Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 17 septembre 2021
Antananarivo | 17h03
 

Sport

CAN 2021-Eliminatoires

Barea : une partie de la délégation malgache arrivée en Côte d’Ivoire

lundi 9 novembre 2020 | Mandimbisoa R.

La délégation malgache qui va affronter l’équipe nationale ivoirienne de football le 12 novembre prochain, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021, est arrivée dimanche 8 novembre à Abidjan, capitale de la Côte d’Ivoire, selon la Fédération malgache du football (FMF). Le responsable de communication de cette instance malgache du ballon rond précise pourtant que cette délégation est composée uniquement, pour l’instant, des joueurs qui se trouvaient à Madagascar, dont les deux gardiens de but, Melvin et Nina, le coach Nicolas Dupuis ainsi que quelques membres de l’équipe technique de Barea.

Cette petite délégation a quitté le sol malgache samedi après-midi, vers 14h. Elle a effectué une escale à Addis-Abeba avant de se rendre, ce dimanche en Côte d’Ivoire. À leur arrivée à l’aéroport de Côte d’Ivoire, elle a été accueillie par la diaspora malgache de ce pays. À en croire aux photos publiées par la FMF, l’accueil a été chaleureux.

Le reste de l’équipe, à l’exception de Romain Métanire qui va quitter les États-Unis lundi matin, les 22 autres joueurs appelés par le coach pour constituer cette équipe, devrait se donner rendez-vous à Paris au milieu de la journée. Ils vont par la suite prendre un vol depuis l’aéroport de Charles de Gaulle, précise le responsable de communication de la FMF. La liste finale de ceux qui vont constituer cette équipe nationale malgache ne sera alors connue qu’après l’embarquement en France.

Beaucoup de questionnements se posaient en effet par rapport à la dégradation sanitaire en France où se trouvent la plupart des joueurs convoqués pour cette double confrontation avec l’équipe nationale ivoirienne de football. Le sélectionneur Nicolas Dupuis, avait alors émis de doute par rapport aux 18 joueurs qui évoluent notamment en France. Mais notre source a expliqué que les footballeurs professionnels devraient bénéficier d’une dérogation spéciale, confirmée par les autorités françaises, et pourront faire les déplacements en fonction des rencontres qu’ils vont effectuer, comme les joueurs des clubs français qui vont disputer les matchs de la ligue des champions.

Autrement dit, sur le plan administratif et sanitaire, les joueurs expatriés malgaches, appelés pour cette sélection, devraient prendre les vols pour la Côte d’Ivoire sans aucun problème. Mais tout dépendrait finalement de chaque joueur, de leur disponibilité ou de leur indisponibilité à la dernière minute, précise le responsable de communication de la FMF.

En attendant, le match aller qui va avoir lieu le 12 novembre prochain en Côté d’Ivoire, les pronostics vont bon train. Les supporteurs des éléphants de la Côte d’Ivoire sont confiants, ayant déjà battu 5 buts à zéro les barea en 2007. Mais cette époque est révolue, d’autant plus que l’équipe nationale malgache, quart finaliste de la dernière édition de la CAN, est composée de joueurs différents.

La liste des 25 malgaches pour cette double confrontation avec la Côte d’Ivoire :

Gardiens :
- Melvin ADRIEN (FC Martigues, France)
- Nina RAZAKANIRINA (Fosa Juniors, Madagasikara)
- Mathyas RANDRIAMAMY (PSG U19, France)

Défenseurs :
- Pascal RAZAKANANTENAINA (JS St-Pierre, France)
- Jérôme MOMBRIS (Grenoble Foot 38, France)
- Sylvio OUASSIERO (CS Fola Esch, Luxembourg)
- Romain METANIRE (Minnesota United, USA)
- Thomas FONTAINE (FC Lorient, France)
- Jérémy MOREL (FC Lorient, France)

Milieux :
- Anicet ANDRIANANTENAINA (PFC Ludogorets, Bulgarie)
- Zotsara RANDRIAMBOLOLONA (FC Fleury 91, France)
- Marco ILAIMAHARITRA (Royal Charleroi SC, Belgique)
- Dax ANDRIAMIRADO (Black Leopards FC, Af. du Sud)
- Loïc LAPOUSSIN (RU Saint-Gilloise, Belgique)
- Rayan RAVELOSON (ESTAC Troyes, France)
- Ibrahim AMADA (Al Khor Club, Qatar)
- Bastien HERY (Linfield FC, Irlande)
- Dimitri CALOIN (FC Sète annulé, sans club)

Attaquants :
- Carolus ANDRIAMAHITSINORO (Al Qadisiya FC, Arabie-Saoudite)
- Njiva RAKOTOHARIMALALA (Nongbua Pitchaya FC, Thaïland)
- Alexandre RAMALINGOM (CS Sedan.A, France)
- Hakim ABDALLAH (FC Swift Hesper, Luxembourg)
- Paulin VOAVY (Misr El Makkasa, Egypte)
- Lalaina NOMENJANAHARY (Paris FC)
- William GROS (FC Fleury 91, France)

4 commentaires

Vos commentaires

  • 9 novembre 2020 à 10:37 | harmelle (#5862)

    Et pendant ce temps là pas trés loin mais dans le meme pays des enfants meurent de faim, oui de FAIM .....
    ALEFA BAREA AU PAYS du FIHAVANANA

  • 9 novembre 2020 à 11:18 | lé kopé (#10607)

    En ce début de semaine , une nouvelle ère commence pour les Barea .Sera -t-elle aussi fructueuse que celle de la CAN 2019, où en étant le petit poucet de la compétition , ils ont créé la surprise ? En tout cas , il ne faut pas dormir sur ces lauriers , et il faut se retrousser les manches(plutôt ,faire parler les pieds...) .Le sport en général , et le Football en particulier pourrait( le conditionnel est de rigueur) être un moyen pour s’identifier , et rehausser la fierté (en berne) d’un Pays , sans pour autant ignorer les difficultés qu’il traverse (Kéré, Covids et... la pauvreté ambiante). Cette communion entre les joueurs ,et la population Malagasy trouve son apogée quand la victoire est au rendez vous .C’est l’unique moment où l’on se reconnaît un destin commun , et où l’on pourrait accéder au statut d’une Nation. On est encore loin de la vibration du stade de Maracana au Brésil (RIO), qui font trembler les joueurs adverses .La progression de la balle , de la défense , vers les attaquants , en suivant le rythme des tambours de plus en plus percutants ,et s’accélérant pour atteindre le "but final", produit un effet euphorique , proche de la jouissance ,qui enivrerait plus d’un. Bref , nous souhaitons revivre cette extase qui nous a fait sentir qu’on existait , et que pour une fois , on n’était pas les damnés de la terre .Alefa Barea , Alefa...Roso toy tsa mipody koa .

    • 9 novembre 2020 à 19:12 | akam (#7944) répond à lé kopé

      - T auras le choix entre le toubib et le djama ! Le premier si t es cardiaque et le second pour oublier !
      - souhaitons que l effectif des joueurs sera atteint, car les dettes accumulees par la fede gasy plombent la bonne volonte des joueurs. Car des 1,3 millions USD verses comme primes de qualification et de performance lors la derniere CAN en Egypte, des trous dans le filet ont mene a la deception. Qu attends-tu d une equipe qu on a exploitee comme toutes forces vives gasy ?
      - Meme derisoires pour certains qui gagnent bien leur vie en tant que professionnel en Europe, des sommes d un montant echelonne entre 3000 et 5000USD n ont pas ete versees comme promis aux joueurs…et certains membres de la delegation qui ont pu “grimper” dans l airbus A380 ont meme plombe ces dettes.
      = Qu attendre d un pays ou le copinage. la corruption sont” monnaie courante” ? Tu verras si les jambes permettent de ramener un resultat au regard des ivoiriens, plus friques, qui brillent dans les grandes formations europeennes. Le chief staff Drogba qui a contribue dans le passé au massacre des gasy, ne manquera pas de stimuler les siens. Car les millionnaires locaux seront derriere leurs Elephants. Pobre barea qui est exploite comme le pobre zebu qui bave a longueur de journee.

  • 9 novembre 2020 à 11:52 | MALIBUC (#9345)

    Combien cela va t il coûter alors que l’économie est à plat, que le peuple meure de faim....
    Mais j’avais oublié la maxime :
    "Donne leur des jeux et du pain !"
    Moi je cherche encore le pain, c’est une honte un scandale....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS