Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 14 novembre 2019
Antananarivo | 11h52
 

Sport

Rallye Sicam Orange

Sitraka-Mathieu remporte la bataille

lundi 27 octobre 2008 | Rata
Les vainqueurs à l’œuvre durant la rude bataille avec Laza-Solohery.

La victoire au rallye Sicam Orange est allée entre les mains du tandem Sitraka- Mathieu. Ces occupants de la Subaru Total ont bouclé le dernier rallye de la saison avec un temps de pénalité de 1h20’47". Ils devancent au classement final Mickaël-Fafah (Subaru Shell Helix) de 2’54" et Tax-Boom (Clio Rs RATP) de 5’07. Mention particulière pour ce dernier qui, outre la fiabilité de la Clio, a démontré qu’il a du talent à revendre.
Bien que l’écart final semble confortable, les vainqueurs de l’épreuve organisée par Asa Tana 3 ont dû batailler dur avant de goûter à la victoire. Cette victoire a mis tout de même un temps fou à se dessiner. Le duel serré livré avec Laza-Solohery au début de la compétition n’annonçait rien de bon pour Sitraka-Mathieu. Leur avance de 28 secondes sur Laza (Mitsubishi Groupe Sicam) à la fin de la première étape s’est, en effet, effritée au fil des kilomètres de la seconde étape. Après les trois spéciales de samedi matin, l’avance de la Subaru Total sur la Mitsubishi n’était plus que de 7 petites secondes. Mais contre toute attente et à la déception de ses fans, la Mitsubishi a lâché ses occupants à Antaramanana, à quelques mètres de l’arrivée de la spéciale. "On a déjà remplacé la pompe, mais la nouvelle a aussi déconné", s’explique un Laza anéanti par la déception.

A cet instant précis, la voie royale menant vers le sacre s’est ouverte devant Sitraka et Mathieu qui ont relégué l’équipage Mickaël-Fafah à 2’09", au décompte des 2 premières journées. Une belle opportunité s’est également présentée pour Tax-Boom dont l’avance de 6 secondes sur Gui Gui Bone (Subaru) a fondu comme neige au soleil à l’entame de la dernière section du rallye. Mais comme la transmission de la Subaru s’est cassée dans l’ultime spéciale, la route vers la dernière marche du podium de la Clio était dégagée.
Pour le reste de la compétition, la course-poursuite tant attendue n’était plus de mise. Sitraka-Mathieu, Mickaël-Fafah et Tax-Boom se contentaient de leur position respective. " On a préferé jouer la prudence totale pour assurer la victoire", avoue Sitraka.

Une stratégie épousée par la majorité des 23 concurrents rescapés qui ont beaucoup sué avant de franchir drapeau à damier, témoignant la réussite de la mission.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS