Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 octobre 2020
Antananarivo | 15h57
 

Société

Nécrologie

Un journaliste investigateur décédé du Covid-19

jeudi 23 juillet | Fano Rasolo

La presse malgache en deuil en perdant un de ses journalistes investigateurs. Tolotra Rakotoniaina, journaliste de la Radio Bongolava sise à Tsiroanomandidy a succombé au coronavirus à 41 ans hier, au Centre hospitalier universitaire d’Anosiala, selon l’annonce sur les réseaux sociaux de l’ONG FAMI, propriétaire de ladite radio. Tolotra était parmi les quatre (04) personnes décédées annoncées hier par la porte-parole du centre CCO-Covid-19.

Après avoir présenté les symptômes du Covid-19, Tolotra avait été hospitalisé à Tsiroanomandidy le 13 juillet. Il a été confirmé positif, et suite à la complication de son état, les autorités sanitaires locales ont décidé de l’évacuer au CHU d’Anosiala.

Depuis le 17 juillet dernier, les locaux de la radio Bongolava ont été fermés pour 15 jours à la suite du résultat positif au coronavirus de ce journaliste, selon l’ONG FAMI. Officiellement, Tolotra est le premier journaliste confirmé décédé du Covid-19.

Le système des Nations-Unies (SNU) à Madagascar a annoncé également hier le décès du docteur Noel Ramboavy Andriamamonjy. Selon la nécrologie communiquée par le SNU, le docteur Noel avait servi aux côtés du personnel du dispensaire des Nations-Unies pour renforcer la capacité dudit dispensaire face à la lutte contre le coronavirus.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 23 juillet à 09:07 | DadatoaDany (#10284)

    Et l’on ne parle plus de la tisane. C’est la faillite de la politique de joe.
    Le journaliste a pris bien évidemment de la tisane, et cela ne l’a pas empêché de mourir. Si on une personne célèbre déclare ne pas prendre de cette fiole, et décède de corona, les médias de joe se jette dessus : c’est un os à ronger.

  • 23 juillet à 09:57 | zorey974 (#7033)

    C’est quand même drôle que sur les 64 personnes décédées il ya une dizaines de personnalités. Est ce parce qu’on ne peut pas dissimuler ces morts là ? Alors que les centaines d’autres qui décèdent sans avoir été à l’hôpital on les enterre rapido pour éviter que l’on recherche les causes de la mort et devoir reconnaître que le COVID organic n’est pas efficace ?
    En tout cas il semble évident que les chiffres sont totalement "pipotés".

    Pour éviter que Betoko et Isandra étrangement peu bavards depuis hier ne la ramène sur le nombre de guéris :
    - Madagascar 4662 guéris sur 8162 cas soit 57%
    - Monde 8 588 000 guéris sur 15 077 000 cas soit 57%

    Etrangement les chiffres sont identiques c’est sans doute que le monde entier boit de la tisane ??

    • 23 juillet à 10:39 | betoko (#413) répond à zorey974

      Et alors , quel est votre problème ?
      À lire dans le journal La vérité le billet de maître Philippe Dizaine Rakotondramboahova et à la fois journaliste et avocat
      Tribune libre
      Campagne de dénigrement du CVO , pourquoi tant d’acharnement des médias français ?
      Et j’ajoute que ce ne sont pas seulement des médias français mais aussi des malagasy traîtres à la patrie qu’on lit tous les jours sur Madagascar-Tribune et avec le concours de ce journal en ligne

    • 23 juillet à 11:42 | mangina vazaha (#10958) répond à zorey974

      Je partage votre stupéfaction : la proportion de gens connus est largement plus forte que partout ailleurs dans le monde. Les intellectuels seraient-ils plus faibles à Madagascar ? Je ne sais pas combien on peut en compter mais j’ai l’impression que l’on est à 10% de décès de gens connus.

      Estimons pour l’instant que ce nombre est encore trop faible pour être relevant en terme de statistiques.

      Quelques médecins sont bien morts sur le front en France (dont un Pr malgache qui aurait pu prendre une retraite bien méritée). Cependant là, sur les 30’000 décès si la même proportion de 10% est appliquée c’est 3000 personnalités connues qui auraient dû décéder. C’est soit qu’à Madagascar on oublie des décès de gens peu connus ou qu’en France on omet de nommer les personnalités mortes du Covid.

      J’ai toujours trouvé que pour un si petit nombre de décès on en faisait beaucoup trop en regard des autres causes. Mais si le nombre ne reflète pas la réalité, cela se discute (en dehors du fait que toute mort en est une de trop). Si quelqu’un peut me donner un site de statistiques pour le pays je suis preneur. La seule chose trouvée provient du Québec (Rayyol’s country) : https://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?codeTheme=3&codeStat=SH.STA.TRAF.P5&codePays=CHE&optionsPeriodes=Aucune&codeTheme2=3&codeStat2=SH.STA.TRAF.P5&codePays2=MDG&optionsDetPeriodes=avecNomP

  • 23 juillet à 10:47 | zorey974 (#7033)

    J’ai pas de problème, c’est vous qui en avez un ! Le taux de guérison est le même à Madagascar comme dans le monde ce qui signifie que le covid organic n’apporte rien de plus. Boire de l’eau revient au même quand on nous a vendu le produit qui allait sauver le monde :)

    Je n’ai rien contre le COVID Organic et il ne peut pas faire de mal sans doute. Ce que je déplore c’est la manipulation politique qui a été faite de ce produit en faisant croire à un peuple crédule qu’il était protégé avec cette mixture et qu’en plus Madagascar deviendrait le centre du monde et qu’ils s’enrichiraient : "plantez de l’artémésia, paysans, vous serez riches !"

    • 23 juillet à 12:09 | dominique (#9242) répond à zorey974

      attention la potion vendue a été analysée par des laboratoires scientifiques connus et non corrompus et il en résulte que la prise trop importante de cette potion détruirait le foie et les intestins des preneurs !!!!! a grosses doses !! voila les résultats scientifiquement prouvés !! et pas le résultat du druide en costume ; qui n’a qu’un but remplir ses poches a des fins commerciales avec la vente mondial de ses bouteilles de potion magique ...

  • 23 juillet à 11:58 | dominique (#9242)

    Je pense que le perroquet fanatique de service Isandra nous dira qu’il n’a pas bien pris la bonne dose au ml près ou pas en temps n’y en heure de la potion magixx du druide président ou elle va trouver une combine a peut près semblable ??? a voir ...
    enfin paix a son âme pauvre homme et condoléance a toute sa famille

    • 23 juillet à 13:49 | betoko (#413) répond à dominique

      Baliverne
      Ce cvo ne détruit pas plus le foie en s’ingurjutant de rhum ou du taoka gasy tous les matins et il faudrait boir une grosse quantité d’alcool pendant des mois voir des années pour que le fois soit atteint .

    • 23 juillet à 13:58 | Vohitra (#7654) répond à dominique

      Dadanaivo betoko malmene et denature completement la langue francaise, emporte par la haine et vaincu par des troubles d ordre psychique...

      Menagez vous dadanaivo...

    • 23 juillet à 14:16 | dominique (#9242) répond à dominique

      oui et bien ici il y a vraiment des fêlés qui ne comprennent rien a rien et une fois et le foie niveau cours élémentaire 1 er année et bien même pas ça ....la rigolade complète du pays ..

  • 23 juillet à 19:54 | dolmi (#10981)

    Paix à l’âme de ce journaliste…
    Paul Bismuth a fait mieux en parlant de transplantation de la foi, lors d’une entrevue avec des scientifiques et chirurgiens !
    la foi…. une fois...le foie
    "je ne comprends pas le français" me disait une amie à Gaborone : même prononciation de mots qui s’écrivent différemment !
    ...sans parler de "foi", mot féminin sans "e" à la fin ...et "foie" mot masculin avec terminaison en "e". Encore heureux que ne soit appliqué le vieux français avec "foy" !!!

  • 24 juillet à 07:21 | towef (#11027)

    Covid-19... oh....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS