Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 17h56
 

Santé

Santé publique

VIH/Sida : 35 490 personnes porteurs du virus

mercredi 2 décembre 2020 | Mandimbisoa R.

Le nombre de personnes vivant avec le VIH/SIDA ne cesse d’ augmenter à Madagascar pourtant l’existence de la maladie semble être oubliée. 6 800 personnes suivent actuellement des traitements contre le VIH contre 2 800 en 2014, mais le nombre de porteurs est estimé à 35 490, selon le Conseil national de lutte contre le SIDA (CNLS), dans son rapport publié le 1er décembre, Journée mondiale de lutte contre le SIDA.

Plus de 6000 malades sont sous antirétroviraux (ARV). Ils sont deux fois plus nombreux qu’en 2016 et sept fois plus que le nombre de porteurs de la maladie confirmés en 2010.

« Madagascar possède une faible prévalence de l’épidémie du VIH, estimée à 0,3% sur une frange de la population de 15 à 49 ans », indique le Secrétaire exécutif du CNLS, Harivelo Andrianaina. Malgré tout, elle présente une concentration assez importante chez les plus exposées aux risques, comme les professionnelles de sexe, les homosexuels et les consommateurs de drogues injectables.

Au mois de janvier, le « Test rapide d’orientations et diagnostic » (TROD) a été mis en place au niveau du Bureau municipal d’hygiène (BMH) à Isotry. Selon le Dr Hervé Rabeson, médecin référent de ce bureau, les premiers dépistages du VIH ont été adressés aux personnes à risque. Ils vont orienter leurs cibles dans les centres de référence, pour confirmer ou non leur séropositivité. Ce projet a permis ainsi d’identifier de plus en plus de porteurs du virus.

Madagascar a connu les premiers cas du VIH/SIDA en 1987 et le taux de prévalence était de 0,02% en 1989.

Cette année, le thème choisi pour renforcer la lutte contre cette maladie est « Solidarité mondiale et responsabilité partagée ». En effet, le VIH/sida est un problème multisectoriel qui touche à la fois la santé, le développement social, les droits de l’homme. Voilà 30 ans que l’OMS célèbre la Journée mondiale de lutte contre le SIDA. Elle s’est fixé comme objectif d’éradiquer ce fléau d’ici 2030.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 2 décembre 2020 à 10:41 | Turping (#1235)

    - Les responsables de tout bord devraient se lancer inlassablement sur les campagnes de sensibilisation en expliquant à la population le problème sanitaire lié à ce fléau . Donc ,se protéger et éduquer la population comment éviter la contamination !?
    - Il doit y avoir un Ministère de la santé qui s’occupe de la population pour cela non !?
    - Le SIDA est un virus qui ne disparaît pas au fil des ans il faut le savoir surtout quand on n’a pas les moyens de se soigner .
    - Tout ce qui relève des MST (maladies sexuellement transmissibles ) doit être enseigné au Collège ,Lycée ,.....d’où l’intérêt du système éducatif .

    • 2 décembre 2020 à 11:28 | Turping (#1235) répond à Turping

      Notamment ,il est conseillé de se faire vacciner contre l’hépatite B , qui protège contre les MST .
      Vaccins contre les hépatites :A et C aussi sont indispensables sur d’autres préventions sanitaires .Tout est question de moyen budgétaire si le débat vise l’intérêt public en dénonçant les irrégularités ,bien sûr. .

  • 2 décembre 2020 à 14:10 | kartell (#8302)

    Serait-ce à penser que le covid a imposé un silence ciblé au vu d’autres pandémies qui ont été discrètement remisées à plus tard pour des raisons de standing politique ?’...
    Le sans entrave dénoncé dans les médias nous baignent pourtant quotidiennement dans ces faits divers plus ou moins sordides en donnant un solide argument pour penser que le VIH semble être le véritable talon d’Achille d’une société où le politique et le religieux ont bien du mal à s’exprimer dans un domaine où l’intime est fady....
    Il faut dire aussi que les aides allouées sont le parent pauvre du covid d’autant que ce dernier touche le domaine respiratoire de l’individu, beaucoup plus présentable que la contamination du vih !...
    Le covid étant le virus du mauvais endroit, au mauvais moment tandis que celui du vih est celui du « péché »et de ses innombrables à-côtés qu’une religion tout azimut vilipende et pointe du doigt accusateur sans tenir compte toujours du comportement ambigu de certains de ses prédicateurs zélés !....
    Il ne s’agit pas d’endosser le costume du « père Lapudeur » mais de souligner la différence de traitement entre deux épidémies que l’on pourrait résumer à cette brève de comptoir de gare : « un train peut en cacher un autre ! »
    Arrivés à quai, tout le monde descend ....

  • 2 décembre 2020 à 14:55 | Bernard VEILLON (#11129)

    Bonjour aux Malgaches,

    Prenez tous soin de vous en ces périodes d’infection.
    Après le vaccin contre le Coronavirus, il va falloir trouver un vaccin contre le SIDA et..... Davantage pour le paludisme qui occasionne beaucoup de morts dans votre charmant pays dans lequel je retournerais bien sûr !

    Bernard de LYON

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS