Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 25 juin 2019
Antananarivo | 12h29
 

Coopération

Autonomie financière de Madagascar

Quelle relation avec les pays étrangers et les bailleurs de fonds traditionnels ?

jeudi 17 janvier | Arena R.

Contrairement à son principal adversaire politique lors du second tour de l’élection présidentielle qui comptait beaucoup sur les aides, le nouveau président Malgache, Andry Rajoelina préfère l’autonomie financière du pays pour le développer rapidement. Cette politique, voire vision que le jeune chef d’Etat envisage de mettre en œuvre ne restera pas sans conséquence sur la relation, voire coopération de la Grande île, avec ses alliés de toujours.

En premier lieu, la France qui reste depuis l’indépendance l’un des principaux partenaires de Madagascar. Le retour d’Andry Rajoelina au pouvoir réconfortera incontestablement la relation entre les deux pays, d’autant plus que le nouveau président a un lien plus particulier avec la France plus que tout autre pays européen. L’on dit même qu’il disposerait d’une double nationalité, française et malgache.

La place qu’occupent les opérateurs économiques français dans l’économie malgache avec le nouveau président malgache restera certainement prépondérante. La présence de nombreux opérateurs économiques de l’Hexagone à ses côtés, lors de la présentation de l’Initiative pour l’émergence de Madagascar (IEM), son cheval de bataille durant la campagne électorale, en dit long. La plupart d’entre eux opèrent déjà sur le sol malgache et disposent désormais d’importantes place dans le domaine industriel et économique du pays. Très probablement, la France sera, une fois de plus bien placée et bien côté avec Andry Rajoelina.

La situation de l’Union européenne au sein de laquelle est membre la France reste un peu délicate. Lors d’une rencontre avec la presse malgache, son ambassadeur, Giovanni Di Girolamo, a indiqué que la délégation européenne « attend que le nouveau gouvernement s’installe » pour pouvoir discuter, voire envisager quelle forme de coopération peut-on définir avec la politique d’autonomie financière revendiquée par le nouveau président. Elle décidera et verra ensemble avec les dirigeants malgaches « les lignes directrices de la coopération dans les années à venir ».

En attendant, l’Union européenne se focalisera sur la coopération en cours. C’est le cas notamment des investissements dans la réalisation des infrastructures routières entrant dans le programme du Fonds européen de développement (FED) ou encore les aides aux couches de la population les plus vulnérables dans le Sud, soit une forme de coopération pour maintenir en place et de manière stable une relation bilatérale entre le pays et l’Union.

La position des pays asiatiques, notamment la Chine qui, lors du régime précédent avait la faveur des dirigeants malgaches, peut également être délicate. Durant le mandant de Hery Rajaonarimampianina, les chinois ont beaucoup apporté leur aide dans le domaine de l’infrastructure avec en contrepartie l’exploitation des ressources minières, notamment aurifère de l’île et des ressources halieutiques marines. Ils ont également pu mettre leur nez dans l’exploitation des ressources naturelles biologiques, végétales et animales. Les investissements chinois n’étaient pas sans heurts car souvent contestés par la population locale comme le cas de l’exploitation aurifère de Soamahamanina.

Pour mieux gérer les ressources minières, notamment aurifère du pays, Andry Rajoelina a annoncé la mise en place d’un comptoir de l’or à Madagascar. Cela devrait mettre fin à la gabegie dans la gestion et l’exploitation de l’or dans la Grande île et pourrait mettre à mal les investissements des chinois très présents dans ce secteur. Et pourtant, mis à part les pétrodollars des pays arabes et les nouveaux riches de Dubaï où Andry Rajoelina aurait également conservé ses richesses personnels, les Chinois sont considérés comme les potentiels investisseurs de projets de métamorphose ou de développement du pays promus par le nouveau président lors de sa campagne électorale.

La relation de Madagascar avec la Banque mondiale et le Fonds monétaire international risque également de se dégrader un peu avec le nouveau régime. Dans la politique très populiste d’Andry Rajoelina, il sera dans l’obligation de veiller à la couche la plus vulnérable et de défaire des pressions des partenaires techniques et financiers traditionnels qui ne faciliteraient pas la gestion du coût de la vie : hausse des prix des produits pétroliers dus à la fin des subventions des pétroliers à la demande du FMI ou encore hausse des tarifs de la Jirama à cause toujours des recommandations de cette institution de Breton Woods.

Pour parvenir à cela, Andry Rajoelina n’a effectivement d’autres solutions que d’assurer l’autonomie financière du pays. Ce qui n’est pourtant pas une tâche facile pour un pays gangréné par la corruption et habitué à survivre grâce aux aides de toutes parts.

39 commentaires

Vos commentaires

  • 17 janvier à 10:32 | Vohitra (#7654)

    Quelle forme d autonomie pourrait atteindre un pays endette ?

    Dans ses relations avec les intitutions de Bretton Woods, Madagascar n avait pas pu obtenir l effacement de ses dettes collossales qu avec l appui de Chirac dans le cadre du club de Paris vers 2005, malgre que le gouvernement de Tantely Andrianarivo avait pu atteindre le " point de decision " en 2001、

    Bref, justice sociale et autonomie financiere restent une utopie pour un pays pauvre dans le cadre d une economie neoliberale, a moins que les nouveaux apparatchiks se lancent dans une dictature favorisant les privilegies et la cession fonciere a outrance

    • 17 janvier à 19:31 | Anton (#8594) répond à Vohitra

      @ punchline
      Hey, avant de dire des conneries (je cite : « tu sais ce que cela veut dire, MADAGASCAR est endetté à 300% de son PIB, qui veut donner son argent pour Madagascar, en plus tu parles de diversifier, donc plusieurs créditeur (sic), tu te rends compte de ce que tu dis ? ») qui te dépassent -vu ton QI de mollusque acéphale- prendre le temps de vérifier l’énormité de ton propos
      En effet si on opère un historique de la dette (malgré qu’elle fut effacée en 2006 par les bailleurs institutionnels (dont 100 % de celle de la France) on constate que sitôt qu’elle a été annulée, elle est repartie dare-dare sous Ra-8 pour se fixer à 33,5% fin 2008 puis se réduire à 31.7 fin 2009 puis à 33% fin 2012 ; 33.9% fin 2013 ; 38.7 % fin 2016 et 41.9% fin 2017 (dernier chiffre connu en ma possession) ce qui en clair donne + 33.5% sous le second mandat de Ra-8 ; moins de 3 points d’augmentations sous la transition, sans les bailleurs ; + 8% sous la présidence HVM !
      Comme tu le vois, on est très loin de tes élucubrations et encore plus éloigné de l’insigne bêtise que tu distilles à chacun de tes post ; dont beaucoup n’ont d’ailleurs pour effet d’éclairer ta stupidité, ton incongruité et plus encore une prétention de parfait imbécile…

  • 17 janvier à 11:50 | punchline (#9673)

    Même la FRANCE,le JAPON ? LE UK, même les allemands (10% independant), n’a pas l’idependance financier.
    seul TGV, ISANDRA, et les autres fan’s club TGV ont l’habitude d’utiliser des formules, pour parler des choses qu’ils ne maîtrisent pas.
    seul les USA qui ont cette indépendance , et très menacée d’ailleurs actuellement.

    • 17 janvier à 12:29 | Boris BEKAMISY (#10506) répond à punchline

      les "Anti-Rajoelinistes primaires "etalent encore et toujours leur SCHIZOPHRENIE , l’Autonomie financière est un TERME qui engage le STAGIAIRE EN JOURNALISME de Mt.com , Libre aux observateurs de le GOBER et le MACHER comme bon leur semble .
      L’IEM prévoit la VALORISATION DE LA RICHESSE PROPRE de Madagascar qui ne veut pas dire qu’ON VA REFUSER LE FINANCEMENT qui viennent des Bailleurs de fonds traditionnels.
      l’Émergence rapide et durable de Madagascar nécessite une DIVERSIFICATION de la source de financement pour la realisation des GRANDS CHANTIERS que le nouveau gouvernement vont lancer...
      Boris BEKAMISY

    • 17 janvier à 12:45 | punchline (#9673) répond à punchline

      hey gros Bekamisy, arrêtes de parler des choses que tu ne sais pas, tu disais :" diversifier le financement" pour l’IEM , tu sais ce que cela veut dire, MADAGASCAR est endetté à 300% de son PIB, qui veut donner son argent pour Madagascar, en plus tu parles de diversifier, donc plusieurs créditeur, tu te rends compte de ce que tu dis ?

    • 17 janvier à 15:23 | Boris BEKAMISY (#10506) répond à punchline

      PUNCHLINE de mes 2 c
      L’Election de Rajoelina t’a dejà cloué le BEC et tu delires comme de lohatapaka commed’hab
      DIVERSIFIER les SOURCES de financement veut tout simplement dire beneficier d’autres sources de financement en dehors du l’UNIQUE SYSTÈME d’ENDETTEMENT auquel ton NEZ est collé pour ne voir autres choses ! C’est le propre des PSEUDO_TECHNOCRATES GASIGASY fanatiques de l’ASSASSIN RESY !
      Pour ta gouverne povkon ,Reduire le nombre des Ministered à 22 permet au gouvenrement d’EPARGNER les resssources propres de Madagascar et du coup c’est déjà une FORME DE DIVERSIFICATION de source de financement et ça n’a rien avoir avec TA DETTE de 300%
      Voilà pourquoi ton pov candidat est RESY car vous êtes TROP NULLLARD
      Boris BEKAMISY

    • 17 janvier à 19:36 | Anton (#8594) répond à punchline

      @ punchline
      Hey, avant de dire des conneries (je cite : « tu sais ce que cela veut dire, MADAGASCAR est endetté à 300% de son PIB, qui veut donner son argent pour Madagascar, en plus tu parles de diversifier, donc plusieurs créditeur (sic), tu te rends compte de ce que tu dis ? ») qui te dépassent -vu ton QI de mollusque acéphale- prendre le temps de vérifier l’énormité de ton propos
      En effet si on opère un historique de la dette (malgré qu’elle fut effacée en 2006 par les bailleurs institutionnels (dont 100 % de celle de la France) on constate que sitôt qu’elle a été annulée, elle est repartie dare-dare sous Ra-8 pour se fixer à 33,5% fin 2008 puis se réduire à 31.7 fin 2009 puis à 33% fin 2012 ; 33.9% fin 2013 ; 38.7 % fin 2016 et 41.9% fin 2017 (dernier chiffre connu en ma possession) ce qui en clair donne + 33.5% sous le second mandat de Ra-8 ; moins de 3 points d’augmentations sous la transition, sans les bailleurs ; + 8% sous la présidence HVM !
      Comme tu le vois, on est très loin de tes élucubrations et encore plus éloigné de l’insigne bêtise que tu distilles à chacun de tes post ; dont beaucoup n’ont d’ailleurs pour effet d’éclairer ta stupidité, ton incongruité et plus encore une prétention de parfait imbécile…

    • 17 janvier à 20:07 | Maestro (#7313) répond à punchline

      Ouh là ça s’insulte Grave là ! Les finis à l’urée ( je suis poli ) Bekamisy, Einstein d’Anton Uk, etc sont en liberté conditionnels ? Sinon Ils vont manger quand les Pauvres, en attendant que mes amis Chinois vous apprenne la recette du Dog BBq ! Attention c’est mal poli de refuser !

    • 17 janvier à 20:11 | Maestro (#7313) répond à punchline

      Ouh là ça s’insulte Grave là ! Les finis à l’urée ( je suis poli ) Bekamisy, Einstein d’Anton Uk, etc sont en liberté conditionnelle ? Sinon Ils vont manger quand les Pauvres, en attendant que mes amis Chinois vous apprennent la recette du Dog BBq ! Attention c’est mal poli de refuser !

  • 17 janvier à 11:59 | Albatros (#234)

    "L’on dit même qu’il disposerait d’une double nationalité, française et malgache." !!!!.

    J’aime bien le "on dit même" !!!.

    D’autre part vu les sommes colossales dépensées de part et d’autre lors de ces élections, Madagascar semble avoir les moyens !!!.
    Ah !. Non ! Je me trompe !, ce n’est pas Madagascar qui a les moyens !. Juste les classes dirigeantes qui se succèdent !.

    • 17 janvier à 12:31 | Ibalitakely (#9342) répond à Albatros

      Soyez pas trop déphasé,
      premièrement il porte aussi un double nom dont le second est André RAJOËL, puis lorsqu’on lui parle de sources d’argent [pré campagnes, propagandes, financements de ses velirano, ...] il ne répond jamais. Tout ce qu’on connaît, de sa voracité, c’est un loup au milieu d’agneaux.

    • 17 janvier à 14:12 | KARIBO (#7602) répond à Albatros

      @ gros punchline , d’ ou sortez vous ces chiffres 300 % ?
      Savez-vous de combien est endetté le Japon ?
      De nos jours la seule condition de survivre, est de s’ endetter, ceux qui le refusent crèveront tout simplement, c ’est ce que certains appellent la démocrature financière et qui dirige le monde .
      Les peuples qui refusent l’ asservissement seront stigmatisés puis éliminés .

    • 17 janvier à 14:43 | vatomena (#8391) répond à Albatros

      Il est vrai que nombre de pays dits riches sont lourdement endettés et parfois à plus de 100% de leur PNB annuel . dont la France .La France ne peut rien preter à l’Allemagne qui peut rien preter au japon qui ne peut rien preter à la Russie . Et la puissante Amérique a une dette colossale . Quand la France prete ou donne à Madagascar elle prete un argent qu"elle n’a pas en banque .Il y a là une situation qui m’échappe .incompréhensible puisque je ne suis pas financier . A qui faudra-t-il rembourser . On sait que en france le revenu total de l’impot sur le revenu suffit à peine à payer les interets de la dette . Mais quelle puissance financière est en mesure de preter par milliards de dollars aux états et d’où vient son trésor apparemment inépuisable ... l

    • 17 janvier à 14:59 | Maestro (#7313) répond à Albatros

      @ Isandra

      Ils ont déjà interpellé pas mal

      Je suis Mort de Rire.

      C’est vrai qu’au temps de Basile quelqu’un l’avait menacé ici je lui ai conseillé de porter Plainte à la moindre " agression " contre lui dans la rue . Résultat final on a réussi à faire venir au Poste de Police en France un Gringalet sans papier qu’on croyait Balèze, on avait bien rigolé en tout cas.

    • 17 janvier à 15:23 | Isandra (#7070) répond à Albatros

      Maestro,

      Continuez de rigoler, mais, la police ne rigole pas là-dessus, car il y a trop de diffusion de fausses nouvelles,...

      La traque commence bien, et les fauteurs se croient intouchable dernier leur écran, mais, ils se trompe, la police a réussi quand même à repérer quelqu’uns à partir de leur IP, à les interpeller, un réseau qui a insulté et menacé le gle Ravalomanana(bête noire des ZD).

    • 17 janvier à 15:26 | Maestro (#7313) répond à Albatros

      @ Isandra

      Continuez de rigoler, mais, la police ne rigole pas là-dessus, car il y a trop de diffusion de fausses nouvelles,...

      Ça tombe bien ! On est Big Brother.

  • 17 janvier à 12:15 | Behantra (#9165)

    J’ai noté qu’Andry Rajoelina conservait ses richesses personnelles à Dubai

    Comme pratiquement TOUT Madagasikara est entre les mains des Indo-Pakistanais , et qu’ils seront les premiers bénéficiaires de ce soit disant autonomie financière je préconise aux
    malagasy de l’éxtérieur ayant des terrains , des maisons à Madagasikara de se grouper et de mettre en place une SCI qui pourra gérer et surtout défendre leurs intérêts .

    J’ai été à Madagasikara pendant plusieurs mois l’année dernière et cette main mise des Indo-pakistanais qui s’est développée outrageusement aprés le coup d’état de 2009 , je l’ai constaté en parcourant Madagasikara .

    J’aimerai bien que l’on discute ici qui a financé les 400 millios d’euros à la famille indienne qui a acheté l’ancienne BNI à Analajely ???

    • 17 janvier à 14:33 | Isandra (#7070) répond à Behantra

      Behantra,

      "J’ai noté qu’Andry Rajoelina conservait ses richesses personnelles à Dubai"

      L’Avez- vous noté où ? J’espère que vous avez les preuves ce que vous avancez, car ce dernier temps la police mène une politique lutter contre la diffusion des fausses nouvelles, traque les gens qui le diffusent,,.. Ils ont déjà interpellé pas mal,...

    • 17 janvier à 15:05 | Jipo (#4988) répond à Behantra

      @ Vatomena.
      C ’est tres simple la France emprunte à un taux préférentiel, c’ est à dire entre 0,5 et 2% et concède ce meme prêt à 1 ou 2,5, voir 3 % !
      Ne me dites pas que vous croyez aux entreprises caritatives ?

  • 17 janvier à 12:17 | Behantra (#9165)

    Lire BNI à Analakely

  • 17 janvier à 12:36 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Moi ce qui m’ interpelle, c ’est le pavé dans la marre, " Très populiste" , pourquoi pas rébel, djihadiste, allez soyons " fous" : FACHO , (radicalisé soudainement) le terme magique qui déclenche un coït instantané chez nos embrayages humanistes et démocrates détenteurs de la manière de pensée " correctement " : unik ...
    Donc le FMI & la FED, menaceraient ? chez d’ autres, cela pourrait être qualifié de chantage ?
    Apres touche pas à mon pote, c’ est touche pas à mon pré-carré , les Chinoix "mettent leur nez" ! Oh les coquins et le doigt non ?
    Comment va se dépatouiller notre cher vazaha taratasy , reste l’ équation à plusieurs inconnus, à commencer par climatik, économik, diplomatik, & au final bien komik ...
    Libertalia saison bis : le retour !
    Une cellule de crise est en cours de préparation avec N° vert, injoignable et toujours occupé, merci de prendre un ticket et attendre qu’ on vous appelle 🤣 .

    • 17 janvier à 21:07 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      c’est le populisme qui sauvera le genre humain du mondialisme financier et prédateur

  • 17 janvier à 12:36 | Behantra (#9165)

    On parle de 2200 milliards d’euros de dettes pour la France ..

    Tout ceci pour dire , et pour simplifier pour que tout le monde puisse être sur le mème niveau d’information

    Il faudrait que l’on sache exactement

    De combien dispose Madagasikara actuellement

    A t’on assez d’argent pour survivre ???

  • 17 janvier à 12:37 | Behantra (#9165)

    On parle de 2200 milliards d’euros de dettes pour la France ..

    Tout ceci pour dire , et pour simplifier pour que tout le monde puisse être sur le mème niveau d’information

    Il faudrait que l’on sache exactement

    De combien dispose Madagasikara actuellement

    A t’on assez d’argent pour survivre ???

    • 17 janvier à 13:27 | Turping (#1235) répond à Behantra

      Behantsa ,
      Plutôt 2300 milliards d’euros de dettes pour la France actuellement ,soit 99 % de son PIB contre le ratio de la dette publique de 40% du PIB pour Madagascar (à peu près ) .
      Chaque jour ,l’Etat français dépense 280millions d’euros qu’il n’a pas .Chaque jour ,l’Etat français doit emprunter 800 millions d’euros .Une partie de l’emprunt couvre le trou déjà creusé durant 37 ans .
      Après 37 années de "progressivement " le moment du "subitement " est imminent .
      Emprunter va coûter de plus en plus cher avec les taux d’intérêt y afférent.
      Allusions : Pareil pour Madagascar ;Emprunter pour subvenir aux bisbilles des fonctionnaires corrompus , fantômes ne fait qu’appauvrir encore les malgaches même s’il y a les ressources naturelles dilapidées sans profiter les malgaches .

      Remarque : les gilets jaunes revendiquent toujours pour améliorer les acquis qui n’existent pas à Madagascar .Alors que du côté social c’est dans un état calamiteux chez nous .C’est la différence .
      - L’état français est en faillite car à côté ,il manque beaucoup de compétitivité si on le compare aux autres pays comme l’Allemagne ,le Japon ,la Chine ,Corée du Nord ,etc....

    • 17 janvier à 18:23 | lysnorine (#9752) répond à Behantra

      @ Behantra 17 janvier (2019) à 12:37

      « pour que tout le monde puisse être sur le mème niveau d’information »

      Misy tarehi-marika vitsivitsy ireto mikasika ny TROSAN’ny Governemanta Malagasy sy ny TROSA ananan’ny ANY IVELANY sy ny hafa amin’i Madagasikara :

      1) Madagascar GOVERNMENT Debt to GDP
      https://tradingeconomics.com/madagascar/government-debt-to-gdp

      Generally, GOVERNMENT debt as a percent of GDP is used by investors to measure a country ABILITY TO MAKE FUTURE PAYMENTS ON ITS DEBT, thus AFFECTING the country BORROWING COSTS and government bond yields. This page provides the latest reported value for - MADAGASCAR GOVERNMENT Debt to GDP - plus previous releases, historical high and low, short-term forecast and long-term prediction, economic calendar, survey consensus and news. Madagascar GOVERNMENT Debt to GDP - actual data, historical chart and calendar of releases - was last UPDATED on JANUARY of 2019.

      Actual : 41.90 percent
      Previous : 38.70 percent
      Highest : 111.88 percent
      Lowest : 24.30 percent
      Dates ; 2000-2017

      2.1) Madagascar EXTERNAL DEBT STOCKS , total (DOD, current US$)
      World Bank, International Debt Statistics.
      https://data.worldbank.org/indicator/DT.DOD.DECT.CD?year_high_desc=false

      US $ 2017 (million) : 3,376.25
      US $ 1970 (million) : 485.15

      2.2) SHORT-TERM debt (% of total external debt)
      https://data.worldbank.org/indicator/DT.DOD.DSTC.ZS?locations=MG&year_high_desc=false

      2017 : 5.1
      1970 : 0.0

      2.3) SHORT-TERM debt (% of total reserves)
      https://data.worldbank.org/indicator/DT.DOD.DSTC.IR.ZS

      2017 : 17.3
      1970 : 0.0

      2.4) SHORT-TERM debt (% of exports of goods, services and primary income)
      https://data.worldbank.org/indicator/DT.DOD.DSTC.XP.ZS
      2016 : 6.1

      2.5) PPG, BILATERAL CONCESSIONAL (DOD, current US$)
      World Bank, International Debt Statistics.
      https://data.worldbank.org/indicator/DT.DOD.BLTC.CD?locations=MG

      US$ 2017 : 278,182,792
      US$ 1970 : 441,672,780

      2.6) IBRD loans and IDA credits (DOD, current US$)
      World Bank, International Debt Statistics.
      https://data.worldbank.org/indicator/DT.DOD.MWBG.CD?lo

      US$ 2016 : 1,433,353,000
      US$ 1970 : 11,445,000

      2.7) Use of IMF credit (DOD, current US$)
      World Bank, International Debt Statistics.
      https://data.worldbank.org/indicator/DT.DOD.DIMF.CD?locations=MG

      US$ 2017 : 439,937,851
      US$ 1970 : 0

      3.1) PNG, commercial BANKS and other creditors (DOD, current US$)
      World Bank, International Debt Statistics.
      https://data.worldbank.org/indicator/DT.DOD.PNGC.CD?locations=MG

      US$ 2017 : 29,692,000
      US$ 1970 : 0.

      3.2) PPG, private creditors (DOD, current US$)
      World Bank, International Debt Statistics.
      https://data.worldbank.org/indicator/DT.DOD.PRVT.CD?locations=MG

      US$ 2017 : 125,802,455
      US$ 1970 : 775,318

  • 17 janvier à 13:13 | Behantra (#9165)

    Et n’oublions pas que sieur Rajao fut le grand argentier de l’épopée post coup d’état

    Et par conséquement : il est parfaitement au courant des ’trafrics douteux’

    Et en plus : c’est lui qui était au pouvoir pendant cinq ans

    Mais , je pense , qu’il a certainement mis des ’barrières’ (dossiers) qui le protégeraient des attaques virulentes de l’apondra very d’ici peu

    • 17 janvier à 13:54 | Jipo (#4988) répond à Behantra

      @ Turping
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-a-macron-211684#forum5405709
      Ce qui fait que la France est encore solvable, c ’est sa réserve d’ or et les assurances vies des Français sur lesquelles ils ont réussi à faire passer une loi autorisant les banques à se servir dessus !
      Mais si cela arrivait c ’est la guerre civile assurée .

    • 17 janvier à 14:27 | Turping (#1235) répond à Behantra

      Jipo,
      Heureusement , l’or est une valeur refuge ainsi que les assurances" vie ".
      Mais vu l’ampleur des crises ,les réserves d’or sont très convoitées par les chinois ,surtout mondialement .
      Je vous trouve plutôt sympa .Je vous raconte un peu :qu’avant même jusqu’à maintenant je m’intéresse aux collections numismatiques(j’ai beaucoup de monnaies et pièces françaises ,les billets de banque depuis un siècle ,pareil pour Madagascar depuis la colonisation )et le monde entier .Le passage en euro en 2001-2002 était une bénie où il fallait acheter beaucoup monnaie d’or " les Louis d’or " car les valeurs n’ont cessé d’augmenter depuis ,surtout avec les crises qu’on ait connues mondialement . J’avais raté cette occasion même si j’en ai acheté un peu .

  • 17 janvier à 14:33 | Vohitra (#7654)

    Depuis l ere Zafy Albert, tout le monde souhaite et aspire a ce que Madagascar puisse enfin valoriser et exploiters ses propres richesses nationales.

    Les problemes majeurs qui nous empeche de proceder ainsi resident a trois niveaux :

    - presque la totalite des politiciens, decideurs et fonctionnaires de l Etat ont des lacunes en matiere d integrite morale et ethique, pour faire simple, ils sont dangeureusement gangrenes par la corruption.

    - compte tenu du fait cite supra, ils vont se livrer entre eux des lutte et guerre impitoyable au sommet de l Etat par manque de confiance et suspiscion entre eux

    - la transparence n a jamais ete la regle et mode operatoire pour les regimes politiques qui se sont succedes au pouvoir dans notre cher pays.

    • 17 janvier à 15:12 | Jipo (#4988) répond à Vohitra

      C ’est tout simplement celui qui mettra la plus grosse somme sur la table qui aura le dernier mot .
      sans avoir besoin de parler de corruption qui n’ est que la manière d’ y arriver ...

    • 17 janvier à 15:40 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      Oui ,ils sont voleurs ,détrousseurs ,prévaricateurs mais ont ils assez volé pour que le ruissellement sur 24 millions de malgaches soit suffisant pour élever le niveau de vie général .

  • 17 janvier à 14:39 | Turping (#1235)

    Lire ; était une époque bénie pour les numismates...

    • 17 janvier à 15:09 | Jipo (#4988) répond à Turping

      Le franc suisse est également à ne pas ignorer, savez vous que les Suisses achètent de l’ Euro pour le maintenir à un haut niveau, ce qui pénalise toute l’ économie Européenne, favorisant au passage la leur !
      Et quand ça va se casser la gue-le pensez-vous que les Suisse vont le regretter ?

    • 17 janvier à 17:47 | ETHAN (#9769) répond à Turping

      Hello Turping, Jipo

      Fin 2015 Madagasikara a environ (au total) $3360 billion de Dettes (dont 26% Dettes intérieures) mais qui représente un total de 40% de son PiB (Turping a raison là dessus)
      Reste à savoir si le précédent Government a bien remboursé ses Dettes intérieures car leur échéance est plus courte mais en plus les taux y sont plus élevés.
      Si je ne me trompe pas, fin 2019 au plus tard, les Dettes intérieures : soit $862 million est sensé être remboursé. Dans le cas contraire Andry Rajoelina risque de recourir à leur ‘’Refinancement’’, ce qui peut devenir catastrophique, car les taux se multiplient (de nouvelles dettes pour payer des dettes).
      = > D’où une transparence de l’état des Comptes du précédent pouvoir s’impose en les publiant.

      Pour revenir au sujet du jour et donc par rapport à d’autres Pays comme le Senegal, Madagasikara est moins endetté.
      Sauf que le Sénégal a mieux investi, car ses dettes extérieures sont en majorité des emprunts concessionnels (sans rentré dans ces détails) … …

      L’idée de (Andry Rajoelina) se développer sur une meilleure exploitation des ressources du Pays me semble très bien, car elle repose sur ce que j’appelle (ici même avant-hier) sur la notion de ‘’ Endogenous Development Approach’’.
      Cette approche utilise un mode de Development qui s’auto entretient de l’intérieur de façon pérenne en exploitant toutes les ‘’Ressources Internes’’ dont les Ressources Humaines de demain en structurant la Formation et l’Education qui doit répondre au modèle …

      A mon avis et cela peut choquer plus d’un, mais Madagasikara peut donc s’endetter mais en mieux, Andry Rajoelina n’aura pas d’autres choix je pense.

      ** Tout repose donc sur la moralité du prochain Government.

      Cela devrait être facile, mais le Paradigme datant est malheureusement bien ancré.
      Andry Rajoelina n’a qu’à choisir seulement par leur compétence et par leur intégrité ses futures Techniciens.

  • 17 janvier à 18:14 | Jacques (#434)

    " Andry Rajoelina préfère l’autonomie financière du pays pour le développer rapidement. "

    Autonomie financière. Le bac-3, où a-t-il dégoté pareille trouvaille ? La lui avait-on glissé à l’oreille qu’il s’en est persuadé ? Pas mal en soi, l’idée. Mais illusoire, voire utopique. Pays champion de pauvreté qui veut s’affranchir subitement des bailleurs traditionnels parce que le pays regorge de richesses minières, à d’autres...

    " Et pourtant, mis à part les pétrodollars des pays arabes et les nouveaux riches de Dubaï où Andry Rajoelina aurait également conservé ses richesses personnels... "

    Dubaï, pays où ont atterri les contenus des diverses mallettes du bac-3. Ainsi donc parce qu’il a pu détrousser le bled qu’il s’est convaincu de l’existence d’hypothétique réserve aurifère susceptible de résoudre les problèmes de développement de babakotoland. Vous, je ne le sais, mais pour ma part je n’ai jamais vu de conclusions d’études afférentes aux gisements aurifères de Mada et, contrairement aux autres pays africains (South Africa, Bostwana, Namibie etc...) où l’État est aussi acteur dans l’exploitation des richesses du sous-sol, à babakotoland c’est le p’ti gasy lambda qui reste le principal "concessionnaire".

    Son "autonomie financière", il la concrétiserait je lui tirerai mon chapeau. Pour l’heure, à mon avis, c’est de la poudre aux yeux.

    • 17 janvier à 18:40 | ETHAN (#9769) répond à Jacques

      Hello Jacques,

      ‘’Un vraie Autonomie financière de l’économie malagasy’’ n’est pas pour maintenant me semble-t-il.
      Madagasikara a beaucoup de Ressources dont certaines ont une grande potentialité d’Evolution vers une nouvelle structure inclusive de la Formation de tous les Jeunes et d’autres Salariés. Mais il faut pouvoir le faire aussi …
      Mais savoir exploiter ses Ressources au mieux pour l’intérêt général de tout le peuple tout de suite n’est pas encore possible non plus à Madagasikara.
      Pourquoi car cette capacité repose sur plusieurs dimensions (Lois fiscales – Infrastructures – Contrats minier – Incubations de Nouveaux Acteurs de l’économie - …) dont certaines sont d’ordre Structurel.
      Le changement de mentalité qui prime est justement loin d’être acquis !

      La question est donc POURQUOI une telle annonce trop ambitieuse ou incertaine qui ne fait que soit : elle alimente le doute de certains (malheureusement pas Tous … ) ou bien elle avoue une manque de capacité ??

  • 17 janvier à 18:56 | diego (#531)

    Bonjour,

    Pour les économistes Malgaches et pros régime, et les Malgaches qui ont des grandes connaissances en économie, il faut se montrer un peu plus raisonnable et avoir les pieds sur Terre.

    Pour commencer, il n’existe pas ce qu’on dit « miracle économique ». C’est une manière intelligente de dire que les dirigeants, responsables politiques et la Société Civile d’un pays ont su simultanément et en très peu d’années, solidifier l’Etat, les Institutions politiques, économiques et judiciaires de leur pays. On peut parler des pays comme la Corée du Sud, Israël, l’Argentine et l’Afrique du Sud par exemple, dans lesquels, il y a 20-30 ans étaient des pays politiquement instables, économiquement dépendants des pays occidentaux.

    Madagascar est un des quatre pays les pauvres du monde. Si ce type de pays peut trouver une indépendance financière, cela se saurait. Il n’est tout simplement pas classé pays pauvre.

    Et qu’est-ce que les hommes politiques et autorités politiques malgaches veulent dire par une indépendance financière, pour un pays qui n’est pas capable financièrement d’organiser tout seul ses élections ?

    Les politiciens, les élus et les élites malgaches qui s’expriment régulièrement dans les médias n’arrivent pas, à mon sens, faire la démonstration qu’ils ont des bonnes et solides connaissance en économie.

    Il est donc difficile de croire qu’ils connaissent et maîtrisent les mécanismes politiques, juridiques et économiques pour développer un pays.

    Ce qui laisse à comprendre que les élus, les dirigeants et les autorités politiques Malgaches ne seraient pas en mesure de négocier et donc d’obtenir des bons accords auprès des représentants des autres pays et des fonctionnaires des Institutions Internationales, Banque Mondiale, FMI etc...c’est à dire, des Institutions légitimes et légales Internationalement.

    • 18 janvier à 00:40 | Jipo (#4988) répond à diego

      Pourtant vous venez d’ avoir un expert en la matière parait meme qu’ il était honoris causa dans la spécialité, alors qui pour maitriser ces mécanisme ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS