Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 27 septembre 2020
Antananarivo | 23h12
 

Politique

Parlement

Echec de la commission mixte paritaire

mardi 1er septembre | Mandimbisoa R.

Les sénateurs donnent du fil à retordre aux dirigeants actuels qui, de leur côté, ont déjà affiché leur intention de réduire, voire de supprimer la chambre haute. Le bras de fer entre le Sénat et le gouvernement continue sans qu’aucune des parties ne lâche prise.

La commission mixte paritaire n’a pas réussi à régler le désaccord entre le Sénat et l’Assemblée Nationale. En effet, aucun compromis n’a été trouvé entre les représentants des deux parlements de la commission. Une commission qui était censée élaborer un texte commun à soumettre au gouvernement pour ratifier les ordonnances émis par le président en 2019.

La commission a indiqué qu’elle ne peut pas prendre une décision par rapport à ce projet de loi. Cette résolution a été votée par 8 membres sur 14, dont les 7 membres de la Commission issue du Sénat et un député.

Le sénateur Olivier Rakotovazaha, président de la Commission auprès du Sénat, qui a dirigé cette deuxième réunion a rapporté lors d’une conférence de presse qu’ils ont dans un premier temps rencontré les ministres concernés par les ordonnances : le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, Tinarivelo Razafimahefa et le ministre des Mines et des ressources stratégiques, Fidiniavo Ravokatra.

« Après avoir expliqué aux deux membres du gouvernement pourquoi l’Assemblée nationale a déjà adopté (en deuxième lecture, ndlr) ce projet de loi et pourquoi le Sénat l’a rejeté, nous avons exposé que cette commission n’est pas en mesure de prendre des décisions par rapport à celui-ci. Des députés sont alors sortis de la salle de réunion. Mais nous, nous avons continué à travailler et à prendre cette décision », indique Olivier Rakotovazaha.

Pour les sénateurs, les trois ordonnances ne devraient pas être regrouper dans un seul projet de loi, d’autant plus qu’il s’agit d’un projet de loi de ratification qui ne permet pas aux parlementaires d’apporter le moindre amendement. Olivier Rakotovazaha indique que pour les deux lois organiques,
relative au régime général des élections et des référendums et les règles relatives au fonctionnement du Sénat ainsi qu’aux modalités d’élection et de désignation des sénateurs de Madagascar, la modification ou le vote sont régis par l’article 86 de la Constitution. « Pour cela, il n’y a pas besoin de provoquer la Commission mixte paritaire ». Par contre, avec l’autre loi, le gouvernement peut le faire en cas de désaccord entre les deux chambres.

La résolution prise par la Commission exclut visiblement le renvoi du projet de loi au niveau de l’Assemblée nationale pour adoption, comme l’article 96 de la Constitution l’indique : « Si la commission ne parvient pas à l’adoption d’un texte commun, l’Assemblée nationale statue définitivement à la majorité absolue des membres la composant ».

La résolution de la Commission renvoie ainsi la balle au gouvernement.

66 commentaires

Vos commentaires

  • 1er septembre à 08:32 | betoko (#413)

    Il ne s’agit nullement de supprimer le sénat mais de réduire le nombre de sénateurs Mr Mandimbisoa R

    • 1er septembre à 08:43 | I MATORIANDRO (#6033) répond à betoko

      Mangina ry fozaorana antimôla a.

      Tsy zany lazain’lah zany no nolazain’le ol very tadidy lelafin’lah.

    • 1er septembre à 09:16 | Jo Brandon (#9919) répond à betoko

      Vous voulez réduire le nombre des Sénateurs, voire supprimer cette Chambre plus tard ?
      Pas de problème ! Suivez alors à la lettre ce qui est écrit dans la Constitution que vous avez fait adopter au forceps à l’époque, et à coups de karinem-pokontany !
      Alors ; Mr Bedoko, qu’est-ce qui est écrit dans cette Constitution concernant le Sénat ?

    • 1er septembre à 12:23 | rayyol (#110) répond à betoko

      Vous avez la memoire courte Il y a quelque mois l intention etait bien de supprimer le sénat On dirait que sa change

    • 1er septembre à 12:31 | rayyol (#110) répond à betoko

      Si je me rappelle bien le sénat etait a ce moment un empêcheur de danser en rond car tenu par l adversaire Est ce que cela est encore vrai Pour dire que toute situation évolue N est ce pas

    • 1er septembre à 15:07 | I MATORIANDRO (#6033) répond à betoko

      Ho tohin’ny ankamantatra nataon’i NAMA Shalom

      Dia :
      - mbola mitohy ny fisisihana hiresaka ataon’reo irdarema @ Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA fa toa mangatak’andro ity farany.

      Ianareo no nandrehitra io afo io an !!!

      Sao de hoe ahoana ahoana eo ndray.

      Matahotra ianareo fa toa mangina tanteraka ty heverinareo fa olona resy lava ty an.

      ... efa tsy andriko ny hirehetany.

  • 1er septembre à 08:44 | arsonist (#10169)

    Une exemplaire connaissance de ce qu’est une "association d’idées" .
    Ainsi que son application par un forumer visiteur assidu de ce forum .

    A] Ce qui a été écrit sur ce forum le 30 août 2020 à propos de la création de l’ ONU

    (i) # 30 août à 10:35 | arsonist (#10169)
    https://www.un.org/fr/sections/history-united-nations-charter/1942-declaration-united-nations/index.html

    [Extrait]
    1942 : La Déclaration des Nations Unies
    Les représentants de 26 États en lutte contre l’Axe proclament leur appui à la Charte de l’Atlantique en signant à Washington Déclaration des Nations Unies. Ce document marque la première utilisation officielle de l’expression « Nations Unies », suggérée par le Président Roosevelt.
    Le 1er janvier 1942, le Président Roosevelt, M. Winston Churchill, M. Maxim Litvinov (Union soviétique) et M. T. V. Soong (Chine) signaient un bref document auquel allaient adhérer le lendemain les représentants de 22 autres pays. Dans ce document, les gouvernements signataires s’engageaient à contribuer de la façon la plus complète à l’effort de guerre commun et à ne pas signer de paix séparée.
    Les 26 signataires originaires
    Les 26 signataires originaires étaient : les États-Unis d’Amérique, le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, l’Union des Républiques socialistes soviétiques, la Chine, l’Australie, la Belgique, le Canada, le Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Luxembourg, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, la Pologne, la Yougoslavie, le Costa-Rica, Cuba, la Tchécoslovaquie, la République dominicaine, la Grèce, Haïti, l’Inde, les Pays-Bas, le Nicaragua, le Panama et l’Union Sud-Africaine.

    (ii) 30 août à 14:16 | arsonist (#10169)
    " 7-8 mai 1945"
    " Fin de la guerre en Europe ."
    https://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=19450507&ID_dossier=164

    [Extrait]
    La France aussi
    Bien que la France se fût officiellement retirée de la guerre avec l’armistice du 22 juin 1940, Charles de Gaulle estimait que son pays avait bien mérité de la Victoire. Pour le chef de la France libre, le conflit qui s’achevait avait commencé non pas en 1939 mais en 1914.
    Au terme de cette guerre de trente ans, il espère donc une place à la table des vainqueurs et mandate à cet effet le chef de la 1ère armée française, le général Jean de Lattre de Tassigny (56 ans), bien que ce dernier ne se soit rallié à lui qu’en novembre 1943. Staline saisit cette occasion de diviser les Occidentaux. À sa demande, Joukov introduit de Lattre dans la salle de conférences.
    Lorsque de Lattre exige qu’un drapeau français soit joint aux drapeaux anglais, américain et soviétique dans la salle de capitulation, il s’attire cette réflexion d’un officier britannique : « Et pourquoi pas le drapeau chinois ? »
    Conciliant, Joukov fait coudre à la hâte un drapeau tricolore à partir de quelques chiffons de hasard. Le maréchal Keitel, chef d’état-major de l’armée allemande, s’exclame en voyant le drapeau français entre la bannière étoilée et l’Union Jack : « Ah, il y a aussi des Français ! Il ne manquait plus que cela ! »
    Une nouvelle occasion de protester s’offre à de Lattre pendant le banquet de la nuit, quand Joukov lève des toasts en oubliant le Français. Celui-ci repousse son couvert et manifeste à haute voix son mécontentement. Joukov, bon enfant, se ravise et lève un toast à la gloire de l’armée française. Ainsi la France a-t-elle gagné la place de Quatrième Grand et un siège de membre permanent au Conseil de sécurité de l’ONU.

    B] Ce que le visiteur assidu de ce forum en a interprété et qu’il a écrit le lendemain 31 août 2020 à 17:44 | olivier2 (#9829)
    @ kartell
    « L’électorat Gasy très versatile est l’un des plus complexes au monde« 
    Ah bon ?
    Quid de la creation de l ONU ?

    Questions :
    Il paraît qu’une personnalité célèbre aurait dit "il n’y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre" !
    Soit !
    Mais quid de celui qui est doté d’une intelligence qui peut comprendre mais refuse de comprendre ?
    Et de l’autre qui sait lire tout ce qui est écrit dans sa supposée langue maternelle mais qui ne veut pas lire ?

  • 1er septembre à 09:28 | Isandra (#7070)

    Cette situation est déjà prévisible, après la déclaration de Rivo Rakonetaka que cette session n’est que perte d’argent.

    Donc, retour à l’assemblée pour régler définitivement cette affaire. Et l’inutilité du Sénat sera encore une fois démontré au publique, ainsi que l’intention de ce régime de le réduire, voire le supprimer sera justifiée.

    • 1er septembre à 11:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Le HVM joue à la mandrovitsihy, ils savent que leur temps est compté, ils profitent de ce moment pour perturber maximum les actions de ce gouvernement.

    • 1er septembre à 12:03 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      hihihi !
      Vous devez dire plutôt : C’est un combat politique en règle , nous les avions aussi fait subir pire à l’époque de Rajao . Vous pouvez supprimer le Senat mais pas les idées ni les hommes . Ce n’est que le début de ce bras de fer constitutionnelle .

    • 1er septembre à 12:19 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      « …leur temps est compté… » selon la terminologie et dialectique de l’enivrée… comme tous les membres des institutions de la République d’ailleurs, mais la différence, c’est que ce ne sont pas les élucubrations d’une poubelle ambulante qui détermine ces périodes d’exercice de mandat…mais uniquement les dispositions constitutionnelles…

    • 1er septembre à 12:47 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      Rivo Rakonetaka, ha ha ha !

      Efa nandalo teto io tamin’ny 2009, tadidiko mihintsy.

      Andrikonetaka dia avy eo Ravalokonetaka.

      Nisy namorona Rajaovatapaty mihintsy anie teto e !

      Androany efa Rajoelina fotsiny.

      Tandremo ihany anefa sao tonga eo indray i Netaka, ho sahirana isika e !

      Azo hifandimbiasana manko io.

  • 1er septembre à 09:33 | betoko (#413)

    Jo Brandon
    Je sais ce qui est écrit dans la constitution, mais selon la HCC , diminuer leur nombre n’est pas anticonstitutionnelle, d’où la négociation de cette commission mixte paritaire , et toujours sous le conseil de la HCC

    • 1er septembre à 11:24 | Jo Brandon (#9919) répond à betoko

      Il faut juste un référendum constitutionnel. Et vous verrez si le peuple adhère à votre idée ou non !
      De toutes les façons, la majorité des Malagasy n’ont pas voté cette Constitution Karinem-pokontany.

    • 1er septembre à 12:56 | ASSISE (#10453) répond à betoko

      Raha lany amin’ny fifidianana filoham-pirenena ve izaho rahampitso ka soloiko "Mpanjaka" fa tsy Filoha, constitutionnelle sa mitsipaka constitutionnelle ?

      Ao amin’ny làlàna, ny fiantso azy "Chef Région" lasa "Governera", aiza ho aiza io fanovana io ?

      Ampianaro ny zana-bahoaka, hampahalalao ny tanjona izy dia tsapao ny heviny.

      Aza adino ny manaisotra ny doublons, sy ny forongony.

      Fara faharatsiny ireo, na izany aza tsy mahasakana ny fomba ratsy fanao, indirndra raha tsy azo araha-maso ny lisitra misy sy ny ampiasaina.

    • 1er septembre à 13:09 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Qui a emmené un cercueil sur la place du 13 Mai pour enterrer vivant le régime soutenu par le HVM . Le TIM a payé au plus fort son soutien au TGV , car à l’époque , son objectif était de permettre au laitier de se présenter à cause du casier judiciaire bulletin N°2 réclamé .En espérant battre les putschistes à la régulière , ils ont oublié que la HCC veillait au grain .En politique , tout peut changer rapidement en fonction des intérêts stratégiques du moment .Mon ennemi d’aujourd’hui pourrait être mon allié de demain et vice versa ,mais surtout avec la complicité du"pacte de responsabilité ". Alea jacta est .

    • 1er septembre à 16:32 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Lékopé,

      "Le TIM a payé au plus fort son soutien au TGV."

      C’est plutôt le Mapar qui a soutenu le TIM dans leur combat, ce sont les députés TIM qui étaient les meneurs de ces députés, car le Mapar a voulu que Ravalo se présente, afin que le peuple puisse trancher une fois pour toute sur la crise 2009.

      Rajoelina n’avait pas besoin de TIM pour gagner cette élection. Regardez cet article :

      https://www.newsmada.com/2018/03/09/ambilobe-succes-populaire-pour-rajoelina/

  • 1er septembre à 09:37 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Joindre le Nord et le Sud voire l’Est et l’Ouest n’est-ce pas pareille à la volonté de créer une commission mixte entre deux chambres diamétralement opposées ? Le régime veut convaincre ou veut se convaincre en jetant l’argent dédié à cette réunion extraordinaire non plus par les fenêtres mais par la grande porte n’est-ce pas ? Voilà ce qu’on appelle confondre vitesse et précipitation car il y a de l’urgence nécessitant beaucoup de financement ailleurs en matière de gestion de l’argent public.

    • 1er septembre à 10:59 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      PQMD,

      C’est le prix à payer pour respecter l’Etat de droit. C’est la procédure exigée par la constitution, que le gouvernement est tenu à respecter et suivre, quelque soit le prix.

    • 1er septembre à 11:35 | Vohitra (#7654) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Encore des envolées d’inepties de la part de l’enivrée…

      Oui, dans sa cervelle de moineau, elle croit que l’Etat de droit peut être effectif dans un cas avéré de non-respect des dispositions constitutionnelles…

      Une retouche ou amendement de lois organiques ne pourraient être menés que dans le cadre stricte d’un débat de fond et approbation par voie de vote auprès des élus siégeant au sein du pouvoir législatif…

      Et oui, perturbée par l’éthylisme comme moyen et source d’inspiration dans ses écrits, elle est devenue amnésique…en oubliant que l’amendement du code électoral au cours du précédent quinquennat à travers de débat houleux au sein du Parlement…qui avait abouti à la descente dans la rue des élus du Mapar et Tim pour occuper le parvis de l’Hôtel de Ville de la capitale en avril et mai 2018…et amenant la HCC à réagir en s’impliquant encore dans le jeu politique et obligeant par la suite l’avènement d’un gouvernement selon l’esprit de l’article 54 de la Constitution…

    • 1er septembre à 13:37 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vohitra le be-cerveau, cachalot,

      "Une retouche ou amendement de lois organiques ne pourraient être menés que dans le cadre stricte d’un débat de fond et approbation par voie de vote auprès des élus siégeant au sein du pouvoir législatif…"

      C’est plutôt cette décision de la HCC qui est une aberration totale. Comment peut on penser qu’une personne a donné une procuration à quelqu’un pour qu’il puisse décider à sa place dans une transaction, et après la signature de tous les actes, ceux-ci doivent encore être soumis à son approbation et sa signature ?

      Article 104 de la constitution :-" Le Parlement, par un vote à la majorité absolue des membres composant chaque Assemblée, peut déléguer son pouvoir de légiférer au Président de la République pendant un temps limité et pour un objet déterminé.
      La délégation de pouvoir autorise le Président de la République à prendre, par ordonnance en
      Madagascar,
      Conseil des ministres, des mesures de portée générale sur des matières relevant du domaine
      de la loi."

      Cet article n’impose pas que les ordonnances prises pendant cette période doivent être ratifiées par le parlement. C’est une pure invention de la HCC. Là où je vous rejoins, c’est genre de décision extra-constitutionnelle qui provoque les désordres dans ce pays.

    • 1er septembre à 14:07 | Vohitra (#7654) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Isandra, encore et toujours elle, avec ses envolées d’inepties…

      Les ordonnances prises en conseil des ministres durant la vacance de la législature autorisent la prises de décisions dans le but d’assurer UNIQUEMENT le fonctionnement de l’Etat et de l’administration publique…mais n’autorisent pas en aucune manière, et en aucune façon, de s’engager dans l’élaboration de texte par voie d’amendement de loi organique…et qui n’avait pas pu faire objet de débat selon les dispositions constitutionnelles. Or, c’en est le cas avec l’échec actuel de cette commission paritaire.

      Ainsi, une fois que la législation sera mise en place et devenue fonctionnelle comme actuellement, l’exercice du pouvoir législatif devra impérativement revenir de droit au Parlement selon ses procédures conformes à la Constitution de la République, et dans le droit fil de cette attribution, de rétablir les écarts et dérives contenus dans ces ordonnances, selon la lettre et l’esprit de la Constitution, dans les procédures que dans le fond.

    • 1er septembre à 14:22 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vohitra,

      Voici la loi votée :

      LOI n° 2019 – 001

      Déléguant le pouvoir de légiférer au Président de la République
      L’Assemblée nationale et le Sénat ont adopté en leurs séances plénières
      respectives en date du 1er février 2019 et du 05 février 2019, la loi dont la teneur suit :

      Article premier – Jusqu’à l’entrée en fonction de la nouvelle Assemblée nationale,
      il est délégué au Président de la République le pouvoir de légiférer par voie d’ordonnance
      pour la mise en œuvre de son programme.

      Article 2 – La présente loi sera publiée au Journal Officiel de la République de
      Madagascar.
      Elle sera exécutée comme loi de l’Etat.

      L’amendement de la constitution n’est il pas dans le programme du candidat Rajoelina ?

      Effectivement, OUI.

    • 1er septembre à 14:54 | Vohitra (#7654) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Isandra,

      Personne ne conteste le pouvoir de légiférer par voie d’ordonnance du PRM en cas de vacance du pouvoir législatif, ne joue pas à faire une diversion, mais ici, le problème se situe dans la manière de reprise de son pouvoir par le Parlement, selon les directives de la HCC, et selon la Constitution de la République...

      Aussi, je me ferais la joie de vous repartager encore ce que j’ai écrit à ce sujet il y avait six mois de cela au mois de mars 2020.

      11 mars à 13:10 | Vohitra (#7654) répond à Isandra ^

      Une confusion totale chez l’ enivrée...

      La diversion par voie de copier/coller est flagrante, une confusion sur la hiérarchie des lois, le mécanisme de la navette parlementaire, et les dispositions constitutionnelles...
      Une tare congénitale irréparable sauf...pour une expérimentation hasardeuse de manipulation génétique...

      Les dzama, betsa, ambodivoara, n ont fait qu aggraver encore chez elle l apparition d un etat cognitif critique et desastreux

      11 mars à 11:52 | Vohitra (#7654)

      Eken’ny Fitsarana Avo ve ny hanaovan’ny solontenambahoaka adihevitra sy fanitsiana izay heveriny fa mety amin’ny Firenena mikasika ireo didy hitsivolana naroso eny amin’ny Antenimiera roa tonta ?

      Tokony hangataka valinteny mazava ka hanoratra hanontany ny hevitry ny Fitsarana Avo ny Antenimiera roa tonta.

      Mametraka krizy politika eto amin’ny Firenena ny Fitsarana Avo raha tsy maneho ny heviny amin’izao toedraharaha izao.

      Masimandidy ny vahoaka, ary solontenambahoaka no rafitra mpanao lalàna eto amin’ny Firenena.

      o 6 mars à 21:28 | Vohitra (#7654) répond à plus qu’hier et moins que demain ^

      D abord, le débat au sein du parlement sert à informer et éclairer l opinion, et la population ne fait pas partie de l’institution législative, par contre, elle y envoie son représentant en tant que législateur...

      Ensuite, les ordonnances en question étaient élaborées par le pouvoir exécutif durant une période ou il y avait une vacance du pouvoir législatif, et une fois ce dernier en place, il a parfaitement le droit de débattre du contenu de ces ordonnances, et d y apporter ses avis pour l’améliorer

      Ensuite, même déjà promulguées, le pouvoir législatif dispose constitutionnellement le pouvoir de voter de proposition de loi pour remplacer une loi même déjà promulguée...
      Ensuite, dans sa décision à propos de la loi d’habilitation de 2019 donnant temporairement au PRM le pouvoir de légiférer par voie d ordonnance, dans son considérant 9, la HCC avait mentionné que ces ordonnances sont des QUASI LOIS...

      Et que le pouvoir de l’exécutif est limité dans son rôle de législateur et ne devra jamais se substituer au Parlement...
      C’est pourquoi la HCC avait posé les considérants 9 et 10 à titre de réserve dans sa décision.
      Et c est pourquoi il faudra des lois de ratification votées par le parlement.

      Et la HCC, à aucun moment, n’a jamais spécifié qu’il est interdit ni défendu d’en débattre sur le fond du contenu de ses ordonnances...
      C est pourquoi la HCC avait mentionne que l ordonnance relative a la LFI 2020 n aura pas besoin de loi de ratification pour préserver le fonctionnement de l administration publique tandis que les autres devraient passer par une ratification...

      D ailleurs la LFI 2020 avait déjà subie la navette parlementaire et débat avant sa promulgation par voie d ordonnance, mais toutes les autres ordonnances n ont jamais reçu de débat sur le fond auparavant...

      Bref, le pouvoir législatif est dans son droit et devoir constitutionnel en tant que législateur s il s implique dans un débat sur le contenu de ces ordonnances.

      o 6 mars à 21:59 | Vohitra (#7654) répond à plus qu’hier et moins que demain ^

      Je me rappelle bien en 2018 l existence d une loi organique sur les élections et referendum, deja promulguée, mais après le mouvement des 73 députés, elle avait subit un amendement...

      Alors, est-ce que c était faisable et valable hier, et ne le soit plus aujourd’hui ?

    • 1er septembre à 14:59 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vohitra,

      Vous voyez, Vohitra se réfère à lui-même.

    • 1er septembre à 15:32 | Vohitra (#7654) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Isandra,

      si je vous repartage ces posts, c’est dans le but de réitérer la constance de mes points de vue en la matière...

      6 février à 11:35 | Vohitra (#7654)

      Bonjour à tous,

      Il n’y a pas lieu de matière à polémique car la décision n°04-HCC/D3 du 05 février 2020 est claire et sans équivoque.

      Sur le fond, et sur la nécessité et obligation de déposer un projet de loi de ratification, et dans son considérant 11, « que l’obligation de rendre compte de ce que l’on fait ou de ce que l’on ne fait pas dans le cadre de la délégation constitue un des critères de la délégation de pouvoirs, que l’objet essentiel du projet de loi de ratification est donc bien de maintenir en vigueur les ordonnances édictées ».

      Et dans l’article 2 de la décision, Le gouvernement régularise le dépôt des projets de loi de ratification au cours de la prochaine session du parlement, SOUS PEINE DE caducité des ordonnances prises par le Président de la République en 2019…

      Il est clair que l’inexistence de cette loi de ratification, qui aurait dû passer devant le parlement au cours de la deuxième session de l’année dernière, est de la responsabilité du gouvernement qui avait brillé par ses lacunes et manquements à ses obligations…

  • 1er septembre à 09:52 | arsonist (#10169)

    Les TGV coïncent en ce moment . On se demande pourquoi .

    Mais , si c’est une tragédie qui a fait au moins 23 décès et plusieurs dizaines de blessés
    dans une île tropicale ,

    ce fut un retard de plus de 12 heures pour plus de 2000 passagers , mais pas de décès heureusement , dans un grand pays européen .

    On dit bien que "quand ça veut pas , ça veut pas !"

  • 1er septembre à 11:15 | betoko (#413)

    Matoriandro
    Les conseillers municipaux TIM de Tana ne veulent pas des votes secrets , on se demande pourquoi pourtant cette méthode de voter en secret est la plus démocratique
    Le préfet d’Antananarivo avait déclaré que la construction des nouveaux pavillons à Analakely est illégale
    Madame Sybella et Abraham Razafy de TV + avaient invité un des responsables des conseillers municipaux du parti politique TIM de la CUA pour l’émission don-ndresaka du dimanche soir , mais il a décliné l’invitation , pourtant selon Madame Sybella les TIM se plaignent car TV+ ne les invite jamais dans cette émission
    Je me demande de quoi ils ont peur ces TIM à débattre sur le sujet du dimanche dernier , peut être que leurs adversaires déballent toutes les magouilles effectuées par Lalao Ravalomanana quand elle était maire d’Antananarivo ?

  • 1er septembre à 11:20 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Les institutions de la République sont en train de s’acheminer vers une nouvelle crise constitutionnelle, avec comme essence un défaut de précision de la part de la HCC dans l’une de ses décisions lors de l’expiration du mandat constitutionnel de la précédente législature.

    Au cours de la période de vacance d’une législature pour cause d’expiration de son mandat, le pouvoir exécutif avait produit par voie d’ordonnances des textes régissant le fonctionnement de l’Etat, et la HCC avait ordonné à travers de ses décisions que les ordonnances doivent être ratifiées plus tard auprès de la nouvelle législature par le biais de loi de ratification…

    Le problème de fond ici, c’est l’absence de débat de fond de la part de la législature de la République dans l’adoption de la loi de ratification des ordonnances prises par le Président de la République en conseil des ministres, or ce conseil, dans l’interprétation stricte de la loi fondamentale, ne peut et ne pourra, en aucun cas et en aucune manière, se substituer aux élus membres du pouvoir législatif de la République dans l’élaboration des lois de la République.

    D’autant plus que dans les contenus des ordonnances soumises à ratification au sein de la législature, il apparait des amendements qui préalablement devraient respecter scrupuleusement les procédures définies dans l’article 86 de la loi fondamentale…et des retouches qui apportent des modifications ayant des liens étroits avec les structures de la décentralisation dans le pays selon l’esprit et la lettre de la Constitution de la République, notamment dans ses articles 139 à 147 relatifs aux Collectivités Décentralisées ainsi que les attributions constitutionnelles de la législature en matière d’appui et conseil au sein des structures décentralisées.

    Bref, la HCC veut encore manifester sa volonté de prendre part dans la politique au détriment de ses attributions constitutionnelles, alors que dans l’histoire des crises politiques précédentes dans le pays, c’est une décision et pratique malsaines de ce genre qui avaient fait plonger le pays dans des désastres socio-politiques avec des conséquences indicibles et dangereuses…

    https://www.madagascar-tribune.com/Les-deux-chambres-se-penchent-sur-la-Commission-mixte-paritaire.html

    • 1er septembre à 13:12 | lancaster (#10636) répond à Vohitra

      La configuration ou les profils politiques actuels du sénat (opposition) et de l’assemblee nationale (opposition) me semblent convenables pour la démocratie car les 2 camps peuvent s’exprimer librement même si au bout des procédures, la parole de l’assemblee Nationale l’emporte.
      Toutefois, il faut bien retenir les propos du Pdt du sénat affirmant les dépenses énormes nécessaires à chaque session parlementaire ordinaire ou extraordinaire, même si cela ne doit pas justifier la disparition du sénat. Des efforts d’organisation du travail du parlement et du gouvernement doivent être effectués pour éviter les sessions extraordinaires devenues une mauvaise habitude.
      On a aussi retenu que la Pdt de l’assemblee Nationale est une fois de plus revenue dans son discours d’ouverture , sur le besoin de 4x4 pour les députés (dont elle même bien sûr). Un véritable entêtement même si cela n’a pas été dit explicitement. Le terme outil de travail pour désigner les 4x4 a été fortement applaudi par les députés durant le discours de la Pdt. Alors, qui est le plus dépensier, le sénat ou l’assemblee Nationale ?

  • 1er septembre à 12:20 | dominique (#9242)

    S’il n’y avait que cela comme échecs dans le pays ; ce ne serai rien du tout qu’une petite formalité ou un détail insignifiant .... croyez moi bien ..

  • 1er septembre à 12:40 | ASSISE (#10453)

    Echec !

    Espérons que ce n’est que pour ce jour.

    Que demain ne sera pas MAT !

  • 1er septembre à 13:10 | Vohitra (#7654)

    Face à la conjoncture et les séries de dérives qui inondent la vie politique de ce pays, il n’y a plus que le concept de l’autonomie soit des Provinces soit des Régions qui puisse sauver le peuple de Zanahary l’amenant à profiter de ses propres ressources selon ses propres volontés intrinsèques de progrès…

    Ayons le courage et la volonté de dénoncer et d’abandonner ce système unitaire ennemi de la décentralisation effective et réelle dans le pays…

    Abandonnons ce système qui donne un pouvoir considérable et inefficace, source d’exclusion et de déséquilibre, et d’inégalités sociales dans le pays, à un pouvoir exécutif dominant et source de favoritisme à forte tendance kléptocratique…

    O peuple, réapproprions nos systèmes électoraux, et passons à une décentralisation effective du pouvoir par voie référendaire…

    Comment ils en ont pu profiter mes frères et sœurs de Soalala depuis la cession de terrain à WISCO par un pouvoir centralisé, avec le droit acquis de USD 100 millions d’antan ? Combien de millions de dollar avez-vous reçu après le passage de Belna au juste pour la reconstruction ?

    • 1er septembre à 13:31 | lancaster (#10636) répond à Vohitra

      Ne faudrait-il pas commencer par la relocalisation du travail ?
      Les industries doivent aussi et en premier se décentraliser..
      Décentraliser ou fédéraliser le système en commençant exclusivement par l’administration (régions, provinces etc...) n’est pas suffisant. Chaque entité locale doit aussi être renforcée certes , pour que la localité puisse adopter une politique de développement attirante fiscalement. Les banques, les industries, les sièges sociaux se déplaceront s’ils y trouvent leurs intérêts.
      Ambatovy et port à Tamatave, Star a Antsirabe sont des exemples qui pourraient créer des pôles de développement si les autorités locales peuvent avoir une politique fiscale, foncière, pour y attirer des investissements privés complémentaires.
      Eaux,électricité, internet, routes et autres voies doivent être construits au préalable et entretenues.

    • 1er septembre à 14:10 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Lancaster,

      Seriez-vous en accord avec les principes, sur le fond et la forme, au moins ?

  • 1er septembre à 13:30 | Vohitra (#7654)

    O peuple de Zanahary, jusqu’à quand allons-nous encore subir les affres de décisions iniques prises dans l’intérêt d’une bourgeoisie politique kléptocrate qui annihile nos intentions et volontés, et accapare nos efforts et sueurs dans le but ultime de nous appauvrir pour nous rendre à la merci de ses ambitions à forts relents de cupidité ?

    Ayons le courage de prendre en mains nos destins dans le futur, selon nos souhaits et selon nos initiatives dans l’intérêt de la génération future, ô peuple, notre avenir, c’est dans la terre de Zanahary mais pas à l’extérieur…

    Allons exiger un referendum constitutionnel avec des choix bien établis et affirmés, clairs et sans ambiguïtés…

    Laissons dans un souci de souveraineté nationale les attributions dans la Défense nationale, la justice, les finances et monnaie et affaires étrangères à un pouvoir central désigné par les structures décentralisées, et occupons-nous de tous les aspects relatifs à nos développements socio-économiques et sécuritaire…

  • 1er septembre à 13:49 | Vohitra (#7654)

    ô peuple de Zanahary, aviez-vous été consulté dans la cession de vos terres au profit des intérêts étrangers ?

    Aviez-vous été consulté dans la construction de stade synthétique chez nous ?

    Aviez-vous été consulté dans le développement et exploitation de ressources minières chez nous ?

    Aviez-vous été consulté dans la nature des aides et appuis à attribuer au cours de la crise pandémique en cours ?

    • 1er septembre à 14:02 | ASSISE (#10453) répond à Vohitra

      Miarahaba anao !

      Ilay Pr aza nesorina tamin’ny andraikitra noheveriny hanasoavana ny Vahoaka sy ny Firenena, iza intsony no hanao izany eo ?

    • 1er septembre à 14:10 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Alors là, vous commencez à divaguer. Vos théories, vos imaginations commencent à impacter dans votre tête.

      C’est comme ça notre système de démocratie, ce sont les élus qui décident, et réalisent, mais, non pas tout le peuple qui avait déjà conféré leur pouvoir.

      Si vous voulez que ce système change, présentez-vous aux élections, afin que vos idées se prévalent, un jour(rêve).

    • 1er septembre à 14:16 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Miarahaba Assise,

      Tsy mihevitra intsony ny hametraka adihevitra amin’ny resaka "olona" aho aloha, fa heveriko fa ity rafitra mamohehatra sy mampidi-doza ny Firenena izay manome vahana ny halatra sy kolikoly anaty fanjakana tokana tsy refesimandidy ity no tokony asiana fanovana haingana mba hirosoana amin’ny tena fampandrosoana zakaimparitra ary tsy mitanila, ary akaiky ny filan’ny vahoaka.

      Io rafitra fanjakana tokana io dia manome vahana tanteraka ny "mpanjaka" misandratra anaty rafitra repobilikanina, natao hotompoina sy ekenteny, ary manapaka tokana natao hololohavina...

      Tsy mety intsony raha mbola misy calife manapaka izay mahasoa araka izay heviny samirery sy ny tombontsoany sy ireo tompomenakely namany...

    • 1er septembre à 14:41 | Rainingory (#11012) répond à Vohitra

      ASSISE,
      tsy hoe ts’isy mamelabelatra antsoratra rafitra eto @ ity serasera ity akory dia hoe tsy mandroso ny hevitra toy ny aroson’i Vohitra na i Arsonist.

    • 1er septembre à 20:10 | ASSISE (#10453) répond à Vohitra

      Vohitra, Rainingory sy Arsonist.

      Mba tsy hiverina intsony ireny fanendrena "Governora" tamin’ny 1991 ireny.

      Izay mbola tànana mpanapaka ny Fanjakana fohibe ihany.

      Ferana ny toerana hanendrena olona ary omena vahana ny safidim-bahoaka, ara-dàlàna, hemetraka ny olona amin’ny toerana iray.

      Lavitra ny fanabeazana loatra ny vahoaka, izay latsaka anaty fahorian’ny tsy fidiram-bola mahavita-tena. Any ka tsy mahatsinjo lavitra ny fijeriny ka zary manjaka ny fitaka entin’ny lainga tsara lahatra, na marivo-tototra aza dia mbola mandaitra ihany.

      Ny tiako ho lazaina, maro ny hevitra tena tsara vohizina eto, eny na entina amin’ny teny vahiny aza, fa iza no mihaino ? Eo ilay olana, toa mifamaly amin’ny fanatique fotsiny dia lasa mivadika ho fifanazavana (sa fifamalina samy fanatique) eo amin’ny olona mitondra hevitra sy ny olona tsy azo hatoro. Mpanohitra izay tsy manaraka fanjakana.

      Ny saramba tsy hitrandraka hevitra eto (enti-manana), ilay hevitra tsy ho tonga any amin’ny saramba sy ny fahasahiranany.

      Taraiky eo ilay resaka.

    • 3 septembre à 21:16 | Rainingory (#11012) répond à Vohitra

      @ASSISE,
      1er septembre à 20:10 | ASSISE (#10453) répond à Vohitra ^
      <<
      Vohitra, Rainingory sy Arsonist.
      ../..
      Taraiky eo ilay resaka.
      >>

      Miala tsiny raha izao vao mahavaly.

      Marina fa ny vahoaka tsy ho tonga hitrandraka hevitra eto @ ity serasera ity.
      Marina fa ny famaliana ireo foza eto dia tsy hitondra lavitra fa ivy raraka fotsiny. Izay no tsy andaniako ranomainty intsony @izy ireo.
      Marina fa ny hevitra mipoitra eto dia tsara tokoa fa saingy tsy ho tonga any @ sarambabembahoaka mihitsy raha tsy ianao no mitondra izany any @.
      Ity eto ity dia tokony atao ho fangalana hevitra fotsiny fa ny hetsika dia tokony atao eny ankianja.

      Izany hoe raha mironkevitra @ i Vohitra ohatra ianao, raha mahita mazava kokoa ianao aorian’ny fahalalana entin’i Lysnorine, raha resy lahatry Arsonist ianao @ fomba anaripahana ny voandratsin’ity tany ity.
      Dia raiso ny tehina, dia andao hanantona ny olona mety ho vinaviaina ahavita zavatra raha misy manampy sy manohana.

      Omeko ohatra faobe eto ireto manaraka ireto.
      Aza atao sakana na dia tsy ao @ patsanao aza ny antoko fihaviany.
      - Pasitera Tsarahame.
      - Rakotovazaha.
      - Razarapiera.
      - Ry Randrianaivo Eric, Rakotonirina Odon, Razafimanantany Faniry avy ao @ VMMF.
      - Ramatoa Arlette Ramaroson izay mpahay lalàna.
      - Ny PFNOSCM.
      - Ny RMDM Diaspora, izay mitsangana tsy ho sampanan’ilay antoko nasionaly, fa vondrona mahaleo tena.
      - Sy ny sisa sy ny sisa.

      Ny hetsika voalohany dia ny anaovana tolona ny hisian’ny fifidianana manaraka eo ao anatin’ny mangarahara tanteraka, izay azoko antoka fa tsy ahitana intsony ny fiverenan’ny mpitondra ronono, na ny DJ, na Babar, na ny tantsambo very sambo.

  • 1er septembre à 15:31 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    La hausse de prix et la pénurie se conjuguent au présent, à propos des PPN, à cause de l’instabilité de l’Ariary et des barrières sécuritaires (barrage sanitaire abandonné) sur les routes nationales et régionales : Quid du futur ? Gouverner c’est prévoir n’est-ce pas ?

    • 1er septembre à 17:38 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      En sus la mendicité voire des nouveaux "quatr’mis", dont l’âge ne dépasse pas plus de 10ans, qui font la manche dans différent quartier de la capitale : Que faire ?

  • 1er septembre à 16:09 | diego (#531)

    Bonjour,

    Rajoelina doit vêtir un habille de Professeur en droit constitutionnel pour que tout le monde comprenne les objectifs que le pouvoir veut atteindre, respectivement pour pouvoir réformer rapidement le pays puisqu’il semble croire que la réforme qu’il propose lui permettrait de conduire le pays vers un développement rapide !

    Encore et encore, il faut le répéter, il faut que le pouvoir Exécutif maîtrise le droit Malgache pour pouvoir prétendre de réformer les architectures existant des pouvoirs dans le pays.

    Il faut respecter toutes les processus pour imposer un changement d’architecture des pouvoirs dans le pays. Rajoelina et Ntsay doivent s’informer auprès des femmes et des hommes de loi du pays qu’est-ce qu’une « hiérarchie des sources de droit » alohany manao bodongerona, sy kobosoroka militaire, un énième « coup d’Etat » que Rajoelina perpétue alors même qu’il est déjà au pouvoir.

    Pour réformer les architectures des pouvoirs, il faut dire clairement et doit être compris par les citoyennes et citoyens, « le droit » n’est pas une affaire partisane, mieux, il touche et concerne le pays et son peuple et non uniquement les dirigeants, les élus et politiciens et les responsables politiques du pays.

    A quoi ressemble les processus pour conduire le pays vers un changement d’équilibre des pouvoirs ? Déjà, prendre l’affaire de cette manière est inconstitutionnelle.

    La meilleure manière serait d’organiser un référendum. On ne peut pas abolir un des membres des trois pouvoirs, sans consulter les personnes qui ont mis en place les élus :

    - les électrices et électeurs.

    Il est préférable donc que le pouvoir, un, doit consulter les experts en droit constitutionnel pour connaître leurs avis, et deux, il doit provoquer des discussions et la tenue des débats contradictoires au Parlement.

    Rajoelina et Ntsay doivent impérativement prendre note et doivent être conscients que la crise politique et la crise Constitutionnelle en Afrique et dans les pays sous-développés proviennent toujours des multiples blocages administratifs dont l’origine est la tripatouillage par les dirigeants de la Constitution de leur pays.

    • 1er septembre à 18:40 | ASSISE (#10453) répond à diego

      Ekena sady marina ny voalazanao. Azo ampiana raha misy hanampy.

      Tsy ekena kosa ny filazana fa tsy fantatrin’ny Filoha sy ny Praiminisitra ny toe-javatra sy ny fomba tokony hatao.

      Efa izy, ny Filoha, mihintsy no rain’io Làlàmpanorenana tsara indrindra eran’izao tontolo izao io, dia izy indray ve no ho loha laharana hanakorontana an’io ?

      Sa misy olona misy saina tsy milamina any ho any ?

  • 1er septembre à 17:13 | olivier2 (#9829)

    Ouille ouille ouille

    Les grandes theories se succèdent..les Genies sont dans la place..

    « Le changement c est Maintenant HEIN « 

    Mais que fait l ONU ?

    😂

    • 1er septembre à 18:23 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      << 1er septembre à 17:13 | olivier2 (#9829)
      << Ouille ouille ouille
      << Les grandes theories se succèdent..les Genies sont dans la place..
      << « Le changement c est Maintenant HEIN « 
      << Mais que fait l ONU ?

      Réponse :
      L’ ONU ?
      Elle se casse la tête pour savoir ce qu’elle doit faire , car les Turcs commencent déjà , paraît-il , à etraire les gaz hydrocarbures sous la mer dans les eaux territoriales grecques .
      Deux terrifiants avions de guerre Rafale ont déjà été envoyés sur les lieux par le gouvernement français pou épauler l’ armée grecque au cas où ...
      Un visiteur assidu de e forum , une lumière en tout ce qui concerne la stratégie (politique et militaire) a écrit clairement ici que l’éventuel conflit entre la Turquie et la France (puissance derrière la Grèce) ressemblera à une course de voitures entre une Renault F1 et une Karenjy gasy.
      Il ne reste plus qu’à connaître sur quel terrain aura lieu l’éventuelle conffrontation .

  • 1er septembre à 18:00 | Anthony.M (#10833)

    A la base et selon la Constitution, les Sénateurs sont censés représentés les CTD (en l’occurrence les Régions). Dans ce sens, je ne vois pas l’intérêt de réduire leur nombre à 18 (2 par Province et 6 nommés par le PRM) car déjà, techniquement, les Provinces en tant que CTD n’existent pas encore (bien que prévue par la Constitution). Et après la nommination des Gouverneurs de Régions, il sera irrationnel de mettre en place des Chefs de Province. Donc, si le GVT veut réduire le nombre des Sénateurs, il est peut être plus pragmatique par exemple de réduire le nombre de ceux qui sont élus à 1 par Régions (22) plus ceux qui vont être nommés par le PRM.

    • 1er septembre à 18:32 | ASSISE (#10453) répond à Anthony.M

      Ny faritany 06 Tompoko tsy mahazaka ny fitsinjaram-pahefana intsony, indrindra raha hampihatra tanteraka ilay "décentralisation" isika.

      FARITANY : tsy misy sefo

      B FARITRA : B Sefo/B Governora

      01 Prefet
      Z Sefo distrikta
      Y Solombavambahoaka
      P Senatera
      V Ben’ny tànàna
      A Sefo FKT

      Ireo rehetra ireo fitsinjaram-pahefana avokoa, inona no tsy ampy hampandrosoana ny tànàna ?

      Ambany fifehezan’ny Fanjakana fohibe daholo ireo, hatreto, na mivantana na an-kolaka.

  • 1er septembre à 18:12 | Anthony.M (#10833)

    Personnellement, je suis contre la suppression de cette Institution dans la mesure où elle représente les CTD et c’est tout à fait dans la logique de la Décentralisation qu’il y ait une Institution qui veille au bon fonctionnement et aux intérêt des CTD. Je ne nie pas que dans la pratique, le Sénat ne met pas trop en valeur son rôle mais logiquement, il a bel et bien une raison d’être dans notre système politique prévue par la Constitution.
    D’autant plus, je vois mal le monopôle de l’Assemblée Nationale en tant que seule organe législatif de la République. Compte tenu de ce qui s’y passe depuis pas mal de temps, on risque de tomber dans une totale suprématie de l’exécutif par rapport aux autres Institutions.
    Et il ne faut pas oublier que cette constitution et une copie parfaite de la celle de la France type 5e République. Elle a comme vertu d’éviter les crises institutionnelles et le Sénat y joue un grand rôle.

  • 1er septembre à 18:19 | olivier2 (#9829)

    demain, une grande leçon sur ce que representait « le pacte de varsovie » pour l ancienne puissance que l on nomme aujourd hui Russie..connue a l époque sous le nom d URSS..

    En ces temps immémoriaux, deux blocs s affrontaient..

    Et ...Il se trouve que l etat tres tres tres democratique et souverain de Madagascar, collaborait ...

    Ouille ouille ouille

    On en parle ?

    😂

    • 1er septembre à 18:31 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      << 1er septembre à 18:19 | olivier2 (#9829)
      << demain, une grande leçon sur ce que representait « le pacte de varsovie » pour l ancienne puissance que l on nomme aujourd hui Russie..connue a l époque sous le nom d URSS..

      Bizarre !
      Demain ? L’ URSS ?
      Mais ne sommes-nous pas en l’année de grâce 2020 ?
      Et l’ URSS n’a-t-elle pas disparu en 1991 , et remplacée par la Russie ?
      Mince ! J’ai dû manqué quelque chose d’ historique quelque part .
      Pfff ! On ne me dit jamais rien aussi , alors ... comment voulez-vous que j’arrive à suivre ?

    • 2 septembre à 10:36 | dahalo (#8794) répond à olivier2

      Et qui était ces collabos, sinon des français désignés par Vichy.
      Alors Il n’y a même pas de sujet la dessus

  • 1er septembre à 18:47 | Besorongola (#10635)

    LE BIANCO MÉCONNAISSABLE ! QUI MÉRITE D’ÊTRE SUPPRIMÉ ENTRE LE SÉNAT ET LE BIANCO AUSSI BUFGETIVORE ?

    Le BIANCO, bureau indépendant contre la corruption, fait partie de ces organismes sur lesquels la population avait compté, mais qui au final pour beaucoup est un organe de plus, parfois inutile pourtant budgétivore, et souvent même peu indépendant. L’affaire Claudine Razaimamonjy et particulièrement son arrestation spectaculaire alors qu’elle faisait partie des personnes intouchables sous le régime Rajaonarimampianina a permis au BIANCO de regagner la confiance de la population. Les informations et communications que le BIANCO donnait lors des conférences de presse ont permis au commun des mortels de savoir soit le début des instructions, soit la transmission des dossiers du BIANCO vers le PAC. Depuis la nouvelle direction du BIANCO, la transparence ne semble plus être une priorité, on ne sait plus au juste les dernières actions du BIANCO, mais après tout, nouvelle direction donc nouvelle façon de faire. Par contre, la déclaration du Directeur Général du BIANCO quant à l’affaire d’écran plat, de conflit d’intérêts et surtout de déclarations contradictoires entre celle du Ministre de l’intérieur et celle du PNUD rapportée par Transparency International, a entraîné très rapidement une perte de crédibilité du BIANCO. Comment le Directeur Général du BIANCO ose évoquer “la nécessaire sérénité” avant de mener des investigations ?

    La lutte contre la corruption ne peut dépendre d’une quelconque sérénité. Soulever la nécessité d’une éventuelle paix sociale, d’une soi-disant sérénité laisse supposer que le BIANCO lui-même se débarrasse de son indépendance et ne cherche pas à traiter des dossiers “chauds”, ne cherche pas à traiter des dossiers quand il y a agitation. Y a t-il eu ce souci de sérénité, de calme lorsque le BIANCO s’est occupé de la fameuse affaire des bonbons de 8 milliards ? Pourquoi d’un coup le Directeur Général en répondant aux questions des journalistes avance que ce n’est pas dans l’actuelle agitation qu’il faut mener les investigations ? Sentant certainement “la bourde”, le BIANCO met par la suite sur sa page facebook un communiqué relatif au secret de l’instruction et respect du droit de la défense, ce qui n’a rien à voir avec sa déclaration faisant état de “paix sociale”, de “sérénité”. Le BIANCO pourtant sensibilise les citoyens à dénoncer toutes les formes de corruption. Mais si le BIANCO attend l’apaisement pour mener les investigations tel que l’avait déclaré son Directeur Général suivi du communiqué sur le secret de l’instruction, c’est maintenant que cette affaire a été portée au grand jour, c’est maintenant que le ministre est maintenu, contrairement à l’ancienne ministre de l’éducation nationale, c’est maintenant que l’on découvre un flagrant conflit d’intérêts.

    Même si l’argent est l’argent du PNUD donc a priori pas de deniers publics, il n’en demeure pas moins que les achats accomplis l’étaient dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Coronavirus. Cette déclaration du DG du BIANCO a largement été commentée et chacun l’a déplorée. Ce qui affecte en un rien de temps le reste de crédibilité du BIANCO qui d’ailleurs brille plus par son silence et ses absences ces derniers mois. Le communiqué sur la page facebook qui s’en est suivi est certainement un éclairage donné par rapport à la déclaration du Directeur Général. Mais la déclaration, qu’on le veuille ou non, a écorné sérieusement la crédibilité du BIANCO.

    La RÉDACTION La Gazette de la Grande île . 01 septembre 2020.

  • 1er septembre à 18:49 | arsonist (#10169)

    Ah ! Ces Turs ! Ils vont voir ce qu’ils vont voir , quand les deux Rafale décolleront en même temps pour leur montrer ce qu’est une voiture Renault F1 .
    Non , mais ...

    https://www.capital.fr/economie-politique/gaz-exercices-de-tirs-de-la-turquie-en-mediterranee-la-grece-en-colere-1379118

  • 1er septembre à 18:52 | olivier2 (#9829)

    😂😂

    Il est drole arsonist le turc..

    • 1er septembre à 19:10 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      Ah ! Oui ! Merci pour le compliment !
      Même si je n’ai jamais encore réussi à faire rire qui que ce soit !
      Et même aussi si je suis mince , faible et malingre , au lieu d’être fort comme un Turc !

      Ah ! Si j’étais fort comme un Turc ...
      Et même temps spirituel comme Charlie Chaplin ...

      Bof ! Je me contente de ce que je suis ...
      Rigoler sur ce forum !

  • 1er septembre à 19:00 | arsonist (#10169)

    Sacré Henri Ratsimbazafy !

    Sa chanson-ci n’aurait-elle pas quand même donné des idées inavouables (mais surtout inavouées) à certains vieux c.ochons occidentaux ?

    Ah ! Qui sait ?

    https://www.youtube.com/watch?v=PGAucp8bNZ8

    • 1er septembre à 19:04 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Surtout ne croyez-pas que j’ai mis ce lien pour me moquer de quelqu’un !
      Non ! C’est juste pour rire .

  • 1er septembre à 19:31 | arsonist (#10169)

    Les keums un peu âgés de ce forum sont bizarres , hein !
    Je leur fais découvrir des chansons gasy chantées en français comme en malgache ,
    et ces vieux shnocks boudent , au lieu d’apprécier .

    C’est à vous dégoûter de leur causer , hein !

  • 1er septembre à 19:49 | arsonist (#10169)

    Un peu de tendresse alors ...
    Ce n’est pas pour consoler qui que ce soit , hein !
    Ceux qui se seraient senti moqués ont tord ( oui ! tord ! pas tort ! mais tord !) ... tord de rire quand ils se rendront compte que tout cela était uniquement pour rire .
    Oui ! Mais je sais bien , hélas ! que je ne sais pas faire rire .
    Au temps pour moi .

    Tendresse ...

    https://www.youtube.com/watch?v=snXXOBMlqBU

  • 2 septembre à 19:01 | arsonist (#10169)

    Les binationaux représentent-ils un danger pour l’une ou l’autre de leurs nations ?
    Voire un danger mortel ?

    Sur ce sujet , des visiteurs assidus de ce forum ont respectivement des idées bien arrêtées .
    . Certains n’y trouvent pas d’inconvénients .
    . Mais d’autres pensent le contraire , mais sans le dire tout en le disant et sans le dire .

    Voici l’exemple d’un individu qui , au lieu d’opter pour la binationalité , a renoncé à sa nationalité d’origine pour adopter la seule nationalité de son pays d’accueil .

    Tout le monde connaît les conséquences que ce choix a eu
    sur le destin de cet individu ,
    sur celui du pays de sa nouvelle nationalité
    et sur celui du monde et de l’humanité .

    https://www.pressreader.com/canada/mon-quotidien/20140910/281698317942865

    [Extrait]
    1932 ."Adolf Hitler naît en 1889 en Autriche . Il devient allemand en 1932" . Guerre . "En 1913 , il quitte l’Autriche pour s’installer en Bavière, une région de l’Allemagne ... En 1914 , quand la Première Guerre Mondiale éclate , Hitler se porte volontaire pour combattre aux côtés des Allemands . Quand l’Allemagne perd la guerre , en 1918 , Hitler est désespéré et trèsdéçu". Prison . "En 1921 , il organise un putsch . C’est un échec et Hitler fait 1 an de prison . Pour éviter d’être renvoyé en Autriche , il renonce à la nationalité autrichienne , en 1925 . Résultat : il devient apatride" ... Sa solution ? Être nommé représentant d’une région (Land) à Berlin . Cela donne automatiquement la nationalité allemande . Il y parvient en 1932 . Il est nommé chancelier en 1933."

  • 4 septembre à 14:08 | love love (#11086)

    Je veux partager avec vous la 6 chose importante que nous vous faisons réussir dans la vie que j’ai appelée (BFFDST), quand lord Edmundo m’a dit ce mot important changer ma vie et ma mentalité, il m’a dit que si je veux réussir, je dois Croyez, foi, concentration, détermination, sacrifice et confiance, cela me fera réaliser tout ce que je veux dans la vie, puis il dit aussi que le pouvoir de créer de la richesse vous est donné lorsque vous comprenez le pouvoir de la nature et le principe de la vie , Je rejoins la société des illuminati du seigneur Edmundo qui m’inscrivent dans les illuminati et on m’a donné beaucoup d’argent, puis ils m’apprennent comment devenir plus riche alors que j’étais, l’illuminati n’est pas ce que je pense mais le rassemblement d’un grand homme pour lui faire profiter des avantages de la vie et de la nature, maintenant je suis l’homme le plus prospère de mon pays, Lord Edmundo a fait de moi ce que je suis dans la vie aujourd’hui, les gens ont maintenant l’opportunité de rejoindre les illuminati et devenez le seigneur whatsapp réussi Edmundo +2348159768201 pour vous faire un mem ber des illuminati, vous pouvez également lui envoyer un e-mail à grandmasteredmundoilluminati@gmail.com pour devenir le bienfaiteur de la vie et de la nature de nombreux grands hommes sont membres de la société aujourd’hui et c’est pourquoi ils réalisent tous leurs rêves.vous pouvez également réaliser plus que vous ne pourrez jamais image

    Monsieur Arié

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS