Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 19 juillet 2019
Antananarivo | 15h53
 

Sport

Athlétisme

Rétrospective réluisante !

vendredi 28 décembre 2007 | Rata

Année faste ! Qualifiée ainsi, la saison 2007 de la discipline de base est loin d’être une usurpation. Les performances réalisées par les athlètes en témoignent.

Le point d’orgue reste sans doute laes 7e jeux des îles de l’océan indien où l’athlétisme malgache a reconquit sa première place perdue aux précédents jeux de l’océan indien. C’est effectivement en 2003 à l’île Maurice que les athlètes hôtes avaient mis un coup d’arrêt à l’hégémonie malgache dans cette discipline.

Trône retrouvé

En effet, depuis sa première participation à ce rendez-vous quadriennal des sportifs de la Région, la sélection de la Grande île y régnait sans partage jusqu’aux 6e jeux. Un court moment de flottement, elle a repris son droit à domicile au mois d’août en récoltant 51 médailles dont 23 or, 19 argent et 9 bronze. Revoilà de nouveau sur le toit de l’océan indien.

A part ce réveil collectif, quelques athlètes malgaches ont fait également parler d’eux cette année. En premier, le huddler Berlioz Randriamihaja qui a terminé second au championnat de France derrière Ladji Doucouré en réalisant un temps de 13’’54. Une performance, certes loin de son record personnel, mais amplement suffisant pour lui de se qualifier aux prochains Jeux Olympiques dont il est, pour l’instant, le seul malgache assuré d’y participer.

Deux vieux records nationaux effacés

On ne peut pas aussi passer sous silence l’exploit de Djohostone Ignace et des relayeurs qui dans leur spécialité respective ont balayé cette année des records vieux de 27 ans. Djohostone a porté, lors du championnat de Madagascar, le record national en lancer de poids à 14m20.

Une sprinteuse à suivre de très près

Améliorant ainsi d’un bon mètre 48 cm, le jet effectué par Ravelontsoa (13,72m) à Munich en 1972. La performance réalisée à la même période et au même endroit par les relayeurs, Ralainasolo, feu Rafaralahy Henri, Ravelomanantsoa Jean Louis et Rabenja Alfred, au 4x100 m (40’’58) fut également effacée de la tablette par leurs « fils », Randrianarison Andry, Zafimahakoko Prosper, Hervé Rakotoarimanana et Sinosoke Davy (40’’49) lors des 7e Jeux des îles. Un chrono qui leur a valu la médaille d’or de la distance.

Par ailleurs, l’éclosion d’une sprinteuse en l’occurrence Dedy Tsaravola figure parmi les faits marquants de l’année en cours.

La sportive du club Taf, âgée de 20 ans, a connu une nette progression en une saison. De 12’’74 l’année dernière, elle court la distance de 100 m en 12’’34 cette année. Et comme les filles malgaches ne s’explosent en général qu’à 28 ans, à l’instar des Hanitra Rakotondrabe et Lalao Robine, Dedy a encore des belles années devant lui pour menacer le record national des 100m.

Satisfaite ? l’équipe de Christian Razafimahefa l’est. Et ce n’est pas les techniciens Rajaonarison Prosper et consorts qui vont dire le contraire.
Prochain objectif, faire participer au moins trois athlètes aux J.O 2008.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS