Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 30 novembre 2021
Antananarivo | 23h03
 

Sport

Dissolution des fédérations sportives

Quid des délégations spéciales ?

mercredi 16 avril 2008 | Rata

Plus d’un mois après la dissolution de la fédération malgache de football et celle de la natation, prononcée par le ministre des Sports, les entités supplétives ne sont pas encore en place jusqu’à ce jour. Pourtant, Patrick Ramiaramanana a promis de mettre, dans les dix jours qui suivent, une délégation spéciale à la tête de ces associations nationales. Les heures et les jours passent et pourtant rien ne se profile encore à l’horizon. Les nageurs susceptibles de participer aux Jeux Olympiques 2008 ne savent plus à quel saint se vouer, ni à quel dirigeant s’adresser. Le temps presse et joue indéniablement contre les malgaches qui risquent même de voir leur participation tomber, pour de bon, à l’eau. « L’essentiel c’est de participer », le slogan de la natation malgache aux compétitions internationales, ne doit pas en aucun cas virer en « participer pour se faire humilier » à cause de la tergiversation des autorités politiques. A ce rythme, le pire est à craindre.

  • Machine arrière

D’aucuns s’interrogent sur les principales raisons entraînant ce retard à la mise en place de la délégation spéciale. Les plus optimistes pensent tout bas que la raison a fini peut-être par triompher et que l’intérêt de la Nation a pris le dessus sur les conflits personnels. Allant dans ce sens, ils attendent d’ici peu à ce que la machine infernale de l’Etat, ou plus précisément celle du ministère des Sports, fasse machine arrière. D’autant plus que les bribes d’informations entendues révèlent que certaines personnalités en haut lieu ne cautionnent pas la décision prise par le ministre des Sports. Ce front de refus se montre également réticent à la mise en place des délégations speciales non reconnues par les instances mondiales. Sans montrer une quelconque désunion au sein du pouvoir exécutif, ces réticents craignent l’exclusion la Grande île dans le concert des Nations. D’après les informations recueillies, ce refus constitue l’un des facteurs de blocage à l’installation de la délégation spéciale, tant pour la natation que pour le football. Concernant ce dernier, l’intervention du Secrétaire Général de la FMF dissoute dans l’émission « Invité du Zoma » de TvPlus ouvre les portes des tractactions en coulisse. Face aux grosses pertes engendrées par la suspension, voire l’exclusion du football malagasy, les « zélateurs » commencent à mesurer l’ampleur des dégâts. Mieux vaut tard que jamais et seuls les sots ne changent jamais d’avis.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives

décembre 2021 :

Rien pour ce mois

novembre 2021 | janvier 2022