Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 27 septembre 2020
Antananarivo | 23h12
 

Politique

Session parlementaire extraordinaire

Les deux chambres se penchent sur la « Commission mixte paritaire »

jeudi 27 août | Mandimbisoa R.

Sénateurs et députés ont démarré hier leur nouvelle session extraordinaire décidée en conseil des ministres la semaine dernière. A l’ordre du jour, la mise en place d’une commission mixte paritaire entre les deux chambres, en vue de l’adoption du projet de loi portant sur la ratification de trois ordonnances émises par le président de la république en 2019. Les deux parlements devront ainsi désigner leur représentants au sein de cette commission. Cette dernière devra par la suite proposer un texte commun pour mettre fin au désaccord entre les deux chambres.

Le projet de loi de ratification qui pose problème est passé au niveau des deux chambres lors de la première session extraordinaire en mars. S’il a été adopté comme une lettre à la poste à l’Assemblée Nationale dès sa première lecture, le Sénat l’a rejeté.

Les ordonnances en question portent sur des modifications relative aux lois sur régime général des élections et des référendums, sur la loi portant code minier, et en enfin là ou le bât blesse, des modifications relatives à la loi organique fixant les règles relatives au fonctionnement du Sénat ainsi qu’aux modalités d’élections et de désignation des sénateurs. Andry Rajoelina a en effet promis durant sa campagne électorale, de faire supprimer le Sénat, jugé coûteux et inutile selon lui.

Les sénateurs refusent pourtant de toucher aux textes concernant le fonctionnement du Sénat. Ces textes risquent en effet d’écourter leur mandat, voire la suppression de l’institution à travers entre autres un référendum. A noter que des modifications de la loi sur les élections et des référendums figurent également dans ce projet de loi de ratification. A l’instar de Rivo Rakotovao, président du Sénat, les sénateurs se posent des questions sur l’intérêt de regrouper en un seul projet de loi des ordonnances qui n’auraient rien en commun.

La nécessité de la tenue d’une session extraordinaire en temps de Covid est également remise en cause par le président du Sénat. « C’est quoi l’urgence ? ». « S’il y a urgence, pourquoi n’a-t-on pas soumis le projet de loi lors de la première session ordinaire en mai ? », déclare-t-il. Rivo Rakotovao considère cette nouvelle session comme un gaspillage de l’argent public. Elle va coûter près d’un milliard d’ariary à l’Etat, d’autant plus que les députés se réunissent dans un endroit privé dont l’utilisation n’est pas sans coût, s’insurge Rivo Rakotovao. Les sessions de l’Assemblée Nationale se déroulent au Centre de conférences international d’Ivato (CCI) à cause de l’incompatibilité des locaux de Tsimbazaza aux mesures sanitaires requises en période de Covid.

Mais dans une Chambre haute en sursis, la résistance semble s’affaiblir. Certains sénateurs sont sceptiques face à la mise en place de la commission mixte paritaire. L’avis de la HCC en mars indique en effet qu’« En cas d’échec de la commission mixte paritaire, l’Assemblée nationale statue définitivement à la majorité absolue des membres la composant ». Autrement dit, l’Etat adoptera coûte que coûte les trois ordonnances regroupées dans ce projet de loi qui constitue la pomme de discorde entre d’un côté les deux chambres mais aussi l’exécutif et les sénateurs.

96 commentaires

Vos commentaires

  • 27 août à 08:24 | betoko (#413)

    Dans cette affaire Andry Rajoelina a suivi le conseil du président du Sénégal le quel trouve que le sénat est budgivor et avec l’argent qu’il a pu récupérer Macky Sall a pu construire des écoles et c’est du propre (lol)

    • 27 août à 08:50 | I MATORIANDRO (#6033) répond à betoko

      Mangina ry tsisy saina a.

      - Fa Iza no nangala-bato nandany an’io lalam-panorenana io t@ karnem-pokotany ???!!
      - Iza Ilay tsisy saina nilaza fa io no lalam-panorenana tsara indrindra @ Zay ???!!!
      - Maninona no ovaina ???!!!

      Averina ihany fa misy fahatarana ara-tsaina n’y olona lelafinareo.

      Averina ihany fa tsy Mahay Ninin. MIALÀ

    • 27 août à 08:56 | Maxim (#5960) répond à betoko

      Betoko,
      Pourquoi ne supprime-t-il pas aussi la présidence ? Avez vous lu la LFI2020, n’avez vous pas remarquer que c’est l’une des institutions qui a le plus grand budget chez nous ?

    • 27 août à 09:39 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Bekoto

      construire des écoles et c’est du propre (lol)

      Tu as bien fait de préciser ! Il n’a pas construit " d’arène à fauve" ni Pisse mémé ni Cadillac. Lui au moins il pense à son Peuple. Vive le Sénégal !

    • 27 août à 11:37 | Isandra (#7070) répond à betoko

    • 27 août à 11:43 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Maestro,

      Certains disent que la voiture Macky Sall couterait 1 Milliards= 1.5 Millions Euros.

      https://limametti.com/05-photos-la-voiture-a-1-milliard-du-president-macky-sall/

    • 27 août à 11:57 | kartell (#8302) répond à betoko

      @ Isandra
      De là à ce que vous disiez que la Cadillac de votre mentor serait plus proche d’un Karenjy que d’une voiture de luxe, il n’y a qu’une vitesse à passer !...
      Le goût du luxe est inhérent au pouvoir, vous devriez le savoir !....

    • 27 août à 12:15 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Betoko, encore lui et toujours lui, dans ses élucubrations sans fin…

      Si vous voulez copier un pays ou une personnalité politique, il vaut mieux s’inspirer des bonnes pratiques ayant cours…

      Dans la loi fondamentale du Sénégal, il est stipulé dans son article 37 que « Le Président de la République est installé dans ses fonctions après avoir prêté serment devant le Conseil Constitutionnel en séance publique…Le Président de la République nouvellement élu fait une déclaration écrite de patrimoine déposée au Conseil Constitutionnel QUI LA REND PUBLIQUE ».

      Ainsi, cette déclaration de patrimoine doit se faire avant toute prise de décision par le Président de la République nouvellement élu…et doit comporter toutes les informations relatives aux biens et actifs détenus par la personne concernée, directement et indirectement…

      Mais le calife du Gondwana ne veut juste que copier l’appellation pompeuse d’une émergence pour se… défaire et ignorer par la suite de l’utilité de la transparence et la nécessité d’une intégrité morale en politique, ainsi qu’une déclaration de probité matérialisant sa confiance affirmée aux institutions de la République et au peuple de son pays…

    • 27 août à 13:21 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      A force de comparer l’incomparable , regarder plutôt les réalisations de Macky Sall dans son Pays ,et la déchéance du nôtre . Vous avez encore une fois manqué d’objectivité , mais vous avez atteint votre but ,c’est à dire, faire réagir tous les intervenants du forum . Dites à votre protégé , que le fait de fréquenter des gens qui ont fait évoluer leur patrie (Macky Sall et Paul kagame), ne fera pas de lui un cheval de course . Il en est de même pour vous ,qui prétendez connaître des "sommités" .

    • 27 août à 15:36 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      "Regardez ..."

    • 27 août à 15:46 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Lé Kopé,

      Macki Sall est au pouvoir depuis combien d’année ? Depuis 2012, ça nous donne 8 ans au pouvoir, sans crise politique.

      Accordons, plus 8 ans, pour ANR, vous verrez ce qu’il pourra réaliser, deux fois plus que réalisées au Sénégal.

    • 27 août à 15:58 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Isandra

      27 août à 11:37 | Isandra (#7070) répond à betoko ^

      Tu as déjà visité le Sénégal ? Magnifique Pays rien à voir avec la distribution de Riz Indien dans tes Gymnases. Sinon 3 Morts hier, 3 morts aujourd’hui et quelques 210 tests ( dont la moitié est douteuse !!!! ) c’est quoi la prochaine " m’as tu vu " ? J’en salive d’avance !!!!!!

  • 27 août à 09:11 | betoko (#413)

    Maxim
    Rien à voir , tant qu’à faire pourquoi au lieu de voter un président de la republique ou des députés il suffit de les nommer
    Sur le conseil de la HCC , pour pouvoir diminuer le nombre des sénateurs, le gouvernement dépose un projet de loi à l’assemblée nationale et si ce projet de loi sera voté et accepté par la HCC , le président de la republique signe le décret d’applications et basta , le nombre de sénateur va diminuer et Rico Rakotovao ne pourrait pas l’interdir .
    Donc ce sera conforme à la constitution

    • 27 août à 10:22 | Besorongola (#10635) répond à betoko

      RAJOELINA est déjà parvenu à réduire le mandat des Sénateurs de 63 à 18 c’est énorme... Mais ceux qui sont élus en ce moment terminent leur mandat de 6 ans jusqu’en 2024 tandis que Rajoelina et les Députés en 2023.
      Le Sénat à majorité HVM est très embêtant pour Rajoelina avec Rivo Rakovao à la tête. Il faut trouver tous les moyens pour les affaiblir.
      Rappelez vous que Hery à vécu cela pendant 5 ans avec les Députés Mapar majoritaire à l’Assemblée Nationale et avec l’aide des députés Tim et la HCC, ils étaient 73 et parvenus à avoir la tête de Rajao cela s’appelle COUP D’ÉTAT CONSTITUTIONNEL. et Rajoelina a peur de vivre pareille situation la veille des élections en 2023.
      Mais rassurez vous ce ne seront pas les Sénateurs qui vont descendre dans la rue pour dire MIALA RAJOELINA avec un cercueil de marque HVM mais le peuple entier qui a déjà RAS LE BOL. La preuve :

      . Euuuu JIRAMA ooo tsy azonay tsony ny fiainanay.. facture 4 anaty 1,5 mois.tonga ny fanin-diminy dia relevé juin à aout hoe ito 😱😱😨😱😨 ..in daolo daolo reo ?
      * Nenay ko atram juin bola tsy azo facture 😥
      * Tena mampiteny ny moana !!!! Sady mbola apiny jiro sy rano miaraka tapaka 😡😡😡

      En en un an et démie de gouvernance Rajoelina et son équipe n’arrivent plus à gérer le pays.
      Scandales financiers impliquant ses ministres. (Écrans plats et bonbons)
      Affaire Soaloka (Antsakabary bis),
      Tuerie de la prison de Fzrafangana.
      Alcool et délits de l’équipe à Lalatiana.
      Covid-19 et le scandale du CVO.
      Et j’en passe,,,,

    • 27 août à 11:18 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Besorongola,

      Vous dites n’importe quoi.

      Extrait de la constitution

      Article 80.

      Les membres du Sénat portent le titre de « Sénateur de Madagascar ». Leur mandat est de
      cinq ans, sauf en ce qui concerne le Président du Sénat, en application de l’article 46 alinéa 2
      de la présente Constitution.

      Le sénateurs actuels ont été élus et désignés en 2017, donc, leur mandat sera terminé en 2021.

  • 27 août à 09:50 | betoko (#413)

    Maestro
    Andry Rajoelina pense aussi à son peuple , combien d’écoles primaires sont en construction en ce moment et suivrons les lycées , mais la construction des terrains de sports synthétiques est elle indispensable dans les villes de taille moyenne ou dans des petites villes ?

    • 27 août à 10:25 | dahalo (#8794) répond à betoko

      Betoko,
      Est ce que tu sais que pour faire tourner une école il faut au minimum un bon instituteur avec un niveau correct et qui est passé par une école normale est ce que tu le sais. Les maîtres FRAM c’est gentil mais c’est pas avec ça qu’on aura des futurs intellectuels qui feront bientôt défaut dans ce pays. En plus il faut que ces écoles soient équipées de bibliothèques avec des vrais livres scolaires, de cantine scolaire, et ne pas oublier de fournir aux élèves des cahiers et des stylos bref il faut beaucoup de choses en plus et pas seulement des salle de classe manarapenintra pour avoir un système éducatif qui tient la route. Est ce que tu as pensé à tous ça avant de répéter comme un perroquet les slogans oranges.

    • 27 août à 21:29 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Isandra,
      vous étiez au pouvoir de 2009 à 2013 , avec des transfuges des autres partis politiques , pour ne pas dire des "vendus" , et celui qui vous a succédé a pris le pouvoir avec votre bénédiction .Donc , cela fait 11ans que vous êtes aux manettes ,et à part l’Hôtel de ville , et les hôpitaux sans effectifs , ni matériels suffisants, on attend toujours le tramway , la culture de jatropha pour le biodiesel , la diminution du prix de l’essence , Miami , les toilettes parfumées ...Et vous voulez être comme le Sénégal , et le Rwanda . On peut toujours rêver , mais j’aimerais tant y croire .

  • 27 août à 10:48 | nez_gros (#10715)

    - C’est du VOL et du COUP D’ETAT , nous signons notre ARRÊT DE MORT. Peuple de Madagascar vous êtes Morts. t’as capté ou pas ???

    - N’oublie jamais : Les Mines et les ressources Naturelles ne se gèrent jamais, mais jamais par Ordonnance... t’as capté ou pas ???
    - Le système de vote non plus ??voter une fois oui, mais le système de vote (referendum etc...) ne se gère jamais par ordonnance

    - Si c’est accepté, nous signons notre Mort, peuple MadagascaROIS ! t’as capté ou pas ???

    • 27 août à 11:37 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      Chaque matin à son reveil le president va signer une ordonnance à laquelle personne n’aura le droit de discuter car application immediate :
      - Ilakaky appartient à FATSOURALY
      - Mananjary et ses emeraudes à FETSONG
      - les Mines d’Andavakoera à Ramanagondraibe
      - les eaux et rivieres à Abdoulravoky

      t’as capté ou pas ?

  • 27 août à 11:02 | betoko (#413)

    Besorongola
    À l’époque de Hery Rajaonarimampianina , la majorité des députés étaient issus du Mapar et avec les histoires de malette apportée par Claudine la majorité est devenue HVM et Christine Razanamahasoa avait perdu son fauteuil de présidente de l’assemblée nationale au profit de Jean Max C’est ce que vous appelez "coup d’État constitutionnel " N’inverser pas l’histoire .
    Le projet d’Andry Rajoelina pendant sa campagne électorale à diminuer le nombre des sénateurs n’était pas du tout dans le but d’une quelconque calcul politique , mais il a suivi le conseil de Macky Sall après sa visite au Sénégal

    • 27 août à 11:09 | I MATORIANDRO (#6033) répond à betoko

      "Le projet d’Andry Rajoelina pendant sa campagne électorale à diminuer le nombre des sénateurs n’était pas du tout dans le but d’une quelconque calcul politique , mais il a suivi le conseil de Macky Sall après sa visite au Sénégal"

      Mifindra tokoa ve ny aretina alzheimer mahazo le olona lelafinao sa efa tena antitra tokoa ty fozaorana ty.

      tsy ny hampihena ny isan’ny mpikamabana ao @ loholona no nolazain’le olona tsy ampy coco fa ny hanafoana azy mihintsy ry dondrona.

      Saika hanao amboletra ilay haka kinanjo nidona t@ rindrina ; de zao izy lasa manongatena araky lazain’ beorona azy io.

    • 27 août à 12:26 | Besorongola (#10635) répond à betoko

      Je comprends parfaitement les gens qui vous traite de tous les noms.
      Christine Razana n’était pas Chef d’Etat, on ne peut pas parler de coup d’Etat. C’était une affaire interne à l’Assemblée Nationale de l’époque et si Jean Max était élu, la raison est que le députés TIM étaient contre le Mapar. Par contre en avril 2018, les tristement célèbres 73 députés qui ont fomenté le coup d’Etat Constitutionnel étaient composés de Tim + Mapar. Les Tim espèrait utiliser les Mapar pour revenir au pouvoir et les Mapar ont utilisé les Tim pour faire revenir Rajoelina au pouvoir. C’est Rajoelina qui a fait la meilleure offre à Jean Éric de la HCC et il est passé. Les Tim n’ont plus que leurs yeux pour pleurer car c’est leur pire ennemi qui arrive au pouvoir et la machine à détruire Ravalo par Rajoelina est en marche.

  • 27 août à 11:08 | Isandra (#7070)

    En effet, le bifteck est délicieux, c’est très difficile de l’abandonner, mais, il faut quand même être cohérent de vous-même. Ce n’est pas Rivo & cie qui ont déposé des requêtes contre l’exécutif auprès de la HCC, parce que celui-ci n’avait pas déposé à temps la proposition de ratification des ces ordonnances ? Aujourd’hui, il est contre qu’on organise cette ratification.

    Il pense que les gens ont oublié combien coutait pour notre pays l’adoption du code électoral scélérat avec toutes les mallettes qui y circulaient, alors qu’il ne sera jamais appliqué,

    Quant au nombre de sénateur, je propose 22 à raison de 1 par région, là personne ne sera jaloux.

    • 27 août à 11:12 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      cocovid tsisy saina

      Ny hanafoana ny andrim-panjakana loholona hoy aho no nolazain’le olona lelafinao.

      Mialà fa tsy mahay ninin.

    • 27 août à 11:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Matoriandro,

      Mandeha tsy kelikely, fa tsy atao amboletra hoatarn’ny fanaon’ny Dadanareo.

      Mpampanofa Ravalo, Mpanofa Ravalo.

    • 27 août à 11:21 | betoko (#413) répond à Isandra

      Oui je suis tout à fait d’accord si on aura 22 sénateurs, mais le problème c’est combien de sanateurs l’exécutif va nommer et combien seront élu par les grands électeurs , idem avec les 18 sénateurs

    • 27 août à 11:48 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      18 sénateurs :12 seront élus et 6 nommés.

  • 27 août à 11:14 | betoko (#413)

    Daholo
    Donc selon toi il est inutile de construire des écoles ? Je reconnais les maîtres FRAM la majorité n’ont pas le niveau pour pouvoir enseigner et ils n’ont suivi aucune formation pédagogique , mais alors , avec le peu que nous avons , suivant ta logique inutile d’envoyer les enfants à l’école et qu’ il serait préférable qu’ils aident leur parents à cultiver les champs et rizières et qu’ ils n’aprennent à lire à écrire et à compter et que seuls les enfants des nantis ont droit à l’enseignement et à l’éducation scolaire en envoyant leur progéniture dans des écoles privées ?

    • 27 août à 13:07 | arsonist (#10169) répond à betoko

      Ce foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko semble ne pas avoir compris
      l’avis bien affirmé de la besileo foza femelle isandra
      signifiant que
      les foza construisent des prisons
      et que les "amphi" ne sont pas nécessaires car "on peut s’en sortir sans diplôme" .

      Et miraculeusement , comme l’a prédit hier hier le franchouillard colonialiste Olivier2 :
      je pense que la besileo foza femelle isandra a écrit une indiscutable évidence en ceci :
      "On peut sortir des amphi sans diplôme" .

      Oh ! là l là ! que ferions-nous sans la clairvoyance des franchouillards colonialistes du type Olivier2 ?

    • 27 août à 15:36 | dahalo (#8794) répond à betoko

      Betoko,
      il faut bien lire ce qu’écrivent les autres, je n’ai jamais dit qu’il ne fallait pas construire des écoles, j’ai écrit qu’il faut plus qu’une école pour faire un système éducatif correct. Tu feras mieux de lire et essayer de comprendre (si tu y arrives) ce que les gens écrivent ici et t’abstenir de répondre toujours de travers . Ce système existait déjà avant dans ce pays et il a permis à beaucoup de malgaches de faire des vraies études et de devenir des vrais intellectuels .

  • 27 août à 11:37 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Voilà un pays qui marche sur la tête, le peuple en bas, et encore, en portant sur ses derrières en haut ses dirigeants et élus…

    Au cours de la période de vacance d’une législature pour cause d’expiration de son mandat, le pouvoir exécutif avait produit par voie d’ordonnances des textes régissant le fonctionnement de l’Etat, et la HCC avait ordonné à travers de ses décisions que les ordonnances doivent être ratifiées plus tard auprès de la nouvelle législature par le biais de loi de ratification…

    Or, la HCC avait omis dans ces décisions de préciser si les ordonnances en questions doivent encore ou non faire l’objet de débat de fond par la nouvelle législature à propos de leurs contenus, et face à ce vide, l’exécutif profite du contexte malsain en faisant du forcing pour la ratification de ses ordonnances sachant aisément que sa majorité acquise au niveau de l’Assemblée Nationale procédera aveuglement à la ratification des ordonnances…

    Ici encore, comme toujours, c’est la HCC qui crée volontairement des problèmes dans le fonctionnement régulier des institutions de la République (cas des crises de 1996, 2001, 2002, 2009, 2014, 2018)…mais dans le cas d’espèce, il est fort légitime de se poser la question si les débats en Conseil de ministres peuvent se substituer aux débats au sein des élus du peuple qui assument les responsabilités constitutionnelles de représentation nationale… la réponse est évidemment dans le négatif mais ici, on fait semblant de nier l’existence réelle de ce déni du droit…de la part de ceux qui se targuent de jouer, oui comme un jeu mais pas comme une réelle exercice d’un mandat, la fonction de gardien du respect de la loi fondamentale…

    Par ailleurs, il est judicieux de jeter un regard attentif sur le contenu de certaines ordonnances de l’exécutif, notamment à propos de l’ordonnance portant sur des modifications relative aux lois sur le régime général des élections et des référendums, des modifications à la loi organique fixant les règles relatives au fonctionnement du Sénat ainsi qu’aux modalités d’élections et de désignation des sénateurs…

    Sur ce point, la Constitution est claire et sans ambigüité sur la question, notamment dans son article 87, stipulant que les « lois organiques, les lois de finances et les lois ordinaires sont votées par le Parlement dans les conditions fixées par la présente Constitution », d’où l’utilité absolue d’un débat parlementaire à ce sujet…

    De plus, dans le Sous-titre premier (des dispositions générales), de la loi fondamentale de la République, dans son article 139 à 147 sur les collectivités territoriales décentralisées, la Constitution précise clairement dans son article 143 que « les collectivités territoriales décentralisées de la République sont les Communes, les Régions, et les PROVINCES…or, dans le contenu de l’ordonnance de l’exécutif en la matière, il y aura deux (02) sénateurs par Province, or, actuellement ces Provinces ne disposent ni d’Assemblée Délibérative ni de Structure ayant fonction exécutive ni de démembrements administratifs, et que chacune des provinces recouvrent plus de deux Régions, ce qui veut dire, il y aura plus tard des Régions qui ne seront plus représentées au niveau du Sénat…pour dire que l’actuel régime politique au pouvoir se soucie fort peu de la nécessité de la mise en place d’une décentralisation effective dans le pays…ni dans les Régions, ni auprès des Provinces…et encore il se permet d’amputer unilatéralement la structure de représentation nationale…

    Bref, la HCC et l’exécutif sont en train de dénaturer et démanteler la République et l’Etat Malagasy, tout en semant les germes d’une nouvelle crise politique qui mènera le pays vers le chaos par l’affaiblissement des institutions de la République…l’ombre d’un Etat voyou plane déjà pour assombrir encore plus l’avenir du pays…

    • 27 août à 12:38 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra,

      A force de bricoler dans tous les domaines, le présent régime va payer le prix fort n’est-ce pas ?
      Il confond toujours vitesse et précipitation et aucun pouvoir sur terre n’est éternel n’est-ce pas ?
      "Misy farany raha jiaby" ( chaque chose à sa fin ) selon le refrain d’une Chanson de Bezara Ernest alias Dedesse.

    • 27 août à 13:24 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Hoy ny hira malaza iray ataon’ny mpanakanto malaza iray :

      " Fanjakana lohamboto, tsy mba ho ela velona..."

  • 27 août à 12:15 | betoko (#413)

    Isandra
    Parmis ceux qui ne seront pas élus ni nommés,et ne seront plus senateurs , certains auront des comptes à rendre avec la HCJ

    • 27 août à 12:41 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,

      La plupart des sénateurs de HVM, pour ne pas dire tous, n’auront aucune chance d’être reconduits.

      Déjà, plusieurs anciens ministres HVM ont déjà des dossiers en instruction auprès de Bianco, d’ici peu transférés à la HCJ, c’est pourquoi, certains se sont déjà exilé en France pour l’anticiper.

      La France est elle devenue "la ville de refuge" pour les malfaiteurs, dans laquelle ils se sont enfui ?

  • 27 août à 12:42 | arsonist (#10169)

    Rappel pour ne pas oublier que les vils colonialistes ont laissé des héritiers toujours présents et actifs à Mada .

    Sur ce forum sévit un certain Olivier2 .
    Un individu qui prétend être de nationalité française .
    Mais qui démontre ici même tous les jours qu’il a des convictions intimes franchouillardes , dignes des vils colonialistes du temps de jadis .
    Il ne lui est plus possible de cacher son total mépris des Gasy [qui sont tous pour lui des foza , ont toujours été des foza , et seront toujours des foza] .
    Un autre forumer dit que cet héritier des vils colonialistes serait marié à une Gasy .
    Marié à une moins respectable qu’un "shadok" , selon son propre jugement alors ?
    Diantre ! ce prétendu français vil héritier des colonialistes serait-il maso ?
    Peut-être cet Olivier2 a-t-il une ou même des déficiences (physiques ? mentales ? affectives ?) qui auraient fait qu’il n’a pas réussi à conquérir le coeur d’une Gauloise authentique .

    Pour nous fixer les idées sur cet individu , voici un florilège de ses écrits hier .

    (i) << 26 août à 17:24 | olivier2 (#9829) répond à Jacques ^
    Tout cela est effectivement vrai..voire indiscutable..
    ..et tout ce qui va avec..ne dateNt pas de 2009..
    Apres la mort ( annoncée) du regime Foza..place a la naissance d un nouvel espoir..celui d une mosaïque de federalistes, nationalistes,, pseudo humanistes qui ne pourront rien faire de concret pour des raisons évidentes !
    Draguer les Russes ? Les Turcs ? Les Chinois..pour s en tirer a bon compte ?
    On se croirait chez les shadoks..
    Je ne voulais pas manquer de respect au shadoks et je m en excuse aupres d eux..

    (ii) 26 août à 18:03 | olivier2 (#9829) répond à kartell ^
    La seule explication plausible et « scientifique « a tout cela, est que tous les acteurs de cette « saga » malgacho malgache..etaient tous des FOZAS avant l heure..
    C est evident..

    (iii) 26 août à 18:11 | olivier2 (#9829)
    @isandra
    Je n ai jamais douté du fait qu arsonist et vous trouviez finalement un terrain d entente.
    Au final, vous êtes pareils.
    la fihavanana est votre socle.

    (iv) 26 août à 19:34 | olivier2 (#9829)
    @ arsonist le futur foza
    Pitoyable..

    (v) 26 août à 19:45 | olivier2 (#9829)
    Un élève du Lycee Gallieni aurait écrit :
    « que moi , le trou du q en chef , écrive comme je veux »..

    (vi) 26 août à 20:10 | olivier2 (#9829) répond à arsonist ^
    Et on en revient au probleme de la bi nationalité..
    De l autre des arsonist qui sont des traitres envers leur nation d adoption..la France

    (vii) 26 août à 20:40 | olivier2 (#9829)
    @ Isandra
    Merci pour vos encouragements.
    En ces temps difficiles, mes activités principales qui sont :
    - le trafic d organes
    - la pedo.philie
    - le tourisme cexuel
    - la spoliation de matieres premieres malagasy
    Etc..
    Sont en berne

    (viii) Et la reconnaissance d’une foza , une membre de la garde rapprochée (?) du DJ , lui-même une création des Sarko - Guéant - Fillon , qui à eux trois réincarnent les idées colonialistes du temps de jadis .

    1. 26 août à 20:27 | Isandra (#7070) répond à olivier2 ^
    Merci Olivier02 de rester, malgré la situation et les conditions, ainsi que les invectives de certains de nos compatriotes,...
    Vous n’êtes pas lâche comme les andafys qui ont abandonné le navire.. Grâce aux gens comme vous, beaucoup de nos compatriotes arrivent à trouver le travail et nourrir leur famille.

    2. 26 août à 21:23 | Isandra (#7070) répond à olivier2 ^
    Olivier02,
    De rien, moralité Foza : il ne faut pas être ingrat Ou ingrate.

    • 27 août à 16:16 | lé kopé (#10607) répond à arsonist

      Je rajouterai que cet ignoble individu a osé dire "qu’il n’y a pas assez de Vazaha pour les femmes Malagasy ", alors qu’’il vit ou ,est marié avec l’une des représentantes d’Eve de ce Pays . Donc , on peut mépriser nos sœurs , mais d’un autre côté en choisir une . Cela démontre la faculté impressionnante sélective de cet individu . Dernière incohérence , pourquoi s’obstiner à vivre dans un Pays où tout le dégoûte , en passant par les femmes , mais tous les Malagasy personnifiés .Il me rappelle certains individus ayant décidé de vivre sous les tropiques , car ils se sentent exister avec leur carte bleue , collées sur leur front pour les pauvres prostituées sans éducation , mais ces mêmes personnes se trouvent " Asexués ", dès qu’ils prennent l’avion du retour en Métropole .J’en ai même trouvé qui ont fréquenté des milieux exotiques dans leur propre Pays ,pour assouvir leur vénalité . On ne se refait pas , et pour notre ami Arsonist , un ouvrage intitulé "sexe , mensonges et colonies" ,résume bien cette mentalité . Pour être objectif , des cas existent dans le sens contraire ,et Frantz Fanon , un écrivain Antillais , Psychologue et Politicien engagé, a raconté une anecdote bien salace : dès son arrivée au Havre , un jeune Antillais avait pour objectif de coucher avec une blanche , pour se venger de l’esclavage , et au moment de sa jouissance , il a crié dans son euphorie "vive Schoelcher", l’homme qui a aboli l’esclavage aux Antilles . On a tous nos vieux démons !!!

  • 27 août à 13:04 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Juste pour info comme d’ hab .
    https://www.youtube.com/watch?v=Dqzt6yAmdDE

    • 27 août à 13:48 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Ce sera soit les 49/3 soit le référendum, autant accepter le second ...

  • 27 août à 13:21 | arsonist (#10169)

    << 27 août à 12:41 | Isandra (#7070) répond à betoko ^
    << La France est elle devenue "la ville de refuge" pour les malfaiteurs,
    << dans laquelle ils se sont enfui ?

    Réponse :
    Tout à fait exact !
    1. La France n’est qu’une ville
    2. Et elle est refuge des malfaiteurs , puisque le DJ lui-même s’y est réfugié

    Pire :
    Selon le franchouillard vil colonialiste Olivier2 ,
    des Gasy moins respectables que les shadoks
    binationaux qui trahissent la France
    y vivent aussi .
    Horreur !

    • 27 août à 14:03 | betoko (#413) répond à arsonist

      Non , Andry Rajoelina ne s’est pas réfugié en France puisqu’il possède la nationalité française et il n’était que de passage .Peut être que vous ne le savez pas mais il avait étudié la communication à Paris ?

    • 27 août à 15:20 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Betoko,

      Merci !

    • 27 août à 15:34 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Nous sommes plus accommodants que les algériens,lesquels refusent tous postes de responsabilités aux bi nationaux .Rajoelina en Algérie n’aurait eu aucun pouvoir .Il est vrai que les algériens ont gagné leur indépendance de haute lutte .Pas nous...

  • 27 août à 13:32 | betoko (#413)

    Isandra
    Il y a quelque chose qui m’étonne .Est ce devenu très facile de pouvoir résider en France si on est de nationalité étrangère car pour pouvoir obtenir une carte de séjour C’est très compliqué voir impossible à moins de déposer une demande comme exilé politique et que la demande soit acceptée par les autorités française et cela demande beaucoup de temps
    Je pense à Maranty Jean de Dieu à un ex président de la republique avec toute sa famille entre autres .
    Pour information le beau-frère de Madama Be qui était comptable à l’ambassade de Madagascar à Paris n’y est plus et paraît il et , que lui et son épouse une des soeurs de Madama Be habitent toujours en France , Il y en a qui ont les bras longs .Mahitahita tsy very mande

    • 27 août à 14:28 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Tout est possible —des milliers de clandestins vivent impunément en France et y vivent mieux que chez eux .lls ne veulent surtout pas y retourner.Il n’y a plus de colons chez eux.Meme quand ils ont reçu une obligation de quitter le territoire français ,(oqtf),ils s’incrustent et restent là.

  • 27 août à 14:03 | Vohitra (#7654)

    En voila encore un cas avere de lacune notoire en matiere de patriotisme et d atteinte manifeste a la souverainete nationale...

    Apres le lien affectf et legal avec un diplomate en activite d une puissance etrangere influente, et apres avoir ete debarquee d une institution republicaine, voila Mme Irma Naharimamy venait de deposer une requete en vue de sa reintegration au sein d une autre institution de la Republique, en tant que Vice-Presidente de l institution dotee du...pouvoir legislatif du pays...

    Ca va de mal en pis dans ce pays...

    Ce pays marche sur la tete, encore et toujours...

    La Republique est a terre...est-ce que la dame pense en procedant ainsi que le pouvoir legislatif est de moindre importance par rapport au pouvoir executif ?????????

    • 27 août à 14:13 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Dis, Mme Nancy Pelosi est-elle mariee avec un diplomate Chinois ou Russe au juste ?

    • 27 août à 14:38 | Jipo (#4988) répond à Vohitra

      Consolez vous si vous marchez comme les baobabs, chez renimalala ils se débrouillent pas mal mais chut fô pas l’ dire ça fait fashô ...

      Sujet : TR : LA CARTE VITALE

      Dans l’ Union Européenne les pays du Nord n’accordent pas ces monstrueux avantages financiers , voila pourquoi les "Migrants "préfèrent la France

      Très intéressant, et TRES AFFLIGEANT !!!

      Carte vitale : Nous payons 8.83 € par mois à ceux qui vomissent la France et mettent le feu à nos voitures.

      > > > > > > Et, pour leur payer leurs soins, notre mutuelle a augmenté de 12%

      > > > > > > Combien de personnes sont au courant de cette "mascarade" ?

      > > > > > > J’ai découvert, sur le relevé de ma Mutuelle, que je contribue désormais au financement de la CMU. 8,83€/mois.

      > > > > > > Saviez-vous que les " sans-papiers " bénéficient d’un remboursement à 100 %, sans aucun ticket modérateur, pour l’ensemble de leurs soins médicaux ? : Médecine d’urgence, soins liés à la grossesse, vaccinations, lunettes, frais dentaires et même les cures ...... alors que la grande majorité des Français ne peut même pas s’offrir le luxe de prothèses dentaires ! Si vous doutez de cette info demandez donc à votre dentiste ! Ce dispositif intitulé AIDE MÉDICALE DE L’ÉTAT a été créé par Martine AUBRY en 1998 et n’a jamais été abrogé par ses successeurs. Le budget alloué était alors de 47 millions d’euros.

      Il ne fallait pas effrayer le brave citoyen !!!

      > > > > > > Depuis 12 ans , ce Budget a bénéficié chaque année, de larges rallonges pour atteindre plus de 1400% d’augmentation. Il s ’élève actuellement à 670 millions d’euros par an soit, en moyenne, 3350 euros par clandestin. C’est un véritable scandale, dénoncé dans un rapport par Claude GOASGUEN. Ce rapport sera, comme de nombreux autres, très soigneusement enterré ! Pourquoi les journalistes de l’Audiovisuel, optent-ils pour la langue de bois ou, au mieux, le silence face à cette réalité ?

      Faites circuler comme je viens de le faire :

      TOUT LE MONDE DOIT LE SAVOIR !

    • 27 août à 14:41 | Besorongola (#10635) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra.
      Attendez-vous à ce que tous les ministres débarqués seront nommés Sénateurs avec Norbert président du Sénat et Irma Vice. Tous les Ministres démis de leur fonction seront ainsi casés et dans la poche de Rajoelina et ils sont légions.

    • 27 août à 14:43 | Jipo (#4988) répond à Vohitra

      Si SI une richesse kon vous dit, que ceux qui imaginent une conspiration aillent se pendre !

      > > > > Effectivement, je n’avais pas remarqué cette modification.....

      Une petite disparition très discrète.

      > > > > > > > Sûrement que vous ne vous en êtes même pas aperçu !

      HONTE AUX RESPONSABLES
      > > > > > > >

      > > > > > > > Un petit détail m’intriguait depuis quelques temps dans la séquence météo de France 2 qui suit les J.T. de 20 H.

      il me semblait qu’un mot manquait : le mot "Saint". Il a en effet disparu !!!
      > > > > > > > Désormais on ne vous informe plus sur le saint du lendemain dans le calendrier,

      on ne vous donne qu’un prénom, à vous de deviner qu’il est précédé de "St".
      > > > > > > > Le 17 juin est la fête des prénommés Hervé.
      > > > > > > >
      > > > > > > > « Vous reprendrez bien un morceau de ce délicieux Nectaire avec un verre d’Emilion 2007, avant de prendre la route pour Nazaire.......!!!!!!
      > > > > > > > Comme nous le voyons à de nombreux indices, une opération de déchristianisation de la France est en marche.
      > > > > > > > Les gens de France 2 ont décidé de faire sauter le mot "saint" afin de ne pas choquer nos compatriotes musulmans, lesquels n’ont à l’évidence rien demandé de tel, mais l’esprit de soumission anime désormais un nombre "croissant" (!) de nos compatriotes, qui veulent aller au-devant d’éventuelles réclamations possibles et hypothétiques des musulmans, afin de bien leur montrer à quel point notre acceptation de leur faire place est réelle et sincère, et notre tolérance profonde.

      > > > > > > > MERCI d’INONDER LA FRANCE AVEC CETTE INFORMATION : QUE TOUS LES FRANÇAIS SACHENT BIEN CE QUE FONT LES MEDIAS INSIDIEUSEMENT.

    • 27 août à 15:15 | kartell (#8302) répond à Vohitra

      @ jipo

      Cachez ce « saint« que je ne saurais voir ....ni entendre !....

    • 27 août à 15:19 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      Jipo — Je crois devoir corriger vos dires .Selon moi ,L’AME coute à la France pres de un milliard par an. J’ajouterai que l’accueil et l’entretien des migrants mineurs non accompagnés coutent au contribuable 50 000 euros par an et par personne.Et ,celui qui attend d’etre reconnu comme réfugié politique ,ayant droit au droit d’asile, reçoit une carte bleue lui permettant de retirer 40 euros par jour. C’est De Gaulle qui s’exclamait : c’est beau ,c’est grand , c’est généreux ..la France...!

    • 27 août à 15:24 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      Kartell — à se demander si dans l’histoire de France enseignée dans les écoles le Roi Saint Louis perdra son titre de Saint ?

    • 27 août à 15:51 | Jipo (#4988) répond à Vohitra

      Oui ce "sein" mérite d’ être "voilé" aux yeux chastes de la gauchiasse & des muzes, tout comme leurs moukères d’ ailleurs,mais de la à dire qu’ il y a conspiration ? quelle idée ...
      éradiqué serait plus approprié, les églises et cathédrales qui prennent feu, sans compter celles saccagées ne peuvent qu’ être du au hasard, par contre on attend toujours que la même chose se produise dans les mosquées, à croire que contrairement aux Chrétiens, ils savent protéger leurs lieux de cultes, quand nos forces de l’ ordre payées avec nos impôts protègent les leurs ...
      @ vatomena : complémentaire !

  • 27 août à 14:17 | Besorongola (#10635)

    # 27 août à 11:08 | Isandra (#7070)

    En effet, le bifteck est délicieux, c’est très difficile de l’abandonner

    Ça y est c’est un aveu de votre part. Le pouvoir est donc une affaire de beefsteak pour Rajoelina et il est prêt à tout pour l’avoir et le garder.
    Je vous l’accorde le mandat sénatorial qui se termine en 2021 mais c’est une aubaine pour Rajoelina, il pourra désigner Norbert comme sénateur et Président du Sénat et le Sénat ne lui gênerait plus. Le pouvoir serait devenu un État Mapar... Il ne restera plus pour Rajoelina que de détruire complètement Ravalo et le Tim et l’autoroute est libre.

  • 27 août à 14:42 | Rainingory (#11012)

    Vu les perspectives, tokobé & i sandra doivent être en transe, là ! ça se dit en français "boire du petit lait"..
    mais il y a aussi un autre dicton français qui dit "faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué"..
    ary amin’ny tenindrazantsika aza dia miteny hoe "aza mandihy tsy afa-tavony".

  • 27 août à 16:24 | arsonist (#10169)

    Rhétorique qui ne vole pas trop haut , pour ne pas incommoder la besileo foza femelle isandra .

    La France : cocktail foza gasy et franchouillards + "binationaux traîtres leur nation d’adoption" + réfugiés malfaiteurs ?

    (i) 26 août à 20:10 | olivier2 (#9829) répond à arsonist ^
    Et on en revient au probleme de la bi nationalité..
    D un cote un Betoko vilipendé ..par arsonist et ses amis de circonstance..
    De l autre des arsonist qui sont des traitres envers leur nation d adoption..la France

    (ii) 27 août à 12:41 | Isandra (#7070) répond à betoko ^
    La France est elle devenue "la ville de refuge" pour les malfaiteurs, dans laquelle ils se sont enfui ?

    (iii) 27 août à 13:21 | arsonist (#10169)
    Tout à fait exact !
    La France ... est refuge des malfaiteurs , puisque le DJ lui-même s’y est réfugié
    Pire :
    Selon le franchouillard vil colonialiste Olivier2 ,
    des Gasy moins respectables que les shadoks
    binationaux qui trahissent la France
    y vivent aussi .
    Horreur !

    (iv) 27 août à 14:03 | betoko (#413) répond à arsonist ^
    Non , Andry Rajoelina ne s’est pas réfugié en France puisqu’il possède la nationalité française et il n’était que de passage .

    (v) Conclusion interrogative :
    Est-il donc incorrect de dire d’un individu "qui possède la nationalté française et n’est que de passage" qu’il se refugie en France ?
    Et , par exemple , peut-on dire d’un franchouillard , qui prétend "posséder la nationalité française" et qui souhaiterait "n’être que passage" en France ou même y rester définitivement , qu’ "il se réfugie en France" ?
    Et dans les rangs de ces individus "qui possèdent la nationalité française et qui ne sont que de passage" il n’y aurait donc aucun malfaiteur ?

  • 27 août à 16:49 | olivier2 (#9829)

    @ arsonist

    GA BU ZO MEU

    La il va comprendre a mon avis..

    😂😂

    • 27 août à 17:14 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      Évidemment !

  • 27 août à 17:11 | Besorongola (#10635)

    PQMD.
    LES CHRÉTIENS SONT AFFRANCHIS DES INTERDITS ALIMENTAIRES PAR LE SACRIFICE DE JÉSUS À LA CROIX.

    Pour commencer, pouvez-vous nous rappeler les principaux interdits alimentaires édictés par les trois grandes religions que sont le judaïsme, le christianisme et l’islam ?
    Olivier Assouly. Le judaïsme a édicté une liste d’interdits assez marqués et multiples, dans laquelle sont interdits certains animaux classés par catégories, soit terrestre, soit aquatique, soit volatile. Selon l’Ancien Testament, les animaux terrestres interdits sont essentiellement ceux qui ne possèdent pas de sabots fendus, pour les mammifères, et qui ne ruminent pas. Ce qui exclut le cheval ou le lapin. Dans cette exclusion, on trouve aussi un animal qui aura une importance symbolique très marquée, le porc, également banni dans l’islam. Pour continuer avec le judaïsme, les animaux aquatiques licites sont ceux qui possèdent des écailles et des nageoires ; ce qui écarte des poissons comme la lotte - ou baudroie - (1), ainsi que tous les fruits de mer et les crustacés.
    Par ailleurs, il n’existe pas de critères pour les volatiles, mais simplement une liste d’animaux dont on suppose qu’ils étaient essentiellement des prédateurs ; ce qui est d’ailleurs discutable. A partir de l’ensemble de ces critères, une frontière pour les pratiquants peut être établie et facilement identifiable entre les espèces qui sont permises et celles qui sont prohibées.
    L’islam a édicté beaucoup moins d’interdits, mais celui qui revêt une importance symbolique forte, et dont on pense, d’ailleurs, qu’elle pourrait être en partie héritée du judaïsme, c’est évidemment la prohibition du porc. On voit cependant, selon les courants et les obédiences, d’autres interdictions, notamment celle de manger des animaux domestiques pour des raisons, cette fois, qui ont trait à la proximité et l’intimité entre l’homme et l’animal. Voilà pour l’essentiel les tabous alimentaires que l’on trouve dans le Coran, à une nuance près : la consommation de vin est interdite, pas à cause du caractère impur du raisin mais pour ses effets sur le psychisme, à savoir une perte de contrôle de soi. Cette interdiction est en général associée à celle des jeux de hasard dans le Coran.
    Enfin, le christianisme s’est défini par un refus des interdictions. C’est un geste fort. Le Nouveau Testament se définit par opposition aux Lois de Moïse, c’est-à-dire par opposition à l’Ancien Testament qui a interdit des aliments. Une phrase résume assez bien cela en disant que la sainteté ne consiste pas à savoir ce qui entre par la bouche mais, précisément, ce qui en sort. Autrement dit, elle se mesure à la foi, à la nature de la parole, et pas simplement à des règles purement formelles. En revanche, on sait que les chrétiens continueront à mettre en œuvre un certain nombre d’interdits issus du judaïsme, telle l’obligation de saigner les animaux. C’est seulement sous la pression des autorités ecclésiastiques que les chrétiens finiront par s’affranchir tardivement, plus ou moins définitivement, de l’héritage des Juifs.
    Pour terminer, les lois alimentaires du judaïsme obligent la pratique d’un certain nombre de rituels pour les espèces permises. Ainsi, le bœuf qui est autorisé, selon les critères énoncés auparavant, doit être soumis à un rituel d’abattage particulier, qui exige que l’animal soit abattu sans souffrance, en lui tranchant la jugulaire et en épanchant son sang. Sachant que le sang est évidemment le symbole de la vie, et que le symbole de la vie n’appartient qu’à Dieu

  • 27 août à 17:42 | diego (#531)

    Bonjour,

    Les opposants doivent se manifester....

    Rajoelina n’a pas une crise politique à gérer, mais il a plutôt à gérer une pandémie et une récession économique.

    Il n’y a pas une crise, me semble-t-il, à l’Assemblée National, ou au Sénat. Et le pouvoir Exécutif ne souffre d’aucune forme d’empêchement venant de deux chambres pour gérer la pandémie et la mise en place d’une politique pour faire face à la récession économique.

    La seule chose la plus importante, pandémie ou récession économique ou pas, est la réforme électorale. Les élus, le gouvernement et le Président doivent mettre en place des processus, calendriers et financements électoraux dans lesquels toute la classe politique, et les dirigeants reconnaissent et faire voter des lois à cette effet par le Parlement.

    Et même durant une pandémie et une récession économique, la réforme électorale doit continuellement faire l’objet des préoccupations des élus, des responsables politiques et les dirigeants.

    Il n’y a pas de doute que Rajoelina, comme ses deux prédécesseurs, ne comprend pas très bien en fait la place unique et les rôles fondamentaux de « droit » dans la société, bref dans le pays.

    Une des origines multiples, la plus déstabilisante pour un pays, notamment en Afrique et bien évidemment à Madagascar, est le tripatouillage permanente de la Constitution du pays par des dirigeants en place.

    C’est exactement que Rajoelina est en train de faire.

    Il y a la pandémie et le pays doit faire face à une récession économique qui va tout ravager, avec les conséquences économiques, politiques à long terme pour le pays. Rajoelina tripatouille la Constitution de son pays dont on sait depuis toujours que c’est :

    - politiquement inefficace et dangereux !

    Chaque majorité essaie d’imprimer ses marques et tente d’imposer ses programmes politiques durant ses mandats, mais on fait cela dans un mandant politique normal, dans un temps normal.

    Madagascar est un pays de droit. C’est un pays qui a hérité, comme les pays africains, des pouvoirs très bien définis, les pays occidentaux font la preuve en tout temps que ces pouvoirs fonctionnent parfaitement bien et épargnent une crise Constitutionnelle qui bloque administrativement le pays :

    - les pouvoirs Exécutif, Législatif et Judiciaire.

    Toute tentative de réforme sur le fonctionnement traditionnel de ces pouvoirs doit trouver impérativement de consensus entre la classe politique, les dirigeants et la population.

    Les réformes et toutes décisions qui vont toucher directement les fonctionnements de ces trois pouvoirs vont mécaniquement toucher et par conséquent, avoir des changements notables sur la vie politique du pays et la vie quotidienne des citoyens.

    Rajoelina et les Présidents qui vont le succéder ne vont pas avoir plus de pouvoir en tripatouillant la Constitution du pays. C’est une fausse impression.

    En tripatouillant la Constitution qu’on crée une crise politique et affaiblisse en fait :

    - l’Etat et les Institutions.

    Tout le monde comprend bien par exemple que tout changement majeur dans la société provient uniquement de « droit ».

    Les hommes d’Etat comprennent parfaitement bien que pour développer, moderniser et faire évoluer la société dans leurs pays, il faut entreprendre quelques réformes juridiques, et en faire des lois.

    Ces lois protègent le pays et sa population.

    • 27 août à 18:11 | Rainingory (#11012) répond à diego

      asa hianareo raha nisy nanaraka tamin’ny serasera, tamindry zareo rmdm diaspora (izay mijoro tsy ho sampana tsotran’ny rmdm nasionaly fa kosa toy ny mpanohitra mahaleo tena) nihaona tany andafy tamin’ny voalohandohan’ity volana ity, fa anisan’ny fenitra narosony dia ny hifehezana ny fifidianana ho avy io no atao laharampahamehana voalohany mba ho azo antoka fa mangarahara.

    • 27 août à 18:45 | Jipo (#4988) répond à diego

  • 27 août à 19:32 | diego (#531)

    Bonjour Rainingory,

    Tsy nanaraka ny tenako.

    Fa izao ny zavatra marina mangarangarana tsara.

    Si la classe et les élites d’un pays n’arrivait pas à s’approprier ses élections, autrement dit, elles sont totalement libres de s’organiser à mettre en place des processus électoraux dans lesquels le pays et toutes les Institutions politiques de pays reconnaissent et se reconnaissent, les élus seraient fragilisés et risqueraient à la moindre crise d’avoir leur légitimité contestée.

    La difficulté des pays indépendants à organiser des élections incontestables est un des facteurs qui affaiblisse l’Etat et les Institutions.

    Quand l’Etat et les Institutions sont fantômes ou sont sont fragiles, le pays ne peut plus de facto être un État de droit.

    Pour développer, moderniser et réformer un pays, seul et uniquement un État en est capable. L’Etat est le seul qui peut s’endetter lourdement et conduire des investissements colossaux.

    Sans État, fort et solide, les hommes politiques prêchent dans le vide !

    Sans État et des Institutions, un pays risque de disparaître. C’est aussi simple et claire que cela.

    • 27 août à 19:56 | Rainingory (#11012) répond à diego

      Bjr Diego,
      Je suis d’accord avec ça, je dirai même que c le fondement.
      Une fois ça dit, comment s’approprier SES élections ?
      Cas d’impossibilités :
      1) un pouvoir en place qui a verrouillé tout le système, par la force voire légalement par manipulations des lois ;
      2) peuple qui n’a pas de velléité ou n’a pas les moyens physiques ou physiologiques de le faire voire de s’insurger contre l’oppresseur ;
      3) des institutions nationales faibles et/ou à la solde du plus fort ;
      4) des institutions internationales fort en gueule mais sans plus ;
      Etc.
      Donc, seul espoir, conscientiser en continu tous les jours toutes les heures toutes les secondes les forces vives encore mobilisables que sont les instruits et ceux au-delà des préoccupations physiologiques pour mettre tout ce qui est entre leurs mains pour entraîner le peuple vers l’établissement d’une élection normale, doucement fermement sourdement sans lâcher avec foi et abnégation.

  • 27 août à 20:05 | olivier2 (#9829)

    mr Rainingory

    Votre incrédulité ( feinte ?) m interpelle.

    Jamais aucune force etrangere n a empeche les farouches patriotes malagasy de vouloir faire le bien parmi les plus déshérités..

    Depuis que le monde est monde, je n ai jamais eu l immense honneur de connaitre un gouvernement gasy libre et indépendant..agir pour le bien commun..

    Il n y a pas pire colon pour un malgache qu un autre malgache..

    Demontrez moi le contraire ?

    • 27 août à 21:16 | Rainingory (#11012) répond à olivier2

      Môssieur Olivier, forumiste du soir, bonsoir,

      D’abord je suis étonné, quoique non finalement, que vous n’ayez extrait que l’élément exogène que sont les institutions internationales parmi ceux qui ne pousseraient pas à des élections effectivement normales à Madagascar. Parce qu’une fois sortis les communiqués et professions de foi circonstanciés, pour ne pas dire "bateau", elles restent frileuses et s’alignent toujours sur les super-puissances, ces dernières qui ne se manifestent que si elles y trouvent leurs intérêts.. des bateaux qui ne se mouillent pas, quoi !

      Maintenant pour en revenir au principal de votre questionnement, si vous n’aviez pas eu cet honneur de connaitre un gouvernement Malagasy indépendant et qui se soucie du bien commun, c peut-être que vous êtres trop jeune ou que vous n’ayez pas tout parcouru de l’histoire de ce pays ou tout simplement du fait que vous ne soyez pas malgache.
      Il y en a eu, peu, et de vies éphémères certes, mais oui : celui de Ramantsoa qu’il a soi-même vite arrêté parce qu’il savait être en situation ambigüe car marié avec une française, ou encore celui de Ratsimandrava très vite stoppé par la violence d’autrui.

      Il aurait pu y en avoir d’autres s’ils n’étaient pas réprimés, ces MDRM, VVS, etc.

      Enfin, pour votre troisième point, le malgache n’est pas et ne sera jamais un colon, car être colon c déjà un esprit, une histoire, une culture, une position continentale hégémonique, etc., beaucoup de caractéristiques à l’opposé de ce qu’est le malgache.
      Par contre, il faut reconnaître que l’individu malgache a vite appris à user et profiter à son avantage des contextes et techniques créés par les colons.

      CQFD.

  • 27 août à 20:29 | Shalom (#2831)

    Un modèle de calcul arithmétique niveau classe CP1 :
    Ce 27 août à 11:18, quelqu’un a écrit :

    2017 + 5 = 2021

    Efa hoe olona tsy ampy solaitra ireo ... Havendranana nama tsy misy ohatr’izany fa dia mbola mafy atoka misolelaka sy miaro ny tsy azo harovana. Mankan-do

    • 27 août à 21:21 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Zaranao aza misy diso, hamelezana toy izao.

      Mihinam-bary aza misy latsaka, raha ny tena marina taona 2016 no nandray niasany ireo sénateur ireo fa tsy 2017.

  • 27 août à 20:35 | olivier2 (#9829)

    En parlant de modele..

    Qui va payer le futur coup d etat ?

    • 27 août à 21:05 | Vohitra (#7654) répond à olivier2

      Quelle question !

      Que Sarko reponde de ses actes !

      Tiens, tiens, le donneur de lecon en 2009 venait de subir les affres de ce qu il n avait jamais voulu trancher comme il se doit a l epoque...

      Ici, je pense a sieur Tiebile Drame, le Malien, ancien ministre de IBK...

  • 27 août à 21:10 | arsonist (#10169)

    (i) << 27 août à 20:05 | olivier2 (#9829)
    << Il n y a pas pire colon pour un malgache qu un autre malgache..

    Réponse :
    Non , m’sié !
    Les plus pires des plus pires colons , m’sié , sont les vils colonialistes de même type que l’Olivier2 , m’sié .

    (ii) << 27 août à 20:35 | olivier2 (#9829)
    << Qui va payer le futur coup d etat ?

    Réponse :
    Comme d’habitude , m’sié ,
    c’est les pires colonialistes patrons des vils colonialistes de même type que l’Olivier qui vont payer ça , m’sié .
    Cela a toujours été comme ça , m’sié .

    Conclusion :
    Remarquez , m’sié , que z’innocent seulement , m’sié !

    • 27 août à 21:15 | olivier2 (#9829) répond à arsonist

      L histoire le demontrera.. » ou non »..

      😂😂

    • 27 août à 21:21 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Plus on s’éloigne dans le temps plus la légende du colon grandit en Afrique.La jeunesse africaine prend tous les risques pour s’abriter au pays des anciens colons .Quelle erreur ,quelle illusion !

    • 27 août à 21:28 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      << 27 août à 21:15 | olivier2 (#9829) répond à arsonist ^
      << L histoire le demontrera.. » ou non »..

      Réponse :
      Les zistoara ont toujours montré , m’sié , que les vils colonialistes comme l’Olivier2 ont toujours fait des zistoara à Madagasikara , m’sié .
      Et ça continue toujours , m’sié .
      Je vous dis ça , m’sié , parce que je n’aime pas les zistoara , m’sié .
      Parce que z’innocent seulement , m’sié .

  • 27 août à 21:17 | diego (#531)

    Bonjour Rainingory,

    Les pays étrangers n’ont rien à faire, à moins qu’on les y invite, dans les processus électoraux d’un pays indépendant.

    S’approprier ses élections est donc la chose la plus simple et la plus importante et mieux, la seule Politique à mettre en place le plus vite possible qui garantira la souveraineté du pays, par la classe politique et dirigeante du pays.

    L’Afrique et Madagascar sont instables car ils sont incapables de mettre en place des processus électoraux dans lesquels tout le monde se reconnaisse, et donc accepter de facto une défaite.

    Parce que les élections, on l’oublie, c’est cela :

    - accepter une défaite !

    Autrement dit, quelle serait la raison de participer à une élection si on refusait une défaite ?

    Il est complètement idiot et dangereux, on le sait, les conséquences et les preuves sont là bien visibles, qu’il aurait deux vainqueurs.

    Donc, tout doit être fait, prenons la chose à l’envers, pour qu’une défaite électorale soit définitivement et traditionnellement, acceptée dans le pays.

    Pour sortir de cette situation idiote et dangereuse, à savoir qui est le premier la poule ou l’oeuf, le pouvoir et les opposants qui doivent conduire la mise en place des processus électoraux et les soumettre au Parlement, pour qu’ils deviennent des lois.

    La justice ne peut pas ne pas défendre les lois.

    On peut toujours dire que la classe politique, l’Armée et la justice justice malgache se confondent, dans ce cas, si cette situation perdurait, il faudrait s’attendre à la disparition d’un Madagascar un pays souverain.

    C’est un peu déjà le cas, encore dans sa forme moins grave, mais il faut garder bien en esprit qu’un État en dysfonctionnement permanent a donné naissance à la Syrie, Liban, Haïti, Venezuela, Irak,...etc.....ce sont des pays où les États ne sont plus souverains, devenus des pays où les puissances internationales s’affrontent, à distance bien évidemment.

    Les élections ne doivent plus être synonyme des crises, mais doivent être considérées comme le premier élément essentiel de développement politique, économique et juridique.

    Rien n’est possible, sans la volonté politique des hommes.

    Législativement et dans les domaines économique, c’est à dire, des grands investissements étatiques, c’est désert à Madagascar. Et cette situation relève directement de la volonté politique des dirigeants successifs.

    En un mot, les dirigeants malgaches semblent incompétents avant tout. Et cela, c’est un problème uniquement national.

    Comment solutionner cela ? Par l’éducation me semble-t-il.

    • 27 août à 23:30 | Rainingory (#11012) répond à diego

      Diego,
      Si, lorsqu’un pays est aussi instable que le notre, il faudrait les institutions internationales pour sécuriser techniquement le processus électoral.
      Après, je n’ai pas compris prk vous insérez la notion de défaite ici ?

  • 27 août à 21:26 | olivier2 (#9829)

    @ Rainingory.

    Je reconnais chez vous les mêmes difficulté/lacunes grammaticales rencontrées chez le forumistes arsonist.

    Que faire ?

    • 27 août à 22:28 | Rainingory (#11012) répond à olivier2

      lesquelles ?

  • 27 août à 21:41 | arsonist (#10169)

    << 27 août à 21:26 | olivier2 (#9829)
    << @ Rainingory.
    << Je reconnais chez vous les mêmes difficulté/lacunes grammaticales rencontrées chez le forumistes arsonist.
    << Que faire ?

    Réponse :
    Il n’y a rien à faire , m’sié !
    Tant qu’à faire , m’sié , on préfère de loin apprendre la langue anglisy , m’sié .
    C’est la langue de communication internationale , m’sié .
    Plus tard , m’sié , si les vils colonialistes comme l’Olivier2 voudront nous parler ,
    alors ils devront utiliser la langue gasy ou la langue anglisy , m’sié .
    Et z’innocent seulement , m’sié .

    • 27 août à 21:47 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Même le prezida Macron parle anglisy , m’sié .
      Je vous assure , m’sié .
      Je l’ai moi-même entendu , m’sié .

      Les jeunes Gasy doivent apprendre d’abord le gasy .
      Ensuite l’anglisy .
      Et après seulement une autre langue si le coeur leur en dit , mais c’est pas obligatoire , m’sié .

      Et z’innocent seulement , m’sié .

    • 27 août à 22:16 | Shalom (#2831) répond à arsonist

      @ 27 août à 21:47 | arsonist (#10169) répond à arsonist ^
      ...
      Les jeunes Gasy doivent apprendre d’abord le gasy .
      Ensuite l’anglisy .


      C’est un des objectifs de Ravalo, d’où l’appellation en malagasy, français et english des bureaux d’administration.
      Ce qui a fait circuler les "tsaho" sur les réseaux que Ravalo souhaiterait rentrer dans le CW.

    • 27 août à 23:02 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      @ Shalom

      Ra8 voulait 3 langues officielles ?
      Je crois qu’il est plus raisonnable de choisir 2 .
      Maîtriser le gasy , leur langue maternelle doit être une obligation naturelle pour nos jeunes .
      Maîtriser la langue de communication internationale , l’anglais , aussi .

      Après ces deux langues on les laisse libre d’apprendre ou non une autre de leur choix .
      A priori , compte tenu du sens de l’évolution du monde , le mandarin aura plus de candidats .

    • 27 août à 23:49 | Shalom (#2831) répond à arsonist

      Non, il n’a pas voulu 3 langues officielles.
      Il a laissé le français pour ne pas titiller la susceptibilité de La France, mais le but étant de s’en débarrasser.
      C’est au temps de Ravalo que beaucoup de hauts cadres (civils ou militaires) ont été envoyés se perfectionner aux USA et les étudiants malagasy ont été encouragés par le pouvoir à poursuivre leur études en RSA plutôt qu’en France.
      La majorité des étudiants malagasy de CapTown sont restés en Afrique du Sud suite au coup d’état de 2009. Beaucoup de ces jeunes sont actuellement des grands entrepreneurs au pays de Mandela.

  • 27 août à 22:33 | arsonist (#10169)

    Ho an’izay tsy mahalala na tsy mahatadidy dia iza moa ity "Rakoto l’innocent" ity .

    Tamin’ny fotoana andro nitàna andraikitra maro teto anivon’ny Nosy ireo mpanani-bohitra tia manjakazaka antanin’olon-kafa aloha , dia ireo mpandova azy ireo indray taty aoriana , dia
    nisy gazety iray izay mpivoaka isan-joma , Hehy no anarany , izay maro be mpamaky tokoa .

    Ka tanatin’io gazety io dia nisy lahatsoratra maro mpankafia tokoa nantsoina hoe "Rakoto l’innocent" .
    Ka miendrika resaka ifanaovan’i Rakoto sy vozongo iray no tantaraina amin’io .
    Tsikera mivaivay momba ny fomban’ireto mpananani-bohitra ireto no ataon-dRakoto . Dia mamaly azy ilay mpanani-bohitra . Ka ny tantara rehetra dia mifarana amin’ny hoe "Z’innocent seulement , m’sié" , lazain’i Rakoto .

    Ka ny fomba asehon’ity Olivier2 eto ity dia tsy misy valaka amin’fomban’ireo mpanani-bohitra sy ireo mpandova azy ireo .
    Dia izay no anton’ny anoratako io hoe "Z’innocent seulement , m’sié" io .

    Raha dinihina tsara dia tsapa fa tena mahafinaritra an’ity Olivier2 ity ny ady hevitra atao aminy rehefa misy io hoe "Z’innocent , m’sié" io .

    • 27 août à 22:55 | Zora (#10982) répond à arsonist

      Bonsoir à tous,
      Ce forum n’est il pas fait pour des échanges constructifs ? Peu importe les fautes grammaticales des uns ou des autres, pourvu que chacun s’exprime. Revenons sur les choses essentielles qui est le devenir de Madagascar.

    • 27 août à 23:07 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      L’Olivier2 , l’ héritier des vils colonialistes , ne vient pas ici pour l’ avenir de Mada ni de celui de ses habitants .

      Cela se voit gros comme une maison dans ses posts .

    • 27 août à 23:57 | Zora (#10982) répond à arsonist

      Concentrons nous sur ces (au moins 85%) du peuple Malgache qui vivent dans la misère et la malnutrition et le manque d’eau, essentiel à la survie. Que fait Rajoelina pour irradiquer cela ?

  • 27 août à 23:02 | Rainingory (#11012)

    je dois reconnaître que certains forumistes ici ont tout à fait raison de pointer du doigt le olivier2 comme un manipulateur fragile dans son être de vazaha antaningasy, cherchant à s’aider des foza quand il est acculé le dos au mur, poussé dans ses retranchements, c quelqu’un qui n’est jamais revenu sur un fil de discussion lorsqu’il est à court de réponse/argument valable, j’en compte trois ou quatre où il n’est pas revenu dessus une fois apostrophé.. somme toute je vais faire avec lui comme je fais avec tokobé et sandra, je ne vais pas y gaspiller ma salive.. @ ciao m’sié.

  • 28 août à 00:30 | diego (#531)

    Rainingory,

    Il faut tout prendre en compte......surtout la défaite...

    Comment s’y prendre ?

    Il faut chercher et comprendre les raisons essentielles pourquoi les élections se transforment, presque mécaniquement en crise politique en Afrique et à Madagascar.

    Les partis politiques refusent, aussi presque mécaniquement, une défaite électorale.

    La raison :

    - il y a trop d’anomalies avant, pendant et après les élections.

    A partir du moment où les partis politiques suspectent des anomalies, la défaite est automatiquement refusée.

    La défaite doit être prise en compte dans les processus électoraux, autrement dit, réduire à ses plus bas niveaux les anomalies électorales.

    Les institutions internationales n’ont absolument rien à faire dans les élections dans un pays indépendant, souverain.

    • 28 août à 01:05 | Rainingory (#11012) répond à diego

      je comprends la question de « défaite » qui n’est finalement que la chose que cela insupporte un camp dans une compétition lorsqu’il y a irrégularité partialité tricheries et je ne sais quoi d’autre de similaire.. mais ça par définition, dans une compétition comme les élections, il faut accepter qu’il y faut un vainqueur et un vaincu, pour la bonne Cause, c-à-d la Nation.
      Pour l’autre point, je respecte votre point de vue, mais je suis personnellement convaincu qu’un pays fragile, qui n’est souverain que de nom seulement, ne doit pas snober le support des institutions internationales tant qu’il n’est pas lui-même en mesure de garantir le déroulé correct du processus électoral. Après, une fois qu’il est (re)devenu fort et réellement indépendant, oui il peut botter dehors tout corps étranger à la Nation.

  • 28 août à 09:17 | lysnorine (#9752)

    Re : arsonist 27 août à 21:47 & 23 :02 répond à arsonist
    « Les jeunes Gasy doivent apprendre D’ABORD le gasy »
    « Maîtriser le gasy , leur langue maternelle doit être une obligation naturelle pour nos jeunes » [Raha (i) mihevitra ny tenany ho Malagasy izy ireo ka (ii) tsy mandà ny fisian’izany hoe firenena Malagasy » sy « fiteny Malagasy » fiteniny.]

    Na ny Frantsay faha-fanjanahan-tany aza dia nahatakatra tsara an’izany araka ireto lahatsoratra manaraka ireto :

    1) « L’ÉTUDE DU MALGACHE EST NÉCESSAIRE »
    Le Madécasse, 11e Année, n° 1037, Samedi 6 Septembre 1930,p.1

    C’est là notre avis de toujours. Nous avons toujours dit qu’il faut une langue auxiliaire pour bien connaître sa langue maternelle, — et sa langue maternelle pour bien connaître la langue auxiliaire. Il y a ici une réciprocité de services indéniable. Le Français qui veut « posséder » sa langue doit se mettre au latin. C’EST AINSI QUE NOUS AVONS DEMANDÉ À CE QUE L’ENSEIGNEMENT DU MALGACHE SOIT INTRODUIT DANS LES CLASSES POUR QUE LES ÉLÈVES APPRENNENT MIEUX LE FRANÇAIS. Un des-griefs qu’on a soulevés contre nous c’est d’avoir écrit, parlant de la génération montante : « LE PAYS N’EST NI FRANÇAIS NI MALGACHE ».

    Nous sommes heureux de retrouver ces idées-sous la-plume dit Dr FONTOYNONT, alors qu’il présente au public le livre si documenté de M. CHAPUS sur « l’Organisation de l’Enseignement à Madagascar sous l’administration du Général Galliéni ». Nous ne saurions nous refuser le plaisir de transcrire un passage de cette présentation :

    « La pensée qu’avait eue Galliéni DE SUPPRIMER EN QUELQUE SORTE LA LANGUE MALGACHE, opinion que je lui ai entendu moi-même souvent exprimer, alors qu’il escomptait voir quelques jours LES MALGACHES NE PLUS PARLER LEUR LANGUE ET ADOPTER LA LANGUE FRANÇAISE, est UNE DES RARES ERREURS de ce grand Colonisateur. En effet, si en pays malgache il et nécessaire que la grande majorité des indigènes comprenne et parle le français, IL EST NON MOINS INDISPENSABLE QU’ILS COMPRENNENT ET PARLENT ENCORE MIEUX LEUR LANGUE MATERNELLE, langue qui correspond à leur mentalité, à la formation ancestrale de leur esprit, langue que LES PLUS ÉVOLUÉS parmi : eux DEVRAIENT se faire une gloire de connaître, d’approfondir et de bien fixer.

    « IL est arrivé — il ne pouvait en être autrement. — que LA PLUPART DES MALGACHES après avoir fréquenté nos écoles NE SAVENT NI LE FRANÇAIS, NI LE MALGACHE et que si l’on n’y prend garde il se créera peu à peu UN PATOIS QUI NE-SERA PLUS NI DU FRANÇAIS NI DU MALGACHE et qui sera la plupart du temps incompréhensible pour les deux races.

    « Heureux d’attirer l’attention du grand public sur le consciencieux travail de M. Chapus je le félicite d’avoir pris le sujet de thèse que je viens de commenter. Je le félicite d’avoir fixé définitivement une tranche de l’histoire de Madagascar et surtout d’avoir soulevé des PROBLÈMES TRÈS IMPORTANTS dont la solution, suivant qu’elle sera envisagée d’une façon ou d’une autre, peut avoir, une profonde répercussion sur la situation politique, sociale et économique de la Grande

    « Je souhaite que chacun y réfléchisse et aussi bien du côté européen que du côté indigène, que ces réflexions fassent éclore des ÉTATS D’ÂME PROPICES AU DÉVELOPPEMENT TANT INTELLECTUEL QU’ÉCONOMIQUE de notre belle Colonie »

    (Hotohizana)

    • 28 août à 09:23 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Re : arsonist 27 août à 21:47 & 23 :02 répond à arsonist
      « Les jeunes Gasy doivent apprendre D’ABORD le gasy »
      « Maîtriser le gasy , leur langue maternelle doit être une obligation naturelle pour nos jeunes »
      (Tohiny)

      2) MARCEL OLIVIER : Six ans de politique sociale à Madagascar, Éditions Bernard Grasset, Paris 1931 [gôverinôra jeneraly hatramin’ny 1924 ka hatramin’ny 1930].

      p.188
      "Le Malgache aime beaucoup toutes les DÉMONSTRATIONS EXTÉRIEURES, au cours desquelles il peut faire étalage de ses CONNAISSANCES.

      Le problème de l’enseignement aux colonies (pp203 -209)

      Naguère encore, (le Service de l’Enseignement) servait de cible à des railleries faciles. L’histoire du négrillon en train d’ânonner : "Nos ancêtres les Gaulois avaient les yeux bleus et les cheveux blonds" a fait le tour des gazettes. Je ne jurerais pas que l’histoire est apocryphe. Mais encore faut-il s’entendre, et pour cela, commencer par la placer dans son véritable cadre. Peut-être s’agissait-il d’un maître d’école improvisé, de quelque sergent d’infanterie de marine, à qui, entre deux opérations de police, on confiait le soin d’enseigner la progéniture de "Madame Tirailleur". Le fait était fréquent au temps de la conquête, mais je serais plutôt tenter de m’attendrir que de m’esclaffer" [pp.203,204].

      L’organisation scolaire de la grande île (pp. 209-211)
      [...]
      Point n’est besoin d’être un profond observateur pour se rendre compte que chez la plupart de nos auxiliaires indigènes (écrivains, interprètes, médecins et instituteurs, etc...) la culture occidentale, en dépit d’études parfois longues, n’est qu’un VERNIS FRAGILE. Notre civilisation les a effleurés, mais non pénétrés. Quant à la masse, on peut dire que son passage à l’école ne laisse aucune empreinte durable dans sa mentalité.

      A QUOI DONC ÉTIONS-NOUS REDEVABLES D’UNE TELLE MENTALITÉ ? Une longue enquête auprès de ceux que leur profession, leur expérience ou leurs études personnelles qualifiaient pour donner un avis NE ME LAISSA PLUS LE MOINDRE DOUTE : LES LACUNES dans la formation scolaire des indigènes DEVAIENT ÊTRE ATTRIBUÉES À L’USAGE DU FRANÇAIS COMME LANGUE VÉHICULAIRE DANS LES ÉCOLES.

      LE PROBLÈME DE LA LANGUE VÉHICULAIRE (pp.212-215)

      ...le BUT ESSENTIEL d’une ÉCOLE PRIMAIRE est de DONNER À L’ENFANT LA SOMME DE CONNAISSANCES USUELLES qui lui permettront, plus tard, de tenir convenablement sa place dans le milieu où il est né et où il est appelé à passer toute son existence...

      ..un indigène qui veut s’élever dans la hiérarchie sociale, est tenu de posséder d’abord une connaissance de la langue française relativement parfaite...Or, la langue française, ne l’oublions pas, est pour lui UNE LANGUE ÉTRANGÈRE et la plus difficile de toutes...On ne peut raisonnablement songer à imposer à un petit indigène – qui, avant son entrée, n’a jamais entendu un mot de français – à la fois les subtilités de la langue française et l’acquisition du petit bagage de connaissances usuelles qui lui est indispensable pour se conduire dans la vie.

      Ceci dit, dans l’organisation des écoles malgaches du premier degré, on avait le choix entre deux conceptions : ou insister sur l’enseignement du français et faciliter par conséquent le recrutement des écoles du deuxième degré, c’est à dire en définitive, FAIRE PRIMER L’INTÉRÊT DE QUELQUES PRIVILÉGIÉS ; OU BIEN TENIR COMPTE DES INTÉRÊTS DU PLUS GRAND NOMBRE et, dans ce cas, négliger quelque peu le français, au profit des autres matières du programme.

      C’est la première des conceptions qui avait prévalu à Madagascar. Les maîtres d’école indigènes étaient naturellement enclins à faire travailler leurs élèves en vue du concours des écoles du deuxième degré...Les difficultés qu’éprouvait le maître, lui-même, à se faire comprendre et souvent même à s’exprimer en français, l’empêchaient d’aller au fond des choses ; les classes se passaient en EXERCICES PUREMENT FORMELS, dont le plus clair résultat était de développer chez les enfants un PSITTACISME qui finissait par ABOLIR LEURS FACULTÉS D’OBSERVATION ET DE RÉFLEXION.

      (Hofaranana)

    • 28 août à 09:39 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Re : arsonist 27 août à 21:47 & 23 :02 répond à arsonist
      « Les jeunes Gasy doivent apprendre D’ABORD le gasy »
      « Maîtriser le gasy , leur langue maternelle doit être une obligation naturelle pour nos jeunes »

      (Tohiny sady farany)

      MARCEL OLIVIER : Six ans de politique sociale à Madagascar
      p.214, 215

      Je retrouve dans mes dossiers une note que m’écrivait, à ce propos, en septembre 1928, ce grand connaisseur de l’âme malgache qu’est le GOUVERNEUR JULIEN. J’en extrais ce passage caractéristique :

      "Je ne puis sans un sentiment pénible, me rappeler le spectacle dont je fus témoin à Ankafy, au début de septembre 1927.

      "On avait organisé au débarcadère, pour y recevoir l’Administrateur-chef de la Province, une manifestation d’un grotesque achevé. Un instituteur mérina fit exécuter à une trentaine de petits écoliers sakalava, DÉGUISÉS EN CLOWNS, une sorte de fox-trott, accompagné d’un chant français, dont LES PAROLES, massacrées d’ailleurs, CÉLÉBRAIENT LA PATRIE LOINTAINE. Et cela produisait l’effet d’une carnavalade. Le sérieux avec lequel ces petits primitifs obéissaient au geste impérieux, saccadé de leur maître, faisait penser, malgré soi, à UNE EXHIBITION D’ANIMAUX SAVANTS..."

      ...le gouverneur JULIEN, comme du reste les Gouverneurs BERTHIER et GUÉDÈS, comme d’autres MALGACHISANTS notoires que j’avais consultés, étaient d’avis qu’EN S’OBSTINANT À VOULOIR INSTRUIRE PAR LE VÉHICULE DE LA LANGUE FRANÇAISE, les petits paysans malgaches destinés à ne jamais quitter leur rizière ou leur champ, on rendait le séjour à l’école INOPÉRANT pour les trois quarts d’entre eux...

      ...dès septembre 1924, un arrêté de M. MARTIAL MERLIN, ALORS GOUVERNEUR GÉNÉRAL DE L’INDOCHINE, avait-il prescrit que "DANS LES TROIS PREMIERS COURS DU CYCLE PRIMAIRE, LE VÉHICULE DE L’ENSEIGNEMENT SERAIT DÉSORMAIS LA LANGUE MATERNELLE"

      LA RÉFORME DE 1929 (p. 216)
      …par un arrêté du 17 janvier 1929….toutes les matières du programme des écoles du premier degré, à l’exclusion du français, seront enseignées en langue malgache (1).
      (1) Des MANUELS MALGACHES, APPROPRIÉS à l’ambiance des Élèves, ont été établis dans ce but. Il y a tout lieu d’espérer qu’ils serviront à l’instruction des parents, autant qu’à celle des élèves.

      pp 218, 219
      les ÉLÈVES FORMÉS aux premiers temps de la conquête PAR LES MISSIONS, dont l’œuvre a été si utile et si profonde, dans leurs écoles OÙ ÉTAIT EMPLOYÉ LE TRUCHEMENT DE LA LANGUE MALGACHE, avaient incontestablement UNE CONNAISSANCE DU FRANÇAIS SUPÉRIEUR À CELLE DES JEUNES GENS SORTIS DE NOS ÉCOLES OFFICIELLES. Moi-même, j’ai été souvent frappé par la pureté et la correction de la langue qu’employaient ces indigènes. D’autre part, il y avait l’expérience récente de L’UNIVERSITÉ NOIRE D’ACHIMOTA (Gold Coast), où il a été établi au moyen de tests convaincants qu’un enfant formé par le véhicule de sa langue maternelle apprend, en UN AN, les notions d’anglais qu’autrement il mettrait SIX ANS à acquérir....

      Rarìna mba hisokatra amin’izay ny masom-panahin’ny mpitondra eto amintsika ny amin’ny toerana tokony hisy ny fiteny Malagasy eo amin’ny fampianarana ny zanaky ny Malagasy, tahaka ny an’ireo mpiandraikitra faha-fanjanahan-tany...tamin’ny SIVY FOLO taona lasa ! Dia mba avelany amin’izay ny fanaovana mosalahy amin’ny fampiharana ny pôlitikan’i GALLIÉNI izay nokian’ny Dr FONTOYNONT etsy aloha.

  • 29 août à 09:06 | lysnorine (#9752)

    « Andry Rajoelina a en effet promis durant sa campagne électorale, de faire supprimer le Sénat, jugé coûteux et inutile selon lui. »

    Tsy isalasalana fa torin’izany fampanantenana izany ny tsi-fahatakarana loatra ny antony lehibe dia lehibe nahatonga sy mbola mahatonga Fanjakana manana Antenimieran’ny Solontenam-Bahoaka ANANKIROA (Bicaméralisme) fa TSY TOKANA (monocaméralisme). Ny fanomezam-bahana ny didy jadon’ny Fanjakana tsy refesy mandidy natsangan’ny Boky Mena sy ny Tolom-piavotan’Ingahy Ratsiraka Didier tamin’ny 1975 no niantombohan’ny fanafoanana ny fisiana Antenimeran’ny Solontenam-Bahoaka anankiroa teto Madagasikara. Mba tianay ny hamoahan’ny manam-pahaizana Malagasy - toy ny prôfesôra Ranjeva Raymond - ny heviny momba izany. Raha ny FITSITSIANA ny volam-panjakana indray no heverina, dia efa betsaka ihany no soso-kevitra tonga ao an-tsaina avy hatrany efa narosonay teto ihany, ka tsy ilaina andaniana ron-doha averina eto satria tsy hanao izany na rahoviana na rahoviana ny mpitondra fanjakana fametrak’i Frantsa sy ny longony eo amin’ny fahefana eto Madagasikara.

    [Zahao ohatra ao amin’ny « Les députés forcent l’inscription des 4X4 dans la loi des finances 2017 », jeudi 24 novembre 2016, https://www.madagascar-tribune.com/Les-deputes-forcent-l-inscription-des-4X4-dans-la-loi-des-finances-2017#comment326843

    « lysnorine 25 novembre 2016 à 08:55, 09:20 & 09:43 répond à Gérard...@ rakotoson (#8023) répond à Gérard/ HALTE AUX GABEGIES ;

    « lysnorine 25 novembre 2016 à 21:40 répond à Gérard ^
    @ 25 novembre à 10:29 | Saint-Jo (#8511) répond à Gérard ^ »

    Araka ny nantitranterin’i Saint-Jo (#8511), 25 novembre 2016 à 10:29, répond à Gérard ^ :

    « Izany fitsitsiana izany, ry lysnorine, dia zavatra tena fadin-tany amin’amboa amin’ireto Gasy mpanao politika ireto, na iza izy, na iza ».

    Farany efa nisy famelabelarana nataonay teto sy tamin-tsehatra fifanakalozan-kevitra hafa tamin’ny « lysnorine 22 décembre 2016 à 09:13 », tao amin’ny « Communiqué-Sefafi, Décentralisation : quel transfert de ressources ?, mardi 20 décembre 2016 », https://www.madagascar-tribune.com/De%cc%81centralisation-quel-transfert,22751.html

    Tsahivinay eto fotsiny ireto andalan-tsoratray ireto tamin’izany :

    « [ny] tokony hatao zokin-draharaha..., dia voalohany indrindra ny FANAFOANANA ny "provinces" enina sy ny hidiasan’ny « régions » 22 azy ireo tsy misy hataka andro.

    « Koa averinay eto ny lahatsoratra navoakanay momba io resaka io, tamin’ny 26 Aogositra 2014, tamina sehatra hafa mba hampisongadina ny maha-zava-dehibe ny fanafoanana ireo "provinces" enina ireo izay isan’ny vato makadiry nisakana foana ny fampandrosoana tsara ny firenena amin’ny lafin-javatra maro...

    « Aoka hofoanana, hono, ny « provinces » : « Michèle Ratsivalaka plaide pour la suppression des Provinces »
    Envoyé par : lys-norine
    Date : mar. 26 août 2014 14:37:22
    « Miangavy ny fanafoanana ny « provinces » na « faritany » ny depiote Michèle Ratsivalaka hoy ny tatitry ny mpampiely vaovao amin’ny teny frantsay iray « tananews »

    Décentralisation : Michèle Ratsivalaka plaide pour la suppression des Provinces, [www.tananews.com]

    « Sambany tsy mba fakofakon-dresaka na zava-madinika sy maivana tahaka ny fandre isan-andro vaky no narosona Malagasy mpanao pôlitika olom-boafidy fa resa-baventy iankinan’ny ain’ny firenena malagasy izany hoe : ny ho avin’ny Vahoaka Malagasy sy ny mbola hisian’izany hoe Madagasikara mahaleotena iray tsy mivaky izany.

    « Ary ny tena mampitolagaga dia depiote avy amin’ny tariky ny mpanongam-panjakana tamin’ny 2009 no mampipongatra izany — ela be aty aoriana aloha — mampitandrina (amin’ny fomba miolaka) amin’ io loza be mandondona ny Vahoaka malagasy sy Madagasikara tanindrazany io : ny hahafongana ny maha-FIRENENA IRAY TSY MIVAKY ny Vahoaka Malagasy sy ny maha-FANJAKANA TOKANA IRAY TSY MIVAKY an’i Madagasikara...

    « Fantatra fa tsy mbola misy ankehitriny [Aôgositra 2014] izany Sénat « misolo tena ny Vondrom-bahoaka Itsinjarampahefana » izany, satria tsy nitsinjo ny tokony hananganana Antenimieran-doholona TETEZA-MITA AORIAN’NY FIFIDIANANA NY PREZIDÀ voalohany ny “Repoblika faha-4” ny mpanefy ny Lalàm-panorenana. Ohatra, amin’io indray mitoraka io, dia azo natao tsara ny hampifidianana MIVANTANA ny mpifidy isaky ny faritra 22 izay ho SOLONTENANY mpikambana ao amin’ny Sénat, ka MITOVY ISA isaky ny faritra (3 na 4 ohatra). Koa AORIAN’ny maha-tafatsangana io Sénat Teteza-mita io vao tokony hatomboka ny fikaonandoha (maharitra ELA fa tsy atao kongorevo tsy akory !) amin’ izay ZAVATRA-REHETRA mikasika ny Vondrom-bahoaka Itsinjarampahefana. [NB Aôgositra 2020 : FOANANA NY FANENDRENA SENATERA]...

    « Araky ny fijerinay azy, ny zavatra tena kendren’ny fanomezam-bahana maimaika ireo “provinces autonomes” ireo dia ny HAHAMORA sy HAHAFAINGANA ny FITAVANAN’ ny vahiny mpihaza tombon-karena/tombom-barotra (« investisseurs étrangers ») ny HAREN’i Madagasikara (indrindra indrindra ny AO AN-KIBON’NY TANY) sy ny fisazohan’ny « AGRO-BUSINESS » ny tanindrazan’ny Malagasy... »

    Mety tsara ho masahin’ireto depiote sy senatera mivory ankehitriny ireto ihany angamba ireo fipetraky ny toe-draharaha mikasika ny senatera nalahatray tamin’ny 6 taona lasa, toe-draharaha izay mbola tsy miova akory ankehitriny.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS