Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 27 mai 2020
Antananarivo | 15h02
 

Editorial

Les chroniques de Ragidro : #Artemisia #Artemisinine #Covid Organics

lundi 4 mai | Lalatiana Pitchboule


La longue guerre entre médecines traditionnelles et médecine n’est qu’une pseudo querelle entre, d’un côté, LA Science et la rigueur de ses protocoles, en particulier ceux de LA Recherche pharmaceutique, et, de l’autre côté, l’empirisme des tradipraticiens corrélée à l’ingérable inconstance de la nature… Mais tout ça n’est affaire, on le sait, que de gros sous. Quitte à distribuer des traitements curatifs à 200 000 000 (deux cents millions) de malades, vaut-il mieux vendre (ou les faire distribuer gratuitement par des Etats subventionnés qui achètent, ça revient au même) un paquet de poudre de plante séchée à 50 cts … ou un comprimé à 5 euros ? « Ben oui, quoi … Il faut bien payer LA Recherche » … On n’a pas parlé de l’intérêt du public et de sa santé. Ce sont évidemment des variables d’ajustement.

Et puis il y a des fois où la distribution de traitements thérapeutiques issus de pratiques traditionnelles peut, elle aussi, relever de logiques de gros sous. Il suffit d’arriver à en faire une très belle opération de grande masse. Ce n’est qu’affaire d’opportunité, de marketing et de réactivité. Et quand en plus on arrive à en faire un coup politique… Bingo, disait l’autre.

L’histoire de Artemisia, plante qui rentre dans la composition du Covid Organics, produit miracle lancé pour par le gouvernement malgache pour éteindre la pandémie du Covid et sauver le monde, est une histoire intéressante à dérouler dans ce cadre politico-financier mais aussi dans celui de la géopolitique et l’économie des médicaments.

Il est, depuis des millénaires, un mortifère problème de santé qui pèse sur l’humanité : ce satané paludisme et son satané moustique, l’anophèle, vecteur de ce satané parasite, le plasmodium, a bien dû tuer, en 2000 ans, quelques mille millions de personnes.

Dès avant notre ère, des manuscrits faisaient état de l’utilisation par les tradipraticiens chinois de variétés d’Artemisia, joliment appelée qinghao, pour traiter des fièvres palustres, mais aussi quantité d’autres maladies … dont les hémorroïdes. Et la repousse des cheveux… 😊

La mise en avant de l’Artemisia à notre époque moderne s’inscrit dans le fil de la longue recherche de solutions dans la lutte contre la malaria. Le quinquina et son dérivé la quinine sont, jusqu’à la seconde Guerre Mondiale, le seul traitement moderne du paludisme [1]. Ils sont supplantés par la chloroquine (nivaquine), molécule de synthèse produite dans un contexte de conflit de monopoles avec les japonais en 36-40. La chloroquine est elle-même remise en question dans les années 70s en raison de l’apparition de mutations résistantes du parasite de la malaria.

La révolution culturelle chinoise de Mao, à cette époque, veut allier à la modernité la matière médicale chinoise ancestrale et ses remèdes et techniques les plus pertinents. Le monde de la recherche chinoise redécouvre et se réapproprie alors sa pharmacopée. L’Artemisia trouve la faveur des laboratoires de recherche pour aboutir à un dérivé : l’artémisinine qui vaudra, plus tard, à la chercheuse Tu YouYou un prix Nobel de médecine pour l’avoir isolée en ouvrant ainsi une voie solide en termes de lutte contre la malaria.

Cela tombe bien, la guerre du Vietnam a un enjeu particulier : Hanoi doit surmonter la baisse d’efficacité des dérivés de la quinine et de la chloroquine qui décimait ses troupes. L’Artemisia et son dérivé isolé, l’artémisinine, ont peut-être fait perdre la guerre du Vietnam aux américains.

Après son développement dans les années 90s en Asie, l’Artemisia est introduite en Afrique et probablement à Madagascar en 1995 pour ses vertus antipaludiques [2].

Quand l’OMS recommande officiellement de traiter la malaria sur la base de « traitements ACT » (Artemisinin-based Combinaison Therapies), la fluctuation des prix de l’artémisinine et, en 2004, une pénurie mondiale d’artémisinine va encourager les agriculteurs d’Asie (Chine, Vietnam) et d’Afrique à se lancer dans la culture d’Artemisia Annua.

C’est dans ce contexte que Bionexx s’installe judicieusement à Madagascar en 2005 pour lancer la production de l’Artemisia. Bionexx, qui emploie désormais quelques 440 salariés et achète l’Artemisia à, semble-t-il, 10 000 petits producteurs essaimés sur le territoire malagasy, la transforme en artémisinine que la société vend à l’export auprès de grands industriels pharmaceutiques.

Dans cet univers apparait, fondée par le Dr Lucile Cornet Vernet, « La Maison de l’Artemisia » (nommée dans ce qui suit LMDA) ONG qui déploie, depuis 2014, plus de 80 Maisons de l’Artemisia (MDA) en Angola, Benin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo-Brazza, Cote D’ivoire, Gabon, Ghana, Guinee Conakry, Kenya, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Rd Congo … Elle forme des paysans à la culture de l’Artemisia, avec pour credo : 405 000 morts du paludisme par an, 228 millions de malades, 3 milliards d’êtres humains menacés … Quand on a une plante aux pouvoirs curatifs avérés, qui ne coûte à produire que le travail des paysans à former … On doit tout faire pour en assurer la vulgarisation, parce qu’il est absolument et scandaleux et insupportable de voir encore aujourd’hui autant de gens mourir de cette satanée maladie, faute, paraît-il, de traitements et de moyens suffisants, alors qu’on a un sous la main un traitement efficient …

L’Artemisia naturelle semble, de manière avérée, constituer une solution essentielle, à très faible coût, en termes de lutte contre le paludisme. Cela ne doit pas nécessairement plaire à tous.

Quant au Covid, en fait l’application de l’Artemisia au traitement du coronavirus relève d’un syllogisme : « Les traitements antipaludéens ont une certaine efficacité contre le coronavirus, l’Artemisia est un antipaludéen, donc l’Artemisia peut avoir une certaine efficacité contre le coronavirus ». CQFD. Un docteur exilé de RDC, le Dr Jerome Munyangi, rattaché à l’origine à la MDA de Lubile [3], dit être à l’origine de protocoles de traitement du Covid à base d’Artemisia.

LMDA émet le 23 Mars un « Appel à projets lutte COVID-19 : prévenir et atténuer l’épidémie avec l’Artemisia Annua ». Il s’agit de lancer des études cliniques au protocole détaillé pour valider en 14 jours un traitement PREVENTIF à base d’Artemisia. L’impact de cette « étude clinique permettrait d’apporter dans les plus brefs délais une solution de prévention et de venir en aide au personnel soignant. Etant donnée l’imminence du pic de contamination, il est vital d’être très efficace dans la lutte contre le COVID-19 ».

Probablement inquiète, comme tout un chacun, d’un cataclysme sanitaire COVID annoncé en Afrique, mais y voyant probablement aussi l’opportunité de promouvoir sa plante, Lucile Cornet Vernet transmet le 24 Mars cet appel à projet vers plusieurs chefs d’Etats Africains … dont le Président de la République Malagasy. Cet appel à projet, extrêmement détaillé et produit par cinq polytechniciens, précise :

Avec 1 000 tonnes d’Artemisia annua recensées disponibles à Madagascar, si elles sont avérées, il y a de quoi éveiller immédiatement l’intérêt de dirigeants vigilants : la perspective d’un coup à faire à la fois financier, économique, politique et même géopolitique ne méritait pas moins.

Sur des protocoles de 7 jours à 10 grammes par jour, rendu France, le coût du traitement aurait été de 3,50 euros par personne. Ce qui nous donnerait la simulation suivante (*) :

(*) données moyennes projetées par l’auteur sur la base de recherches documentaires.

Il y avait effectivement de quoi battre le rappel et réveiller le ban et l’arrière ban : Bionexx pour le stock, Imra pour la caution scientifique et la préparation, Vidzar pour le packaging … et d’autres …

Mais la condition de validité de ce modèle est bien : il faut que ça touche toute la population… Et si on arrive à faire adopter le produit au-delà des frontières, ce n’est plus un jackpot, c’est tout le casino qu’on emmène.

On ne peut qu’applaudir « l’efficacité » de l’opération :

J0 24 Mars La Lettre Appel à Projet de Lucile Cornet Vernet parvient au gouvernement
+ 15 jours 08 Avril Andry Rajoelina annonce la découverte d’un traitement
+ 12 jours 20 Avril Lancement du produit et de la campagne

Belle efficacité : en 27 jours [4], inventer un produit, lancer une pré-production, négocier les prix, « lancer un protocole de tests cliniques », monter la logistique pour récupérer les stocks, lancer la fabrication d’une boisson et de poudres mélangées, (sans attendre la fin du protocole pour valider les posologies), collecter les stocks, lancer la fabrication, le packaging et la distribution … En étayant tout ça d’une opération marketing qui n’a pas eu peur d’énoncer des contre-vérités.… Dieu fasse que cette belle efficacité puisse s’appliquer sur des logiques de développement et de sortie de crise économique.

Ce n’est pas très éthique ? Mais c’est un joli coup commercial et politique. Lucile Cornet Vernet et ses équipes font peut-être grise mine d’avoir été manipulées et qu’on n’ait pas rendu justice à leur travail. Ils feront certainement contre mauvaise fortune bon cœur : les malgaches seront soignés et le buzz profitera peut-être à la cause de la plante et aux malades du paludisme au-delà d’un Covid dont la contagiosité ne semble pas être celle que l’on craignait [5].

Il ne faut non plus être surpris, en RDC, pays où des paysans produisent de l’Artemisia, de voir le président Felix Tshisekedi, après qu’il ait congratulé son homologue Andry Rajoelina, rappeler Jerôme Munyangi le chercheur congolais qui, menacé dans son pays, avait dû chercher refuge politique en France il y a peu. Ce médecin, inventeur présumé de la formule du Covid Organics, ironise d’ailleurs en disant n’avoir fourni que la partie la moins riche de son protocole aux autorités malgaches.

On peut croire à la réalité thérapeutique des traitements à base d’Artemisia annua ou afra contre le Coronavirus. On peut avoir envie d’y croire.

Mais on aurait aimé plus de vigilance, dans ce qui relève d’un problème de santé publique. Distribuer en grande masse ce produit, pourquoi pas dans l’absolu ? Mais dans l’opacité qui entoure le CVO, avec ses posologies approximatives qui ne peuvent, faute de protocole scientifique, s’appliquer à tous, avec ses problèmes d’interactions non documentés, avec ses effets secondaires non documentés, faute là encore de protocoles de tests aboutis a minima, il est possible que la distribution massive du produit ait des effets pervers … massifs … Il serait regrettable que la distribution du Covid Organics fasse plus de dégâts visibles que la pandémie elle-même [6].

On aurait juste aimé, quand il s’agit de la survie des plus démunis, trouver un peu plus de sérieux, de rigueur organisationnelle et scientifique, de responsabilité, de transparence, de respect des gens … Et pas seulement la preuve de capacités d’improvisation, de communication …On aurait juste aimé ne pas avoir en tête le désagréable sentiment qu’il n’y a là encore qu’affaire de manipulation politique des populations et des opinions qui surfent sur des nationalismes ou des africanismes primaires … On aurait juste aimé ne pas avoir en tête le désagréable sentiment qu’il n’y a là encore qu’affaire gros sous…

Et que dire face à ce cirque quand on constate que le paludisme « a affecté un million seize mille trois cent vingt-sept (1 016 327) personnes, à Madagascar, dont six cent cinquante-sept (657) ont péri. » … Dont on ne dit rien… Alors même qu’on aurait sous la main un traitement.

Patrick Rakotomalala (Lalatiana PitchBoule)
Madagoravox - 2 mai 2020


Sources principales :

Appel à projets lutte COVID-19 :prévenir et atténuer l’épidémie avec l’Artemisia annua, ONG La Maison de l’Artémisia, Côme de Cossé Brissac (X2016), Louis Nordmann (X2016),Malo Rollin (X2016), Nathanaël Saison, Matthieu Sattler (X2016),23 Mars 2020,
https://inter-culturel.net/?page=pdf&id_document=14

Advocacy for the implementation of clinical trials of Artemisia herbal tea in the fight against Covid19 in Rwanda
https://inter-culturel.net/?page=pdf&id_document=7

L’artémisinine Embleme Du Meilleur Des Mondes De La Biologie De Synthese
https://sciencescitoyennes.org/wp-content/uploads/2013/10/Fiche_FSC_Art%C3%A9misinine.pdf

L’ artémisinine Et Ses Derives : Apports De La Medecine Traditionnelle Chinoise Dans La Lutte Contre Le Paludisme Chimioresistant Et Perspectives Contemporaines
https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732167/document

Coronavirus Covid-19. Hydroxychloroquine : miracle pascal 2020 pour le peuple malagasy
https://www.madagate.org/madagascar-informations-politiques/a-la-unhttps://www.parismatch.com/Actu/Sante/Artemisia-et-paludisme-la-sante-entre-les-mains-des-Africains-1577250e/7487-coronavirus-covid-19-hydroxychloroquine-miracle-pascal-2020-pour-le-peuple-malagasy.html

Notes

[1Ironie de l’histoire, sans la découverte de la quinine, la colonisation de l’Afrique et de l’Asie, pays des fièvres et tombeaux de l’homme blanc n’aurait peut-être pas été.

[2il est à noter qu’il reste à prouver que la plante soit cataloguable au registre des plantes endémiques malgaches et de la pharmacopée ancestrale.

[4Le 24 Mars, le Ministère malagasy de la santé publique définissait encore un protocole de traitement du Covid-19 basé sur l’hydroxychloroquine + azithromycine. Le ministre Ahmad Ahmad perd toute visibilité.

[6Ibid

22 commentaires

Vos commentaires

  • 4 mai à 09:06 | arsonist (#10169)

    The war : The Dj and his followers against clear-sightedness, discernment spirit and science.

    Abstract : A level 3rd of high school crook attempts with the complete complicity of the Malagasy police and army to swindle the naive and ignorant Malagasy people and also the world’s scholar communauty.

    The advertisements done by the DJ and his followers about their magic potion is a classical war alike those which were made all the times by ignorant or blind or bloodthirsty powers against all the educated and clear-sighting people who bother the interests of these powers.
    The events which are happening now throughout Madagascar island had been already happened elsewhere in other times .

    (i) In the Middle Ages all political, administrative, economical and judicial powers belonged to the members of the nobility and the clergy. They prohibited any criticism, any discernment spirit, any scientific research and its eventual results because they risked to be bothering the interests of the holders of the power. Consequently a state of stagnation of knowledge owned by human beings lasted for around a millenary . The aim of the holders of the power was to eternally keep their powerfulness by maintaining the people in the totally dark ignorance . As the DJ and his followers foza are attempting to do now in Madagascar island .

    (ii) In the time of the Renaissance the Inquisition appeared. The power of the Vatican was at its height. The astronomist Galileo had paid the price of frightening to be emprisoned. And there were also numerous other victims of that Inquisition . For instance all the humanists who dared to publicly claim that Amerindians were human beings in the same way as Europeans . Also today, all the foza claim that only the enemies of the Malagasy tradition dare to tell that the DJ is advertising this junk potion. However only their accomplices and other superstitious believe in the advertisements done by the DJ and his followers.

    (iii) The time for discoveries in chemistry (organic and nuclear) and in biology has arrived. Unfortunately, even today, some people (like the foza) take chemistry and biology as their own enemies, because these disciplines disturb their own interests. Even some retarded grown-up with a completely obscured mind still believe that the earth is flat and they are themselves the center of the universe. There are at least two or three foza people like this on this forum. And if Donald believes that he can disinfect the lungs and all the organs of the human body, all the foza people believe that they can destroy all the corona viruses inside the patient body by only swallowing their magic potion.

    (iv) Having learned History, especially basic knowledge in the History of science, you’re aware that throughout the years and centuries there have always been crooks who claimed to have miraculous medicines to cure or prevent such or some other sickness. One sad example is the AIDS virus illness on the 1980s and 1990s. Numerous crooks attempted to make money by claiming that they had an effective treatment to cure this terrible disease. But till to date no curative treatment for this disease has been found yet. Today naught surely efficient medicine to cure the covid-19 is discovered . Naught vaccin to prevent it too. Excepted the magic potion that the boastful DJ and all his boastful loyal , after breaking all the rules of research, pretend to be completely efficient to cure and prevent the covid-19 disease .

    (v) The foolish tactic that all the foza people adopt against everyone who is doubtful on the efficiency of their magic potion is the following :
    blaming every scientific or discerning or only sceptical mind
    firstly to only defend the commercial interests of the financial investors and owners of the big pharmaceutical industries
    and secondly to be the enemy of the traditional Malagasy medicine and to prevent the Malagasy people to emerge from drowning de poverty.

    Aftermaths :
    (i) The only moral and mental enemies of the Malagasy people are 1) poverty 2) ignorance 3) superstition 4) thefts done by their leaders.
    (ii) The only real physical enemies of Madagascar and all its natives are 1) the foza themselves 2) the Malagasy police 3) the Malagasy Army (this latter is the most harmful).

    Répondre

    • 5 mai à 11:48 | Behantra (#9165) répond à arsonist

      Dé tsy niova mahintsiny

      Dokafana dé manitsaka ..

      Ty misy fanampiny

      Eto izy raininona , taykomby renlà

    • 20 mai à 11:02 | Ibalitakely (#9342) répond à arsonist

      Mais vous éditorialistes & forumistes de Madagasikara Tribune qu’en pensez-vous de ceci : https://www.youtube.com/watch?v=cjBcBtjKOJ8

  • 4 mai à 11:00 | bekily (#9403)

    en plus du covid , Mada subit toujours la peste région centre , la dengue à Majunga, mais surtout RECRUDESCENCE DE PALUDISME : pourquoi ce tralala NON VERIFIE de l’effet de l’artemisia sur le covid 19 (VIRUS INCONNU et indompté par les plus grands scienbtifiques !!!!) alors que l’on est INCAPABLE D’ERADIQUER d’abord le PALUDISME qui continue à faire des ravages et détruit même les producteurs de l’agriculture , notamment du riz dans l’Alaotra !!!
    De surcroit l’intensité du covid19 est d’effet variable et les résultats conséquents de guérison sont à examiner avec des PONDERATIONS qui s’imposent !!!
    de la bouse dans le cerveau permet la vantardise facile ???????????????
    terrible la stupidite ou le crétinisme ou l’appat du gain pharmaceutique ????

    Répondre

    • 4 mai à 13:29 | Vohitra (#7654) répond à bekily

      Bonjour Bekily,

      Car la magie du business ne marche pas et ne fonctionne pas avec le paludisme...et que la bresilienne n a pas fait de prophetie sur le malaria...

      Et que le paludisme a toujours sevi lors des regimes precedents, donc le calife eternel et illumine ne peut en etre tenu responsable...

  • 4 mai à 12:51 | Isambilo (#4541)

    A un certain moment l’OMS avait une directrice chinoise. Est-ce à cette époque que l’OMS avait préconisé l’utilisation de cette plante ? Cela ne m’étonnerait pas et ça mérite d’être vérifié.
    Il n’en reste pas moins que cette plante ne soigne aucune maladie, elle renforce l’organisme. Ce qui n’est déjà pas mal.
    Je partage totalement les préoccupations de Bekily. Le temps viendra de mesurer l’importance de cette pandémie sur le long terme. En tout cas le paludisme continue ses ravages. Et les cas de peste d’aujourd’hui feront peut-être plus de victimes que ce coronavirus.

    Répondre

    • 21 mai à 17:59 | jg naturo (#10957) répond à Isambilo

      Une étude randomisée en double aveugle réalisée par le docteur Munyangi a prouvé que la tisane d’artémisia annua guérit à 98 pour cent du paludisme alors que le traitement traditionnel réalisé en même temps n ’obtenait que 78 pour cent de résultat positif ...
      Artémisia annua est un COCKTAIL de 20 molécules anti-paludéennes bien supérieures à tous les médicaments ....

  • 4 mai à 14:14 | Vohitra (#7654)

    Comment peut-on appeler cette demarche alors ?

    Est-ce une creation et fabrication ex-nihilo en l espace de 27 jours de medicament sous la forme d une tisane ayant des proprietes curatives et preventives ?

    Et encore en voulant impregner du sceau de la croyance de la population africaine aux remedes traditionnels la strategie de marketing mise en oeuvre pour acceder au gigantesque marche des produits pharmacetiques en profitant de la conjoncture d incertitude du moment ?

    Et pourquoi faire une confusion volontaire et deliberee entre le paludisme et le SARS covid 2 ou covid-19 ?

    Et le plus grave dans l histoire, c est le fait de ne pas tenter ni d engager la demarche pour traiter le paludisme qui fauche de nombreuses vies humaines avec le nouveau produit ? Et de faire le saut au detriment de toute rigueur scientifique en traitant le covid-19 ?

    Est ce que la strategie est de profiter de la pandemie, pour mettre en exergue la croyance africaine traditionnelle et le panafricanisme inexistant, pour essayer de creer artificiellement et profiter de l opportunite d un marche de niche sur les dos des finances publiques africaines ?

    Bref, la ou l eau du robinet, si elle existe dans certains endroits, n est meme pas potable du tout, on arrive a creer en 27 jours une potion magique...offerte a la planete entiere...

    Mais pourquoi les africains sont si prompts a tromper et escroquer les africains alors ?

    Répondre

    • 4 mai à 14:30 | Maestro (#7313) répond à Vohitra

      @ Vohitra

      Pourquoi la Tisane gratuite pour certains " Frères " Africains ?, je vais vous le dire ( comme dirait l’autre ) : pour que ces Pays là parle de la trouvaille de Bac -7 à coup d’interview de pseudo Techniciens africains. Il y en a même un qui est cherché par la Haye je crois mais bon c’est pas mon problème. Par contre il y a un troc en plus en retour les Gens !!!!! Attention ! 1 Malgache contre au moins 10 Pays Africains.

  • 5 mai à 17:30 | Behantra (#9165)

    je vais certainement choquer

    Et si bôka avait raison ??

    Souvenez vous de mes posts intitulés : soyons réalistes

    J’ai cité l’exemple du Maroc , devenu le premier exportateur de cannabis qui leur rapporte plus de huit (8) milliards d’euro de devises tous les ans

    Comme je n’aime pas m’attarder sur des bla bla ... je conseille à ceux qui le peuvent d’aller faire un tour à Casablanca ... vous verrez la différence

    Le Maroc ’arrose’ l’Europe entière

    Juste une question à ceux qui aiment ’intellectualiser’

    Avez vous lu que le Maroc , depuis 20 ans , est allé quémander des sous aux européens ou à ces fameuses BM et FMI ???

    Répondre

  • 7 mai à 11:29 | Rakoto (#10929)

    C’est quoi vraiment l’objectif de ce remède envers le monde entier ?
    On a dit sur TVM le 3 mai : LE MONDE ENTIER REGARDE MADAGASCAR, c’est très bien, Bravo.

    Bien sur un produit avec l’indication Repoblikan’i Madagascar et le drapeau, c’est unique au monde, et ne passe pas inaperçu dans les rayons des pharmacies aux champs Elysée à Paris.

    Bizarre quand même que Macron, Trump, ... n’ont pas fait la télé conférence avec son homologue Malagasy pour nous féliciter et passer les commandes ???

    C’est pour faciliter l’exportation de nos hautes technologies, faire rouler notre TGV en Europe, .... ??
    Oui, Madagascar peut faire rouler son TGV avec notre drapeau en Europe, le marché du rail est ouvert,

    Mais pour le moment et la réalité, il y a encore quelque centaine de pauvre à Madagascar,
    Bla, bla, bla, covid-organics, ..... nos compatriotes à la campagne soufre : de l’eau, du riz, du savon, ...
    et la peste, le dengue, le paludisme, ..... ? à quand le palu-organics,... ?

    Bonne santé à tous

    Rakoto de Montpellier

    Répondre

  • 8 mai à 17:11 | lancaster (#10636)

    Les anti-Madagasikara se donnent à cœur joie pour dénigrer le CVO. Et ils sont d’origine Malagasy généralement. Et la plupart d’entre eux est en exil en France ou à l’etranger ou ils se sentent mal intégrés et mal à l’aise. La preuve, ils gardent leurs habitudes culinaires vécues dans leur pays pays d’origine par exemple. Ils vont au temple protestant de leur ville en mode communautaire, entre Malagasy d’origine. Ils n’ont pas d’amis originaires du pays où ils résident. Ou très peu. Ils sont accrochés sur les sites qui parlent de Madagascar envahis par la nostalgie.
    Alors, qu’est ce qu’ils attendent exactement ? La date de la prochaine RNS après avoir raté celle de 2020, tout en espérant que les coûts de location des belles voitures n’augmentent pas trop en 2021, car tout le monde sait que pour démontrer leur réussite à l’etranger, les participants à chaque RNS aiment bien s’y faire voir en voiture (de location).
    C’est pareil pour le groupe communautariste de Bordeaux.

    Ces gens là, par haine aux dirigeants actuels, ne se soucient guère de la santé publique à Mada. Si le CVO échoue, ils auront accompli leur mission de destruction du régime actuel, sans être conscient ou non que par ailleurs le commanditaire ou le donneur d’ordre qu’ est bigpharma est heureux du résultat obtenu : écarter le CVO.

    Si le CVO est malgré tout un succès, ils seraient les premiers à en commander à Mada auprès de leurs familles et de leurs amis. Ou même , on ne serait pas étonné de les voir rentrer à Mada pour des congés sanitaires consacrés à rassembler des paquets de CVO à revendre illégalement (au noir) une fois de retour dans le pays d’exil.

    Les maladresses actuelles des responsables dans le lancement du CVO au pays et à l’international ne freineront pas l’interet de beaucoup pour ce remède anti covid19.

    Wait And see.

    Répondre

    • 8 mai à 21:57 | akam (#7944) répond à lancaster

      Man,
      - "wait and see" you meant ! it didn’t take long for me to say that your CVO is not an opportunity to save life. I saw DJ’ s political abilities and you should admit to his poor leadership.
      - He used TV to spread and convince his audiences, unfortunately for you, restless fans, saw him not just on TV but also travelling across the country, for make sure his support.
      - His image is over, you will not lead the country with lie, there is no-bullshit place faced a wall of humble doctors struggling against covid.
      - DJ is not cerebral, scholarly limited. He wants to create new jobs to tackle gasy poverty and improve the gasy health system, Without any academic culture it will be tough for him.

    • 20 mai à 11:29 | vatomena (#8391) répond à lancaster

      Faut il louanger bénir tous ces présidents qui nous ont fait tomber plus bas que terre. Les Andafy voient et mesurent combien les autres pays -et meme africains - s’organisent ,progressent ,vivent mieux que nous et cela sans fanfaronnades. Ils souffrent du décalage de notre pays avec les autres nations .Ils sont en mesure de comparer.,de juger .Ne vous étonnez pas s’ils se montrent acerbes en jugeant comment nous vivons.Ils souffrent pour nous .Ils ont encore de la parentèle ici meme !

    • 20 mai à 11:57 | ANTICASTE (#10704) répond à lancaster

      Vatomena ,
      Si Ratsirakaka meure (ce que l’on ne souhaite pas) sous un mandat de Rajoel,il aura droit a des funérailles nationales !
      Faudra encore dépenser des milliards d’ariary ,alors que les gens meurent de faim ,pour honorer le fossoyeur de Madagascar !
      Si ,si et les cons veulent cela !

  • 9 mai à 16:28 | lancaster (#10636)

    Mr Akam,
    Votre post est une confirmation de mes propos ci-dessus.
    Vous êtes frustré, avide de vengeance ou honteux de votre ancien pays .
    Malheureusement, on ne réduit pas l’analyse d’un pays à la simple haine de son président que vous traitez de tous les noms. Il y’a beaucoup d’autres dimensions à observer dans un pays.
    Et puis, pourquoi vous vous intéressez à Mada ? Vous aimez bien parler anglais. Je suppose que vous vivez soit en Grande Bretagne soit aux USA. Les pays les plus touchés par le coronavirus . C’est cela l’exploit de votre Trump ou de votre Boris Jhonson. Pire qu’a Mada.
    Critiquez la politique de ces pays. Dénigrez les méthodes racistes aux USA. Au lieu de vous attarder sur Mada qui n’est plus votre pays.
    À bon entendeur salut. Man.

    Répondre

    • 9 mai à 17:46 | akam (#7944) répond à lancaster

      - Detrompe-toi..ici parler de soi n apporte rien a la population gasy.
      - le sujet concerne le devenir actuel de cette ile. Un pays qui n appartient ni a toi ni a moi mais aux gasy...Ayant une ou des fibres racinaires...ce droit de revendiquer ses origines n appartient a personne.
      - En revanche diriger ce pays dans un ravin...non...et mille fois non. N est-il pas un pays democratique" ? n est-il pas un etat de droit ?
      - En 2020, cette generation n a pas le droit de subir, elle devra reclamer son existence. Roland Ratsiraka deploie dans Midi son desaccord avec ce que fait DJ. Est-il traitre ? est-il irresponsable ? est-il rebelle ? ce qui est dommageable, est l immobilite des autres politiciens locaux face aux mesures adoptees actuellement qui ne sont pas appropriees par rapport a la situation economique du pays.
      - meme s il n y a que 3 villes qui sont "confinees", ouais si on veut vraiment considerer cela comme un vrai confinement ! le pays est bloque, C est une ile. la demonstration est nette que meme les autres villes non confinees souffrent car l economie gasy est totalement bloque pour le pays mais pas que pour ces 3 regions.
      - A mediter, t as un apercu de ce que sera une federation si cela representera le futur de ce pays.

  • 9 mai à 19:13 | lancaster (#10636)

    Akam,
    Ceux qui sont à Mada font partie à part entière des citoyens et de la nation Malagasy. L’homme politique que vous citez habite et paie ses impôts à Mada. Il a tout à fait le droit d’exprimer librement ses opinions. Rien à voir avec vous et vos semblables. Ceux qui sont à l’etranger Et qui ont choisi d’y résider et de prendre la nationalité du pays de leur résidence, ceux la ont fait un choix clair et définitif : ne plus faire partie de la nation Malagasy. Ceux-là paient leurs impôts la bas, ceux-là chantent l’hymne national de leur nouveau pays etc...
    Franchement, pourquoi vous vous attardez sur la vie de votre ancien pays que vous avez abandonné. Par ailleurs si vous êtes né à l’etranger, raison de plus, vous n’avez vraiment rien à voir avec Mada. Vous êtes dehors.
    Vos analyses en tant qu’etranger N’interesse Pas les Malagasy. Gardez vos critiques pour vous

    Répondre

  • 11 mai à 03:04 | Liva (#10959)

    Mahaliana - mizarazara ny hevitra - misy ny mino misy tsy mino raha tsy mandalo tests scientifiques

    Mahaliana ity

    https://fr.surveymonkey.com/r/7MH5TXQ

    Répondre

  • 20 mai à 12:23 | ANTICASTE (#10704)

    Lancaster,
    C’est quoi tes intérêts à soutenir le plus mauvais président (avec Ratsiraka) que Madagascar n’a jamais eu !
    Tu fais partie de la famille ,du clan,il t’a promis la seza ?
    Tu sais le patriotisme c’est soutenir le meilleur candidat possible pour la gestion du pays !
    Quel est le bilan de l’actuel président ?
    Madagascar avance t-elle dans la modernité et la bonne gestion économique ?
    La réponse est non !
    Alors pourquoi les andafy sont si critiques ,et bien justement parce qu’il est nul dans la gouvernance de ce pays !
    Parce que si les andafy quitte ce pays c’est parce que les conditions n’y sont pas bonne pour qu’ils vivent aussi bien que dans les pays développés !
    Crois tu que ces gens quittent leur pays le sourire aux lèvres ,ils s’expatrient pour vivre mieux et cela parce la majorité ont poursuivis des études de hauts niveaux !
    Le patriotisme c’est aussi pour un pays de garder ces enfants et de leur donner des possibilités, tout en aidant la nation ,de bien vivre !
    Alors lancaster de bois (jeu de mot idiot) réfléchis un peu avant de raconter n’importe quoi !

    Répondre

  • 20 mai à 14:11 | ravel (#4625)

    e veux bien croire au COVIC Organics , sur la gros titre de ce journal , des cas graves de paludisme sont signalés .
    fait surprennant le COVIC Organics sensé de base guerit le malaria ,mais ce qu’on trouve actuellement c’est qu’il apparait de cas graves de paludisme .
    On se demande si COVIC Organics aggrave les cas de paludismes .
    et on se pose la question , est ce produit pourra vraiment guerir le COVID 19, sérieusement , je pense pas car son effet prétendu contre le paludisme n’est pas prouvé

    Répondre

  • 20 mai à 14:36 | Rakoto (#10929)

    Tous les Malagasy qui résident en France pleurent pour Madagascar.
    Moi personnellement je n’ai pas de haine contre le pouvoir ou qui que ce soit.
    Je ne fais pas de politique, je suis pour la santé, l’amitié, ....

    - On doit échanger seulement notre point de vue sur la santé des Malagasy : conseils, avis, expérience, ...

    - Ceux qui habitent en France ou ailleurs ont une autre vision et estime que la procédure, protocole, ... pour gérer la maladie à Madagascar qui n’est pas bon.
    Ma famille et mes amis sont malades à Madagascar, ils n’ont rien à foutre de RNS, .... de belles voitures, ....

    Moi, je suis prêt à boire à volonté des remèdes miracles, faire du vary amin’Artemisia (non de vary amin’anana), ... si c’est sur ou avec un taux de réussite à 1%.

    Bonne santé à tous les Malagasy

    Rakoto de Montpellier


    FLASH INFO
    Classement mondial des fabricants de médicament/ vaccin contre le coronavirus :

    N° 1 : MODERNA – Amérique
    N° 2 : SANOFI – France
    N° 3 : IMRA – Madagascar
    N° 4 : DADARABE - Madagascar

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS