Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 25 mai 2022
Antananarivo | 20h03
 

Société

Hausse de salaire

Vives discussions entre Andry Rajoelina et le secteur privé

samedi 30 avril

Quatre heures d’échanges avec le groupement du secteur privé. La journée du président de la République, Andry Rajoelina, a été bien remplie hier, qu’il lui a fallu s’excuser auprès de la population de la ville d’Antsirabe pour son retard à l’inauguration de la maison de la Culture et de la Communication dans la ville des Eaux prévue hier après-midi. Les discussions des autorités malgaches avec le groupement des patronats ont été intenses et littéralement chaudes, selon les indiscrétions.

Ni la présidence ni les représentants du secteur privé ayant participé à cette réunion n’ont révélé les tenants et aboutissants de cette rencontre. L’on a pourtant appris que la question d’augmentation de salaire du secteur privé est au cœur de ces échanges. Thierry Rajaona, président du Groupement des entrepreneurs de Madagascar (GEM), a déjà révélé la veille de cette rencontre que des efforts ont déjà été entrepris par les industriels pour augmenter de 9,9% le salaire de leur personnel au mois d’avril. Mais l’État aurait voulu une hausse plus conséquente, alignée avec celle prévue pour les fonctionnaires.

L’augmentation de salaire ne devrait pourtant pas se faire facilement pour le secteur privé qui commence à peine à se relever des deux ans de crise économique liée à l’épidémie de Covid-19 qui a notamment engendré une cessation partielle ou en totalité de leurs activités. Il leur faut davantage des ressources pour pouvoir la cautionner. Ce qui n’est pourtant pas facile en ce moment. Cette rencontre fut alors pour les privés d’exposer au Chef de l’Etat et aux membres du gouvernement présents d’exposer leur situation actuellement délicate en ce moment.

La seule certitude, évoquée par le président de la République, à l’issue de cette rencontre est qu’il y aura une augmentation de salaire, comme il l’a annoncé en début de semaine. Cela aussi bien pour le secteur privé que pour les fonctionnaires. Le montant exact de l’éventuelle hausse reste pour l’heure non défini et précis. L’heure ou le jour où il l’annoncera officiellement n’est pas non plus connu. Mais beaucoup espèrent qu’Andry Rajoelina va effectuer une déclaration en ce sens dimanche 1er mai, journée mondiale des travailleurs.

105 commentaires

Vos commentaires

  • 30 avril à 09:08 | arsonist (#10169)

    Discuter ?
    "Paroles et paroles" , chantait jadis une Française d’origine italienne !

    Les populations Gasy miséreuses très sévère n’en sont plus au stade des "paroles et paroles" depuis plusieurs très-très longues années !

    Ce DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina est peut-être autiste , non ?

    • 30 avril à 11:00 | malagasy34 (#5283) répond à arsonist

      Cher Ami,

      Merci de ne pas insulter les autistes en les comparant à ce DJ.

    • 30 avril à 11:11 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      # malagasy34

      Vous avez raison !
      Je vous fais toutes mes excuses .

    • 2 mai à 12:35 | Ibalitakely (#9342) répond à arsonist

      Sady efa ela izy vao mieritreritra ny hanao izany fisindrotan-karama izany [oviana izao ny farany] no efa fanaony ihany koa ny hoe tsy mba isaky ny taombaovao no manao izany fa any @ volana aprily na mey foana vao tapa-kevitra. Dia ny fanao taloha mifampiresaka @ tompon’ny orinasa tsy miankina aloha izay vao manambara izany fampiankaran’ny karaman’ny mpiasam-panjakana izany, fa tsy tahaka izao efa milaza hanondrotra ny karaman’ny mpiasam-panjakana izay vao mody milaza hifampidinika @ tompon’orinasa tsy miankina, fa tena manery an-kolaka ireto farany izany.
      Ny orinasa tsy miankina efa fantatra ankehitriny fa sahirana dia sahira, indrindra ny PMI-PME ??

  • 30 avril à 09:51 | Stomato (#3476)

    >>"Paroles et paroles" , chantait jadis une Française d’origine italienne !<<

    Née au Caire (Egypte) de surcroit ! C’est important à noter.

    Que les discussions soient difficiles avec le "secteur" privé est normal.
    C’est normal car ce secteur, comme d’autres secteurs, est vraiment privé.. de presque tout. Sauf de contraintes administratives et fiscales.

    Mais c’est le propre de tous ces jeunes, très et trop, jeunes présidents qui se croient sortis de la cuisse de jupiter, quand ils ne se prennent pas carrément pour Jupiter.

    Normalement le président d’un pays doit agir à la tête d’une entreprise, leur pays, et faire en sorte que l’ensembles des chefs de service (les ministres) agissent afin de faire fonctionner les différents services avec comme objectif de veiller a la bonne marche du pays.
    Depuis 50 ans cela n’est pas le cas à Madagascar.
    Et comme un nombre croissant de malgaches pas stupides du tout commence à trouver à redire sur les manières des dirigeants (pas de droit divin !) qui mènent le pays dans l’abîme.

    Tous ces dirigeants du secteur privé de Madagascar n’aspirent pas à quitter le pays pour aller profiter de ce qui leur est accessible sans rien payer en France, et qui leur est trop pénible d’obtenir au pays à cause d’un trop grand nombre d’incapables !

    Et ceux qui ont quitté le navire en perdition ont du mal à s’adapter en ne cessent de critiquer la France et les français, au point d’importer du pays des bouteilles d’ampango, incapables qu’ils sont d’en faire en France ! (Publicité faite sur la page Facebook de la RNS)
    Fête organisé majoritairement par des membres d’une ethnie particulaire bénéficiant de la double nationalité, chose que n’oint pas les membres des autres ethnies du pays, et qui cultivent la nostalgie du pays en insultant le pays qui les reçoit à tort.

  • 30 avril à 10:02 | MALIBUC (#9345)

    Hier, 12 heures pour faire Tamatave/Tana....
    Promesses de menteur concernant la RN2. C’est de pire en pire et ça finira à devenir une simple piste.

  • 30 avril à 10:15 | Rainingory (#11012)

    Tsisy isaorana Shalom.

    # 29 avril à 23:33 | Shalom (#2831) répond à Rainingory ^
    Misaotra Rainingory, saika hanoratra aho fa ny anao no lasa aloha ...

    Ho an’izay mitady, ity ny rohy mankao amin’ny fandaharan’i Gascar nandray an’i Serge Zafimahova omaly hariva namelabelarany iny boky vao navoakany iny :
    https://www.facebook.com/RealTVcanal30UHF543.25MHz/videos/406797280960943/

    • 30 avril à 12:37 | lé kopé (#10607) répond à Rainingory

      Serge Zafimaova , ancien Directeur des Renseignements (généraux...) du temps du Professeur Zafy , est l’un de derniers survivants , qui maîtrise sur le bout des doigts la Politique, et la Gestion du Pays . Son passage au sein de cette grande Institution , qui est le Ministère de l’Intérieur , lui a permis de connaître tous les secrets qui enveloppent , et qui bloquent les rouages de notre Administration . Des Personnalités de sa trempe , comme le regretté Gilbert Raharizatovo , ou Vonison Andrianjato , pour ne citer que ceux là , devraient siéger dans les plus hautes instances de La République , au lieu de laisser la place aux "mannequins" , tout droit sorties de l’Université , et qui n’ont aucune expérience à part se pavaner à côté de leur Calife , et rivaliser pour être la plus séduisante . Rien que les explications de l’invité sur le rôle des "fonds souverains", vaut le détour , sans parler des mécanismes de distribution des aides par nos bailleurs traditionnels. Cette ambition de rehausser le salaire des Fonctionnaires , et ceux des employés du privé , sont louables, et de nature à attirer l’attention de l’opinion Publique , sur l’intérêt du régime à s’occuper des conditions précaires de la population. Mais cette mesure , si elle ne tient par compte de l’offre et de la demande , dans notre économie du marché , mais surtout de l’INFLATION , ne sera qu’un coup d’épée dans l’eau , et restera dans le stade de vœux pieux (Velirano). En tout cas , avec l’augmentation prochaine du prix du carburant , qui est inévitable , malgré les supputations du Ministre de l’Energie qui promet un sursis de 2 à 3mois, , sera la goutte d’eau qui fera déborder le vase , vu qu’avec le prix du PPN actuel , la majorité silencieuse peine à trouver de quoi se nourrir quotidiennement . Le Meeting d’Ambatondrazaka avec le TIM ,et le RMDM , aujourd’hui , avec les revendications des Syndicats du premier Mai , seront les signes avant coureurs d’un conflit , qui ne s’éteindra pas facilement . Bon Week End à tous .

    • 30 avril à 13:10 | Shalom (#2831) répond à Rainingory

      Ity ny adiresy raha te-hanafatra io boky io :

      apgs.mad271@gmail.com

    • 1er mai à 00:15 | Rainingory (#11012) répond à Rainingory

      Shalom, 👍🙏

  • 30 avril à 10:22 | Isandra (#7070)

    Vive discussion !

    En plus, ce n’est pas le dialogue à la Poutine, qui fait répéter les assistants ce qu’il veut entendre. Ici, tout le monde peut s’exprimer librement.

    Le président est un homme de dialogue, avant chaque décision majeure, il tient à discuter avec les concernés d’abord.

    La preuve cette réunion et se publication sur sa page :

    « Toy ny vary sy rano, tsy afaka mifanary ny fanjakana sy ny sehatra tsy miankina. Zava-dehibe amiko ary tena ilaina noho izany ny fifampiresahana amin’ireo mpiantsehatra rehetra satria manana anjara toerana manokana amin’ny fampandrosoana ny sehatra tsy miankina.
    Izay no anton’ny fihaonako androany tamin’ireo vondron’ny mpandraharaha eo amin’ny sehatra tsy miankina ; mba hijerena miaraka ny tokony hatao hiatrehana ny fidangan’ny vidim-piainana vokatr’ireo kirizy maro misesisesy maneran-tany. Hisy arak’izany ny fanapahan-kevitra horaisina mikasika ny fampiakarana ny karama. Mila mifampitsinjo isika mba ho tombotsoan’ny Malagasy rehetra. »

    • 30 avril à 14:40 | Samuel (#11193) répond à Isandra

      Anareo Marina moa izao ny fitondrana ka manao izay tianareo atao ianareo ireo satria efa docteur,professeur,expert en économie,@ resaka fidangan’ny vidim-piainana ka tsy mila miantso ireo manam-pahaizana mahafehy ny mikasika an’izany.
      Fangaha ilay karama hoy aho averiko ihany ampiakarina@ zay tiana hanaovana azy,raha x% ny fidangan’ny vidim-piainana@ ity taona ity dia tokony hiakatra y% izany ny karama mifanaraka @ izay,manaraka izany koa tsy tokony hihoatra ny z%ny vidin’ny ppn,sns...
      Izany dia mila ny fanatrehan’ny fanjakana,banky foibe,mpandraharaha,ny sehatra tsy miankina,ny ministeran’ny vola,sns...
      Ary mbola averiko ihany koa fa tsy ny fidangan’ny vidim-piainana ( taux d’inflation)no tena olana fa ny fototrin’ny fidangan’ny vidim-piainana (noyau de l’inflation na core inflation@ teny anglisy) izay efa 40%@ izao fotoana izao.
      Ka na hiakatra 30%,40% aza io karama io fa raha mbola tsy voafehy io dia namany tsy misy dikany ihany.

  • 30 avril à 10:42 | Observateurlucide (#11307)

    L’armée américaine va livrer des centaines de M270 aux Ukrainiens !
    https://stringfixer.com/fr/M270
    L’artillerie russe va progressivement disparaitre du champ de bataille ,c’est la Bérézina a l’envers ’après 1812)à laquelle nous allons assister !
    Mais ou sont les wagner gasy ?
    Arsonist ,ravelo ,shalom monter ont-ils sur le front du dombass pour défendre les idéaux (anti démocratiques) mérina ,j’en doute !
    Faut assumer ses choix ,on apprend cela au enfants !

    • 30 avril à 12:37 | arsonist (#10169) répond à Observateurlucide

      Houuu !
      Mipitsoka sahady vao maraina io ’ty "Observateurlucide" ,
      vil colonialiste enragé ,
      sady suprémaciste Blanc ’ty !

      Manao ariary zato ampandriana ilay gaigy , dia milaza fa ho foanana hono izany ny firenena mikambana fa tsy manaraka ny sitra-po sy ny didiko fehy lehibe ataon-dry zareo mena sofina !

      Ny ady anefa ’ty efa tafaverina soa aman-tsara indray any amin’ny lafiny Antsinanan’ny kaontinantan-dry lerony .

      ’Ty "Observateurlucide" ’ty anie ka jamba tanteraka , na mody tsy mahita , ny sary aparitakin’ny fahitalavitra mampiseho faty olona mitsitsitra eran’io toerana rehetra io , sy ny fahapotehan’ny tanàna any amin’izao sahan’ady any Antsinanan’ny kaontinantan-dry lerony izao e !

      Nandrahona koa ry "Putler" fa raha ilaina hono dia hampiasa izany fiadiana nokileary tena mahery vaika entin’afomanga tena haingam-pandeha izany ry zareo .

      Mahonena ny efa manjo ny mponina any amin’iny sahan’ady any amin’ny lafiny Antsinanan’ny kaontinantan-dry lerony iny.

      Fa raha mitohy ka mianaka izao fifanandrinana izao , dia mbola ho loza mihaotra izany aza ny hanjo ny tany hanaovan’itony vil colonialiste enragé sady suprémaciste Blanc "Observateurlucide" itony matin-kambo fa hoe tany niaviany hono .

      Ka raha te hifanapotika sy hifandevona ry lerony ,
      dia tokony ho ny kaontinanta misy azy any fotsiny no ho potehany ,
      fa tsy ho itariny ivelan’ny kaontinantany ny hadalàna efa mahazatra an-dry lerony hatramin’izay nisian’ny Tantara !

      Ry zareo Sinoa sy Karana sy ny maro hafa koa moa , dia efa hita mazava be izao fa mialangalana miala an’ity hadalàna sy faharomotan’ny mena sofina ity .

    • 30 avril à 12:47 | arsonist (#10169) répond à Observateurlucide

      "Putler" , on le savait !

      "Observateurlucide" ne fait que ça sur ce forum !

      Et voilà que lui aussi , il menace de détruire tout !

      A croire que c’est devenu une mode chez les enragés !

      https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/kim-jong-un-le-dirigeant-nord-cor%C3%A9en-agite-la-menace-d-un-recours-pr%C3%A9ventif-%C3%A0-l-arme-nucl%C3%A9aire/ar-AAWLPbm?ocid=msedgdhp&pc=U531&cvid=93fd9f26634d4784a27fb53472a1ca7f

  • 30 avril à 11:11 | Tsisdinika (#3548)

    Le secteur privé n’a reçu le moindre centime d’aide provenant du fonds Covid, même indirectement pour soulager la trésorie et aucune mesure d’allègement fiscal n’a été accordée. Seul le délai de paiement de l’impôt sur le revenu a été différé de 2 mois. Et on veut en plus lui faire porter le fardeau de l’incompétence du monsieur ?

    Ce régime ne veut soigner que sa popularité en piochant dans les poches des entreprises. Le Covid n’est pas une excuse puisque la fragilité de l’économie aux facteurs exogènes est connue, et de plus, entretenue par une fiscalité prédatrice, sauf pour les entreprises franco-indiennes qui ne se font jamais contrôler ni redresser que ce soit au niveau des douanes que du fisc. L’inflation est inévitable compte tenu de ces importations à tout va de denrées alimentaires, au lieu de soutenir la production locale (le monsieur pense qu’il faut 2 ans pour produire du riz !!), sans parler du non-rapatriement de devises d’une grosse ponte locale de produits d’exportation.

  • 30 avril à 11:34 | Besorongola (#10635)

    LA HAUSSE DES SALAIRES PROMISE PAR RAJOELINA RESSEMBLE À UNE CROTTE DE CHIEN, C’EST TOUJOURS CEUX QUI SE TROUVENT AU SOMMET QUI REÇOIVENT LE PLUS !
    Mais la caisse de l’Etat est vidée et les werawera continuent à Antsirabe , comment Rajoelina puisse payer les minorités des malgaches qui travaillent. Les patrons du secteur privé sont à peine sortis des 7 plaies qui frappent leur entreprise, comment pourraient-ils payer leurs employés sans subvention conséquente ?

    Le salaire journalier en Afrique est en moyenne de 2,6 dollars par jour alors qu’à Madagascar il s’élève à 1,44 dollars. Montant qui fait partie des plus bas en Afrique et qui explique le classement de Madagascar comme le pays le plus pauvre au monde.
    Rajoelina promets une hausse de salaire mais cela ne concerne que 20 % des travailleurs malgaches. Les 80 % restants sont dans les secteurs informel, les artisans et les paysans.
    Déjà la fixation de salaire minimum promis par Rajoelina de 200. 000 Ar n’est pas toujours respecté, surtout dans le secteur privé car les patrons ne reçoivent pas de compensation et n’arrivent pas à honorer ce montant minimum.
    Le syndicat Randrana invite donc Rajoelina de revoir sa copie car ce sont toujours ceux qui ont du travail qui bénéficient des hausses des salaires.

  • 30 avril à 12:27 | arsonist (#10169)

    Je ne me souviens plus quelle personne a dit ce conseil mi-amusé , mi-moqueur :
    "Calomniez ! Calomniez ! Il en restera toujours quelque chose."

    Ce jour , en découvrant un post publié sur ce forum à 9:51 pm ,
    je me suis aperçu que ce conseil marche encore quelquefois de nos jours .
    En effet , à la lecture du post en question je ne puis m’empêcher de penser que
    les discours calomniateurs contre les Gasy qu’ "Observateurlucide" tient tous les jours sur ce site ont convaincu au moins un visiteur du forum.

    Ce visiteur a écrit explicitement à propos de nous autres les Gasy dans ledit post que :

    (i)les membres d’une ethnie particulière de chez nous bénéficient de la double nationalité ; ce qui n’est nullement le cas des membres des autres ethnies (de chez nous toujours)
    (ii)ces détenteurs de la double nationalité ont quitté notre île pour aller s’installer en France , où tout leur est accessible sans rien payer [oui ! oui ! ce visiteur l’a écrit textuellement comme tel]
    (iii)ces détenteurs de la double nationalité ne cessent de critiquer la France et les Français [peut-être ce benoît croit-il que tous les Français sont des fidèles copies de l’abbé Pierre et qu’il n’existe aucun Français vil colonialiste attardé ou enragé (comme qui vous savez) en France]
    (iv)ces détenteurs de la double nationalité sont majoritairement les organisateurs de la RNS [ce qui serait étonnant !]

    A parte :
    Je suis perplexe en lisant la dernière phrase dudit post .
    Parlant toujours des détenteurs de la double nationalité , [je cite] "qui cultivent la nostalgie du pays en insultant le pays qui les reçoit à tort" .
    Compte tenu l’évidente maladresse
    [perçue tout le long de la lecture de son texte]
    de l’auteur du post dans le maniement de la langue française , je me suis demandé : qu’est-ce que c’est que cette expression "à tort" qu’il a utilisée pour clore son message ?
    Cette expression , à l’endroit où elle est placée , modifie le sens du verbe "reçoit".
    Ce qui est un jugement que cet individu porte aux valeurs de la France .
    Cette personne se croit donc en droit d’émettre son jugement perso sur ce que sont les valeurs de la France !
    Par contre , si cet individu avait placé cette expression "à tort" à la place qu’il fallait pour modifier l’autre verbe de sa phrase , alors il n’aurait pas porté de jugement sur les valeurs de la France , mais tout en pointant de son doigt accusateur ceux qu’il juge .
    Son texte , avec exactement ses mêmes mots , se serait alors terminé comme ceci :
    "qui cultivent la nostalgie du pays en insultant A TORT le pays qui les reçoit" !

    Bof ! Mais tout le monde a le droit d’écrire ce que bon lui semble .
    Même moi , arsonist , qui sais juste ric-rac lire et écrire , je profite de ma liberté pour étaler ici mes délirants délires !
    Alors ...

    • 30 avril à 13:04 | Observateurlucide (#11307) répond à arsonist

      Arsonist,
      A force de prendre les menbres des autres etnies Gasy pour des cons et des demeurés ,certains commencent à s’exprimer !
      C’est bien ,cette chappe de plomb que vous avez mis sur ce pays commence a se fissurer !
      Alors ce sont souvent de petits détails ,des petites remarques ,mais on y va ,on y va !
      Je n’ai rien à voir avec ce mouvement ,mais je les encourage a se libérer comme les pécheurs de Fort Dauphin !
      Plus cela va mal dans un pays ,à cause de la gestion catastrophique de la minorité dominante ,plus la contestation apparaitra au grand jour !
      D’ailleurs dans quelques temps ,certains ne pourront même plus rentrer dans leur pays pour se protéger des missiles ,c’est pour dire

    • 30 avril à 13:13 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Ah ? Oui ?
      Ces missiles qui auront le bon goût d’épargner
      la vie d’ "Observateurlucide"
      et celle des autres vils colonialistes
      et des suprémacistes Blancs ?

      Saperlipopette !
      Des missiles vils colonialistes et suprémacistes Blancs ,
      eux aussi , quoi !

    • 1er mai à 15:33 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      ""Toute vérité n’est pas bonne à dire ."attention Observateur. Il en est un qui est pret à vous dénoncer aupres des autorité compétentes

    • 1er mai à 16:12 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Il fallait s’y attendre !

      Malgré les vives rouspétances des visiteurs de ce forum à l’encontre des jaloux et des envieux ,
      lesquels déversent des attaques perso contre les authentiques Gasy ,
      le kiringy "vatomena" ,
      soutien sans limites des vils colonialistes et des suprémacistes Blancs ,
      n’a rien compris .
      Absolument rien.

      Et ne voilà-t-il pas que ce kiringy "vatomena" se met allègrement à agir comme à son habitude .

      "vatomena" a sans doute déjà reçu les directives de ses maîtres vils colonialistes et suprémacistes Blancs .

      Et il a envoyé son dernier post ci-dessus , conformément aux dernières instructions de ses maîtres !

  • 30 avril à 12:29 | Besorongola (#10635)

    UN DRAME HUMANITAIRE SE PROFILE EN AFRIQUE.
    L’ENJEU CE NE SERAIT PLUS DE CONSTRUIRE DES BEAUX BÂTIMENTS MAIS DE PROTÉGER LE POUVOIR D’ACHAT DES MÉNAGES VULNÉRABLES !

    Selon le FMI l’inflation dans la région d’Afrique Sub-Saharienne devrait rester élevée en 2022 et en 2023, à respectivement 12,2 % et 9,6 %. C’est la première fois depuis 2008 que l’inflation moyenne dans la région atteindra de tels niveaux. Et c’est une situation inquiétante pour Madagascar qui est déjà l’un des pays à plus faible revenu de cette partie du monde.

    La guerre en Ukraine fait sentir ses effets sur les pays par trois principaux canaux, avec de grandes disparités entre les pays et dans ceux-ci :

    - Les prix des denrées alimentaires, qui représentent quelque 40 % des dépenses de consommation dans la région, augmentent rapidement. Environ 85 % des stocks de blé de la région sont importés. La hausse des prix des combustibles et des engrais pèse aussi sur la production alimentaire nationale. À eux tous, ces facteurs pénaliseront de manière disproportionnée les populations pauvres, surtout dans les zones urbaines, et accentueront l’insécurité alimentaire.
    La hausse des cours du pétrole alourdira la facture des importations des pays importateurs de pétrole de la région à hauteur de quelque 19 milliards de dollars, ce qui aggravera les déséquilibres commerciaux et augmentera les coûts du transport et d’autres produits de consommation. Les pays fragiles qui importent du pétrole seront les plus durement touchés : les soldes budgétaires devraient se dégrader d’environ 0,8 % du produit intérieur brut par rapport à la prévision d’octobre 2021, soit deux fois plus que pour les autres pays importateurs de pétrole. En revanche, les huit pays exportateurs de pétrole de la région profitent du renchérissement du brut.
    Le choc devrait compliquer un exercice d’équilibrage budgétaire déjà délicat, à savoir augmenter les dépenses de développement, accroître les recettes fiscales et contenir les tensions sur la dette. En général, les autorités budgétaires ne sont pas en bonne posture pour affronter de nouveaux chocs après la pandémie. La moitié des pays à faible revenu de la région sont déjà surendettés ou présentent un risque élevé de surendettement.
    La hausse des cours du pétrole représente aussi un coût budgétaire direct pour les pays à travers les subventions aux carburants, alors que, dans le contexte de l’inflation, une réduction de ces aides serait peu appréciée. Les tensions sur les dépenses ne feront que s’accentuer à mesure que la croissance s’essoufflera.Parallèlement, sur fond de hausse des taux d’intérêt dans les pays avancés, les financements pourraient devenir plus onéreux et plus difficiles à obtenir pour certains pays.
    Pour faire face à ces problèmes de taille, une riposte soigneusement planifiée s’impose. La politique budgétaire devra être ciblée afin d’éviter d’accroître la vulnérabilité liée à la dette. Les dirigeants devraient, dans la mesure du possible, avoir recours aux transferts directs en vue de protéger les ménages les plus vulnérables. Il serait en outre utile d’améliorer l’accès au financement pour les agriculteurs et les petites entreprises.

    • 30 avril à 12:32 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      ... Les pays qui ne sont pas en mesure d’accorder des transferts ciblés peuvent avoir recours à des subventions temporaires ou à des allégements d’impôts ciblés qui prendront fin à une date précise. Si elles sont bien pensées, ces mesures peuvent protéger les ménages.

      Afin de renforcer la résilience aux futures crises, il est toujours important que ces pays mettent sur pied des dispositifs de protection sociale.

      Les technologies numériques, comme l’argent mobile ou les cartes à puce, pourraient servir à mieux cibler les transferts sociaux, comme l’a fait le Togo durant la pandémie.

      Les pays importateurs nets de produits de base, à l’instar du Bénin, de l’Éthiopie et du Malawi, devront trouver des ressources pour protéger les populations vulnérables en redéfinissant les priorités de dépenses.

      Les pays exportateurs nets, comme le Nigéria, sont susceptibles de tirer parti de la hausse des cours du pétrole ; néanmoins, un gain budgétaire est possible uniquement si les subventions aux carburants qu’ils accordent sont limitées. Il est capital que les gains exceptionnels soient en grande partie affectés à l’agrandissement de la marge de manœuvre, grâce à des institutions budgétaires solides, par exemple un cadre budgétaire à moyen terme crédible et un système de gestion des finances publiques robuste.

      Pour trouver l’équilibre entre juguler l’inflation et stimuler la croissance, les banques centrales devront surveiller de près l’évolution des prix et relever leurs taux d’intérêt si les anticipations d’inflation s’inscrivent en hausse.

      Elles doivent aussi se prémunir contre les risques que des taux plus élevés font peser sur la stabilité financière et conserver un cadre d’action crédible sous-tendu par une grande indépendance et une communication claire.

      La communauté internationale doit passer à l’action pour atténuer la crise de la sécurité alimentaire. Dans leur récente déclaration commune, le FMI, la Banque mondiale, le Programme alimentaire mondial des Nations Unies et l’Organisation mondiale du commerce ont appelé de leurs vœux la constitution de stocks alimentaires d’urgence, l’octroi d’une aide financière, y compris sous forme de dons, une augmentation de la production agricole et la levée des entraves aux échanges, entre autres mesures.

    • 30 avril à 12:33 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      .... Si les pays du Groupe des Vingt respectaient leur engagement de transférer 100 milliards de dollars de leur allocation de droits de tirage spéciaux du FMI (DTS) à des pays vulnérables, il s’agirait d’une contribution majeure aux besoins de liquidité à court terme de la région et à son développement à plus long terme.

      Il existe plusieurs possibilités pour transférer les DTS, par exemple via le fonds fiduciaire pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance du FMI ou le nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, qui a suscité des engagements de près de 40 milliards de dollars.

      Enfin, pour certains pays, le rétablissement de la viabilité de la dette passera par un reprofilage de la dette ou par une restructuration pure et simple de la dette publique. Pour que cela se concrétise, le cadre commun du G20 doit mieux définir son processus et son calendrier de restructuration de la dette ainsi que l’application du principe de comparabilité de traitement entre les créanciers. Il importe également que les paiements au titre du service de la dette soient suspendus en attendant qu’un accord soit trouvé.

      Source RFI.

    • 30 avril à 18:35 | Turping (#1235) répond à Besorongola

      Besorogola ,
      Il faut qu’on sache avant de répondre au récit de RFI ,et autres que les aides et les emprunts ne font pas l’aumône pour développer les pays sous -développés ni en l’occurrence les pays en développement . Pas besoin de charité !
      - Soulignons que Les habitants de l’Europe, de l’Amérique du nord, du Japon et de l’Australie représentent 20 % de la population mondiale. Pourtant, ils détiennent à eux seuls 80 % des richesses du monde. 2. Les pays pauvres Les pays Afrique et en Asie. Ils représentent 80 % de la population mais ne possèdent que 20 % des richesses de la planète.
      - La question que chacun (e) doit se poser en permanence : Pourquoi les pays riches et puissants en s’endettant créent -ils de richesse en permanence tandis que les pays pauvres avec leurs politicards véreux en s’endettant s’appauvrissent sempiternellement , avec les dettes et les taux d’intérêts y afférents ne profitant quelques franges des voyous minoritaires ?
      Une des explications convaincantes :

      - « Le flux d’argent des pays riches vers les pays pauvres est minime par rapport au flux qui va dans la direction opposée. »

      Ce qu’ils ont découvert, c’est que le flux d’argent des pays riches vers les pays pauvres est dérisoire par rapport au flux qui va dans la direction opposée.

      En 2012, dernière année de données enregistrées, les pays en développement ont reçu un total de 1,3 milliard de dollars, y compris toute l’aide, les investissements et les revenus provenant de l’étranger. Mais cette même année, environ 3,3 milliards de dollars en ont coulé. En d’autres termes, les pays en développement ont envoyé au reste du monde deux milliards de dollars de plus qu’ils n’en ont reçu. Si nous regardons toutes les années depuis 1980, ces sorties nettes représentent un total impressionnant de 16,3 milliards de dollars – voilà combien d’argent a été drainé du sud de la planète au cours des dernières décennies. Pour avoir une idée de l’ampleur de cette situation, 16,3 milliards de dollars représentent à peu près le PIB des États-Unis.
      Ce que cela signifie, c’est que le récit de développement habituel l’a en arrière. L’aide est effectivement inversée. Les pays riches ne sont pas des pays en développement pauvres ; les pays pauvres sont des pays en développement riches.

      En quoi consistent ces grandes sorties ? Eh bien, il s’agit en partie de paiements sur dette. Depuis 1980, les pays en développement ont versé à eux seuls plus de 4,2 milliards de dollars d’ intérêts – un transfert direct en espèces aux grandes banques de New York et de Londres – à une échelle qui dépasse de loin l’aide reçue au cours de la même période. Un autre contributeur important est le revenu que les étrangers réalisent sur leurs investissements dans les pays en développement, puis rapatriés dans leur pays d’origine. Pensez à tous les bénéfices que BP extrait des réserves de pétrole du Nigéria, par exemple, ou que l’Anglo-American tire des mines d’or sud-africaines.
      - 

    • 30 avril à 18:36 | Turping (#1235) répond à Besorongola

      à suivre ,
      Besorongola
      Mais de loin, la plus grande partie des flux sortants est liée à la fuite de capitaux non enregistrée – et généralement illicite -. GFI calcule que les pays en développement ont perdu 13,4 milliards de dollars au total par la fuite des capitaux depuis 1980.

      La plupart de ces sorties non enregistrées ont lieu par le biais du système commercial international. Fondamentalement, les sociétés – étrangères et nationales – déclarent de faux prix sur leurs factures commerciales afin de détourner de l’argent des pays en développement directement dans des paradis fiscaux et des juridictions opaques , une pratique connue sous le nom de « facturation abusive ». Généralement, le but est d’éviter les impôts, mais cette pratique est parfois utilisée pour blanchir de l’argent ou contourner les contrôles de capitaux. En 2012, les pays en développement ont perdu 700 milliards de dollars en raison d’une mauvaise facturation commerciale, ce qui a été cinq fois supérieur aux recettes d’aide.

      Les entreprises multinationales volent également de l’argent dans les pays en développement par le biais d’une « simulation de facture identique », transférant illégalement des profits entre leurs propres filiales en simulant mutuellement les prix facturés sur la facture commerciale des deux côtés. Par exemple, une filiale au Nigéria pourrait éviter les taxes locales en transférant de l’argent vers une filiale liée dans les îles Vierges britanniques, où le taux d’imposition est en réalité nul et où les fonds volés ne peuvent pas être retrouvés.

      GFI n’inclut pas de faux semblant de facture dans ses chiffres, car c’est très difficile à détecter, mais ils estiment que cela représenterait 700 milliards de dollars supplémentaires par an. Et ces chiffres ne couvrent que le vol lié au commerce de marchandises. Si nous ajoutons le vol lié au commerce des services, les sorties nettes de ressources totales s’élèveront à environ 3 milliards de dollars par an.

      C’est 24 fois plus que le budget de l’aide. En d’autres termes, pour chaque dollar d’aide reçu par les pays en développement, ils perdent 24 dollars en sorties nettes. Ces sorties privent les pays en développement d’une source importante de revenus et de financement du développement. Le rapport du GFI révèle que les sorties nettes de plus en plus importantes ont entraîné une baisse des taux de croissance économique dans les pays en développement et sont directement responsables de la baisse du niveau de vie.

    • 30 avril à 18:39 | Turping (#1235) répond à Besorongola

      fin ,
      Qui est responsable de ce désastre ? Étant donné que la fuite illégale de capitaux est une grosse partie du problème, c’est un bon point de départ. Les entreprises qui se trouvent sur leurs factures commerciales sont clairement en faute ; mais pourquoi est-il si facile pour eux de s’en tirer ? Par le passé, les fonctionnaires des douanes pouvaient bloquer des transactions douteuses, rendant quasiment impossible toute fraude. Mais l’Organisation mondiale du commerce a affirmé que cela rendait le commerce inefficace et depuis 1994, les agents des douanes sont tenus d’accepter les prix facturés à leur valeur nominale, sauf dans des circonstances très suspectes, ce qui les empêche de saisir les flux de sortie illicites.

      Néanmoins, la fuite illégale de capitaux ne serait pas possible sans les paradis fiscaux. Et en ce qui concerne les paradis fiscaux, les coupables ne sont pas difficiles à identifier : il y en a plus de 60 dans le monde et la grande majorité d’entre eux sont contrôlés par une poignée de pays occidentaux. Il existe des paradis fiscaux européens, tels que le Luxembourg et la Belgique, et des paradis fiscaux américains, tels que Delaware et Manhattan. Cependant, le réseau de paradis fiscaux le plus vaste est de loin celui de la ville de Londres, qui contrôle le secret des communications dans toutes les dépendances de la Couronne britannique et les territoires d’outre-mer.

      En d’autres termes, certains des pays qui aiment tant vanter leurs contributions à l’aide étrangère sont ceux qui permettent le vol massif dans les pays en développement.

      Le récit de l’aide commence à sembler un peu naïf lorsque nous prenons en compte ces flux inversés. Il devient évident que l’aide ne fait que masquer la mauvaise répartition des ressources dans le monde. Cela donne aux preneurs l’air de donner, ce qui leur donne une sorte de haut lieu moral tout en empêchant ceux d’entre nous qui se soucient de la pauvreté dans le monde de comprendre comment le système fonctionne vraiment.

      Les pays pauvres n’ont pas besoin de charité. Ils ont besoin de justice. Et la justice n’est pas difficile à rendre. Nous pourrions effacer les dettes excédentaires des pays pauvres, les laissant ainsi libres de dépenser leur argent pour le développement plutôt que de payer des intérêts sur de vieux prêts ; nous pourrions fermer les juridictions du secret et imposer des pénalités aux banquiers et aux comptables qui facilitent les sorties illicites ; et nous pourrions imposer un impôt minimum mondial sur le revenu des sociétés afin d’éliminer l’incitation des sociétés à transférer secrètement leur argent dans le monde entier.

      Nous savons comment résoudre le problème. Mais cela irait à l’encontre des intérêts de banques et de sociétés puissantes qui tirent des avantages matériels considérables du système existant. La question est, avons-nous le courage ?

      Jason Hickel
      Le lien :https://www.anti-k.org/2019/08/11/laide-inversee-comment-les-pays-pauvres-developpent-les-pays-riches/

    • 30 avril à 20:53 | Turping (#1235) répond à Besorongola

      Correctif // .... ne profitant que quelques franges de voyous minoritaires.

    • 1er mai à 20:33 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      Le naif Vatomena croyait que le véritable patriote Malgache vivait avec courage dans son pays sans désespérer ,ne s’expatriait pour se mettre au services des vils colonisateurs de Paris et ne pérorerait pas stupidement sur la vie des malgaches autrefois ses frères.et à tout propos

    • 1er mai à 20:42 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      L’arso : Mondieu :qu’il est bete :Il ne fait pas honneur à l’intelligence des malgaches ,à leur finesse d’esprit

  • 30 avril à 12:47 | Besorongola (#10635)

    UNE TRÈS BONNE NOUVELLE POUR LE TOURISME MALGACHE MAIS RAJOELINA N’Y EST POUR RIEN.

    La plateforme Netflix s’est intéressée aux plus beaux parcs nationaux du monde dans une série de documentaires. Les Tsingy du Bemaraha, à Madagascar, font partie des lieux visités. De quoi redonner espoir au secteur touristique de cette zone enclavée de l’Ouest de l’île, à l’agonie depuis deux ans en raison de l’absence totale de clients.

    MAIS... le bras de fer continue entre les habitants d’un village de l’ouest de l’île et l’organisme chargé de la gestion des parcs nationaux. Depuis le 16 août 2021 , l’accès au parc national des Tsingy du Bemaraha, l’un des sites les plus prisés de l’île, est fortement perturbé par la population locale qui revendique le versement de 50 % des droits d’entrée. Une action coup de poing, au pic de la saison touristique, qui fait grincer des dents des tours opérators.
    Les lieux touristiques n’ont pas de différence avec les sites minières, les habitants ont le droit de bénéficier des retombées financières sur les profits.
    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20220427-madagascar-un-documentaire-produit-par-netflix-met-en-lumi%C3%A8re-le-parc-national

    • 1er mai à 20:36 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      Inutile de dire au vil mérino :Allez vous en . Il es déjà pari depuis longtemps pour se mettre au service des pires suprémacistes :les Blancs

  • 30 avril à 12:55 | Besorongola (#10635)

    🙏🙏🙏🙏🙏APPEL SOLENNEL 🙏🙏🙏🙏🙏

    J’ENCOURAGE TOUS CEUX QUI AIMENT CE FORUM DE PUBLIER AU MAXIMUM DES POSTS CONCERNANT MADAGASCAR POUR EMPÊCHER LE MONOPOLE DES POSTS DE RÈGLEMENT, OU ATTAQUES PERSONNELLES.
    J’INVITE AINSI CEUX QUI ONT DÉCIDÉ DE PARTIR À REVENIR.

    CORDIALEMENT.

    • 30 avril à 13:07 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      Inutile de crier , "Besorongola" !
      On n’est pas sourd !

      Tenir tête à ceux qui visitent ce forum dans le seul but de traîner plus bas que terre les Gasy ,
      est-elle une attitude qui concerne Madagascar ,
      ou pas ?

      Et autre chose :
      La guerre qui a commencé sur le flanc Est du continent européen menace de s’étendre et risque d’embraser la planète entière :
      Madagascar est-il un pays de la planète , ou pas ?

      Évidemment , mes questions sont loin d’être solennelles , elles !

    • 30 avril à 13:12 | Observateurlucide (#11307) répond à Besorongola

      Besorongola,
      Moi je pense que c’est plutôt toi qui pollue ce forum avec tous ces copiés collés inutiles !
      Un forum c’est fait pour échanger des points de vues pas pour publier des articles de presse sans lien avec les discutions en cours ! Des placards entiers ,des centaines de lignes que personne ne lit, tu veux faire quoi avec cela ,empêcher la démocratie ?
      Si tu as des arguments valables, publient les ,mais arrête tes copiés collés qui ne te grandissent pas !

    • 30 avril à 13:46 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      ’Tony "Observateurlucide" vil colonialiste sady suprémaciste Blanc ’tony
      dia tsy maintsy toherina hatrany hatrany !

      Ka momba an’i Gasikara ary ve ny fanoherana azy ’tony , sa tsia ?

      Jereo tsara ery ambony ery fa misy olona milaza ho mpitsabo nify ,
      no efa resy lahatr’i vil colonialiste enragé sady suprémaciste Blanc ,
      ka dia namerina antsoratra izay rehetra foto-kevitra entin’ity "Observateurlucide" ’ty eto !

      Mailo ihany ’nareo mpanao politika Gasy ’tony k’le !
      Efa tsy eran’ny aina intsony anie ny manjo ny vahoaka gasy e !

  • 30 avril à 13:54 | Observateurlucide (#11307)

    arsonist,
    Eh oui ,Paris est la cible numéro 1 des russes ,je n’y peu rien !
    Demande à Shalom ,il a des contacts avec Wagner et donc les russes !
    Bon c’est là qu’il y a le plus d’émigrés ,mais qui puis-je ,moi, je suis pas russe !
    C’est sur ma petite ville ,risque moins et il y a beaucoup moins d’étrangers !
    S’il y a la troisième guerre mondiale ,l’armée va mobiliser tous ces nouveaux Français et enfin ceux -ci serviront vraiment leur nouvelle patrie !
    C’est sur quand arrivent des évènements de cette ordre ,on s’aperçoit qu’il n’y a pas que des avantages chez les vazaha !
    Certains on peur et pleurent comme des gonzesses ,ouin,ouin les blancs veulent tuez tous le monde ,ils disent !
    Rentre au Mozambique ,peu de risques de prendre un missile ,la bas !

    • 30 avril à 14:12 | arsonist (#10169) répond à Observateurlucide

      Du vil colonialiste enragé et suprémaciste Blanc "Observateurlucide" :

      [Je cite] "S’il y a la troisième guerre mondiale , l’armée va mobiliser tous ces nouveaux Français et enfin ceux-ci serviront vraiment leur nouvelle patrie." [Fin]

      Ce vil colonialiste enragé
      souhaite donc le déclenchement de la 3e guerre mondiale ,
      parce qu’il croit que "tous ces nouveaux Français" vont servir de nouveau de chair à canon ,
      comme en juin 40 avec les soldats qui venaient des colonies et avec les résultats que l’on sait !

      Cet abruti croit que les armes d’aujourd’hui sont les mêmes que celles de juin 40 !

      Et naïvement j’étais surpris par le fait qu’un visiteur de ce forum s’est laissé convaincre par les "lucides observations" de cet abruti d’ "Observateurlucide" !
      Et que de plus ce visiteur l’a fait savoir noir sur blanc dans un post !
      ’Fallait l’faire , hein !

  • 30 avril à 14:02 | Besorongola (#10635)

    Observateurlucide.
    Comme je l’ai dit à Dadabe je le dit à toi aussi !
    J’admets que je fais des copiés collés mais c’est dans le but de donner des éléments pour certains qui n’ont pas beaucoup de temps pour lire la presse.Je le fais régulièrement et volontairement depuis quelques semaines. Ce que je publie en grand nombre aussi a pour but d’éviter le monopole des attaques personnelles que tu veux et qui polluent ce forum. La preuve, hier tu étais vexé et tu as menacé de copier coller ce que tu pense important mais que les Malgaches s’en fichent royalement. Ce qui veut dire que tu veux être le centre du monde dans ce forum mais tu n’y arriveras pas tant que les gens qui aiment vraiment Madagascar sont présents ici.
    Ton problème c’est personnel et c’est Arsonist qui visiblement te hante jour et nuit. Ton combat c’est contre les merina mais je te dis que la guerre ethnique n’est plus comme au temps des français à Madagascar. Ceux qui cherchent à rallumer ce feu de division des malgaches par la division ethnique échouent systématiquement. Les Malgaches des côtes sont conscients maintenant que le véritable ennemi c’est la pauvreté mais pas les merina. Des mariages entre gens des cotes et des hauts plateaux sont courants et banalisés. Le combat de tous les Malgaches c’est de sortir le pays de sa situation actuelle malgré les divergences d’avis qui sont une richesse en démocratie mais pas une faiblesse.
    Sur ce je te laisse et si j’ai des conseils à te donner c’est de faire l’effort de travailler un peu plus la hauteur de tes posts.
    Je ne cherche pas la bagarre avec toi, Arsonist suffit déjà pour rendre ta vie difficile.

  • 30 avril à 14:03 | purgatoire (#11152)

    Belle analyse …..
    La Jirama a tellement cumulé les dettes à travers le temps que les autorités ont fini par prendre des décisions comme celui de ne pas autoriser ladite société à régler les factures de carburant qui lui sont présentées tant que celles-ci n’auront pas été auditées. Il faut dire que le stock d’arriérés cumulés par la Jirama dépasse les 1 000 milliards d’ariary, plus exactement 1 031 milliards d’ariary, qu’on en revient à se demander si l’existence de cette société est encore pourvue de sens. En tout cas, c’est ce qu’ont rapporté les autorités malgaches auprès du Fonds Monétaire International (FMI), du fait que la Jirama ne fait que cumuler les dettes. Cette société reflète parfaitement l’image de Madagascar qui, lui aussi, est criblé de dettes avec la recherche continuelle d’aides qui ne mène à rien. Il faut noter qu’outre les factures de carburant, il y a également la location des groupes électrogènes et l’achat d’énergie que la société d’Etat doit régler auprès des producteurs d’électricité. Mis à part cela, les services octroyés par la Jirama se dégradent de jour en jour tout comme la gouvernance à Madagascar. Il faut dire que les coupures d’électricité n’en finissent pas à Madagascar et c’est devenu une situation normale dans le pays, tout comme la corruption qui y est devenue une pratique coutumière. On s’étonne qu’on ne perçoive aucune évolution de la situation économique de Madagascar après plus de 60 ans d’indépendance. Dernièrement, le leader bien-aimé a exhibé avec fierté une multitude d’aides budgétaires du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque Mondiale suite à son déplacement à Washington, comme si c’était un exploit. Ce n’est guère la première, ni la dernière fois, que la Grande Ile bénéficie de l’aide budgétaire, mais le problème est que cela n’a aucun impact sur la vie des Malgaches. Autrement dit, Madagascar ne fait que cumuler les dettes, tout comme la société Jirama. Il est à noter que la Jirama bénéficie d’une subvention considérable où pour l’année 2022, le plafonnement des transferts à la Jirama est resté fixé à 380 milliards d’ariary. Tout ça pour dire que tout comme le pays où ladite société est implantée, la Jirama est encore loin de l’autonomie financière.
    Jean Riana

  • 30 avril à 14:31 | lé kopé (#10607)

    Encore une fois , sans être Pédagogue , quel est le pourcentage de "posts" concernant le sujet du jour , par rapport aux règlements de comptes personnels ? Dans un devoir , ou une dissertation , 90% sinon plus, sont hors sujet . Revenons à nos moutons , et ceux qui veulent détruire ce site , car cela les gênent que de simples profanent puissent parler et écrire mieux qu’eux(subconscient), ceux là , ont réussi à perturber la seule TRIBUNE où le débat d’idées et la convivialité étaient transcendés . Revenons à la raison , et invitons tous ceux qui ont déserté ce site , à revenir , car on a besoin d’eux pour relever le débat . Promis , on essaiera de ne pas vous embêter avec nos problèmes d’EGO , et on ne parlera que des problèmes du Pays , qui nous concernent tous. .

    • 30 avril à 16:37 | Besorongola (#10635) répond à lé kopé

      Merci Le kopé ! De toute façon le bon sens l’emportera forcément !

  • 30 avril à 14:34 | Turping (#1235)

    On parle ces derniers temps des mesures gouvernementales dans le cadre d’augmenter les salaires des fonctionnaires et cette fois-ci dans le secteur privé . Concernant la décision prise pour la forme il n’y a rien mal si les mesures annoncées seront concrètement réalisées .C’est un avancement à reculons (2 pas en avant et 3 pas en arrière).
    - Où est la problématique sur le fond ?
    - C’est l’augmentation des personnes qui vivent dans la précarité et la paupérisation collective car les hausses de salaire ne compensent plus l’inflation . Dans l’état actuel des choses le taux d’inflation est très largement supérieur aux augmentations virtuellement proposées non rendues publiques .
    - En bref ,dans le concret seule l’augmentation des productivités , et la réduction du taux de chômage ,création de richesses pour les produits d’exportations et les devises qui restent l’apanage pour sortir de cette misère crasse .Tant que la CORRUPTION endémique reste le maître absolu pour que les uns montent sur les autres ,la distribution de richesses ne sera au rendez-vous ,....Un pays qui vit dans le climat d’insécurité n’avance guère.
    N.B // Ces derniers temps ,ce forum devient le théâtre des diatribes ne mettant plus les vraies valeurs de discussions qu’on ait connu avant pour rehausser réellement les débats .Dommage !

  • 30 avril à 14:58 | Isandra (#7070)

    Le Président plaide pour les travailleurs, mais, il n’impose pas, même si la relance économique est au beau fixe. Il regarde d’abord la situation avant de proposer cette hausse.

    « Poursuite de la relance des activités économiques durant le dernier trimestre de 2021, exprimée dans l’Enquête de Conjoncture Économique (ECE) de janvier 2022. À l’instar du précédent trimestre, les grandes entreprises et celles de taille moyenne ont enregistré des accélérations d’activité favorisées par la hausse saisonnière de la demande. L’agrégation des soldes d’opinion et de perception des entreprises sur leur vente, leur carnet de commande, leur investissement, leur embauche et leur bénéfice a atteint 23,3 pour cent au quatrième trimestre, contre 5,4 pour cent au troisième trimestre et -14,0 pour cent au deuxième trimestre de 2021 ;

    - Accélération du rythme trimestriel des crédits bancaires au quatrième trimestre de 2021, soit 10,5 pour cent, après 5,7 pour cent au trimestre précédent. Les Crédits à Court Terme ainsi que les Crédits à Moyen et Long Terme ont respectivement participé à cette croissance à hauteur de 7,4 points de pourcentage et de 3,2 points de pourcentage. À fin décembre 2021, les crédits bancaires se sont accrus de 19,6 pour cent, contre 14,3 pour cent en décembre 2020 ; »

    En 2021, les exportations de biens ont enregistré une croissance de 37,5 pour cent, contre une baisse de -25,4 pour cent sur la même période en 2020.
    Leurs valeurs nominalesse sont établies à 2 678,9millions de dollars US en 2021, contre 1 948,7 millions de dollars US en 2020. "

    • 30 avril à 17:17 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra.
      Qui profite vraiment de ces crédits bancaires ? Est-ce que les artisans et les agriculteurs en bénéficient et quel est le pourcentage de leur part dans ces crédits ?
      Depuis que la vache à lait CNaps ne donne plus de lait, il est fort probable que les hommes d’affaires proches de Rajoelina se tournent vers les banques. Naina ANDRIATSITOHAINA possède une banque mais il était allé faire des emprunts à la CNAPS. Les conditions ne sont pas pareil car la Banque centrale a de l’œil sur les activités des banques tandis que à la CNAPS ça se fait de main à main avec le PDG ami.

  • 30 avril à 15:47 | Albatros (#234)

    Un petit hors sujet !.
    Quoique vers la 15ème minutes du reportage, il est fait allusion à un "secteur privé" florissant à Madagascar :

    https://www.arte.tv/fr/videos/086923-002-A/la-vie-secrete-des-mangroves/

  • 1er mai à 12:53 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaokoum
    Depuis belle lurette, avec le présent régime c’est toujours la charrue avant les zébus concernant ses pseudos consultations à l’endroit d’autrui n’est-ce pas ? C’est juste bon pour valider ce qu’il a décidé au préalable et unilatéralement n’est-ce pas ?
    Le professeur Macron a mis le point sur le i concernant la hausse de salaire de 10% de Mme Marine Le Pen n’est-ce pas ? Copie-coller et ignorance obligent, voilà que cette idée refait surface chez nous sans ses tenants et aboutissants et avec forcing n’est-ce pas ? Quid de la future LFR de ce mois de mai ?

  • 1er mai à 14:37 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Des consultations sont-elles déjà en cours avec le secteur privé, les sociétés civiles et les syndicalistes éventuellement pour sa confection ou doit-on encore attendre l’arrivée des documents y afférents à l’AN et au Sénat pour en savoir ses teneurs et lancer les pseudos consultations comme toujours ?

  • 1er mai à 15:46 | Besorongola (#10635)

    Phillipe-Auguste Ramanankirahina (1860-1915)

    En 1888, Ramanankirahina devient le premier malgache diplômé de l’Ecole d’Architecture de Paris.
    A son retour à Madagascar, il est désoeuvré, Rainilaiarivony ne voulant donner de rôle d’importance à ceux qui pourraient lui faire ombrage.
    C’est surtout en 1905 qu’il s’illustre en réalisant les portraits d’Andrianampoinimerina en s’inspirant du portrait d’un chef de la côte sud-ouest de Madagascar.
    Il fait une copie du grand tableau de Radama I réalisé en 1826 par le français André Copalle.
    Le tableau de Ranavalona I, que personne n’a pu dessiner ni photographier, est réalisé à partir d’une phototographie de la la princesse Rabodo. Il réalise également ceux des reines Rasoherina, Ranavalona II et Ranavalona III à partir de leurs photographies.
    Ces portraits son présentés à l’Exposition coloniale de Marseille et sont vulgarisés par la suite à travers les établissements et bien plus tard les ouvrages notamment d’histoire.
    En 1909, il occupe le poste d’assesseur à la Cour d’appel et de la Chambre d’homologation.
    Ramanankirahina s’éteint le 16 mars 1915 à 55 ans.
    https://www.alamyimages.fr/photos-images/roi-andrianampoinimerina.html

  • 1er mai à 16:36 | Ra-Jao (#282)

    L’interventionnisme de rajoely dans le secteur privé est de lus en plus insupportable. Imposé une augmentation de salaire alors que les décisions qu’il a prises lors du Covid19 ont mis les entreprises à genoux. Je ne sais pas ce qu’elles en penserait les entreprises du tourismes, les entreprises des travaux publics qui n’ont pas encore été payé par l’Etat pour les travaux qu’elles ont livrés etc.
    Bien aventuriers ceux qui veulent entreprendre dans ce pays qui tend de plus en plus vers l’autocratisme

  • 1er mai à 19:26 | el che (#344)

    « Les discussions des autorités malgaches avec le groupement des patronats ont été intenses et littéralement chaudes, selon les indiscrétions.
    Ni la présidence ni les représentants du secteur privé ayant participé à cette réunion n’ont révélé les tenants et aboutissants de cette rencontre. (MT)


    Eh bien voilà, personne ne saura les tenants et les aboutissants de ces discussions entre le président et les patrons du privé !...
    Mais bon, à quoi sert-il de discuter ? Des mauvaises langues disent qu’ils se tapaient une partie de belote…d’où ces tapages à huis clos.
    Plus sérieusement, il n’existe aucun moyen réel et sérieux pour l’État d’imposer une augmentation de salaire aux salariés du secteur privé.

  • 1er mai à 21:56 | arsonist (#10169)

    Sans vraiment le vouloir ,
    je constate que je suis un cauchemar
    pour le kiringy "vatomena" ,
    cet auto proclamé Gasy ,
    soutien sans faille des vils colonialistes et des suprémacistes Blancs !

    À mon grand regret , bien sûr .
    Désolé !

    • 2 mai à 06:52 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Trouble de la personnalité ? Un jour il se dit mérina noit et crépu et le lendemain il se voit Blanc colonial et suprémaciste de Paris ;De sa vie il fait un cauchemar Seigneur secourez le

    • 2 mai à 08:52 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Désolé !
      Je ne savais pas que , malgré moi , je ferai le cauchemar qui hante jour et nuit l’esprit de ce kiringy "vatomena" ,
      qui s’auto proclame Gasy ,
      mais qui est un serviteur des vils colonialistes et un soutien sans faille des suprémacistes Blancs .
      Désolé ! Vraiment !

    • 2 mai à 11:49 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Seigneur ,secourez le.Il vit ,il pense dans des nuages noirs Accordez lui de revenir à un état normal

  • 2 mai à 01:35 | Shalom (#2831)

    ... Jerijereo ny an’ny tena
    FA MILA MPAMONJY NY FIRENENA ...
    "Rafidimanantsoa"

    • 2 mai à 09:49 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      ...
      Isika rehetr’izao no akanga miara dia
      Tsy azo kotabaina na ravana koa
      Haingon’ny tanàna ravaky ny ala
      Zoky zandry tia miray anaty vàla ...

  • 2 mai à 10:02 | Observateurlucide (#11307)

    Shalom ,Tu as expérimenté le site de Wagner ?
    Il t’ont donné un rendez vous ?
    Un bon gros et gras militaire gasy bedonnant ,peut être cela ne les intéresse pas !
    Il est vrai que donner un cv basé que sur des expériences militaires gasy ,cela ne vaut pas grand chose !

    • 2 mai à 10:09 | arsonist (#10169) répond à Observateurlucide

      La haine des Gasy , en général ,
      des Merina , en particulier ,
      est chevillée au corps
      de ce vil colonialiste enragé
      et suprémaciste Blanc
      qu’est cet "anticaste" auto proclamé "Français souchien à la peau blanche" !

  • 2 mai à 10:18 | Observateurlucide (#11307)

    Arsonist,
    J’ai des doutes sur l’intégrité mentale de certains de tes soutiens mérina !
    Besongorala ,vatomena ,shalom et d’autres petits cerveaux te prennent pour une sorte de gourou local et tout cela parce que tu serais bon en maths et que est devenu fonctionnaire Français !
    Les pauvres s’ils savaient la fiarde intellectuelle que t’ es (voir dico de la campagne française ,c’est du patois) !
    Comme tu l’a avoué ici, t’es un mercenaire qui peut s’adapter a toutes sortes de situations ,mais tes pauvres copains t’imagines comme un pur mérina !
    C’est sur c’est ta force chez les faibles du cerveau !
    Comme on le dis ,au royaume des aveugles ,les borgnes sont rois !
    L’important, pour toi , c’est que tout cela flatte ton incommensurable vanité, ton talon d’Achille !
    On est pas sorti de l’auberge avec ces ploucs de broussards !

    • 2 mai à 11:45 | vatomena (#8391) répond à Observateurlucide

      Pardon l’observateur. Pour moi le Vatomena Sieur Mérino est un nuisible . Comme disait un ami marseillais : c’est un embrouilleur ... néfaste

  • 2 mai à 10:46 | Besorongola (#10635)

    LES ROUTES DÉLABRÉES, L’AUGMENTATION INÉVITABLE DU PRIX DES CARBURANTS, OBLIGENT LES TRANSPORTEURS D’AUGMENTER LES FRAIS DE TRANSPORT. L’AUGMENTATION, L’INFLATION GALOPANTE... TOUTES LES CONDITIONS POUR UNE EXPLOSION SOCIALE !

    CIRCULATION - Les transporteurs des lignes régionales et nationales envisagent une révision à la hausse de leur tarif

    Antananarivo, 29 Avril, 16h07 - L’augmentation des frais de transport pour les zones régionales et nationale à l’étude. Beaucoup de transporteurs estiment que le tarif actuel des transports régionaux et national ne correspond plus à l’inflation actuelle. Ils ne pensent néanmoins à augmenter les frais de transport que lorsque les prix des carburants seront en hausse.

    ⭕A une éventuelle hausse des prix des carburants s’ajoutent pourtant déjà l’augmentation des prix des pièces de rechange, le mauvais état des routes nationales qui deviennent de plus en plus impraticables, et entrainent encore plus de dégradations sur les véhicules de transport. Ils évoquent également l’insécurité sur les routes laquelle accroît encore plus les dépenses.

    ⭕Pour Fidy Ranaivoson, président directeur général de Mak’Auto, gérant de la gare Makis Andohatapenaka, "l’augmentation des frais de transport dépend des transporteurs". Mais "si elle est effective le nouveau tarif se décidera lors d’une réunion”. Un autre responsable au sein de la même gare routière mentionne que les voyageurs seront avisés au moins 15 jours avant l’application d’un nouveau tarif des frais de transport. Il assure qu’il ne doit pas y avoir d’augmentation abusive.

    ⭕Outre les transporteurs des zones régionales et nationales, les coopératives de transport en commun urbain et suburbain ont déjà averti d’une augmentation des frais de transport dès que les prix des carburants enregistrent une hausse. Pour l’instant, les prix à la pompe restent administrés par l’Etat. Andry Ramaroson, ministre de l’Énergie et des hydrocarbures avait indiqué que les prix actuels des carburants à la pompe ne devraient pas augmenter avant Juin. Mais ils devraient augmenter, et le président de la République y avait déjà préparé l’opinion lors de son point de presse à son retour de Washington.

    • 2 mai à 10:48 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      .... PERSPECTIVES ECONOMIQUES – Le Fonds monétaire international prévoit un taux d’inflation à 8,8% pour Madagascar cette année

      Antananarivo, 2 Mai, 10h05 – Mise à jour. Mis à jour. Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une augmentation à 8,8% du taux d’inflation pour Madagascar cette année. Le taux d’inflation qui était encore estimé à 6,3% à l’issue de la première revue de l’accord au titre de la Facilité élargie de crédit (FEC), au mois de Mars a été révisé au mois d’Avril.

      ⭕Ce scénario a été toutefois prévisible pour l’Institut national de la statistique (Instat) qui avait déjà souligné, dans son rapport au mois de Juillet 2021, des prévisions pour 2022 « qui afficheraient un taux moyen d’inflation dépassant la barre de 7% ». Ce, bien que ce rapport publié l’année dernière n’ait pas pris en compte le contexte de l’année 2022, comme la crise en Ukraine par exemple.

      ⭕Dans sa note sur les perspectives de l’économie mondiale (WEO), le FMI a souligné en effet que l’inflation est devenue élevée et s’installe dans la durée, notamment avec la crise en Ukraine. Le taux moyen de l’inflation est de 8,6% dans les pays émergents et les pays en développement (+2,7 point en pourcentage). Ce sont les pauvres qui pâtissent le plus de cette situation. « Une action publique équilibrée est nécessaire pour maintenir les aides en faveur des plus défavorisés, combattre la pandémie et l’inflation, juguler les risques financiers et favoriser la croissance et les emplois », recommande cette institution de Bretton Woods.

      ⭕Le Président de la République, Andry Rajoelina, réalise l’étendue du problème et a discuté avec des représentants du secteur privé sur la manière de faire face à cette situation, avec l’augmentation des salaires, en fin de semaine dernière. Le chef de l’Etat a notamment soumis une hausse dégressive des salaires en fonction des catégories professionnelles pour la fonction publique. Ainsi, les salaires les plus bas connaîtront une hausse de 25% tandis que les salaires les plus élevés augmenteront de 5%.

      ⭕Pour le secteur privé, le chef de l’Etat a suggéré que l’Etat prenne en charge la différence entre le salaire minimum d’embauche de la catégorie professionnelle la plus basse et le montant du salaire minimum imposé par l’Etat, soit la somme de 30.000 ariary. La hausse pour les autres catégories professionnelles devrait relever de la discrétion des entreprises, avait insisté le chef de l’Etat, alors que le secteur privé avait milité pour le maintien de la hausse à 9,9% pour toutes les catégories professionnelles.

    • 2 mai à 10:48 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      .... TRAVAIL - Le salaire minimum de la catégorie professionnelle la plus basse passe à 250.000 ariary, le salaire des fonctionnaires augmente de 5% pour les rémunérations le plus élevées, de 25% pour les salaires les plus bas

      Antananarivo, 1er Mai, 20h53 - Les plus bas salaires en hausse. Le président de la République annonce que le salaire minimum dans le secteur privé passera de 200.000 ariary à 250.000 ariary. Dans le secteur public, la hausse sera de 25% pour les plus bas salaires.

      ⭕L’augmentation sera moins importante pour ceux qui gagnent déjà beaucoup, poursuit le chef de l’Etat dans son discours à l’occasion du 1er Mai. S’il laisse au secteur privé le soin de fixer la hausse prévue pour les catégories professionnelles plus élevées, il prévoit une hausse de 5% pour les cadres à gros salaires dans la fonction publique.

      ⭕Le secteur privé avait prévu que le salaire le plus bas devrait passer à 220.000 ariary suite aux négociations avec les syndicats. Mais "comme il faut augmenter autant que possible les salaires les plus bas, l’Etat prendra en charge la différence", souligne le chef de l’Etat. Pour les autres catégories professionnelles, le secteur privé devra prendre lui-même les dispositions, poursuit-il encore.
      www.2424.mg

  • 2 mai à 10:53 | Besorongola (#10635)

    inflation en hausse et une croissance mondiale en baisse. Le FMI a abaissé, mardi 19 avril, ses prévisions de croissance mondiale à 3,6 % pour 2022, en diminution de 0,8 point par rapport à celles de janvier. Une révision justifiée par la guerre en Ukraine, les sanctions contre la Russie et les confinements mis en œuvre en Chine pour endiguer la pandémie de Covid-19.

    Le FMI anticipe aussi une inflation plus élevée et plus longue que prévu. La guerre en Ukraine va perturber les chaînes d’approvisionnement, à peine remises des désorganisations des deux dernières années liées aux fermetures d’usines, à la hausse du prix du fret maritime et à la congestion des ports. Ces nouvelles perturbations vont surtout affecter le commerce de blé (dont l’Ukraine et la Russie assurent 30 % de l’approvisionnement mondial) comme de maïs, et renchérir le cours des matières premières. « L’ampleur de ces changements dépend non seulement de la baisse des exportations en raison du conflit et des sanctions, mais aussi de l’élasticité de l’offre et de la demande mondiales », analyse le FMI, qui considère que les réserves d’autres pays peuvent être plus facilement utilisées pour le pétrole que pour le gaz.

    Lire aussi Article réservé à nos abonnés Depuis le début de la guerre en Ukraine, les prix du blé ont dépassé des sommets
    Les pays européens sont parmi les plus touchés par le choc économique de la guerre en Ukraine, en raison de leur proximité : les prix à la consommation devraient y augmenter de 12,6 % en 2022 (et 5,3% en zone euro), à des niveaux comparables à ceux observés en Amérique du Sud ou au Moyen-Orient, et la hausse du PIB y est fortement revue à la baisse, à 2,8 %, en diminution de 1,1 point par rapport aux prévisions de janvier.

    « Ondes sismiques »
    En comparaison, la croissance aux Etats-Unis n’est revue à la baisse que de 0,3 point de pourcentage, principalement en raison d’un durcissement de la politique monétaire et d’une baisse de l’activité chez ses partenaires économiques. « Les effets économiques de la guerre se propagent de loin en loin – comme les ondes sismiques qui partent de l’épicentre d’un tremblement de terre –, principalement par le biais des marchés des matières premières, du commerce et des flux financiers », écrit le nouveau chef économiste du FMI Pierre-Olivier Gourinchas, dans son introduction aux prévisions.

    « Le resserrement des conditions financières va mettre en lumière les vulnérabilités des emprunteurs souverains et privés », met en garde le FMI

    Les « ondes sismiques » peuvent être d’autant plus dévastatrices que la situation financière internationale est fragile. « Le resserrement des conditions financières va mettre en lumière les vulnérabilités des emprunteurs souverains et privés », met en garde le FMI. La guerre en Ukraine complique le travail des banques centrales. Si elles augmentent leurs taux trop brutalement dans les grandes économies développées, elles pourraient déclencher une fuite de capitaux des pays émergents avec, à la clé, une crise financière. Et elles pourraient aussi nuire à la reprise de l’activité.

    La suite est dans le lien suivant :

    https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/04/19/le-fmi-revoit-a-la-baisse-ses-previsions-de-croissance-mondiale-et-s-inquiete-des-risques-d-instabilite-financiere_6122794_3234.html

    • 2 mai à 11:00 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Rajoelina fixe le salaire minimum à 250. 000 Ar au lieu de 200 000 mais comment un malagasy pourra vivre avec 250.000Ar vue qu’une chambre a louée maintenant pas au moins de 500.000fmg ou 100 000 Ar.. . sans parler du quotidien ni les frais de tous les jours. Je me demande comment les ménages arrivent à gérer 250.000ar actuellement avec des enfants scolarisés, un loyer de 100 000 Ar, factures, Jirama, courses quotidiennes, frais du bus pour le boulot.....

      C’est normal que Madagascar devient la première puissance mondiale de la corruption. On est obligé de mentir même voler pour vivre. C’est normal que les administrateurs deviennent des pirates au col blanc.

  • 2 mai à 11:04 | Besorongola (#10635)

    FONCTION PUBLIQUE - Le président de la République annonce une hausse des salaires des fonctionnaires, le décret d’application de la hausse des salaires dans le secteur privé en attente d’une rencontre avec les groupements patronaux

    Antananarivo, 25 Avril, 17h02 – Les salaires des fonctionnaires devraient aussi augmenter. Le président de la République Andry Rajoelina a annoncé ce lundi au cours d’un point de presse à son retour de Washington qu’il y aura une hausse des salaires des fonctionnaires. Il n’a pas encore donné de détails sur le taux de l’augmentation prévue, mais il affirme vouloir le faire une fois qu’il aura discuté avec le secteur privé de la hausse que celui-ci prévoit de faire. « Je vais appeler tous les groupements du secteur privé », souligne Andry Rajoelina. « Nous allons discuter ensemble de la hausse des salaires », précise-t-il.

    ⭕Les partenaires sociaux s’étaient déjà mis d’accord à l’issue d’une série de consultations d’une hausse de 9,9% de la valeur du point d’indice dans le secteur privé. A l’issue de ces discussions, il était convenu que le salaire minimum d’embauche pour la catégorie professionnelle la plus basse passerait à environ 217.000 ariary dans le secteur non agricole et à 220.000 ariary dans le secteur agricole. Il n’était plus attendu que l’adoption du décret d’application en Conseil des ministres.

    ⭕Une hausse des salaires des fonctionnaires avait également été déjà prévue dans la loi de finances de 2022. Le gouvernement avait déjà une enveloppe de 140,8 milliards d’ariary de « majoration de salaire par rapport à l’évolution attendue de la conjoncture socio-économique ». L’enveloppe totale de la masse salariale, qui a augmenté de 325,1 milliards d’ariary, a connu une hausse de 11,1% par rapport au budget de 2021. Outre la hausse des salaires, cette augmentation du budget consacré au solde s’explique aussi par le recrutement prévu de près de 23.000 agents de l’Etat en 2022.
    www.2424.mg

    • 2 mai à 15:23 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Jacques miarahaba anao.
      Voaray 5/5 ny hafatra fa misaotra betsaka.
      Mankasitraka.

  • 2 mai à 11:04 | Observateurlucide (#11307)

    Besorongola,
    Un forum n’est pas un site d’infos générales !
    Tape forum sur google ou autres et ils vont t’expliqué cela !
    Si des intervenants sur ce site veulent du fil info ,ils vont sur Orange ou autre site gasy spécialisé et n’ont donc pas besoin de toi !
    Bon je sais dans ce pays ,un seul type ,s’il appartient a la caste privilégiée ,peut enmerder tous le monde sans problème ! Ce serait un sans dent ,sa vie serait menacée !
    Quel misérable pays !

    • 2 mai à 11:45 | Besorongola (#10635) répond à Observateurlucide

      Observateurlucide.
      Tu as raison, c’est emmerdant pour certains qui manquent de culture de lire la presse.
      Tant que tu te focalise sur la personne d’Arsonist tu n’aura pas de soutien ici. Apporte plus d’infos et plus de tes tes analyses sur la situation de Madagascar et laisse tomber Arsonist. Comme ton idole Zemmour qui prétend défendre la France du grand remplacement, Arsonist est aussi là pour défendre les Malgaches de cette mentalité de certains blancs nostalgiques des temps révolus qui sont convaincus de leur supériorité. Les participants de ce site sont en majorité des des intellectuels, des élites qui sont installés à l’étranger pour fuir les représailles de Rajoelina et ils ont raison. Cela ne sert strictement à rien de revenir au pays et d’aller au casse-pipe. Si tu as remarqué, les anciens ministres qui n’ont pas les moyens de partir croupissent dans le geôle de Rajoelina.

    • 2 mai à 12:56 | Observateurlucide (#11307) répond à Observateurlucide

      Besorongola,
      C’est bien ce que j’ai écris ce matin ,si vous croyez un type comme arsonist c’est bien que vous avez un problème collectif de structure mentale !
      Quand à réformer ce pays ,loin de moi cette idée ,plus vous êtes faibles notamment économiquement, comme depuis l’indépendance ,plus la France fait ce qu’elle veux dans la région ,mais apparemment ce constat ne vous est pas encore arrivé au cerveau !
      Donc continuez vos abrutisse ries avec les Rouges et votre système politique pourrit ,tout va bien sauf pour 98% de la population Gasy ! Alefaso les broussards !

    • 2 mai à 13:48 | Jacques (#434) répond à Observateurlucide

      2 mai à 11:45 | Besorongola (#10635) répond à Observateurlucide

      Miharaba anao, Besorongola,

      Tsy aleo ve avela hitabataba sy hivohovoho ohatr’ny alika very tompo eo ve lery ? Io olona efa very saina, tsy mahatsapa akory ny olam-pahasalamana mihanjetra aminy (efa in-2 izao no nazony aretim-po, tapaka lalan-dra) dia mbola mandany fotoana eto amin’ity forum gasy ity. Aza asiana valiny intsony ny hadalan’lery, i Arsonist efa mampanofy ratsy azy tsara mihitsy.

      Mankasitraka, Besorongola.

  • 2 mai à 11:13 | Besorongola (#10635)

    POUR QUAND LE CHÈQUE ALIMENTAIRE POUR LES MÉNAGES MODESTES À MADAGASCAR ?
    "Selon 20’ Macron envisage de donner des chèques alimentaires 2022 : Qui pourra en bénéficier et pour quel montant ?
    MIS À JOUR LE 29/04/22 À 11H14
    Emmanuel Macron a promis « un chèque alimentaire » en 2022 pour permettre aux revenus modestes de consommer français et d’avoir accès aux circuits courts

    Baisse du pouvoir d’achat, hausse du coût du carburant et de l’énergie, etc. L’idée d’un chèque alimentaire versé aux ménages chaque mois, « pour favoriser une alimentation de qualité », devrait très prochainement se concrétiser.
    Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, a annoncé, le 17 avril, une mise en œuvre « dès après l’élection ». Nous y sommes. 20 Minutes fait le point sur les contours de cette promesse électorale.

    Quel est l’objectif de ce chèque alimentaire ?
    En premier lieu, faire face au contexte : l’inflation en France a bondi de 4,8 % sur un an en avril après 4,5 % un mois plus tôt selon les chiffres publiés ce vendredi matin par l’Insee. Et donc, comment, en parallèle, permettre aux plus modestes « de bien se nourrir » ? C’est l’ambition affichée par ce chèque alimentaire.

    Cette mesure avait été annoncée par Emmanuel Macron dès décembre 2020 devant la Convention citoyenne pour le climat. « L’idée, c’est de dire que vous avez aujourd’hui près de huit millions de nos concitoyens qui ont du mal à avoir accès aux productions locales, aux productions de qualité, à nos productions françaises en réalité et donc il faut leur donner un coup de pouce pour les aider à acquérir cela », avait explicité, dimanche 17 avril, sur France 3, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture...

    La suite est ici :

    https://www.20minutes.fr/economie/3280127-20220429-cheque-alimentaire-2022-pourra-beneficier-montant

    • 2 mai à 17:03 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      Observateur:: : Aujourd’hui c’est la Chine qui sans protestation pressure le pays . que deviendra le pays quand il lui faudra rembourser tous ses emprunts Idem pour la France que le président Macron fait vivre à Crédit.. ; Le remboursement sera apres lui, apres eux
      Cessation de paiement à prévoir

  • 2 mai à 11:22 | lé kopé (#10607)

    La hausse des salaires des fonctionnaires , et des agents du privé était inévitable à cause de l’envolée du prix des PPN ces derniers temps . Et cela , en attendant la hausse du prix du carburant qui est incontournable avec la Guerre en Ukraine . La révolte qui était imminente , pourra attendre , mais ce sursis ne sera que de courte durée , car l’inflation galopante , que l’Eat ne maîtrise plus , sera le facteur déclencheur de cette insatisfaction . Si l’on tient compte de l’informel dans notre pays , l’on ne peut pas mettre sous cloche les revendications de ces derniers qui ne bénéficient pas des subsides de l’Etat , en n’étant pas fonctionnaires . Le dilemme de ce Pays est donc de satisfaire les uns, tout en laissant sur la route une frange de la Société . En déshabillant Pierre , pour habiller Paul , cela créera une autre injustice , qui aggravera la fracture sociale , sans tenir compte de la loi de l’offre et de la demande , qui dicte l’économie de marché .Bref c’est le serpent qui se mord la queue , et ce cycle infernal n’est pas près de s’arrêter , tant que nous sommes gouvernés par des incapables .
    La fin du Ramadan est aussi fêtée aujourd’hui chez nous(EID et Fitr Mubarak)), et notre ami sur le forum ne devrait pas intervenir , pour indisponibilité . C’est le cas de l’Administration Malagasy , qui a introduit récemment cette commémoration dans le calendrier des jours fériés . C’est ce que l’on appelle l’Unité dans la Diversité . Salut les Copains .

  • 2 mai à 11:40 | vatomena (#8391)

    toute révolution n’améne pas un mieux etre dans les premiers temps ; Ce serait plutot le contraire.il faut parfois des années pour retrouver l’éqilibre

  • 2 mai à 15:30 | Besorongola (#10635)

    LE SEL, L’HUILE ET LES BREDES AVEC DU RIZ COMPOSENT LA NOURRITURE DE SURVIE DES PLUS PAUVRES À MADAGASCAR.

    PPN – Menace sur les prix et l’approvisionnement d’huile alimentaire à cause des restrictions d’exportation de l’Indonésie

    Antananarivo, 2 Mai, 14h22 - Le prix de l’huile végétale, notamment de l’huile de palme, pourrait devenir difficile à gérer sur la Grande île. L’Indonésie, premier producteur mondial d’huile de palme et auprès duquel Madagascar importe une bonne partie de l’huile alimentaire sur le marché local, a décidé de suspendre l’exportation de ce produit depuis le 28 Avril.

    ⭕Les autorités malgaches se veulent pourtant rassurantes, pour le moment. Selon le ministère de l’Industrialisation, du commerce et de la consommation (MICC), Madagascar possède encore un stock de deux à trois mois d’huile de palme auprès des importateurs et des commerçants. Ce qui donne du temps au ministère pour trouver des solutions, confie une source proche du dossier.

    ⭕Pour faire face à la décision de l’Indonésie qui, en 2019 a fourni près de la moitié de l’huile de palme raffinée importée par Madagascar, le ministère envisage, entre autres, d’augmenter les importations à partir d’autres marchés comme la Malaisie, des marchés sous-régionaux africains ou encore du marché européen. La direction de la Protection des consommateurs mentionne aussi l’augmentation de la production locale grâce à la mise en place d’huileries comme celles du Bongolava ou d’Ambatofinandrahana.

    ⭕Aucun impact sur le prix ne sera noté dans l’immédiat, estime le ministère. Selon Andrianiaina Randriamiaramahefa, directeur du Commerce intérieur, les prix resteront inchangés pour le moment, vu les mesures de plafonnement des prix prises par les autorités. « Le plafonnement des prix ne changera qu’après l’épuisement des stocks actuels », explique-t-il. Il rappelle néanmoins que la fixation du prix plafond dépendra de la situation internationale, et les prix fixés devraient être valides pour trois mois.

    ⭕Selon les chiffres de 2019 publiés par le programme World integrated trade solution (Wits) de la Banque mondiale, Madagascar a importé plus de 41.000 tonnes d’huile de palme raffinée en 2019. 20.369 tonnes de ce produit proviennent de l’Indonésie tandis que 19.954 tonnes proviennent de la Malaisie. Pour l’huile de palme brute, Madagascar en a importé 64.514 tonnes en 2019, et la Malaisie et l’Indonésie sont les principaux pays de provenance signalés.

    www.2424.mg

  • 2 mai à 15:35 | arsonist (#10169)

    "Observateurlucide" , cet auto proclamé "Français souchien à la peau blanche" ,
    "sa" France à lui
    et Mada ainsi que nous autres , les Gasy !
    [J’ai laissé tels quels , comme "Observateurlucide" les a écrits , les extraits suivants de ses post]

    (i) Tout de go , ce 2 mai à 11:04 am ,
    "Observateurlucide" écrit très clairement à propos de Madagascar , notre île à nous :
    >> "Quel misérable pays !"

    Comments : Dont acte .

    (ii) Ce même 2 mai à 00:56 pm , "Observateurlucide" précise ce qu’il croit :
    >> Quand à réformer ce pays [à savoir : Mada] , loin de moi cette idée ,
    >> plus vous êtes faibles notamment économiquement, comme depuis l’indépendance ,
    >> plus la France fait ce qu’elle veux dans la région ,
    >> mais apparemment ce constat ne vous [les Gasy] est pas encore arrivé au cerveau !

    Comments : Est-ce que réellement la France fait ce qu’elle "veux" [sic] dans la région ?

    (iii) Dans le même post mentionné ci-dessus , "Observateurlucide" écrit à propos de nous autres , les Gasy :
    >> Donc continuez vos abrutisse ries avec les Rouges et votre système politique pourrit

    Comments :
    Hum ! Cet "anticaste" qui "observe" tout avec "lucidité" constate donc que
    1.avec "abrutisse ries" [sic] nous nous conduisons
    2.et notre système politique pourrit [sic]

    Annexe : "vatomena" , lui , n’est qu’un pauv’ type , serviteur des vils colonialistes et des suprémacistes Blancs . Donc sans importance .

    • 2 mai à 16:49 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      inutile de répéter ce que je pense du travesti mérino noir et crépu il est plus intelligent de le laisser ergoter tout seul incurable il est !

  • 2 mai à 15:42 | Besorongola (#10635)

    C’EST DÉJÀ LA CAMPAGNE ÉLECTORALE !

    À Ambatondrazaka, le parti de Marc Ravalomanana a fait une démonstration de force.

    Voici les images /

    https://fb.watch/cLyzNwB0JS/

  • 2 mai à 16:00 | vatomena (#8391)

    Hs Témoignage datant du 17ème siecle quand Maudave s’installe à Fort Dauphin1
    illusion coloniale

    « Jamais entreprise ne coûta moins à tenter et n’offrit plus
    d’avantages. Le pays est remarquablement fertile, surtout au
    point de vue de la culture des grains, qu’il produirait aussi avan-
    tageusement, et avec autant de variété dans les espèces, que
    telle autre terre que ce soit. La colonie pourvoirait elle-même à
    cette partie essentielle de sa subsistance. Elle serait de plus en
    état d’en exporter la quantité nécessaire à l’approvisionnement
    de l’île de France et de nos comptoirs des Indes. Nos vaisseaux
    trouveraient dans ses ports les farines et les biscuits dont ils
    auraient besoin.
    « Les troupeaux de toute sorte se multiplient aisément,
    presque sans soins ; ils sont déjà très nombreux. Cette multipli-
    cation serait l’objet d’un très grand commerce.
    « Les salaisons y réussissent très bien. La vente des cuirs et
    des suifs augmenterait encore le produit de ce négoce.

    à suivre ci dessous)
    – 11 –

    « Le chanvre croît naturellement partout ; il est de la même
    qualité que celui de France. On pourrait donc fabriquer des cor-
    deries de toutes espèces et des toiles de toutes les façons, objets
    d’une consommation immense pour la seule fourniture de la
    marine des Indes, où les cordages et les toiles à voiles sont à un
    si haut prix.
    « Les cannes à sucre, le coton, l’indigo, la soie, la cire, se
    trouvent en abondance dans le pays. Ces richesses sont perdues
    pour la plupart ; il ne tiendra qu’aux colons d’en faire usage.
    « L’un des premiers travaux dont il faudra s’occuper, c’est
    la construction de quelques forges. Les frais en seraient
    moindres que partout ailleurs. Le fer se trouve ici dans la plus
    grande abondance et de la mei lleure qualité. Un objet qui ne
    doit pas être négligé, c’est la pêche de la baleine et des autres
    poissons propres à donner de l’huile. Les côtes en fourmillent.
    « Je ne connais pas assez le règne minéral de cette île pour
    entrer à ce sujet dans une long ue énumération. On sait pour-
    tant, à n’en pas douter, qu’il y a des mines d’or dans les environs
    du Fort-Dauphin. On m’a montré une montagne d’où les Portu-
    gais en ont autrefois tiré. Les gens du pays en ont une si grande
    quantité, qu’il faut bien que leurs montagnes leur en fournis-
    sent, car il n’est pas croyable qu’il soit le fruit de leur commerce
    avec les étrangers.
    « La base de notre projet doit être de ne présenter
    l’esclavage sous aucune forme aux habitants du pays. Aussi
    l’usage où nous sommes de traiter des esclaves doit être aboli.
    Et il est à propos que je sois autorisé à empêcher les vaisseaux
    qui abordent dans l’île de continuer leur négoce""

    d’où on ne comprend pas la pauvreté d"aujourdhui

    1

    • 2 mai à 16:50 | Observateurlucide (#11307) répond à vatomena

      Vatomena ,
      Et pendant ce temps là ,les ancêtres d’arsonist et la haute mérina ,faisaient des affaires juteuses en vendant de pauvres Malgaches à la Réunion et ailleurs !
      Quel merveilleux donneur de leçons ce Mozambicain soit disant mérina !

    • 2 mai à 17:41 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Ah ! Non !
      Moi, arsonist , je suis Merina .
      Et mes cheveux sont plus crépus que ceux de cette dame Française , membre de l’Assemblée Nationale de France !
      Et en sus , ma peau est plus noire aussi que la sienne .

    • 2 mai à 18:00 | Shalom (#2831) répond à vatomena

      2 mai à 16:50 | Observateurlucide (#11307)

      Voilà une réponse d’un c.on qui prétend connaître Madagascar par haine des Merina.
      Ne sait-il pas que le peuple de Saint-Hélène sont des descendants de Merina vendus comme esclave par les Rois Sakalava ? Mais est-ce que les Merina détestent pour autant les Sakalava ?
      Non !
      Quand la Princesse Kamamy était décédée, qui étaient en majorité à son "Fanafenana" ? Tous les représentants de la noblesse Merina.
      Et ce c.on de "lucide" qui ne pense qu’à diviser les malagasy.
      Je le jure qu’un jour où l’autre nous saurons qui c’est s’il ne décède pas entre temps d’un AVC : "Mpamosavy mandeha alina aza misy mahita"

  • 2 mai à 17:18 | Besorongola (#10635)

    L’histoire du christianisme à Madagascar*
    La première évangélisation de l’île est due à des missionnaires protestants gallois, David Jones et Thomas Bevan en 1818. Ils furent envoyés par la London missionary society, au temps du règne de Radama Ier à Madagascar. Profitant du bon accueil reçu de celui-ci, ils sont passés à l’entreprise d’une traduction de la Bible, avant même d’avoir terminé d’établir la grammaire malgache et le dictionnaire.

    Jadis, les Malgaches croyaient à l’existence d’un Dieu unique, créateur de l’univers, Zanahary (qui a eu la puissance de créer), ainsi qu’à tout un monde d’esprits puissants, intermédiaires entre ce Dieu et les hommes. Ceux-ci personnifiaient les forces mystérieuses du monde et les hommes ne doutaient pas que leurs razana (les mânes de leurs ancêtres) s’intéressaient à leur vie. Il n’y avait ni temples, ni idoles, ni même de chefs spirituels. Les cérémonies se réduisaient à un dépôt d’offrandes destinées aux ancêtres en les priant d’intercéder en faveur de leurs parents vivants. Aujourd’hui certains Malgaches pratiquent encore cette religion.

    Une période sombre

    L’écriture de la langue malgache en caractères arabes, alors pratiquée par les lettrés du Sud-Est de l’île, fut abandonnée au profit de celle en alphabet latin. Le but était de mettre le message du Salut entre les mains des Malgaches le plus rapidement possible.
    D’où une scolarisation accélérée de ceux-ci. En 1820 fut créée la première école. Huit ans plus tard, on en comptait déjà 37, avec 44 maîtres et 2 309 élèves. Le roi Radama Ier y porta grand intérêt, inspectant parfois les principales écoles. La traduction en malgache du Nouveau Testament fut terminée en 1824, et celle de l’Ancien en 1827. La même année sortait le 1er recueil de cantiques malgaches sur des musiques galloises en utilisant des notations anglo-saxonnes.

    Mais le roi Radama Ier meurt en 1828. Sa femme Ranavalona Ière qui lui succéda, prenant ombrage de l’influence étrangère, interdit le christianisme en 1835, et des Malgaches convertis subirent même le martyre.

    C’est donc dans la clandestinité et malgré l’exil des missionnaires que se poursuivirent les conversions. Alors même que la lecture des Écritures et la prière étaient interdites sous peine de condamnation à mort ou à l’esclavage, d’autres missionnaires catholiques français formèrent des jeunes malgaches destinés à évangéliser certaines régions de l’île. Tentatives appuyées par l’envoi de quakers, d’anglicans et de luthériens norvégiens.

    • 2 mai à 17:20 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      .... En 2022, cela fait 204 années (1818 - 2022) que la Bible a été introduite et prêchée à Madagascar.
      40% des malgaches sont chrétiens , 10 à 15 % de musulmans, 50% des anemistes qui pratiquent le culte idolâtre des ancêtres.
      Pour les 15% de Malgaches qui composent la communauté musulmane à Madagascar, Il s’agit d’un chiffre officiel émanant du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation. Une nette augmentation a été observée car seulement 1,1% de Malgaches étaient musulmans en 2010 sur une population totale de plus de 25 millions d’habitants, d’après une étude menée par Pew Research Center, un centre d’étude américain.

      * Parfaite cohabitation religieuse

      d’après Abousoary Said Arsène, vice-président du conseil d’administration du Conseil des cultes musulmans de Madagascar. Madagascar recense, selon la même source, un millier de mosquées. « Outre les Malgaches, les fidèles musulmans de Madagascar sont également composés d’Indo-pakistanais, d’Africains, de Comoriens et d’Arabes », poursuit le vice–président du Conseil. Il s’agit de la seule structure qui régit la religion musulmane à Madagascar. Mais ces dernières années, depuis 2019 beaucoup de malgaches se sont convertis à la réglion musulmane. Madagascar est un pays très ouvert et n’importe quelle religion qui débarque au pays trouve toujours d’adeptes.

      La communauté musulmane est concentrée à Antsiranana, Mahajanga (Nord), à Atsimo Andrefana (Sud-est), à Toliara (au Sud) et enfin à Antananarivo (la Capitale). « Cette forte concentration des musulmans dans les côtes est liée à l’histoire de l’entrée de la religion musulmane à Madagascar. Les relations de nos anciens dirigeants avec les pays arabes ont contribué à ce début d’islamisation »

      * Solidarité et remarquables actions sociales

      Les musulmans à travers l’Association des musulmans malgaches (FSM) effectuent plusieurs actions sociales. « Il y a la règle du Zakât, une sorte d’impôt purificateur, dont 2% de nos biens sont consacrés aux œuvres sociales. Mais nous effectuons, également, des dons aux pauvres assez régulièrement comme à chaque Ramadan », explique Abousoary Said Arsène. Parmi les actions sociales des musulmans, l’on retient la très remarquable remise de dons aux détenus de la prison d’Antanimora, à Antananarivo. Il y a aussi l’appui aux sinistrés lors du dernier cyclone Enawo qui a frappé une grande partie de l’Ile.

      Le FSM travaille étroitement avec les agences onusiennes comme le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) ou encore l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID). L’Association des musulmans malgaches fait partie de la plateforme des leaders religieux et des organisations confessionnelles (Pleroc) qui regroupe neuf organisations confessionnelles à Madagascar. A travers cette plateforme, les musulmans participent à des dialogues religieux ou encore mènent conjointement des œuvres sociales avec des associations de l’église catholique ou protestante. Nombreux sont également les fidèles d’autres confessions qui se convertissent à l’Islam par conviction.

      En cette fin de période de Ramadan, Rajoelina a adressé une vibrante hommage aux musulmans malgaches et dans le monde entier. La campagne électorale a vraiment débuté.

    • 2 mai à 18:57 | Observateurlucide (#11307) répond à Besorongola

      Elena,
      Arsonist me pousse a la faute, quelle rigolade ,vous pensez donc que je ne sais pas ce que j’écris ? ,nous n’avons pas la même conception de la démocratie ,c’est vrai que chez vous encore beaucoup sont encore esclavagiste dans l’âme comme l’arsonist , pas chez nous !
      Et çà viendrait te donner des leçons ,sans blague !
      Si certains trouvent qu’en France ,il y aurait trop de nemouriens et de Lepénistes ,personne ne les retiens !
      Voyez vous j’habitais à Mada et je me suis rendu compte de la belle mentalité de l’élite locale ,j’ai pris ma famille et je suis parti ,c’est aussi simple que cela !
      Personne ne vous oblige à rester en France !
      Et puis vos menace de radiation ,essayer donc pour voir !

    • 2 mai à 19:46 | elena (#3066) répond à Besorongola

      Anticaste,
      Vous avez vu l’effet immédiat de mon post ?
      Votre post à consonance raciste a été supprimé. Je remercie MT pour leur vigilance.

  • 2 mai à 18:47 | Observateurlucide (#11307)

    Shalom,
    A la Réunion ,il y a dans chaque ville, village un endroit ou l’on, commémore les excès de l’esclavage !
    Les blancs et les blacks ,souvent d’origine Malgache s’y retrouvent pour des cérémonies de "pardon" !
    cela n’enlève rien a ces évènements terribles mais on moins on en parle souvent ,ce qui permet le travail de mémoire !
    A Madagascar ,pourtant aussi touchée par ce phénomène passé pas une célébration, pas d’évocation de ces maux du passé on dirait que cela n’a pas existé !
    Doit ont en conclure que ces atrocités continue dans les arrières cour des grandes maisons ?
    Sinon pourquoi ne pas en parler ?
    D’autres ,descendants de grandes familles d’esclavagiste Mozambico-mérina font passer en France pour de véritables démocrates bon teint ,accusant même les blancs d’être a l’origine de ces pratiques !
    alors que ce sont les Européens qui ont interdit le commerce d’être humains sur la planète !
    Ce sont pourtant les blancs qui ont ruinés le bisness des négriers du Mozambique ,ceci explique sans doute cela !
    Shalom achète toi un cerveau !

    • 2 mai à 20:04 | vatomena (#8391) répond à Observateurlucide

      La repentance c’est seulement pour les bLANCS ;lES AUTRES N’ONT PAS LA MeMOIRE DE CE QU ’iLS ONT FAIT

  • 2 mai à 19:00 | Observateurlucide (#11307)

    Vatomena,
    L’arsonist ne se dit plus mérina
    "Et je suis sans-papiers .
    Je vis dans Paris , MA ville et capitale de la France !"
    Le crépu ne se dit plus mérina ,étrange ,non ?

  • 2 mai à 20:25 | Observateurlucide (#11307)

    Elena,
    Comment avez vous fait ?
    arsonist ,ici en ces colonnes, depuis plusieurs mois , à proférer aux moins une dizaine de menaces de mort contre moi et Olivier,voir Vatomena ,aucune réaction de la part du censeur de ce site jusqu’à aujourd’hui !
    Et je parle pas d’autres poètes comme shalom !
    Demandez a arsonist ce que sont ces " barbecues sur la plage" si vous ne me croyez pas !
    Sans doute avez vous utilisez vos charmes féminins pour vous faire entendre !
    Esprit démocratique à Dago ,vous rêvez ,n’oubliez pas que je connais parfaitement ce pays !
    Nourrissez vos pauvres ,c’est tout ce qu’on vous demande !

    • 2 mai à 20:44 | elena (#3066) répond à Observateurlucide

      Ce qui est extraordinaire c’est que vous n’avez pas conscience de ce que vous avez écrit : relisez simplement la charte des commentaires.
      Ce sont vos propos carrément racistes sur la couleur de peau de la députée Obono et autre réflexion du même acabit dont je ne parlerai pas, qui ont été supprimés.
      C’est aussi simple que ça.
      Après si vous avez à vous plaindre, voyez avec le modérateur.

    • 2 mai à 20:53 | arsonist (#10169) répond à Observateurlucide

      Ho - ho - ho - hooo !
      "Observateurlucide" aime s’auto proclamer être tout et n’importe quoi !
      Cet individu nous a seriné les choses suivantes :

      1."Français souchien à la peau blanche"
      2."n’oubliez pas je connais parfaitement ce pays"
      3.a prétendu avoir une femme Gasy .

      Il vient donc juste d’ajouter , cet "Observateurlucide" , qu’il connaît parfaitement "ce pays" ,
      comme moi , arsonist ,
      je "connais parfaitement" le pays des Inuits dont la langue maternelle m’est totalement inconnue .

      Ça roule , hein !

    • 2 mai à 21:09 | arsonist (#10169) répond à Observateurlucide

      Et les "fameuses barbecues"
      qui semblent faire paniquer tant ’’Observateurlucide" , alors ?

      Des grillades effectuées en plein air .
      Les touristes qui détournent des mineures Gasy n’y sont pas les bienvenus .

      Moi , arsonist ou "RABESOPIERA" selon "Observateurlucide" ,
      je suis un adversaire d’un certain Docteur Guy Hautain dont la réputation vantée sur ce forum par "Anticaste" ne m’impressionne guère !
      Et , moi , j’ai la tête bien sur mes épaules ! [Si quelqu’un voit ce que je veux dire]

  • 2 mai à 20:36 | arsonist (#10169)

    Ce 2 mai à 6:57 pm , "Observateurlucide" a écrit ceci [je cite ses écrits tels quels]

    (i) >> personne ne vous oblige à rester en France >>
    Réponse :
    Si ! Moi , arsonist , je m’oblige à rester dans MA ville , Paris , la capitale de la France . Et moi , arsonist , je m’obéis !

    (ii) >> Et puis vos menaces de radiation , essayer donc pour voir >>
    Réponse :
    MT.com n’a pas essayé !
    Il l’a fait !
    Et "Anticaste" a disparu .
    Il est revenu sous un autre pseudo : "Observatreurlucide" !

    Et toc !

    • 2 mai à 21:38 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      De quoi ne pas s’étonner : la France devient de plus en plus une annexe de l’afrique .bientot le merino y retrouvera les conditions de vie qu’il a vécu à madagascar.

    • 2 mai à 21:52 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Si cela fait des jaloux , je n’y peux rien .
      Puisque je ne cherche jamais à susciter la jalousie des autres .

      Dans mes écrits je ne cesse de me rabaisser constamment .

      Mais curieusement , "Observateurlucide" m’accuse de pratiquer de la fausse modestie .
      Il écrit du grand n’importe quoi , cet "Anticaste" !

      PS : "vatomena" n’est qu’un serviteur des vils colonialistes et des suprémacistes Blancs . Les écrits de cet individu sont sans importance .

  • 2 mai à 21:43 | arsonist (#10169)

    Espérons que ce pauvre "Observateurlucide" parvienne à éviter
    les cauchemars
    auxquels mes posts n’ont strictement rien à voir de près ou de loin !

    Strictement rien à voir !
    Il faut le tenir pour dit !

    • 2 mai à 22:12 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Et les écrits d’un merino plus crépu que hier et moins noir que demain sont billevesés ;Il trépigne cet attardé . Je ne sais s’il amuse tout le monde. A t il cette vocation ? Il nous le confessera un jour
      Amusons nous Bonne santé

  • 2 mai à 22:29 | vatomena (#8391)

    Ps :Vatomena n’habite pas chez les suprémacistes blancs ;Il n’est pas un mérino , il n’est pas un parisien de comédie

    • 3 mai à 09:17 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Et "il" s’auto proclame Gasy
      mais il ne parle pas le gasy puisqu’il n’est pas allé à l’université [l’endroit où tout le monde apprend à parler sa langue maternelle].

      "Il" est un soutien inconditionnel du vil colonialisme et de la suprématie blanche.

      Tel est le kiringy "vatomena" !

  • 3 mai à 10:36 | vatomena (#8391)

    La vie du beau Vatomena ne dépend des colonialistes et suprémacistes français de Paris Il n’est pas un mérino noir et crépu pour confier sa vie à ces gens là ;. C’est dit

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS