Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 juillet 2021
Antananarivo | 11h27
 

Santé

Covid-19

« Nous attendons... nous ne refusons pas les vaccins », dixit le ministre de la santé

mercredi 17 mars | Mandimbisoa R.

« Nous devons continuer à exploiter les produits fabriqués à Madagascar comme le CVO et le CVO+ dont nous avons constaté la réussite ». Cette déclaration est du ministre de la Santé publique, Pr Jean Louis Rakotovao, qui s’est exprimé sur la chaîne de télévision nationale (TVM) par rapport à la hausse des cas de contamination au Covid-19 ces dernières semaines.

Alors que les campagnes de vaccination anti-Covid battent son plein dans le monde entier, le gouvernement se montre encore sceptique à l’égard de la vaccination et préfère ainsi miser sur le CVO, remède traditionnel à base d’artemesia. Le ministre de la Santé publique affirme que les autorités suivent de près ce qui se passe dans le monde et font preuve de prudence face aux vaccins. « Comme cela a été décidé en conseil des ministres, nous attendons les résultats des investigations relatives à l’utilisation des vaccins, mais nous ne les refusons pas », a déclaré le ministre.

En attendant d’avoir du recul sur les effets secondaires du médicament, le nombre de cas confirmés augmente régulièrement. Faut-il également rappeler que Madagascar n’avait pas demandé à bénéficier du système « Covax », un dispositif censé permettre aux pays à revenus faible et intermédiaire d’avoir accès aux vaccins. Le pays fait pourtant partie des 92 pays en développement à qui il a été proposé de participer à ce projet. Le mécanisme pour un accès mondial aux vaccins contre la Covid-19 (Mécanisme COVAX) unifiera l’achat et la distribution des vaccins contre la Covid-19 pour tous les pays participants, indépendamment de leur niveau de revenu.

Récemment, la société civile a interpellé les autorités sur les vaccins et ce dispositif Covax. Pourquoi Madagascar n’a pas adhéré à ce mécanisme Covax, quelles en sont les raisons ? tels sont les questions qui ont été posées. La société civile a même encouragé l’organisation d’un débat public sur le sujet avec l’Etat et les partenaires techniques et financiers du pays.

« La prise préalable de la décoction CVO a contribué à la réduction du nombre des cas graves », insiste le membre du gouvernement. « Le plus important, explique-t-il, est le renforcement du système immunitaire à travers notamment l’alimentation et la prise de responsabilité de tout un chacun dans le respect des gestes barrières ». A ce jour pourtant, aucune étude scientifique officielle n’a prouvé son efficacité. D’autant plus que le CVO n’est pas recommandé par un grand nombre de médecins à une certaine catégorie de personnes dont les hypertendus, notamment plus vulnérables en cas d’infection au Covid-19.

En cas de nécessité de soins, le ministre déclare que que le pays a les moyens, pour y faire face. « Nous avons les équipements, les matériels, les médicaments, les tests, le personnel de santé et les centres de soins », lance-t-il. Une déclaration qui est loin de rassurer l’opinion. Tout simplement, parce que deux hauts responsables du pays, proches du régime, un membre du gouvernement en la personne du ministre de la Défense nationale, Richard Léon Rakotonirina, et un gouverneur, celui d’Analamanga, Hery Rasoamaromaka, soupçonnés d’être infectés par le Covid-19 ont été évacués à l’étranger.

Pour l’instant, l’Etat n’envisagerait aucune mesure restrictive de liberté de circulation ou de déplacement généralisé, encore moins un confinement, pour limiter la recrudescence de l’épidémie. Les mesures sanitaires seront prises en fonction de la situation dans chaque région ou district.

107 commentaires

Vos commentaires

  • 17 mars à 09:25 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    L’orgueil fait du mal à tout le monde n’est-ce pas ?
    Un malgache diffère des autres homo sapiens dans bien des domaines n’est-ce pas ?
    Ce qui est bon là-bas n’est pas forcément bon pour nous et vice-versa donc on doit contribuer à l’évolution de la science en se faisant vacciner tout en collectant les données des observations cliniques y afférentes sinon l’adage "trop bon trop con" serait notre cas n’est-ce pas ?

    • 17 mars à 13:29 | André (#8563) répond à plus qu’hier et moins que demain

      On peut aussi se faire soigner à Madagascar
      La famille Ravalomanana est vaccinée depuis le 8 mars
      Un avion privé de STA Madagascar à atterri à Ivato le 8 à 15 h 30 et 10 précieuses doses de AstraZeneca en provenance de la Réunion ont immédiatement été injectées à notre cher DADE et à sa famille
      DADE ....Votre bien aimé ....le papa.... à vous tous....il pense beaucoup à vous... et il ne vous oublie pas .....!!!
      Belle LOUISETTE

    • 17 mars à 16:37 | mamabe (#873) répond à plus qu’hier et moins que demain

      C’est cher payé ce flacon de 10 doses par avion privé. Savez-vous que le prix d’une dose de ce vaccin Astra Zeneca est environ de 2€ soit 20€ le flacon.
      Comme ça, cet avion n’a amené qu’un seul flacon, il va revenir pour la 2ème injection alors (car il faut 2 injections espacées de 9 à 12 semaines) en sachant que le flacon se conserve bien au frigo entre 2 et 8 degrés pendant 6mois.
      Pas très convaincant le fake🤔

    • 17 mars à 19:11 | arsonist (#10169) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Ah ! Si Marc Ravalomanana et ses proches avaient été vaccinés avec des doses qui seraient livrées par avion privé spécial venant de l’île de la Reunion , alors serait-il bien vrai que l’actuel pouvoir en France aurait décidé de sympathiser réellement avec Marc Ravalomanana ?
      Si c’était le cas , que deviendrait Bokassa gasy ?

      Et , entre nous , vaccins ou pas , ne serait-il pas plus judicieux de laisser les Gasy régler entre eux-mêmes leurs problèmes ?
      Car , qui peuvent mieux connaître ce qui convient bien aux Gasy que les Gasy eux-mêmes ?

  • 17 mars à 09:26 | Gérard (#7761)

    Nous attendons, nous ne refusons ps les vaccins......
    mpangataka ve ?

    • 17 mars à 11:51 | lé kopé (#10607) répond à Gérard

      La date butoir pour bénéficier du vaccin (COVAX) a expiré , et votre Calife a refusé cette main tendue .Pour quelles raisons ? Il n’y a que les caciques qui peuvent y répondre .Ce revirement démontre une fois de plus , le manque de coordination au niveau des hautes instances de ce pouvoir fantoche . Un jour on dit noir , un autre Blanc . Il y une permutation des rôles , et on ne sait plus à quel Saint (sein) se vouer .

    • 17 mars à 15:40 | saint-augustin (#9524) répond à Gérard

      Bonjour,
      Il faut qu’ils enlèvent Madagascar de la liste des 92 pays pauvres du monde.Pourquoi ?parce qu’on est riche : l’or,le cuivre, nickel,le fer,les terres rares, l’aluminium,le pétrole ,le soleil, les côtes ,les fruits de mer,l’agriculture,le racketta comme huile essentiel dont 1 litre coûterait 1000 euros,et on promène même notre Or partout et on le prête même à l’AFRIQUE du SUD.Nous avons des personnes politiques qui deviennent milliardaire en un seul mandat !Nos politiciens se permettent même le luxe de ne pas payer des impôts .
      Alors je demande solennellement de retirer MCar de cette horrible liste.

    • 17 mars à 16:17 | Marika (#9389) répond à Gérard

      Le André MPANDAINGA sy MPAMORONA , MPANAO ATSANGA TSY AMAN ORANA.

      Ny Famille RAVALOMANANA dia tsy nanafatra ary tsy nanao vaksiny an-tsokosoko araky ny nolazain’ilay MPANDAINGA RATSY ITY fa kosa mamporisika ny fanjakana malagasy mba handray ny vaksiny OMS izay ananantsika zo, satria isika dia mpikambana feno amin’io rafitra io.
      Tsy adala ny rehetra mampanao vaksiny ny olona ao aminy fa efa vita sedra sy azo antoka ny fiarovan’ny vaksiny maro karazany.

      Eto lazainay ny marina fa marobe ireo mijaly sy matin’ny aretina COVID 19 any amin’ny faritra maro ananay fifandraisana. Na dokotera mpitsabo, avocat, miaramila, pasitera sy ny maro hafa dia matin’ny aretina avokoa satria tsy misy ny OXYGENE hitazonana ny an’izy ireny.

      Tsy voahehy ny aretina araky ny fanetseman-doha ataon’ny mpitondra, tena mihanaka ary mety tsy ho voahehy intsony raha mitohy.

    • 17 mars à 19:06 | André (#8563) répond à Gérard

      Pour répondre a mamabe
      Trouvez un vaccin anti covid à Mada pour 2 € ... 1000 €.. ?....il n’y en a pas ...
      En France la distribution est équitable ... et faite par soucis de personnes à risques
      Pour se faire vacciner il faudra attendre son tour
      Même avec 5000 € à donner vous ne serez pas privilégié ... c’est la queue et l attente
      Mais à Mada dite moi ou ???? l’on pourrait trouver UNE SEULE DOSE même avec un lingot d’or ????
      ou ,,,, ????? dites moi ???? ou ????
      Belle LOUISETTE

    • 17 mars à 19:16 | arsonist (#10169) répond à Gérard

      Il demande où se faire vacciner à Mada ?
      Pourtant c’est lui-même qui a écrit :
      "Marc Ravalomanana a reçu des doses amenées à l’aéroport par un avion en provenance de la Réunion".

      Aucune cohérence !

    • 17 mars à 21:28 | efa ela (#4563) répond à Gérard

      Ce n’est pas être mpangataka que se montrer suspicieux.

  • 17 mars à 09:28 | citoyendumonde (#4292)

    Le CVO est tellement efficace que meme les autorites de ce pays prennent vite l’avion pour se soigner a l’exterieur apres avoir contracte le virus.

    • 17 mars à 09:39 | betoko (#413) répond à citoyendumonde

      Jusqu’à présent, personne n’est en mesure d’affirmer que ces deux hauts personnalités sont victimes du covid-19 et si c’était le cas le service de santé de l ile de la Reunion les aurait refusé car tous les hôpitaux de l’île sont saturés et nombreux réunionnais et mahorais atteints du coronavirus sont évacués vers la métropole

    • 17 mars à 13:21 | zorey974 (#7033) répond à citoyendumonde

      Quand on ne sait rien on la ferme. Non les hôpitaux réunionnais ne sont pas saturés (50% des lits de réanimation libres). Il n’y a eu qu’une seule évacuation sanitaire il y a 8 jours vers la métropole qui n’était qu’une opération de com’ de l’Etat pour montrer qu’on s’occupe bien des réunionnais mais nullement utile.
      Et si votre altesse a construit des hôpitaux manara penitra, on se demande bien pourquoi ses propres ministres ou gouverneurs ne les fréquentent pas...

    • 17 mars à 15:07 | ASSISE (#10453) répond à citoyendumonde

      betoko

      ===Jusqu’à présent, personne n’est en mesure d’affirmer que ces deux hauts personnalités sont victimes du covid-19 et si c’était le cas le service de santé de l ile de la Reunion les aurait refusé car tous les hôpitaux de l’île sont saturés et nombreux réunionnais et mahorais atteints du coronavirus sont évacués vers la métropole===


      Misy lainga indray izao io filaza io ! Ny manampahefana Malagasy dia raisin’i Lafrantsa. Ny vahoaka no miesona eo.

      Fa io fomba filaza na famalin’i betoko io no afaka hamehezana ihany koa ny fanadihadiana mahakasika ny 73,5. Mody misy ny vaovao fa ny marina tsy misy, zava- mihafina mandra-pivoaka ny marina io.

      Olom-panjakana MIVANDRAVANDRA io aza tsy fantatra hatramin’izao hoe nararin’ny inona dia nelefa any Lafrantsa (La Réunion koa dia Lafrantsa ihany).

      Dia izay mangaraharanao izay ve no mahafaly satria tsy misy mahalala ilay aretina ?

      Ny tena MANGARAHARA amin’io filazanao io koa dia ilay hoe : tsy mahatoky MANARA-PENITRA ny Fanjakana, miampy ny tsy fahampian’ny enti-manana koa angamba.

    • 17 mars à 18:28 | citoyendumonde (#4292) répond à citoyendumonde

      Betoko

      Mes sources d’information sont sures et fiables.

  • 17 mars à 09:33 | citoyendumonde (#4292)

    On n’applique pas le vaccin parce qu’on a le CVO. Nous gasy nous sommes plus intelligents que les autres, c’est pour ca qu’on fait partie des plus riches en illusions. Aty amintsika ny mason’izao tontolo izao hoy ny sasany.

  • 17 mars à 09:34 | purgatoire (#11152)

    On commence par :
    « les autorités malgaches refusent toujours de faire appel à la "Covax Facility", qui permettrait à la Grande-Ile, comme à 92 pays en développement, d’accéder à des doses subventionnées de vaccins contre la Covid-19. Le blocage semble venir du président qui souhaite toujours vouloir privilégier le Covid-Organics, ce remède traditionnel à base de plantes dont il n’a cessé de vanter les mérites depuis la crise sanitaire. »

    On a ensuite :

    « Le remède traditionnel en question, le CVO +, est un mélange à base de plantes endémiques comme l’artemisia et le ravintsara. Lancée par la présidence – comme la boisson Covid Organics il y a plusieurs mois –, la formule s’ingère en gélules. Le remède est largement distribué dans le pays à travers le réseau national de pharmacies et les centres de santé de base. Pourtant, aucune étude scientifique ne vient étayer son efficacité thérapeutique.
    Une gestion opaque des aides reçues
    Pour le moment, il n’est pas dit que la stratégie sanitaire de Madagascar repose entièrement sur ce traitement. Mais les bailleurs de fonds s’inquiètent d’autant plus que le pays a été épinglé pour la gestion opaque des aides allouées pour pallier la crise économique provoquée par l’épidémie. « Il est sûr que si nous avions un refus net de la part du pays d’obtenir le vaccin, cela affecterait sa crédibilité », soupire un bailleur de fonds qui préfère rester anonyme. »

    aujourd’hui on a :

    23:30 - VACCINATION COVID-19
    Le Ministère de la Santé publique souligne que Madagascar ne refuse pas le recours à la vaccination contre la Covid-19 mais reste prudent afin d’écarter tous les risques. "Pour le moment, nous ne pouvons pas encore prendre position (...) Nous attendons les résultats des différentes d’investigations menées relatives à l’utilisation de vaccin avant de nous prononcer", indique le Ministre de la Santé publique.

    Et demain on va pleurer car on aura pas de vaccin rapidement et il faudra encore se mettre à genoux pour quémander

    Mais si vous ne comprenez pas aujourd’hui vous comprendrez demain ...

    • 17 mars à 09:45 | betoko (#413) répond à purgatoire

      Il a raison ce ministre de la santé , vous avez bien vu le dégât causé par un vaccin qui provoque du thrombose, imaginez que quelques malades de chez nous en seraient victimes , je vois d’ici les critiques des opposants
      Si vraiment notre CVO ou notre CVO + ne donne pas des résultats palpables, pour quoi , nos scientifiques insistent autant sur son utilisation ?

    • 17 mars à 10:19 | Shalom (#2831) répond à purgatoire

      Quels vrais scientifiques ?

    • 17 mars à 13:17 | Stomato (#3476) répond à purgatoire

      Le 17 mars à 09:45 | betoko (#413) répondait à purgatoire ^

      >>Il a raison ce ministre de la santé , vous avez bien vu le dégât causé par un vaccin qui provoque du thrombose<<

      Un autre ministre disait :
      Le ministre allemand a ainsi déclaré que 7 cas de thromboses veineuses cérébrales ont été relevés depuis le 8 février sur les 1,7 million de vaccinés. Soit quatre cas par millions d’habitants.

      Cela rapporté à la population malagasy , 4x20 = 80 cas de Thromboses pour tout le pays, Allez une centaine si l’on accepte que Madagascar à 25 millions d’habitants.
      Les moyen de traiter les thromboses étant inexistants à Madagascar cela ferait une centaine de décès.
      A comparer avec les statistique officielles malagasy ???

    • 17 mars à 13:18 | Jacques (#434) répond à purgatoire

      17 mars à 09:45 | betoko (#413) répond à purgatoire

      " Il a raison ce ministre de la santé , vous avez bien vu le dégât causé par un vaccin qui provoque du thrombose, imaginez que quelques malades de chez nous en seraient victimes , je vois d’ici les critiques des opposants
      Si vraiment notre CVO ou notre CVO + ne donne pas des résultats palpables, pour quoi , nos scientifiques insistent autant sur son utilisation
       ? "

      Il faut bien s’informer, le jomaka, avant de tintamarrer. Le vaccin quelque peu décrié est l’AstraZeneca parce qu’on a décelé un nombre infime d’effets secondaires dans certains pays d’Europe. Les Anglais ne s’en plaignent pas et ils sont déjà à plus de 15 millions à avoir pris ce vaccin. Ton bokassa gasy refuse le vaccin pour cause d’un orgueil mal placé ; pour avoir largement cancané sur son CVO dont on ne dispose à ce jour pas de chiffres sur les guérisons ce ne sera donc pas de son propre chef qu’on aille à savoir si Madagougou s’acheminera vers le vaccin. Si ce ministre ramène un nouveau son de cloche c’est, forcément, parce que le bokassa gasy s’est aperçu que son tambavy n’a rien foutu et, pour ne pas perdre la face, il le pousse à évoquer l’éventuelle acceptation du vaccin.

    • 17 mars à 17:51 | ASSISE (#10453) répond à purgatoire

      DEGATS

      Mitsi-toko be partout ny dégats.

      Satria tsy misy fandraisan’andraikitra e.

    • 17 mars à 21:04 | lysnorine (#9752) répond à purgatoire

      WHO statement on vaccine WORRIES

      Re betoko 17 mars à 09:45 répond à purgatoire
      « vous avez bien vu le DÉGÂT causé par un vaccin qui provoque du THROMBOSE »

      Wed 17 Mar 2021
      2.46pm : WHO statement on vaccine WORRIES

      https://www.proactiveinvestors.co.uk/companies/news/944074/ftse-100-stays-in-the-red-astrazeneca-slips-on-vaccine-concerns-944074.html

      With European countries SPLIT OVER WHETHER TO KEEP USING THE OXFORD-ASTRAZENECA COVID-19 VACCINE AFTER REPORTS OF BLOOD CLOTS in a small number of recipients, the World Health Organisation has issued a statement.

      It said : "In extensive vaccination campaigns it is ROUTINE for countries to signal potential adverse events following immunization. This does not necessarily mean that the events are linked to vaccination itself, but IT IS GOOD PRACTICE TO INVESTIGATE THEM."

      WHO said it is carefully assessing the latest available SAFETY DATA for the AstraZeneca vaccine : "Once that review is completed, WHO will immediately communicate its findings to the public.

      "At this time, WHO considers that THE BENEFITS of the AstraZeneca vaccine OUTWEIGH ITS RISKS and RECOMMENDS THAT VACCINATIONS CONTINUE."

      AstraZeneca (LON.AZN) shares are CURRENTLY DOWN 135p or 1.87% at 7097p.
      The FTSE 100 is stuck around its earlier levels, DOWN 36.02 points or 0.53% at 6767.59. Meanwhile THE THREE MAIN US INDICES ARE ALSO ALL IN THE RED.

  • 17 mars à 10:00 | Albatros (#234)

    Vous êtes bien affirmatif, Betoko (#413), dans votre post de 09:45 ! en écrivant que ce vaccin "provoque" des thromboses !.
    D’abord il n’y a QU’UN vaccin qui SEMBLE être mis en cause pour PEUT ÊTRE 30 cas pour plusieurs millions de personnes vaccinés avec CE vaccin.
    Je vous rappelle aussi que TOUS les vaccins comme TOUS les médicaments peuvent avoir des effets secondaires.

    • 17 mars à 12:10 | lé kopé (#10607) répond à Albatros

      Betoko ,
      Comme d’habitude , vous prenez tout au pied de la lettre . Trente cas de complication sur des millions de bénéficiaires ,qui ont eu des difficultés , cela vous dit quelque chose ? Ce ratio n’a pas de corrélation significative sur l’efficacité du médicament ,et ’il ne faut même pas s’y attarder . Vous risquez plus de mourir dans votre lit , qu’en acceptant cette disposition . A votre place , je me précipiterai pour me faire vacciner car vous rentrez dans les critères de comorbidité (âge , et les autres maladies qui vous minent), car bientôt , vous ne serez plus prioritaires , pour en profiter . Votre double Nationalité va vous servir dans plusieurs situations , et rien ne sert de vomir , ceux que vous insultez à longueur de journée , car c’est vers eux que vous allez retourner .

    • 17 mars à 17:55 | ASSISE (#10453) répond à Albatros

      Ne demandez pas trop à betoko ce genre de calcul comparatif sinon dégât et catastrophe.

  • 17 mars à 10:14 | kartell (#8302)

    ...Nous devons continuer à exploiter les produits fabriqués à Madagascar comme le CVO et le CVO+ dont nous avons constaté la réussite..
    C’est une manière comme une autre d’avaler son chapeau en considérant en haut lieu que vacciner les gens serait en fait la vraie solution tout en poursuivant à vanter des mérites d’un CVO + dont la vente tourne au fiasco médiatique alors que l’on escomptait une réussite aussi fructueuse à la hauteur de sa stratégie en mode passe-passe ...
    D’autant qu’en refusant la vaccination, le pouvoir s’exposait à une placardisation du pays qui de toute évidence aura bien du mal à retrouver ses fréquentations touristiques d’hier car le monde a changé mais pas les tauliers du pays, apparemment !...
    Jouer de la sorte sur les deux tableaux, est une position politique des plus mauvaises parce qu’elle conforte la majorité silencieuse dans ses convictions de départ sur la supercherie entretenue sur le CVO+ et sur le discours politique véhiculant des idées aberrantes qui trouve enfin son juste épilogue....
    L’impression qui prédomine est que ce pouvoir, qui avait freiné des quatre fers pendant un an est en train de prendre le train en marche, une stratégie de caméléon qui donne à réfléchir sur tout ce qui a été promis est qui restera en mode terminus, tout le monde descend !..

    • 17 mars à 10:17 | kartell (#8302) répond à kartell

      Erratum...
      ...et qui restera en mode !...

  • 17 mars à 10:20 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Toujours la position flou artistique à la malgache, nous attendons mais nous ne refusons pas les vaccins.

    Jamais de positionnement net (je veux ou je ne veux pas), mais toujours l’ambiguïté, parce qu’on se croit plus malin que tout le monde (en l’occurrence le Monde Entier).

    Déjà, il faut demander pour recevoir sachant que l’obtention n’est pas immédiate puisqu’ on n’est pas prioritaire par rapport aux pays qui payent plein pot les vaccins.

    Bon, quand tout le monde se sera servi, et plus rien qui reste, on va pleurer et faire le "mangatakare Tompoko ô".

    Quand au fait que le pouvoir madagougouesque ne se résoud pas à faire du confinement, malgré le Covid qui prend de l’ampleur, est qu’il y a trop de points chauds à gérer et le confinement risque d’être là goutte de trop.

    Cordialement
    YaR

    • 17 mars à 11:18 | Vohitra (#7654) répond à Yet another Rabe

      Bonjour YaR,

      C’est la confusion entretenue délibérément et volontairement par certains entre la politesse et l’hypocrisie…entre la réalité et l’interprétation de la réalité…mais pas un comportement qui frappe tous les Malagasy en fait…

      o Avez-vous mangé ce matin ? Euh, euh, je ne suis pas rassasié en fait…
      o Buvez-vous de l’alcool ? Euh, pas vraiment, juste quand on me le donne à avaler
      o Avez-vous menti à ce sujet alors ? Ce n’est pas le cas en fait, je n’ai pas dis tout simplement la vérité

      o Est-ce qu’il avait exporté illicitement des volumes conséquents de bois de rose ? Puisque personne n’est capable d’y apporter une preuve quelconque, donc c’est une affirmation erronée…

      o Est-ce qu’on a tiré délibérément sur ce malheureux étudiant et causant sa mort ? C’est un tir en l’air mais on se demande comment la balle avait atterri dans sa cuisse…

      o Est-ce qu’il s’est enrichi depuis qu’il détienne une responsabilité politique de haut niveau ? Il avait déjà des moyens avant et fait partie des privilégiés, donc, on ne peut pas dire qu’il s’est enrichi en fait…

      o Est-ce que la démocratie existe dans ce pays ? c’est indiscutable, la liberté est là, mais c’est pour préserver l’ordre public qu’on avait arrêté ceux qui portaient des chemises rouge ou ceux qui avaient eu la malchance de détenir chez soi du mégaphone…

      o Est-ce que ce pays est sur la voie de l’émergence en fait ? Rien à dire la dessus, le changement est en marche, c’est irréversible, malgré la persistance de la famine et l’extension phénoménale du nombre de pauvres et indigents…

      o Est-ce que le dénommé isandra est un(e) menteur(se) ? Non, pas du tout, il/elle est tout simplement malade, c’est pourquoi il/elle dérange avec ses affirmations évasives et hors contexte…

  • 17 mars à 10:25 | Shalom (#2831)

    Le comble c’est où trouver l’argent maintenant …
    Le Covax Facility subventionné est clôturé depuis des lustres !

    Et pour conclure : "A ce jour pourtant, aucune étude scientifique officielle n’a prouvé son efficacité. ". Nous parlons bien sûr du CVO.

    betoko dadanaivo jomak’ … MPANDAINGA ! Objection !

    • 17 mars à 13:21 | Stomato (#3476) répond à Shalom

      Ne vous inquiétez pas, les malagasy sont passé grands maîtres dans l’art de pleurer pour obtenir en cadeaux ce qu’ils demandent à ces stupides ex-colonisateurs.
      D’autres diraient qu’ils sont des grands maîtres dans l’art de faire l’âne pour avoir du son... Enfin au moins les dirigeants !

  • 17 mars à 10:29 | lysnorine (#9752)

    PRÔFESÔRA VE DIA HITENITENY FOANA ?

    « Nous devons continuer à exploiter les produits fabriqués à Madagascar comme le CVO et le CVO+ dont nous avons constaté la réussite ». Cette déclaration est du ministre de la Santé publique, Pr Jean Louis Rakotovao,....
    « La prise préalable de la décoction CVO a contribué à la réduction du nombre des cas graves », insiste le membre du gouvernement. « Le plus important, explique-t-il, est le renforcement du système immunitaire à travers notamment l’alimentation et la prise de responsabilité de tout un chacun dans le respect des gestes barrières ».

    Sa rehefa Malagasy no miteny dia heverina ho ambanibany kokoa noho ny ambaran’ny olon-kafa firenena ?

    Indro averinay koa ny hevitra mba nasehonay olon-tsotra teto momba ity resaka vaksiny fanefitra ny COVID 19 ity tao amin’ny https://www.madagascar-tribune.com/Jirama-retour-en-force-du-delestage.html#comment453311, « Jirama : retour en force du délestage »,vendredi 4 décembre 2020

    5 décembre 2020 à 10:21 | lysnorine (#9752) répond à Rainingory ^

    Re Rainingory 4 décembre à 23:43 & Zora 4 décembre à 23:59 répond à Rainingory
    « LE GOUVERNEMENT REFUSE LES VACCINS... ne va pas faire partie des pays membres de l’ONU INSCRITS AU COVAX FACILITY pour les avoir gratos »

    ..« Fierté mal placée avec le covid organic sensé guérir le coronavirus... Refuser le vaccin est signe d’aucun respect pour le peuple malgache »

    Tsy fantatray izay hoe tena antony nahatonga an’Ingahy prezidà mitsipaka ny hampidirana sy ny hampiasana vaksina fanefitry ny COVID 19 eto Madagasikara– izany hoe na misy hifandraisany na tsia amin’ilay CVO –, fa

    IZAO FOTSINY IHANY :
    MAMPORISIKA AZY TSY HIVADIKA AMIN’IZANY FANAPAHAN-KEVITRA IZANY MIHITSY IZAHAY ARY HANDROAKA AVY HATRANY IZAY MINISTRA NA MPANAO FANJAKANA AMBONY NA MPIASA AMIN’NY SAMPAN-DRAHARAHAM-PANJAKANA MISAHANA NY FAHASALAMAM-BAHOAKA KA MBOLA MIJAIKOJAIKO IHANY NO HANOHITRA IZANY...NOHO NY FANAOAVANY TSIKOMBAKOMBA AMIN’NY OMS/UNICEF. Ary ilaina no hampitandremany ’ireo fikambana ireo amin’ny fomba hentitra mba TSY HITSABAKA amin’izany. Raha ny tenanay aloha no teo amin’ny toeran’ny mpitondra Fanjakana dia avy hatrany dia AKATONAY ny biraony eto ary asainay mody any aminy ny solontenany raha mbola mikiribiby ihany izy ireo amin’ny FANOSEHANA NY HANAOVANA VAKSINY ! Tsahivina fa betsaka eto Madagasikara sy amin’ny tany any ivelany no LAZAINA fa azon’ny aretina COVID-19, kanefany SITRANA HO AZY.
    Betsaka rahateo ny fomba « voa-Janahary » FIAROVANA amin’io aretina sy azo hitsaboana azy eto amintsika. Singaninay manokana ny fanafody avy amin’ny zava-maniry sy « huiles essentielles » efa avoaka ny IMRA ankoatran’ny tambavy sy ny evoka , sns., fanoron’ny mpanao raokandro Malagasy. Ny amin’ny navoakan’ny IMRA dia tsy hiveranany intsony ny « A .T.A » na « Aro Tsimoka Aretina » izay efa nampiasainay ary efa tsapanay ny fahombiazany.

    Resaka VOLABE – AN’ARIVO TAPITRISANY amin’ny vola Amerikanina (US $) izay efa hihinan’ireo ngezalahy mpanao fanafody. Efa voakina matetika fa TSY MANARAM-PENITRA mihitsy ny fanandramana io vaksiny io izy MITAKY TAONA MARO ary BIBY ALOHA NO HITSAPANA AZY. Amin’ity indray mitoraka ity anefa, AVY HATRANY DIA NY OLOMBELONA NO ATAO « COBAY » Ary ny mpanefohefo Billy GATES izay tena iankinan’ny OMS mbany ny UNICEF no ao ambadik’izany. Koa raha mitsinjo ny fahasalaman’ny sarambabem-bahoaka ny mpanao pôlitika sy ny antokony mbamin’ ny fikambanana mpanaraka ny raharaham-pôlitika, dia tokony tsy isalasala hanohana io fanapahan-kevitry ny prezidàn’i Madagasikara sy ny Governemantany io izany. Hahita angano ireo Tany sy Fanjakana Eôrôpeanina sy Amerikanina hanery ny mponina any aminy hampiasa izay vaksiny havoaka atsy ho atsy. Antitranterina fa na toa inona na toa inona no mety ho voka-dratsiny, dia TSY AZO HO ENJEHANA MIHITSY NA RAHOVIANA NA RAHOVIANA IZAY ORINASA NAMBOATRA SY NIVAROTRA AZY !
    Ireto misy santionany amin’ny lahatsoratra maro efa NAMPITANDRINA FATRATRA NY AMIN’ITY VAKSINY atao ho fanefitry ny COVID 19 ITY.... »

    • 17 mars à 12:30 | Isambilo (#4541) répond à lysnorine

      Io indray ny resaka tsikombakomba tsy mitombona. Io ilay resaka "complotisme" ny kely saina.
      Profesora aho hoe ! Tahakan’ilay tao Toamasina ve ?
      Be ambo tsy manankataho dia mihavina indray.
      Il attend quoi ce professeur ? Les résultats de qui ? Le nombre de vaccinés dépasse les 10 millions dans le monde, et tu attends encor ???

    • 17 mars à 12:39 | Ngeda (#10235) répond à lysnorine

      - Tsy misy naha iray aza ireo Minisitra ireo haka fanapahan-kevitra irery amin’izay Fahaizany faha tsy maintsy mandray BAIKO avy any amin’i Fi-Lou Mamim-bahoaka dia manantanteraka raha tsy izany DEHORS. Ny CVO sy ny Forongony irery hiany Hafahan’io Fi-Lou hanaovana KOLIKOLY AVO LENTA hafahany Mamerina ny Investissements-n’ireo Vahiny Notrosainy raha tsy izany koa dia au poteau koa izy sy ny Forongony. Ratsy ary tena Mahonena io Fitondrana io nefa isika Vahoaka Malagasy koa moa noho efa Dondrona noho mora Badona dia izao Mikorosa-Fahana tsy mba saha Mitsaotra dia Voha-Ozona ho Mahantra angamba Mandrakizay..

    • 17 mars à 15:25 | ASSISE (#10453) répond à lysnorine

      Andraikitrin’ny Fanjakana ny mampiditra na tsia ny vakisiny.

      Fa azon’ny Fanjakana atao ny mampiditra ary mamela malalaka izay tia hanao izany, fa tsy rehefa tara vao tsy hahatanty kiana eo indray.

      Raha tazomina amin’ny teninao izany ianao dia tokony tsy misy mivoaka eto ireo tompon’andraikitra ireo satria izy ireo no manapaka tsy hampidirana vakisiny, manapaka ny fitangoronana, mampitodika ny mason’izao tontolo izao. KOA NAHOANA IZY IREO NO MITADY VONJY ANY IVELANY ? Sa efa avelo ireny lasa any ireny sy ireo miomana ny handeha tsirairay ireo ?

      Aza miandry vaky siny sao ho diso aoriana (Lysnorine) an !

  • 17 mars à 10:32 | Isandra (#7070)

    Ils ont raison ce régime « La prudence a plus de part aux succès que la force », il faut être prudent avec ces vaccins, d’autant plus, apparemment, la suspension de l’ astrazeneca dans plusieurs pays conforte cette position.

    De toutes façons, nous avons notre remède qui a déjà fait ses preuves.

    • 17 mars à 12:34 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Quel remède ?
      Ton pisse mémé qu’on a donné de force aux écoliers, qu’on a distribué par fut entier et qui ne marche pas sauf de remplir les poches de ton DJ BAC -7.
      Tu devrais prendre le Covid suppositoire ça te ferait mal au Q mais tu fermerais ta bouche de foza...

    • 17 mars à 12:44 | Ngeda (#10235) répond à Isandra

      - Idiote, tu vis en France et tu nous parles des preuves ! Minable.

    • 17 mars à 13:15 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Malbuc,

      Pisse mémé pour les jaloux haineux, mais, un remède salvateur pour la majorité des Malagasy,...

      Ils ont dit que vous êtes dictateur, utilisez cette qualification pour les biens de notre peuple, la bonne dictature,...!

      Je demande donc au Président de mettre en place le certificat sanitaire, pour identifier ireto mafy hatoka, s’ils ne veulent pas prendre le CVO+,...ils devraient rester chez eux,...ou directement en prisons,...

  • 17 mars à 10:35 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    « J’avais prévu de joindre l’Allemagne et la Suisse pour assister à une réunion, mais malheureusement, je n’ai pas pu le faire en ce moment car je ne dispose pas de certification mentionnant que j’ai été vacciné… ». C’est un laitier qui venait de le dire…tout en fustigeant l’inaction des autorités, qu’il traduit comme une irresponsabilité manifeste, en refusant la campagne mondiale de vaccination en cours…

    Qu’est-ce qu’il disait le participant « André La Louisette » avant-hier à ce sujet ?

    C’est un(e) menteur (se) de la pire espèce comme la plupart des laudateurs et thuriféraires du calife alors ce personnage…diffus(e) qu’on n’arrive pas à qualifier d’ailleurs ni le genre ni la nationalité…mais en tout cas, côté honnêteté, c’est un individu d’une intégrité pire que douteuse…

    A propos de l’article du jour, une phrase ne peut que laisser dans un inquiétude prononcé : « …dont nous avons constaté la réussite… »…Quelle réussite alors ? Est-ce la mise en bouteille d’une tisane ? Est-ce la diffusion de la culture de l’Artémisia ? Est-ce la communication politique dans ce sens ? Est-ce la pratique de la méthode d’Emile Coué ?

    « …nous attendons les résultats des investigations relatives à l’utilisation des vaccins… »…mais la campagne de vaccination ailleurs continue malgré les évaluations effectuées actuellement par l’EAM en Europe dans ce sens…et même l’OMS encourage et invite à la mise en œuvre à l’échelle planétaire de cette campagne…et là-dessus, il n’y a pas d’ambigüité, l’OMS ne reconnait pas, à aucun moment et en tout lieu, l’existence même d’un seul médicament à la fois préventif et curatif à l’échelle planétaire dans l’état actuel de la recherche et innovation médicale…

    Cher Monsieur, ne vous ridiculiser pas plus qu’il n’en faut ! Ne serait-ce que par respect à la fois à envers la fonction et le titre que vous portez !

  • 17 mars à 10:44 | nez_gros (#10715)

    Miracle du jour : Ils vont donner Gratos leurs vaccins aux 2 milliards d’Africains... oui c’est vrai, c’est eux qui l’ont dit ???

    • 17 mars à 10:47 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      Et tout cela sans arrière pensée aucune, par Charité Republicaine, charité communataire , et charité mondialiste....
      Merci qui ????
      Et le dindon de la farce c’est qui ????

  • 17 mars à 11:00 | arsonist (#10169)

    Jean Louis Rakotovao ?
    C’est ça un professeur de médecine foza ?
    Peuuu !

    Au regard de la rigueur scientifique et du pragmatisme efficient qui caractérisent le monde médical et pharmaceutique ,
    le discours cet individu face aux actuelles réalités sanitaires à Mada
    est une preuve du déplorable niveau des responsables foza !

    Et c’est encore plus grave puisqu’il s’agit du plus haut responsable de la santé publique gasy .

    Premier personnage foza qui doit apporter sa caution en ce qui cencerne l’efficience du système sanitaire foza .
    Put ...n !

    Après avoir pris connaissance de ce discours de l’individu ,
    et tenant compte de l’actuel état sanitaire de Mada et de ses populations ,
    qui serait assez stupide pour croire encore aux compétences des foza
    et aux inexistantes vertus préventives et curatives de la pisse-mémée de Bokassa gasy ?

    Les Gasy peuvent-ils tomber encore plus bas que ça !

    • 17 mars à 12:25 | lé kopé (#10607) répond à arsonist

      Rares sont les Médecins Malagasy , officiers Général de surcroît , qui ont refusé de prendre les plus hautes fonctions de l’Etat , et d’être Ministre de ce pouvoir fantoche . Mais il existe , et il a préféré garder sa dignité , et n’ a pas succombé à l’appel des espèces sonnantes et trébuchantes ; C’est un Originaire d’Isandra , que notre interlocuteur "Emerite" , ne connaît pas . Pour dire ,son ignorance de la région qu’il discrédite à longueur de journée .

    • 17 mars à 12:26 | lé kopé (#10607) répond à arsonist

      Officiers Généraux ...

    • 17 mars à 15:40 | ASSISE (#10453) répond à arsonist

      Ilay iraika lahy nanao io asany io aza voaroaka rehefa namokovoko nanao tsara ny asany, inona intsony moa izany no azo andrasana @ ilay Pr ?

      Manala-baraka ny maromaro namana an !

  • 17 mars à 11:15 | lysnorine (#9752)

    AUSTRALIAN NAVY CAUGHT IN MASSIVE CORONAVIRUS VACCINE SIDE EFFECTS COVER-UP as sailors collapse into “critical condition” following vax jabs

    https://www.naturalnews.com/2021-03-15-australian-navy-coronavirus-vaccine-side-effects-coverup.html

    Monday, March 15, 2021 by : Ethan Huff

    Natural News) The mainstream media does not want anyone to know that sailors in the Australian Navy have been dropping like flies ever since Wuhan coronavirus (Covid-19) vaccines became available to them.

    Numerous stories detailing THE HORRIFIC ADVERSE EVENTS INCURRED BY MEMBERS OF THE AUSTRALIAN MILITARY have been completely scrubbed from the web. Some of them have been replaced with highly sanitized propaganda pieces claiming that only “mild side effects” are being observed.

    GREGG HUNT, AUSTRALIA’S HEALTH MINISTER, who pushed the experimental gene therapy injections on his nation’s military, FELL “CRITICALLY ILL” HIMSELF JUST ONE DAY AFTER GETTING JABBED FOR THE CHINESE VIRUS. All of this has created major setbacks for the pro-vaccine lobby, which is having an increasingly harder time convincing people to get stabbed.

    Fake news outlets like the Daily Mail Online (U.K.) have been pulling stories about deadly vaccine reactions in an attempt to convince people that the jabs are “safe and effective.” The cat is already out of the bag, though.

    “Our health minister is still in the hospital from the day after he had his injection !” wrote one trusted contact in Australia to Principia Scientific International. “NOT A WORD ABOUT THE NAVY HOSPITALISATIONS. What a way to take out a country’s military … In just one jab !”

    As for Health Minister Hunt, early reports that have since been scrubbed indicated that he developed a “suspected infection” following his injection, requiring that he be “kept overnight for observation.” Hunt is also “BEING ADMINISTERED ANTIBIOTICS AND FLUID” for his adverse reaction.

    More of the latest news about Wuhan coronavirus (Covid-19) vaccine injuries and deaths can be found at Pandemic.news.

    AUSTRALIAN GOVERNMENT QUIETLY “WALKING AWAY” FROM MASS VACCINATION CAMPAIGN

    The original story from the Daily Mail Online THAT CAN NO LONGER BE FOUND on the site was entitled : “NAVY SAILORS HOSPITALISED AFTER BEING GIVEN COVID VACCINATIONS.” This report indicated that :

    “A number of navy sailors have been HOSPITALISED AFTER BEING GIVEN COVID-19 VACCINATIONS on the HMAS Sydney. Defence sources confirmed some HMAS Sydney crew members were admitted to St. Vincent’s …”

    Even in the “Way Back Machine” archive, this story cannot be found. Principia Scientific International notes that when trying to access the story in the Way Back Machine, the hyperlink “took us to an unrelated article.”

    Now, the corporate media is attempting to whitewash the situation aboard the HMAS Sydney. VERY FEW FACTS REMAIN ABOUT THE VACCINE CAMPAIGN ABOARD THE SHIP, and some fake news outlets are even claiming that servicemen were rushed to the hospital “AS A PRECAUTION” rather than to treat critical reactions.

    “#breaking Defence has confirmed ‘some members’ of HMAS Sydney experienced ‘MILD SIDE EFFECTS’ AFTER RECEIVING A COVID-19 VACCINE, but illness has now been ‘resolved’ and the ship has departed for the U.S. this morning for planned exercises,” tweeted Andrew Greene from ABC News (Australian Broadcasting Corporation).
    Meanwhile, the Australian government is quietly “walking away” from plans to mass vaccinate the nation’s residents. APPARENTLY, THEY KNOW SOMETHING THAT THEY ARE NOT TELLING PEOPLE, mainly that jabbing people en masse would ALMOST CERTAINLY LEAD TO MASS INJURY AND DEATH.

    “So, when does coincidence no longer remain as mere coincidence ? Health Minister Hunt in ‘critical condition’ after his COVID jab ; the Aussie government backing away from mass vaccination and now the crew of HMAS Sydney hospitalized over ‘mild reactions’ from their coronavirus jabs,” asks John O’Sullivan from Principia Scientific International.

    “So, the old saying ‘no smoke without fire’ comes to mind when reading the legacy media’s sanitized version of the warship’s predicament … Our ‘friends’ in the mainstream media have been too quick to tell us deaths are assumed to be only ‘coincidentally’ associated with vaccination before all the evidence is in.”

    Sources for this article include :
    Principia-Scientific.com
    NaturalNews.com

    • 17 mars à 14:54 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à lysnorine

      17 mars à 11:15 | lysnorine (#975
      Sorry, but I am not buying this. Mild effects have been recognised after vaccination but not death...
      By the way, why did this occur in australian navy only ?

    • 17 mars à 15:22 | arsonist (#10169) répond à lysnorine

      That vaccine should have a name .
      What’s it ?

      If that vaccine really exists it’d to be made by either a laboratory or a plant ?

      Then what’s the brand under it that vaccine had sold ?

  • 17 mars à 11:29 | Isandra (#7070)

    « La prise préalable de la décoction CVO a contribué à la réduction du nombre des cas graves », Dixit ce Professeur en médecine ministre.

    Il est clair que s’il n’est pas sur, il n’ose pas dire ça. Il n’est pas le seul professeur qui a confirmé l’efficacité de ce remède.

    Dans ce monde, il n’y a pas des écoles médecines pour les foza et pour les non foza.

    • 17 mars à 12:36 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Apparemment , vous n’avez pas sauvé le monde , et ce remède traditionnel amélioré ne nous a pas sorti de la pauvreté , en promettant que les yeux du Monde se tourneront vers notre Pays . Mais , vous continuez de faire croire à la plèbe , que c’est le remède miracle .Malheureusement , la deuxième vague qui est en train de sévir sur tout le territoire , nous prouvera le contraire , et nous n’aurons que les yeux pour pleurer avec nos familles , car nous sommes tous dans le même bateau, à cause des fanatiques , et des incompétents comme vous...

    • 17 mars à 16:01 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      Rajoelina l’incompris dans l’immédiat, demain, le monde le comprendrait ?

      La valeur de la rançon Jésus n’était pas comprise aussitôt, mais, il fallait plusieurs années après son ascension sur ciel pour que des millions de personne la croyaient.

    • 17 mars à 16:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      la croient,

    • 17 mars à 18:01 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Ce régime , soutenu par ces pseudo professeurs , est incapable d’établir une base de donnée sur la prise du CVO , sur le suivi de ceux qui l’ont pris.... dans ce cas, comment est ce possible de faire une observation digne de ce nom ?
      Ce Professeur observe les CHIFFRES annoncés à la télé, et sort une conclusion, c’est tout simplement un Professeur Foza pur sang.

    • 17 mars à 20:35 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      Quelqu’Un a dit un jour J : des yeux dans le monde vont se retourner.

      Nisy niboridana teo tamin’iny andro iny, mbola izay ve androany ?

      Vakisiny, Fanafody, Fanefitra, Tambavy. Isika no hanavotra izao tontolo izao.

      ===Il est clair que s’il n’est pas sur, il n’ose pas dire ça. Il n’est pas le seul professeur qui a confirmé l’efficacité de ce remède.===

      Ny tena sûre : TAMBAVY no anarana nentiny farany.

      Na izany aza, nisy nandeha niala sasatra nitsabo tena nitsoaka ny Tanindrazana ry "NECK HARD" tsy nanaiky tambavy.

  • 17 mars à 11:33 | arsonist (#10169)

    Après avoir pris connaissance de ce discours de Jean Louis Rakotovao ,
    un foza "Pofesseur de médecine" et ministre en exercice de la santé ,
    qui s’étonnerait encore que les grosses légumes foza tombées malades se barrent à l’Étranger pour se soigner ?

    Je ne crois pas que ces grosses légumes foza tombées malades agissent ainsi car elles ne sont pas bêtes . Non !

    Elles se barrent se soigner à l’Étranger ,
    car leur cerveau et leur instinct de conservation les poussent à le faire .
    C’est tout .

    • 17 mars à 14:45 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Rectificatif : un mot oublié !

      "Elles se barrent se soigner à l’Étranger ,
      car leur cerveau REPTILIEN et leur instinct de conservation les poussent à le faire .
      C’est tout ."

  • 17 mars à 11:51 | vorona (#8254)

    De toute façon le temps presse. Surtout ne pas attendre que les "pays à touristes" aient vacciné une majorité de leur population avant la période été dans l’hémisphère nord. Sinon : pas de vacciné à Madagascar = pas ou peu de touriste !

    • 17 mars à 12:15 | Vohitra (#7654) répond à vorona

      Peu de touristes...

      Oui, peu mais...de touristes quand même...dans les territoires cédés et/ou vendus aux étrangers dans l’opacité absolue par des politiciens...

      Ils pourraient faire l’acquisition de vaccins indépendamment des initiatives et décisions des autorités Malagasy, non ?

      Et pourquoi pas emporter aussi avec eux en partant un peu d’or déjà en lingots avec des vols privés, non ?

  • 17 mars à 12:27 | DadatoaDany (#10284)

    Les vols evasan auront les réservations pleines à partir de ce jour ; et ce, jusqu’à la déclaration officielle que Madagascar importera désormais les vaccins, les moins chers (russes et chinois).
    Il y a peu de chance que ce soit rajoel qui fasse l’annonce, il laissera celui-là faire. Encore un changement de langage de celui qui veut se montrer plus savant que les professeurs, pour vendre sa fiole, terrorisant, emprisonnant. Le rajoel se la boucle désormais : les gens de ce concédé gouvernement, et leurs proches iront, de toute façon, à la Réunion pour se vacciner.

    Les gens commencent à être conscients de qui est rajoel.

  • 17 mars à 12:35 | vorona (#8254)

    à vohitra (#7564) Pour l’or malgache la mine d’achat c’est à Dubaï ! Il y a sûrement pluss d’or malgache à Dubaï que dans les caisses de la Banky...........C’est d’ailleurs là que les touristes du monde entier sous couvert de tourisme (il y a pas grand chose à voir à Dubaï) viennent acheter de l’or avec des taxes minimes ! Il s’en vend là bas des tonnes par mois !

  • 17 mars à 12:39 | lanja (#4980)

    Professeur fozaorana organics , mampigoka TAMBAVY ny olona !
    Ny olona nianatra rehetra mahalala ny hatao hoe vaccin, tsy mila fozaorana hanao observation mihitsy izany, tsy mila omby mijery flora , vaccin avy amin ny science io fa tsy tambavy...
    Hiavaka amin’izay ny foza mianakavy amin io vaksiny io, tohizo ny CVO ANAREO, fa avelao hanao vaksiny izay te hanao....tsy maintsy ho tonga eto io vaksiny io, na he ela ,na ho aingana, na ho faly ny foza mianakavy , na tsia , teo toa hoe tsy mila, dia izao indray dia mody hoe observation , kanefa na ny vola hamidy aza tsy misy , vatsimpianarana aza manahirana !
    Tokony omena certificat izay mifoka sy misotro CVO amin izao, mety manimba ny fiasan ny vaksiny ny fisotroana zavatra fahatany

    • 17 mars à 15:01 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à lanja

      Ary ho hitanareo fa ny foza no voalohany HIVAROTRA io vaksiny io. Mbola eo am- pitadiavana hevitra hanantanterahana ny varotra izy izao satria ny any amin’ny firenena hafa dia zaraina maimaim-poana !

    • 17 mars à 16:05 | Isandra (#7070) répond à lanja

      Vazahataratasy,

      Aza ampifangaroana amin’ny Ravalo i Rajoelina, itsy voalohany no nanararotra ny zavatra rehetra, hanomezana tsena ny Tiko.

      Tamin’ny krizim-bary tamin’ny 2005, dia ny 64% ny fanafarana nataon’ny fanjakana dia nandalo Magro daholo. Ny menaka moa dia azy irery.

    • 17 mars à 19:12 | Guybary (#11095) répond à lanja

      Dia tena mahavariana ihany raha Profesora toa ireny no milaza fa mbola miandry ny valin’ny fandinihana nefa dia efa hita eran—tany ny zava_misy. Mety tratran’ny tsindry mafy ve izy ary natao ahoana ny heviny mikasika ilay ministra nosoloiny ? Ilay taloha toa sahy tonga dia nampiseho ny fijeriny amin’ny maha olon’ny fahasalamana azy satria izay ilay fianianana nataony.

  • 17 mars à 13:20 | kartell (#8302)

    Pour couper court aux hallucinations récurrentes de certains....
    https://www.dw.com/fr/lafrique-face-au-vaccin-astrazeneca/a-56892092

    • 17 mars à 13:27 | Stomato (#3476) répond à kartell

      Ce comportement me fait penser à une fable que vous avez dû lire une fois :
      Les animaux malades de la peste...

  • 17 mars à 13:44 | Besorongola (#10635)

    LE CVO DE RAJOELINA REFUSÉ EN EUROPE CAR NON SEULEMENT PEU EFFICACE MAIS PAS D’ÉTUDES SCIENTIFIQUES SUR SES EFFETS SECONDAIRES.

    # 15 mars à 15:56 | Besorongola (#10635)

    Vous allez entendre bientôt que l’autorité malgache ne veut pas ces vaccins car il y a des effets secondaires. C’est d’ailleurs l’argument de refus de Rajoelina, c’est de voir comment ça se passe chez les autres d’abord ..
    AstraZeneca est montré du doit en ce moment pour des cas de sang coagulé qui provoquent des décès chez les personnes âgées.
    Mais si on met sur une balance le nombre des victimes du Covid-19 et les victimes des effets secondaires d’AstraZeneca il n’y a pas photo.
    Des voix irresponsables chrchent à justifier le choix de Rajoelina alors que sur des millions de vaccinés quelques dizaines sont MORTS.LE CVO DE RAJOELINA

    LES OBÈSES, LES DIABÉTIQUES ET LE HYPERTENDUS PEUVENT ÊTRE VACCINNES MAIS NE PEUVENT PAS PRENDRE LE CVO.

    Covid-Organics : Des effets indésirables rapportés par des internautes
    Redaction Midi Madagasikara
    28 avril 2020
    23 Commentaires

    Le suivi des personnes ayant consommé le tambavy Covid-Organics est nécessaire.
    La recommandation faite par l’Académie nationale de Médecine de Madagascar sur la nécessité de mettre en place un système de suivi des personnes ayant consommé le tambavy amélioré Covid-Organics trouverait tout son sens actuellement. Un système qui devrait permettre de « répertorier les éventuels effets secondaires ou encore les éventuels effets indésirables du tambavy CVO » d’après les explications du directeur de cabinet auprès du ministère de la santé publique interviewé par téléphone la semaine dernière. Des personnes qui se sont portées volontaires n’ont pas attendu que le système en question soit mis en place pour rapporter sur le réseau social facebook leur expérience après quelques jours de prises du Tambavy. Vahombey Rabearison, dans une publication faite sur facebook le 27 avril dernier rapporte que, la prise de la potion a entraîné un certain déséquilibre sur « le système de son état de santé en général ». Ainsi, Vahombey Rabearison aurait été atteint d’une « bouffée de chaleur soudaine ». Un effet qui a été poursuivie par des « démangeaisons sur tout le corps » selon toujours son témoignage et qui aurait été suivi de « cauchemars ». D’autres personnes ont également rapporté des effets indésirables comme « la nausée, la céphalée ou encore le besoin d’uriner fréquemment ». Il conviendrait de noter que les personnes qui ont partagé ces vécues ont affirmé vouloir continuer la prise du Tambavy, mais que leur publication servirait à alerter les autorités compétentes sur la nécessité d’élargir le champ des « contre-indications ».

    Recueillis par José Belalahy .

    COMME TOUS LES FRANÇAIS NOUS MALGACHES AVONS TOUS ÉTÉ VACCINNES PETITS SANS SE POSER LA QUESTION ET LA POLIOMYÉLITE EST OFFICIELLEMENT ÉRADIQUÉ DU TERRITOIRE MALGACHE. La poliomyélite est une maladie très contagieuse provoquée par un virus (le poliovirus) qui envahit le système nerveux et qui peut entraîner en quelques heures des paralysies irréversibles. Depuis les années 60 cette maladie peut être prévenue grâce à des vaccins efficaces.
    Santé publique

    La poliomyélite éradiquée à Madagascar
    lundi 25 juin 2018 | Vavah Rakotoarivonjy
    Une bonne nouvelle en matière de santé publique. Le 21 juin dernier à Abuja, Nigeria, la Commission régionale de certification de l’éradication de la poliomyélite en Afrique a déclaré que la Grande île est officiellement « Polio Free », pays libéré de la poliomyélite.

    La cérémonie officielle, déclarant Madagascar « Pays Libre de la Poliomyélite », s’est déroulée dans l’après-midi de ce 24 juin, au Palais d’Etat d’Iavoloha, en présence, notamment, du Pr. Charlotte Ndiaye, Représentante de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à Madagascar, et du ministre de la Santé publique Harinirina Yoël Honora Rantomalala.

    Dans un communiqué de la présidence, le président Rajaonarimampianina a déclaré que « c’est une grande victoire ». « Il s’agit du fruit d’un travail acharné, une collaboration effective de l’ensemble du système de santé ». « Nous nous réjouissons tous d’une telle réussite, a-t-il déclaré, compte tenu de l’ampleur du travail effectué ». Le Chef de l’État n’a pas non plus manqué de saluer le dévouement dont ont fait preuve les milliers d’agents de santé engagés dans la guerre contre la polio. « C’est un noble service qu’ils ont rendu à la Nation », a-t-il souligné.

    Les partenaires de l’Initiative mondiale d’Éradication de la Poliomyélite dans le pays, à savoir l’OMS, la Polio Global Initiative, l’UNICEF, l’USAID, GAVI et Rotary International, ont félicité la Grande île pour cette avancée considérable en la matière et l’ont encouragé à poursuivre les efforts pour atteindre l’objectif mondial d’éradication, tout en remerciant les Comités Polio de Madagascar pour leur implication.

    Madagascar a présenté une première documentation auprès de cette institution en 2010, mais les conditions requises n’ont pas été remplies. Le pays est alors obligé de revoir toutes les procédures et les recommandations et de renforcer les stratégies pendant des années. Des cas de polio ont été encore recensés dans quelques régions. Le ministère de la Santé a multiplié les efforts pour que chaque enfant malgache soit vacciné dans toutes les régions. En 2017, Madagascar a été sélectionné à nouveau, pour présenter une documentation complète afin d’obtenir cette précieuse certification.

  • 17 mars à 13:45 | Besorongola (#10635)

    L’un des facteurs décisifs de la réussite de cette lutte contre ce fléau a été la détermination à réduire à zéro le nombre de cas de polio depuis décembre 2016. Une étape très importante est donc franchie en matière de santé publique dans le pays, mais il reste encore beaucoup à faire pour éradiquer des maladies que de nombreux pays au monde ne connaissent plus actuellement, à savoir la peste qui a causé des centaines de décès dans la Grande île l’année dernière.

    La coexistence de vaccins obligatoires et de vaccins recommandés est le reflet de l’histoire de la vaccination en France. Avant l’arrivée des vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, ces maladies représentaient de véritables fléaux, responsables à elles trois de plusieurs milliers de décès d’enfants par an en France. L’État a décidé de les rendre obligatoires afin de s’assurer que tous les enfants puissent y avoir accès et être protégés.

    Pour les vaccins introduits dans le calendrier des vaccinations à partir des années 1970, l’État a considéré qu’il n’était plus nécessaire de les rendre obligatoires car on pouvait compter sur l’adhésion forte de la population et des médecins pour assurer la vaccination de tous les enfants. Les vaccins recommandés sont donc tout aussi importants que les vaccins obligatoires ; ils sont simplement plus récents.

    Une couverture vaccinale insuffisante
    La couverture vaccinale correspond à la proportion de personnes vaccinées dans une population à un moment donné. Une couverture vaccinale élevée constitue un élément clé dans le contrôle des maladies infectieuses, permettant de protéger une population contre une maladie donnée.

    Ainsi, par exemple, l’élimination de la rougeole nécessite un niveau de couverture vaccinale de 95 % chez le jeune enfant. En France, ce niveau n’a jamais été atteint depuis l’intégration de cette vaccination dans le calendrier vaccinal, ce qui explique l’épidémie qui a provoqué des milliers de cas entre 2008 et 2011.

    Seule une couverture vaccinale élevée a permis l’élimination de la diphtérie et de la poliomyélite et la quasi- élimination des infections massives à Hæmophilus influenzae b, Hib.

    Les niveaux insuffisants de couverture vaccinale atteints pour la vaccination rougeole-oreillons-rubéole et contre le méningocoque C, ainsi que contre la grippe et l’hépatite B, sont à l’origine d’une morbidité et d’une mortalité résiduelles, que l’on peut considérer inacceptable, d’autant que les vaccins correspondant ont un profil de sécurité d’utilisation tout à fait satisfaisant.

    Augmenter ces couvertures vaccinales devrait être considéré comme une priorité de santé publique afin de prévenir la survenue de drames facilement évitables.

    Quels sont les vaccins qui sont devenus obligatoires ?
    En plus des 3 vaccins actuellement obligatoires :
    - la diphtérie,
    - le tétanos
    - la poliomyélite

    S’ajoutent :
    - l’haemophilius influenzae B (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites),
    - la coqueluche,
    - l’hépatite B,
    - la rougeole,
    - les oreillons,
    - la rubéole,
    - le méningocoque C (bactérie provoquant des méningites),
    - le pneumocoque (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites)

    En pratique, l’extension à 11 vaccins obligatoires représente 10 injections pour les enfants, étalées sur 2 ans. Au moins 70 % des enfants connaissent déjà ces 10 injections sur 2 ans et 80 % plus de 8 injections.

    • 17 mars à 20:39 | lé kopé (#10607) répond à Besorongola

      Merci pour votre éclairage assez convaincant , on attend celui de Turping pour le compléter .

    • 17 mars à 20:43 | lé kopé (#10607) répond à Besorongola

      Tsy lany olomanga ny Firenena , fa saingy tsy masina antaniny , ka voatery mamelombolo ny tany efa mandroso .Tsy manadino anefa , fa miezaka ny mitondra ny anjarabirikiny ho any Tany Ndrazana .

    • 18 mars à 00:02 | mamabe (#873) répond à Besorongola

      La variole (maladie virale) a été déclarée éradiquée en 1980 par L’OMS suite à une campagne de vaccination mondiale.
      Le BCG n’est plus obligatoire en France depuis 2007, mais fortement recommandé pour les enfants à risque élevé de tuberculose.
      La vaccination est l’un des plus grands succès de santé publique dans la réduction de la maladie et de la mortalité liées aux maladies infectieuses, tout en économisant les coûts de la santé.
      La réticence des autorités Malagasy au vaccin anti-covid est un délit de mise en danger de la vie d’autrui.

  • 17 mars à 14:02 | Besorongola (#10635)

    À Laure Verneau du Monde de poser la question, les Malgaches pourront-ils se faire vacciner contre le Covid-19 ? La question est loin d’être tranchée. Alors que les premières campagnes se mettent en place à travers le monde, les dirigeants de la Grande Ile se distinguent par leur scepticisme à l’égard de la vaccination. Le 26 novembre 2020 , la porte-parole du gouvernement, Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, a confirmé sur Radio France internationale (RFI) que son pays n’avait pas demandé à bénéficier de la « Covax Facility », un dispositif censé permettre aux pays à revenus faible et intermédiaire d’avoir accès aux vaccins.

    Madagascar, qui avait jusqu’au 7 décembre pour s’inscrire sur la liste des pays bénéficiaires, a préféré passer son tour. « Nous attendons de voir l’efficacité du vaccin dans les pays qui l’utiliseront en premier », a justifié la porte-parole du gouvernement. Des propos que s’efforce aujourd’hui de tempérer la directrice de cabinet de la présidence malgache, Lova Hasinirina : « Cela a été mal interprété, assure-t-elle. Nous sommes en phase d’observation. Il est important que les premiers résultats soient positifs rapidement pour que les pays reviennent à la normale. En attendant, Madagascar est ravie d’avoir un remède traditionnel pour prévenir un état d’aggravation du coronavirus et en guérir. »

    • 17 mars à 19:24 | Guybary (#11095) répond à Besorongola

      LA directrice de cabinet de la présidence a dit : "Il est important que les premiers résultats soient positifs rapidement pour que les pays reviennent à la normale. En attendant, Madagascar est ravie d’avoir un remède traditionnel pour prévenir un état d’aggravation du coronavirus et en guérir.", mais elle n’a pas dit ce que le pouvoir va faire entre-temps.

  • 17 mars à 14:29 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    « Nous attendons... , dixit le ministre de la santé

    La PROCASTINATION manarapenitra comme mode de gouvernement, est-ce responsable ?

  • 17 mars à 14:34 | arsonist (#10169)

    Prologue :

    J’ai toujours dit sur ce forum qu’il est inutile de discuter et encore moins d’échanger avec les foza , car leur champ de connaissances et de savoirs s’arrête au niveau de la classe de 3è du secondaire !
    Et j’ai comparé l’inutilité des éventuelles discussions avec les foza et de la vanité des éventuels échanges avec eux ,
    avec une insensée idée
    de participation de l’ AMSCR à un séminaire mondiale de pointe sur l’ ASDNLCMBS

    [AMSCR : Association des Marchands à la Sauvette de Cacahuètes dans la Rue ]
    [ASDNLCMBS : Apport des Systèmes Différentiels Non Linéaires dans le Classement des Mouvements Browniens Standards ]

    De fait , la besileo foza femelle couillue isandra (l’originelle , pas les copies actuelles !) ne m’avait-elle pas très souvent reproché de poster sur ce forum des textes qu’elle qualifiait de "misavoamboana" !
    Peut-être ces textes lui passaient-ils trop haut au-dessus de sa tête !

    Ce qui suit ci-après n’est pas de moi , arsonist .
    Mais ce sont des notes vraies et réelles pas trop compliquées que j’ai trouvées dans une bibliothèque spécialisée , en particulier dans le rayon consacré aux travaux de l’INSERM .

    A] Revenons à la covid19 !

    Il faut avouer que si les scientifiques avaient voulu saboter leur travail de recherche ils ne s’y seraient pas pris autrement.
    Bien aidés d’ailleurs par une mauvaise communication de la part des politiques et par les chaines d’information en continue [a parte : quelle plaie , celles-ci !] toujours promptes à provoquer de la division .
    Il suffit de le dire et d’accompagner ses propos par un étonnement sur la rapidité de la mise au point d’un vaccin pour que des milliers, voire des millions d’internautes s’improvisent biologistes expérimentés et déversent des monceaux de bêtises incohérentes [encore un a parte : tels des foza !] sur les chaînes de radio et de TV ainsi que sur les forums et les réseaux sociaux .

    B] Voyons !
    D’abord ! Qu’est-ce qu’un ARNmessager ?

    Notre génome contient le plan de fabrication de chacune des protéines dont nos cellules peuvent avoir besoin pour exister, fonctionner... et nous faire vivre !
    Ces plans – nos gènes – sont donc gardés bien à l’abri, à l’intérieur du noyau cellulaire.
    Mais les usines qui synthétisent les protéines – les ribosomes – sont quant à elles situées à l’extérieur de ce noyau.
    Dès lors, la fabrication des protéines n’est pas réalisée à partir des plans originaux, mais en s’appuyant sur leur « duplicata » : les ARN messagers (pour acide ribonucléique messager).

    Ainsi, sans entrer dans les détails, lorsqu’une cellule a besoin d’une protéine, le plan de fabrication de cette dernière est "photocopié" – les scientifiques disent que son "gène" est "transcrit".
    La copie ainsi générée – un ARN messager – est ensuite exportée hors du noyau et rejoint les ribosomes où elle permet la synthèse de la protéine demandée.
    Très instable et fragile, cette copie est ensuite rapidement détruite.

    Des chercheurs ont eu l’idée de détourner ce système pour mettre au point des vaccins.

    C] A quoi sert un vaccin ?
    Et en quoi les vaccins à ARN messager sont différents des vaccins classiques ?

    (i) Le vaccin classique repose sur l’administration d’un agent infectieux atténué ou inactivé ou bien sur celle de certaines de ses protéines.
    L’objectif est de déclencher une réponse immunitaire dirigée contre le pathogène, associée à la production de cellules mémoires qui nous protégeront en cas d’infection ultérieure.

    (ii) Avec les vaccins à ARN messager, l’idée est de laisser nos cellules fabriquer elles-mêmes le composant contre lequel notre organisme va apprendre à se défendre.
    Concrètement, il s’agit d’administrer un ARN messager qui correspond au plan de fabrication d’une protéine du microbe ciblé, qui ne risque pas de nous rendre malade mais contre laquelle l’organisme va s’entraîner à lutter.
    Adressée directement aux ribosomes, sans passer par le noyau des cellules, cette molécule ne peut en aucun cas interagir avec notre génome ni conduire à son altération : rien à voir avec une thérapie génique ou la création d’un OGM !

    Epilogue :

    A moins d’être malhonnête , on ne peut pas ignorer que
    les fonctionnements respectifs des ces deux sortes de vaccins , d’une part
    et ceux d’une tisane ou d’une gélule ingurgitée par voie orale , d’autre part
    n’ont absolument rien avoir de commun .
    Absolument rien !

    Les responsables gasy
    qu’ils soient foza ou pas
    et quel que soit leurs convictions philosophique ou religieuse ou morale ou ... que sais-je encore
    doivent informer et éclairer avec neutralité les populations gasy
    de l’état actuel du monde sous la covid19
    et des moyens existants pour s’en protéger .

    Et surtout ils ne doivent pas imposer à quiconque un moyen de défense .
    Mais surtout aussi ils doivent laisser librement chaque adulte mûr choisir le moyen qu’il veut
    pour se protéger lui-même et les mineurs sous sa responsabilité perso .

  • 17 mars à 14:58 | diego (#531)

    Bonjour,

    Le ministre de la santé fait peur.

    C’est un professeur !

    Et on n’entend pas l’avis du monde de la santé :

    - pour ou contre le vaccin ?

    Tous les pays se battent pour obtenir les vaccins disponibles, mais le ministre de la santé et les autorités politiques malgaches continuent à faire à la population malgache que Madagascar possède un remède miracle pour soigner un nouveau virus qui ne cesse de muter.

    Une mentalité qui fait peur.

    Par ailleurs, les hommes politiques et les élites malgaches ont exactement les mêmes attitudes avec tout ce qui touche la science :

    - la politique est une Science, et elle doit être avant tout Conceptuelle.

    On nage dans la bêtise.

    • 17 mars à 18:20 | lanja (#4980) répond à diego

      Ce professeur illustre parfaitement les intellos oranges qui gravitent autour du président,
      tous les secteurs sont malheureusement pollués : médecine, économie, infrastructure...la situation actuelle du pays n’étonne pas.
      Pour revenir sur le sujet, je ne sais pas s’il s’agit encore d’être pour , ou d’être contre le vaccin,
      A mon avis, il s’agit de question de liberté, pourquoi les gens qui veulent se faire vacciner ne peuvent pas le faire ?

  • 17 mars à 15:28 | kartell (#8302)

    Il faudra désormais que les complotistes de l’astrazeneca se trouvent d’autres arguments/ prétextes et que la communication du pouvoir d’autres motifs pour justifier de leur « wait and see » cache-poussière ou cache-misère !...
    https://www.huffingtonpost.fr/entry/covid-19-et-astrazeneca-quest-ce-quune-thrombose_fr_605077aec5b6264a8fb6b872

  • 17 mars à 15:41 | Isandra (#7070)

    Selon Didier Raoult, "tout est une question de rapport bénéfice-risque en médecine". "En pratique, le vaccin fait partie de notre arsenal. Certains des vaccins marchent presque toujours très bien dans notre histoire (tétanos, maladies de l’enfance). Mais dans les maladies dans laquelle l’immunité est mauvaise, les vaccins sont soit impossibles, soit relativement peu efficaces. Le vaccin contre la grippe, s’il était éradicateur, depuis le temps, on le saurait. Il aide, il diminue (...) mais on sait bien que ce n’est pas un vaccin parfait. Le virus de la grippe mute, change, le vaccin marche de moins en moins bien au fur et à mesure qu’on vieillit. Et donc tous les dix ans, le pourcentage de gens protégés par la vaccination diminue (...)"

    Pour Didier Raoult, il faut se concentrer sur "ce que l’on sait faire : soigner les malades". Et les gestes-barrière.

    Nous ici, on soigne les malades avec le CVO, alors que lui, ils soignait ses patients avec la chloroquine,...mais, le principe, c’est le même.

    • 17 mars à 15:44 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Encore Raoult :

      "La question est plutôt quel est le bénéfice et quel est le risque ?" de la vaccination contre le Covid. "Le bénéfice : pour l’instant, les conditions dans lesquelles le vaccin a été testé correspondent aux souches qui ont été testées. Est-ce qu’alors que l’infection naturelle ne protège pas contre les mutants circulant, la vaccination pratiquée avec les virus qui circulaient à ce moment-là, va protéger avec les virus qui circulent maintenant ? C’est une question à laquelle je ne sais pas répondre (...) Mais si ça peut diminuer la circulation d’un certain nombre de variants, tant mieux ! On fera le point au bout d’un moment. Pour l’instant, ce point-là, on ne peut pas le faire. Il faut du temps pour le faire".

      "La deuxième question : est-ce qu’il y a un risque ? Je pense que la plupart d’entre eux (les vaccins) ne présentent pas de risques à court terme. À moyen-long terme, personne ne peut le savoir sur des formes nouvelles (...) On a évalué les effets secondaires qui ne sont ni plus ni moins que ceux des autres vaccins : il ne s’est pas passé de choses extraordinaires. Je ne vois pas le risque qu’ils comporteraient (...) Mais est-ce que c’est la baguette magique qui va arrêter l’épidémie ? Je ne le crois pas non plus".

    • 17 mars à 15:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      "Il faut se concentre sur ce qu’on sait faire : soigner les malades."

      « Vita Malagasy ». Pour l’heure, Madagascar s’en tient aux protocoles de traitement et de prévention utilisés depuis le début de la pandémie. À savoir, l’utilisation des remèdes « Vita Malagasy » à base d’artémisia, qui sont le Tambavy CVO et le CVO Plus gélule. D’ailleurs, selon une source proche du Ministère de la Santé, le CVO Plus gélule figure désormais dans le protocole de traitement des malades du coronavirus au niveau des centres hospitaliers." Midi.

    • 17 mars à 18:07 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      Une enquête de Libération a révélé ce mercredi que chaque visite à l’IHU de Marseille de Didier Raoult avait été facturée 1 264 euros. La somme est celle demandée pour une hospitalisation de jour mais la prise en charge décrite par les malades concernés ne correspondrait pas à cette formule.
      Plusieurs malades ayant été traités à l’Institut Méditerranée infection (IHU) de Marseille en 2020 rapportent avoir dû régler 1 264 euros pour chacune de leur visite. Certains se sont rendus trois fois dans l’établissement dirigé par Didier Raoult pour une note avoisinant donc les 3 800 euros au total, révèle une enquête de Libération publiée ce mercredi 10 mars.

      Une prise en charge d’une dizaine de minutes
      Le montant à régler correspond au tarif d’une hospitalisation de jour (HDJ). Un témoin interrogé par le quotidien a indiqué avoir à chaque fois passé "dix minutes pour faire les prises de sang, trois minutes trente pour faire l’électrocardiogramme, et cinq minutes la consultation pour la délivrance de l’hydroxychloroquine, et voilà".

    • 17 mars à 18:09 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      Une enquête de Libération a révélé ce mercredi que chaque visite à l’IHU de Marseille de Didier Raoult avait été facturée 1 264 euros. La somme est celle demandée pour une hospitalisation de jour mais la prise en charge décrite par les malades concernés ne correspondrait pas à cette formule.
      Une prise en charge d’une dizaine de minutes
      Le montant à régler correspond au tarif d’une hospitalisation de jour (HDJ). Un témoin interrogé par le quotidien a indiqué avoir à chaque fois passé "dix minutes pour faire les prises de sang, trois minutes trente pour faire l’électrocardiogramme, et cinq minutes la consultation pour la délivrance de l’hydroxychloroquine, et voilà".

    • 17 mars à 19:31 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      >>Nous ici, on soigne les malades avec le CVO, alors que lui, ils soignait ses patients avec la chloroquine,...mais, le principe, c’est le même.<<

      C’est FAUX et archi FAUX ! Votre vomi-ssure est incomplète ! Comme votre cer-velle ?

      Les Pr Philippe Brouqui, Pr Jean-Christophe Lagier, Pr Matthieu Million, Pr Philippe Parola, Pr Didier Raoult et la Dr Marie Hocquart ont annoncé sur le site de l’Institut Hospitalo-universitaire Marseille infection de la Timone leur volonté de traiter sans AMM tous les patients fébriles qui seraient positifs au COVID-19 avec une association d’hydroxychloroquine (200 mg x 3 par jour pour 10 jours) et d’Azithromycine (500 mg le 1er jour puis 250 mg par jour pour 5 jours de plus).

      Vous êtes au niveau des énarques qui bousillent la France !

    • 17 mars à 20:32 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ Stomato
      L’avenir a toujours donné tort voir a ridiculisé les inventeurs de poudre de perlimpinpin et autre théorie complotiste ...
      Aujourd’hui, nous assistons à leurs atterrissages des plus difficiles pour tenter de recoller avec une réalité qui est en train de les ringardiser ...
      Petit à petit, l’amnésie va les gagner et demain, il sera difficile de leurs faire avouer leurs impostures car eux pensent qu’ils ne trompent jamais, ils auraient la science infuse de plein-droit, voir de droit-divin !....

    • 18 mars à 07:18 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Oui, vous avez trouvé le faux exemple pour Foza, sachez tout simplement que Didier Raoult ne fabrique pas , ne vend pas de chloroquine, et qu’il a même admis finalement l’inefficacité de ce remède, il s’est basé sur quelques rapports d’études non fiables, ici, le seul fait de retarder la vaccination, vous sacrifiez d’avantage l’économie pour quelques années de plus, encore de coup dur pour le tourisme , mais visiblement, çette réflexion dépasse les fozas

  • 17 mars à 16:16 | Jacques (#434)

    " Comme cela a été décidé en conseil des ministres, nous attendons les résultats des investigations relatives à l’utilisation des vaccins, mais nous ne les refusons pas. "

    C’est donc le ministre de la santé qui parle ainsi.

    De quels résultats d’investigations parle-t-il donc ? Madagougou, sous l’étreinte du bokassa gasy, avait-il prescrit une enquête quant à la fiabilité des vaccins qui sont aujourd’hui disponibles ? Bien sûr que non, il n’a pas les moyens intellectuels pour cela, pas plus d’ailleurs qu’il n’en a pour démontrer l’efficacité de sa pisse-mémée. On fait mine d’adopter une posture d’attente afin d’écarter toute sorte d’arrière-pensée négative sur le CVO et pour, in fine, accepter la vaccination. Seulement voilà, puisque le bokassa gasy a refusé le dispositif Covax, une éventuelle campagne de vaccination coûtera la peau des fesses pour le pays et, nul doute, pas d’autre moyen que de faire à nouveau la manche auprès des bailleurs internationaux.

    " La prise préalable de la décoction CVO a contribué à la réduction du nombre des cas graves. Le plus important, explique-t-il, est le renforcement du système immunitaire à travers notamment l’alimentation et la prise de responsabilité de tout un chacun dans le respect des gestes barrières. "

    Et puis quoi encore...

    " Nous avons les équipements, les matériels, les médicaments, les tests, le personnel de santé et les centres de soins. "

    On bavasse comme d’habitude, à l’instar de Risara baomba. Du vent, quoi.

    • 17 mars à 21:11 | lé kopé (#10607) répond à Jacques

      Cet Officier Général , qui se vante d’avoir parcouru les grandes écoles militaires de la planète (USA ,et France ), en mentionnant une école de guerre , me semble avoir oublié ses prérogatives .Avec son classement au protocole , sa décision de faire des déclarations sur la situation sanitaire est tout simplement une... hérésie , pour ne pas dire une imposture .Après avoir traité l’opposition d’ignares (Dondrona ), il devrait se poser des questions sur son affirmation que durant la transition , des BOMBES ont éclaté partout . Sil n’arrive pas à faire une différence entre une bombe ,et des pétards , sa formation laisse à désirer ...Il a dû être à côté du radiateur , pour se protéger du froid hivernal , dans ces Pays , où il a fait ses formations .

  • 17 mars à 17:19 | detana (#9421)

    Que ce gouvernement attende serait en fait certainement une bonne solution. Avant qu’un vaccin soit administré à la population, plusieurs étapes sont nécessaires et ont jusqu’à présent toujours été respectées.
    Il faut de nombreuses années, au moins 9 à 10 ans, en moyenne 12, pour arriver à la commercialisation d’un vaccin. Entre temps, beaucoup de candidats-vaccins sont abandonnés.

    Les essai précliniques
    Les vaccins sont d’abord étudiés en laboratoire et testés chez l’animal. Cette étape indispensable ne préjuge pas des résultats chez l’homme.

    Les essais cliniques
    Les essais cliniques, chez l’homme, comprennent trois phases successives qui correspondent à des objectifs différents.

    La phase I (innocuité) dure de un à deux ans. Elle a pour objectif de déterminer
    - > L’innocuité du candidat-vaccin chez l’homme : provoque-t-il des effets indésirables sérieux ?
    - > Sa tolérance : comment le corps réagit-il au produit ?
    - > Son immunogénicité : le candidat-vaccin génère-t-il une réponse immunitaire ?

    La phase IIA (immunogénicité et dosage) dure de un à deux ans. Les essais sont réalisés sur un très petit nombre de volontaires.

    On continue à vérifier la tolérance et l’innocuité du candidat-vaccin.
    On continue à surveiller son immunogénicité.
    On cherche à établir la dose optimale de vaccin à utiliser.
    La phase IIB, encore appelée « preuve de concept » ou « validation de principe », dure de deux à cinq ans. Les essais sont réalisés sur un nombre plus élevé de volontaires et ont pour objectif de déterminer si :
    - > Le vaccin procure bien une protection durable contre l’infection
    - > La stratégie vaccinale (A quel moment, quelle dose, quelle fréquence adopter ?) est susceptible de fonctionner pour réduire le risque de transmission du pathogène.

    Un essai de phase III est envisageable
    La phase III (efficacité et bénéfices/risques) dure de trois à cinq ans. Des essais testent sur des centaines, voire des milliers, de personnes le rapport bénéfices/risques du vaccin. Ces études pivots permettent de définir les conditions et les précautions d’emploi du vaccin et, à terme, de poser des demandes d’autorisation de mise sur le marché auprès des agences du médicament.

    Deux étapes de recherche peuvent être associées (essai de phase I/II par exemple), ce qui permet d’accélérer un peu le processus.

    Les Agences du médicament examinent l’ensemble des éléments disponibles, autorisent ou non la commercialisation, définissent le cadre et les conditions d’utilisation du vaccin.

    Le CTV élabore la stratégie vaccinale (quelles populations vacciner) en fonction des données épidémiologiques, des études bénéfice-risque individuel et collectif et d’études médico-économiques. Il propose aussi des adaptations pour la mise à jour du calendrier vaccinal.

    Quand un vaccin est commercialisé, il entre en phase de pharmacovigilance, parfois appelée phase IV. Patients et médecins sont incités à déclarer des effets secondaires non signalés aux instances de surveillance (en France, l’ANSM). Cette phase dure tant que le vaccin reste commercialisé.

    Pour conclure, ces vaccins anti covid ont été mis sur le marché après la phase 1 et 2 laquelle n’a même pas duré le temps normalement nécessaire.
    Ce qui sous entend que nous sommes en phase 3 et que les vaccinés actuels sont des cobayes. Personne ne connaît les effets secondaires qui auront lieu dans les deux à cinq ans.
    Bonne chance à eux.

    • 17 mars à 17:25 | Mahitsy (#11156) répond à detana

      koa dia miandrasa izany i Datana 9 na 10 taona e ! raha mbola velon’aina.
      Maninona moa raha miteny tsotra hoe manaonao foana ny mpitondra izay manao vakisiny ny vahokany fa i niveau T9 no tena mahay e !

    • 17 mars à 18:23 | Isambilo (#4541) répond à detana

      Non, la phase 3 a été réalisée pour tous les vaccins utilisés actuellement.
      Votre raisonnement tient pour les situations normales, quand il n’y a pas d’urgence vitale au niveau planétaire et que les moyens financiers, techniques et humains (y compris les personnes acceptant d’être testées) sont limités.
      Nous sommes dans un cadre inédit et les moyens sont exceptionnellement énormes.
      Les effets secondaires de tout médicament peuvent apparaître plusieurs années plus tard. S’il fallait attendre l’inventaire des effets secondaires, il n’y aurait plus personne lire cet inventaire.
      Vous semblez ignorer qu’internet existe un peu partout.

    • 17 mars à 18:47 | arsonist (#10169) répond à detana

      "detana" semble ne pas être mis au courant des avancées en soins médicaux obtenus par les applications et l’exploitaion des découvertes et nouvelles connaissances , fruits des résultats des recherches de pointe en biologie cellulaire , concernant en particulier l’ARNmessager .

    • 17 mars à 21:15 | lé kopé (#10607) répond à detana

      D’après vos démonstrations , tous ceux qui se sont vaccinés sont des morts , ou des malades en sursis . Si c’est c’est votre choix , n’espérez pas voyager , car ce vaccin sera le sésame pour vos déplacements futurs .Boire ou conduire , il faut choisir ...

    • 17 mars à 23:48 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à detana

      @Detana,
      C ’est depuis le début de la pandémie qu’on parle de vaccins. En fait, la SARS qui fait partie de la famille du covid a commencé il y a presque 10 ans je crois et les études sur les vaccins ont commencé depuis.

      Je suis d’accord qu’on est peut être dans la phase d’adaptation de ces vaccins originaux, mais plus dans la phase d’études. C’est sûr que les risques ne sont pas nuls vu qu’on n’a pas assez de recul mais de là à dire qu’il faut laisser mourir les gens sans rien faire en attendant...

    • 18 mars à 00:10 | lysnorine (#9752) répond à detana

      WHY SHOULD CURRENT COVID-19 VACCINES NOT BE USED FOR MASS VACCINATION DURING A PANDEMIC ?
      Re detana 17 mars à 17:19 |
      « les vaccinés actuels sont des cobayes. Personne ne connaît les effets secondaires qui auront lieu dans les deux à cinq ans.
      BONNE CHANCE À EUX . »

      Asa izay mba hevitry ny Malagasy tompon-tany ambony fahaizana amam-pahalalana amin’ity FAMPITANDREMANA mikasika ny vaksiny fanefitra ny COVID-19 ity, izay kendrena ny HANINDRONANA AN-KERINY ny sarambaben’ny Vahoaka Malagasy ! Mazava ho azy fa ny VITSY dia VITSY an’isa amin’ny mponina miisa sahabo ho 28 tapitrisa ka mivezivezy mankany am-pitan-dranomasina no voatery mitsindrona.

      WHY SHOULD CURRENT COVID-19 VACCINES NOT BE USED FOR MASS VACCINATION DURING A PANDEMIC ?

      VACCINES SUMMIT OHIO 2021

      March 1-3, 2021
      Ohio, USA
      G. Vanden Bossche, DVM, PhD
      Independent Vaccine Research Consultant
      https://www.naturalnews.com/files/Concern-Covid-19-Mass-Vaccination-Geert-Vanden-Bossche.pdf

      “THE MORE WE USE THESE VACCINES FOR IMMUNIZING people in the midst of a pandemic, THE MORE INFECTIOUS THE VIRUS WILL BECOME. With increasing infectiousness comes an increased likelihood of viral resistance to the vaccines. It’s not exactly rocket science, IT’S A BASIC PRINCIPLE TAUGHT IN A STUDENT’S FIRST VACCINOLOGY CLASS : One shouldn’t use A PROPHYLACTIC VACCINE in populations EXPOSED TO HIGH INFECTIOUS PRESSURE (which is now certainly the case as multiple highly infectious variants are currently circulating in many parts of the world). [...]

      I am beyond worried about THE DISASTROUS IMPACT this would have ON OUR HUMAN ‘RACE’. Not only would people lose vaccine-mediated protection but also their precious, variant-nonspecific (!), innate immunity will be gone (this is because VACCINAL ANTIBODIES OUTCOMPETE NATURAL ANTIBODIES for binding to Covid-19, even when their affinity for the viral variant is relatively low).

      I’ve alerted all responsible health and regulatory authorities, including WHO, CDC, FDA etc. and have asked to consider my concern and to immediately open the discussion about THE DISASTROUS CONSEQUENCES ANY FURTHER IMMUNE ESCAPE OF COVID-19 would have.

      I know, of course, that CURRENT MASS VACCINATION CAMPAIGNS ENJOY VIGOROUS AND WORLD-WIDE SUPPORT FROM A MULTITUDE OF DIFFERENT PARTIES/ stakeholders. However, unless I am proven wrong, this cannot be an excuse for ignoring that mankind MAY currently BE TRANSFORMING a QUITE HARMLESS VIRUS into AN UNCONTROLLABLE MONSTER. I’ve never been that serious about a statement I made

      WHY SHOULD CURRENT COVID-19 VACCINES NOT BE USED FOR MASS VACCINATION DURING A PANDEMIC ?

      – PROPHYLACTIC vaccines are for use in…a conventional prophylactic setting, NOT in a pandemic setting .
      Prophylactic vaccines should be administered BEFORE INFECTIOUS EXPOSURE
      to :
      - ensure full-fledged protection
      - prevent exacerbation of disease (cfr. Ebola – ring vaccination)
      - prevent immune escape and hence, enhanced infectiousness or
      even, resistance to the vaccine
      • Several cases of severe disease due to highly infectious variants have already occurred in young people
      • Several cases of FULLY COVID-19 VACCINATED PEOPLE SHEDDING HIGHLY INFECTIOUS VARIANTS HAVE ALREADY BEEN REPORTED (some of which have even developed mild symptoms)
      [...]

      Current Covid-19 vaccine technologies
      • All of them are targeted at INDUCING SPECIFIC ABS [Abs : Antibodies] TO S-PROTEIN (S1- RBD), so NONE OF THEM PREVENTS VIRAL REPLICATION if Abs are too low in concentration or affinity
      Are they SAFE ?
      - yes, at the level of the individual
      - ABSOLUTELY NOT, FOR HUMAN POPULATIONS EXPOSED TO COVID-19 PANDEMIC
      • Are they EFFICACIOUS for protecting against disease ?
      - yes, at the level of the individual
      - ABSOLUTELY NOT, FOR HUMAN POPULATIONS EXPOSED TO COVID-19 PANDEMIC
      [...]

  • 17 mars à 19:36 | lanja (#4980)

    Ilzaon ny afrikanina ilay TGV gasy mirefarefa any anaty tambavy organics , efa 14 MILLIONS DE DOSE ny vaccin lasa any Afrique. efa 736.000 no nampiasaina , fa ny eto , aiza ? mbola manao observation hono ny foza mianakavy kanefa ny OLONA nigoka CVO teto aza tsy hainy akory ny manao observation azy, izany VE no ho sangany aty afrika, izany VE no hamonjy ny hafa, tsy mahalala menatr olona , mifoka artémisia dia mirediredy

  • 17 mars à 20:47 | Shalom (#2831)

    Tsy adino velively ny Velirano miseho isan’andro : Aoka tsy ho adino ny tsiahy mahazatra sy zava-misy marina mikasika ny raharaham-pirenena :
    Ireto ny toe-javatra tsy mbola mazava ka handrasana ny tohiny :

    - MBS : notapahina ny fifanarahany tamin’ireo orin’asa telo tsy miankina
    - Ireo mpikaraman’ady "serbes"
    - Kianjan’ny Demokrasia
    - 26 janoary 2009
    - 07 febroary 2009
    - Bonbon sisety
    - Resaka doublon
    - Gadra tany Farfangana
    - Fitaovam-piadiana naiditra antsokosoko
    - Ireo gros bras vahiny (mercenaires)
    - Ilay fiara Escalade naiditra an-tsokosoko
    - Miaramila tany Amparafaravola
    - Ecrans plats (MinInter)
    - Resaka Rolly Maercia
    - Volamena tatsy Morisy
    - Volamena tatsy Comores
    - Satro-boninahitra Ranavalona
    - Volamena 73,5 kilao
    - Fanodinkodinana ny fanampiana COVID-19
    - Ny vidin-tsolika
    - Ny delestazy
    - Ny rano maloto
    - Orinasa madinika mpanao làlana tsy voaloan’ny fitondrana ny volany
    - Tifitra ny 18 febroary, mpianatra maty tatsy Toamasina
    - Varotra ny Nosy Mitsio
    - Fifanekena amin’ny sinoa
    - Vy any Soalala
    - Tsy fandoavana ny vatsimpianarana 4 volana miampy fitaovana ho an’ny mpianatry ny anjerimanontolo Toamasina
    - Tsy fandoavana ny karama 4 volana an’ny mpiasan’ny anjerimanontolo Toamasina
    - Ny GRAPHITE tsy hita izay mba nahasoa ny vahoaka malagasy
    - Ny Hazan-dranomasina lasan’ny vahiny ka mivanaka ny mpanjono malagasy

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

  • 17 mars à 20:48 | Shalom (#2831)

    Tsy adino velively ny Velirano miseho isan’andro : Aoka tsy ho adino ny tsiahy mahazatra sy zava-misy marina mikasika ny raharaham-pirenena

    TRAGEDIE DU ROI CHRISTOPHE (DJ TSY AMPY SOLAITRA)

    IZA AMIN’IRETO ARY NO TANTERAK’I DJ Roi Christophe ?

    Valin-teny tsotra no angatahina : vita, tsy vita na mbola tsy vita.
    Mijanona ity lalao ity rehefa miala eo amin’ny toerany io fitondrana fopla io.

    - Fidinan’ny vidin-tsolika @ antsasany
    - Fanagadrana izay mitsikera ny fitondrana
    - 200 000 ar ny karama farany ambany
    - Bulding marobe
    - 50 000 logements
    - 4x4 afaka mananika tendrombohitra
    - Drônes miady amin’ny dahalo
    - Miami
    - Côte d’Azur
    - Parking EPP
    - Tanamasoandro
    - Piscine olympique
    - Puce-n’omby
    - Tramway
    - Fambolena Coton Tuléar
    - Paris (Antsihanaka)
    - Fizarana tany 1ha isan’olona
    - Angidimby 10
    - Fitaovana manara-penitra ho an’ny miaramila
    - Fiakaran’ny vidin’ny lavanily
    - Panneaux solaires anti-delestage
    - Angovo sy rano ho an’ny daholo be mora vidy
    - Fampianarana maimaim-poana
    - Fahasalamana ho an’ny daholo be tsy an-kanavaka
    - Asa ho an’ny rehetra
    - Indostria ho an’i Madagasikara
    - Ny vehivavy sy ny tanora ho an’ny ho avy
    - Fahampiana sy fahaleovantena ara-tsakafo
    - Fitantanana ny harena voa-janahary an’i MAdagasikara
    - Fitantanana manan’andraikitra ny faritra
    - Ny spoaro, rehereham-pirenena
    - Ady amin’ny kolokolo
    - Làlana Ambilobe Vohémar, Tetezana Ampasika, Anosizato, RN44 izao indray autoroute Tanà Toamasina
    - Orin’asa isaky ny faritra 22
    - Tranomaizina manokana ho an’ny mpanao kolikoly
    - Kit scolaire + feutre (???)
    - Comptoir d’Or de la BFM
    - Karaman’ny filou isam-bolana homena ny faritra
    - Ho foanana ny sénat
    - Oniversite isam-paritra
    - Karniem-pokotany misy "CODE BARRE" manara-penitra
    - Ravalomanana no filohan’ny mpanohitra
    - GasyCar
    - Kianja manara-penitra
    - Téléphérique (Sans budget, sans étude d’opportunité) MERCI LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)
    - Ozinina momba ny fambolena any Itasy
    - Drônes
    - RN 13 : si je ne termine pas la réhabilitation de cette route, je ne ferai plus de politique
    - La plus grande cimenterie d’Afrique
    - Usine éthanol Ambilobe
    - Locomotives FCE avec les Wagons ...
    - Flyover Antananarivo andrefana
    - Ordinateur par Fokontany
    - Handrakotra ala an’i Madagasikara (Guiness record fambolen-kazo)
    - Tsy andoavambola ny fampianarana eny amin’ny fanabeazana fototra (maro ny nikatona satria tsy mandray karama ny mpampianatra FRAM )
    - Digitalisation bourses d’études
    - Plan Marshall
    - Iles Eparses

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

  • 17 mars à 21:15 | Shalom (#2831)

    Mbola mamerina ny fampatsiahivana ny zava-nisy ihany ny tenako mba hialana amin’ny tsaho fanelin’ny foza kaondrana tsy ampy solaitra :

    Be loatra ny resaka mandeha eto momba an-dRavalomanana koa dia mba manisy izay fantatro ihany koa ny tenako.

    Fanontaniana :
    Inona no nisy raha nandray fitondrana Ravalomanana ?
    Toe-javatra telo loha no tiako avoatra mba hitaritako ny fandinihan’ny mpamaky momba izany.

    1- Ho an’ireo mpanjifa sy ireo te- hanjifa :
    Tamin’ny voalohany dia nanome 1 taona Ravalomanana ahafahan’ireo mpandraharaha, mpanjifa manafatra fitaovam-pamokarana tsy handoavana fadintseranana.

    Fanontaniana : Firy ny malagasy mpandraharaha sy mpanjifa na olona mikasa ny hanjifa no nanararaotra izany fahalalahana izany kanefa ny banky afaka nampindram-bola tamin’ny vidiny ambany dia ambany ary teo ihany koa ny fanampian’ny fanjakana azo nangatahana ?

    Valiny : Vitsy dia vitsy fa ny karana no nanararaotra ka nahatonga an-dRavalomanana niteny hoe : tsy azoko mihitsy hoe nahoana no tsy nanararaotan’ny mpanam-bola malagasy ny fanafarana fitaovam-pamokarana, saingy tsy nasiana fanavahana izany na dia nampalahelo azy ny hoe ny karana no nanararaotra.

    2- Fitaovam-pamokarana :
    Nanao antso Ravalomanana fa hovarotana ny trano fampiasa (Hangar) an’ny Compagnie Marseillaise sy ny Compagnie Lyonnaise de Madagascar teo aloha ary naniry izy ny mba ho mpandraharaha sy mpanjifa malagasy no hividy izany.

    Fanontaniana : nahoana no tsy nisy malagasy nikasa ny hividy ireny toerana ireny fa karana avokoa ireo nitolotra hividy izany ?

    Valiny : satria nomen’ny karana vola ny malagasy dia tsy nividy ka namela ny karana hanao izany. Tezitra Ravalomanana koa dia novidiany ireo trano ireo ary lasa Magro ny ankamaroany. Hoy izy : Malagasy no niriko handray ireo fa tsy ny karana. Teo no nanomboka ny disadisa teo amin’ny karana sy Ravalomanana

    3- Resaka MAGRO :
    Fantatsika fa teo am-pelatanan’ny karana ny toe-karena malagasy (na mandrak’ankehitriny aza). Namporisika ny resaka fambolena Ravalomanana ary indrindra ny resaka vary.
    Teo am-piandrasan’izany anefa dia nanjakazaka tamin’ny fanafarana ny karana sy ny tonta-kely ka norotorotoron’ireo ny resaka PPN (zavatra ilain’ny be sy ny maro an-davan’andro : vary, menaka, siramamy sns …).
    Niteny tamin’izy ireo Ravalomanana hoe : tsy mety izao fakana tombony miaompampana ataonareo izao ka ahidino ny vidin’ireo entana ireo.
    Tsy nety ny karana sy ny tontakely malagasy fa mbola nanaoy ny fanaony.
    Toa izany koa ny fividianana ny vokatry ny tantsaha izay vidin’ireo mora dia varotany lafo.

    Vokany ?
    Toe-karena no resahina ary mifaninana ny mpandray anjara amin’izany toe-karena izany.
    Tsy noraran-dRavalomanana ireo karana sy tontakely tamin’ny fomba fanaony ; etsy an-kilany anefa dia nasainy niditra tamin’ny fanafarana ireo zavatra ilaina isan’andro ireo ny MAGRO ary namidin’i MAGRO tamin’ny vidiny mirary izany - milamina sy mandray ny tombony ny VAHOAKA.
    Ny fividianana ny vokatry ny tantsaha ihany koa dia novidin’i MAGRO tamin’ny vidiny ambony ary novarotany tamin’ny vahoaka tamin’ny vidiny mora.

    Kentsoka sempotra ny karana sy ny tontakely zatra mangoron-karena satria tsy afaka nanao ireo tombony mihaompampana intsony ka hany herin’ireo : NANAKANTONA ny orin’asany.

    Izay no zava-nisy fa tsy marina velively ny filazana hoe NIDIN-DRAVALOMANANA NY ORIN’ASAN’NY MPIFANINANA TAMIN’I MAGRO.

    Toa izay ny zava-niseho tamin’ny ankamaroan’ireo sehatra nisy teto amintsika ka nahatonga an-dRavalomanana nanao io karazana "dumping" io ; ny antony hoy aho dia satria ny vahoaka no nojereny voalohany ary ny tarigetrany dia ny hoe : raha ny vahoaka no manana ny ampy isan’andro, tsy hitako izay tsy hampandroso an’i Madagasikara.
    Koa tsy ny fitadiavana tombony mihaompampana no hampandroso ny vahoaka fa ny fandanjana izany amin’ny fahafahany mividy.

    Resaka toe-karena no jerentsika eto. Diso Ravalomanana raha toa ka tsy nampitandrina ireo karana sy mpanjifa malagasy zatra mangoron-karena izy. Koa na efa nametrapetra izany aza izy dia tsy nohainon’ireto teo anoloany.

    Iza no nandray ny vokatr’izany ? NY VAHOAKA.
    Iza no tsy faly tamin’izany ary manely ny tsaho fanenjehana azy mandrak’androany ? Ny karana sy ny malagasy mpambotry tontakely mpampijaly ny Ambanilanitra.

    Tsarovy ihany koa fa tamin’ny fisian’ny fanonganam-panjakana tamin’ny 2009 dia NANANA AMBIM-BAVI NY FANJAKANA MALAGASY ARY IZANY NO NOVANTANIN’NY MPANONGANA SY NY TETEZAMITA.

    Hamaranako azy dia averiko ny teniko im-polo-kely efa hatramin’ny taona 2006 tany ho any hoe : Fa maninona no tsy nahitana entana novokarin’i TIKO (oron’asa MALAGASY) eny amin’ireny orin’asa sy tranom-barotra tazonin’ny karana na misy volan’ny karana ireny ?
    Orin’asa malagasy ny TIKO.

    Izay no zava-nisy f’aza ahodina amin’ny lainga MANARA-PENITRA.

    • 17 mars à 21:16 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      … NANANA AMBIM-BAVA NY ….

    • 17 mars à 23:24 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Shalom

      Tsara tokoa ny fampatsiahivana ombieny ombieny ny tena zava-nisy marina araka izay fantatra. Isaorana anao izany.

      Azo lazaina ihany koa fa somary "marefo" ny mpandraharaha malagasy raha oharina @ mpandraharaha karana na dia azo lazaina aza hoe manankarena raha oharina @ sarababambahoaka. Hita taratra izany t@ ireo lisitra nivoitra tao @ lisitra Panama papers momba ny resaka "évasion fiscale".

  • 17 mars à 21:19 | lé kopé (#10607)

    Ilay Lohamasina sy ny Wagons hono efa miasa , saingy tsy voalazandrizareo ny lera fandehanany , ary iza no misitraka izany .

  • 19 mars à 14:42 | purgatoire (#11152)

    L’agence européenne dit très clairement que l’efficacité démontrée du vaccin AstraZeneca dans la prévention des hospitalisations et des décès liés au COVID l’emporte largement sur la probabilité extrêmement faible de développer ces effets secondaires (…) la Haute autorité de santé, qui est chargée dans notre pays de formuler les indications de tel ou tel vaccin, actualisera sa recommandation s’agissant du vaccin AstraZeneca, afin que nous puissions reprendre immédiatement dans la foulée, dès demain après-midi, la campagne de vaccination ».”
    Le Premier ministre français a souligné qu’il s’apprêtait lui-même à se faire inoculer ce vendredi avec une dose d’AstraZeneca.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS