Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 26 septembre 2020
Antananarivo | 21h48
 

Editorial

Stop aux conneries-virus

samedi 4 juillet | Ndimby A., Patrick A.

Application concrète de la théorie journalistique du mort-kilomètre : 26 compatriotes morts du coronavirus choquent plus un Malgache que 129 000 Américains ou 4 641 Chinois décédés de la Covid-19. Jusqu’à un certain point, le corona était un phénomène invisible aux yeux du grand public à Madagascar, et les statistiques et les nouvelles médiatiques en faisaient un phénomène relativement lointain et impersonnel. Toutefois, avec la propagation actuelle de la maladie dans la société malgache, la Covid-19 est en train de devenir une réalité visible, car les gens commencent à connaître personnellement quelqu’un qui a été infecté, ou pire, qui en est mort. Le témoignage du Pr. Lalatiana Andriamanarivo, ancien Ministre de la santé, est un exemple parmi d’autres.

Une stratégie partie en sucette(s)

Il était clair dès le début que le confinement était impossible à Madagascar à cause des gens qui vivaient au jour le jour. Là où il aurait fallu faire preuve de génie pour inventer des solutions permettant de « vivre avec » le virus, les choix stratégiques et tactiques sont allés d’erreurs en erreurs. La plus grande pitrerie était le cinéma d’État autour de la pseudo-prophétesse brésilienne Johanna pour maladroitement préparer les esprits à l’arrivée du Covid Organics (CVO). Sont également venus pêle-mêle les attroupements non respectueux de la distanciation sociale ; le choix de distribuer l’aide à certaines catégories professionnelles (chauffeurs de taxi et taxibe, receveurs, prostituées etc.) sans prendre en compte l’ensemble de la population active ; les déplacements imprudents de certaines « personnalités » peu conscientes que leur coutumière impunité ne s’étendait pas au coronavirus ; et surtout la fable du CVO : un remède à l’efficacité thérapeutique si peu démontrée qu’il ne figure même pas dans le protocole officiel de traitement des malades de la Covid-19 à Madagascar ! Or, sa promotion tapageuse a fait baisser la garde et entretenu l’illusion d’un pays bien protégé et aux méthodes efficaces, alors que l’épidémie en était encore au début. Sur les médias sociaux, des personnes témoignent en avoir bu et être en bonne santé, mais il y existe également des témoignages de Malgaches quand même tombés malades après en avoir pris.

L’expérience des autres pays montrait qu’il s’écoulait 4 à 5 mois entre le début de l’épidémie et son pic. Depuis mars/avril, les scientifiques prévoyaient donc un pic à Madagascar pour les mois de juillet-août, et c’est ce qui est logiquement en train d’arriver. Ceux qui se gargarisaient de statistiques pseudo-encourageantes en avril (pas de décès, faible nombre d’infectés) pour vendre leur salade buvable sont maintenant brutalement rappelés à la réalité. De plus, ces faibles taux d’avril résultaient plutôt du faible nombre de tests.

Mais qu’une chose soit claire : ce que l’on pointe du doigt n’est pas le bien-fondé de l’artémisia contre la Covid-19, mais la précipitation dans la production du CVO sans tests cliniques aux normes scientifiques internationales. D’ailleurs, de récentes recherches allemandes confirment que la piste de l’artémisia contre la Covid-19 est prometteuse, mais il aurait fallu que les Malgaches y mettent plus de rigueur scientifique et moins de précipitation folklorique. Il aurait fallu prendre le parti d’être plus transparent et coopérer avec ceux qui auraient dû être des alliés dans l’approfondissement de cette piste de l’artémisia. Malheureusement, à cause de cette fâcheuse manie de chercher à faire l’intéressant au lieu de faire l’efficace, l’institut Max Planck et la Freie Universität de Berlin nous ont damé le pion et, faute d’avoir pu obtenir des échantillons de la boisson malgache, ont été amenés à poursuivre leurs travaux avec un producteur des États-Unis.

Avoir le courage de se remettre en question

Une fois que ce constat des erreurs a été fait, que fait-on maintenant ? Le premier changement serait d’enseigner modestie et persévérance à tous les niveaux de la Nation. Chacun doit intégrer qu’entre la durée d’incubation du virus et l’existence de porteurs asymptomatiques ou faiblement affectés mais néanmoins contagieux, les gestes et actions d’aujourd’hui ne commencent à exercer leurs effets, que ceux-ci soient positifs ou négatifs, qu’après plusieurs jours et n’affectent les courbes de progression de la maladie qu’après plusieurs semaines. De même, il faut admettre que dans les pandémies comme celle-ci, il est quasiment impossible qu’il n’y ait qu’une seule vague. Le virus devrait continuer à tourner dans le pays et dans le monde pendant des mois, voire des années, et il faudra rester vigilant en permanence et se tenir prêt à ré-affronter des foyers de résurgence de la maladie.

Il faut par conséquent développer une stratégie permettant de « vivre avec » le virus dans un contexte déconfiné, dans la rue et dans les lieux de travail : intensification de la campagne de communication pour les gestes barrière, extension des points de distribution de lavage de main ou de gel désinfectant, multiplication de la mise à disposition de masques aux normes (et pas n’importe quel morceau de tissu négligemment porté qui protège des contrôles policiers mais pas du virus), tests de masse et aux résultats rapides, protection du personnel de santé, etc. Vu le manque d’efficacité constaté à ce jour, la société civile a raison de poser la question de l’utilisation des centaines de millions de dollars reçus, alors que même le personnel de santé manque de masques et d’équipements de protection individuelle (EPI).

En outre, les filets de protection sociale doivent être déployés de façon plus intelligente et plus efficace. On a la chance d’avoir eu un modèle de distribution de filets de sécurité sociale développé par un collectif citoyen (Solidarité Madagascar), qui a fait ses preuves avec le peu de moyens dont il disposait. Qu’est-ce qui empêche l’État d’approcher ce collectif afin de s’inspirer de sa méthodologie et la mettre à grande échelle à Antananarivo, Toamasina ou tout autre futur foyer de contamination ?

Enfin, le contrôle de l’information à coups de propagande et d’intimidation pour maintenir l’illusion est en train de montrer ses limites : non, tout ne va bien, et non, les autorités ne maîtrisent pas partout la situation. Traiter avec arrogance de comportement antipatriotique et de « 6% d’imbéciles » ceux qui appelaient à faire montre d’esprit critique relève de la psychiatrie. Par conséquent, si le Président Rajoelina veut générer une solidarité nationale dans la lutte contre la Covid-19, il doit commencer par clouer le bec à ceux et celles dont les piailleries propagandistes nuisent à l’image et à l’efficacité de son exercice du pouvoir.

On espère seulement que l’explosion des infections et la hausse des décès, dans la population en général et le corps médical en particulier, ne se propageront pas jusque dans les forces armées. Parce que là, il faudra sans doute autre chose qu’un nouvel épisode de telenovela avec Johanna pour calmer les troupes.

55 commentaires

Vos commentaires

  • 4 juillet à 08:32 | Liberty (#3679)

    Si les chiffres sont exacts, il faut reconnaître quand même une certaine efficacité à Johanna.
    Comment près de 530 000 décès dans le monde dont 130 000 aux États-unis, 44 000 au Royaume uni, 64 000 au Brésil... sans vouloir comparer les niveaux de technologie des hôpitaux (c’est vrai qu’on a des hôpitaux manarapence), comment expliquer un tel décalage en terme de victimes...

    Ou alors : une explication plus que probable ces chiffres n’ont aucun fondement. La réalité dans notre île est beaucoup beaucoup plus grave que ce qu’on essaie de nous berner tous les soirs.

    Mais la vérité comme l’orage finira toujours par éclater à un moment...

  • 4 juillet à 09:30 | Demokraty (#9635)

    Je connais personnellement trois personnes actuellement infectées par la Covid-19, dont deux médecins. Et je viens d’apprendre que la Covid-19 serait à l’origine du décès d’une autre de mes connaissances. Comme dirait le Président Rajoelina, "somary sorena kely mihitsy aho, mba tsy hilazana fa somary sorena be". Je suis inquiet pour les miens, mais surtout je suis en colère. Comme disait le Président Ratsiraka : "sun above, sanabavy, sanabi".

  • 4 juillet à 09:46 | dolmi (#10981)

    Les "doublons" pour l’élection présidentielle et les "divisons" ou "minorants" ou quel autre mot encore inventer, pour désigner les "zapps de chiffres" quant au nombre des morts et des contaminés ! L’on ne peut même pas dire que les paysans de la brousse sont ou non contaminés : les travailleurs citadins temporaires, ne sachant pas être contaminés ou non et tentés de fuir pour rentrer au village, risquent d’infecter leurs familles.C’est triste pour tous ces pauvres dont se soucient peu ce dj, tout occupé à faire le grand écart, pour satisfaire ses chefs étrangers qui l’ont imposé pour diriger le pays.Quel malheur !

    • 5 juillet à 10:38 | Bibi Fricotin (#10989) répond à dolmi

      bite kely

      A quoi ça sert d’Invoquer la "solidarité traditionnelle" ante indépendance ! Aujourd’hui les Malgaches, et malheureusement même les pauvres, n’ont aucune solidarité ni compassion envers leurs compatriotes et encore moins envers les étrangers à de rares exceptions près ! On l’a vu quand vous croyez que vous échapperiez au virus et que les gasy se réjouissaient d’apprendre que les Français ou les Chinois tombaient comme des mouches mais que vous étiez "protégés" !
      Vous avez les dirigeants corrompus, incompétents et vénaux que vous méritez !
      PS : J’ajoute que, nous aussi en France, avons les parasites incompétents que la pays mérite !

  • 4 juillet à 10:08 | Bibi Fricotin (#10989)

    J’avais écrit naguère que les Malagaches sont nombrilistes et qu’ils se soucient peu du sort des autres !
    Pour vous la "solidarité" c’est toujours à sens unique : "donne-moi, donne-moi !"
    Vous vous prétendez chrétiens mais j’ai rarement vu un malagacbe venir en aide à un plus pauvre que lui !
    Le corona virus ne fait que mettre en lumière ce que tout le monde sait déjà, à savoir la parfaite hypocrisie du de la culture fihabananiaesque "malagacho-malagache etnonmoins consensuelle" !

    • 4 juillet à 10:12 | Demokraty (#9635) répond à Bibi Fricotin

      Et ça c’est quoi ? "On a la chance d’avoir eu un modèle de distribution de filets de sécurité sociale développé par un collectif citoyen (Solidarité Madagascar), qui a fait ses preuves avec le peu de moyens dont il disposait."

    • 4 juillet à 10:22 | Bibi Fricotin (#10989) répond à Bibi Fricotin

      dermograte

      Dans tes rêves !! ça doit exister dans une réalité alternative où les Malagaches sont tous gros, gras la bouche vermeille, où Bananiagascar est une grande puissance économique et politique et où le monde entier prend modèle sur votre modèle de démocratique participative !
      Arrêtez de fumer la moquette qui date de l’époque ratsiraka !

    • 4 juillet à 10:34 | pruky (#7896) répond à Bibi Fricotin

      Bibite Fricotin

      As-tu au moins lu ce dont il s’agissait au lieu de faire le vulgaire comme un vazaha retraité abonné au Glacier ?

    • 4 juillet à 12:59 | dolmi (#10981) répond à Bibi Fricotin

      Crise de schizo ou autre maladie mentale dont l’attaque du cerveau par le covid-19, non recensée encore par l’OMS ? Pareilles insanités dénotent le caractère bassement provocateur qui a besoin de survivre ailleurs que sur terre...mais comme il faut de tout pour faire le monde …on essaie de tolérer votre présence.

    • 4 juillet à 14:43 | bekily (#9403) répond à Bibi Fricotin

      la connerie est universelle ,
      il n’y a pas que les Malgaches qui selon toi disent "donne moi, donne moi" !!!

      voir les gilets jaunes en France et les médecins qui réclament 2 milliards d’euros , alors qu’il faut en priorité penser à RESORBER FINANCIEREMENT la grande misère appelée CHOMAGE à la suite de la pandémie...
      Un chomeur demande peu , mais leur nombre est très inquiétant.

      Et apprends un peu plus l’histoire de Madagascar et la sociologie malgache AVANT les gouvernements successifs de crise et de corruption...
      La MISERE a c omplètement changé la mentalité malgache....la solidarité traditionnelle a disparu dans une LOGIQUE DE SURVIE.

      Je n’excuse rien , mais j’explique.

      UN MINIMUM DE DECENCE S’IMPOSE avant de déclarer n’importe quoi....

    • 4 juillet à 15:30 | kartell (#8302) répond à Bibi Fricotin

      @ bekily

      La connerie serait-elle universelle ?, voila une bonne question qui amènerait d’autres interrogations dont celle de savoir si la consanguinité ne serait pas un facteur aggravant ...
      Il faut se souvenir de ces fameux « crétins des Alpes « dont 20 000 étaient recensés dans la France de 1850 .... une prophylaxie adaptée à base de sel iodé permit d’éradiquer ce mal lié à l’endémisme des montagnes....
      Il est vrai que le chômeur ou le pauvre demande peu, se contente de peu et intéresse peu les gouvernements sauf que sous nos latitudes, il peut rapporter gros en aides et à la corruption prédatrice !..
      En fait sans eux, tous les ex n’auraient pas de comptes offshore, des cours respectives qui leurs doivent tout, une progéniture de la corruption assurée de pouvoir glander durant toute leur existence dorée....
      Lorsque des acteurs essentiels et indispensables de cette pandémie réclament un dû mérité, ils subissent la critique tandis que ceux qui n’ont fait que suivre et scénariser un déconfinement chaotique, ils sont encensés comme les nouveaux héros de la démocratique covidée...
      Un point commun entre Rajoelina et Macron, ils ont deux le même mentor, un certain paul Bismuth, étrange ?’..
      Pas vraiment, le noviciat politique appelle à s’encanailler, ils sont si propres sur eux !....

    • 6 juillet à 12:51 | Isambilo (#4541) répond à Bibi Fricotin

      Mon petit copain de Razibus.
      Ton pseudo montre que tu es un vieux rabougri et frustré.
      Vas voir Maman et laisse les grands discuter.

    • 7 juillet à 15:06 | tsimahafotsy (#6734) répond à Bibi Fricotin

      Bibi Fricotin alias Paolo II Leone alias Poulet cramé alias Zorro le vengeur masqué alias...etc.etc. descendant de la noblesse lombarde par l’escalier de service est un bâtard qui vient étaler sur MT ses frustrations de vieux cocu raciste spolié par sa femme et sa haine du peuple malagasy.
      La pandémie du coronavirus est mondial, la connerie est intemporel.
      Le patient Bibi Fricotin alias Polo II Leone alias...alias... est là pour nous rappeler que le virus de la connerie transmis par ses ancêtres lombards peut être héréditaire, transmissible et incurable.
      Merci à lui pour ce rappel.

      Salutations à Ndimby et Patrick pour leur retour sur MT.
      Et Mireille Rabenoro c’est pour quand ?

  • 4 juillet à 10:36 | Inglewood (#6780)

    Andry Nirina Rajoelina est un ultracrépidarien.
    C’est tout ! ce n’est pas la peine de faire de la littérature.
    Le pays en est là.

  • 4 juillet à 12:35 | mangina vazaha (#10958)

    Très bon édito assez sensé. La modestie et le déploiement de moyens en adéquation avec la réalité du pays sont probablement de rigueur.


    Je voudrais rajouter que la peur de cette pandémie m’a aussi contaminé (sans toutefois tomber malade). Jusqu’au jour où je me suis intéressé aux statistiques (suisses puisque c’est là que je vis) et me suis posé la question : qui décède, dans quel proportion ? Et les autres maladies ? La grande majorité des décès se compte pour des personnes de plus de 65 ans avec un pic et une moyenne entre 83 et 85 ans (réf : https://www.corona-data.ch). 


    Les statistiques suisses pronostiquent chaque année le nombre de morts attendues dans une certaine fourchette (+-100 par semaine en zone grise). Elles distinguent les gens de plus de 65 ans du reste de la population (2 classes d’âge). Ces chiffres sont publics, récupérables sous forme de tableaux pour tableurs (réf : https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/sante/etat-sante/mortalite-causes-deces.html). Ils sont aussi présentés de manière graphique sur le site https://www.rts.ch/info/suisse/11249808-le-coronavirus-provoque-un-pic-record-de-mortalite-en-suisse.html (chaîne nationale de radio télévision). On voit qu’en 2015 et en 2017, deux vagues de grippes ont touché tout aussi sévèrement le pays. On voit aux derniers résultats qu’à la sur-mortalité imputable au Covid suit une sous-mortalité. Mon calcul a donc consisté à sortir la différence cumulée entre la moyenne de morts attendus et ce que l’on observe (toutes causes confondues), et j’arrive à une valeur de 220. Nous devrions avoir 29334 décès depuis le début de l’année et nous n’en avons que 220 de plus. Si cette sous-mortalité de 110 par semaine se confirme, dans les 15 prochains jours nous seront pile-poil dans les clous. Cela signifierais que les personnes décédées du Covid sont mortes 3 à 6 mois trop tôt. Ce n’est pas réjouissant, mais cela permet de relativiser. Pour les moins de 65 ans, il n’y a aucune sur-mortalité significative depuis le début de l’année. Pourtant, 1965 personnes sont décédées du Covid, donc 75 fois plus qu’à Madagascar. Il y a eu 32’000 cas déclarés et les tests sérologiques sur un échantillon de population révèle un nombre 10 fois supérieur, soit 4% de la population.

    
La politique à appliquer, les résultats dépendent étroitement du pays : rien n’est facilement extrapolable. La Suisse a demandé un confinement volontaire, sans contrainte policière et cela a permis de maîtriser la première vague alors qu’une seconde semble s’annoncer depuis que tout a été ré-ouvert (frontières, boîtes de nuits, restaurants, commerces,…). Un second confinement sera à éviter pour préserver l’économie et le port du masque obligatoire dans les transports publics vient d’être décidé. Les hôpitaux n’ont jamais été débordés, à tel point qu’il a été possible de recevoir des cas graves venant de France. L’engorgement des hôpitaux aurait conduit à davantage de morts mais cela aurait été probablement des prématurés de quelques mois venant s’ajouter aux sinistres statistiques.


    La Suède a gardé envers et contre tout une politique très ouverte, tablant sur une immunité collective tardant à venir. Le nombre de morts relativisé à la population est proche de l’Italie et de la France. Ils subissent sans répit la première vague mais curieusement, le nombre de morts est en baisse alors que la pandémie ne faiblit pas. Mon interprétation est que ceux qui étaient faibles et âgés (avec des piluliers longs comme le bras) sont décédés. Les suédois connaîtront probablement l’immunité collective avant qu’un vaccin ne soit trouvé. La pandémie aura opéré sa sélection naturelle sur des gens âgés déjà atteints de multiples autres syndromes.

    La Chine a appliqué sa politique dictatoriale et bien qu’ayant déclenché cette pandémie, elle compte une proportion de cas négligeable. Les étudiants malgaches en Chine auront pu juger de la bienveillance relative du pays hébergeur, se voyant enfermés de force avec des livraisons de produits de première nécessité dont les prix explosent et dépassent leurs modestes budgets. Les statistiques chinoises même si elles sont sujettes à caution ne devraient pas être totalement utopiques.

    Madagascar a la chance d’avoir une population jeune et les plus âgés ont moins d’embonpoint que les européens. Les chiffres annoncés sont certainement en dessous de la réalité mais restent anecdotiques.

    
Ma dernière question en préambule était et les autres maladies ? En Suisse, (réf : https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/sante/etat-sante/mortalite-causes-deces/specifiques.html#par_text) les maladies cardio-vasculaires (21042 décès en 2017) et le cancer (17295) sont le problème. Suivent les cas de démence (6500) et les maladies respiratoires (4649). La pollution et les particules fines ont tué 2.3 fois plus de gens que le Covid. Pourtant le taux de particules fines est de 4 µg/m3 alors qu’à Tana il peut se situer à 60 avec des pics à 360 µg/m3 (réf : http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2018/05/05/pollution-de-lair-a-antananarivo-taux-trois-a-six-fois-plus-eleve-que-les-valeurs-recommandees-par-loms/).


    Je suppose qu’à Madagascar, le paludisme, la peste et peut-être les maladies liées à la pollution sont bien plus graves que le Covid. Le jour où le nombre de morts pour chaque cause sera affiché avec autant d’empressement par les médias, je pourrai dire que cette pandémie est représentée de manière équitable. Et ce catastrophisme est universel.

    Veloma daholo

    • 4 juillet à 12:44 | Oursvagabond (#9660) répond à mangina vazaha

      Bonjour,
      Merci pour ces précisions très intéressantes.

    • 4 juillet à 13:55 | mikeee (#10718) répond à mangina vazaha

      Très intéressant

    • 4 juillet à 14:25 | mangina vazaha (#10958) répond à mangina vazaha

      Je vous remercie pour ces appréciations.

      Bien que m’étant moqué de rayyol (c’est de bonne guerre, ah ah ah comme il l’écrirait), je partage certains de ses points de vue mais de loin pas tous. Je n’ai aucune leçon à donner aux malgaches. Je souhaite qu’ils restent unis, ne parlent pas de merinas, de betsileos, de côtiers… Chaque pays doit cultiver sa force intrinsèquement et les ingérences étrangères sont rarement désintéressées voire exploitant même les dissensions internes. La corruptabilité n’est qu’une faiblesse qu’un pays étranger peut utiliser à sa guise. Ce n’est probablement pas très utile de le répéter sur ce forum où de manière générale la qualité des propos m’a incité à écrire cette longue tartine pour y contribuer.

    • 6 juillet à 09:36 | Patrick le lyonnais (#1439) répond à mangina vazaha

      Très bonne analyse, très documentée, qui permet de relativiser. Avec les réseaux sociaux, Internet, aujourd’hui beaucoup jouent les Cassandre. On aime se faire peur, ça pimente un peu une vie souvent monotone. ; voir le succès des films catastrophe ou d’horreur.
      En 1957, la grippe asiatique fut autrement plus létale que la Covid19, avec une possibilité qu’il y eut 100 000 décès en France et probablement 5 millions dans le monde. Cette grippe tuait prioritairement des personnes jeunes (- de 50 ans), plutôt que les anciens relativement immunisés par l’épidémie de 1918-1919 (+ de 20 millions de morts). La vie a continuée comme si de rien n’était. Pas de confinement, peu d’articles dans les journaux, pas d’Internet bien sûr, peu de TV. Comme dit mon père :"Ce fut l’une des plus belles années de ma vie. Nous avions un petit garçon de 5 ans. Nous venions d’acheter notre première maison et je venais de créer ma société. La vie était belle."
      L’humanité connaîtra d’autres pandémies autrement plus graves que celle ci. Elle fera avec !

  • 4 juillet à 14:02 | poiuyt (#584)

    Edito plutôt léger, plutôt Patrick que Ndimby.

    Quid des maux au lait ?
    Quid de la neutralisation de professeurs et d’historiens ?
    Quid des troubles de Tamatave ?
    Quid de l’insécurité ?
    Quid de la pauvreté grandissante ?

    Vous êtes intimidés aussi ; oh pardon. Ou alors vous êtes détachés, déconnectés, étrangers, indifférés, désabusés, ...

    Intimidés : 600 généraux dans l’armée ? C’est vrai ? Pourquoi faire ? pour que joe dalton puisse narguer tout le monde, pour que joe perdure ; pour qui ? Là est la question.

  • 4 juillet à 16:01 | rom1 (#11008)

    Très bel édito comme avant.....
    Ravi de vous retrouver les amis.
    Rom1 le vazaha qui vous veut du bien....que de souvenirs....

  • 4 juillet à 19:01 | lysnorine (#9752)

    Hoy ilay matoan-dahatsoratra hoe :
    « Stop aux conneries-virus »-
    « fable du CVO : un remède à l’efficacité thérapeutique si peu démontrée qu’il ne figure même pas dans le protocole officiel de traitement des malades de la Covid-19 à Madagascar ! »
    « : ce que l’on pointe du doigt n’est pas le bien-fondé de l’artémisia contre la Covid-19, mais la PRÉCIPITATION dans la production du CVO sans tests cliniques aux normes scientifiques internationales. »

    Ny tena tianay hisarihana ny sain’ny mpamaky eto dia ny efa nisian’ny A.T.A. na Aro Tsimoka Aretina, tambavy avy amin’ny Raokandro-Zava-maniry Malagasy natao hisorohana ny COVID 19, kanefa tsy mba resahina mihitsy hany ka betsaka no tsy mahafantatra azy. Mora dia mora koa anefa ny vidin’izy io :
    MGA 4500 na FMG 22500 no vidiny ny fonosana iray izay misy sachets 4 (efatra), ka fonosana efatra no hanaovana ny fisorohana mandritra ny 16 andro izany. Izany hoe MGA 18000 na FMG 90000 no tontalin’ny ho laniana (sahabo ho €4.16 na US$ 4.7 izany !)

    Io A.T.A. io no azo antoka tsara fa TENA AVY AMIN’NYMPIKAROKA ao amin’ny IMRA ka VOKATRY ny nandravonan’izy ireo – tamin’ny MARTSA 2020 – ny FIKAROHANA efa fanaony nandritra ny AMPOLO TAONA maro dia maro teo, ambany fitarihan’Itpkl.Prôfesôra Albert RAKOTO RATSIMAMANGA, ka niteraka FANAFODY-TAMBAVY tsy tambo isaina avy amin’ny RAOKANDRO-ZAVA-MANIRY MALAGASY, hamidy eran’ny tsena, mahasitrana tsara ny ankabeazan’ny aretina rehetra mpianjady amin’ny vahoaka kanefa takatry ny fidiram-bolany !.

    Efa hatramin’ny faramparan’ny volana Martsa 2020 na fiandohan’ny volana Aprily no NAMIDY izy io HISOROHANA ny CORONAVIRUS 19 indrindra. Noho izany dia nahavariana ihany no nihazakazahan’ny prezidàn’i Madagasikara sy ny mpitondra fanjakana Malagasy nampikaroka sy namoaka faingana « RAFIN’NY ATA », dia ity hoe « CVO » (Covid-Organics) ity, toy izay nandalina ny momba ny ATA aloha sy nampirisika ny IMRA hanabe voho azy arak’izay ilaina.

    Araka ny filazan’ny nampiasa ny ATA - ary anisany aloha ny tenanay ! – dia MAHOMBY tokoa aloha izy io hatramin’izao eo amin’ny fisorohana ny COVID-19.

    Ireto no rohy ahitana ny momba azy
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=9&v=0zUKsT9dH3k&feature=emb_title
    https://www.ketrika.com/home.jsp?but=vente/fiche&cleproduit=PROD002173

  • 4 juillet à 19:29 | Rakoto (#10929)

    Chaque pays a sa propre loi, extrait d’un journal du Sud de la France du 01/07/2020.
    AFFAIRE DEVANT LE TRIBUNAL

    - Un pharmacie du Sud de la France a mis en vente, une préparation homéopathique sous l’appellation « Epidémie19 », présentée comme ayant des propriétés « aidant à lutter contre le Covid-19 ». Des posologies étaient présentées à titre « préventif » et « curatif ».

    L’enquête diligentée par la brigade de recherches de la gendarmerie de Castelnau le Lez,....

    Le pharmacien mis en cause était poursuivi pour tromperie sur les qualités substantielles d’une marchandise,

    Les propriétés du produit vendu n’étaient pas curatives dans le sens de guérir, ...

    Officiellement en France, il n’y a pas de médicament qui guérit le covid-19.
    Certain pays a la chance d’avoir un médicament miracle.

    Bonne santé à tous
    Rakoto de Montpellie

  • 4 juillet à 19:45 | dolmi (#10981)

    Sao ary nalainy domelina sy ny tariny ny valiny fikarohany IMRA, dia nampina asa inona mba ho azo hamidy ? Sao re fotsiny ny ahy io an !
    Tsy mandaha ny mety fiasan’io ATA io aho raha fantatro inona avy ny ravina natambatra ho fiaro aminy covid izay mampitonantonana ny siantifika.Heveriko io ATA, ho tambavy mampitombo tanjaka ny vatana mba tsy ho mora handairany covid-19 fa tsy hoe hanasitrana sa ahoana hoy ianao Lysnorine ?Mbola vitsy mihintsy ny mpitsabo tandrefana ny mihevitra hanampy ny tanjam-batana (système immunitaire) fa tonga dia vizanin-dry zareo aminy chimiques ny marary na covid-19 izany na aretina afa koa.Raha nanana fijery afa ny mpitsabo erantany dia nihena kokoa ny isany maty : handrakandrana fitambarana fanafody no betsaka ankoatry ny fandanim-potoana hiandry valim-pikarohana toy izay hisoroka, araky izay tratra, ny tsy hidirany virus aminy vatany olona.Sarotra be ny tranga noho ny politika fitadiavana vola avy aminy vaccin sy ny firerehana tsy misy fetra. Misaotra anao e !

    • 5 juillet à 10:49 | lysnorine (#9752) répond à dolmi

      @ dolmi
      1) « Sao ary nalainy domelina sy ny tariny ny valiny fikarohany IMRA, dia nampina asa inona [nampiany « artemisia annua »] mba ho azo hamidy ? »

      Tsy takona afenina fa io fanontaniana mampisalasala atranganao io no avy hatrany dia tonga ao an-tsaina vantany vao nampahafantatra ny prezidàn’i Madagasikara sy ny mpitondra fanjakana Malagasy fa hampikaroka faingana « fanafody » miaro amin’ny CORONAVIRUS 19 sady mitsabo azy, ka tsy ho ela dia ho vonona ilay izy, na dia efa teo aza ilay A.T.A. izay tsy mba noresahina mihitsy.

      Tsahivina fa nandray taratasy tamin’ny 24 Martsa 2020 avy amin’ny ny vice-président-n’ny hoe « Maison Artémisia Madagascar » any Paris-Frantsa– Lucile Cornet-Vernet – ny prezidàn’i Madagasikara nampahafantatra azy ny tokony hampiasan’ ny Fanjakana Malagasy ny zava-maniry « Artemisia annua » amin’ny ady amin’ny « Coronavirus 19 » , tahaka ny efa ataon’i SININA rahateo.

      Tsy ny prezidàn’i Madagasikara irery ihany fa ny Firenena Malagasy iray manontolo no afa-baraka raha tahiny ka « Eny » no valin’ny fanontanianao.

      Misy dokotera manko avy amin’ny Repoblika Democratique du Congo (RDC-Kinshasa)– Dr Jérôme MUNYANGI – tsy nisalasala nilaza fa IZY no loharano nipoiran’ny nahatonga an’i Madagasikara nitsofoka tamin’ity « Artemisia annua » ity ! :

      « c’est au MADAGASCAR, à plusieurs milliers de kilomètres de la terre de ses ancêtres, que le Dr congolais Georges MUNYANGI MET SUR PIED, UN TRAITEMENT contre une pandémie qui continue à défier de nombreux scientifique… Madagascar faisait partie des CIBLES de cette ÉTUDE PROPOSÉE PAR LA MAISON DE L’ ARTÉMISIA. La révélation a été faite par le Dr Jérôme MUNYANGI qui a, en même temps, REVENDIQUÉ LA PATERNITÉ DU PROJET. " JE SUIS À LA BASE DE LA RÉDACTION DU PROTOCOLE COVID-ARTÉMISIA À MADAGASCAR ET PARTOUT SUR LE CONTINENT AFRICAIN. C’EST MON PROJET ", a-t-il tenu à rétablir sur les antennes de l’émission " Marius chez vous " sur Internet.hasa)
      « Selon lui, les autorités malgaches auprès desquelles l’étude, qu’il dit avoir effectuée en sa qualité de RESPONSABLE DES ESSAIS CLINIQUES, RECHERCHES MÉDICALES ET SCIENTIFIQUES À LA MAISON DE L’ARTÉMISIA, n’ont pas hésité à sauter sur l’occasion. Devant l’urgence, ILS SE SONT INSPIRÉS DE SON PROTOCOLE POUR DÉVELOPPER UN REMÈDE QU’ILS ONT APPELÉ COVID-ORGANICS…. »
      « Dr Jerôme Munyangi, l’inventeur d’artémisia, annoncé à Kinshasa », 27.04.2020,
      https://www.mediacongo.net/article-actualite-67854_dr_jerome_munyangi_l_inventeur_d_artemisia_annonce_a_kinshasa.html
      Zahao koa :
      « Covid-19 : Après Madagascar, Dr Jérôme Munyangi à Kinshasa pour apporter son expertise »
      https://infocongo.net/2020/04/27/covid-19-apres-madagascar-dr-jerome-munyangi-a-kinshasa-pour-apporter-son-expertise/

      Mbola nohamafisin’ny dokotera iray avy any Guinée (Konakry) koa — Dr Habib KOUROUNA – ireo voalazan’i Dr Jérome MUNYANGI ireo momba ny FIAVIAN’ny fikarohana ny amin’ny hampiasana ny « Artemisia annua » amin’ny ady amin’ny « Coronavirus-19 » ao amin’ny
      « L’ artémisia contre le Covid-19 : voici comment Madagascar s’est adjugé la paternité de la ’’potion magique’’ », Par Thierno Souleymane Diallo - 6 mai 2020
      https://www.guineenews.org/lartemisia-contre-le-covid-19-voici-comment-madagascar-sest-adjuge-la-paternite-de-la-potion-magique/

      « Si tout le monde parle de l’artémisia que les autorités malgaches proposent comme la « solution miracle » au COVID-19, BEAUCOUP NE SEMBLENT PAS SAVOIR COMMENT ON EN EST ARRIVÉ LÀ…
      « En effet, confie-t-il [‘’ce médecin membre du réseau ‘’la Maison Artemisia’’] , « …le protocole de l’administration de l’artémisia pour le traitement du COVID-19, il y a 12 pays qui ont été sélectionnés, où la ‘’Maison artémisia’’ a envoyé le message pour dire que ça y ait un POTENTIEL ASSEZ POSITIF POUR STIMULER L’IMMUNITÉ et renforcer l’organisme dans sa lutte contre le COVID19. »
      « Seulement, poursuit-il, « aucun pays n’a répondu. Seul Madagascar, le président malgache qui a répondu. Il a saisi l’opportunité et L’ÉQUIPE EST PARTIE TRAVAILLER SUR UN PROTOCOLE. Et aujourd’hui… c’est Madagascar qui est vu comme le porte-flambeau dans la lutte contre le COVID-19. Alors que tous les pays pouvaient faire une synergie d’actions… »
      (Hotohizana)

    • 5 juillet à 11:01 | lysnorine (#9752) répond à dolmi

      @ dolmi
      (Tohiny sady farany)

      Farany ilaina no manantitrantitra fa TALOHAN’ireo fihetsiketsehan’ny « Maison artémisia » ireo dia efa nisy Laboratoire – « Biologiquement », « spécialisé dans l’information et la distribution de produits 100% naturels », nanome toro lalana ny amin’ny ampiasana ny « artemisia annua bio » (na « armoise annuelle ») miaraka amin-java-maniry hafa voa-Janahary hisorohana ny « COVID-19 ».

      « Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santé »
      https://www.biologiquement.com/tisane-artemisia-annua-armoise-annuelle

      . « L’armoise annuelle ou Artemisia annua pourrait guérir des millions de personnes du paludisme, aider les personnes face au cancer, OU FACE AU VIRUS COMME EN CE MOMENT AVEC LE CORONAVIRUS COVID 19, mais nous vivons dans un monde où les laboratoires (la plus grosse et la plus rentable industrie au monde) gagnent plus d’argent avec une population malade qu’avec une population en pleine forme, donc tous les produits naturels les meilleurs pour la santé sont progressivement interdits. Notre laboratoire est en Angleterre ce qui nous permet de continuer à distribuer ses produits, pour combien de temps, dieu seul le sait comment on dit. Au plaisir de vous servir L’équipe du laboratoire biologiquement 15 AVRIL 2020 à 18:44 ».

      « Granger : Bonjour , puis je prendre 2 à 4 gélules par jour EN CURE PRÉVENTIVE contre la pandémie actuelle. Pour l’instant je ne prends rien de particulier sauf vitamines . Merci de me dire. 22 avril 2020 à 15:00 Répondre
      Biologiquement.com : Bonjour, l’apport en vitamine est indispensable pour faire face à une surcharge virale, par contre nous ne vous conseillons pas de prendre des vitamines en cachet, ces produits ont subi des traitements chimiques et thermique, et le corps a beaucoup de mal à les assimiler. Pour ne pas fatigué vos reins et votre foie avec cette chimie, nous vous conseillons de COMPLIMENTER LE TRAITEMENT À L’ARMOISE ANNUELLE CONTRE LE CORONAVIRUS COVID 19, AVEC DES PRODUITS NATURELS RICHE EN VITAMINE ET EN NUTRIMENTS, COMME LA POUDRE DE FEUILLES DE MORINGA, ASSOCIER À LA POUDRE DE FRUIT DE BAOBAB, UN PRODUIT NATUREL TRÈS RICHE EN VITAMINE C. Portez-vous bien L’équipe du laboratoire biologiquement.com 23 avril 2020 à 20:38

      . « Cassandra : Quels-sont les conseils d’utilisation de la tisane ou les associations recommandées pour PRÉVENIR LE COVID-19 ? Merci 1 mai 2020 à 23:34 Répondre
      Biologiquement.com
      Bonjour, pour prévenir efficacement le coronavirus covid-19, ou pour combattre la maladie une fois déclarée, nous vous conseillons de L’ ARMOISE ANNUELLE, DE LA POUDRE DE FRUIT DE BAOBAB, DE LA FEUILLE DE MORINGA, ET DES GÉLULES DE LA LAPACHO
      . Pour la prévention vous pouvez prendre le minimum conseillé sur le sachet, si vous êtes face à la maladie, vous devez prendre le maximum conseillé.
      Cordialement L’équipe du laboratoire Biologiquement
      2 mai 2020 à 13:51
      sns., sns.

      2) « Tsy mandaha ny mety fiasan’io ATA io aho raha fantatro inona avy ny ravina natambatra ho fiaro aminy covid izay mampitonantonana ny siantifika.Heveriko io ATA, ho tambavy mampitombo tanjaka ny vatana mba tsy ho mora handairany covid-19 fa tsy hanasitrana… »

      Tsy mahafantatra mihitsy aho — tahaka ny be sy ny maro ihany — izay raokandro-zava-maniry « natambatry » ny lehiben’ny Laboratoire-n’ny IMRA sy ny mpiara-mikaroka aminy nanamboarany ny « A.T.A. ». Fa ny hany fantatra dia :

      . ny naha-« savant » manan-daza eran-tany an’Itpkl. Rakoto Ratsimamanga izay « maître de recherche » tao amin’ny CNRS sy tao amin’ny Faculté de Médecine tao Paris (Frantsa) nandritra ny AM-POLO TAONA MARO ; na ny niarahany niasa tamin’ny « L’ORÉAL » [fianakaviana Liliane BETTENCOURT] nandritra ny taona maro koa ; na ny fananany ampahany tamin’ny « Laboratoire Laroche-Navarron » ;

      . ny namoahany « fanafody » maro avy amin’ny raokandro Malagasy tahaka ny « MADECASSOL », ny « MADEGLUCYL », ody diabeta (namidiny tamin’ny laboratoire ROUSSEL), ODY TAZO (anti-paludique mampiasa ity Artemisia ity, izay zava-maniry nampidirin-dRatsimamanga teto Madagasikara nanamboarana azy io), ny MADETUSSYL (antitussif : toux, grippes, rhume, bronchites, coqueluche ). Singanina manoka eto fa voatanisa tsara ny zava-maniry ampiasain’ny IMRA nanaovana ity « Madetussyl » ity dia : « Teinture de Drossa, Teinture de Mollugo nudicaulis, Teinture d’Euphorbia hinta, Essence d’Eucalyptus, Essence de RAVINTSARA aromatic », sns., sns.

      . ny naha -manodidina ny EFAPOLO taona teo ho eo no niasan’ny Lehiben’ny Laboratoire-n’ny IMRA ao Avarabohitra-Itaosy, Antananarivo, ary Itpkl. Ratsimamanga mihitsy no nanofana azy. Tsy azo atao mihitsy izany hoe olona manaonao foana na dia tsy mitondra ny anaram-boninahitra hoe « Professeur » aza !

      Noho izany rehetra izany no itokisanay tokoa ny « A.T.A. » na dia tsy voatanisa aza hoe inona marina no ao anatiny. Antitranterinay eto fa tsy mba nampiasa afa-tsy ny fanafodin’ny IMRA foana izahay amin’izay aretina rehetra mety voatsabony.

  • 5 juillet à 11:27 | kartell (#8302)

    • 5 juillet à 12:44 | Vohitra (#7654) répond à kartell

      Tamin’ny Talata 30 jona ny tenako no nandroso ity sosokevitra ity teto amin’ny MT mba hisorohana ny fihanahan’ny aretina sy hanilihina ny voina mitondra ho any amin’ny fahafatesana, sy hanarenana haingana ny toedraharaha amin’ny fitantanana ny krizy ara-pahasalamana…

      Sosokevitra no atolotra anao amin’ny fanetrentena feno :
      • Ny Fokontany rehetra izay misy ny valanaretina vokatry ny fitiliana natao dia avereno anaty fihobohana tanteraka
      • Omeo fanampiana vary, menaka, ary vola, ary aro vava, ny isantokantrano eo amin’ny Fokontany rehetra anaty fihobohana
      • Alefaso ny mpitandro filaminana salama vita fitiliana hanatitra ny fanampiana eny amin’ny isampokontany, ary omeo baiko izy ireo hanampy ny tomponandraikitra isampokontany hizara ny fanampiana isantokantrano
      • Atsaharo ny fivezivezen’ny taxibe sy ny tsena eo amin’ireo Fokontany anaty fihobohana
      • Akatony ny sekoly rehetra sy ny Fiangonana, ary ny birao eny amin’ny Fokontany rehetra anaty fihobohana
      • Asio mpiasan’ny fahasalamambahoaka manaramaso ny fampiharana ny fitsipika rehetra isampokontany, mitety ny tanàna sy ny elankelatrano rehetra eny amin’ny Fokontany mihiboka
      • Ataovy ny fitiliana faobe ao amin’ny Fokontany rehetra mihiboka, ary izay tranga nahitana marary dia ento mivoaka mamonjy ny toeram-pitsaboana, ampiasao amin’izany ireo fiara novidiana tamin’ny vola fanampiana.
      Ampiharo io dia ho hitanao fa hisy vokany anaty fotoana tsy lava ary hihena ny fihanahan’ny valanaretina…
      Ary raiso ny fanapahankevitra : ataovy ny fanadihadiana sy famotorana ireo tomponandraikitra namoafady ka nitondra tany amin’ny familiana sy fanodinkodinana ny fanampiana efa nomena teo aloha izay tsy nositrahan’ny vahoaka akory, ary sazio sy omeo famaizana mafy izay nahavanondoza…

      Indrisy tokoa, aty amin’ny Sabotsy 04 jolay vao misy fanapahankevitra noraisina, tao anatin’izay elanelam-potoana izay, efa firy ireo nahazo ny valanaretina sy namoy ny ainy ?
      Ny mahagaga tokoa, dia nahoana no tsy mbola nandraisana fanapahankevitra entitra sy mafonja ny mikasika ireo fiangonana izay mbola nanao famoriana olona maro ihany androany alahady maraina ity ?

      Fa maninona no tsy andraisana fanapahankevitra mivantana sy mahitsy ary mazava ny amin’ireo mpitondra fiangonana ireo ?

      Tsorina avy hatrany fa efatra no tranga isany nahatonga ny fihanahan’ity valanaretina ity ankehitriny eto Analamanga dia :

      • Ny tsena
      • Ny sekoly
      • Ny taxibe
      • Ny fiangonana

  • 5 juillet à 18:08 | Isandra (#7070)

    "Or, sa promotion tapageuse a fait baisser la garde et entretenu l’illusion d’un pays bien protégé et aux méthodes efficaces, alors que l’épidémie en était encore au début."

    L’erreur de Andry Rajoelina, il ne s’attendait pas que certains Malagasy, surtout ses détracteurs vont croire que ce remède est un produit miracle à pulvériser dans l’air, tout le monde peut bénéficier miraculeusement sa vertu sans le prendre.

    <

    • 5 juillet à 19:55 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @Isandra.

      Buvez en beaucoup car vous ne connaissez rien de ce virus ! C’est comme quand vous faites la queue, à un moment donné ce sera " Malgré tout " votre tour ou vos proches.

    • 5 juillet à 20:19 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maestro,

      J’ai confiance en notre tambavy.

      Ce que certains ne comprennent pas, même 10% seulement des Tananariviens 300.000 ne prennent pas cette tambavy, et même temps, ils ne respectent même pas les gestes barrières, il y a potentiellement de 300.000 susceptibles d’être Malades et 1.500 décès possibles.

    • 5 juillet à 22:45 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra.

      J’ai confiance en notre tambavy.

      Si vous le dites ! Notre process en tout cas fonctionne entre autre au Rwanda et 2 autres Pays
      mais comme dirait l’autre à chacun Sa Brésilienne. Bon Courage.

  • 5 juillet à 18:34 | Vohitra (#7654)

    Ny zavatra tsy hay tsy mba azo hibitabitahana mihintsy, aleo mahay manetry tena toy izao miambo ho olonkendry manam-pahalalana nefa tsy mitsahatra ny mamoan-tsampona sy mirediredy mamita-bahoaka...

    Tsy misy afatsy kajikajy entina hameno paosy no atao isanandro, dia rehefa mipoitra ny marina sy mitranga ny antambo dia ny hafa foana no omentsiny...

    Efa voafehy e...
    Ozonina mpamokatra an izatsy sy zaroa e...
    Fotodrafitrasa izao sy izao e...
    Tiako ny tanindrazako e...

    Aiza moa koa ny colisee andaniana adiny roa hiresahana amin ny vahoaka nefa ny fahasalamambahoaka zara raha nomena antsasakadiny...

    Ilay iraika lahy moa tamin ny herinandro dia nilaza ankitsirano fa efa fantatra fa tsy maintsy hitombo ny marary rehefa hivoaka ny fihobohana...dia mampatsiahy ilay Ramatoa Agnes Buzyn mihintsy...koa fanahy niniana anie ve izany ilay fivoahana e ?

    Mifohaza ry vahoaka fa efa ampy izay ny fampandihizana fitombenana a !

  • 5 juillet à 20:08 | Isandra (#7070)

    Ny zavatra hita dia tao aorian’ny nisian’ ity aretina ity tao Ambatovy no tena niatomboka ny fiparitahan’izy ity betsaka toy izao, nanomboka tany Toamasina io, ary niparitaka taty Antananarivo. Asa na tadidinareo ireo fianakaviana voa tao Ambodin’isotry izay avy any Toamasina Ambatovy ?

    "Ny 7 Mey ny Filoha Andry Rajoelina no nidina tany Toamasina ary nampahatsiahy fa mbola be ireo mpiasa ao amin’ny orinasa Ambatovy no fantatra fa miditra sy mivoaka avy ao. Tapaka ny hevitra fa tsy maintsy hatoka-monina (« mise en quarantaine ») ny orinasa Ambatovy, manomboka io 7 Mey 2020 io. Ny marina teny an-toerana anefa dia ny ampitsony, 8 Mey vao namoaka fanambarana ho an’ny mpiasany rehetra ny tomponandraikitra ao fa miatra ny fitokana-monina. Ny dikany ? Ny hariva sy ny alina manontolo dia be ireo fivezivezana tsy voafehy… Telo andro taty aoriana dia io fa voatily « positif » Itompokolahy Ryan Reyes. Iza marina no manao tandrevaka ?

    Ary raha tsy nidina tany an-toerana izany ny Filoha Andry Rajoelina dia aleho tsy eritreretina ny zava-nitranga tamin’ireo tanàna misy amin’iny RN2 iny, manomboka eo Moramanga ka hatrany Toamasina. Satria salama ireo mitondra ny coronavirus (« porteurs sains ») ka rehefa eo amin’ny fahasemporana vao ho taitra hanatona dokotera ary dia tara loatra ny hitsaboina azy ireo. Asakasaky ny sasany aloha fa dia misy tokoa Andriamanitra… Fa hanakory koa izao ny ho avin’ireo mpiasa maro ao amin’ny orinasa Ambatovy aorian’ny 31 Mey ho avy ? Satria sarotra no hilaza hoe rahoviana marina no tena handao antsika tanteraka io covid-19 io ? Ny loza anie dia ity ry zareo a : tsy ny vola no tsy misy fa efa manomboka hisintaka ry zareo ireo dia hanao mody mampalahelo (« victimisation »). Voalaza fa maharitra 29 taona ny fitrandrahana nikela dia ho ritra. Maro izay nalefa any ivelany izay (satria tsy voajerin’ny fanjakana ny tena isa marina) ka mino aho fa efa akaiky dia tsy hisy intsony. Ka eo ankatoky ny faha-60 taona niverenan’ny Fahaleovantenan’i Madagasikara ve dia mbola ho tompon-trano mionona hatrany ny Malagasy ?"

  • 6 juillet à 10:10 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Bon retour à nos deux éditorialistes de mt.com après plusieurs mois d’année sabbatique.
    Concernant le coronavirus, à force de le diaboliser, il est devenu non seulement diabolique mais également incontrôlable et irrattrapable dans tous les domaines : Et nous voilà à la case de départ en proposant de nouveau le confinement total, une mesure non évaluée en terme d’efficacité : Je m’explique, cette mesure a-t-elle été appliquée dans les normes ? Pourquoi au lieu circonscrire la propagation de la pandémie, elle l’a fait se propager exponentiellement ?
    La logique scientifique veut que toute mesure soit analysée, évaluée et ensuite tirer les conclusions qui s’imposent avant d’éventuelle réutilisation pour plus d’efficacité.
    On dirait que rien n’a été fait dans ce sens et on veut encore l’imposer pour quels résultats ? Avec moins de dix cas on est à la situation actuelle et avec plusieurs milliers de cas actuellement, cette mesure de confinement total appliqué à l’identique pourrait-elle être à la hauteur de l’attente ? Non car d’autres mesures s’imposent pour l’accompagner, il faut éviter à tout prix :
    - les rassemblements pour quelques motifs que ce soient (notamment ce qui a été appliqué auparavant dans la distribution des différentes aides).
    - la centralisation des points de tests TDR ou PCR (il faut les décentraliser dans les six arrondissements de Tana pour éviter les déplacements des vecteurs de transmission potentielle)
    - l’identification des patients à traiter (on traite les patients mais pas le résultat des tests car en ne faisant pas la distinction entre les deux, nos hôpitaux et centres de soins seront vites submergés/débordés).
    - les nécessiteux viennent récupérer les aides mais on doit faire le contraire avec l’aide des chefs Fokontany, secteurs et éventuellement les comités loharano.
    Pour les malades testés positifs et ceux assujettis à la quarantaine, les aides doivent être acheminées immédiatement sans attendre quoi que ce soit.
    Autrement on serait toujours à la merci de cette pandémie.

  • 6 juillet à 12:30 | akam (#7944)

    - Les 2 icones de MT sont revenus ! et hop1...un titre grossier pour accrocher les lecteurs. Effectivement ils ont analyse la situation au babakoutoland. Malheureusement “Du déjà vu” car les memes questions ressortent des discussions qui ont ete debattues ici depuis 3 mois1/2. Les commentaires sont loin d eclairer les 92% de gasy qui vivent moins de 1USD/jour. Meme si elles sont adressees aux 8%, cette fraction n ira pas partager leurs connaissances au reste de la population. Stratification sociale oblige. Les riches n iront jamais se melanger avec ceux vivant dans les bidons-villes. Le paragraphe final traduit le “lecheQ” a la gloire d une armee victorieuse (zero patients et zero mort) dans une bataille ou, a ce jour, des milliers de patients ont ete detectes et 26 morts.
    - Y avait-il une strategie ? l ile isolee geographiquement n a donc comme points d entrée de l infection que par les aeroports. Inutile de rediscuter sur le moment ou il fallait boucler les frontieres... Pour une premiere, les passagers de la semaine 13 ont ete testes par PCR (nombre exact !!!). Lu des le lendemain de la fermeture du principal aeroport Ivato, (20-21 mars) 23 positifs qui ont eu peu ou pas de fievre et sinon grosso-modo ‘asymptomatiques’. Appartition a la tele de Prezida et de la Doyenne de la Fac de Medicine, nommee Chef Covid, qui annoncent de facon ‘dramatique’ que l ile est “finalement” infectee. Inutile de reiterer les commentaires stupides de “Grosses levres” ou les retours de manivelle evoques ca et la ! Comme a dit une khone, face a une grippette, fievre….l etat gasy est pret et une strategie est en place. Confinement et etat d urgence sanitaire..circulation rapide des 70 toyota covid-19. Hum…le match contre le covid-19 a donc demarre !
    - Des tactiques ? Zero, il n y en a pas eu. DJ n a aucune qualification de soigneur. Meme si des gasy qui ont prete le serment d Hippocrate existent, tous ont transgresse ce testament et se sont ranges stupidement derriere. Confinement ou deconfinement dans l ile n ont aucune signification. Un etat ou les travailleurs informels (70% de la fraction active) soulevent plus de questions en temps normal qu en periode “pandemique” ne peut pas maitriser cette foule affamee. Un DJ, un non-diplome, concentre tout le pouvoir, et occupe les reseaux TV, parler de tactique est illusoire. Une maladie virale, pandemique requiert d un des virologues (pas des bacteriologists et ni des mycologues), de deux, des epidemiologists ( la peste est bien ancree dans l ile depuis 130 ans, on a besoin de ceux qui ont ou “qui servent” contre la peste) , de trois des statisticiens et de de quatre des sociologues. Ce sont des personnes qualifiees qui l faut a des moments “chauds” tells que cette pandemie. Ce comite scientifique arme de cette diversite peut debattre, definir les roles et les mesures a adopter en function de l evolution de la maladie.
    - Faut il se remettre en question ? Les conneries sont amplifiees. Un virus ne peut etre combattu que preventivement. Ca s apprend en classe de 3eme, que seul le vaccin permet de prevenir contre une maladie virale. Bacterie et champignons peuvent etre elimines par antibiotherapie. Yersinia pestis, responsable de la peste, peut etre vaincue par un traitement lourd sous huitaine. Et donc parler de CVO, une potion ubuesque derive de l armoise n est qu une allegation. Les temoignages “de personnes en deficience de celebrite”sont similaires a ceux diffuses en boucle par la radio de Mailhol.
    - Le pire est a venir car, sans rapport avec la potion, l artesunate IV qu on injecte aux malades est un compose chimique qui n a jamais ete demontre comme etant efficace contre le covid-19. Parler de pic epidemiologique dans 2 ou 3 mois ou de vagues n ‘est qu une compromission des 2 editorialites avec l etat gasy. Car ces essais cliniques prevus jusqu au 29 septembre ont besoin d un grand nombre de malades. Ces essais ne sont pas une premiere au monde car ces injections de produits aleatoires aux humains rappellent celles pratiquees aux juifs par Mengele lors de la seconde guerre mondiale. C est un crime. La methodologie ainsi revelee dans le projet PACTR, requiert 60 patients/test et ira jusqu au 29 septembre. Du fait de la precarite des gens et de leur naivete, car le risque zero n existe pas, ou sont les regles d ethique ? Ce que je pointe releve du protocole a partir duquel un patient qui supporte mal les injections sera ote des lots. C est connu que l africain est non seulement pauvre mais aussi naïf, est-il normal qu en 2020 on mene des experiences hasardeuses sur l homme ? Que font ces representants diplomatiques ? Ces ONG payes pour diffuser la transparence et qui se taisent afin de ne pas informer le monde entier. Ce pays hebergera le covid-19 comme la persistance de Yersinia pestis, responsable de la peste qui est ici depuis 130 ans, mais qui peut etre vaincue par un traitement lourd sous huitaine. Lutter contre le covid-19, cette lutte est preventive, et il n y a que le vaccin. Et donc parler de CVO, une potion ubuesque derivee de l armoise n est qu une allegation. Certes le depistage coute cher. Les EPI valent des fortunes car ce sont des equipemenets a usage unique mais l etat a recu 400 millions USD, il a ce qu il faut. Que Dj cesse de manipuler la vie des gasy comme ce qu il sait faire avec des platines. Les gasy ne sont pas des jouets, qu ils fassent cela avec ses generaux bourres de galons de pacotille si vraiment il ne sait pas quoi faire.

  • 6 juillet à 17:26 | Isambilo (#4541)

    Un éditorial bien tiède.
    Tout le monde sait qu’un confinement, léger, poids plume, poids hyper-lourd, etc, est impossible à Dago. En premier lieu parce que personne n’a la légitimité de le prononcer (personne n’est dupe de la valeur des élections) ; en second lieu, on n’a pas les moyens humains pour (un petit billet sale suffit pour ouvrir le chemin).
    L’épidémie finira quand il n’y aura plus rien pour alimenter le virus. Ceux qui sont loin des centres urbains auront plus de chance de survivre. Les autres subirons, même les plus riches bien planqués derrière de tamboho parce qu’il faut bien envoyer quelqu’un faire le marché. Et le quelqu’un sera le vecteur idéal.

    • 6 juillet à 17:38 | Vohitra (#7654) répond à Isambilo

      Isambilo,

      Sur les 309 nouveaux cas de contamination enregistres aujourd hui, 303 viennent de la Region Analamanga, pour dire que ca va de mal en pis ici...

      Et un deces repertorie helas...

      Zanahary est en colere, son pays est livre aux mains de bandits notoires...

  • 6 juillet à 23:36 | Rakoto (#10929)

    Mon simple raisonnement depuis le début :

    S’il y a un pays qui a un médicament contre le covid-19, pourquoi les Européens, Américains, Chinois … se mobilisent et dépensent des milliards. A réfléchir sérieusement, ils ont des centaines de milliers de morts et rester le bras croisé car le médicament vient de Burundi ou de Haïti ??

    Ce n’est que depuis ce 03 juillet que l’Europe a déclaré que le Remdevisir est le premier traitement officiel autorisé pour soigner efficacement le coronavirus (vérifiable sur google.fr : mot clé remdevisir)

    Comme je répète souvent, je ne suis pas pour ou contre qui que ce soit ou sur un traitement.
    Je lis les conclusions des scientifiques DU MONDE ENTIER,
    Chaque pays est libre de faire ce qu’il veut, mais certains pays évitent des cobayes, utiliser des traitements bidons sur leur population.

    Bonne santé à tous
    Rakoto de Montpellier

  • 7 juillet à 11:46 | lancaster (#10636)

    Le gouvernement a fait une erreur et commis des maladresses depuis le début. Mais je peux affirmer que c’est encore redressable.
    Il suffit de dire la vérité à la population et de ne pas la considérer comme un peuple d’imbeciles Incapables de comprendre quoique ce soit.
    1/ Dire que l’etat N’a pas les moyens suffisants pour éradiquer ou tout du moins faire face convenablement à la propagation du virus.
    2/ Dans ce cas, la population doit aussi prendre ses propres responsabilités en acceptant d’appliquer les mesures barrières.
    3/ la population, chaque individu, chaque chef fokontany doit oser dénoncer les récalcitrants aux mesures barrières.
    4/ la peur doit provoquer la prudence. Tout dire . Les statistiques ne concernent que les cas testés. Les autres on ne sait pas. Il faut dire que en réalité c’est sûrement 10 fois plus ou plus que ça.

  • 7 juillet à 16:35 | Turping (#1235)

    Tous les jours le nombre de cas contaminés ne cesse d’augmenter exponentiellement ,c’est un fait mais non pas une rumeur car les propagations virales sont omniprésentes et n’ont pas encore atteint son apogée ,le pic épidémique .
    - Face à cette crise sanitaire à laquelle s’ajoutent les autres crises sociales et d’autres crises sanitaires ,il faut toujours se poser la question quant aux moyens que l’état devrait déployer pour résorber ce génocide latent qui ne date pas d’hier car tous les facteurs promoteurs de la descente vers le gouffre abyssal sont omniprésents . Beaucoup de gens vivent du petit boulot de l’informel ,et même ceux qui ont du travail normal ,nombreux d’entre eux ont été licenciés sans parachute pour subvenir à leurs charges quotidiens(loyer ,factures d’électricité ,eau , la nourriture ,etc,....).
    - Face à cette situation calamiteuse ,quels sont les moyens dégagés par l’état pour résoudre tous ces problèmes et venir en aide à la population déjà meurtrie ? alors que la majorité de la population vit déjà dans la précarité totale ???

  • 8 juillet à 14:08 | arsonist (#10169)

    Inutile d’espérer la concrétisation de solutions collectives aux problèmes de misère profonde généralisée, de grande précarité de la santé publique , de catastrophe et de désastre avancés qui rongent inexorablement Mada et ses populations depuis une soixantaine d’années et qui ont atteint leurs paroxysmes respectifs depuis l’apparition du DJ sur la scène politique gasy .

    Collectivement , les Gasy n’ont pas conscience que, quand une méthode ou un système de gouvernement ou d’administration ne donnent que des résultats désastreux, alors il faut en trouver d’autres et les appliquer à la place des ces catastrophiques anciens.
    Pourtant ce n’est pas faute de leur dire et de leur redire cela depuis plusieurs années.

    Peut-être les Gasy ignorent-ils que leur pays et ses habitants vivent dans une misère indicible et sont dans un état de catastrophe et de désastre qui les placent au 4e rang des pays les plus miséreux de la planète.

    Dans cette Grande Île , n’importe quelle solution collective sur n’importe quel problème d’ordre collectif est impossible sur tous les plans !
    Donc tout naturellement chacun cherche des solutions personnelles pour soi-même.
    Mais une solution perso et en même temps honnête à Mada même est une quadrature du cercle.
    Ce qui explique la décision de très nombreux jeunes Gasy , qui ont suivi des formations à l’Etranger , de rester vivre là-bas où ils ont été formés, plutôt que de rentrer à Mada.

    Certains Gasy disent du mal de ces Gasy qui vivent à l’Etranger. Ils vont même jusqu’à les traiter de tous les noms. Utilisant pour ce faire les insultes les plus basses.

    Mais le plus inexplicable, c’est le fait que certains Gasy vivant eux-mêmes à l’Etranger figurent dans les rangs de ces insulteurs des Gasy ... d’Andafy. Un mystère !

    Les Gasy qui vivent à Mada et qui ont envie de trouver une vie plus humaine et honnête ne trouveront leur bonheur que hors territoire gasy. Puisque sur le territoire gasy, pareille chose est impossible.
    Alors , fuyez ! Quittez ce pays ! Sauvez-vous !

    • 8 juillet à 15:02 | kartell (#8302) répond à arsonist

      Votre message est pathétique mais pose la lourde question de soixante ans d’indépendance pour en arriver à cet avis à la population d’un sauve qui peut généralisé et en trompe-l’œil !...
      Pour aller où, en faisant quoi ?...
      La fuite est toujours un aveu cuisant de l’échec et il semblerait plus réaliste d’envisager une solution inclusive qui permettrait à presque tous d’avoir dans son viseur un espoir de changement..
      Arrivés à ce stade très hypothétique, cela demanderait une discipline collective qui fait défaut et une mentalité à redéfinir, c’est tout un ensemble qu’il faudrait revisiter et ripoliner...
      Pourquoi donc la diaspora est-elle capable de se soumettre à un quotidien différent alors qu’au pays, on y arrive pas ?’.
      Bref, est-ce le pouvoir qui corrompt ou la société par sa participation très active ?’..
      Le je m’en foutisme n’est pas un legs du colonisateur, à qui, alors, en attribuer la paternité ?...
      En d’autres termes, ne devrait-on pas exclure de jeter ainsi l’eau du bain avec le bébé dans une fausse sortie d’un état d’appauvrissement qui devrait trouver chaussure à son pied dans un effort collectif inexistant et un pouvoir dealer de leçons qu’il ne s’applique pas à lui-même ?...
      Le bouc-émissaire joue ici pleinement son rôle prédateur où chacun montre du doigt l’autre comme étant le vecteur d’une situation inextricable alors que tout commence par l’incivisme que chacun développe à son niveau !....

  • 9 juillet à 08:52 | râleur (#3702)

    clap clap pour cet édito à 2 plumes

    L’’épisode de la boisson magique est digne d’un DJ ou de marketing de supermarché, pas de dirigeants responsables.

    Je rajouterai que le confinement total est une décision politique qui n’a rien de sanitaire
    Dans une ville comme Tanà, le confinement total fera plus de morts de faim que de covid, mais ces morts là ne seront pas comptabilisés et donc rassurent les dirigeants

    On ne fait que copier Reny Malala sans regarder ce qui se fait ailleurs, par exemple en Asie du sud Est. Le Vietnam 95 millions d’habitants, 0 mort et jamais eu de confinement total. Idem pour le Cambodge avec 15 millions et tt le monde vaque à ses occupations sans Armée déployée pour faire croire quíl y a autorité

  • 10 juillet à 02:49 | Lefona Again (#10319)

    @ Patrick A sy Ndimby A
    Bonjour.
    J’attends toujours l’EDITO ! Vous savez de quoi je parle ! L’ÉDITO lumière, qui fracasse tout, qui interloque, qui tend la pendule vers l’heure exact, qui chamboule l’acquis et réveille les consciences ! Il est pour quand le "J’accuse" non pompé de MT ? "Stop aux Conneries-virus"....pfff, cékikatrouvéssa ?

    Vous avez collaboré pour cet édito qui franchement est d’une platitude affligeante et d’une infertilité désolante. Comment ? Pourquoi ? Dans quel but ?
    Franchement, vous êtes des professionnels, vous avez de la bouteille et vous avez du recul, tout de même !
    Clamer votre scepticisme personnel envers ANR et globale envers son GVT ? Ce n’est plus un scoop, Messieurs. C’est déjà un fait connu, établi, acquis, depuis des lustres et régulièrement rappelé ici ! Votre édito ressemble à un fourre-tous très inégal et bâclé !
    Je vous pose donc la question : en 2020, où se situent vos motivations d’éditorialistes ?

    Les sceptiques que vous êtes ont ceci de facile : s’engouffrer dans les brèches et exploiter les failles. Oui, celà est de bonne guerre, mais mauvaise si on prend en compte la généralité des choses.

    Concernant le virus Covid 19, vous vous acharnez sur le punching ball qu’est le régime actuel. Même si la perfection n’est pas de ce monde, toutes les initiatives de prises, vous les fourguez sur le balcon. "On vous offrirez une parcelle de ciel, que vous n’y verrez que du feu ! ". C’est clair, c’est votre truc et c’est comme çà !
    "Il y a trop de ceci et de celà", dites-vous, "on aurait mieux fait si.. " ...si, si..c’était vous qui étaient à leurs places ?
    Ben voyons ! Toutes les nations qui ont ėté victimes du Covid, ainsi que leurs soignants et l’OMS, ont reconnu sans exception - et parfois à demi mot - avoir sous-estimé, mal interprété et mal réagi, voire avoir été temporairement dépassés par l’évènement. Mais pour vous c’est Le GVT Malagasy qui est exceptionnellement idiot ! Autrement dit, le monde entier à le droit de se planter devant l’inconnu et non notre GVT ?

    Est-ce honnête de votre part ?

    Un énième rappel que j’ai rabâché depuis le lookdown :

    - Il faut avoir l’esprit en mode touriste pour oublier que seul un virus contamine en se propageant et non pas son antidote !

    - Il faut être crétin et sourd pour ne pas entendre qu’un virus n’est pas un objet à obsoléscence programmée, mais un organisme vivant qui mue.

    - Il faut être parano à l’esprit séquestré pour croire qu’un virus a spécifiquement ciblé son pays et non le reste du monde.

    Et pour les athés, agnos, gnostiques et autres anémistes qui charrient les croyants en disant " c’est votre Dieu qui vous punit avec le Covid ", je dirais qu’ Il faut être un crétin primaire, pour désigner coupable un Dieu dont il nie l’existence, et qui serait responsable de tous les fléaux sur terre.

    Par ailleurs, vous ètes si prompts à dénigrer nos dirigeants, en sous entendant que l’exemplarité doit venir du sommet.
    Ah oui ? Qui vous a dit celà ? Je pense plutôt que l’exemplarité doit venir de la base, car c’est en son pouvoir si on le lui rappelle et celà encadrerait de facto les tenants du pouvoir qui qu’ils fussent. Je fantasme ? Non ! Vous demandez la remise en question à tous les niveaux, je préconise d’abord par la base.

    Ainsi, vautrés dans la facilité de vos divans de polémistes sur ce site, dégueulant sur les méfaits réels ou inventés des nos politiciens, vous n’êtes même pas capables de réagir face à l’espace de sauvageries qu’est actuellement devenu votre forum. Tout ce que j’ėnumère y est déjà monnaie courante, à savoir, injures, insultes, calomnies, dénigrements systématiques, discriminations éthniques et sociales, propos racistes, tentatives de négation de la personne...et j’en passe. Mais oui, j’oubliais, c’est pas de votre ressort, celà ne vous regarde pas, vous êtes..éditos, syouplait, non pas modérateurs !! Votre soucis c’est TGV !

    Mais alors dites-moi, à quel miracle vous vous attendez ? Vous demandez aux politiciens et autres responsables des valeurs, ne fut-ce que basiques, mais que vous n’appliquez même pas sur votre forum ? Allo ?

    Pour vous l’éternel problème de notre pays se résoud à la personne aux manettes. Pour moi cette dernière n’est qu’un contexte, une situation qui peut s’avérer prometteuse ou aggravante.
    La solution doit venir de chaque citoyen de base.
    Divergence totale !

    Comment voulez-vous parler de nos dirigeants au peuple, alors que tous, vous y compris réfutez le sens de la hiérarchie ( à cause des gus en place ), crachez sur le mérite et vous moquez éperdument de la discipline ?( forum en ex.). À partir de là, comment pourriez-vous justifier la reconnaissance de l’effort honnètement fourni qui va donner droit à un privilège ? Ah , le terme à bannir n’est-ce pas ? Vous ne pouvez plus motiver le peuple, car la carotte, c’est vous les médias, qui l’avez bouffée ! Reste le baton, dommage !

    Qui arrive à distinguer les nuances entre république et démocratie, dictature et liberté, nationalisme et patriotisme, soulèvement populaire et coup d’état, dignité et misérabilisme...etc.. ?
    Vous j’imagine ! Ben, pourquoi attendez-vous que ce soit à deba, le8 ou ANR d’en parler au peuple, à leurs sauces ?

    C’est aussi votre devoir de le faire ! Dépassez, de grâce ce mur d’anti-Tgv qui vous bride !
    Ma vision semble bien simplette, certes, mais elle est plus ambitieuse que tout programme politique, parce qu’elle dépasse la politique et ne requiert aucun prêt auprès de la FMI.

    Chers éditos, vous êtes dans les secrets des dieux, ok, trop prės du quotidien, mais si loins du compte !
    La balle passe si souvent dans votre camps, faites-en bonne usage quand c’est le cas.

    Vous devez aussi vous remettre en question, n’oubliez pas !

    • 10 juillet à 09:02 | râleur (#3702) répond à Lefona Again

      il a confondu intelligent et compliqué. Rien compris à ce quíl a voulu exprimer😂
      pour résumer : parler pour ne rien dire 😂😂😂😂

    • 10 juillet à 09:37 | FINENGO (#7901) répond à Lefona Again

      @ Lefona Again (#10319)

      Je cite :
      " Il faut être crétin et sourd pour ne pas entendre qu’un virus n’est pas un objet à obsoléscence programmée, mais un organisme vivant qui mue."
      ****************************************************
      Comme disait un intervenant avant moi, tes idioties tu pourras les garder pour toi.
      Parles de ce que tu en as la maîtrise, car apriori tu confonds tout.

      Déjà parler d’Obsolescence pour un Virus, n’est pas du tout adapté, un Virus n’est pas un Produit et loin de l’être.

      Comme le Virus est un Organisme vivant qui mue, l’excuse est tout trouvée pour dire que malgré son efficacité non prouvée d’ailleurs, la Tisane Pipi de Covid-Organics est dépassée car le Covid-19 aurait mué.

      Mais quelle Belle Connerie vous nous racontez là le Pilote Gasy.

  • 12 juillet à 20:41 | poiuyt (#584)

    Corona vient de lui prendre sa mère.
    Lui-même a du mal à respirer : il est en pleine lutte contre la maladie. Par dessus les informations de son vécu personnel, son témoignage déborde d’objectivité. A aucun moment, il ne parle du tambavy : ainsi donc la tisane n’a pas de reconnaissance chez certains gens sensés.

    Pauvre Joe : où sont passés les fonds destinés à corona ?

    Le visionnement du clip (en malgache : escusez du peu) suivant est chaudement recommandé :

    Avis éclairés d’un quidam conscient du traitement de corona par le politique : cliquer sur le lien.

    Cette première partie est médicale :

    Expériences personnelles et ressentis d’un citoyen : cliquer sur le lien.

    (Pardon si vous les avez déjà vus.)

    • 12 juillet à 23:17 | Zora (#10982) répond à poiuyt

      Merci Poiyut pour ce partage. Mes condoléances à la famille. Une leçon d’humilité face à ce virus. On a plus de visus de ce qui se passent réellement dans nos hôpitaux et ce que subit le personnel soignant mal considéré... Que dire des nécessiteux qui n’ont même pas de quoi se nourrir et qui n’auront même pas accès aux moindres soins.
      Rajoelina et sa clique, Réveillez vous, mettez votre orgueil de côté. Pensez à vos compatriotes. M**de

    • 12 juillet à 23:39 | Zora (#10982) répond à poiuyt

      Et bon courage Yves. Je vous soutiens.

    • 13 juillet à 00:05 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à poiuyt

      12 juillet à 20:41 | poiuyt (#584)

      Ce témoignage augure de ce qui va bientôt se passer, des familles désorientées et perdus, se trouvant devant l’insurmontable. Sa mère était delà subi un orage cytokinique apparemment car il n’y avait plus trace du virus. Il a raison de dire qu’il faut se focaliser sur les cas graves. Il y a maintenant un médicament pour combattre cet orage cytoquinique, un stéroïdien "dexaméthasone", mamabe en a parlé. Pourquoi ne pas rechercher ce médicament au lieu de dépenser encore des millions sur le CVO, laboratoires etc.

      Il a très justement parlé des "mercenaires" sur les réseaux sociaux payés pour dire du bien des dirigeants à tout prix et a souligné qu’au lieu de cela, ces gens là pourraient remonter les informations, servir à transmettre le vécu et que les dirigeants apprennent à écouter le peuple. Par exemple, ils pourraient informer les dirigeants de ce nouveau médicament au lieu de vanter le CVO à longueur de journée.

      Très courageux ce jeune homme, malgré le chagrin d’avoir perdu sa mère, il se bat encore pour les autres, chapeau...

  • 16 juillet à 13:48 | arsonist (#10169)

    Charlatans , there are in all countries .
    But of all the countries of the world , Madagascar has certainly the highest rate of number of charlatans compared to the number of inhabitants .
    Everyone knows that the Gasy political class is one of the most rotten , if not the most rotten , in the world .
    The D.J. and his team are the most rotten of all teams of politicians that have ever existed in Madagascar .
    Strangely, the Gasy people love to be stripped from all their collective natural wealth while being oppressed : it’s undoubtedly a bizarre collective taste for masochism.

    https://www.youtube.com/watch?v=xl9240HWXBU

    • 16 juillet à 13:57 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Missing word
      << Everyone knows that the Gasy political class is one of the most rotten , if not the ONE most rotten , in the world . >>

    • 1er août à 17:44 | racynt (#1557) répond à arsonist

      Not worse than the americans
      https://youtu.be/GUADdBXqLkI

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS