Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 18 janvier 2022
Antananarivo | 19h01
 

Editorial

Karakarao fa mivoraka ?

jeudi 18 février 2010 | Ndimby A.

Il y a un an, les dirigeants et les griots de la Haute autorité de transition (HAT) campaient fièrement sur un socle supposé noble, solide et durable : le peuple malgache dans son intégralité (vahoaka malagasy tsy vaky volo), représenté par la HAT, qui (selon la HAT) voulait le changement. Les hommes (et femmes) de la transition se présentaient donc en chœur comme les symboles de l’unité nationale : qu’on nous permette de ricaner devant un tel symbole d’unité nationale aussi instable et aussi peu durable. Car à force de faire les autistes, les choristes du changement foncent droit dans le ravin. S’il ne s’agissait que d’eux, on s’en moquerait, et on serait même tenté de les inviter cordialement à aller plus vite. Mais l’ennui, c’est qu’ils entrainent le pays avec eux.

Pour le plaisir, permettez à votre humble serviteur de rappeler son éditorial du 19 mars : « La plate-forme pour la transition vers la IVème République est un patchwork hétéroclite qui ne peut que voler en éclats, quand viendra la distribution des chaises. (…) Comment envisager que des gens comme Jean Lahiniriko, Jacques Sylla, Benja Razafimahaleo, Bruno Betiana, Daniel Ramaromisa, Pierrot Rajaonarivelo, Monja Roindefo, Roland Ratsiraka, Ny Hasina Andriamanjato ou encore Albert Zafy puissent s’entendre de façon durable ? (…) Le seul lien qui unissait la plate-forme était le renversement de Marc Ravalomanana. Cet objectif était fait pour les réunir. Maintenant que cela est réalisé, l’ambition de la plupart de s’imposer aux prochaines élections risque de les diviser. Cette coalition de façade va immanquablement s’effriter au fil du temps, comme le FNDR à la fin des années 90, les Forces vives de 1991 ou le KMMR de 2002 ». Je laisse au lecteur le soin d’évaluer ces lignes écrites deux jours après le coup d’Etat du 17 mars.

Si l’opposition le pouvait, elle chanterait comme lors des matches de basket « karakarao fa mivoraka ». Expression idiomatique, qu’on pourrait traduire imparfaitement par « mettons la pression, l’adversaire panique ». Et effectivement, au vu des évènements de ces derniers jours, le pouvoir de transition est loin d’être serein. Dissensions apparentes chez les civils et les militaires pro-HAT, réunions urgentes (secrètes ou non), utilisation à l’extérieur et à deux reprises en moins d’une semaine de la carte Vital, envoi de délégations dans les capitales qui comptent pour tenter d’éviter les fameuses sanctions internationales, rumeurs de démission de Andry Rajoelina et de mise en place d’un directoire militaire, consultations pour un remaniement improvisé, et comble du comble, Kouchner au Congo : le Bwana est allé faire des salamalecs chez le Président en exercice de la SADC pour soutenir le dernier-né du réseau françafricain. On ne sait cependant si les salamalecs actuels made in France se font comme au temps de Foccart : le chic du chèque et le choc des ventes d’armes. Ou à coups de bombes non artisanales, comme le sabotage du bâteau de Greenpeace en Nouvelle Zélande par les services secrets de la France, nation généreuse et patrie de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

Bras de fer

Ce qui précède sont autant d’exemples qui montrent que dans les coulisses nationales et internationales, le bras de fer entre modérés et faucons fait rage. Signe important qui montre que la HAT fait des pieds et des mains pour trouver une porte de sortie honorable, après la porte d’entrée déshonorante qu’étaient les kalachnikovs : la réunion du GIC prévue lundi dernier a été décalée de quelques jours, afin de donner une dernière chance aux négociations préparatoires, et éviter d’arriver à un point de non-retour. Elle aura donc lieu ce jour à Addis-Abeba. Cela fait des mois que la communauté internationale, le secteur privé, la société civile et la presse avertissent des dégâts de ce coup d’État et appellent à une solution. Faillites, droits de l’homme, chômage, AGOA, récession, haine entre les Malgaches, délinquance en hausse : jusqu’alors, l’urine hâtive s’en est foutue royalement. Mais il a suffi que des sanctions individualisées (interdiction de visa, gel des avoirs etc.) soient évoquées contre les apparatchiks de la HAT, pour que tout à coup la mouvance Rajoelina s’aperçoive qu’elle devait vite quitter son arrogance de clan monozygote. Par souci de l’intérêt supérieur de la Nation ? lol.

Il est devenu notoire, du moins selon certains illuminés, que Madagascar a des leçons à donner au monde entier en matière de démocratie. Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui a convoqué le Ministre Razanamahasoa et sa délégation pour présenter la situation à Madagascar, a eu droit à l’habituel argumentaire rassis et avarié. « Les réunions de l’opposition ont été suivies de destructions de biens. C’est pour protéger l’ordre public que nous les avons interdites ». « Il n’y a eu en tout et pour tout que trois journalistes emprisonnés, et qui l’ont été pour des délits relevant du pénal, et non de la liberté de la presse ». « Les victimes d’arrestations arbitraires peuvent toujours s’adresser aux voies de recours ». Et ainsi de suite, sans oublier la meilleure, que l’on résumerait ainsi : si la communauté internationale est tellement intéressée à faire progresser les droits de l’homme à Madagascar, qu’elle reprenne l’aide. Mais ceci va bien avec le style de la HAT : d’un coté, on tente des missions de lobbying de la dernière chance, et de l’autre on continue les fanfaronnades lors des conférences de presse : tsy maninona io fa reveo, législatives no ady eo... Quelle crédibilité peut-on retirer de cette schizophrénie ?

Langue de bois et vente de salade en gros : on voit pourtant bien depuis 12 mois que cela ne marche pas vis-à-vis de la communauté internationale. Pourquoi la HAT s’entête-t-elle alors à faire avaler ces couleuvres que personne ne trouve digeste ? Et Raharinaivo Andrianantoandro, qui devait également participer à cette réunion à Genève, a été interdit de sortie de territoire au nom de la démocratie, pour éviter de témoigner de la vigueur du respect des droits de l’homme chez nous. Cependant, en bons Malgaches férus de Fihavanana, rassurons-nous : la délégation qui est allée à Genève est en bonne santé, car le ridicule ne tue pas.

Bourdes de communication

Et pendant ce temps, la communication hâtive et poussive poursuit ses ratés. Déjà, le dernier déplacement de Monsieur Rajoelina en Europe a été présenté avec force véhémence comme un « voyage privé ». Or, il s’est avéré finalement que l’emploi du temps a été rempli d’activités en tant que Président de la HAT, ce qui ne le rendait privé que du bout des lèvres. Puis, le service de la communication d’Ambohitsorohitra a démenti avec force et vigueur les rumeurs de rencontre prévue avec Mouammar el Khadafi. Or lors de son interview avec LCI, Andry Rajoelina a lui-même reconnu qu’une rencontre était prévue, mais que finalement « le Guide » n’a pu le recevoir pour cause d’emploi du temps trop chargé. Et maintenant, alors que la HAT est dans une zone de turbulences sévères, la gestion de sa communication se fait à la mode stalinienne, navigant entre silence assourdissant et communiqués propagandistes au français quelquefois approximatif. Car si un éditorialiste ou une secrétaire peut se permettre de faire des erreurs dans le maniement d’une langue, quand on se targue d’écrire au nom de la République, on a au moins la décence de ne pas faire de fautes d’orthographe, de style ou de grammaire dans des communiqués de presse officiels. Et surtout, apprendre que la communication d’une institution ne signifie pas systématiquement mentir, dire que tout va bien, que personne n’a fait mieux et que les autres sont méchants.

Souvent la HAT, connue dans le monde entier pour son respect éclatant des valeurs de la démocratie et des libertés fondamentales, se pose bizarrement en donneuse de leçons envers la communauté internationale dans ces domaines, comme dans son communiqué du 12 février en réaction à la dernière résolution du Parlement européen : « dans les règles démocratiques, une citation pour un droit à la parole sinon des investigations approfondies auraient été de mise avant une telle prise de résolution unilatérale ». Les innombrables victimes de tondro-molotra et Haja la bouquiniste d’Ambohijatovo apprécieront. Et pour le plaisir d’agrémenter le catalogue des bourdes, la Délégation de l’Union européenne à Madagascar vient de distribuer un communiqué sur l’idée de Andry Rajoelina de s’adresser à la Commission de Venise pour demander un « dépannage constitutionnel », informant que cette démarche était inappropriée, car les compétences de cette institution se limitent à l’Europe. Quand on projette des contacts diplomatiques sans même savoir à qui doit-on et ne doit-on pas s’adresser, on n’est pas loin de toucher le fond. Les regards se tournent encore une fois vers les pseudos conseillers en diplomatie et en communication du Président de la HAT. Seraient-ce les mêmes qui sont à l’origine du discours plagié de New York ?

Andry Rajoelina est donc actuellement en train de payer le choix d’un entourage bidon et bancal, une espèce d’attelage où la carpe et le lapin fréquentent le rapace, le vautour et le dinosaure. Outre le fait que Monsieur Rajoelina aie lui-même des initiatives plus que discutables, la mauvaise qualité de son entourage est une circonstance aggravante. Mal conseillé, mal entouré, il a choisi pour sherpas diplomatiques des personnes à la vision périmée ou au tempérament assez curieux. Par exemple, Norbert Lala Ratsirahonana, théoriquement grand ponte du droit constitutionnel malgache, mais dont le nom sera rattaché aux pseudo- textes juridiques du 17 mars 2009, ou à cette étrange convention d’Épinal qu’il a manigancée derrière le dos de tout le monde, y compris de ses alliés. L’incapacité de Monsieur Rajoelina à couper le cordon ombilical avec les extrémistes qui l’ont porté au pouvoir le mène doucement mais sûrement à une situation ingérable.

Minoa fotsiny ihany...

Trouver la porte vers la sortie de crise implique qu’il faut poser la bonne question : pourquoi en sommes-nous encore à ce stade de crise aujourd’hui ? Il ne s’agit pas ici de refaire de grandes démonstrations sur la source du coup d’Etat, mais d’identifier les sources du blocage vers la solution. Celles-ci ne sont que différents aspects des mêmes erreurs d’appréciation, et saupoudrée de « Minoa fotsiny ihany » psalmodié ou pensé : croire que le peuple malgache entier est derrière Rajoelina ; croire que Madagascar peut se passer de l’avis de la communauté internationale ; croire que la HAT peut persister avec succès dans son unilatéralisme ; croire que le débauchage de quelques girouettes et retourneurs de veste va transformer un gouvernement monocolore en une équipe inclusive et consensuelle ; croire que les élections législatives à la sauce hâtive apporteront l’apaisement ; croire que Marc Ravalomanana n’a fait aucune erreur ; croire que les zanak’i Dada ont les moyens de renverser la vapeur à coups d’imprécations ; etc.

La solution passe par la discussion, sans la pesanteur des faucons, des incompétents, des inconscients et des contoukour. Comme dirait la forumiste Sevane, cela fait beaucoup de syllabes qui sonnent con, et qui perturbent l’atmosphère par leur haine, leur esprit de revanche et de vengeance, mais aussi leur volonté de protéger leurs petits business juteux nés pendant la crise. Toutes les parties en présence doivent donc mettre de l’eau dans leur vin avant que celui-ci ne soit définitivement tiré. Sinon, il faudra le boire, et jusqu’à la lie.

49 commentaires

Vos commentaires

  • 18 février 2010 à 07:31 | elena (#3066)

    Waooo !Trop bien cet article !
    Une fan de Ndimby for ever

    Concernant Ratsirahonana,qui serait en disgrâce,l’interview qu’il a donné sur MATV est tout de même inquiétant,non pas sur le contenu. Qu’il dise que la transition sera terminée le 3 novembre,il y a eu tellement de dates que plus rien de ces incohérences n’est crédible,mais ce qui est à noter c’est son comportement:il était complètement hilare,rire gêné,rire nerveux ou mifoka rongony ?

    Si c’est la dernière option,c’est assez inquiétant sur la direction du pays depuis un an. Allez je rigole !

    • 18 février 2010 à 09:16 | elena (#3066) répond à elena

      Ah,j’oubliais : les derniers mots de Rajoelina à sa conférence de presse d’hier.

      "Madagascar appartient aux malgaches"en français à la fin de son discours fait en malgache.

      Heureuse de l’entendre dire

      Mais ça s’adresse aussi à la France ?

      Tout le monde est d’accord pour des élections,pour que s’expriment enfin les malgaches,alors je dis comme Mafalda,heu,citoyenne,je veux une élection présidentielle.

      Et que disparaisse le dernier des Mohicons.

    • 18 février 2010 à 10:05 | Noue (#2427) répond à elena

      Merci Ndimby.

      Rajoelina prêt pour une sanction individuelle 17 février 2010‏

    • 18 février 2010 à 10:45 | rabri (#2507) répond à elena

      Bravo à Ndimby pour cet édito, non pas pour son contenu mais pour l’effort qu’il a fait pour glisser par-ci, par-là des expressions malgaches très significatives.

      J’aurai aimé pourtant qu’il ait continué dans ce sens avec sa phrase suivante : "jusqu’alors, l’urine hâtive s’en est foutue royalement "

      Cordialement,

      l’humble serviteur Rabri !!!

    • 19 février 2010 à 00:04 | rabri (#2507) répond à rabri

      Ndimby a dit en français : "jusqu’alors, l’urine hâtive s’en est foutue royalement". Personne ne s’en est offusqué car ç’a été dit avec une langue étrangère, donc noble pour bon nombre d’ACCULTURéS ANTIHAT sur ce forum.

      J’ai eu le malheur de ne pas l’avoir traduit en malgache ce matin et par conséquent de ne pas m’avoir fait traiter de voyou si c’était exprimé en malgache

      Pour que les acculturés tardifs antiHAT sur ce forum puissent s’acclimater et s’imprégner de la vraie expression malgache, voici la traduction en malgache de la phrase de Ndimby :" Ny amanin’ny poritra dia mitsorika ara-mpanjakana ".

      Tsakotsakoy tsara e !!!!

  • 18 février 2010 à 07:34 | diego (#531)

    Vous me permettez Mr. Ndimby A.

    GO, GO, GO Monsieur Ndimby. Les suporteurs de l’equipe de FOOTBALL crient ainsi pour encourager leur equipe et surtout quand ils sentent que la victoire est proche.

    Vous venez de nous rappeler à juste titre qu’un pouvoir acquis dans la rue serait defait par la rue et par autre chose.

    Notre jeune DJ a mis un habille trop grand pour lui, MALALAKA BE HOAZY IO, il pense sans doute le contraire.

    Domage pour lui, je ne crois même plus que LA CAPITALE acquis il y a pas si lontemps à sa cause FANONGANAMPAJAKANA, ne lui reserve qu’une toute petite voie. Alors si TANA ne lui trouve plus rien à HO DERADERAINA, je ne sais plus sur qui il peut compter.

    S’il a sa tête sur ses epaules, comme on dit, le départ de Ny Hasina Andriamanjato aurait dû lui faire reflechir bien bien...

    Mais alors le plus ridicule et choquant de tous ses faits et gestes, c’était cet voyage en France. J’étais un des ceux qui donoçaient la manière et le deroulement de ce soit disant voyage privé. IZY NO MIBORIDANA KA ATSIKA MINAKAVY NO ILAINY HO MENATRA. D’ailleurs, il va fuir en France connaissant la dérive habituele de la conduite de notre politique nationale depuis des années.

    CARDIAQUE S’ABSETENIR...

  • 18 février 2010 à 08:55 | Tanindrazana (#3224)

    En resume. la destitustion illegale de Ravalomanana a ete pour la HAT et une frange de la population la seule action positive. Tout les autres objectifs sont dans l’eau. Au lieu d’une ere nouvelle avec la possibilte d’etablir la 4 eme Republique, la population Malagasy toute entiere a vecu un interminable cauchemar sans meme une lueur d’apaisement avec la facon messongere de gestion de ces nouveaux gouvernants. A l’approche de la date fatidique de reunion du GIC, il semblerait que tout bouge dans tous les sens afin de trouver une eventuelle solution plus adaptee aux aspirations de ces putschistes. Geneve, Maputo, Adis Abeba, Union Africaine, Europe Union, SADC, Sud Afrique, la France, (cette fois ci sans la Lybie) et bien d’autres entites. Mais. cela ne promet rien d’emblee, car l’attitude de la HAT frise toujours l’arrogance avec la proposition presentee par Monsieur le PM. Une Legislative en Mai en contre partie des accords de Maputo qui vont etre a coup sur modifies dans ce sens.De plus, certains membres n’accepterons plus de revenir aux accords de Maputo et le comble, le PT Rajoelina n’a rien a foutre de ces sanctions en mettant en garde la communaute internationale qui, en prennant de telles mesures, sanctionne sans scrupule la population lasse des effets nefastes de cette crise. Comme si c’est la communaute internationale qui est la source de cette mesaventure des Malagasy. Qu’est-on attend de cette reunion du GIC, une sanction severe ou une restiction temporaire afin de forcer la main aux menbres de la HAT, a l’origine de ces entraves a l’effectivite des accords signes par toutes les mouvances ? Je vois double et je me mefie car, la personne a qui on a affaire n’inspire aucune confiance de part les experiences vecues pendant toute l’annee 2009 et que, meme s’il nous montre la bienveillance, il a toujours su montrer sa rancune et son incapacite pour assurer une meilleure gestion de notre pays. La HAT a ete la honte de notre pays bien qu’il pense avoir portee haut le flambeau du changement.La HAT a apporte, la destruction, la haine, la recession, la chute de notre economie, le chomage de plusieurs centaine de milliers,la mort douce de nos enfants, la destruction de nos richesses....la liste n’est pas exhaustive. Alors,restons vigilant afin que tout rentre dans l’ordre selon les objectifs de la transition consensuelle et afin de mettre en place une reelle IV Republique acceptee par tous. Vivement un depart sans accroche dans toute sa transparence et legalite....Tournons la page et regardons en face l’avenir. La presidentielle, la Constitution, les memdres des Institutions de l’Etat, et un programme pour cadrer la participation de tout un chacun au developpement de MADAGASCAR.....Esperons que la semaine prochaine est un vrai espoir pour nous tous.

    Prions pour notre patrie.

    • 18 février 2010 à 10:12 | jane d (#2353) répond à Tanindrazana

      I agree with Tanindrazana . Not only Rajoelina has made fundamental error of judgement by selecting Ratsirahonana & Cie as top advisors ; he is also one dangerous individual in the sense he has but one idea in his mind : satisfy his own aspirations, whatever that is.

  • 18 février 2010 à 08:59 | Pseudo (#1063)

    "comble du comble, Kouchner au Congo : le Bwana est allé faire des salamalecs chez le Président en exercice de la SADC"

    Paris en RDC ?
    Je ne saurais trop vous conseiller de commencer par prendre des cours de géographie : ensuite seulement vous serez à même de causer géopolitique avec quelque crédibilité.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/international/20100214.FAP8201/calendrier_international_semaine_du_15_au_21_fevrier.html

    • 18 février 2010 à 11:12 | Rakitoza (#689) répond à Pseudo

      La meilleure analyse à ce jour sur cette question

      http://rasl.trib.mid.over-blog.com/article-francafrique-44989076.html

      Mais il est vrai aussi que le site officiel de la diplomatie française parle plus d’un congolais à Paris que d’un français au Congo.

      http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo_833/republique-democratique-du-congo_376/france-republique-democratique-du-congo_1219/visites_8979/entretien-bernard-kouchner-avec-ministre-affaires-etrangeres-rdc-15.02.10_79970.html

      La presse a sans doute mélangé les visites de Kouchner à Kinshasa en Janvier et celle de Alexis Thambwe Mwamba en Février. Mais que ce soit au Congo ou à Paris, l’essentiel n’est-il pas que la rencontre de Février ait eu lieu, pour les motifs que l’on sait ?

    • 18 février 2010 à 12:43 | Pseudo (#1063) répond à Rakitoza

      "La meilleure analyse à ce jour sur cette question".

      Il est vrai que l’on ressort ébloui de la lecture d’une telle "analyse" !

      1er paragraphe : "La position de la France est claire:sans ambiguïté, elle roule pour Rajoelina."

      3e paragraphe : "Il faut dire que la position de la France vis-à-vis du putschiste Rajoelina est plus qu’ambiguë."

      On en demeure pantois...

    • 18 février 2010 à 21:22 | andry (#884) répond à Pseudo

      Je te propose l’analyse suivante Pseudo :

      Acte 1 : une bande de loubards parvient au pouvoir dans une ancienne colonie, en éjectant - qui s’en plaindrait ? - un président mégalo et peu accro avec les frenchies

      Acte 2 : paris, comme cela arrive souvent, choisit d’écouter ses margoulins locaux et les héritiers de Foccart au Quai d’Orsay. Et mise sur ce cheval.

      Acte 3 : un bourrin restant un bourrin, la course devient vite débandade et la plupart des parieurs prennent leurs distances. A l’exception des beaufs hexagonaux, qui sont entraînés dans la fuite en avant.

      Acte 4 : le canasson menace de s’étaler, mais on a trop misé dessus alors faut faire quèque chose. L’expédient classique consiste à : 1) flinguer les concurrents tout en les accusant de ne pas respecter le règlement (règlement se dit maputo en langue gauloise bantouisée) - 2) si ça prend, faire recourir sur un terrain jugé plus favorable (législatives ou rien !), après avoir bien dopé la bourrique - ou empoisonné les autres, c’est kif.

      Acte 5 (conjecture hautement géopolitique) : Ça tourne au merdier absolu. Les spectateurs se sentent blousés, reniflent l’arnaque, descendent sur le terrain. paris, comme d’habitude, sous-estime le sentiment anti-franco que crée ses positions (trop occupé à s’accrocher à ses fantômes...). Ne se réveille que quand la plèbe accroche la tête d’un margoulin à la devanture de la Résidence de France, et commence à manger du bleu-blanc-rouge dans les rues...

      Mais on pourra toujours envoyer le Foch ou le Clémenceau, n’est-ce pas...
      Ils finiront bien par nous entendre, ces nègres.

    • 19 février 2010 à 03:43 | niry (#210) répond à andry

      Magistrale démonstration. Rien à redire.

  • 18 février 2010 à 09:14 | FeoIray (#341)

    Izany mihitsy Mr Ndimby : »Karakarao fa mivoraka » !

    par ailleurs, à propos de votre remarque sur les fautes d’orthographes sur les « communiqués officiels » de la HAT, je me souviens que l’année derniere sur Sobika.com, un communiqué comportait quatres paragraphes, et toutes les quatre paragraphes etaient numerotés "1", au lieu de 1- 2- 3- et 4- (qu’on peut faire automatiquement et aisément avec Microsoft Word).
    Je me suis demandé comme ils ont recruté leur secretaires : au lit ?

    Et ces derniers jours, entendre qu’une certaine Annick Rajaona, « porte-parole de la Présidence », est pressentie pour remplacer Mr Ny Hasina Andriamanjato, alors là je me demande s’ils vont devenir foux, tout court !

  • 18 février 2010 à 09:50 | da fily (#2745)

    Ou, "tonga dia amboaro" comme disent les djeun’s !

    Le vahoaka tsy vaky volo en a ras le carafon, et il ne faut plus tarder à le faire savoir, je trouve déja que la trêve des confiseurs ou celle de fin d’année a assez duré. Les vicissitudes de la vie sont montées d’un cran, et les administrations ne vont pas tarder à hiberner. Tout cela sent la mise en boîte, et les militaires (tous corps confondus) ne sont pas à l’abri de dérangements intestinaux qui n’augurent rien de paisible quant aux résultats prochains. Les milliards jetés par-ci, par-là ne sont pas éternels, contrairement aux diamants. Les militaires aux champs, dans les villages reculés et au boulot pour relever le pays !

    Maintenant, il faut l’inclusivité, vite car le temps presse. Remettre les institutions, qui ont vivoté au gré de la volonté de la hat, au charbon en vue des élections ne sera chose aisée. Question à ariary dimy : quid des ex-compagnons de Ra8 qui ont retourné leur veste(Rajemison, Andriamiseza, Lahiniriko, Ramandimbiarison...etc) ? Quelle place dans l’inclusivité pour ceux-là ? Le mal est bien plus profond que l’on croit. Le séisme qu’a provoqué cette déferlante orange a brouillé pour un bout de temps les pistes et a brassé les cartes. Là, il y a vraiment du "mivoraka" et à fond, préoccupant cet accroissement des membres du parti des "multi-vestes".

    La seule constante, qui n’a pas tremblé ni bougé et qui y croit dur comme fer, c’est le noyau des Magroistes, les zanakidada de la première heure. Là sont les vrais fidèles, de véritables convaincus que seul le milkman peut encore remettre la barque à flots. Les tégévistes parachutés ont du mouron sous le coude, l’inconstitutionnalité de leur arrivée n’a échappé à personne, et si la tête vacille, le reste tombera. L’abyme est de taille, la misère aidant le fossé s’est creusé plus profond encore. Chacun aura donc son camp, mais celui des oranges n’est qu’un assemblage de mercenaires, on l’a tous vu, et la couleur orange du moment pourra virer au bleu ou rouge, quand l’opportunité poindra.

    Mais on peut retourner le problème dans tous les sens, les accords de Maputo sont une bonne base de départ,n’en déplaise aux grincheux anti-zoulous ou anti-Chissano et il n’y a pas encore eu de solution malgacho-malgache (dixit Basile) qui soit cohérente jusqu’alors. Pourquoi le nier ? Alors oui, continuation des gels et autres refus de visa pour les hâtons, ceux qui sont aussi français devront des comptes au niveau européen. Il n’y a que comme ça que l’on comprendra l’obligation à reprendre la constititionnalité, et qu’on abolira une fois pour toute, toutes vélléités de putscher dans la tête des personnes dans ce pays. Plus jamais ça.

    Tena mivoraka tanteraka izy ty ee !

  • 18 février 2010 à 10:14 | The Man (#2712)

    Milay ra Ndimby ah ! Ny tena tiako dia ilay hoe carte Vital, somary maintsomaintso izay ny lokony raha tsy diso aho. Sinon, la HAT est en effet en train de se désintégrer, c’est un fait que personne, même le sieur ou la dame portant le pseudo basile rama...je ne sais qoui, ne peut nier.

    • 18 février 2010 à 12:31 | RAVELO (#802) répond à The Man

      bonjour à tous,

      Ity koa misy iray tsara anaovan’i Ndimby edito :

      "pronostic vital de la hat engagé"

  • 18 février 2010 à 10:17 | Citoyenne Malgache (#599)

    C’est la débandade du côté de la HAT, mais il ne faut pas crier victoire trop tôt. Quand on pense à tous les moyens financiers investis dans cette crise pour motiver « le changement voulu par le peuple » et justifier l’intérêt supérieur de sa ration, je me dis que nous aurons encore droit à d’autres surprises de la part de ceux qui tirent les ficelles derrière le lapin.

    Cette obstination à organiser des élections législatives dans la précipitation et dans le flou constitutionnel actuel ne me dit rien de bon.

    Pour le moment, izahay koa no mivoraka en attendant ce qui va être décidé du côté d’Addis Abeba.

    PS : j’ai souvent des problèmes pour entrer sur ce site

    • 18 février 2010 à 10:23 | lalatiana (#1016) répond à Citoyenne Malgache

      ah ...

      ça me plait bien le coup de "l’intérêt supérieur de la ration"

      lol

    • 18 février 2010 à 12:14 | poiuyt (#584) répond à Citoyenne Malgache

      Citoyenne a raison. C’est irréel la façon dont le vilain se fiche de choses normalement graves : morts individuelles, vie nationale, sanction personnelles, . . . Il lui manque sûrement des conceptions, des expériences, des échelles de valeurs. Il agit en fait depuis avec le culot d’un inconscient, insensé, irresponsable. Il y a une part de folie, il est vrai.
      Son comportement n’est pas compréhensible ; si ce n’est l’assurance maintes fois exprimée par la françafrique : le véto. On peut avoir des craintes quand à la puissance (financière) de persuasion de Kouchner. Si les dés ne sont pas pipés, le sort du putschiste est scellé.. Il affronte carrément le monde entier. En tout cas, la CI ne peut pas, ne doit plus, laisser faire un coup d’état, en permettant d’écrire dans l’histoire que toute prise de pouvoir par la force ne mène à rien dorénavant, même si le coup est parrainé de loin.

      Si quelqu’un a des idées sur l’origine du culot de l’individu, ce serait bienvenu.

      Que la société des nations frappe un grand coup pour l’exemple. Que le coup fauche tous ceux qui sont dans l’environnement malfaisant. Amen !

    • 18 février 2010 à 15:07 | niry (#210) répond à Citoyenne Malgache

      Effectivement, nous sommes en 2010. Les années 80, années fastes des coups d’états, coups bas sous la ceinture et attaques masquées doivent être révolues. Les décideurs français, nous ont pris pour des Kontoukour, ils ont pris toute la communauté internationale pour une Konnetoukor, pour prétendre vouloir faire gober à tous une aussi grosse couleuvre !! Plus jamais ça ! Plus de coups d’état ! Si on n’est pas content, on sanctionne par le vote. (Si on n’a pas confiance au vote, on le fait savoir et on saisit les instances appropriées pour faire changer les règles de votes, avant les scrutins...)

      Aujourd’hui est un grand jour, une date idéale pour que la communauté internationale envoie un message fort et dise NON une fois pour toute, aux auteurs de coups d’état, qu’ils se croient héroïques ou opportunistes, rien à ftre !! NON, NON et NON, no more time ! Plus de kudeta !!. A quoi bon être civilisé, si c’est pour ne pas appliquer des règles ??

  • 18 février 2010 à 10:47 | Odon (#708)

    Many thanks to Ndimby,

    Thanks to your article the world, especially those who are going to meet and decide about Madagascar, will surely have enough information that will help them to discern and make a pertinent decision. Dear Ndimby, you are right in reminding the International Community, through this article, that rajoelina and the HAT have falsified the information about the non respect of Human Rights in Madagascar. Let the world know that rajoelina and the HAT have driven Madagascar to ruin. They have robbed the riches of the country and it has been at the cost of the people, they have jailed many people, especially those who denounced their misbehavior, they distributed guns and Kalashnikovs to a group of young people who were paid to loot shops and shopping centers. Since then, those young people with some military have become bandits causing insecurity, not only in the cities, but almost everywhere. These are some of the today’s realities in Madagascar. If anyone still hesitates about these facts he or she just has to come and visit us here. Please come and spend some days here and you will see it.

    Having said this, I call to the attention of the International Community that will make any decision about Madagascar. You have heard and seen that rajoelina and the HAT constituted the obstacle for the implementation of the deal of Maputo and Addis-Ababa. For sure, you know very well the current degradation of everything (society, economy, politics, Human Rights and dignity...) in Madagascar. You are not a stranger to the way how rajoelina played with the International Community. Therefore, we truly believe that nothing from the team of rajoelina or la France can influence your decision. We really rely on your wisdom nourished by true information about the reality in Madagascar to make this decision upon which depends the lives of the entire Malagasy people.

    We support you and accompany you through our prayers

  • 18 février 2010 à 10:56 | Mandimbisoa (#2104)

    Miarahaba ny rehetra,

    Araky ny nolazaiko indray mandeha,tsy fantatra mihitsy izay zavatra mbola ho avoakany ka aleo isika hievitra izay tena azo atao ;hampisehona azy ireo fa TSY RY ZAREO no HANAPAKA ny SAFIDIN’ny MARO an’ISA !

    Ahoana no antokisana mpitondra toa ireo ;ny sonia nataony,ny teny nomeny tsy ataony fa bla-bla eo ambony tamboho fotsiny, ireo no ataon-ny Ntaolo hoe : "MANAO TARI-DRANO AN-KILAHILA, NY VERY NO BE NOHO NY TONGA"

    • 18 février 2010 à 12:32 | hafatra (#1895) répond à Mandimbisoa

      Mandimbisoa,

      Amin’ny maha-mpilalao baskety ahy fahiny dia haiko tsara ny atao hoe "mivoraka" saingy tsy ampy izay filazana izay raha tsy ampiana tosika .Mila asa sy hetsika matanjaka hanaovana valim-panafihana mandaitra sy mamokatra.
      Ka inona ary ilay tetika sy paika ary hetsika ?

    • 18 février 2010 à 14:13 | Mandimbisoa (#2104) répond à hafatra

      hafatra,

      ity dia sombin’izay nosoratako ho an’ilay olona atsy ambadika manainga ny avara-pianarana :
      "...kivy ny Malagasy,olom-bitsy no migeja antsika ka raha tsy ny FIRAISAN-KINAn’ny maro an’isa hiara-hidina eny andalambe tsy hamaky sy handoro (araky ny filazany izireo)fa ampiseho an’izao tontolo izao fa LIANA ny ZO sy ny TENA atao hoe DEMOKRASIA NY MALAGASY...TSY MISY MANAIKY IO FITONDRANA IO."

    • 18 février 2010 à 14:20 | Mandimbisoa (#2104) répond à Mandimbisoa

      (tohiny :"point de vue:nous sommes les derniers remparts..."

      Ady ara-tsaina no karohina hamelezana azy,ataoko fa maromaro ihany ianareo eto no mahalala sy mahafatatra ny lalàna sy izay tokony hiaraka amin’izany...Manaraka ny hevitra ny Maro an’isa raha tena hevitra mivaingana sy matotra...

    • 18 février 2010 à 15:31 | hafatra (#1895) répond à Mandimbisoa

      Mandimbisoa,
      Ekena fa ilaina ny firaisan-kina, ny ady ara-tsaina sy ny hetsiky ny avara-pi rehetra ....
      Ny tanjona dia ny hanjerana ny fitondrana mpaka an-keriny....ilaina daholo izany.

      Saingy , izao no fanontaniana :

      inona no laharam-pahamehana , ny hampiseho amin’izao tontolo izao ve sa ny handresy lahatra antsika rehetra fa tsy misy afa-tsy ny demokrasia no hany lalana hitondra antsika any amin’ny fandrosoana .Atao ahoana ny hanatanterahana an’izany.
      Efa maro anie izay fitondrana nisy teto izay ary samy nampanantena vary amin’ny ronono tondrahan-tantely daholo.

      Tsy maintsy hianjera ihany io fitondrana na ho ela na ho haingana fa inona no asolontsika azy ? Ahoana ny fanomanantsika an’izany fotoana izany ?

    • 18 février 2010 à 16:58 | Mandimbisoa (#2104) répond à hafatra

      hafatra,

      tsy fantatro raha momban’ny hevitra Maputo ianao,amiko ny fanekena iny dia efa lalan"ny Demokrasia" ;araky ny efa nolazaiko teto :"ny fiaraha-mikaroka ny hevitra sy izay lalàna ao" mba hanaovana FIFIDIANANA MADIO amin’ny manaraka no mahatonga ny olona hanaiky io satatra io,

      Sarotra ny hiara-hiasa sy haka hevitra amin’ny olona izay nankahalaina, kanefa ny tombo-tsoam-pirenena no tadiavina fa tsy ny fankahalana DIA tsy MAINTSY asiana ny FANDEFERANA ...Esorina ny FITIAVAN-TENA !

      Izay rehetra manaiky io satatra io,tsy mijery ny seza ho azy(ny mpitondra) na izay olom-boafidiny (ny mpanohana),fa TARIGETRA IRAY no hiraisana dia IZAY HAMPANDROSON’ny Firenena...

      Avy amin’io fiaraha-miasa io no AHAZAHOANTSIKA maneho ny HEVINTSIKA amin’ny FIFIDIANANA tena MADIO satria ny rehetra no nanome ny heviny dia ny Tsy hisian’ny tahak’izao intsony, "ny hevitry ny maro hono mahataka-davitra",mety misy olona hahita ao hoe :izao na izao no atao sazy miantra izay te hanongana fanjakana amin’ny manaraka sns...

      Tsy fantatro hoe :ahoana no fahitan’ny hafa ,fa ny ahy dia izay ihany,
      jerentsika eo, inona no tapa-kevitr’ireo mpanelanelana any ivelany,fa amiko, ny filaharana an-dalambe dia efa fomba na manidy ny toerana rehetra (villes mortes=pays mort)ny tsy fankatoavana azy !

      ENTANINA ny Malagasy rehetra...Izay mbola mahatsiaro tena amin’ny alalàn’ny teknolojia rehetra,raha toa ny olona te-hivoaka amin’ny GEJAn-dry zareo dia hanao izany raha tsia moa dia MANASA TANANA aho hoy PILATY IZAY...Afaka adidy amin’ny fatana aho,fa naka kitay tsy nirehitra !

    • 18 février 2010 à 21:30 | Tanindrazana (#3224) répond à hafatra

      Hoy ianao hoe "tsy ampy ny milaza fotsiny hoe io fa mivoraka fa ampio asa".... Marina tokoa izany. Raha ny tantar’izao tontolo izao no jerena dia rehefa voatery sy mijaly ny vahoaka dia mikomy sy manakorotana ; dia avy eo manova tanteraka ny fotrotry ny fijaliany. Jereo ny misy ao Afrika ao na ny tany Amerika Atsimo na ny tany Asia sy ny sisa rehetra. Nisy foana ny vono olona sy fandratrana tamin’ny fitovam-piadiana isakarazany. Ny fahatezeran’ny vahoaka no hery voalohany entina manova zavatra iray....Vao androany isika no naheno ny zava-miseho any NIger (mbola ex-colonie Frantsay iray koa), dia rehefa mivoraka ny mpitondra dia hararaotin’ny mpanohatra izany. Tsy matahotra ny mamono ry zalahy ary sahy mihatrika ny andraikiny. Isika Malagasy dia somary hafa kely fa mbola oa ireo fitenenan’ny razana hoe : Mamy ny aina, raha ho faty aho, matesa rahavako, ny aina tsy ananan-droa sy ny sisa. Ny Malagasy taloha no nanana io fihetsika manohatra io rehefa nogejaina tamin’ny tsy rariny izy. Isika kosa mbola misalasala ary na dia misy aza ny famonoan’olona sy fandratrana sy famotehana ny harena sy fiainam-pirenena, dia Ra-Malagasy mbola diso malefaka,.... NDAO tsy maintsy mihara-mirona. Tsy hananantsika ny herim-pitolomana anana’ireo tany Amerika Atsimo nampijalian’ireo Mpanao didijadona. Ka noho izany, na isika mbola vao misalasala mijery inona no tokony hatao, na koa isika mbola miaro ny aintsika e !...Tsy ny Malagasy no hahavita ny fanaon’ireo mpanao sorona ny aina. Tsy fanomezan-tsiny io fa fanazavana maninona isika no mitamatama. Raha ny zava-misy teto nandritry iny krizy 2009 iny anwefa hatramin’izao dia efa tokony nesorina teo ireo HAT ireo. Sady mpandainga no mpanabotry ny firenena. Tsy nitondra soa ho antsika i RAJOELINA sy ny forongony, kanefa matahotra ny basy isika na dia maro be aza. Ka inona aza no hetsika tokony hatao ? Handeha hikomy sy hanao ny tahaka ireny tamin’ny 72 ve ? sa ny tahaka ny tamin’ny 2002 ? sa koa hanao filaharana "Pacifique" dia tsy mihemotra na inona na inona mitranga ? sady dia manao guerrilla ?....Misy foana ny azo hatao fa ny fahavononana no tsy ampy ary ny mpitarika koa no misalasala.Tsy voatery manakorontana fa dia manaparitaka ny hevitra tahaka izao : tsy ilaina intsony ireto HAT ireto fa dia samia mihetsika any amin’ny toerana misy azy avy any....Sady manomana ny fifidianana no manangana hery fanoherana matanjaka. Azo hatao koa ny manao fitokonana hoan’ny mpiasa rehetra na ny mpianatra na hoan’ny mpivarotra na hoan’ireo very asa sy ny sisa ary hatambatra izany ho hery iray avy eo. Ny gazety sy ny Radio dia tokony hanao hetsika miaraka hanoherana izay tsy mety hataon’ireo mpitondra sandoka ireo isan’andro. Tsy tokony hataohotra intsony isika MAlagasy fa haneho ny heviny raha vao misy mivoana amin’ny tokony ho izy ireo mpitondra ireo. Malalaka ny fitenenana ary arakaraka ny hanasaziny ny olona na hitombon’ny tsy fankatovana azy ireo.Mbola eo koa ireo iraisam-pirenena manara-maso ny zava-miseho aty amintsika...Santionany fotsiny izao fa mbola betsaka ny azo hatao eny na dia eo amin’ny sehatra misy anao fotsiny ihany aza....Mahereza fa tsy maintsy tonga amin’ny tanjona mendrika i Gasikara.

  • 18 février 2010 à 11:20 | hafatra (#1895)

    Mivoraka ve sa maka bahana ?

    Ny hadisoana goavana vitan’ny HAT dia izy mihevitra fa ny tetezana ihany no lalana !
    Fa ny fanontaniana mipetraka dia izao : Ny vahoaka malagasy moa iza marina no tohanany ? ny HAT ve ? Ny ankolafiny telo ve ? Ny fikambanana iraisam-pirenena ve ? Ny ara-dalána ve ? Ny ady amin’ny fahantrana sy fahasahiranana ve ?.......

    Indrisy fa ny fiainan-dramalagasy iray manontolo : vintana,anjara,lahatra,politika,fiharin-karena,fahasalamana......dia any ivelany daholo no handidiana sy hanapahana azy !

    • 18 février 2010 à 17:48 | Mandimbisoa (#2104) répond à hafatra

      Raha olona toa izao no mpitondra dia tsy HO TAFITA velively Madagasikara,nahoana ny ezaka teo aloha no nosoparana daholo ?

      http://www.afrik.com/article18846.html

  • 18 février 2010 à 11:22 | ratiarivelo (#131)

    BRAVO "NDIMBY" UNE PENSEE à notre cher COMPATRIOTE MR. Basile RAMAEFARISOA KARAKARAO FA MIVORAKA " VONJEO NY ANAO MR. BASILE !!!!!MASINA NY TANINDRAZANA

  • 18 février 2010 à 11:23 | bezako (#486)

    Que Camille Vital aille le plus loin possible dans ses ambitions politiques pour contraindre Andry à quitter le bateau !

  • 18 février 2010 à 11:31 | PLUS QU’HIER ET MOINS QUE DEMAIN (#1532)

    Vive les guerres de communiqué, Vive l’illusion."Minoa fotsiny ihany" fait son retour : il ne reste plus qu’à attendre le coup de pouce de DADA et du GIC pour triompher : Quel illumination ? un an est déjà passé et ce sera toujours demain la victoire, un demain sans fin ! Vivement le 21/12/2012.
    Andry RAJOELINA n’a pas besoin de vous et de l’accord de Maputo.Que voulez-vous faire encore ? Vous voulez toujours l’attendre pour appliquer ce qu’il ne veut pas.Vous êtes tous très fort et très représentatif de la population Malgache sur ce forum. A vous tous de faire triompher vos idéaux (créer votre gouvernement, parlement en exil pourquoi pas en Afrique du Sud si vous ne pouvez pas le faire ici à Mada).Du temps de RA8, TGV a fait ça ici même car il a la population avec lui.Actuellement que la population et le GIC seraient avec vous sauf la HAT donc la voie est libre.Il faut le faire si vous êtes honnêtes et sûrs de ce que vous avancez sur ce Forum au lieu de vociférer à longueur de journée : le temps est à l’action et non plus aux paroles (Mijaly ny Gasy, Very asa ny Gasy sns...).

    • 18 février 2010 à 12:16 | da fily (#2745) répond à PLUS QU'HIER ET MOINS QUE DEMAIN

      TSY mijaly ny gasy, tena miaina ao anaty ny fiadanana feno, ary tombotsoa mangarahara no tanisaina eto. Ny mety izany, dia aleo isika hisioka.

      Misaotra an’ingahy aloha mbola mamerina ny ilay "minoa fotsiny ihany", saingy demodé iny izao, ny tena izy eto @ tànana dia "miaina fotsiny ihany", satria io sisa no fanantenana.

    • 18 février 2010 à 22:53 | Benaivokely (#3156) répond à PLUS QU'HIER ET MOINS QUE DEMAIN

      pour que votre Tsalo Gaigy Vendrana puisse ’former SON gouvernement’ il faut qu’il aille prendre de nouveaux cours supplémentaires chez "ceux qui ne lui veulent que du bien" évidemment selon SA logique de DJ "en privé" !
      Si vous teniez tant ce genre de ... , cocotez le chez vous à Neuilly II, par exemple ?
      Je me rappelle cette partie de la prière que VOUS NOUS aviez tant inculquée : ".... DELIVREZ NOUS DU MAL ...."

  • 18 février 2010 à 11:35 | xena (#774)

    Sady maha te hidera no maha velom-bolo ny herim-po anananan’ity Filoha mamim-bahoaka Andry ity ! Tena fara-tampony amin’ny fitiavan-tanindrazana izy, ka tsy mampaninona azy akory zay sazy mety hiandry azy ! Inona kosa moa no hatahorana izay Communauté internationale e ! Ny vahoaka rehetra anie miaraka amin’ny Andry e ! Ireo vitsy an’isa sy ry pasitera kely very saosy sisa mba miseho ho manohitra eo ! Mitombo indray ny aretim-po ananan-dRavalo naheno iny fanambarana miezinezina nataon’i Andry kely mahavita azy iny !

    • 18 février 2010 à 11:51 | Rakitoza (#689) répond à xena

      Xena

      "Ny vahoaka rehetra anie miaraka amin’ny Andry"

      Firy izany vahoaka zany, ary aiza ?

    • 18 février 2010 à 12:42 | Rasoa (#1122) répond à xena

      Izaho izany mahita hoe i xena dia taizan’aretim-po ka n’inn n’inn kabarin-drajoelina na dia hoe "lelafo ny faladiako ry xena" dia mahatsiaro ny filoha Ravalomanana sy ny harenany foana izy sy erase. Marina e !

      Tsy fantatro koa hoe ahoana ny an’i xena ny "critère" hi-baser-ny ny atao hoe "vahoaka" : satria raha izaho sy ny ankohonako ary ny taranako dia inoako fa "vahoaka" TSY MILA ARY TSY MILA MANDRAKIZAY ny mpanongam-panjakana (mpandainga - mpandroba - mpanimba fananan’olona - mpamosavy sns...).

      Mampanontany tena mihitsy hoe : LANY SAHADY ANGAHA IREO ZAVA-NOROBAINA TAMIN’NY 26 JANOARY ???

  • 18 février 2010 à 11:36 | maminah (#2788)

    Impressionnante, la justesse de ces prévisions faites il y a un an déjà, deux jours à peine après le coup d’Etat du 17 mars 2009.

    Alors, Ndimby, des dons médiumniques ? Non, juste beaucoup de perspicacité et un jugement très sûr. Une grille aussi bancale et incohérente, traversée de forces aussi disparates que contradictoires, ne pouvait pas résister bien longtemps à l’épreuve des événements. Malgré tout, elle a pu une année entière exercer toute sa capacité de nuisances. Et comme a bien dit un blogueur : attention aux soubresauts de la bête ! Ne vendons donc pas la peau de l’ours…

  • 18 février 2010 à 14:25 | Indrisy sanatria. (#3815)

    MERCI DE ME PERMETTRE D’EMETTRE MES MINABLES OPINIONS.

    Il y a lontemps que je ne lis plus les journaux, n’écoute plus la radio et ne regarde plus la télé pour ce qui est des actualités nationales... Pourquoi ?? peu importe. Mais de temps à autres je ne résiste pas à la tentation...

    MERCI POUR TOUS CES EDITORIAUX LES UNS PLUS FABULEUX QUE LES AUTRES ! Même si je n’ai entièrement lu que quelques uns...

    L’histoire récente de notre pays nous a en effet donné des leçons à l’infini. Pour ne parler que de la crise actuelle, il y a eu déjà énormément de réflexions, beaucoup ont été écrits, et encore plus a été dit... Et on continue.

    Je voudrais seulement citer (ou rappeler pour certains) un proverbe africain : "si tu te cognes la tête contre une jarre et que ça sonne creux, ne pense pas toujours que c’est la jarrre..." (Magreb pour être plus précis).
    L’Afrique est pauvre en beaucoup de choses, mais en matière de proverbes, la médaille d’or nous est très proche. Malheureusement entre avoir et utiliser, il y a un gouffre, plus profond que la misère en Afrique...

    A BON ENTENDEUR, Veloma tompokô !
    Andriamanitra mitahy fa Balita no v....

    • 18 février 2010 à 16:01 | hafatra (#1895) répond à Indrisy sanatria.

      Indrisy sanatria,

      Efa impiry moa izay fanovana fitondrana nitranga teo amin’ny firenena izay ?

      Mampiomehy tokoa ilay loha adona amin’ny vilany tany ka maneno ....

      Indrisy anefa fa tsy mahay mianatra lesona isika rehetra , miongana ny fitondrana dia mitehaka dia avy eo mijaly indray , dia manongana indray , dia ho aiza isika ?
      Dia tonga indray ny FMI sy ny BM ary ireo firenena vahiny handambolambo, hivarotra saka be loha sy hanipy ny taolana kely hiadian’ny mpanao politika seza.....

  • 18 février 2010 à 17:24 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Vous etes là raleur ???

    Les ouvertures étant accomplies ... on s’achemine vers un mat magnifique

    • 18 février 2010 à 18:05 | râleur (#3702) répond à Rakotoasitera Fidy

      ah oui Fidy,

      Rajoelina n’est pas beau joueur. Je crois que Georges Rabehevitra, amateur d’échecs aussi, a déjà dit qu’il est mat. Il couche son roi, tend la main.

      Il faut dire que c’est plutôt ses bourdes que la qalité des adversaires qui l’ont mis échec et mat.

      Pauvre jeune homme. On ne joue pas dans la cour des grands, quand on ne connaît même pas le jeu.

      Tant pis pour lui. Il trainera toute sa vie durant ses aventures sans lendemain.

      Maintenant, il va jouer les noirs. Ce sera encore pire !

    • 18 février 2010 à 18:20 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à râleur

      Pire , c’est bien le mot raleur

    • 19 février 2010 à 03:49 | niry (#210) répond à Rakotoasitera Fidy

      Ravi de vous relire Fidy

  • 18 février 2010 à 18:26 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Et vous avez aussi raison d’affirmer raleur que ce sont ses bourdes et non
    la qualité de ses adversaires qui l’ont amené dans cette position

    Reste à savoir si cette non-qualité n’est pas aussi une stratégie fine à attirer
    l’adversaire à s’enfoncer dans ses bourdes !!!!!

  • 18 février 2010 à 18:38 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    A monsieur Ny Hasina Andriamanjato

    L’association ’Expertise pour Madagascar’ vous invite à venir ici à Paris
    en vue d’une conférence débat

    Dans l’attente de votre réponse

    Rakotoasitera Fidy

    • 18 février 2010 à 19:07 | rabbitkiller (#2796) répond à Rakotoasitera Fidy

      il est encore en train de repasser sa nouvelle veste...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS