Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 25 avril 2019
Antananarivo | 22h26
 

Société

Santé

Seize mille cas de rougeole enregistrés en 2018

mercredi 16 janvier | Arena R.

Trois personnes auraient trouvé la mort dernièrement dans la région de Vakinankaratra à cause de l’épidémie de rougeole. Sur le plan national, près de 16 000 cas ont été enregistrés l’année dernière, selon le dernier bilan rendu public par le ministère de la Santé. Sans entrer dans le détail, ce département ministériel indique que 67 districts sur 119 sont touchés par cette épidémie. Au niveau de l’Océan indien des médias des îles sœurs évoquent également un bilan préoccupant avec désormais des dizaines de décès liés à la rougeole chez eux.

Une réunion de plaidoyer pour la lutte contre la propagation de l’épidémie à Madagascar a eu lieu hier au Palais de Mahazoarivo. Dirigé par le premier ministre, Christian Ntsay, elle a réuni les partenaires techniques et financiers et les responsables techniques au sein des départements ministériels concernés.

Il a été indiqué que Madagascar serait actuellement dans la première phase de la riposte vaccinale. Cette phase consisterait à vacciner au moins 95% des enfants les plus vulnérables soit près de 7 millions d’enfants afin d’interrompre la transmission de l’épidémie. La première campagne de vaccination pour les enfants de 9 mois à 9 ans se déroulera du 14 au 18 janvier dans les 25 districts les plus affectés par l’épidémie. Une deuxième campagne de vaccination serait menée au mois de février et une troisième est prévue au mois d’avril. Il manquerait toutefois 20% du budget nécessaire pour l’achat des vaccins et des équipements pour la deuxième campagne de février, et 100% du budget pour celle du mois d’avril. Une somme de 2,6 millions de dollars serait ainsi nécessaire pour cette riposte vaccinale.

La stratégie de lutte contre la propagation consiste à procéder en deux étapes. La première sera consacrée au recensement des cas confirmés pour la dotation en matériels de suivi de l’évolution de l’épidémie. Dans un deuxième temps, l’accent sera mis sur l’amélioration de la communication et du système de partage d’informations. Pour la sensibilisation qui s’avère également importante, une étroite collaboration avec les parents et les différents responsables d’écoles s’impose. En effet, lors des précédentes campagnes de vaccination, on constate souvent la réticence des parents à faire vacciner leurs enfants.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 16 janvier à 10:55 | Vohitra (#7654)

    2.6 tapitrisa dolara ve sisa no tsy ampy hanoherana ny kitrotro e ?

    Sao dia mbola misy ambiny kely ilay vola nampiadiana t@ fampielezankevitra teo iny, raha misy dia mba alefao any aloha e, sa ahoana ?

    Alefaso any oa aloha fa mbola betsaka ange ilay ady kle ao Masoala ao e.

  • 16 janvier à 12:03 | Turping (#1235)

    En effet, lors des précédentes campagnes de vaccination, on constate souvent la réticence des parents à faire vacciner leurs enfants.

    - Faire vacciner leurs enfants n’est pas un tabou c’est plutôt une prise de conscience. Seul remède contre cette épidémie qui ravage encore des millions d’enfants et adultes non vaccinés dans le monde tous ans c’est de se faire vacciner dès son jeune âge à 9 mois avec un rappel obligatoire.
    - En dehors de tout cela ,l’état devrait instaurer une loi émanant la gratuité du vaccin à tout le monde .
    L’adage malgache dit ; aleo misoroka toy izay mitsabo .
    - La problématique se repose souvent sur la minimisation de cette épidémie en disant que cela n’arrive qu’aux autres sans connaitre le mécanisme viral ,le temps d’incubation ,les multiplications virales , fièvre et pneumonie qui s’ensuivent . ...... Peut-être ce qui manque pour dissuader les parents à faire vacciner leurs enfants pourtant la rougeole est très contagieuse dans un milieu de promiscuité,que même la propagation d’une fine gouttelette de salive suffit à transmettre la maladie .
    - Se faire vacciner permet de produire des nombres d’anticorps suffisants contre les antigènes sans provoquer de danger majeur (le décès de beaucoup d’enfants non vaccinés et d’adultes).

    • 16 janvier à 18:42 | jeanmariesolidaire (#6367) répond à Turping

      J’espère que mon message ne sera pas filtré par les lobbies pharmaceutiques.
      Nous vivons en France cette mainmise de ces lobbies sur les vaccinations et subissons une quasi-obligation sur 11 vaccins dans la petite enfance alors que le nombre de cas de rougeole est devenu insignifiant. On sait à quel point notre ex-ministre devenue show-women s’est plantée avec ses 9 millions de doses de vaccin contre la grippe qui ont été recyclés de par le monde (en développement sic !).
      A soixante dix ans et après avoir réalisé 9 missions pour des associations de médecines alternatives totalement gratuites et sur mes propres deniers, je peux dire que la transition vers ce système de médecine officielle mène dans le mur et profite à des personnes dont les enfants ne sont que très peu vaccinés, voire pas du tout.
      Par contre, une nourriture équilibrée et une hygiène minimale protègent bien mieux de toutes les maladies infectieuses, voire de maladies de dégénérescence, genre affections vasculaires et cardiaques, diabète et autres cholestérolémies qui tuent de plus en plus de Malgaches.
      Alors, la transition vers une nourriture non frelatée et locale (sans les pesticides que vous achetez à bas prix à ces mêmes lobbies car ils sont de plus en plus interdits en Europe) serait une bonne façon d’éviter cette escalade qui fait de la France un pays de vieux malades en survie grâce aux nouveaux remèdes du genre thérapie génique à 40 000€ l’injection.
      C’est dit ; faites en bon usage car je suis en très bonne santé, je vais à Mada avec ravintsara, pervenche et artemisia annua et je ne sais pas ce qu’est le palu, ni les autres fléaux malgré les lieux que je fréquente : Tana, Toamasina, Nosy Varika, Mahajunga etc... où je loge dans des chambres parfois douteuses avec moustiques, rats, puces et punaises.
      Je me vaccine naturellement au contact de ces sources d’infection avec un rappel tous les ans. Pasteur disait lui-même "le microbe n’est rien, le terrain est tout".
      Bonne année avec le DJ en espérant qu’il fera mieux que dans le mandat précédent.
      Débat ouvert.
      Jean-Marie (jmsolidaire)

    • 17 janvier à 00:43 | Turping (#1235) répond à Turping

      JM Solidaire,
      Merci pour votre réponse et vos points de vue se basant surtout sur les bonnes hygiènes de vie.
      A ma connaissance ,il ne faut pas confondre les vaccins basiques à ce que les industries pharmaceutiques font du lobbying sur toutes sortes de vaccins inutiles .
      Par exemple ,le vaccin contre les grippes s’avère souvent inefficace car il y a des mutations génétiques tous les ans d’autant plus qu’ hormis les vieillards avoir de bon système immunitaire suffirait à se défendre.La problématique c’est qu’en Afrique même l’autosuffisance alimentaire ,les bonnes hygiènes de vie ne sont pas encore au rendez-vous.Par ailleurs ,tous les vaccins ne sont pas recommandés . Cela ne veut pas dire non plus qu’il faut abandonner tous les vaccins.Non !
      En France ,il y avait eu un scandale sur le vaccin contre l’hépatite B , comme quoi une femme après s’être vaccinée avait contracté une sclérose en plaques.Peut être une coïncidence !?
      Personnellement,je m’étais fait vacciner contre l’hépatite B avec rappel avec succès sans problème.
      Je vois votre réticence sur les vaccinations en mélangeant un peu sur les effets néfastes des pesticides..... Pourtant Pasteur avait sauvé des milliers de millions d’individus.

    • 17 janvier à 01:37 | Turping (#1235) répond à Turping

      JM Solidaire,
      D’après vos points de vue : comment s’en passer des vaccins pour avoir du système immunitaire efficace ???
      - C’est là où se pose la problématique car il ne suffit uniquement d’avoir de bonnes alimentations bio sans pesticides ni de bonnes hygiènes mais plutôt un remède capable de fabriquer des ’anticorps capables de se mobiliser contre les intrus ,les antigènes viraux pathogènes afin de les neutraliser. Le mécanisme du vaccin consiste à cela .Le vaccin n’est que le virus dépourvu de son agent pathogène permettant de fabriquer des anticorps et reconnaissance pour mieux se préparer à d’éventuelles agressions.....

  • 16 janvier à 12:06 | Turping (#1235)

    Complément : tous les ans ,.....

    • 16 janvier à 12:13 | ETHAN (#9769) répond à Turping

      Salut Turping

      Je vous ai répondu vers le 7/01.
      Juste pour vous souhaiter Bonne année 2019.
      et Que cette année soit constructive pour Madagasikara.

      Best Regards

  • 16 janvier à 13:41 | Turping (#1235)

    Ethan, bonjour !
    Excellente année pour vous aussi ,tous mes meilleurs vœux !
    Espérons que les choses évoluent et changent dans le positivisme pour Madagascar.
    Cordialement.
    Have a nice day !

  • 16 janvier à 14:47 | Jipo (#4988)

    Encore une prouesse à inscrire au capital de notre honoris causa, bizarre que ce résultat ne sorte qu’ en 2019 ?
    une inauguration manquée ...
    Au faite il est passé ou ???

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS