Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 8 mai 2021
Antananarivo | 19h42
 

Société

Jirama

Pénurie d’eau : des forages en guise de solution

jeudi 28 janvier | Mandimbisoa R.

Réaliser des forages d’eau dans les quartiers d’Antananarivo pour appuyer l’approvisionnement en eau de la Jirama et des communes environnantes dépendant de la station de Mandroseza. Cette solution a été soumise hier en conseil de ministres pour répondre à la grogne des habitants de plusieurs quartiers de la capitale qui sont touchés par les récurrentes coupures d’eau.

Ce projet du ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène (MEAH) avec la Jirama devrait débuter la semaine prochaine selon le communiqué du conseil des ministres. Ce projet de forage n’est pas nouveau. A Ampasika, un forage a été installé en 2019 par la Jirama. Avec une capacité de 5m3 d’eau par heure, ce système a permis d’approvisionner les Fokontany Ampasika, Andohatapenaka et Etoile rouge en eau potable. L’infrastructure a été attribuée aux Fokontany qui la gère comme ils gèrent les bornes fontaines. Des forages de plus grande envergure étaient ainsi annoncées à l’époque à Ivato et à Laniera. En 2020, la Jirama a également fait des appels d’offres pour la fourniture d’équipement de forages dans plusieurs régions du pays.

Le taux d’accès à l’eau potable dans l’agglomération d’Antananarivo est supposé être environ de 64% incluant approximativement 87% de la population de la CUA et 40% de la population en dehors de la CUA. La Jirama reçoit 300 à 350 demandes de nouveaux branchements chaque mois. Actuellement, il existe un écart important entre la demande en eau et la capacité de production d’eau de la Jirama dans l’agglomération d’Antananarivo. Cet écart augmentera continuellement au fur et à mesure de la croissance de la population. Ainsi, un renforcement graduel de la capacité de production d’eau est indispensable pour répondre à la demande croissante de la population dans la capitale.

86 commentaires

Vos commentaires

  • 28 janvier à 09:19 | arsonist (#10169)

    Les Gasy lambda de Mada, leur superbe ignorance et leurs superstitions : un monde hors du réel !

    L’OMS s’inquiète à juste titre du fait que les pays riches accaparent pour eux les doses de vaccins anti-covid19, aux dépens des pays pauvres.

    Très probablement les industries productrices de ces vaccins préfèrent-elles vendre leurs marchandises aux bons payeurs que sont les pays riches.
    Plutôt qu’aux pays pauvres qui n’arrivent même pas à nourrir leurs populations ni à vaincre le "kere" ni à approvisionner leurs habitants en eau potable !
    Les capacités de paiement de ces pays miséreux sont plus que douteuses.

    Et comme dans toute magouille économique et financière : appât du gain oblige ... [vous voyez ce que je veux dire ... et ce n’est certainement pas aux foza addicts à tout ce qui a une odeur de pognon que l’on apprendrait ça !]

    Mais rassurons-nous ! Les Gasy lamdba à Mada n’ont nullement besoin de ces doses de vaccins !

    Parce que Bokassa gasy et les foza [que ces derniers soient politiciens ou "scientifiques"(!) ou praticiens "hospitaliers"(!)] croient dur comme fer, et ont fait croire aux braves Gasy, que leur pisse-mémée et ses produits dérivés sont hyper-efficaces pour vaincre définitivement la covid19.

    La besileo foza femelle "couillue" isandra ne répète-t-elle pas à longueur de posts que seuls les Gasy à "cou raid"(!) [traduction : qui ne croient pas à la superstition pisse-mémée] sont en danger à cause de la covid19 !

    Le foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko, lui, n’en a cure de tout çà !
    Car lui est sûr de se faire vacciner, grâce aux services du Consulat de France.
    Ce foza mâle jomaka ambatomanga ne se vante-t-il pas de jouir de sa nationalité française, donc de la « protection du Consulat » , comme lui-même se plaît à le rappeler sans arrêt !

    « Protection du Consulat » aussi d’ailleurs pour les Français résidents à Mada que sont Bokassa gasy lui-même ainsi que tous les membres de sa famille [eux aussi seront sûrement vaccinés, si ce n’est déjà fait d’ailleurs].

    Et les Gasy lambda, alors ?
    Qu’adviendra-t-il d’eux ?
    Se contenteront-ils de continuer à vivre dans la misère sévère, la superstition et la superbe ignorance sur tous les plans ? C’est-à-dire : hors du monde réel ?

    • 28 janvier à 14:56 | Ibalitakely (#9342) répond à arsonist

      Raha tsy diso ny tenakodia io ranon’ny La Seine io no diovin’ny Frantsay ho fisotro & fampiasan’ny olona ao Paris. & raha tsy diso ihany koa ny fahafantarako ireo rano ao Ambohibao, Andranotapahina & Laniera- Ambatolampy Tsimahafotsy dia noforonin’ny vazaha (lacs artificiels) tamin’ny fanjanahan-tany, koa inona no tsy mba anaovan’ny fitondrana izany ankehitriny. Misy ministera maro voakasika mivantana amin’izany miaraka @ Foibe Taon-tsrintan’ny Madagasikara na FTM, ny Sce des domaines & topographique ... no hafaka mandinika & manantateraka izany, na manodidina an’Antananarivo na any @ faritra 21. & io renirano tahaka ny Mandrare, ny Onilahy, ny Betsiboka & ny maro tsy voatanisa dia azo avily ny ampahany [karazan’ireny irrigat° ireny] amin’izy ireny mba amoronana farihy na matsabora artifisialy. Fa tsy ... kôlize na kianja manaraka penitra no mahamaika. SA TSY IZANY VE RY AMBANILANITRA ??

  • 28 janvier à 10:13 | Hery Rak (#10294)

    Miaiky anareo manampahaizana ireto mihintsy a ka, Resaka rano no ato dia Resaka vakisiny no atao. Normal raha tsy afaka foana ity firenena ity hatrizay fa resaha tsy misy hidirany mihintsy kay no natao teto

    • 28 janvier à 10:36 | Shalom (#2831) répond à Hery Rak

      Ary inona no vokatry ny soratrao ami’ny resaka rano eto ?
      Sa ny fitsikeranao izay manohitra ny fitantanan’ity fitondrana tsy ampy solaitra ity dia ho lazainao fa mifanandrify amin’ny lahatenin’ny gazety (resaka rano) ?

      Hoy ianao : "Normal raha tsy afaka foana ity firenena ity hatrizay fa resaha tsy misy hidirany mihintsy kay no natao teto"

      F’angaha moa ity seraseran’ny MT ity no fototry henoina sy arahin’ny politikan’ireo mpitondra fopla ireo no mahasahy milaza io soratrao io ianao ?

      Ny fianarana sy fampisehoana fotsiny hoe "izaho no hendry" tahak’izao ataonao izao no tena mandetika sy mandrava ny firenena fa tsy ny fitsikerana na ny fanazavan’ireo mpanohitra ny politikan’ny fitondrana.

      Taiza io fitondrana tsy ampy solaitra io no ba nihaino ny fanazavan’ny mpanohitra na ny olona tsy mpirai-petsapetsa aminy ? Mba tanisao iray hoe izahay ho jerena ?

    • 28 janvier à 10:42 | arsonist (#10169) répond à Hery Rak

      (i) << 28 janvier à 10:13 | Hery Rak (#10294)
      << Miaiky anareo manampahaizana ireto mihintsy a ka, Resaka rano no ato dia Resaka vakisiny no atao.

      (ii) Mitapina inona ny mason’ity Hery Rak ity ?
      << 28 janvier à 09:19 | arsonist (#10169)
      [Extrait]
      << Plutôt qu’aux pays pauvres qui n’arrivent même pas à nourrir leurs populations ni à vaincre le "kere" ni à approvisionner leurs habitants en eau potable !

    • 28 janvier à 11:09 | Vohitra (#7654) répond à Hery Rak

      Itony indray ilay mpitaty rànkena sy efa zatra nisotro ny ranon’IEM aniny ka efa lasa bolongana amin’ny alahelom-bahoaka sy efa botrabotran-dainga, matavy tsy nafahy amin’ny fisolokiana sy famitaham-bahoaka !

    • 28 janvier à 13:10 | lé kopé (#10607) répond à Hery Rak

      Les régimes successifs n’ont pas anticipé l’augmentation du nombre d’habitants dans notre Pays , et surtout qu’aucune politique de planning familial n’a été envisagée . Quand la Capitale de la Grande île ne comptait que 600mille têtes , il était encore possible de satisfaire plus ou moins les besoins fondamentaux . Mais avec l’arrivée du Flibustier à la tête du pouvoir , les dérives ont pourri ce qui restait de discipline dans notre pauvre Pays . L’augmentation exponentielle du nombre de bouches à nourrir , sans aucune mesure d’accompagnement , ni de moyens de subsistance y afférents , nous a plongé dans ce marasme économique qui n’est pas près de s’arrêter . Quand on retrouve , et que l’on récupère les vieux démons du régime de l’Amiral dans toutes les instances du pouvoir actuel , nous retombons dans une dictature , représentée par la DGIDE de l’époque . J’espère que nos valeureux compatriotes que l’on traite d’opposants actuellement ont pris les devants , et les précautions adéquats , car en haut lieu se prépare une ARRESTATION massive et violente pour les mater . Dans ce cas précis , ils retomberont (les décideurs) dans le piège de la répression que toutes les administrations aux abois emploient en dernier recours . Mais la solidarité des Andafy , comme ils disent , sera déterminante dans ce bras de fer qui se profile à l’horizon. Masina ny Tany Ndrazana .

  • 28 janvier à 10:34 | luczanatan (#321)

    Je ne réponds à personne, mais face à tous ceux qui n’ont toujours pas compris ce que représente le pays comparez le PIB de Madagascar au chiffre d’affaires trimestriel de la société Apple (100 milliards de dollars).
    Donc quand j’écris que la seule solution est de créer des monopoles par ressource et de les adosser à de grandes entreprises de taille mondiale , il faudrait examiner la proposition pragmatique au lieu de formuler des incantations Inutiles.

  • 28 janvier à 10:48 | Maxim (#5960)

    Ce gouvernement n’arrête de nous impressionner par leurs solutions irréfléchies, faire de forage à Tanà c’est faire boire à la population de l’eau contaminée de la nappe phréatique.

  • 28 janvier à 10:48 | kartell (#8302)

    La perte en réseau de distribution par an et par habitant est estimée à 15,6 m2 dans l’hexagone ( 60% du réseau privatisé ), on ose imaginer ce qui doit être gaspillé à Antananarivo avec une « Jiramalade « dont la réputation n’est plus à défaire !....
    Ceci en préambule pour dénoncer la fuite en avant de ces projets de forage sans une politique de remise en état d’une réseau de distribution hors d’âge ?...
    Hier, on avait caressé le projet ( mort-né ?)de construire plusieurs réservoirs de 100 000 m3 afin de répondre à une demande croissante d’une urbanisation incontrôlable qui risque de prendre des proportions inquiétantes au vu d’une certaine anarchie ambiante notamment celle liée à une immigration du kéré, mais pas qu’elle !...
    Cette fuite en avant devient une habitude récurrente dès qu’il s’agit de répondre à une urgence des besoins d’une population pourtant peu exigeante en fermant les yeux sur un état des lieux calamiteux tout en privilégiant d’autres portes de sorties sans remettre en cause ce qui a poussé à devoir trouver d’autres solutions au problème posé ....
    On passera sous silence une étude récente sur un état de pollution inquiétante des milieux naturels dont l’eau dans une capitale sans station d’épuration avec l’utilisation sans entrave d’une foule de produits toxiques pour l’homme..
    Bref, entre pénurie et contamination des nappes phréatiques, le doute est permis de penser que la solution de nouveaux forages, s’il répond à un besoin urgent, reste néanmoins une échappatoire à un état des lieux préoccupants tant au niveau qualitatif que quantitatif sans poser la moindre question à un pouvoir politique, la tête dans le guidon de ses certitudes : le vite fait, bâclé !...

    • 28 janvier à 13:35 | Isambilo (#4541) répond à kartell

      A ma connaissance on ne parle plus de perte dans le réseau d’adduction d’eau parce que cette eau retourne à la terre (mais pas au même endroit). Par contre, c’est effectivement une perte pour la société distributrice.
      Pour le reste je suis d’accord avec vous.

  • 28 janvier à 10:57 | Vohitra (#7654)

    Quel horreur !

    Des forages d’eau dans les quartiers d’Antananarivo pour suppléer à l’insuffisance, voire rareté, de l’eau auprès des ménages urbains et péri-urbains…

    Mais on est presque au mois de février actuellement…qui aurait eu l’idée saugrenue de creuser des puits et réaliser des forages à cette période de l’année ? Rien que des bandes d’ignares sûrement !

    D’abord, si vous creusez de tels ouvrages en ce moment, c’est sûr et certain qu’ils seront inutilisables dès le mois de juin ou juillet au plus tard ! Même les ancêtres d’il y avait deux siècles savaient que c’est au cours de la période d’étiage maximum qu’il faudra s’y faire afin de pouvoir bénéficier de la force et puissance de la nappe phréatique ainsi qu’afin de pouvoir bénéficier de la capacité de remontée de la nappe à la suite des infiltrations pluviales de la saison estivale…

    Mais ces révolutionnaires oranges ne sont que des habitués de la promesse mirobolantes et des actions tape à l’œil sans assurance du succès de l’entreprise, l’essentiel pour eux, c’est juste garder et préserver l’autorité…et se sucrer et pomper les prébendes afin de changer de statut…de truands et voyous en bandits entrepreneurs…pour finir par devenir des délinquants politiciens…et si la chance est au rendez-vous, arriver au sommet en tant que vaurien calife…

    Mais le plus dangereux avec cette initiative, ce sont les risques majeurs sur le plan de la santé publique…

    La profondeur des puits et forages varie en fonction de la profondeur du niveau de la nappe phréatique…ou de l’existence d’une poche aquifère…et compte tenu de l’exigüité de l’espace, la forte proximité des habitations et la promiscuité de la présence humaine, ainsi que la présence des infrastructure d’assainissement, il y a de fortes probabilité de ruissèlement et de lessivage des eaux des égouts, des résidus et déchets, de charges contenues dans les fosses perdues et bassins de décantation dans les fosses domestiques…donc globalement, des risques élevés de contamination publique et empoisonnement collectif…

    Ils ne se contentent plus actuellement des actes de profanations et désacralisation de sépultures, mais ils n’hésitent plus à se lancer dorénavant à porter préjudice à la santé publique à Antananarivo et à l‘ensemble de la population de la Région…

    Attention danger ! soyons vigilant !

    • 28 janvier à 11:12 | arsonist (#10169) répond à Vohitra

      Bonjour , Vohitra !

      Vous êtes généreux !
      Mais si vous le permettez, je crois que malgré le bien fondé de vos avis , Bokassa gasy et les foza ne comprendront jamais rien de ce que vous dîtes .

      Vous exposez des connaissances acquises par le vécu et l’empirisme de nos aïeux .

      Connaissances à nous transmises par l’enseignement dispensé par nos maîtres et éducateurs , ainsi que par nos lectures .

      Mais qui ignorerait encore que Bokassa gasy et les foza sont allés à l’école buissonnière , eux ?

    • 28 janvier à 11:24 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Il se croit spécialiste de tout, mais finalement de rien.

      "Les études réalisées à propos de ces forages dans la capitale par le ministère de l’Eau, de l’assainissement et de l’hygiène (MEAH) sont presque terminées.".

      De ce fait, cette décision n’a pas été prise à la légère comme Ingahindriana le prétendait, qui n’a que l’expérience de 19 siècle, traite tous les techniciens de ce ministère des ignares. Il oublie qu’on est en 21 siècle, dont la technique n’est plus la même qu’à l’époque de Radama.

      Je pari que sa réponse va être commencé par D...ou V !

    • 28 janvier à 11:31 | Maestro (#7313) répond à Vohitra

      @ Isandra

      Forage ?

      On fait quoi avec ? " AROGER " les champs de Maïs ? lol.

      Dis donc Kaondrana ! On m’ a rapporté un chiffre hier 26 % dj T9 et 20 % l’autre ? 2600000 sur 9900000 ?

      RDV à la Prochaine élection ! La marge est plus que confortable pour améliorer le quotidien des Malgaches.

    • 28 janvier à 11:38 | Midabetsy (#8062) répond à Vohitra

      rano manao ahoana zany no homena ny olona ao Tanà fa tena tsy azoko intsony fa very zah ?
      Hihinan’IEM nareo nareo ao reo.
      Ny lazaina fa be solaitra tsy mahita hevitra fa nivadika juge d’institution daholo - mampiasa zay rano avoakan’ny robinet de avy eo be tsikera : "sans idée face à la loi de la nature".
      Ny lazaina fa kely solaitra manao zay eritreretiny fa mety satria izy aloha no eo.
      ny lazaina fa tsy ampy solaitra, tompony fahefana ary mampiasa ny vola amizay itiavany azy.
      Ny tontolo iainana mihintsy anie ra olona no efa potika.
      Nampiasa fiara nareo tsy nieritreritra - nividy frigo nareo tsy nandinika - manao doro ala ny any antsinana, rahoviana vao ho lany ny ala antsinana - ny fako ariana amzay itiavana azy - rehefa madio ny ahy ny tranoko dia ampy ahy zay - fa ahoana kay ny gestion ny ordure menégère nareo ao ? 20 - 30 - 40 taona aty aoriana ny mpitondra no vendrana sady tsy ampy solaitra.
      Ataovy sérieux ry l’héléne ah ! sady aza mana badra olo.
      tsisy idiran’ny ze TGV na AREMA na TIM na UNDD io azafady - sa ry zareo reo ve no nampitsonika ny glasy any @ pôle nord sy ny pôle sud - reo ve no nampitombo ny désert any USA ?
      région 3 eto dago zao no tratrin’ny +2°C à 3 °C ny T°
      ny politique ny Lutte contre ny changement climatique no tokony hazava tsara ary ao anatin’ny 20 taona. farafahakeliny fa tsy atao voly hazo petatoko ndray raha tsy zany dia hihamafy hatrany ny fiatraikan’io.
      Hevitrin’ny tsy misy solaitra io fa angady sy tany no nampaisaina

    • 28 janvier à 11:52 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      @ 28 janvier à 11:24 | Isandra (#7070) répond à Vohitra ^
      ...
      "Les études réalisées à propos de ces forages dans la capitale par le ministère de l’Eau, de l’assainissement et de l’hygiène (MEAH) sont presque terminées.".
      De ce fait, cette décision n’a pas été prise à la légère comme Ingahindriana le prétendait, qui n’a que l’expérience de 19 siècle, traite tous les techniciens de ce ministère des ignares.


      Quelques exemples pour la connaissance des kaondrana :
      - Lors de la grande inondation à Vaison La Romaine en France il y a quelques années, seuls les ponts construits par les Romains qui ont tenu
      - Pour le drame de la Faute-sur-Mer, beaucoup de réflexion ont rappelé : ce n’est pas pour rien que NOS ANCIENS ont construit sur les hauteurs.

      i- Les anciens ont réfléchi sur les sujets par rapport au besoin du peuple, les techniciens du 21è siècle basent leurs études par rapport au profit et au budget
      ii- Si c’est des vraies solutions, pourquoi ne les a-t-on pas mises en place depuis le début de ce mandat ? Le problème d’eau et de l’assainissement, ce pouvoir les a su depuis et même avant pendant le précédent mandat.

    • 28 janvier à 12:23 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      …à partir des études selon l’inégalable sagnana isandra…

      Si les révolutionnaires débiles avaient su s’inspirer des travaux de ces études, ils n’ont jamais programmé, et tenté d’entreprendre :

      • Le remblayage à Ambohitrimanjaka
      • Le remblayage d’une grande partie d’Ankorondrano, y compris l’Arena…
      • Le remblayage suivi de terrassement de Soamandrakizay et d’une grande partie du marais Masay
      • Ces forages urbains qu’après avoir exploité dans les détails les résultats du RGPH 3 et de l’EPM afin de voir de très près la situation de l’habitat en ville
      • Le rejet et l’abandon de l’analyse du réseau hydrographique dans la plaine de Betsimitatatra dans ses liens avec le plan d’urbanisation en vue de l’extension dyu périmètre du grand Tana incluant les périphéries…

      Mais le sagnana, kaondrana, manky visy, n’y comprend rien…il y a une différence notable entre le fait de copier/coller et la compréhension de leur contenu…

      Any amin’ny fitombenanan isandra manovokovoka fa any no tsy misy hiasana saina a !

    • 28 janvier à 12:31 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Shalom,

      Si vous voulez garder les techniques sur tous les domaines de vos ancêtres, appliquez ça, si par malheur, vous arriviez au pouvoir.

      Mais, maintenant, nous avons un Président moderne, vit pleinement son époque de la technologie, qui applique la technique moderne sur toute la gestion de l’Etat.

      Pourquoi pas au début de mandat ?

      Heureusement, qu’il se déserte de notre armée, et n’est pas l’un des chefs commandement de notre pays, vue sa façon de raisonner, on serait mal.

      Un général chef de commandement aguerri adapte sa stratégie militaire et les moyens à déployer en fonction de l’évolution de la situation sur terrain, mais, non pas en fonction des renseignements qu’il avait reçu avant le combat.

    • 28 janvier à 12:37 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Shalom et Vohitra,

      L’Ampamarinana aussi était une pratique efficace utilisée par vos ancêtres pour mâter leur opposants.

    • 28 janvier à 14:48 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      28 janvier à 12:31 | Isandra (#7070) répond à Vohitra ^
      ...
      "Si vous voulez garder les techniques sur tous les domaines de vos ancêtres, appliquez ça, si par malheur, vous arriviez au pouvoir."


      Désolé mais NOS ancêtres, ils ont bien conçu Ialamanga sinon, on n’aurait pas eu ces canaux, rivières et Betsimitatatra que des kaondrana comme DJ tsy ampy solaitra ne fait que remblayer maintenant.
      C’est pour cela que DJ tsy ampy solaitra ose faire construire ce mamoa fady de kolizE.

      "Mais, maintenant, nous avons un Président moderne, vit pleinement son époque de la technologie, qui applique la technique moderne sur toute la gestion de l’Etat."


      Jusqu’à ce jour, nous ne voyons qu’un type sehoseho tsy ampy solaitra.
      Moderne parce qu’il porte une montre et avec une 4x4 Escalade ? mais en raisonnement c’est pire qu’au moyen âge : quelqu’un a bien rappelé ici que ce pouvoir raisonne avec le kapoaka comme unité de mesure (au 21è siècle)

      "Heureusement, qu’il se déserte de notre armée, et n’est pas l’un des chefs commandement de notre pays, vue sa façon de raisonner, on serait mal."


      Au peuple de choisir : un déserteur ne voulant pas servir des révolutionnaires rouges ; et des mpanongampanjakana avec des galonés d’étoile à ne rien faire et mihinana ny volam-bahoaka mandrapahafatiny ?

      "Un général chef de commandement aguerri adapte sa stratégie militaire et les moyens à déployer en fonction de l’évolution de la situation sur terrain, mais, non pas en fonction des renseignements qu’il avait reçu avant le combat."


      Kaondrana kaondrana jusqu’à la fin de sa vie. Et dire que le chef suprême de son armée fait exactement ce qu’elle a écrit ci haut (évolution de la situation, TGV), pourtant il y a quelques jours elle vante un PEM.
      Pour la connaissance des kaondrana, un plan ne se réalise pas en fonction de la situation présente du terrain, il est conçu d’avance avec toutes les variantes. Et cela s’appelle réflexion.

    • 28 janvier à 15:51 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Shalom,

      Pour la connaissance des kaondrana, un plan ne se réalise pas en fonction de la situation présente du terrain, il est conçu d’avance avec toutes les variantes. Et cela s’appelle réflexion.

      Et un Chef clairvoyant prévoit plusieurs plans A et B, etc, pas un seulement et l’applique en fonction de l’évolution de la situation. Et, cela s’appelle prudence.

  • 28 janvier à 11:02 | pisokely (#9950)

    l eau est vitale.... et sans eau, y a pas de promotion de la sante... premier refelxe pour la pandemie meutriere actuelle SE LAVER... oui mais avec quoi ? on ne peut pas se laver s il n y a rien a boire.... l eau ? y en a a mada... combien de fleuve ? jules cesar aurait fait mieux avec leur aqueduc, andrianampoinimerina aurait reussi avec ses canaux, sans bulldozer, ni camion, ny assistance informatique... et nous ???? zero pointe, en attente d une subvention internationnale

    • 28 janvier à 11:57 | Shalom (#2831) répond à pisokely

      Merci pisokely, vous avez raison.
      Mais les kaondrana vont vous répondre que nous sommes au 21è siècle et pour eux César ou Mboasalama ne seront jamais des exemples bases de réflexion. Tant pis pour ces kaondrana.

    • 28 janvier à 13:18 | elena (#3066) répond à pisokely

      Si, si, l’imperator a pris comme exemple ces bases de réflexion, la preuve notre Colisée romain. Chronologiquement les aqueducs sont arrivés avant le Colisée. C’est un peu mettre la charrue avant les zébus. Mais nous sommes au 21ème siècle, on peut faire un grand bond en avant à la vitesse du TGV en sautant des étapes et puis comme disent les Zinandra "L’homme n’est pas né seulement pour manger.." ni boire..
      Ça, c’est une réalisation, en béton et ça se mange ? En tout cas imbuvable.
      Ave Caesar.
      Ais -je bien ramassé tous les grains de riz qui sont tombés ? C’est déjà ça de mangé.

    • 28 janvier à 14:55 | Shalom (#2831) répond à pisokely

      Elena,
      e n’ai pas vu venir cette réflexion. Bravo !

    • 28 janvier à 16:13 | elena (#3066) répond à pisokely

      Sauf que, à un détail près, la réflexion qui aurait pu être faite sur la grandeur et la disparition d’une civilisation devant les ruines d’un Colisée romain, cette réflexion s’est faite au Puy du Fou avec sa famille. Frémissons à l’idée qu’il aurait pu emmener ses enfants à Eurodysney !
      Ouf, libérés, délivrés !

    • 28 janvier à 19:08 | lé kopé (#10607) répond à pisokely

      Shalom ,
      vous devez être plus pédagogue , car certaines personnes ont du mal à intégrer les concepts entre variantes , et plan B...Mais chacun son métier , et les vaches seront mieux gardées .

  • 28 janvier à 11:05 | Isandra (#7070)

    Il est à signaler que cette solution n’est que provisoire, le MEAH a déjà prévue des solutions à long terme :

    Les raisons de cette pénurie, à part le manque de pluie :

    "Les régimes qui se sont succédés n’ont pas réalisé de grands investissements dans le domaine de l’Eau », fait-elle remarquer la ministre de MEAH. Et de citer l’exemple des travaux de remplacement des tuyaux à Tana où il y a un GAP de 100.000 m3 pour des besoins de 300.000 m3 par jour. « Encore que sur les 200.000 m3, 60% seulement parviennent effectivement dans les ménages à cause notamment de la vétusté des conduites d’eau et des pertes du réseau ». Sans compter l’utilisation en grande quantité de l’eau chlorée ou de l’eau du robinet à des activités genre lavage de voitures. « Il faut faire une économie d’eau », préconise Voahary Rakotovelomanantsoa.

    Les solutions à long terme :

    En annonçant dans la foulée que « d’ici mars 2021, la station de Mandroseza fournira 40.000 m3 d’eau supplémentaire pour Tana ». Il y a aussi les 8 stations satellites de 2400 m3 chacune dont l’essai de mise en eau a eu lieu avant-hier (16/12/20) à Ankadindratombo. Les 7 autres à Sabotsy Namehana, Anosizato… vont suivre. « Ce qui va résoudre en partie les problèmes à Tana et dans la périphérie », selon ses explications.

    « Jirama Water Free ». La MEAH de faire part également du projet financé à hauteur de 67 millions d’euros par la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et l’Union Européenne qui consiste notamment à un remplacement de 148 km de conduite d’eau et à un renforcement du captage. Les travaux sont prévus de commencer en 2021 pour le projet « Jirama Water Free ».

    • 28 janvier à 11:15 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      C’est ici et maintenant que le peuple a soif...et là, il n’y a que des solutions à long terme alors !

      Bande d’ignares, dégage !

      Quand on est incompétent et incapable, le mieux est d’abandonner la partie pour ne pas sacrifier inutilement la population avec des ego et ambitions déplacées...

    • 28 janvier à 11:48 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Ce Problème est atténuée grâce à tous les citernes qui se trouvent presque dans tous les quartiers de Tana.

    • 28 janvier à 11:58 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      >>« Jirama Water Free ». La MEAH de faire part également du projet financé à hauteur de 67 millions d’euros par la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et l’Union Européenne qui consiste notamment à un remplacement de 148 km de conduite d’eau et à un renforcement du captage. Les travaux sont prévus de commencer en 2021 pour le projet « Jirama Water Free ».<<

      Youpiiiie !
      Une fois de plus ce sont les ex-colons, farouches partisans du néo-colonialisme, qui vont venir au secours d’une bande d’incapables !
      Etes vous sûr que des travaux vont commencer en 2021, pas plus exactement en 2121 ?
      Car de telles promesses ont déjà été formulées il y a pas mal de lustres !

      Evidence numéro 1 : "Les régimes qui se sont succédés n’ont pas réalisé de grands investissements dans le domaine de l’Eau"

      Comme d’hab. les coupables ce sont les autres, ceux dont on a voulu à tous prix la succession sans vouloir, ni pouvoir assumer cet héritage.

      Et cet autre qui fait remarquer qu’en France il y a une grosse déperdition d’eau potable dans des canalisations vétustes. C’est vrai car beaucoup d’entre elles date de quelques siècles. Mais tous les ans dans de multiples villes des travaux de réhabilitation sont en cours. L’on prépare l’avenir, par exemple en installant des circuits circulaires de distribution afin d’éviter des eaux stagnantes dans les canalisation. Ce qui permet en outre de faire des réparations sans couper totalement la distribution de l’eau auprès des consommateurs.
      Ne pas oublier non plus que dans les années 50 Madagascar commençait à penser à son indépendance... En France il y avait encore de nombreux villages qui n’avaient pas l’eau courante car les guerres successives avaient fait aussi des dégâts dans les circuits d’adduction d’eau.

    • 28 janvier à 12:01 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Des citernes approvisionnés au beau milieu de la nuit...et qui ne fonctionne que deux heures au maximum faute de quantité suffisante...et encore, si les responsables daignent en assurer la livraison chaque jours !

      Le sagnana ne voit pas et ne comprend pas du tout la réalité au pays !

    • 28 janvier à 12:23 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Mpandray an-tendrony ! Personne ne vous ai dit que ces citernes ont résolus les problèmes.

      Si ces citernes ont pu résoudre ce problème, ces forages ne seraient pas proposés.

      Vous voyez, l’approximation de votre réflexion.

    • 28 janvier à 12:48 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      @ 28 janvier à 11:05 | Isandra (#7070)
      … "Les régimes qui se sont succédés n’ont pas réalisé de grands investissements dans le domaine de l’Eau », fait-elle remarquer la ministre de MEAH.


      Ca c’est du vrai foza !
      Un ministère qui dit que parce que les précédents ne les ont pas fait …
      Soi disant remarque alors que c’est de la pure accusation selon le terme actuel : "miala pas"..

    • 28 janvier à 12:48 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Stomato,

      Une fois de plus ce sont les ex-colons, farouches partisans du néo-colonialisme, qui vont venir au secours d’une bande d’incapables !

      Ah ! Vous nous venez de nous apprendre quelque chose, L’union européenne est farouche partisane du néo-colonialisme.

      Pourtant, Jean-Claude Juncker a dit le contraire,

      "L’Afrique n’a pas besoin de charité, elle a besoin de partenariat équilibré, d’un vrai partenariat. Et nous, Européens, avons besoin au même titre de ce partenariat. »

      Il a ainsi déclaré vouloir s’engager à conclure des accords d’égal à égal entre l’Union européenne et les pays d’Afrique lors de son dernier discours sur l’état de l’Union."

    • 28 janvier à 18:23 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      28 janvier à 12:48 | Isandra (#7070) répondait à Stomato,

      >>Ah ! Vous nous venez de nous apprendre quelque chose, L’union européenne est farouche partisane du néo-colonialisme.<<

      Bien entendu tous les vazaha sont néo-colonialistes, c’est bien connu de la part des malagasy !

      >>Pourtant, Jean-Claude Juncker a dit le contraire,<<

      Oh, vous savez il n’y a pas a faire confiance en la parole d’un homme (ou d’une femme) politique.
      Il n’y a que des cerveaux un peu malformé qui y croient...

  • 28 janvier à 11:37 | Isandra (#7070)

    SUR L’ARTICLE DE MIDI, C’EST PROMIS :

    Les grandes villes dans tout Madagascar n’auront plus de problème d’accès à l’eau potable. Tel est l’objectif fixé par le ministère de l’Eau, de l’assainissement et de l’hygiène jusqu’en 2023.

    Pour ce faire, « nous avons mené plus de 50 grands projets d’adduction d’eau potable qui sont en cours d’exécution dans les grandes villes et les chefs-lieux de districts éparpillés dans toute l’île, depuis cette année, et ce, en collaboration avec les différents partenaires techniques et financiers », a annoncé Voahary Rakotovelomanantsoa, la ministre de l’Eau, de l’assainissement et de l’hygiène, lors de sa rencontre avec la presse hier à Ambohijatovo Ambony. Et elle de préciser que ce sont des projets initiés par le gouvernement malgache afin de répondre aux besoins en eau potable du pays.

    Coopération internationale. « Les partenaires techniques et financiers ne font qu’apporter leur soutien pour Madagascar », a-t-elle avancé. En fait, « je connais bien les domaines de coopération internationale étant donné que j’ai déjà travaillé, entre autres, dans des organismes internationaux comme le projet USAID, le projet américain CRS et dans le cadre de la coopération japonaise », d’après ses explications. Parlant de ces 50 grands projets d’adduction d’eau potable qui sont en cours d’exécution, Antananarivo, Fianarantsoa, Taolagnaro et Mahajanga figurent parmi les grandes villes bénéficiaires. Au niveau des chefs-lieux de districts, on peut citer, entre autres, Mananjary, Mahabo, Marovoay, Vohémar, Ankazobe, Mandritsara, Miandrivazo, Kandreho et Soalala. « Ce dernier district n’est pas alimenté en eau potable depuis bien longtemps alors qu’il se situe tout près de la mer. Nous allons y réaliser des travaux de captage et de distribution d’eau sans oublier la mise en place d’un réservoir », a fait savoir la ministre de tutelle."

    Points communs. Pour le cas de la grande ville d’Antananarivo, qui plus est la capitale de Madagascar, un projet de réhabilitation de toutes les infrastructures d’eau est mis en œuvre par le ministère de l’Eau, de l’assainissement et de l’hygiène en partenariat avec l’Union européenne et la Banque Européenne d’Investissement. « Ce sont des infrastructures très vétustes qui ont été construites dans les années 50. Le projet comporte, entre autres, le remplacement des conduites d’eau et la réhabilitation des bassins de traitement d’eau. En revanche, les points communs de tous les projets qui sont en cours d’exécution sont, notamment, l’amélioration du captage d’eau, la réhabilitation ou la construction des bassins de traitement d’eau et des réservoirs ainsi que le renouvellement des conduites de distribution d’eau potable », a-t-elle évoqué.

    Valeur économique. Par ailleurs, la ministre Voahary Rakotovelomanantsoa a soulevé que d’autres projets sont également menés en milieu rural. Et tout cela, afin de réaliser le Velirano No 2 « Energie et Eau pour tous » du président de la République Andry Rajoelina. Concernant le Grand Sud de Madagascar en particulier, 84 forages d’eau ont été réalisés principalement dans les districts d’Ambovombe, de Bekily, de Beloha et de Tsihombe. « Près de 14 750 habitants jouissent actuellement de l’eau potable. Des points d’eau à multi-usages y sont installés. En effet, l’eau a une valeur économique puisqu’elle permet, entre autres, de développer l’agriculture, de permettre à la population d’accéder à l’eau potable et d’alimenter les bétails dans la partie Sud de Madagascar. Pourtant, bon nombre de gens n’en sont pas conscients. En outre, d’autres grands projets seront menés sur le long terme afin de résoudre le problème d’accès à l’eau potable dans le Sud. Etant donné que je suis une native du Sud, tous ces projets me tiennent à cœur. Mon choix académique a été d’ailleurs basé sur l’eau. J’entends ainsi apporter ma contribution pour développer le secteur eau dans les régions du Sud. L’Etat a déjà une réelle volonté politique. Cela nécessite, entre-temps, de grands investissements », a confié la ministre de tutelle.

    • 28 janvier à 11:45 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Son entretien avec Midi :

      Le taux d’accès à l’eau potable s’est amélioré de 4 points depuis fin 2018. Les efforts se poursuivent et auront des impacts socio-économiques considérables, selon la ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène, Voahary Rakotovelomanantsoa. Interview.

      Midi Madagasikara (MM). Le pays fait face à un manque d’eau. Avons-nous des solutions à ce problème ayant une dimension nationale ?

      Ministre Voahary Rakotovelomanantsoa (MEAH). Il s’agit d’un impact de la déforestation et du changement climatique. Comme nous le constatons tous, il y a une défaillance dans l’approvisionnement en eau potable, car cela fait plus de 50 ans que le pays n’a pas investi dans ce domaine. Aujourd’hui, l’entretien des infrastructures ne suffit plus. Il faut investir. D’ailleurs, l’accès à l’eau et à l’électricité pour tous représente le Velirano n°2 du président de la République. C’est donc une grande priorité. Les partenaires de développement sont prêts à appuyer l’initiative du Gouvernement. En 2020, le nombre de personnes ayant accès à l’eau potable a augmenté de 1,5 million. Désormais, le taux d’accès à l’eau potable est de 47%, contre 43% en fin 2018. L’objectif est de porter cet indicateur à 60% en 2023. L’amélioration de l’accès à l’eau touchera les 119 chefs-lieux de districts et les 1693 Communes. L’année dernière, les interventions pour l’amélioration des infrastructures d’approvisionnement d’eau ont déjà touché 52 chefs-lieux de districts.

      - Quelles sont les actions menées pour avoir cette évolution ?

      - MEAH. L’accès à l’eau ne concerne pas uniquement l’eau potable. En moyenne, 80% de l’utilisation de l’eau sont liés à l’agriculture. L’eau potable consommée par l’Homme ne représente que moins de 10% des besoins d’eau, dans ce pays. Outre l’agriculture, il y a d’autres activités économiques, l’élevage, l’hygiène, l’importance du lavage des mains dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, etc. qui fait du secteur eau, un secteur transversal. A Antananarivo, plus de 120 citernes de 10m3 chacune sont mises en place dans les zones en difficulté. Il s’agit de mesures d’urgence, mais des mesures à long terme sont également mises en œuvre, pour accroître la capacité de production d’eau potable et améliorer les infrastructures d’acheminement de ces ressources. De grands efforts sont également entrepris dans le Sud, dans l’optique d’éradiquer le kere. Nous avons recensé 1323 points d’eau approvisionnés par des forages, qui seront reconvertis en système d’eau. Cela veut dire que l’approvisionnement satisfera tous les besoins de la population en eau, dans divers domaines. Ce processus se fera en trois phases. La première concerne 26 forages dans les régions Androy, Anosy et Atsimo-Andrefana. La deuxième phase est relative à 314 points d’eau à reconvertir. 983 nouveaux forages seront réalisés pour les deux années suivantes. A Ambovombe et Tsihombe, 425 forages seront faits sur trois ans – dont 44 reconversions – et nécessitent un système de désalinisation. Bref, ce ne sont que des exemples, mais les solutions apportées concernent l’ensemble du pays. Il faut juste noter que le Sud a un potentiel en agriculture, mais souffre d’accès à l’eau. De grands investissements y seront menés, pour mettre fin au kere.

      - Effectivement on parle de pipelines dans le Sud. Quels investissements et quels résultats pourrait-on espérer de cette idée ?

      - MEAH. Nous avons de l’eau à exploiter et de nouvelles technologies de traitement d’eau. Nous avons bien des projets de construction de pipelines pour approvisionner le Sud en eau suffisante. Le premier concerne le dédoublement du pipeline Ampotaka – Tsihombe. 90 Km sur 145 Km sont déjà achevés, avec un financement de 8 millions USD. Les travaux se poursuivront cette année. Le deuxième réseau est sur l’axe Mandrare – Sampoina, avec un financement de 1 million USD. Les travaux débuteront cette année. Le troisième est le pipeline Mandrare – Sampoina approvisionné par une rivière souterraine. Le projet nécessite 46 millions USD et nous sommes à la recherche de bailleurs. Ce pipeline permettra d’approvisionner en eau, 120.000 habitants bénéficiaires et d’irriguer 200.000 ha de surface cultivable sur la plaine d’Ambovombe. Le quatrième pipeline est celui d’Efaho – Ambovombe, dont la première phase nécessite 160 millions USD pour irriguer 24.000 ha de surface cultivable. Ce pipeline mesurera 80 Km et desservira 60 villages dont Amboasary, jusqu’à Ambovombe. Ces projets sauveront des vies, car ils permettront aux bénéficiaires d’entreprendre des activités productives permettant d’améliorer leur résilience, leur nutrition et leur développement socio-économique. En tout, plus de 320 Km de pipelines restent encore à faire. Plusieurs initiatives sont également menées avec les autres départements ministériels, à l’exemple du système économique d’irrigation ou le système goutte à goutte, pour l’agriculture. L’objectif principal est d’améliorer la qualité de vie de la population."

    • 28 janvier à 16:51 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      OBJECTIFS, TANJONA, PROJETS...
      Hihihi !

    • 29 janvier à 13:58 | dahalo (#8794) répond à Isandra

      Il n’y a pas de mal à avoir un projet, au contraire c’est ce qu’on attend de nos dirigeants. Il me semble que ce ministère fait partie de ceux qui font bouger un peu les choses et qui agit rationnellement.
      Espérons que ce soit un projet qui ira jusqu’au bout et si c’est le cas, bravo. Les bonnes résolutions méritent d’être soutenues et encouragées contrairement aux werawera.
      Et il n’y pas besoin d’Isandra pour savoir faire la différence entre les projets sensés et les pétards mouillés

  • 28 janvier à 11:43 | arsonist (#10169)

    Manaonao foana ity Bokassa gasy ity sy ireto foza ireto ka !
    Aiza no tsy hidiran’angano ny vahoaka mba entiny !

    Ny tanimbarin’olona alain-dry lerony, dia totofany.
    Tsy fantany anefa fa tohadrano koa anie ireny tanimbary ireny.

    Tamin’ny andron’ny ray sy reninay dia ny "mamonjy rano vaky" no nimaizana matetika teto Imerina.

    Amin’izao tetik’i Bokassa gasy sy ny foza namany izao indray kosa dia kamiao isaina amin’ny ratsan-tanana, no sady toa tsy tena azo antoka akory fa madio, no entina matsaka rano ho zaraina ho an’ny mponina eto ankibon’Imerina. Loza ’ty, ry ’Nao an !

    Asa ! Raha izao no mitohy, dia inona indray angaha no ho ataon’i Bokassa gasy ny foza namany hitaomana rivotra hiainan’ny mponina ?

    • 28 janvier à 12:13 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Isandra couillu - tout peut s’arranger rapidement .Il suffit de trouver des bailleurs couillons.Si nous on ne sait pas faire ,les autres savent faire ou savaient faire (1895_1960)

    • 29 janvier à 00:40 | lysnorine (#9752) répond à arsonist

      Re arsonist 28 janvier à 11:43 | arsonist (#10169)
      « MANAONAO FOANA ity Bokassa gasy ity sy ireto foza ireto ka ! »
      « AIZA NO TSY HIDIRAN’ANGANO NY VAHOAKA mba entiny ! »

      TSY MIJINJA NY NAFAFANY VA RE NY VAHOAKA ?
      Indro averinay kely eto ny fifanakalozan-kevitra vao haingana momba izany :
      lysnorine 16 janvier à 22:25 répond à Vohitra ao amin’ny
      https://www.madagascar-tribune.com/Christian-Ntsay-reste-le-Premier-ministre.html
      manodidina izao « fitsikerana nataon’i Yet another Rabe izao [15 janvier à 15:11 répond à Besorongola ao amin’ny https://www.madagascar-tribune.com/La-demande-du-gouvernement-malgache-est-en-cours-d-examen-selon-le-MAE.html#comment456991, Trafic d’or « La demande du gouvernement malgache est en cours d’examen », selon le MAE]

      « Madagascar est le 2-ème pays le plus pauvre au Monde »

      « ** Les RESPONSABLES :

      « Tous les dirigeants depuis 1975 sauf un professeur en chirurgie et plus spécialement, un amiral des eaux usées et un DJ trémousser du popotin.

      « ET AUSSI JE DIRAIS CE PEUPLE MALGACHE CONSENTANTcar acceptant trop facilement une logique de COMPROMIS [io ilay hoe SITRANY AHAY sy ny marimaritra iraisana !] devenant la COMPROMISSION » [CF koa ny FFKM].

      « Io maha-TOMPON-KELOKA KOA ny VAHOAKA MALAGASY – amin’ny ankapobeny – eo anoloanan’ny tantara ny amin’ny naha-potika an’i Madagasikara tanindrazany araka ny ambaran’io andalana farany io no kendrenay hiharihary mba hanitikitika ny sain’ny taranaka ankehitriny sy ho avy hanadihady sy hamotopotra ny tena marina ny amin’izany.

      « Nisy tsipy teny toy izao vao haingana mombamomba izany ihany koa nataon’ny mpandray anjara iray teto :

      – « Fa dia samia HIJINJA ny NAFAFINY ny tsirairay AVY [Ny Vahoaka Malagasy izany !] » « ratiarivelo 13 janvier à 18:37, https://www.madagascar-tribune.com/Sept-personnes-activement-recherchees.html. « Trafic d’or-Sept personnes activement recherchées »mercredi 13 janvier.

      Tsy izay va re no mahatonga ilay fiteny hoe : « Ny nenina tsy aloha hananatra, fa AORIANA HANDATSA », « tsy mba roahina eo aloha, tahaka ny ondry ; fa AVY MANARAKA tahaka ny alika »

      Nisy ihany ny FAMPITANDREMANA DIENY TAMIN’NY FIFIDIANANA BEN’NY TANÀNA Antananarivo renivohitra tamin’ny 2007 ny amin’ny kandidà « D j » niseho tamin’ny forum isan-karazany :

      – 1°RE : AHOANA NY HEVITRA NAREO AMIN NY ANDRY TGV HO MAIRE
      Par : copine
      Date : 21 NOVEMBRE 2007 - 12:07

      Tena intéréssant ity sujet iray ity. Zà aloha dé tena manakafy tanteraka an’i ANDRY TGV e. Aza eritreretinareo hoe manao propagande sahady aho, fa manontany moa nareo dé valina.

      1) Fantatro tsara i Andry satria IRAY KILASY T@KO TAO @ ESCA, NANAO GESTION. NAHAY BE IZY t@ Bacc +1, fa t@ Bacc + 2 izy no toa tsy nanao examen intsony, tsy haiko izay nataony teo.

      2) Il est BEAU, MÊME PLUS BEAU que ce fameux HERY RAFALIMANANA. Io dé non négligeable pour être maîre d’une capitale, satria izy no hi-représenter ny Tananariviens rehetra sur le plan international. Sady kou ange, arakarataré voajavatra e.

      3)Be dé bé ny mihevitra fa tsy manana expériences izy. NON, efa TSARA HOFANA PAR SA MÈRE : LALATIANA RAVOLOLOMANANA. Ilay vévavy nenjehan-dRavalomanana mafy, fa adversaire de taille-ny. Io madama io ange ka nahavita fénarana ambony be tany France tany mikasika ny urbanisation et gestion de capitale e.

      4) ISIKA JEUNES, TOKONY mba hiray hina, HIFIDY NY JEUNES ÔTRANTSIKA, compréhensif @ besoins antsika. Ex : Fantatra tsara FA TSY AMPY FIALAMBOLY NY JEUNES GASY. I ANDRY irery no tena candidat afaka hi comprendre an’izany. AFAKA MAMPIFALIFALY ANTSIKA @ maha DJ azy izy. Dé hadinontsika sahady ve zany e ? Iza no jeunes tsy nifalifaly t@ FOTÔNANDRONY, t@ izy mbola nanao DJ ? Zà manokana kalongany dé tena nahatsiaro fafiny be mitsy e.

      5) Mampalaelo be ny anaovandravalo azy @ lé simbana fôna ny panneaux publicitaires-ny. Avelao izy mba hivoatra, sy hamaly faty @zay fa ela niforetana fôna.

      6) Lé vadiny mahay français be, lé nanoratra t@ gazety, lettre ouverte pour le maire, tao @ midi angamba izy zay. C’est un couple idéal.

      7) Izy Katolika, Dé Ra8 protestant.

      8) Izy ko efa manakarena be fa efa manana télé & radio. Tsara bé daôly ny émissions ao, tsisy reny revinantitra be reny tsony.

      Re : ahoana ny hevitra nareo amin ny andry tgv ho maire
      Par : copine
      Date : 22 novembre 2007 - 13:21

      Misy mangalatra pseudo kosa rireto a !

      Nareo milaza fa hoe tsy important ny beaugossité. Mety ho marina kanefa tsy azo takonana. F’izao e, ALEO RANGÀ I ANDRY NO FIDINA MBA HISONDROTRA NY JEUNES A.
      Ratsy fanà reo tim TIM ndoza reo. Aiza ve dé panneau n’ooull dé esorina fotsiny ? Fangà izy rery no natao hanankarena ?

      Tsy ny TIM rery ko ange no mahay mitondra capitale e, fa ny maman’i Andry koa efa teo. Nanambôtra ny Jardin des roses. Tadidinareo ve Behoririka lé fivarotana brôkatera talou, dé zao izy lasa manja be ? Mamany daôly no nanao an’reny.

      ANDRY KOU ANGE INTELLECTUEL E, NANAO GESTION TAO @ ESCA, ny vadiny mahay français be mitsiny.
      Andry TGV OK !!!

      (Hotohizana)

    • 29 janvier à 01:02 | lysnorine (#9752) répond à arsonist

      Re arsonist 28 janvier à 11:43 | arsonist (#10169)
      « AIZA NO TSY HIDIRAN’ANGANO NY VAHOAKA mba entiny ! »

      TSY MIJINJA NY NAFAFANY VA RE NY VAHOAKA ? ... Nisy ihany ny FAMPITANDREMANA...
      (Tohiny)

      Re : ahoana ny hevitra nareo amin ny andry tgv ho maire
      Par : copine
      Date : 22 novembre 2007 - 13:21

      Misy mangalatra pseudo kosa rireto a !

      Nareo milaza fa hoe tsy important ny beaugossité. Mety ho marina kanefa tsy azo takonana. F’izao e, ALEO RANGÀ I ANDRY NO FIDINA MBA HISONDROTRA NY JEUNES A.
      Ratsy fanà reo tim TIM ndoza reo. Aiza ve dé panneau n’ooull dé esorina fotsiny ? Fangà izy rery no natao hanankarena ?

      Tsy ny TIM rery ko ange no mahay mitondra capitale e, fa ny MAMAN’’i Andry koa efa teo. Nanambôtra ny Jardin des roses. Tadidinareo ve Behoririka lé fivarotana brôkatera talou, dé zao izy lasa manja be ? Mamany daôly no nanao an’reny.

      ANDRY KOU ANGE INTELLECTUEL E, NANAO GESTION TAO @ ESCA, ny vadiny mahay français be mitsiny.
      Andry TGV OK !!!

      Re : ahoana ny hevitra nareo amin ny andry tgv ho maire
      Par : milamiady
      Date : 22 novembre 2007 - 17:26

      Tanora a oe ! tanora a oe ! tanora oe !..............:strike

      Ko ratsy i TGV rery no tanora candidat ao ko ! ZA ALO TSY TIM AN ! FA OLONA MISAINA FOTSINY TSY MORA SODOKA BE SY TSY BE FANKAHALANA FAHATANY. FISAINANA ÔTRZANY VE NO ANAGANANAREO NY HO AVINAREO RY ZALAHY ?

      MISAINÀ TSARA FA HO VERY IANAREO RA IZANY NO FANAONAREO k’le ! Nareo mpanohana TGV ireo no ataondrazoky rail iampitàna ary @ le sôsy be de ho avy ndray ianareo avy eo oe : zay tsy mila TGV e ! oy e ! oy e ! De MANAO CERCLE VICIEUX eo foana le fiainana.

      ZAHAY KOA RANGÀ TANORA FA ZAHAY TSY HIFIDY AN’I TGV ZANY A ! Ko ratsy vitan’ny MIENTANENTANA tia vao fotsiny ny fiainana koa !no

      Re : ahoana ny hevitra nareo amin ny andry tgv ho maire
      Par : mialisoa
      Date : 23 novembre 2007 - 11:51

      mahagaga fa dia betsaka tokoa ny mercenaire na candidats eto @ ty forum ty. Firy % n’ny mpifidy anefa no miditra @ ty. zara raha misy 1% . ny maro an’isa dia eny @ bas quartier.Ny mpifidy tanora sy frimeur dia zara raha misy 3 % ny mpifidy.

      Ka sao dia diso cible eh ! ZÀ ALOHA TANORA FA TSY MILA AN’IREN ZAZAVAO HITA HOE TSY NATAO HO AZY LE POSTE FA DIA HAMBO-PO fa nesorina fotsiny ny panneau ny. mba henoy ange ny zavatra lazainy ao @ Viva eh ! tsy fantany ny asana maire.

      Re : ahoana ny hevitra nareo amin ny andry tgv ho maire
      Par : sôsônna
      Date : 24 novembre 2007 - 11:07

      Ho anareo mpomba an’ TGV ty : mba asehoy eto ny CV ny ho jerena fa raha mbola ambany noho ny an’i PDS na i Marc R. dia tsisy ilako azy . Zà aloha tsy hifidy azy mihitsy fa c’est un OPPORTUNISTE NO SADY ZAZAVAO. INEXPERIMENTÉ @ SEHATRA ADMINISTRATION PUBLIC % @ PDS sy i Marc R.

      Izy sy iVANF no mitovy sy mifampitana ary i PDS sy Marc no mifanitsana.

      Mba mijery vaovao n Viva marina zà fa toa tsisy fantany ny rôle na maire zany ko : ay @ mpiasan’ny zone no mitonatonana sy ny mpampianatra @ EPP fa hoe kely karama ka inona no azon’ny maire atao @ izany ???

      Tena mbola mila preparation b d be . Asaivo manao maire à ireny commune rurale manodidina an’tanà ireny aloha hiofana.
      OK ! merci ! Ts VEDETTISME io eee !

      Re : ahoana ny hevitra nareo amin ny andry tgv ho maire
      Par : dinika
      Date : 25 novembre 2007 - 00:56

      I COPINE KOA DIA TENA MPANDAINGA RATSY, NAHAY BE TAIZA I ANDRY T@ FIANARANA ?

      Asaivo avoakany hoe aiza ny convocation-any t@ bac, ny diplôma ary ny notes-ny dia hita eo ny authenticité-an’ireo -> io aloha ny fanontaniana voalohany.

      Re : ahoana ny hevitra nareo amin ny andry tgv ho maire
      Par : Lezily
      Date : 30 novembre 2007 - 15:35

      Izaho aloha tsy namaky izay voalaza tetsy ambony, fa satria ny hevitro no angatahina dia ity :
      1) Diso étude sociologique tanteraka i Andry, satria toa ireo "P’tibany be frima" no lasibatry ny campagne pré-électorale nataony, porofon’izany ny eto @ forum mihoatra ny 90% ny mpanohana ! Izao izy voa mody miatrika ny vahoaka tena sahirana, mitondra kata madio be any Ankasina ! Heveriny ve fa vitan’ny tapa-bolana mody mihosina aminy ny handresen-dahatra ireo olona ireo ? [NB TSY DISO « ÉTUDE SOCIOLOGIQUE » mihitsy ny namatsy vola azy matoa izy no lany ben.ny tanàna ! ]

      2) Inona marina moa no heveriny hatao hampandrosoana an’i Amtananarivo é ? Toa efa 4 andro izay tsy hitako be ihany izay programa. Fantany akory ve ny zavatra mety azo ataon’ny Maire ? Sa dia HANAO KOBAKA AM-BAVA TOY NY FANAON’IREO MPILATSAKA DÉPUTÉ MILAZA FA HANAO LÀLANA ? Inona no vaha-olana atolony eto @ fahasahiranan’ny vahoaka madinika, hizara asa ve izy sa hizara vola na HIZARA VARY MANDAVA-TAONA ? Iza no heveriny ho mpiray antoka (partenaire) hampandrosoana ny tanana, sa TOKY omena fotsiny hoe "tsy maintsy HAHITA BEBE KOKOA NOHO NY TEOALOHA aho" ?
      Ary iza tokoa moa no mba manana hevitra momba izany, afatsy Rafalimanana izay afaka manohy ireo efa nolavahan’i Ravalomanana sy ilay botakely nandimby azy, sy manitatra ?

      Ny tsara jerentsika dia ny hoe : "Inona marina moa no andraikitra sy fahefan’ny Maire @ fampandrosoana ny tanana ?" [enti-manana].

      NY INFRASTRUCTURES ALOHA NO LOHA-LISITRA, ary mbola io no mampijaly vahoaka manerana an’ Antananarivo : i Andry ve ahavita be kokoa nohon’ny vitan’i Ravalomanana, Ramiaramanana ary Rafalimanana ? kely finoana aho satria TSY MAINTSY MBOLA HIANATRA SY HISANTATR’ASA, dia na ireo programa efa mandeha aza azo atoka fa hitaraiky ; manginy fotsiny ireo fingapingana ohatran’ny nataon’i Ratsiraka an’i Ra8 t@ izy lasa maire !

      Ankoatr’izay, dia inona no fanapahan-kevitra goavana afaka raisina hanatsaràna ny fiainam-bahoaka ? Averina gaboraraka indray ny tsena mba hitadiavan’ny sahirana ? Sa vahàna ny fifehezana @ fitaterana hanambatambazana ireo taxi-be ?

      Ho ahy dia PHÉNOMÈNE DE MODE FOTSINY ITY TGV ITY, ary voafetra @ ireo "P’TIBANY BE FRIMA" (na kely na lehibe) sy ireo tanora sahirana mba te hitovy aminy.
      Izaho aloha tsy hifidy azy é !
      (Hofaranana)

    • 29 janvier à 01:12 | lysnorine (#9752) répond à arsonist

      Re arsonist 28 janvier à 11:43 | arsonist (#10169)
      « AIZA NO TSY HIDIRAN’ANGANO NY VAHOAKA mba entiny ! »

      TSY MIJINJA NY NAFAFANY VA RE NY VAHOAKA ? ... Nisy ihany ny FAMPITANDREMANA DIENY TAMIN’NY FIFIDIANANA BEN’NY TANÀNA Antananarivo Renivohitra tamin’ny 2007 ny amin’ny kandidà « D j »...tamin’ny forum
      (Tohiny sady farany)

      – 2. Re : ANRY TGV no lasa maire
      Par : surprise surprise
      Date : 22 novembre 2007 - 12:25

      gaga sy talanjona aho devant tant de NAIVETE POLITIQUE, sa fanahinina atao satria komity manohana an i andry ?
      nareo ve dia mino fa tsisy olona ao ambadika aho fa i lery irery seul comme un grand !(tsy manana mpanolontsaina tsy manana moyen ...) ne me faite pas rire ooooo
      je vais pleurer
      AMPANDROSO NY ENTREPRIZINY NO ATAONY RA VAO LANY EO IZY dia bye bye daholo é

      – 3. gasy andafy
      Invité
      MITANDREMA ianareo amin’io ANDRY TGV io
      Message Posté le : Dim Nov 25, 2007 09:54 Répondre en citant
      Zao fotsiny e, AZA METY TAITAIRIN’io Andry TGV io ianareo fa DINIHO TSARA VAO MANAPA-KEVITRA FA SAO HANENINA EO INDRAY fa TSY FANTATRA MIHINTSY ANIE NY OLONA MIARAKA AMIN’IZY IO e, jereo ary irony Elia akamabe ndry arema efa mampiseho tandroka sahady, efa mba afaka tamin’ireny devoly ireny isika dia aoka tsy voarebireby intsony e !

      GASY ANDAFY
      Invité
      Message Posté le : Lun Nov 26, 2007 20:44 Répondre en citant
      Tsy voarebirebin’io bandy kely io aloha raha izaho manokana fa IRENY NO ATAO HOE PARVENU, TAIZA IZY NO NAHAZO IREO VOLA REHETRA AMPIASAINY IO, tao amin’ny balade en bateau avec moi sns... mila fanavaozana maharitra i tananarivo fa TSY IZAY ZAZAKELY TAITAITRA REHETRA IZAO AKORY NO HIANA-KENDRY EO DAHOLO

      – 4. moov.mg/forums
      andryTGV hoe
      Par : LEADER
      Date : 30 novembre 2007 - 19:25

      Mahafinaritra aloha rehefa sahy mandray andraikitra ny tanora.Mila tohanana ireny saingy aoka kosa hazava sy hisy ny angarahara.Rafalimanana izao dia efa mazava fa ravalo no ao ambadikany eny fa na dia manana rohim-pihavanana @ty farany aza ny candidat Marc Ramiarinjatovo(tsy tadidiko loatra ny anarany),ben’ny tanàna alasora teo aloha.Aleony manohana any Ra Faly.

      ARY ANDRY TGV IZA NO AO AMBADIKANY ?NY MPANOHITRA NO VOALOHAN-DAHARANA,AVI,FA NY TENA LOZA DIA MISY DIAN-TANANA’NY SOPHIE RATSIRAKA AO.
      VOLAN’IZA MARINA NO NOMENA AN’LERY TAO @ FIARO ?TENA AN’NY FIARO sa sarontsarony fotsiny.

      Aoka hazava.
      Ny fifidianana an’lery iny dia sehatra iray kosa anefa hanitsiana ny mpitondra @zao.betsaka ny tsy mety ekena izany fa ny hoe i ANDRY TGV ho lasa maire toa tsy hampino.Ny hamaroan’ny mpifidy azy @io dia midika fa tsy afaka hilalao intsoiny ny mpitondra.
      FAMPITANDREMANA e !Dia mijanona eo.

      – 5. moov.mg/forums- actualités & media
      KIVY NY OLONA TENY ANTSONJOMBE
      Par : Nami
      Date : 03 décembre 2007 - 15:46

      Nahafinaritra ny lanonana, NY ANKIZY MOA NAHITA SPECTACLE GRATUIT no tsara koa ny andro.Tonga maro ny olona ary tena toy ireny lanonana maro samihafa ireny satria betsaka ny tanora ary betsaka koa ny ankizy.

      Fa ny tena gravy dia izao,nony nampiseho ilay projet "futur Salle d’Antsonjombe" i TGV.Nisy faly nitehaka,indrindra fa ireo tery aloa fa ny olona tety aoriana dia mimenomenona.

      ASA RAHA MAHATSAPA I TGV FA TSY SALLE DE SPECTACLE MIHINTSY AKORY NO TENA ILAINA VONJIMAIKA ETO IARIVO.Koban-kabava hoy ny sasany,diso lalana hoy ny hafa.

      Izahay mba nanantena fa hopitaly,na koa pôle universitaire no teo @ ilay plan.
      Mazava koa izao fa raha vita io salle io dia i TGV no tompony fa tsy CUA mihintsy akory.Fantatry ny olona rehetra fa domaine an’i TGV io,izany hoe hizness ihany ny an’i leiry fa tsy mitsinjo ny madinika.
      Tandremo fa COUP MÉDIATIQUE koa ilay Johnny Hallyday ho avy @ 2009 !!Mandady ny trambo ary mitady hiverina ny tsotsoka !!
      Ataovy ao-dohanareo tsara fa raha lany maire eo i TGV,dia i Johnny no hanao ny inauguration @ io futur salle io. »

      Ho famaranana : Torak’izany koa, NISY TOKOA NY NAMPITANDRINA NY AMIN’INGAHY RATSIRAKA Didier DIENY tamin’ny 1973 ary mbola naverimberina taorianan’ny namonona an’Itpkl. Ratsimandrava sy nandritra ny « Directoire ». Tsy nety nohenoina anefa izy ireo, fa nanao be marenina ny olona azo heverina hoe tena nandeha ampahatsorana nanaboabo an’Ingahy Ratsiraka Didier, matetika koa noho ny fankahalan’izy ireo an’Itpkl Tsiranana sy ny PSD.

      Valo amby efapolo taona (48) aty aoriana, toa mbola homan-kena manta foana Ramalagasy, ny mponina eto Antananarivo-Renivohitra indrindra indrindra !

    • 29 janvier à 14:06 | bekily (#9403) répond à arsonist

      la gale , la peste chronique , le paludisme , la faim sont les maux de tous le jours pour le peuple miséreux

      le covid est quasiment "peanuts’s"

  • 28 janvier à 11:55 | Isandra (#7070)

    Il faut souligner la promptitude de la réaction du régime face à ces problèmes de la population. A chaque fois, ils réagissent vite sans laisser les choses se pourrir ou s’empirer. On a vraiement affaire à un TGV.

    C’est pourquoi, peut être, la grande manifestation désirée par l’opposition, qui commence à agacer la population Tananarivienne avec leur miara-mavozo, n’arrive pas à voir le jour.

    • 28 janvier à 12:21 | rapa (#9695) répond à Isandra

      Il faut souligner la lenteur de réaction de ce régime face aux problèmes de la population. A chaque fois, ils réagissent si lentement qu ils laissent les choses pourrir ou empirer. On a vraiement affaire à une limace

      C’est pourquoi, peut être, la grande manifestation désirée par l’opposition, qui commence à vous agacer et à vous inquieter va peut etre voir le jour.

    • 28 janvier à 13:28 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Il faut bien souligner le manque d’acuité visuelle de l’opposition face à toutes les réalisations de ce régime, contrairement à la population, qui ne cesse de dire Merci Prezida.

    • 28 janvier à 15:00 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      si, si Isandra, elle est planifiée déjà

    • 28 janvier à 15:21 | kartell (#8302) répond à Isandra

      Ouh, là, là !,faites attention de l’usage des mots car où est cette promptitude, plutôt en trompe-l’œil si l’on fait les comptes, les vrais soit : 5 années de transition, plus 2 années de quinquennat....
      7 années pour se hâter lentement, on est loin du compte surtout si la tentative fait pschitt !....
      Ne faites pas de votre excellence CCC ( Colisée, Cadillac, Covid-organics) un exemple à suivre d’autant que la précipitation est mère de tous les ....déboires !...

    • 28 janvier à 17:29 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Kartell,

      7ans ?

      C’est comme les contrats CDD, l’ancienneté ne se reporte pas si les contrats ne se succèdent immédiatement pas.

      De ce fait, Rajoelina sera jugé seulement sur ce qu’il réalisera après sa prise de pouvoir le 19 Janvier 2019, pas avant.

    • 28 janvier à 18:40 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ Isandra

      Prise de pouvoir ? mais, qu’a-t-il donc fait pendant cinq ans de transition, du tourisme politique ?.
      Il faut rester sérieux et ne pas brader le passé en pertes et profits ...
      Vous noterez tout de même que l’urgence est décrétée dès lors où les financements extérieurs sont versés sinon le wait and see reste une rigueur absolue...
      Difficile dans ces conditions de dépendance de planifier un programme de remise en service de tout ce qui part à vau-l’eau...
      D’autant que le prioritaire du peuple connaît un certain décalage avec celui du pouvoir,ailleurs, on parlerait de fossé culturel mais, ici, on dirait quoi ?...
      Un différentiel de castes ?...

    • 28 janvier à 19:28 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      @ 28 janvier à 18:40 | kartell (#8302) répond à Isandra ^
      ...
      D’autant que le prioritaire du peuple connaît un certain décalage avec celui du pouvoir,ailleurs, on parlerait de fossé culturel mais, ici, on dirait quoi ?...
      Un différentiel de castes ?...


      kartell, merci pour la dernière expression !

    • 29 janvier à 14:18 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      isandra couillou __ à quand la promptitude rajoelinesque pour rendre l’eau et la lumière à notre peuple deshérité. On attend que cela pour bénir notre TGV national

  • 28 janvier à 12:21 | I MATORIANDRO (#6033)

    Tsotra ny resaka ry le tsy mahay ninin reto a !!!

    MIALA

    fa raha mbola miziriziry eo aloh dia omena soso-kevitra ihany i rado andeh ho any @ Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA mba hanotany azy hoe inona mo no dikan’ny DDDDAAAAMMMM ???!!!

    rehefa hain’lisany ny dikan’ny atao hoe DDDAAAMMM dia milamina ny olan’ny rano ry sagnagna sy ry devoly mpilelaka azy a !!!

    • 28 janvier à 12:57 | Shalom (#2831) répond à I MATORIANDRO

      Miendrika vazivazy ny filazan’i Matoriandro eto kanefa tena io mihitsy no vaha-olana.
      Tsy ny fanaovana fanadiadiana momba izay lava-drano no tokony atao sy atao laharam-pahamehana fa ny fandinihina ny fanorenana toha-drano.

      Jereo ny rano nameno ny arabe teo (noho ireo fanotofana ataon’ny kaondrana tsy ampy solaitra), raha mba nisy ny toha-drano ?
      Ary mba jereo ny voalazan’i arsonist momba ny tanimbary sy ny vonjy rano-vaky rehefa tsy takatra hoe ilaina izany toha-drano izany.

      F’efa firy taona moa ity fitondrana ity no teo no dia izany ka tsy takatry ny sain’akohon-dreo akory ?

      Ny kaondrana kaondrana foana ary kaondrana mandrakizay.
      Lava-tana tsy miasa ny foza
      ary :
      ô ! Ry foza an’ala (bois de rose) e ! ô !
      Aza homana ny varim-bahoaka ianareo ô !

    • 28 janvier à 14:16 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      Any ianao NAMA Shalom

      Kaondrana andro ray, kaondrana mandrakizay ; ary tena marina ny filazanao.

      Adala nahazo fanjakana.

      fanjakana azon’adala ka raha tsy maty ny vahoaka dia mofoifoy volo ; ary zay no tena tanjonadala nahazo fanjakana.

      Mirary soa ny NAMA Ratiarivelo ihany koa dia mirary fiononana ho anao sy ny fianakaviana iray manontolo dia aza misosoka alahelo intsony.

      Samia velonaina.

  • 28 janvier à 13:00 | Shalom (#2831)

    Mamerina ny fanontaniana aho :

    27 janvier à 20:49 | Shalom (#2831)
    Ho an’ilay mpanenjika ireo antsoiny hoe "Andafy" ary mpamely ny hoe "déserteur".
    Fa maninona no tsy nahazoam-baliny ny fanontaniana napetraka taminy hoe :
    "Ary ianao be soratra sy taim-bava manenjik’olona toa io, lazao mba inona no vitanao misongadina ho an’ilay Tanindrazana ?".
    Valio hiarahan’ny rehetra mahita.

  • 28 janvier à 13:17 | betoko (#413)

    Isandra
    Autre chose , il m’est arrivé d’ecouter les radios " miara manonja " qui est un plagiat de Lalatiana Rakotindrazafy, à les entendre l’opposition cherche la provocation et tend une piège à Andry Rajoelina , si vous ne faites pas attention , d’ici peu de temps je crains le pire et personne n’est capable de maîtriser quoi que se soit et ce sera le remake de 2002 et de 2009
    Dites à Andry Rajoelina de ne pas tomber dans leur piège mais que le gouvernement sanctionne ceux qui véhiculent des désinformations

    • 28 janvier à 13:50 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,

      Plus un chien aboie tout le temps, et sur n’importe quoi, mieux les gens ne font plus attention de son aboiement, même en cas de danger, celui-ci ne sert plus rien.

      A force, ces gens atteints de logorrhée finiront par souler les Tananariviens, et ça commence déjà, si on lit les différents commentaires sur les réseaux sociaux.

      Et ce qui nous intéresse quelle sera la suite des toutes ces allégations mensongères, c’est très délicate pour Hanitra et Del & cie, parce qu’ils jouent leur avenir.

      Osent ils démontrer leur force ? S’ils échouent, ce sera chèque en blanc pour ce régime pour leur demander des comptes sur tous ces mensonges et les insultes contre eux.

    • 28 janvier à 13:55 | Isambilo (#4541) répond à betoko

      Betoko, celui qui fréquente les hautes sphères.
      On a perdu ses contacts ? Pauvre type.
      Les Isandra sont capables de mobiliser leurs archives. Toi, pas !!!

    • 28 janvier à 14:29 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Bekoto

      Dites à Andry Rajoelina de ne pas tomber dans leur piège mais que le gouvernement sanctionne ceux qui véhiculent des désinformations

      On doit Rigoler ? La fin approche et personnellement je voterai pour la perpétuité en ce qui concerne " Les " détournements de l’argent de la CI.

      RDV à la Prochaine élection !

  • 28 janvier à 13:25 | ANTICASTE (#10704)

    Des forages en guise de solutions !
    Bien sur cela fait des années et des années que cela dure et hop voila une solution qui aurait du etre mise en œuvre depuis des lustres !
    En plus et comme d’habitude le travelo Isandra qui essaie de trouver des excuses a son maitre incompétent et sournois !
    Qu’attendre de ces gens du pouvoir ,rien et cela depuis 60 ans !
    On ne transforme pas une 2chv en Mercédès !
    C’est pas le tout de faire des grandes études andafy ,après faut ensuite appliquer ses compétences sur le terrain ,mais cela n’est pas encore compris par les grands cerveaux locaux !
    Que dire ,que faire ???

  • 28 janvier à 13:34 | kartell (#8302)

    Un rapport du sénat...français ( faut pas rêver !) a pointé du doigt la consommation excessive d’eau d’un golf haut de gamme de 18 trous qui consommerait quotidiennement l’équivalent des besoins en eau d’une population de 12 000 habitants européens !...
    Je laisse le soin Vohitra de nous en dire plus sur celui proche d’Antananarivo ....

  • 28 janvier à 14:07 | Besorongola (#10635)

    NY VARY SY NY RANO DIA TOY NY SALAKA SY VODY NA ANTSAHA NA ANTANETY DIA TSY MISARAKA.

    DISO VE NY NTAOLO ANKEHITRINY ?

    N’inona hanjo
    Na tojo ny mafy na ambinin-java-tsoa
    Na faly na maloka ny fo
    Ianao tsy lavitra,fa eo anilako

    Ny masonao no ahitako
    Ny tongotrao mahalala ny lalan’ombako
    Ny taratrao no hazavako
    Ny fontsika mitempo,mifamaly toy ny lamako

    FIV :
    Izany akia no fitia
    Fitia tena fitia
    Iray aina,iray safidy
    Izany akia ny fitia
    Izay tiako no tian-dry
    Mizara ny mamy,mangidy
    Voatsongo ianao
    Izaho no marary
    Osa ianao
    Izaho no tsy zarizary
    Sanatria tsy hifanary
    toa RANO sy VARY

    Izay teninao no holalaiko
    Izay sitrakao no mampandry ny saiko
    Izay babenao dia ho zakaiko
    Izay mihatra aminao miantraika amin’ny aiko

    Tanan-kavia sy havanana
    Na mora na sarotra iaraha-manana
    Ny mafy hifanohanana
    Na be na kely hifanapahana

    FIV:Izany akia no fitia.....

    • 28 janvier à 15:18 | Shalom (#2831) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Ary mba henoy anie ity manaraka ity : mpaminany ve ry Mahaleo asa ahoana ? Toa vaosoritry ry zalahy hatramin’ireny taona firy lasa ireny ny zava-misy ankehitriny :

      Mazotoa mihaino fa tsy vary "brisure" akory no resahiny ao.

  • 28 janvier à 14:28 | lancaster (#10636)

    Hors sujet.
    Contrairement à beaucoup d’autres pays d’orient, d’occident et même d’Afrique Et d’amerique Latine, et comme on le sait, notre gouvernement a décidé de ne pas faire vacciner la population le temps d’observer les effets du vaccin anticovid19 dans les autres pays. En attendant, le CVO et le CVO+ sont vivement recommandés pour soigner les malades.

    Toutefois, les français et les doubles nationalités résidents à Mada n’attendent pas la décision des autorités, car il semblerait (le conditionnel est de rigueur) qu’un certain Akbaraly s’appreterait À faire venir des vaccins anticovid19 pour les besoins des français de Mada. Les listes du consulat français serviraient de base pour cela.
    Les pauvres Malagasy qui désireraient se faire vacciner n’ont qu’au se tenir tranquilles dans le confinement .

  • 28 janvier à 14:30 | Besorongola (#10635)

    DE TELLE INITIATIVE EST PLÉIADE À MADAGASCAR DEPUIS LONGTEMPS.

    Notre Association est dans le Sud profond depuis des années et les résultats sont loin d’être satisfaisant car il faut creuser dans certains endroits jusqu’à 30 mètres pour avoir de l’eau.

    Il est important de comprendre la différence entre un puits et un forage.

    Puits :
    Le creusement d’un puits se fait par un puisatier. Il faut que le diamètre du puits soit assez large pour permettre la descente et le travail du puisatier.
    les puits, creusés uniquement à la main, ne dépassent pas une profondeur de 25 à 30 mètres.
    Forage :
    Un forage est constitué d’un long tube enfoncé dans le sol grâce au travail d’une tarière ou d’un trépan. L’homme n’y pénètre pas. Le tube peut donc être étroit.
    un forage manuel peut aller jusqu’à 60 mètres de profondeur.
    un forage mécanique peut s’enfoncer beaucoup plus profondément.
    Si la nappe phréatique se situe à moins de 25 mètres de profondeur, il est possible de creuser un puits. Si par contre, il faut descendre plus profondément pour trouver l’eau, c’est la technique du forage qui doit être utilisée, car elle est alors moins risquée et moins coûteuse.

    Un bon puits est capable, en général, de procurer un débit d’eau supérieur à celui que l’on obtient au même endroit par un forage. Les puits peuvent donner de 500 à 5.000 litres d’eau à l’heure, les forages de 600 à 2.000 litres.

    La qualité de l’eau puisée est très différente dans les deux cas. L’eau des puits est souvent de moindre qualité, pour la consommation humaine, que l’eau des forages qui est plus saine. Cela s’explique par deux types de raisons. La première est que l’eau des puits est moins filtrée que l’eau des forages : les puits étant généralement moins profonds, le trajet effectué dans le sol par l’eau qui les alimente est moins long que dans le cas des forages ; or, c’est le passage de l’eau dans les interstices du sol sableux ou limoneux qui la débarrasse de ses impuretés et en particulier des microbes générateurs de maladies.

    La deuxième raison expliquant la moindre qualité de l’eau de puits est que celle-ci est plus facilement polluée par tout ce qui vient de la surface du sol. Il peut y avoir des écoulements d’eau sale, d’urine ou d’excréments animaux, des animaux peuvent crever dans le puits, les puisettes ou seaux qu’on y envoie peuvent être sales, etc. Même un puits bien protégé par son couvercle peut être pollué. La pollution est par contre plus difficile dans le cas des forages, surtout lorsqu’ils sont exploités par des pompes.

    Mais la réalisation du forage (ou de point d’eau exploitant l’eau souterraine) y est extrêmement compliquée selon l’expérience de la société de forage BushProof. Actuellement, les solutions adoptées dans le Sud sont le développement de systèmes de captage des eaux pluviales et le transfert de bassin versant. Il y a toujours des forages en cours, mais très peu de résultats.
    Le choix du site dépendra ainsi de notre visite à Madagascar.

    Nous envisageons en outre l’exploitation d’une nappe du côté d’Antanimora (70 m de profondeur et déjà exploitée pour des transferts d’eau vers d’autres centres). Une autre est considérée comme exploitable du côté d’Ambovombe (150 m), mais des essais ont montré une eau minéralisée voire salée.
    Par ailleurs, une dizaine de forages sont exploités à Ambovombe, mais l’eau a changé de qualité au fil de l’exploitation (2 ans) et est actuellement fortement minéralisée.
    Le type de puits dépend de la nature du sol et peut varier entre 10 et 50 mètres. Il est donc indispensable de faire prospecter le sol par un bureau d’étude hydrogéologique pour en définir exactement la profondeur, le débit possible et ainsi le coût du projet.
    Pour une pompe manuelle (type India Mark) nous comptons 250 utilisateurs. C’est un standard international. Un forage peut suffire pour un village. Si le débit disponible est important, il est aussi possible de faire de l’irrigation de cultures.
    Suite à l’étude technique, nous choisirons entre un forage manuel avec pompe ou un forage mécanique sans pompe.
    Nous disposons actuellement des devis de la société BushProof pour la réalisation du forage. www.bushproof.com
    Les étapes importantes de la construction de notre puits sont :
    Implantation géophysique : localiser et identifier avec exactitude la nappe phréatique. Cette étape est très importante. Coût de l’opération : environ 2 000 CHF.
    Le forage consiste à perforer le sol à l’aide d’une machine pour atteindre la nappe phréatique identifiée lors de l’implantation géophysique, à placer un tuyau pour ramener l’eau à la surface et à pomper jusqu’à la pose de la pompe. Cette étape est la plus onéreuse, elle varie entre 5 000 CHF pour un forage manuel et 15 000 CHF pour un forage mécanique.
    Le placement de la pompe manuelle sert à ramener l’eau pour un coût de 1 000 CHF.
    Pour concrétiser notre projet, nous envisageons la somme maximum de 20 000 CHF. Si la totalité de la somme n’est pas utilisée, nous l’emploierons pour construire un autre puits.

    Cela représente un investissement de 40 CHF pour qu’un habitant puisse accéder à l’eau (en prenant aussi en compte la maintenance du site).

    Ainsi, en versant 40 CHF à notre association, vous garantissez l’accès à l’eau à un habitant.

    (Le terme de "à vie" convient seulement si la nappe phréatique ne disparaît pas ou ne devient pas fortement minéralisée ou salée. De plus cela dépend du type de forage, manuel ou mécanique).
    Nous irons directement sur place prendre contact avec les personnes locales pour apporter notre aide. Nous souhaitons être les interlocuteurs directs de la population pour notre projet.

  • 28 janvier à 14:32 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Penurie d’ eau, pénurie d’ électricité, pénurie de riz , de fanafody !
    On pourra dire que l’ important ce n’ est pas la rose, mais les Miami beaches 🤪 .
    Confier la gestion de denrées vitales telle que l’ eau à une compagnie incapable de gérer l’ électricité, ne pouvait que donner le même résultat, pénuries, coupures et augmentations, avec c’ est pas leur fôaute, ce sont des zinkapables ...
    Misy mialy azafady .

  • 28 janvier à 15:00 | Isandra (#7070)

    Un article de LGDI devrait nous donner matière à réflexion :

    "La détermination de semer les troubles et de polluer le climat politique en général est maintenant devenue une réalité qui ne peut que satisfaire les visées stratégiques d’une voyoucratie nostalgique des années que les grands voleurs de la République avaient passées à s’enrichir d’une manière scandaleuse au détriment de leurs propres compatriotes. Sur instigation de leurs commanditaires obsédés par un retour improbable au pouvoir, les agitateurs et les deux parlementaires de service qui animent un mouvement insurrectionnel en gestation qui ne dit pas son nom… Et pour saler l’addition des insinuations véhémentes distillées dans les émissions médiatiques quotidiennes, on n’entend plus que les dénonciations virulentes basées sur l’amalgame des faits imaginaires et des forgeries montées de toutes pièces.

    Ils agissent ainsi, les chantres de la démolition médiatique en vue d’arriver à salir et diaboliser ceux qui détiennent actuellement la conduite des affaires de l’Etat. L’objectif final est de parvenir à régner de nouveau, une fois en véritables califes enrichis par le biais des combines mafieuses et ententes coupables pour le pillage des deniers publics et les octrois des marchés publics pour enrichir sans vergognes des copains et des coquins. Dans cette croisade aux intentions malveillantes dissimulées sous le camouflage verbal des discours fleuves sur des accusations qui ne sont fondées que sur des supputations sorties de leur imagination de politicards frustrés par les dégâts collatéraux des têtes d’influence qui, d’une république à l’autre depuis 2002, n’ont fait que profiter à outrance des pouvoirs qui leur ont été conférés par les astuces des alternances extraconstitutionnelles ayant provoqué la risée du reste du monde. Avec le premier putschiste de l’an 2000, ce pays a eu droit au spectacle de l’investiture à deux temps d’un patron d’une industrie laitière devenu président de la République. Par la force des choses, de l’usurpation d’un groupe de magistrats parjures et de la félonie de quelques officiers, un repris de justice dont le casier judiciaire ne donnait pas du tout droit à occuper même le plus modeste poste au service de l’Etat, un usurpateur règnera sur tout le pays en maître après Dieu. L’exercice arbitraire des prérogatives étatiques s’installait avec une telle tyrannie que la pensée unique était le seul mode de gouvernement pour la prospérité grandissante de son empire industrielle jusque dans les capitales des nations du continent voisin. Alors que le tissu économique de son pays se dégradait avec la destruction programmée des unités commerciales de l’île et des producteurs agricoles dont il avait spolié les terres et les secteurs porteurs. Excédée par la tournure des évènements qu’elle avait tolérée, la communauté internationale, avec un retard certain, réagit et ferme les robinets des aides financières fin 2008. A propos justement de l’auto proclamation et de la société Tiko devenue un empire économique, le regret sincère d’un diplomate en poste à Antananarivo en ce temps-là en dit long sur les réalités de l’époque quand il disait : « Je pense qu’il faudra aussi qu’on s’interroge sur certaines positions que nous avons pu prendre l’an passé, que nous n’avons pas prises, parce l’important ce n’est pas dans ce qu’on fait mais l’important est aussi dans ce qu’on ne fait pas. Pourquoi sommes-nous restés silencieux quand les choses ont commencé à se détériorer, après l’immense espoir populaire de 2002 ? Pourquoi nos institutions internationales financières n’ont-elles rien dit lorsque l’État a favorisé les intérêts d’un grand monopole privé ? Il lui a accordé des avantages indus par rapport à ses concurrents… »

    A noter qu’en ce qui concerne l’affairiste devenu président, Neils Marquardt un autre diplomate avait remarqué aussi : Depuis 2002, tous les ambassadeurs américains ont toujours conseillé au Président de séparer ses affaires personnelles des affaires de l’État (…) Sous son premier mandat, on lui a accordé le bénéfice du doute. La communauté internationale a senti souffler un vent nouveau (…) Mais après l’élection présidentielle de 2006, on a commencé à constater des problèmes (…) « Nous nous attendions à ce que la crise éclate. Nous voyions qu’en se créant ainsi des ennemis, Marc Ravalomanana allait dans le mauvais sens ». Les observateurs sérieux sont unanimes pour affirmer que « sous la pression de la rue, Marc Ravalomanana a démissionné le 17 mars 2009 à travers une brève intervention à la Tvm (Télévision nationale malagasy). Il a remis le pouvoir à un directoire militaire qui, à son tour, sous la pression des militaires soutenant Rajoelina, a transmis à ce dernier le pouvoir dans la nuit du 17 au 18 mars 2009. » De là donc à s’acharner à s’égosiller et vociférer sur tous les toits sur des travers fictifs d’Andry Rajoelina, président élu, c’est faire preuve de mauvaise foi manifeste proche de la schizophrénie dont semble souffrir également l’exilé parisien Rajao (à peine guéri après un séjour de santé à Ankaramalaza avant de présider aux destinées du pays)l’autre grand perdant de l’histoire récente de ce pays. C’est vraiment prendre les habitants de cette île pour des idiots que d’imaginer semer le trouble pour faire le lit de 2 individus vomis par les électeurs."

  • 28 janvier à 15:12 | I MATORIANDRO (#6033)

    Averina ihany ho an’reo tsisy saina sy ireo devoly minono ny malotony.

    samy efa nitondra7 taona avy zao i rado sy Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA. Mikorosy anaty firinga ny firenena nandritr’zay nitondran’reto tsy mahay ninin azy reto zay.

    Tsotra hoah ny reska : MIALA.

    Omeo an’Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA ny fahefana hanaovany azy.

    DDDAAAMMM aza tsy hain’lisany n y dikany.

    SSSSSSSSSSSSSSSSHHHHHHHHHHHHHHHHH. tena Masoso-njipy araka ny tenin’ NAMA Ratiarivelo.

  • 28 janvier à 15:54 | Shalom (#2831)

    Besorongola,
    Itony no tena malagasy tantarain’ny hira saingy tsy hitan’ny fitondrana.
    Aiza moa no ho hitany, ny fitaratry ny 4x4 Escalade anie ka "vitre fumée" ka tsy mahita ny zava-misy amin’ny toerana lalaovany :

    • 28 janvier à 16:40 | Besorongola (#10635) répond à Shalom

      Miarahaba Shalom.
      Ahoana moa no ahafantaran’iRajoelina ireny hira ireny. Ny répertoire n’i DJ David Guetta no tena talentany satria mbola tsy teraka izy no efa nihira ry Mahaleo ! Izy nandany andro tany aminny boîtes de nuit.
      Tsy avotra intsony e.

    • 28 janvier à 17:38 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Besorongola,

      Raha ny fahafantarana ny hiran’ny Mahaleo ve no nampandroso tsy efa nilahatra tamin-dry Corée du sud, Taiwan, etc i Madagasikara talohan’ny natongavan-dRajoelina teo.

      Fa tsy izay no nitrandra, na ny fofompofiny aza tsy heno akory.

    • 28 janvier à 18:59 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Ary fa ahoana ary, tsy efa hatramin’ny 2009 moa ity DJ tsy ampy solaitra fopla ity no nitondra ?
      Inona no vitany ?
      Roa taona lasa izay no nitondrany indray, mbola inona no vitany ?
      Fialana "pas" no betsaka.
      Jereo Rwanda, nisedra ny aretina toa ny firenena rehetra io firenena io, jereo i Benin !
      Nahoana ireo firenena roa ireo no mahafehy ary mandroso hatrany ny politika apetrany ?

      Satria olona fopla fotsiny no ilay nitatatata tamin’ny fampielezan-kevitra hoe : "Ny tsy vitan’ny teo rehetra nandritra ny 60 taona dia ho vitainy".
      Marina tokoa izany ; iza no nitondra teto nandritr’izay 60 taona izay ka nampijaly ny vahoaka toa izao kanefa efa amin’ny taon-jato faha 21 isika izao ?
      Tsy efa andron’ny moderna moa hoy ny kaondrana sasany mpisolelaka mpilelaka izay ?

      Porofon’izany ireo olana rehetra hita isan’andro : jiro, rano, vary, fandriam-pahalemana sns ...

      Indrindra indrindra : TAIZA TAMIN’IZAY 60 TAONA IZAY NO NISY FIFINDRAHA-MONINA TAHAKA NY VOKATRY NY KERE INY TEO TETO AMIN’ITY FIRENENA ITY ?

      Vitan’i DJ tsy ampy solaitra tokoa ny nahatonga izany.

  • 28 janvier à 16:34 | ratiarivelo (#131)

    Misaotranao NAMA-MATO***Fa tena mbola tokoa ilay maha-MALAGASY ny MALAGASY manao TRANO atsimo sy avaratra hianao LEROA ka izay tsy mahalena ialofa !! Ny fitia mifamaly LEROA mahatsara fihavanana****Misaotra e !! MASINA NY TANINDRAZANA !

  • 28 janvier à 17:42 | Isandra (#7070)

    Mba henoy ihany ireto ry fahoanifahoany :

    "PASITERA MAILHOL : HAMOTIKA NY FIRENENA NY FAMBOLENA KORONTANA HEVERIN’NY MPANOHITRA ATAO
    Nivoaka tamin’ny fahanginany ny Pasitera Mailhol, Filoha mpanorina ny antoko GFFM sady Filoha mpanorina ny Fiangonana Apokalypsy eto Madagasikara ary anisan’ny mpitarika tao amin’ny Rodoben’ny Mpanohitra satria voafidy ho Filoha Lefitra avy amin’ny Faritanin’i Mahajanga.
    Nitondra hafatra ho an’ireo mpanohitra izy teny amin’ny foiben-toeran’ny FAM teny Ambodinisotry.
    Hamotika ny firenena ny fambolena korontana heverin’ny mpanohitra atao ary tsy hisy hahita tombotsoa amin’ny fisian’ny fifandonana eto amin’ity Tanindrazana iombonana ity mihitsy anefa hoy izy. Na tiana na tsy tiana dia hampitombo ny fahasahiranana misy amin’izao fotoana izao izany ary hiteraka fahapotehina eto amin’ny firenena manoloana ny efa zava-misy ankehitriny vokatry ny aretina izay tsy mbola afaka eto sy maneran-tany.
    Ny mpanohitra eto amintsika hoy izy dia tsy mikatsaka izay ahasoa ny firenena fa n’inon’inona ataon’ny mpitondra dia aratsiany avokoa satria te hiverina mafy eo amin’ny fitondrana izy ireo, ary ireo mpanohitra ireo dia olona efa nitondra avokoa ary tsy nahomby teo amin’ny fitondrana fa ny seza no mahamaika an’ireo.
    Tsy mahatoky tena intsony ny mpanohitra satria raha vitan’ny fitondrana ankehitriny avokoa ireo fotodrafitrasa sy velirano nataony dia ho tapidalan-kaleha tanteraka ny mpanohitra ka ny fanakorontanana sisa no fara-herin’izy ireo ary namafisin’ingahy Guy Maxime avy amin’ny antoko mpanohitra omaly fa "rehefa tsy voahongantsika amin’ity taona ity io fitondrana io, dia tsy ho voahongantsika intsony".

  • 28 janvier à 18:26 | pisokely (#9950)

    l eau est vitale.... et le probleme doit etre resolu maintenant... les gouvernants successifs ont eu la chance de ne pas avoir la penurie d eau... on ne peut pas attendre 2023, avec des projets qui d emblee ne tiennent pas du tout debout... une grande ville, capital en plus... et sans eau... c est la mort assuree... la population affamee pourra peut etre calme par les fetes a gogo, promesse mirobolante vide de sens... mais si elle est a la fois malade, affamee, et assoiffee, ne vous etonner pas si elle se revolte, non pas a l initiative des opposants, mais par desespoir.. si je dois mourrir, autant tenter quelque chose ?

  • 28 janvier à 18:50 | Shalom (#2831)

    MAY AMBONDRONA ...
    Asa na fantatry ny maro io fitenenana io.
    Misavoritaka ny fitondrana, matahotra ny fiantraikan’ny fandaharana "Miara-manonja" hany ka ahely ny kaikitra rehetra hamonoana ny afo. Dia iny mody natositosika i tsaitsai-bômbina hialoha-làlana.

    MAY AMBONDRONA ...
    Dia aely izao rehetra tsaho foronina etsy sy eroa.
    Raha lainga no aroson’ireo ao amin’io fandaharana io, f’angaha moa tsy misy ilay lalàna momba ny cybercriminalité ? Saingy ny fampidirana io lalàna io dia manery ny fitondrana haitrika ny momba ireo resaka rehetra ireo, izay toe-javatra TSY HO SAHINY MIHITSY - indrindra ity volamena 73,5kg ity (aiza tokoa moa ny tohiny fa toa tsy andrenesam-peo ny fitondrana ?).

    Tsy hain’i DJ tsy ampy solaitra ve fa ny fomba TSOTRA ahazoana manampina ny vavan’ireo mpanohitra dia izao : ataovy mangarahara ny zava-drehetra, IZAY FOTSINY.

    Sarotra ve ny manao izany ?
    TSIA !
    Saingy akory atao, ilay fitondrana sy ireo manodidin’azy ary ny mpitaty ra-kena eto amin’ity serasera ity indrindra ireo mpisolelaka mpilelaka kaondrana dia samy tsy ampy solaitra ka tsy ahatakatr’izany velively.
    Na mety ho takany ihany saingy tsy sahiny atao.
    Fa nahoana ?
    Hitsikitsika tsy mandihy foana f’ao raha.

    Ireo resaka rehetra ireo no antsoiko amin’ilay hoe kilalao boribory vetaveta.

  • 28 janvier à 19:50 | ratiarivelo (#131)

    BRAVOOOOO ***Shalom fa tena navaokanao " mba hanambarana @ny ilay KONDRANA no sady VENDRANA no MPLIELAKA dia tsy iza izany : fa ISANDRA avy any ikalamavony "" ilay VOCABL*** ny TANORA tia tanindrazana : TENA MAY MARINA AMBONDRONA....mikoropaka mamono AFOilay fohy kely diran-donza mitovy fitafy @ny ny GOUROU-any RAHOLDINA be-taitsofina ****may Ambondrona fa TSY TAFAVAOKA ANY AFRIKA ATSIMO : ny volamena IRAY GONY *** lehilahy i radomelina raha hatafavaoka io volamena ’iray GONY" interpol aho hoe ???? fa angaha HEVERIN’NY i andry nirina rajoelina MANAM-PAHAIZANA ****mitovy aminy ny REHETRA : MAY ambodrona ry ISANDRA+++++VONJEO NY TONTAKELINAREO LL*** !!! mazava ! tsy manan-kolazaina dia ny "MIARA-MANONJA no henjehana !! HIANAREO zay tsy hihina tai**sy hisotro ny iem !!! ny tic++++++tac+++++ efa tsy mijanona ,,,Mazava may ambondrona mikorapaka ny FOZA***ny NOTAM efa miandry ****asa aloha raha ho tafavaoka VELONA i ISANDRA A ??? mazava ! ny Ahy manokana i kapila no andrasako +++++

  • 28 janvier à 21:11 | Shalom (#2831)

    Hoy aho etsy ambony :
    "Indrindra indrindra : TAIZA TAMIN’IZAY 60 TAONA IZAY NO NISY FIFINDRAHA-MONINA TAHAKA NY VOKATRY NY KERE INY TEO TETO AMIN’ITY FIRENENA ITY ?"

    Nanoratra teto aho tsy ela momba ny hoe : toa izay toerana misy ny harena ambanin’ny tany ihany no hoe havaozin’ni DJ tsy ampy solaitra voalohany (Ambilobe/Voalmena, Amparafaravola/Vatosoa Béryl - RN44 sy ny seranam-piaramanidina, Androy/Diamondra - RN13) sns ...

    Hoy ny jeneraly iray, soratako eto mihitsy any anarany : Mbojo (boaka avy any Androy).
    Io resaka kere io dia fanahinian’ny fitondrana ny tsy hikarakara azy, ary ho hitan’ialahy isany fa hanjary hifindra-monina ireo mponina any, io resaka kere io dia tohin’ny resaka Remenabila.

    Andro vitsy taty aoriana : iny nirifatra nianavaratra ny zanak’Androy : nifindra-monina hono.

    Fa hoy aho hoe NOTERENA NAFINDRA-MONINA satria tsy lavitr’izany ny nanorenana toby miaramila tany amin’iny faritra iny izay nolazain’ny minisitry ny fiarovana (TSY DESERTEUR IO) fa manana ny adidy sy baiko hamatsy iny faritra iny isan-kerinandro.

    Aiza ilay famatsiana ? Indrisy fa toa niala ny faritr’Androy ny mponina tany ?

    Tsotra ny valiny, toa ilay volamena tany Ambilobe na ny béryl eny Amparafaravola, dia io nolazaiko etsy ambony io hoe : ny diamondran’Androy.
    Tany misy diamondra Androy, maninona ny zanak’Androy no tsy misantatra izany herena izany ?
    Roahina amin’ny taniny izy ireo dia avy teo hangalarina avokoa ny harena an-kibon’ny tany ao.

    Tsy nisy mpitondra nanao izany tokoa nandritra izay 60 taona mahery nahazoantsika ilay hoe fahaleovan-tena, kanefa dia vitan’i DJ tsy ampy solaitra.

    Mbola hikimpy ihany ve ny Ambanilanitra ?

  • 29 janvier à 00:02 | Shalom (#2831)

    Nous parlons bien de stratégie et j’ai écrit ci-haut :
    "Pour la connaissance des kaondrana, un plan ne se réalise pas en fonction de la situation présente du terrain, il est conçu d’avance avec toutes les variantes. Et cela s’appelle réflexion."

    Et voici ce kaondrana écrit :
    # 28 janvier à 15:51 | Isandra (#7070) répond à Vohitra ^
    ... Et un Chef clairvoyant prévoit plusieurs plans A et B, etc, pas un seulement et l’applique en fonction de l’évolution de la situation. Et, cela s’appelle prudence.


    1) Ce personnage comprend-il au moins ce que sont les VARIANTES ?
    Mais n’ayant pas compris le terme car c’est un tsy ampy solaitra, il préfère dire Plan A, B etc ...
    Ny kaondrana kaondrana ihany, kaondrana mandrapahafatiny

    2) Parce que selon ce personnage, les kaondrana savent monter un plan ... montrez-nous ce que les kaondrana appellent PEM

    3) Le kaondrana évite toujours de répondre à ma question : "qu’est-ce qu’il a fait, lui de concret pour ce pays ?".

    • 29 janvier à 00:14 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      28 janvier à 19:08 | lé kopé (#10607) répond à pisokely ^

      Shalom ,
      vous devez être plus pédagogue , car certaines personnes ont du mal à intégrer les concepts entre variantes , et plan B...Mais chacun son métier , et les vaches seront mieux gardées .


      Merci lé kopé ! J’ai souri quand j’ai vu votre post (je l’ai vu un peu tard).
      En réalité, j’ai honte que des compatriotes soi disant "défenseurs" de ce pouvoir et contradicteurs en face de nous pour les échanges sur ce site ne puissent comprendre le terme "variantes".
      Triste réalité.

  • 2 février à 11:49 | bekily (#9403)

    Forer , pourquoi pas , vu l’urgence

    Mais la nappe phréatique ne se reopnstitue qu’avec la pluie.
    Et son niveau n’est pas fiable pour une exploitation à long terme.

    Nous avons la saison des pluies diluviennes ...l’eau se jette en vrac dans l’océan...pour pertes et profits !!!

    Il me semble important de constituer des RESERVES D’EAU pendant la période de pluie, comme les "tanks" dans les pays du sud est asiatique.
    L’Andalousie exploite à outrance sa nappe phréatique et sa transformation en grand désert est visible à terme....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS