Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 16 octobre 2021
Antananarivo | 22h24
 

Education

Education nationale

Des sanctions brandies à l’endroit des écoles ouvertes

mardi 20 avril | Mandimbisoa R.

Le ministère de l’Education Nationale durcit le ton et brandit même des sanctions par rapport aux tentatives de certains établissements scolaires de passer outre les mesures prises par les autorités. « Les élèves ne vont pas en classe mais restent à la maison », a martelé Marcellin Tsarasidy, directeur de l’Office Nationale des établissements privés, dans un communiqué.

Les établissements scolaires privés ou publics sont officiellement fermés pour une durée de 15 jours depuis le lundi 19 avril. Dans ce communiqué, Marcellin Tsarasidy annonce que des contrôles seront menés sur les établissements scolaires privés afin de surveiller le respect des mesures. Des visites inopinées seront effectuées au niveau des établissements scolaires et toute infraction à cette disposition sera sanctionnée, lance ce dernier. Il n’a toutefois pas précisé les sanctions encourues par ses écoles. Le ministère de l’Education nationale recommande de mettre en place des cours à distance pour les élèves.

11 commentaires

Vos commentaires

  • 20 avril à 10:12 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Les cours à distance vont se faire comment et avec quel résultat ( pourcentage des établissements qui peuvent les faire et des élèves et étudiants qui peuvent en bénéficier ) ?
    Nos décideurs font tout de travers soient ils ne maîtrisent pas le sujet soient ils sont aveuglés par leurs avantages et font du n’importe quoi n’est-ce pas ?

  • 20 avril à 10:16 | arsonist (#10169)

    Pas grave !
    Les enfants du dedaka poerapoera Bokassa gasy sont scolarisés à l’Étranger , eux .

  • 20 avril à 11:56 | rabia paoly (#10322)

    manana connexion daholo ve ny mpianatra, ny sekoly, manana fahaiza-manao @ izany daholo ve ny mpampianatra ...

  • 20 avril à 12:11 | Vohitra (#7654)

    Des cours a distance a Iakora, Ivohibe, Ejeda, Sitampika, Daraina...

    Entre la recommandation et la possibilte compte tenu des realites, des failles tres prolondes a franchir...

    Il est imperatif d affecter a Antanambao Manampotsy ou a Tsaratanana ce fonctionnaire qui recommande la mise en oeuvre de cours a distance...

  • 20 avril à 12:56 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    La pensée du jour :

    Alhazen fut l’un des premiers à énoncer les lois de la démarche scientifique : Alhazen inventa un moyen de corriger ses erreurs, une méthode systématique et implacable pour débarrasser son raisonnement de tout préjugé : « La recherche de la vérité est ardue, la route qui y conduit est semée d’embûches, pour trouver la vérité, il convient de laisser de côté ses opinions et de ne pas faire confiance aux écrits des anciens. Vous devez les mettre en doute et soumettre chacune de leurs affirmations à votre esprit critique. Ne vous fiez qu’à la logique et l’expérimentation, jamais à l’affirmation des uns et des autres, car chaque être humain est sujet à toutes sortes d’imperfections ; dans notre quête de la vérité, nous devons aussi remettre en questions nos propres théories, à chacune de nos recherches pour éviter de succomber aux préjugés et à la paresse intellectuelle. Agissez de la sorte et la vérité vous sera révélée ».

    Alhazen, plus rarement Alhacen, de son vrai nom Ibn al-Haytham ou de son nom complet Abu Ali al-Hasan ibn al-Hasan ibn al-Haytham (Bassora, c.965 – Le Caire, c.1040) est un mathématicien, philosophe, physiologiste et physicien du monde médiéval arabo-musulman.
    Alhazen est l’un des premiers promoteurs de la méthode scientifique expérimentale, mais aussi l’un des premiers physiciens théoriciens à utiliser les mathématiques, il s’illustre par ses travaux fondateurs dans les domaines de l’optique physiologique et de l’optique. Certains, pour ces raisons, l’ont décrit comme le premier véritable scientifique, héritier des scientifiques grecs et indiens.
    Ses travaux portent essentiellement sur la vue et l’optique géométrique. Il démontre que la lumière du Soleil est diffusée par les objets, notamment la Lune, et entre ensuite dans l’oeil.

    • 20 avril à 17:17 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      N’est-il pas temps d’évaluer d’une manière scientifique les différentes mesures prises par le présent régime dans la lutte contre la pandémie de covid-19 ?
      Cette pandémie a durée plus d’un an et les mesures prises font des aller-retours et aucune avancée palpable dans tous les domaines n’est-ce pas ?
      Actuellement on est à la croisée des chemins car il n’y a ni définition des priorités voire des objectifs ni organisations des moyens disponibles ni annonce des résultats escomptés ni évaluations des résultats et ni corrections des erreurs constatées n’est-ce pas ?
      Après plus d’un an de pandémie de covid-19, le régime n’a tiré aucune leçon digne de ce nom et se contente toujours des improvisations voire des tâtonnements dans tous les domaines n’est-ce pas ?
      - La démarche scientifique, il ne connait pas n’est-ce pas ?
      - La mise en place d’une méthodologie de lutte efficace et cohérente, il ignore n’est-ce pas ?
      - Travailler avec un Tableau de Bord reflétant la situation socio-économique périodique du pays n’a aucun sens pour ce régime alors que 27millions de Malagasy en dépendent pour estimer si la bonne gouvernance est au rendez-vous ou non n’est-ce pas ?
      Sommes-nous sur la bonne voie dans la lutte contre le covid-19 et dans la relance socio-économique ? N’est-ce pas les deux mamelles auxquelles tout dirigeant responsable doit en rendre compte à sa population pour lui donner l’espoir de voir le bout du tunnel ?

    • 20 avril à 17:18 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Lire : ….ni évaluations des résultats obtenus ni corrections...

    • 20 avril à 17:45 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      L’utilité de disposer d’un Tableau de Bord dans la direction d’un pays se passe de tout commentaire car mêmes divers instruments de tous les jours en disposent avec le développement de l’électricité et de l’électronique sans oublier NTIC n’est-ce pas ?
      Les moyens de transport à partir de certaines bicyclettes jusqu’aux plus perfectionnés ne peuvent pas se piloter sans Tableau de Bord n’est-ce pas ?
      Il est de même dans nos cuisines voire dans nos vies de tout le jour n’est-ce pas ?
      La liste est longue car c’est la base de la modernisation de notre quotidien.
      Evidemment le Tableau de Bord ne vaut rien pour les ignorants mais demeure un outil de premier plan pour les connaisseurs n’est-ce pas ?

    • 20 avril à 19:42 | ASSISE (#10453) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Parler pour ne rien dire.

      Par les menteurs.

      Cependant, le kibay est avec eux pour le moment.

      Malgré toutes leurs qualités.

  • 20 avril à 17:50 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Feu Didier Ratsiraka en tant que dirigeant responsable n’oubliait jamais de le présenter chaque fois que son utilité se faisait sentir n’est-ce pas ? Les anciens se souviennent encore du Tableau du Président de la 2ème République n’est-ce pas ?

    • 20 avril à 19:39 | ASSISE (#10453) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Ha ha ha ha !

      Tableau, cigare, feutre, stylo à différente couleur.

      Quand même, à son époque des yeux se sont tournés, quant à son intelligence.

      Le résultat est tout autre chose.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS