no nahavita nanova an’i Madagasikara tao anatin’ny fotoana fohy.

    • 30 août à 17:54 | ratiarison (#10248) répond à Tsix

      HIANAREO H V M - RAJAO...mampiesona indrindra izao no milomano @ny VOLAM-BAHOAKA hilomanosan’i RAJAO....@ny V12 arakin’ny filazan’ny SEFO-MORPION -AREO "RAMBO*** ! sa tsy IZANY !! aza mampiome ry LETY A ????

    • 30 août à 17:56 | ratiarison (#10248) répond à Tsix

      HIANAREO H V M - RAJAO...mampiesona indrindra izao no milomano @ny VOLAM-BAHOAKA hilomanosan’i RAJAO....@ny V12 arakin’ny filazan’ny SEFO-MORPION -AREO "RAMBO*** ! sa tsy IZANY !! aza mampiome ry LETY A ???? TOKANANA etsy sy eroa izao karazana VOPLERA isan-karazany***kely sisa dia BYE********BYE O ???????

  • 30 août à 18:57 | olivier2 (#9829)

    @ c’est pour ca que je te dis de faire des réserves de TAPAS !!!

    lol

  • 30 août à 19:16 | Toutoun (#10298)

    Ny andraikitra tokony nataony ihany no noraisiny fa ireo izay tsy mahay mandanjalanja ny zava-misy sy mametraka ny tenany ho tsy azo baikona no mety mahatsiaro voahilikilika sy voatohitohina ka lasa manome tsiny sy mahay mitsara avy hatrany ! Eto @tsika ny atao hoe mpanohitra dia faly manakihana sy manenjika fotsiny fa tsy manana foto-kevitra tsara atolotra mba hanarenana ny tsy mety !!!

  • 30 août à 20:15 | SNUTILE (#1543)

    Il faut aussi arrêter de se compliquer la tâche quand elle est déjà faite par d’autre. Il y a juste à recopier ce qui est adapté au pays.
    La base de toute la constitution malgache est « France ».
    Copier, traduire, coller.
    Après quitte le bureau pour aller au champs prendre l’air, planter au moins un pied de plante. Par jour c’est 365 pieds de plante par personne.
    Vite fait d’être riche.
    Autrement enseigne les jeunes qui trainent sans savoir comment imaginer l’avenir.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 389