Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 30 novembre 2020
Antananarivo | 09h01
 

Sport

Football • Match de préparation des Barea

Résultat mi-figue, mi-raisin !

lundi 30 juillet 2007 | Rata

Pour son deuxième match de préparation international, l’équipe nationale Malagasy enregistre une fois de plus un résultat nul. Un score de parité de deux buts contre la sélection de l’île Mayotte et zéro but partout face aux Léopards de la R.D.Congo, hier sur le ground de Mahamasina.

Entre ces sorties, les observateurs ont tout de même noté une amélioration certaine au niveau de l’ensemble du jeu des Barea, mais également une nette stabilité de la ligne défensive.

Retour gagnant de Mamisoa

Le rappel du défenseur Mamisoa, qui a pris en passant le brassard de capitaine, s’avère une bonne décision. En vieux briscard et également un meneur d’hommes comme il l’est , Mamisoa a su gérer les arrières gardes de la sélection nationale composée hier par Lalaina, Mamy Gervais, Sedera et dans les buts Jean Chrysostôme dit Bota. Ces derniers, en réussissant à museler les tentatives congolaises, ont fait un match parfait, et ce en dépit de quelques mauvaises positions qui
ont failli coûter cher, notamment à la 71e minute où sur un centre venant du côté droit, Alain Kaluyitukadiro, libre de tout marquage, effectua une tête plongeante à bout portant qui passa à quelques centimètres de la barre transversale de Bota.

Milieux de terrains fragiles

Malgré l’absence de Razakanantenaina Pascal et Nomenjanahary Lalaina, tous blessés, la défense des Barea semble avoir donné entière satisfaction aux entraîneurs. Ce qui n’est pas le cas pour les milieux de terrain qui n’arrivaient pas à s’imposer dans leur secteur, ni à alimenter de bonnes balles les attaquants, et encore moins à les soutenir. Maintes fois, les innombrables passes longues des défenseurs pour la ligne offensive reviennent comme un boomerang à cause de ce manque de soutien des milieux.

Concernant toujours ce compartiment décisif, plus d’uns ne comprennent l’entêtement des techniciens à titulariser Jimmy Randafison dont les relances laissent à désirer, de même que ses interceptions.

Regain de confiance

Le staff technique des Barea aura encore du pain sur la planche pour donner une image positive du milieu de terrain aux prochains Jeux des îles. Il en est de même pour la ligne offensive où la combinaison Voavy Paulin- Claudio Ramiadamanana, tarde encore à porter ses fruits. Heureusement pour ce secteur que les Niasexe et Mario constituent des remplaçants de luxe.

A 15 jours de son premier match, face au perdant de la première rencontre opposant La Réunion et Comores, l’équipe nationale de la Grande île en est encore à rechercher ses marques. Néanmoins sans être totalement rassuré, les amateurs malgaches du sport Roi semblent avoir un regain de confiance en leur Barea. Et c’est déjà une bonne chose !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS