Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 février 2019
Antananarivo | 17h32
 

Politique

Fusion des ministères

Quid du salaire des ministres ?

lundi 28 janvier | Arena R.

Ministère de l’Education nationale et de l’enseignement technique et professionnel ; ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche ; ministère de l’Energie, de l’eau et des hydrocarbures ; ministère des transports, du tourisme et de la météorologique ; ministère du travail, de l’emploi et de la fonction publique et des lois sociales ; ministère de l’Aménagement du territoire, de l’habitat et des travaux publics ; ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat et ministère de la communication et de la culture. En tout, les fusions de ministères concernent ces huit départements réduisant ainsi le nombre des membres du gouvernement de Christian Ntsay à 22, contre 30 auparavant.

Un seul ministère disparait de la liste mais personne ne le remarque, celui des Domaines. Autrefois, il était rattaché à celui de l’Agriculture. Mais il fut également un moment où il a été rattaché à celui de l’Aménagement du territoire qui se trouve actuellement fusionné avec celui des Travaux publics. Mais rien n’indique qu’il fait partie de ce nouveau « bloc » ou non, même pas au nom de la transparence. D’autant plus que le personnel de ce département réduit en une simple direction avait déjà réclamé un ministère à part entière.

La raison de ces fusions semble-t-il est la réduction des dépenses excessives de l’Etat. Est-ce que cela signifie que le salaire de chaque ministre concerné par la fusion ne va pas connaître une augmentation proportionnelle au nombre de ministère qu’il s’occupe ou resteront ils généreux et patriotes comme le président de la République et donneront la totalité de leur rémunération aux plus démunis et au développement du pays ? Ce point mérite d’être soulevé, rien qu’au nom de la transparence de la gestion de l’affaire nationale, bien qu’un vieux dicton dit que « toute peine mérite salaire ».

4 commentaires

Vos commentaires

  • 28 janvier à 10:46 | Vohitra (#7654)

    Bonjour a tous,

    Lors de la nomination des membres du gouvernement, le nouveau grand argentier s occupera de la charge de l economie et des finances.

    Qui s occupera alors du budget ?

    Lors de l arrivee des forces vives Rasalama au pouvoir, il y avait eu ce scandale au sommet entre Raherimandimby Jean Claude et Rabetsitonta Tovonanahary.

    Quant au salaire des ministres, en toute humilite, je crois que la difference d emolument se situe en fonction de la hierarchie mais pas en fonction des charges.

    La hierarchie c est PM, VPM, ministre d Etat, ministre, et enfin secretaire d Etat.

    Quant au niveau de salaire, c est confidentiel comme la declaration de patrimoine, a moins que le desir de changement va y apporter le jeu de la transparence ?

  • 28 janvier à 12:55 | Ibalitakely (#9342)

    Tsara ihany ilay eritreritra ny hoe ampihena ny isan’ny ministera @ governemanta iray [& ny karamany !! ], kanefa asa raha atambatra ohatra ny ministera sasantsasany moa ve midika izany fa : mihena araka izany koa ny isan’ny mpiasa [personnel fonctionnaire] rehetra teo aloha ; toraka izany koa ny mikasika ny fampiasana ny tranom-panjakana [fikojakojana, jiro & rano, …] ; ny fiarakodia [ny isany, ny fikojakojana azy, ny solika, …] na plaques mena na tsia. Ankohatra izay nisy an’itony mpanao imprimerie itony no nilaza indray andro fa rehefa misy miova ny firafitry ny governemanta dia betsaka ny ttsy misy ny « en-tête, logo, fitomboka … » no voatery miova nefa dia tena @ miliara hono ny fanatontosana izany. Farany nefa dia tsy kely ihany koa ny pasoka daomy amin’ireny famindram-pahefana [passat°] ireny, ka raha tsihaivin-tsika ohatra ireny fivarotana ny vila Elizabeth ireny fa rehefa nitsikafona ilay resaka vao hoe « tsy izaho velively ‘zany bandy ‘zany !! », tsy lazaina eto ny resa-bola, ny fitombohan’ny fonctionnaires fantômes sns.

  • 28 janvier à 13:50 | Jipo (#4988)

    @ arena !
    Votre note d’ humour ne dérange en rien ...
    Les domaines en effet, au regard de leurs prestations et résultats de leur performance sont à souligner : entre le recensement des terrains, et de leurs propriétaires, c ’est bien connu qu’ à Madagascar l’ urbanisme et les domaines, avec en tête le cadastre sont des administrations qui faute de résultat méritent quand même une palme, celle ou les dérives, carences et lacunes sont exemplaires !
    Quant aux salaires des intervenants , l’ exemple venant du capo, il est certain que la diminution des salaires , voir des prestations totalement altruistes, dans l’ intérêt supérieur de la Nation, voir patriote, seraient bien venues, d’ émettre toutes fois une petite réserve concernant ces rémunérations qui si elles n’ étaient pas au rendez-vous, il n’ y aurait peut-être pas autant de prétendants pour se bousculer pour les postes vacants, attention je ne dis pas qu’ il n’ y a pas de patriotes à Madagascar .
    Les caprices de la météo, (comme pour les millésimes) n’ étant cependant pas totalement étrangers ...

  • 28 janvier à 18:01 | rakoto-neutre (#8588)

    Le budget ministériel s’élève à l’ordre de milliards d’ariary donc ces ministères en fusion vont souffrir

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS