Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 7 décembre 2016
Antananarivo | 11h28
 

Articles dans la rubrique « Elevage »

  • Elevage de zébus

    Relance des coopératives

    mercredi 31 août | Randria M. |  1682 visites
    Les éleveurs de zébus rappellent et relancent la nécessité de l’intégration de tous les éleveurs de l’île dans des coopératives. Le but étant de formaliser le secteur et de contrôler les circuits de vente et d’achat de zébus. En 2015, on enregistre un cheptel de 9 millions de zébus dans le pays selon les estimations du Ministère de l’élevage et une production de viande de 64 200 tonnes de viande. A noter que ce chiffre était de 20 millions en 2005. Une baisse de 45%, due, entre autres, à l'abattage des (...)
  • Élevage bovin

    Exportation de viande suspendue

    samedi 31 janvier 2015 | Bill | 9 commentaires |  3269 visites
    L’exportation de viande de zébu est suspendue jusqu’à nouvel ordre. Cela fait désordre. C’est la réaction des observateurs et des opérateurs de la filière bovine. Aussitôt sa prise de fonction, le nouveau ministre de l’Élevage, Anthelme Ramparany, a décidé de suspendre temporairement les abattages de zébus destinés à l’exportation ; deux unités d’abattages sont concernées par cette mesure qui est pour beaucoup le contrepied de la politique adoptée par le précédent ministre de l’Élevage. Les raisons de cette (...)
  • La peste porcine ravage le cheptel de Sofia

    vendredi 24 octobre 2014 | Léa Ratsiazo | 2 commentaires |  1981 visites
    La peste porcine sévit actuellement dans la région de Sofia, notamment à Befandriana Avaratra, selon le ministre de l’élevage Martin Randriamampionona. Pour le moment, on ne sait pas encore s’il s’agit de la peste porcine simple ou de la peste porcine africaine ; les tests sont en cours. S’il s’agissait de peste porcine simple, Madagascar dispose de vaccins pour prévenir sa propagation mais si jamais c’était la peste porcine africaine, il n’y aurait rien à faire. Les autorités ont décidé la mise en (...)
  • Cheptel bovin en danger

    samedi 20 septembre 2014 | Léa Ratsiazo | 2 commentaires |  1510 visites
    L’Ordre des vétérinaires de Madagascar tire la sonnette d’alarme sur la situation du cheptel bovin à Madagascar. « Au rythme de l’exploitation actuelle, le cheptel bovin malgache risque fort d’être décimé d’ici 5 ans » prévient le docteur Rakotosamimanana Josoa, président de l’Ordre des vétérinaires. Actuellement, il ne reste plus que quelques 8 millions de têtes de bovins contre 22 millions il y a une dizaine d’années. Cette baisse spectaculaire du nombre de bovins et le risque de disparition de la race (...)
  • Elevage de concombre de mer

    Un bénéfice de plus de 3 millions d’Ariary pour une vente

    lundi 13 août 2012 |  3393 visites
    Avec un cycle de croissance qui dure 8 à 12 mois, l'élevage d'holothuries exige beaucoup de volonté et de patience. Un concept un peu inhabituel pour le Sud-ouest de Madagascar, où les gens vivent généralement un style de vie de subsistance, avec la capture de poissons pour satisfaire à leurs besoins alimentaires quotidiens. Surtout en considérant que cette longue période n'est pas sans risque, il y a la menace des prédateurs des concombres de mer pendant les premiers mois, puis le risque constant (...)
  • Une capacité de production de 50.000t de provende pour Agrival

    samedi 11 août 2012 | 1 commentaire |  3022 visites
    La société Agrival filiale du groupe Agrivet lance une nouvelle gamme de provendes pour animaux d’élevage. Les dirigeants d’Agrival et Agrivet ont présenté le vendredi 10 août 2012 ces nouveaux produits. Ainsi, des aliments pour toutes les filières d’élevage classiques sont disponibles chez Agrival comme la filière bovine, porcine, avicole et même piscicole. Avec une capacité de production de 50.000 tonnes par an et dotée d’équipement modernes, la nouvelle usine d’Agrival pourrait apporter une part non (...)
  • Epizootie

    Qui cherche à dramatiser ?

    samedi 16 février 2008 | Franck Raj |  523 visites
    Les bruits affirmant que 70 bovidés décèdent des suites d’épidémie à Ambatondrazaka seraient trop exagérés, sinon faux. Certains confrères qui ont traité l’épidémie ont affirmé d’ailleurs qu’ils ne s’étaient pas rendus dans l’Alaotra-Mangoro, et n’ont reçu des informations de ce genre de la part des responsables concernés. Par contre, l’hécatombe qui frappe la population bovine a vraiment existé dans la région Nord-Est d’Analamanga mais n’a pas dépassé ses frontières. Aussi, les communes d’Anjozorobe ont été les (...)
  • Grippe aviaire

    Une mission d’évaluation dans la Grande Ile

    samedi 16 février 2008 | Alphonse M. |  538 visites
    Suite à la demande d’assistance technique formulée par le gouvernement malgache auprès du Partenariat Alive (Banque Mondiale), une mission d’évaluation rapide est actuellement à Madagascar. Composée de véterinaires, d’expert en communication..., la mission va durer près de deux semaines. A Madagascar depuis le 4 février dernier, les experts de l’OMS, la FAO et l’OIE (Office internationale des Epizooties) ont déjà rencontré des techniciens et des hauts responsables locaux en vue de mettre en place une (...)
  • Maladie bovine

    Une dizaine de morts, la prévention indispensable !

    vendredi 15 février 2008 | Nivo T. A. |  687 visites
    La propagation de la maladie bovine ne cesse d’alimenter les conversations au quotidien ces deniers temps. Officiellement, c’est le district de Moramanga qui est connu pour être le théâtre de la maladie « cowdriose » affectant le cheptel bovin. Actuellement, environ une centaine de bovidés sur les 3216 recensés dans ce district sont morts, suite aux maladies dues aux douves et aux tiques. La fièvre catarrhale ne touche pas encore le cheptel bovin à Madagascar, comme l’a dit le Directeur de la Santé (...)
  • Fièvre catarrhale

    Une autre maladie bovine à craindre

    lundi 11 février 2008 |  848 visites
    La fièvre catarrhale touche le cheptel bovin à la Réunion. Pour éviter la transmission sur le cheptel national, les autorités ont déjà pris des mesures de sécurité. Des vétérinaires seront mis en service au niveau des ports et aéroports de la Grande île. Par ailleurs, le voile est levé sur la maladie qui a ravagé plusieurs bovidés dans différentes parties du pays. En effet, il s’agit du Cowdriose. A Moramanga, zone la plus touchée, 7 vétérinaires du secteur privé ont été envoyés sur les lieux par le (...)
  • Maladie bovine à Moramanga

    Les douves et tiques plutôt que les chèvres d’Australie

    mardi 22 janvier 2008 | Nivo T. A. |  817 visites
    Les maladies bovines qui sévissent dans le district de Moramanga n’ont rien à voir avec l’arrivée des chèvres en provenance d’Australie. C’est le Dr Josoa Rakotosamimanana, directeur de la santé animale et phytosanitaire, au sein du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage (MAEP) qui l’a confirmé, samedi dernier, au cours d’une conférence de presse, au ministère à Ampefiloha. De hauts responsables du MAEP et des docteurs vétérinaires se sont rendus à Moramanga, et ont constaté que la maladie bovine est due (...)
  • Elevage caprin

    2.000 chèvres australiennes pour Madagascar

    lundi 14 janvier 2008 | Nivo T. A. |  1601 visites
    Comme prévu, les chèvres en provenance d’Australie ont été débarquées à Toamasina, samedi, vers 14h. Elles sont plus de 2.000 dont environ 400 de race Angora pour la fabrication de tapis mohair et le reste de race à viande. Ces chèvres ont quitté leur pays d’origine, il y a environ 20 jours. Des blessés et des morts dûs au mal de mer ont été enregistrés durant le long trajet à bord du bateau australien « Muray Express », depuis le Port de Kembla en Australie jusqu’à Toamasina. Ces chèvres ont été transportés (...)
  • Vache laitière : une activité à fort rendement

    lundi 22 octobre 2007 |  4569 visites
    Un élevage à cycle court, la production des vaches laitières nourrit son homme, selon la fermière d’Antsaharatsy que nous avons interviewée. Importées de Nouvelle Zélande, les vaches Holstein à leur naissance ne pèsent que 35kg chacune. Au bout de neuf mois ; elles atteignent les 250kg à 300kg. Le lait obtenu pour les onze vaches que cette fermière possède dépasse les 320 litres le jour. Et la production ainsi obtenue est vendue sur le marché, par l’intermédiaire d’un grossiste. Le litre est vendu à 1000 (...)
  • Production de viande

    Davantage de surveillance s’impose

    mercredi 19 septembre 2007 |  498 visites
    La rumeur sur la propagation de la peste porcine a semé la panique dans presque toutes les villes de la Grande île surtout pour les éleveurs. Forte heureusement, la situation en est toute autre. L’élevage des porcs tout particulièrement nécessite de véritable précaution. Si tel est le cas à Madagascar, dans le monde, la production animale est en proie à une transformation profonde qui pourrait se traduire par une augmentation du risque de transmission de maladies des animaux à l’homme, met en garde (...)
  • Filière porcine

    Aucun cas déclaré dans l’Atsimondrano

    vendredi 14 septembre 2007 |  940 visites
    « Il faut bien distinguer le cysticercose (voavary), qui est une maladie parasitaire pouvant bel et bien être remédiable si les éleveurs respectent bien leur conduite d’élevage, de la peste porcine africaine, qui est une maladie virale incurable ». D’après les explications du directeur régional du Développement Rural d’Analamanga, au sein du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Rakoto Joseph Bruno. « Comme nous l’avons tous constaté, cette peste porcine africaine n’affecte pas du tout (...)
  • Région Bongolava

    Amélioration de la race bovine : bientôt un ranch régional !

    jeudi 2 août 2007 | Volana R. |  943 visites
    Les ressources humaines représentent la première richesse d’un pays, mais les bœufs constituent la renommée de Bongolava. Le festival "Mazavaloha 2007", sous la bannière des zébus, a démontré combien ces animaux peuvent avoir des retombées plus que financières à la Région. Le festival a été inauguré par le président du Sénat, Rajemison Rakotomaharo, le ministre des Postes, de la Communication et des Télécommunications Bruno Andriantavison, qui est également le « tuteur » de la région, et le chef de la (...)
  • Manjakatompo-Ambatolampy

    Vers la relance de la filière piscicole

    vendredi 6 juillet 2007 | Nivo T. A. |  1863 visites
    Mise en veilleuse depuis des années pour des raisons diverses, la vaste station de pisciculture sise à Manjakatompo, commune de Tsiafajavona, district d’Ambatolampy est remise en état par le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP). Cette station est réservée uniquement pour l’élevage de truites depuis 1920 et fut gérée par une association des pisciculteurs dénommée « Sodifafana ». Depuis 1990, une société privée a pris en main la gérance et l’entretien de cette station de pisciculture (...)

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 416