Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 30 novembre 2020
Antananarivo | 21h05
 

Santé

Coronavirus en Italie

Possible suspension temporaire des vols Milan-Nosy Be

mardi 25 février | Fano Rasolo

Vigilance. Le ministère de la Santé publique en collaboration avec le ministère des Transports, du tourisme et de la météorologie (MTTM) a renforcé la veille sanitaire à l’aéroport et au port de Nosy-Be dans la lutte contre la propagation du coronavirus ou Covid-19 qui s’est aggravé en Italie.

Selon le dernier bilan, sept (7) morts et deux cent dix-neuf (229) malades ont été enregistrés en Italie. Une source auprès du ministère des Affaires étrangères a indiqué, hier, qu’aucun Malgache n’est contaminé en Italie. Une dizaine de villes du nord (dont Milan) sont déjà mises en quarantaine dans ce pays.

« Une desserte relie Milan et Nosy-Be mais elle est suspendue en basse saison, c’est-à-dire de janvier à avril, faute de clients. Les vols devront ainsi reprendre en avril, mais si l’épidémie continue à sévir en Italie, nous serons obligés de prolonger la suspension et les vols ne pourront reprendre que par autorisation du ministère des Transports, du tourisme et de la météorologie », selon un responsable au sein du ministère de la Santé.

Depuis l’alerte au coronavirus, des centaines de personnes sont contrôlées au port et à l’aéroport de Nosy-Be, avec prise de température, avant de les laisser rejoindre leurs destinations.

« Nous poursuivons notre lutte contre la propagation du Covid-19 à nos frontières dans les ports et aéroports même en l’absence de risque. Jusqu’à présent, nous n’avons enregistré aucun cas confirmé dans tout le pays, mais nous restons vigilants, et on peut dire que notre système de contrôle est très fiable. C’est ce qui nous a permis de saisir le billet caché dans la dernière page du passeport de la jeune Malgache en provenance de Hong Kong la semaine dernière », rassure le ministère. La jeune femme avait brouillé les pistes en faisant des escales dans plusieurs pays comme le Népal, la Turquie et Maurice, avant de rejoindre Madagascar. Cette dernière voulant échapper au contrôle a été par la suite envoyée à l’hôpital d’Anosiala pour sa mise en quarantaine.

Selon la dernière situation de suivi des passagers du 23 février publiée par le ministère de la Santé publique, hier, aucun cas suspect du Covid-19 n’a été envoyé au centre hospitalier universitaire d’Anosiala. Huit passagers en provenance de Chine y sont encore confinés jusqu’à l’issue des 14 jours d’incubation. Il n’y a plus de cas de mise en quarantaine à domicile.

L’Ambassade de Madagascar en Italie a par ailleurs informé que des mesures ont été prises en Italie pour protéger les ressortissants malgaches. Un numéro vert a été mis en place pour leur permettre de communiquer des informations sur leur état de santé et sur la propagation du virus dans leurs quartiers d’habitation. Ils doivent aussi informer l’Ambassade en cas d’alerte où ils seraient interdits d’accès aux villes contaminées.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 25 février à 08:09 | DanBe (#2256)

    Vraiment un article pour rien...
    "Possible suspension temporaire des vols Milan-Nosy Be"... "Une desserte relie Milan et Nosy-Be mais elle est suspendue en basse saison, c’est-à-dire de janvier à avril, faute de clients. Les vols devront ainsi reprendre en avril"

    Donc, possible suspension d’une desserte déjà suspendue.

    On pourra en parler après avril, non ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS