Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 janvier 2021
Antananarivo | 15h40
 

Energie

Antananarivo

Jirama : retour en force du délestage

vendredi 4 décembre 2020 | Mandimbisoa R.

Après quelques mois d’accalmie, la Jirama renoue avec les vagues de délestage dans la capitale.

Depuis hier, plusieurs quartiers étaient plongés dans le noir. Andoharanofotsy et ses alentours, Ambohimangakely et ses environs, Analamahitsy et ses environs, Analakely et ses alentours. L’alimentation en électricité dans le réseau interconnecté d’Antananarivo subit des difficultés ces derniers jours suite au tarissement de l’eau au barrage d’Andekaleka qui fournit le tiers de la production d’électricité dans ce réseau, affirme la Jirama dans un communiqué hier.

La centrale hydroélectrique d’Andekaleka ne produit que 22MW au lieu de 93MW habituels. En attendant les conditions météorologiques favorables pour mener les opérations aériennes afin de provoquer la pluie sur le bassin versant de ce site, la Jirama serait obligée d’effacer 25MW, soit 10% des besoins durant les heures de pointe, pendant à peu près deux heures, même si tous les moyens de production d’électricité sont mis en service.

Dans un autre communiqué, relatif toujours aux coupures d’électricité qui surviennent actuellement dans les autres quartiers, la Jirama indique que celles-ci sont dues à la défaillance de quelques groupes électrogènes dans la centrale d’Ambohimanambola. A cela s’ajouteraient des coupures d’ordre accidentelles suite à des transformateurs grillés, comme à Miandrarivo Ambanidia, vers la fin de la journée du 2 décembre ou encore l’explosion d’un transformateur ayant causé la coupure dans les quartiers d’Ivandry, d’Ambodivoanjo, d’Andrianalefy et d’Androhibe, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Face à ces situations, les usagers haussent le ton et les plaintes fusent de partout. En plus des récurrentes coupures d’eau dans plusieurs quartiers, ce retour de délestage tournant en période de fin d’année pèse difficilement sur les foyers.

Les pannes, coupures et délestages sont le lot quotidien des usagers depuis plusieurs années, en particulier lors de la période d’étiage où les moyens de production hydroélectriques sont moins disponibles. La Jirama a 45 ans cette année, mais force est de constater que les qualités de service ne cessent de se dégrader. Avec une gestion commerciale et financière peu rigoureuse et une fourniture en eau et électricité médiocre, ce sont les usagers qui paient le plus lourd tribut.

113 commentaires

Vos commentaires

  • 4 décembre 2020 à 09:23 | Isandra (#7070)

    Je publie ceci avant que Wawawa des détracteurs et tous les prophètes de malheurs, sur la page Facebook de la Jirama :

    « COUPURES D’ÉLECTRICITÉ⚠️
    📅Jeudi 03 décembre 2020

    📌IVANDRY- AMBODIVOANJO- ANDRIANALEFY- ANDROHIBE
    ✅Cause : Explosion d’un Transformateur
    ⚒L’équipe technique de la JIRAMA est en train de réparer le dommage à l’issue duquel l’alimentation en électricité dans ces localités reviendra à la normale
    🙏La JIRAMA présente ses excuses pour les désagréments engendrés eremercie ses clients pour leur patience ».

    « TARISSEMENT DE L’EAU AU BARRAGE D’ANDEKALEKA : L’ALIMENTATION EN ÉLECTRICITÉ DANS LE RÉSEAU INTERCONNECTÉ D’ANTANANARIVO EN DIFFICULTÉ📣
    📅Jeudi 03 décembre 2020
    ✅En raison du tarissement de l’eau au barrage d’Andekaleka qui fournit le tiers de la production d’électricité dans le Réseau Interconnecté d’Antananarivo (RIA), l’alimentation en électricité dans le RIA rencontre des difficultés ces derniers jours
    📌Notons qu’actuellement, la centrale hydroélectrique de la JIRAMA à Andekaleka ne produit que 22MW au lieu de 93MW habituels.
    ⏩En attendant les conditions météorologiques favorables pour mener les opérations aériennes afin de provoquer la pluie sur le bassin versant d’Andekaleka,
    La JIRAMA est obligé d’effacer 25MW, soit 10% des besoins durant les heures de pointe, pendant à peu près deux heures même si tous les moyens de production d’électricité de la JIRAMA sont mis en service.
    ⚠️Les quartiers coupés sont les suivants :
    - Côté Sud : Adoharanofotsy et ses alentours
    - Côté Est : Ambohimangakely et ses environs
    - Côté Nord : Analamahitsy et ses environs
    - Côté Ouest : Itaosy et ses environs
    - Côté centre-ville : Analakely et ses alentours
    🙏La JIRAMA adresse ses sincères excuses aux clients qui vont subir ces coupures »

    • 4 décembre 2020 à 09:29 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      Isandra fait le Service Pompiers pour éteindre les 🔥 de la Jirama, sauf que.. y a pas d’eau pour 🤔🤭😁😆 c le serpent qui se mord la queue 🐍.
      Bonne journée ☀️

    • 4 décembre 2020 à 09:45 | ravalitera (#10915) répond à Isandra

      Les quartiers coupés sont les suivants : Nord Sud Est Ouest Centre
      => c’eût été plus simple de dire "tout le monde"

      J’ai entendu le wawawa de la bouche de votre président sur une vidéo : "Ry tanindrazanay malala ô ! wawawawawawawawa"

    • 4 décembre 2020 à 11:22 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      A force de vouloir défendre et faire la publicité pour la Jirama, comme pour le régime d’ailleurs, l’enivrée finira par obtenir l’effet inverse…

      C’est pareil à ce pub sur le GIN…

    • 4 décembre 2020 à 11:38 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Comme le Kéré dans le Sud, le paludisme , la peste, le manque d’eau dans tout le territoire, et tous les autres catastrophes qui minent notre Pays , ces problèmes sont récurrents , malgré les aides Internationales et les Eléphants blancs qui ne cessent d’affluer . Vous avez promis qu’en cinq ans , vous allez résoudre tous les problèmes accumulés depuis cinquante ans !!! Vous voilà au pied du mur . Les promesses n’engagent que ceux qui y croient ?Vous avez dit vous même que 2021 sera l’année de l’autosuffisance , et que vous allez goûter au fruit de la croissance ? Nous sommes à un mois de votre échéance , et la population vit dans le dénuement total . Je n’aimerai pas être à votre place , car un vent de panique souffle dans tous les foyers , et les casseroles ne tarderont pas à se faire entendre ...et pas que les casseroles .

    • 4 décembre 2020 à 12:03 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lekope,

      N’allez pas trop vite en besogne. Vous avez l’air le 8 mois où le pays est au pont mort. On n’ est même pas à mi-mandat, ce régime a encore pour rattraper le retard.

      Comme assurer le deuxième mandat, ils feront tout que les projets phares soient réalisés. Les détracteurs peuvent crier comme ils veulent, c’est un choix politique, grâce à lequel Rajoelina est élu.

    • 4 décembre 2020 à 12:20 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lekope,

      Vous avez l’air oublier le 8 mois,...

    • 4 décembre 2020 à 14:03 | kunto (#7668) répond à Isandra

      Isandra
      Excuses non valable , Le Président a dit qu’il va réglé tout les problèmes ...

      Les ordures qui s’entassent dans les rues quel excuses avez vous ?????????????

      Tana masoandro - Tamatave Miami = que des blablablas

    • 4 décembre 2020 à 14:07 | kunto (#7668) répond à Isandra

      Isandra !

      Quels projets phares ??????

      La fin des délestages et le ramassage des ordures est prioritaire pour le développement de Madagascar .....

  • 4 décembre 2020 à 09:24 | Isandra (#7070)

    Je réitère encore, la seule alternative plus fiable, c’est l’énergie nucléaire. Nous avons la matière essentielle.

    • 4 décembre 2020 à 10:49 | Turping (#1235) répond à Isandra

      Isandra ,
      C’est rigolo de lire votre propos .Madagascar un pays mendiant ,sans technologie se vide de ses richesses naturelles (chromes ,terres rares ,nickel ,cobalt ,uranium ,....) en appauvrissant sa population . Un pays dont les dirigeants n’attendent que des aides pour être détournées dans une grande partie ,il ne faut pas le comparer aux autres pays même dirigés par les régimes autoritaires ,dictatoriaux (Iran ,Corée du Nord... ).Au moins ces pays là ont les moyens de développer les recherches technologiques.
      - Installer quelques réacteurs nucléaires coûte une grosse fortune ,dépassant même le PIB de Madagascar .Ironiquement ,même le ’kere" ,la famine sévit encore ,et le riz on l’exporte encore massivement,......
      Conclusion : L’énergie nucléaire comme alternative ,c’est pour les pays riches ou pays dirigés par les gens compétents .Sachez que même l’Allemagne ,un pays riche s’est désengagé sur le nucléaire en choisissant l’’énergie renouvelable . Logiquement ,pour les gens sensés ,c’est l’énergie renouvelable qui sera la vraie alternative . L’énergie nucléaire demande d’entretiens colossaux aux risques des pollutions environnementales .Déjà ,les autorités et élites malagasy sont nuls pour fournir et stocker de l’eau pluviale qui s’échappe tous les ans vers la mer , de stocker les eaux pluviales ,pourquoi demander la lune , ???

    • 4 décembre 2020 à 10:52 | Turping (#1235) répond à Isandra

      Lire : Le riz ,on l’importe massivement ,.....mais non "l’exporte".

    • 4 décembre 2020 à 11:48 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Vous exprimez parfaitement la méthode Fouzas, aux commandes depuis 2009,incapables de traiter des problème de élémentaire, mais très fort s’il s’agit de d’imiter avec des rêves et des propagandes interminables ....mais oui, l émergence a grande vitesse rime avec le nucléaire, mais je pense qu il faut peut être commencer par apprendre à compter les fonctionnaires

    • 4 décembre 2020 à 11:50 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Errata au lieu de imiter lire délirer

    • 4 décembre 2020 à 14:09 | kunto (#7668) répond à Isandra

      Isandra !

      Energie nucléaire ???? vous savez de quoi vous parlée ????

    • 4 décembre 2020 à 14:33 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lanja,

      Si vous avez une maladie qui vous ronge déjà plus longtemps, parfois, il faut prendre une décision drastique, car les traitements avec les tambavy, les comprimés ne sont guère efficaces.

      Nous sommes en fin 2020, encore 15% Malagasy seulement qui bénéficient de l’électricité, mais, là encore, ils subissent souvent les délestages, l’insuffisance de tension, etc.

      Pour résoudre ce problème, il faudrait une décision drastique.

    • 4 décembre 2020 à 15:14 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Isandra ,
      On ne vous a pas forcé de faire des promesses d’ivrogne , qui n’engagent que ceux qui y croient .Vous avez parlé de cinq années pour résoudre les problèmes laissés (vary mangatsiaka) par les anciens dirigeants . Vous voilà , au pieds du mur , mais on vous laisse un sursis pour finir votre mandat , à moins que le peuple ne vous en donne pas l’occasion .Vous êtes victimes de vos propres turpitudes , et les signaux de détresse se font déjà ressentir (manque d’eau ,électricité , routes impraticables , insécurité , problèmes de santé , éducation limitée , et la liste n’est pas exhaustive ).Je vous souhaite du courage devant toutes ces difficultés , qui vont augmenter l’année 2021, date de votre autosuffisance , et des réalisations inédites dans ce Pays ...

    • 4 décembre 2020 à 15:31 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lekope,

      Merci pour votre encouragement, s’il est sincère.

      Rajoelina est maintenant devenu, un chef chevronné qui a l’art d’affronter plusieurs crises, malgré le peu moyen de moyens à sa disposition.

      Il devrait être un modèle pour les dirigeants des pays riches qui commencent à perdre le pédale face à une seule crise, la crise sanitaire et que leur pays commencent à descendre vertigineusement dans une difficulté économique, malgré leur moyen colossal, par ex dettes de la France pour Covid 120 Milliards.

    • 5 décembre 2020 à 06:02 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Isandra, le débat de bas étage avec les tambavy ne m’ intéresse pas, les foza sont trop bien spécialisés dans ce domaine,et c’est pas de votre faute si vous inventez de malades et preconisez de tambavy a tout va, c’est juste l’effet psychologique de la com à outrance... maintenant ,le nucléaire est votre solution pour les 85% qui ont moins de 2 dollars de revenu par jour , je vous dis bravo, ne change rien.., DJ ne manquera pas de mettre à jour l IEM avec cette propagande complementaire

  • 4 décembre 2020 à 09:35 | citoyendumonde (#4292)

    On a beaucoup reproché à Rajao pour ses promesses non tenues mais les tenants du pouvoir actuel ne font pas mieux aussi. Ils peuvent inaugurer tous leurs débuts de travaux et multiplier leurs shows mais la dégringolade du cours de l’ariary par rapport aux devises fortes témoigne de l’aggravation de la pauvreté dans notre pays. Ils peuvent se pavaner avec leurs 4X4 V8 payées par les miséreux mais tôt ou tard ils seront vomis aussi par ces derniers.

    • 4 décembre 2020 à 10:11 | betoko (#413) répond à citoyendumonde

      L’Ariary ne se dégringole pas du tout au contraire Ce matin 1 euros= 4505 Ar contrairement au mois de novembre où il était à 4570 voir plus
      Isandra
      L’énergie nucléaire n’est pas la solution car déjà nous ne possédons pas assez de techniciens pour pouvoir réparer toutes des groupes électrogènes de la Jirama , il a fallu faire appel à des techniciens venant de l’Inde
      Ce n’est pas seulement le niveau de l’eau à Andekaleka qui a fortement baissé mais aussi celui de Mantasoa le quel alimente l’usine hydroélectrique de Mandraka

    • 4 décembre 2020 à 10:25 | hafatse (#9818) répond à citoyendumonde

      Fa inona ny anao no misaina betoko a :

      1 eur = 4665 Ar

      https://www.capital.fr/devises/cours/EUR/MGA

    • 4 décembre 2020 à 10:42 | Shalom (#2831) répond à citoyendumonde

      Aiza i betoko dadanaivo jomak’Ambatomanga fohy tongotra havia ?
      Mba valio io lazain’i hafatse io e !
      Tantely Andrianarivo aza lazain’ity "robot" ity hoe nivoaka tao amin’ny "X".
      Dia tena tranon-dainga tokoa ireto foza ireto tsy henatra tsy tahotra !

      Indrindra moa ny hoe :
      "Je ne suis pas un inconditionnel de DJ kilasy T9"

    • 4 décembre 2020 à 11:04 | Isandra (#7070) répond à citoyendumonde

      Citoyendumonde,

      On ne peut pas quand même comparer à cellle de l’époque de Rajao, l’ampleur de ce délestage, que ce soit en terme de la durée que de la fréquence.

    • 4 décembre 2020 à 11:20 | Isandra (#7070) répond à citoyendumonde

      Betoko,

      L’ariary commence à prendre la force petit à petit par rapport à l’Euros, depuis quelques jours.

      Ce regain est plus remarquable par rapport au dollars, avec laquelle on paie le 60% de nos importations.

    • 4 décembre 2020 à 11:55 | elena (#3066) répond à citoyendumonde

      Soyons juste
      Taux de change banque centrale à 11h heure locale le 4/12 : 4517,54 ar

    • 4 décembre 2020 à 12:00 | elena (#3066) répond à citoyendumonde

      Mais bon, quelle est la source fiable ?
      Et ce n’est pas le seul critère qui permette de dire si le pays va bien.
      Et à vue de nez, il va mal. On se rassure avec ce qu’on peut et qui est peu.

  • 4 décembre 2020 à 10:29 | betoko (#413)

    Hafatse
    Amin’ny volana novembre io lazainao io fa tsy ny androany .Mba misaina

  • 4 décembre 2020 à 10:34 | citoyendumonde (#4292)

    Betoko,

    Il faut voir le cours de l’ariary sur les 12 ou 24 derniers mois et non sur un mois.

  • 4 décembre 2020 à 10:36 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    On comprend car ce sont des imprévus même si elles (les coupures) ou ils (les délestages) se répètent chaque année presqu’à la même période n’est-ce pas ? Administrer c’est prévoir n’est-ce pas ? Comment pouvons-nous parler d’émergence lorsqu’on n’arrivait même pas à faire mieux voire plus qu’hier dans tous les domaines (y compris l’énergie) ?

  • 4 décembre 2020 à 10:37 | Shalom (#2831)

    Hira tsy fanadino, kalon’ny fahiny :

    O ! O ! Ry fody an’ala e !
    Aza homana ny varim-bahoaka ianareo e ! ô !

    Ary koa ny hoe :
    Maika fa ranomasina, ranom-potaka aza manonja ô ! Ry lahy e !

    Ary farany ny hoe :
    Tandremonareo izay zatra mamitaka
    Tandremonareo fa ho vonona izahay
    Efa ampy anay ireo ady saritaka
    Nampianarinareo KA EFA HAINAY E !


    Raha izaho no lany "filou", afaka iray volana dia tsy hisy intsony ny "délestage".
    Dia hoy ny kaondrana isany hoe : TGV ny "filou" fa ny mpiara-miasa aminy no tsy maharaka.
    Ity vava e !
    1) Iza no nifidy ny mpiara-miasa aminy ? Sao dia Ravalomanana na Rajaonarimampianina kosa ?
    2) Tsy zaza kely sanatria ny vahoaka ka tsy ahatakatra fa resake fotsiny ny an’i DJ "filou" kilasy T9
    3) Jereo fotsiny ny niseho teny Ambohitrimanjaka : tsy nilaza ilay "Filou" fa hidina eny hiaona amin’ny vahoaka ? Maninona no tsy nidina, saingy alika resy mifori-drambo : werawera !

    Ary raha hiverenana ity resaka "délestage" ity, aza fatra-panilika sy manodin-dresaka any amin-dRavalomanana na Rajaonarimampianina sy ny nataon’ireo, fafao ny tay eo ambaravaranareo fa manamaimbo ny TANINDRAZANA sy ny AMBANILANITRA.

    Hotsarain’ny vahoaka tsy ho ela ianareo. Jereo izany f’efa mianatra manao "molotov" ny vahoaka ary aoka i baomba tsy hieritreritra indray fa izaho no mampianatra an’ireo vahoaka ireo.

    • 4 décembre 2020 à 12:14 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Ireny le olona avy nisitraka ny bourse mpanjakana, avy eo déserte ary milentika any an-tanin’olona mampiasa ny fahaizana azo any ireny no fody mpihinana ny varim-bahoaka.

    • 4 décembre 2020 à 12:45 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Shalom,

      Tsiaro ny tantara ! 36 taona lasa tokoa izao, ny 04 Desambra 1984 no nanantonana ny lohan’i Rabararata, tànana ankavanan’i Robinson lehiben’ny TTS fony andron’i deba teo amin’ny tambohon’ny Gara teo Soarano…izay isany tamin’ireo nampihorohoro an’Antananarivo fahizany, nanao ankeriny, nandroba, nihevitra ny tsy ho maty manota…

  • 4 décembre 2020 à 11:22 | ANTICASTE (#10704)

    La solution la plus simple et la moins cher pour Madagascar, afin de produire de l’électricité ; c’est le charbon de la sakoi !
    Celui-ci produit localement ne demandera pas des devises pour son achat puisqu’il sera gratuit !
    Transporté depuis la mine a un port en haut profonde (soalara ) a l’embouchure de l’onilahy en face de saint augustin !
    Ensuite transporté par bateau ,il ne détruira pas les routes existantes !
    Des centrales électriques de moyennes puissances, installées partout dans le pays ,pourront alimenter le réseau électriques nationale !
    Utiliser par les particuliers en remplacement du charbon de bois ,ce combustible fossile permettra de réduire les effets néfaste de la déforestation !
    cette industrie pour l’extraction ,le transport et la diffusion et l’exportation de celui-ci donnera des dizaines de milliers d’emplois dans le pays !
    Enfin son exportation fera rentrer des divises et de l’argent frais dans les caisses de l’état !
    Le problème écologique ,vu les quantités mimines consommées sur place ne sont pas un problème majeur ! Des pays comme Les états unis ,l(Allemagne(50 % de L’électricité) ou la Chine consomment encore aujourd’hui des milliards de tonnes de charbon chaque année !
    La solution est là ,elle est a portée de main avec un niveau d’investissement raisonnable pour ce pays !
    Mais voila la caste dirigeante est contre !
    En effet quelques grandes familles des hauts plateaux font leurs fortunes sur l’importation des produits pétroliers et ne veulent pas de concurrence à leur bisness !
    C’est lamentable et cela existe aussi dans d’autres domaines ! Pour les interets de quelques riches ont condamne un peuple a la misère !
    Comment ses gens peuvent-ils se regarder dans un miroir ?

    • 4 décembre 2020 à 11:44 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      L’exploitation du charbon de la Sakoi pourrait être le début d’un développement incroyable pour ce pays !
      En effet ,il n’y a pas que le charbon qui pourrait bénéficier d’un accès facile dans un port en eaux profondes pour l’exploitation des différents produits miniers dans le sud Malgache !
      les ressources en cuivre Or, nickel, cobalt, chrome, saphirs, rubis…pourrait aussi en profiter ! Madagascar a déjà tout de l’eldorado. https://www.jeuneafrique.com/mag/373146/economie/mines-madagascar-ile-aux-tresors-a-fort-potentiel/
      Les freins au développement potentiel incroyable sont uniquement politiques et locales !
      Même le suprémacisme d’une élite pourrie serait le moteur principal de cette opposition !
      En effet il est impossible pour certain de concevoir que le sud puisses se développer plus vite que leur région d’origine !
      La jalousie et l’antagonisme ancestrale contre les ethnies du sud joue a plein ,c’est évident !
      L,élite des hauts plateau préfère au développement cette politique infame de pays mendiant et assisté par la CI !
      C’est bien comme cela qu’est vu ce pays au niveau internationale un pays de clochard avec la main tendue en permanence !

      E

  • 4 décembre 2020 à 11:30 | Vohitra (#7654)

    Il ne faudra jamais fricoter avec les voyous…

    A force de vouloir se mettre dans l’ambiance et jouer le jeu, on finira par à en recevoir plein la figure…de la me.de…

    Il parait que l’ancien DG de la Jirama durant la transition, Rasidy Désiré, venait d’en faire les frais…pour un séjour carcéral…

    Et le PCA de l’époque, danseur professionnel de son état, il est clean comme l’eau des roches alors ?

    Bonnie et Clyde, et Al Capone s’en tirent à merveille alors…en laissant 2.000 milliards Ariary de dette à éponger…

    • 4 décembre 2020 à 11:57 | lé kopé (#10607) répond à Vohitra

      Le PCA de l’époque , danseur de salon émérite ,ayant récupéré des kilos d’or saisis à l’aéroport d’Ivato , et tout ce qui pouvait être détourné à la Présidence durant la Transition , se planque actuellement dans un Pays tiers , mais ne tardera pas à sortir de son refuge , car les sommes accumulées commencent à se tarir ."Bien mal acquis ne profite jamais ".Ce pauvre Monsieur a même trahi son oncle qui l’a fait venir à Rouen , et s’est brouillé avec lui jusqu’à nos jours. Il finira comme son Père dans le dénouement , et son frère qui mendie quelques sous aux compatriotes à Bordeaux .Il traîne son nom de famille , comme un boulet , à cause des malversations effectuées de génération ,en génération . Pleure ô mon Pays bien aimé (Aimé Césaire).

    • 4 décembre 2020 à 17:02 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Ne jamais fricoter avec les voyous...

      L ancien DG de l APIPA qui n avait pas reussi la mission a lui confiee pour tromper les paysans d Ambohitrimanjaka avec les indemnisations pour l expropriation de leurs rizieres est aussi devant les juges du PAC aujourd hui...avec comme motif blanchiment de produit de fraude et corruption...

    • 4 décembre 2020 à 17:42 | arsonist (#10169) répond à Vohitra

      Cet individu, convaincu par les idées scélérates de Bokassa-gasy, voulait déposséder d’une manière ou d’une autre, les paysans d’Ambohitrimanjaka de leurs rizières héritées de leurs ancêtres.
      C’est mal connaître l’Histoire de l’Imerina.
      Cet individu était enduit de boue [voaso-potaka selon le sens littéral de l’expression] sur place par les natifs d’Ambohitrimanjaka.
      Actuellement donc il est encore enduit de boue mais dans le sens moral de l’expression ce coup-ci.
      Entre nous, j’aime ces clichés polyvalents de la langue malagasy.

    • 4 décembre 2020 à 19:24 | lysnorine (#9752) répond à Vohitra

      Re lé kopé 4 décembre à 11:57 répond à Vohitra
      « Pleure ô mon Pays bien aimé (Aimé Césaire). »
      TSY AIMÉ CÉSAIRE fa : ALAN PATON (Afrika Atsimo, 1948) : "Cry, The Beloved Country".

      cf https://www.sparknotes.com/lit/cry/context/

      Alan Paton was born in the South African city of Pietermaritzburg on January 11, 1903, to a Scottish father and a South African mother of English heritage. An active and intelligent child, Paton went on to attend Natal University, where, among other activities, he wrote poetry and served as student body president. At the age of twenty-two, he became a teacher at two of South Africa’s elite, all-white schools, first in the village of Ixopo, then in Pietermaritzburg. Ten years later, he left teaching to pursue a career as a reformatory worker. He was appointed principal of the Diepkloof Reformatory, a prison school for black youths. .. SHORTLY AFTER WORLD WAR II, HE WROTE CRY, THE BELOVED COUNTRY, the novel that earned him his fame as an author...

      Historical Background

      Cry, the Beloved Country is SET IN SOUTH AFRICA IN THE 1940S.... Thousands of years before the first Europeans arrived, southern Africa was populated by various African tribal groups, including the San, the Khoikhoi, and, later on, BANTU-SPEAKING PEOPLES who were ancestors of the modern Zulus. THE FIRST EUROPEAN SETTLERS IN SOUTH AFRICA, THE DUTCH, arrived in the mid-1600s. The Dutch wanted only to set up bases for trade, not to colonize the country, and they met with little resistance. But by the mid-1700s, THE DUTCH, who had come to be known as THE BOERS and who had developed their own language, Afrikaans, had begun to settle deeper and deeper into the country. IN A PROCESS SIMILAR TO THE DISPLACEMENT AND DESTRUCTION OF NATIVE AMERICAN LIFE IN THE UNITED STATES, AFRICAN TRIBES WERE FORCED OFF THEIR TRADITIONAL LANDS, DECIMATED BY DISEASE, AND DEFEATED IN BATTLES AGAINST THE WELL-ARMED BOERS.

      ENGLISH SETTLERS FIRST ARRIVED IN 1795. Unlike the Dutch, by the early 1800s the English decided to make South Africa a full-fledged colony. Concentrated in coastal cities, the English soon found themselves in conflict with BOER FARMERS, WHO CALLED THEMSELVES “THE WHITE TRIBE OF AFRICA.” The Boers moved north, away from the coast, while the Zulus, led by the famous warrior-leader Shaka, pressed south on a military campaign. Inevitably, the two groups clashed, fighting a number of bloody battles before the Zulus were defeated. THE BOERS CREATED SEVERAL INDEPENDENT REPUBLICS, but when diamonds and gold were discovered in the Boer territories, the British moved to annex them, leading to THE FIRST ANGLO-BOER WAR IN 1881. The Boers regained the independence of their territories, but when gold was discovered near what is now Johannesburg in 1886, the British invaded the area again. THE SECOND ANGLO-BOER WAR LASTED FROM 1899 TO 1902. The victorious British were able to establish rule, and they officially established the Union of South Africa in 1910.

      CRY, THE BELOVED COUNTRY TAKES PLACE AFTER THESE UPHEAVALS AND IMMEDIATELY BEFORE THE IMPLEMENTATION, IN 1948, OF APARTHEID, WHICH CODIFIED THE SYSTEMATIC INEQUALITIES depicted in the novel. During the time in which the novel is set, BLACK WORKERS WERE PERMITTED TO HOLD ONLY UNSKILLED JOBS AND WERE SUBJECT TO “PASS LAWS” THAT RESTRICTED THEIR FREEDOM OF MOVEMENT. In 1913, the Natives Land Act RADICALLY LIMITED THE AMOUNT OF LAND THAT BLACK SOUTH AFRICANS WERE PERMITTED TO OWN. As the character Arthur Jarvis states in the novel, JUST ONE-TENTH OF THE LAND WAS SET ASIDE FOR FOUR-FIFTHS OF THE COUNTRY’S PEOPLE. The resultant overcrowding led many black South Africans to migrate to Johannesburg to work in the mines. Those in power welcomed the influx of cheap labor but failed to provide adequate housing or services to address the mass migration. These are the circumstances under which THE CHARACTER STEPHEN KUMALO leaves his impoverished rural village to search for his son in Johannesburg.

      Though Paton’s novel helped raise the social consciousness of white South Africa, things got much worse before they got better. IN 1948, THE NATIONAL PARTY (REPRESENTING AFRIKANER AND CONSERVATIVE INTERESTS) GAINED POWER AND INTRODUCED APARTHEID. Under apartheid, EVERY SOUTH AFRICAN WAS CLASSIFIED ACCORDING TO RACE, and the Group Areas Act enforced tHE PHYSICAL SEPARATION OF BLACKS FROM WHITES. Every aspect of South African life was racially segregated. Under the leadership of Nelson Mandela, the African National Congress (ANC), which had been founded in 1912 as the South AFRICAN NATIVE NATIONAL CONGRESS and renamed in 1923, began protests against the new laws in the form of strikes and marches. After decades of struggle and BLOODSHED, the ANC prevailed, and South Africa held its first free election in 1994. Mandela was elected president, apartheid was dismantled, and the country ratified one of the most liberal constitutions in the world.

      « Résumé
      « Le grand roman sud-africain de Alan Paton, Pleure, ô pays bien-aimé connut, au lendemain de la guerre, un succès considérable et s’impose toujours comme une des œuvres majeures CONTRE LE RACISME .. A travers l’aventure de STEPHEN KUMALO, VIEUX ET HONNÊTE PASTEUR ZOULOU, parti à Johannesburg retrouver quelques-uns de ses parents, Alan Paton dénonçait, parmi les premiers, la violente réalité de l’apartheid. Dans cette cité immense et corruptrice, où les Noirs sont contraints d’émigrer pour travailler dans les mines d’or, Stephen Kumalo retrouvera son fils, accusé du meurtre d’un Blanc qui avait consacré sa vie à la défense des Noirs. Témoignage saisissant sur l’Afrique du Sud et son système inhumain, violent réquisitoire contre la ségrégation raciale, Pleure. ô pays bien-aimé garde aujourd’hui encore toute sa valeur symbolique... »

  • 4 décembre 2020 à 11:32 | betoko (#413)

    1euros= à 4505Ar Vous pouvez le vérifiez en allant sur le site www.banky-foibe.mg
    Et tous les opérateurs économiques se basent sur la banque centrale de Madagascar concernant le commerce international
    Shalom
    Je reconnais que je me suis trompé Tantely Andrianarivo n’avait pas fait l’X" mais il est sorti de l’école centrale , L’école centrale est du même acabit que l’école polytechnique

    • 4 décembre 2020 à 20:08 | lysnorine (#9752) répond à betoko

      Re : betoko 4 décembre à 11:32

      « Shalom
      « Je reconnais que je me suis trompé Tantely Andrianarivo n’avait pas fait l’X" mais il est sorti de l’école centrale , L’école centrale est du même acabit que l’école polytechnique »

      Izay rehetra hivoaka ny « École Polytechnique » na « X » dia tsy maintsy NIFIDY sekoly lehibe anankiray hidirany (« sur titre » izany) : Mines, Ponts et Chaussées, INSEE, École Centrale des Arts et Manufactures (ECP na « Centrale de Paris »), ENA (Giscard d’Estaing, ohatra), École supérieure d’électricité( ny supélec TALOHA izany), etc...
      Araka ny nampahatsiahivina « X » Vazaha anankiray anay izay : na tetezana aza ange tsy hainay akory ny manangana izany raha vao mivoaka izahay fa tsy maintsy lalovanay daholo aloha ny dingana asa rehetra mikasika izany, hatrany amin’ny ambany indrindra ! !
      Toa nivoaka ny « X » tokoa Ingahy Tantely Andrianarivo vao nanao « Centrale »

    • 4 décembre 2020 à 21:59 | kartell (#8302) répond à betoko

      @ Betoko

      Une précision à apporter à cette confusion ....
      Ce sont des écoles très différentes. Centrale c’est un réseau d’école d’ingénieur généraliste, l’X (polytechnique) c’est une école militaire. l’X reste bien mieux côté au niveau du recrutement que Centrale Paris (la meilleure école du réseau centrale).

  • 4 décembre 2020 à 11:49 | arsonist (#10169)

    À la misère très sévère qui frappe 98% des populations gasy à l’heure actuelle, les foza veulent ajouter le danger mortel des centrales nucléaires.
    Plus il y aura des morts, moins il y aura de miséreux sévères ?
    Mais les mortelles radiations épargneraient-elles les immensément riches dirigeants foza ?

    P.S. Les foza prennent un centralien pour un polytechnicien. Sans vouloir déconsidérer les centraliens ni surévaluer les polytechniciens, les foza ont l’habitude de prendre des vessies pour des lanternes.

    • 4 décembre 2020 à 11:54 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      "L’École Centrale est du même accabit que l’Ecole Polytechnique" .
      Qui a dit pareille sottise ?

    • 4 décembre 2020 à 12:04 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Le taux de change en cours actuellement sur le marché international :

      1€ pour 4801,34 AMG

    • 4 décembre 2020 à 12:11 | nez_gros (#10715) répond à arsonist

      Centralien, polytechnicien, HEC, Harvard, MIT, ce sont nos drames. tant que vous suivez le cursus scolaire de vos maîtres , vous ne serez jamais sortis de votre pauvreté,

      L’Afrique et Madagascar doivent inventer ses propres écoles sup, adaptés à notre culture et notre manière de raisonner.

      L’Afrique a été la source de tout, il doit faire sa propre renaissance , et reprendre à diriger le monde...

      T’as capté ou pas gros ?

    • 4 décembre 2020 à 12:17 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany,

      La misère qui frappe 98% Malagasy ? Tant qu’à faire pourquoi pas 100%.

    • 4 décembre 2020 à 12:35 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Whoah !
      Pas mort, l’anti-élitisme porté par Trump et qu’il diffuse non seulement aux USA mais aussi hors leurs frontières !
      À Mada c’est encore pire !
      Un DJ, dont le niveau d’instruction frôle ric-rac celui d’une classe de 3e du secondaire et qui copie l’inénarrable Bokassa, est à la tête de l’état gasy.
      Et ses inconditionnels s’extasient à chacune de ses incroyables bourdes.

    • 4 décembre 2020 à 13:05 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany,

      Un DJ, dont le niveau d’instruction frôle ric-rac celui d’une classe de 3e du secondaire,

      Ce soi-disant est maintenant le Président de la république Malagasy élu par la majorité, représente tous les Malagasy qu’il soit bac+50 ou bac-50,...Masin-joany ne peut songer jamais être à sa place.

      Et ses décisions qui s’appliquent dans tous les territoires, les autres n’y peuvent rien faire que se soumettre,...comme un certain Ravalo à Soavinandriana Itasy.

  • 4 décembre 2020 à 12:13 | nez_gros (#10715)

    Centralien, polytechnicien, HEC, Harvard, MIT, ce sont nos drames. tant que vous suivez le cursus scolaire de vos maîtres , vous ne serez jamais sortis de votre pauvreté,

    L’Afrique et Madagascar doivent inventer ses propres écoles sup, adaptés à notre culture et notre manière de raisonner.

    L’Afrique a été la source de tout, il doit faire sa propre renaissance , et reprendre à diriger le monde...

    T’as capté ou pas gros ?

    • 4 décembre 2020 à 15:58 | lé kopé (#10607) répond à nez_gros

      Cheikh Anta Diop est un Historien , Anthropologue , scientifique et homme politique Sénégalais .Il s’est attaché sa vie durant , à montrer l’apport de l’Afrique , et de l’Afrique Noire en particulier ,à la culture et à la civilisation Mondiale .De nombreux compatriotes œuvrent dans des domaines diverses dans le monde entier , et sont reconnus par leurs pairs de différentes Nationalités . Là où le bât blesse , c’est que dès que ces illustres individus débarquent au Pays , on leur met des bâtons dans les roues , car ils gênent les pratiques mafieuses de nos décideurs. .Les derniers en date sont les anciens Ministres de l’Education, et le Ministre de la Santé , et surtout le Doyen de la Faculté de Médecine de Toamasina , qui a dû s’exiler , car il n’a pas voulu obtempérer face aux exigences de nos dirigeants à donner le covid Organics aux patients .Voilà l’explication de nos fuites de cerveau , mais en plus des brimades continuelles perpétrées par des illettrés face aux techniciens certifiés , vous êtes payés au lance... pierres . Vous allez trouvez des maso qui vont passer toute leur vie à lutter contre ce fléau ?A moins qu’ils s’engagent dans la corruption , et deviennent des défenseurs farouches du régime ...comme certains .

  • 4 décembre 2020 à 12:21 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Vous voyez l’exploitation du charbon de la sakoi pourrait permette a Rajoel de devenir un véritable chef d’état !
    En effet ce projet aurait une véritable utilité publique de niveau national ! C’est autre chose que les vélirano pourrie contenue dans l’IEM !
    Responsabilité d’état (présida) veut dire travaux et gestion d’envergure nationale ! La réhabilitation de 800 mètres de plage a Tamatave c’est du pipi de chat ,exploiter le charbon de la sakoi cela aurait de la gueule !
    Mais les foza ont -ils les capacités cognitives de comprendre cela ?

    • 4 décembre 2020 à 12:36 | Isandra (#7070) répond à ANTICASTE

      Anticaste,

      Nous avons notre alternative au charbon, dont le projet a été suspendu à cause de COVID.

      Mais, au niveau de l’électrification, moi, je préconise le nucléaire (c’est mon avis personnel, je l’ai évoqué pendant le forum IEM, mais, cette résolution n’a pas été adoptée par la majorité,...).

      Énergie sûre et propre, surtout rentable. C’est pourquoi, moins en moins de pays qui comptent l’abandonner et que plus en plus de pays sont candidats.

    • 4 décembre 2020 à 13:04 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à ANTICASTE

      Isandra,

      Quid de l’enfouissement des déchets nucléaires lorsqu’un pays comme la France n’arrive pas à le faire tout seul et compte sur la volonté de l’Allemagne ?

  • 4 décembre 2020 à 12:23 | Isandra (#7070)

    Point de presse en direct de la Jirama :

    https://www.facebook.com/2424.mg/videos/2750827985179589/

  • 4 décembre 2020 à 13:07 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Donc comme votre pays ne possède aucune technologie nucléaire ,vous allez vous les procurer au prix fort ! Vos amis de corée du nord se sont ruinés pendant 40 ans pour se les procurer !
    L’exploitation du charbon de ka sakoi (entre 3 et 5 milliards de tonnes pourrait DONNER a ce pays le ressources nécessaires pour acquérir toutes ces techniques nucléaires ,y avez vous pensé ?

  • 4 décembre 2020 à 13:29 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Ah elle a le bon dos la covid ,pour ma part je ne vois pas le lien entre la covid et l’arret de projet de ce type !
    C’est un projet interne au départ vous n’avez pas besoin de l’extérieur pour le début d’exploitation !
    les premiers travaux seraient du simple génie civil de base ! Votre pays a t-il besoin des étrangers pour construire une route de 50 km ?

  • 4 décembre 2020 à 13:39 | arsonist (#10169)

    (i) Aux Présidentielles de 2022 les électeurs, qui veulent que Madagascar et ses populations se libèrent de cette écrasante misère sévère et empruntent pour de vrai un réel chemin menant au développement, ont le devoir de faire savoir le poids de leurs votes aux candidats à l’Elysée et leurs entourages respectifs.
    Aux Présidentielles de 2012, les votes de ces électeurs amoureux de Mada ont contribué à la défaite électorale des "souteneurs" [je n’ai pas écrit "soutiens"] du DJ lors du coup d’état de 2009.
    Lesdits électeurs doivent s’organiser dès maintenant pour faire entendre leur voix [unicité sur ce coup] lors dudit scrutin de 2022.

    (ii) Voici deux liens pour info sur :
    La justice de la France et les membres de cette frange de la droite française, "souteneurs" de Bokassa-gasy.

    https://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/ces-affaires-qui-empoisonnent-sarkozy-139506

    https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/12/03/claude-gueant-mis-en-examen-pour-association-de-malfaiteurs-dans-l-affaire-du-financement-libyen-de-la-campagne-de-2007_6062059_3224.html

    • 4 décembre 2020 à 13:53 | arsonist (#10169) répond à arsonist

    • 4 décembre 2020 à 14:15 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany,

      Réveillez-vous, Olivier02 !

      Le vote des andafy bi-nat est très déterminant pour le futur locataire de l’Elysée.

      Alors que les sondages donnant Ravalo gagnant auprès d’eux n’avaient aucune influence sur les résultats à ici Madagascar.

    • 4 décembre 2020 à 14:19 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Les anti-élites, comme Trump et Bolsonaro ainsi que leurs admirateurs, ne sont pas obligés d’encourager ni de soutenir leurs jeunes à faire des efforts pour intégrer les établissements d’enseignement supérieur les plus recherchés sur la planète.
      De toute façon, il faut déjà être pourvu par la nature de quelques bonnes dispositions dans l’intellect pour honnêtement avoir quelque chance de fréquenter avantageusement ces établissements-là.
      Chose qui n’est pas donnée à tout le monde. Même si on a des géniteurs pleins aux as.

      Par exemple :
      Entre un alumni de Harvard d’une part ,
      et un DJ dont le niveau est ric-rac celui d’une classe de 3e du secondaire d’autre part,
      les Gasy brosses à reluire foza ainsi que leurs semblables choisissent sans hésiter le 2nd.

    • 4 décembre 2020 à 14:59 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany,

      « Ny afo lavitra tsy azo amin-droana ».

      Je préfère loin de gens comme Rajoelina, Ravalo, Dadafara, Ravatomanga, Kaleta, etc qui ne sont pas bac+10, mais, ils participent à la création de richesses et d’emplois dans son pays, que de ces élites bac+12 qui font profiter de leur compétence et leur connaissances aux pays étrangers, afo lavitra.

    • 4 décembre 2020 à 16:04 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      À l’exception des foza et des pauv’types en mal de reconnaissance et d’affection, qui pourraient chercher la préférence d’une foza brosse à reluire de Bakassa-gasy ?
      Un exemple de feu situé à un endroit très loin mais qui réchauffe ?
      Heuuu ! Y a-t-il feu plus éloigné des êtres humains que le soleil, mais qui pourtant les chauffe et les réchauffe ?
      Et que ferait cette écervelée foza brosse à reluire de Bokassa-gasy sans le lointain soleil ?
      Elle va essayer d’utiliser une centrale nucléaire sans doute.
      Quelle misère intellectuelle !

  • 4 décembre 2020 à 13:42 | ANTICASTE (#10704)

  • 4 décembre 2020 à 14:03 | ANTICASTE (#10704)

    Il y a meme de études scientifiques sur la sakoi !
    Il attend quoi le Rajoel ?
    http://biblio.univ-antananarivo.mg/pdfs/rakotondratsimbaMasiaritovoA_ENS_CPN_09.pdf

  • 4 décembre 2020 à 14:24 | Shalom (#2831)

    Rapaoro momba ny covid-19 (Dinike nov.2020) :
    Fanontaniana : fa nankaiza avokoa ireo vola ireo ?


    Dans un certain effort de transparence, le MEF a mis en place un nouveau site10 disponible depuis la mi-Novembre 2020.
    Sur le site, on y trouve des informations supplémentaires que le financement total
    des autres donateurs à la date du 31 Octobre 2020 est de 2.899.603 $Us (Source : STPCA précise le site).
    Ainsi si l’on prend en compte :
    - l’aide budgétaire Banque Mondiale, BAD, AFD 134,08 millions $Us
    - le Rapport provisoire n° 3 du 02 Novembre 2020 : 671,67 millions $Us
    - la liste des donateurs à la date du 31 Octobre 2020 : 2,899 millions $Us

    On a un total d’enveloppe Covid 19 de : 808,649 millions $Us
    Ainsi à la date du 16 Novembre 2020, le financement Covid 19 qui a été obtenu par l’État malgache fait un total de 808,649 millions $Us. De quoi couvrir largement le manque à gagner fiscal pour 2020.

  • 4 décembre 2020 à 14:37 | arsonist (#10169)

    Les foza oppresseurs et exploiteurs sans scrupule des populations gasy miséreuses sévères appellent publiquement à la rescousse les vils colonialistes attardés.
    C’est du propre !

    • 4 décembre 2020 à 14:54 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      La brosse à reluire de Bokassa-gasy
      1. revendique la récente oppression contre les Protestants à Soavinandriana
      2. lance un appel aux vils colonialistes attardés de soutenir les affameurs exploiteurs des populations gasy déjà miséreuses sévères.

      C’est du propre , on vous dit !

  • 4 décembre 2020 à 15:20 | vazahagasy taratasy (#10911)

    A mon avis, il faudrait dès maintenant identifier ces foza qui font l’apologie du dj en ce moment car on sait bien que ce sont ceux qui chantent les plus forts qui hurlent le plus aux loups quand le temps vient de retourner sa veste. Il ne faudrait pas qu’ils se retrouvent dans la proximité des prochains dirigeants en train de faire leur flatterie d’usage. Pour moi, il faut leur réserver une place bien chaude aux travaux forcés.

    Et une qui ne sait même pas aligner deux mots qui se prétend spécialiste du nucléaire maintenant. Décidément on aura tout vu, notre pays n’a pas fini sa longue agonie de la descente aux enfers...

    • 4 décembre 2020 à 15:35 | Shalom (#2831) répond à vazahagasy taratasy

      @ vazahagasy taratasy a écrit : "notre pays n’a pas fini sa longue agonie de la descente aux enfers...".

      Comme disaient certains, : Quand Rajao quittait le pouvoir, Madagascar était au bord du gouffre et DJ kilasy T9 lui demande de faire un grand pas en avant avec son IEM ...

      Izay hendry no aoka ahay handinika.

    • 4 décembre 2020 à 15:58 | Rainingory (#11012) répond à vazahagasy taratasy

      vazahagasy taratasy,
      c’est ce qu’on appelle "Travaux Forcés d’Utilité Publique A Perpétuité" ou encore "Travaux Forcés d’Intérêt Général A Perpétuité"

    • 4 décembre 2020 à 18:07 | Isandra (#7070) répond à vazahagasy taratasy

      Vazahagasy taratasy,

      L’une des tactiques de certains opposants, faire peur les soutiens de Rajoelina, ils seront arrêtés et mis en prison, une fois celui-ci ne sera plus au pouvoir. Fleury R utilise souvent cette expression pour les dissuader.

      Cependant, ce qu’ils ne comprennent pas, seuls les gens qui ont quelque chose à se reprocher, qui ont peur de telle menace.

      En quoi être Foza ou soutiens de Rajoelina est un crime ?

      Non seulement, les fozas croient que Rajoelina reste plus longtemps au pouvoir, mais, aussi, ils n’ont rien à se reprocher, de ce fait, ce genre de menace n’a aucun effet sur eux. Au contraire, ces opposants leur préconisent comment faire leur amis qui avaient de frasque et d’écart de conduite pendant leur mandat.

      En fait, ces détracteurs prennent pour de réelles leurs propres imaginations, ils voient des magouilles partout, mais, en réalité, cela n’existe que dans leur imagination et dans leur théorie de complot.

  • 4 décembre 2020 à 15:29 | Shalom (#2831)

    Aleo hazava ny resaka :


    Hoy ny kaondrana :
    4 décembre à 12:14 | Isandra (#7070) répond à Shalom ^

    Shalom,
    Ireny le olona avy nisitraka ny bourse mpanjakana,


    Azafady indrindra tompoko fa tsy nahazo vatsim-pianarana avy amin’ny fanjakana malagasy ny tenako. Na ny karamako aza tsy nandray aho na vary iray venty aza.
    Honohono fotsiny no betsaka fa raha olona tena nahafantatra ny momba ahy, tsy hanoratrora-poana toa izao.
    Mba atsaharo ity lainga fa manala bara-tena tsy fidiny.

    Fantatro ary haiko hoe iza no nandray ny karamako izay noheverin’ny fanjakana malagasy fa noraisiko kanefa dia nahodikodin’io olona io - efa hatramin’izany no nisy ny fonksionera matoatoa - adiadio ny ao amin’ny RTS fa mandrak’androany dia mbola mitohy izany.
    Volana novambra 2014 aho no hoe tsy nandray karama malagasy intsony.

    Tsy izaho ireny no miaramila voan’io halatra bevava io tamin’ny andronay, 3 izahay no voan’izany ary 3 samy tsy niantohan’ny fanjakana malagasy fa samy "ni-demerde" tamin’ny fombany avy. Teo ilay mpitsabo biby malaza tany Afrika (zanak’i Mahasoabe) ary ilay olona solontena miandraikitra ny herin’aratra nokleary ao amin’ny vondrona iraisam-pirenena mikasik’io (zanak’Ambalavo Tsienimparihy).

    Koa aza mifandendrikendrika fa tsy niantohan’ny fanjakana malagasy mihitsy ny tenako.
    Ary rehefa mba mamoaka hevitra dia mba mandiniha sy mamakafakaha aloha fa tsy mamorom-porona araka izay eritreretina.
    Fatra-pitsikera amin’ny hoe "imaginations" ny hafa fa izy tenany no tena manao izany.
    Asa na iza no manana ilay "poutre" eo anoloan’ny masony !

    Raha misy sahy milaza mifanohitra amin’ny lazaiko dia asehoy ny porofo ary torio haingana any amin’ny fanjakana aho mba ho iaraha-mahita amin’izay ny marina.
    Raha niresaka aho ny hoe namerim-bola izay lanin’ny fanjakana tamiko dia ny tao amin’ny SEMIPI, ny AKMIL ary ny karama noraisiko teo anelanelan’ny fébroary 1981 ka hatramin’ny aogositra1985, taorian’izay na iraimbilanja aza tsy nandray tamin’ny fanjakana malagasy aho.

    Izay no nanoratako teto hoe : mba mitadiava foto-kevitra hafa f’efa lany lanja ilay endrikendrika.

    • 4 décembre 2020 à 16:31 | arsonist (#10169) répond à Shalom

      Le "pognon dingue", utilisé pour régler toutes les factures de la vie à l’Etranger des membres de la famille de Bokassa-gasy,
      ce "pognon-dingue-là" n’a rien à voir,
      mais absolument rien à voir,
      avec l’argent qui doit revenir aux populations gasy miséreuses
      mais qui est détourné
      et de facto se retrouve ailleurs, loin,
      très loin de sa destination prévue initialement.

      Les mauvaises langues prétendent à tort que Bokassa-gasy et ses complices vivent de corruption et de détournements d’argent.
      Ces mauvaises langues disent n’importe quoi, on vous dit.

    • 4 décembre 2020 à 17:20 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Sojo iray lohasaha tsy ilaozan’izay hamarara.

      Ho fanajako ny zokinao izay nanome ny tsara indrindra hoan’ny firenena, manambonihitra mendrika tsy mitsanga-menatra hoan’ny fianankaviana, dia aleoko tsy hanao ampamoaka eto aho. Mba ireny re alaina tahaka, na dia manana ny fironany ao ampony izy, dia ny hoan’ny tanindrazana ny azy, no ambony indrindra.
      .

    • 4 décembre 2020 à 17:46 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      @ 4 décembre à 17:20 | Isandra (#7070) répond à Shalom ^

      ..., dia aleoko tsy hanao ampamoaka eto aho.
      ...


      Odry ! Ampamoaka, ka avoay eo izay heverin’ny foza rehetra fa tsy olana.
      Fa misy inona ka hoe afeniko ?
      Izao no atao hoe resaky ny mamo, manonona izay rehetra tonga ao am-bavany.
      Fa inona no ratsy nataoko ka hoe afeniko ? Avoay eo iaraha-mahita. Iangaviako mihitsy aza hoe alefaso amin’ny MT dia avoakany amin’ny pejy voalohany amin’ny andro manaraka.
      F’angaha izy ity vitann’ny fandrahonana dia hoe marina avokoa izay lazaina ?
      Marina mihitsy ny an’i Vohitra manao hoe : "Joseph Goebbels"-n’ny foza itony.
      Mitombona tokoa izany. Avoay fa tsy olana, iarahan’ny Ambanilanitra mahita ary mba ho atao fihomehezana hoe hatraiza ny takatry ny sain’ny foza.

    • 4 décembre 2020 à 17:50 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Iza ilay olona nanodikodina ny karaman’ny miaramila lasa tany ivelany ?
      SC BWG boaka Toliary.
      Ary matoa io olona io nahavita izao tsy nisy nanembatsembana dia satria niray tsikombakomba taminy ihany koa ny ankamaroan’ireo lehibeny.

    • 4 décembre 2020 à 18:12 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Tena samihafa be ianao sy ny zokinao. Izy miezaka manatsara ny anaram-pianakaviany, ianao kosa zaranao aza haloto.

    • 4 décembre 2020 à 18:15 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Fanontaniana kely dia ankatoko ity resaka ity : Tamin’ny ianao voafantina hanohy fianara any ivelany, inona no engagement nao hoan’ny firenena ?

    • 4 décembre 2020 à 20:35 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Miala tsiny amin’ny mpisera fa manjary resaka mitokana ity, sendra izay kaondrana isika.


      An ! An ! Tsy vita mora ny resaka, apotray ho hitan-poko hitam-pirenena ny heverin’ny foza ho nataoko.
      Raha tianao ho fantatra ny nandehanako tany am-pita, anontanio ny jeneraly Henri Aimé Clovis f’izy no nahafahako nandeha fa tsy ny fanjakana Malagasy velively, izany no nilazako fa tsy nahazo vatsim-pianarana aho.
      Miala tsiny fa toe-javatra roa tsy misy hifandraisany ireo koa tsy azo afanfgaro.

      Ny maha-tsikaiky amin’ny resak’ity miseho azy ho olona ity dia zary resake fiampangana ny sasany foana no arosony ary dia mahavita mamoroporona resaka toa izao hanasoketana ny hafa amin’ny tsy antony.

      Tahaka ilay olona tompoiny ihany : ohatra efa hita izao f’izy no nilaza fa maimaim-poana ny hopitaly manara-penitra dia vitany ny milaza imasom-bahoaka fa tsy izany hono no nolazainy.
      Mpandainga, tranon-dainga iray trano.

      Ela niainana aho fa tena mbola tsy nahita olon trano-dainga toa itony, izay mivoaka ny vavany lainga daholo - tonga amin’ilay fitenenana hoe "zanak’Alasora".

      Ary farany : inona no fantatrao amin’izay zokiko ? Be resaka foana eto ity midehadehaka mamoromporona zava-tsy misy ho entina hidedahana fa mahafatatra zavatra ary dia mamovokovoka mameno sy mamafy lainga.

      Mampalahelo ny mahafantatra fa kay misy mpiray tanindrazana toa izany.
      Ny toa itony no sady loza no tarazoka mambotry ny mpiara-monina : tena foza mibolila famindra tokoa.

      Aza misalasala apotray ho hitan’ny Ambanilanitra izay heverin’ny foza e !

    • 4 décembre 2020 à 20:47 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Farany :

      " 4 décembre à 18:15 | Isandra (#7070) répond à Shalom ^
      ... Tamin’ny ianao voafantina hanohy fianara any ivelany ..."


      Izao no manaporofo fa manao ilay antsoiny hoe "imaginations" tokoa itony sarin’olona itony.
      F’iza no nilaza fa "voafantina" aho ?
      Ny fanjakana malagasy tompoko tsy namela ahy handeha any.
      Vakio ny soratro teto efa volana maro izay.
      Ny minisitra Sibon Guy vata-tenany no nandrara ahy tsy ahazo handeha.

      Tranon-dainga, mampalahelo.
      Mba mahaiza manaja tena fa manala-baraka indrindra ho an’ity anarana entina.
      Mino aho fa tsy toa izao mihitsy ny Zanak’Isandra.
      Soloy ny anarana f’aza manala baraka ny toeram-piavian’ny sasany.

    • 4 décembre 2020 à 20:51 | arsonist (#10169) répond à Shalom

      Ssss ! Izay foza ve ry ’Nao, inona no mba fantany a !
      Ny ratsan-tanany mipelika manoratra fa ny sainy lomorona mihiboka anatin’ny maizina tanteraka.

    • 4 décembre 2020 à 21:30 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Olona mipetraka any Frantsa ity isandra ity nefa manaratsy sy manazimbazimba ny fijery sy fihevitr ireo Malagasy any Frantsa...

      Fa maninona ary ?

      Angamba fiainana tsy dia mazava loatra sy tsy madio ny fiainan izy io any ?

      Izy io no nosoratako fa tokony izy ireo no nambarako satria misimisy ihany no ambadik io solon anarana io...

      Andian olona tranondainga sy poizina ho an ny fiarahamonina Malagasy izy ireto, atao ahoana moa no hanova azy fa efa izany no asa fivelomany e !

  • 4 décembre 2020 à 15:34 | kartell (#8302)

  • 4 décembre 2020 à 16:12 | diego (#531)

    Bonjour,

    Andekakeka !

    Imaginez qu’il n’y avait pas Andekaleka ?

    Il faut poser la question aux Présidents successifs et aux gouvernements successifs aussi, ils sont au moins une 10e depuis plus de 20 ans :

    - pourquoi n’ont-ils pas jugé important de faire des grands investissements étatiques sur l’énergie ?

    Je n’entends pas un seul responsable politique critiquer !

    Pas un seul citoyen ou élite malgache critiquer Andekaleka !

    Plus d’Andekaleka, voilà ce que le peuple demande.

  • 4 décembre 2020 à 16:30 | ANTICASTE (#10704)

    A la foire aux mines de Tuléar le ton monte !
    les gens du sud abreuvés de veines promesses par le président actuel ont les nerfs a vifs !
    Le sud regorge de richesse ,laissez nous travailler afin de nourrir nos populations !
    Le ressentiment grandit contre le pouvoir qui évoque la modification du code minier depuis des années afin de bloquer les projets en cour de réalisation !
    C’est une question de survie disent-ils ,des actions vont être entreprissent aux niveaux judiciaires affirment certains !
    Le désordre dans les esprits est a son comble !

    • 4 décembre 2020 à 18:49 | betoko (#413) répond à ANTICASTE

      Attention Anticaste , Le projet pour l’exploitation de la terre rare du côté de Tulear est très dangereuse pour l’environnement donc pour la population Une entreprise chinoise voulait exploiter de la terre rare aussi du côté de Diego
      Au sujet du charbon , à Saint André de la Reunion , une usine qui produit de l’électricité fonctionne avec Du charbon importé d’Afrique du Sud et mélangé avec de la bagasse ( Hota-pary ) et elle fonctionne très bien
      EDF de l’ile de La Reunion utilise des groupes électrogènes et des panneaux solaires pour faire fonctionner l’électricité de toute l’ile à part Saint André , donc une technologie hybride .Pour quoi on ne le fait pas chez nous ?

    • 4 décembre 2020 à 19:14 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      Betoko,
      On ne parle pas de terres rares mais de charbon !
      Pourquoi vous ne fonctionnez pas au charbon ?
      Demande aux actionnaires des sociétés qui importent les produits pétroliers à Madagascar et tu comprendras !
      Ton pote Rajoel le sait ,demande lui ,il fait partie de ceux qui profitent de ce véritable scandale national !

  • 4 décembre 2020 à 19:27 | betoko (#413)

    Anticaste
    Cela m’etonne beaucoup qu’Andry Rajoelina est pris en otage par les importateur de pétrole Si c’était le cas pourquoi il est en train de construire une usine qui va produire de l’éthanol le quel pourrait faire rouler des centaines de taxi-brousse ?

    • 4 décembre 2020 à 19:49 | betoko (#413) répond à betoko

      Erreur de syntaxe
      Qu’Andry Rajoelina soit pris en otage .....

  • 4 décembre 2020 à 20:01 | kartell (#8302)

    Des pluies artificielles, hors de prix !...
    ,
    Avec notre correspondante à Antananarivo, Laure Verneau

    Il faut ensemencer les nuages pour influencer les précipitations, mais beaucoup de conditions sont requises, explique Stéphason Kotomangazafy, le directeur de la Météorologie appliquée à Madagascar : « Il faut tout d’abord des nuages appropriés et on procède à la provocation. C’est la création de ce qu’on entend par ‘’noyau de condensation’’, c’est-à-dire une particule qui accélère la formation des gouttelettes d’eau. Et après la formation des gouttelettes d’eau, c’est la précipitation. »

    Dix millions d’ariarys

    À chaque opération à cause de l’avion, il faut compter 10 millions d’ariarys, pris en charge par les différents ministères concernés. Au-delà de son coût, les précipitations restent aléatoires et il faut s’y prendre à plusieurs reprises.

    • 4 décembre 2020 à 20:39 | Shalom (#2831) répond à kartell

      C’est des méthodes utilisées depuis M Tsiranana.
      Enfants, nous nous amusons à compter les décollages d’Ivato des petits cesna qui sont missionnés pour ces opérations.

    • 4 décembre 2020 à 20:43 | Rainingory (#11012) répond à kartell

      kartell,
      eh oui, bien sûr que l’ensemencement de nuages c’est hors de prix, et à la fois pour les poches de l’Etat mais aussi pour l’environnement, c’est pas la panacée :
      - il faut un zinc qui soit capable de monter à des km d’altitude ;
      - le kérosène ;
      - le matos adéquat : les particules (sels de sodium, etc.), les projecteurs des particules ;
      - la compétence pour bien viser les nuages afin que ça se transforme en pluie ;
      et il faut aussi c’est vrai les conditions météo favorables.
      c’est une technique qui n’a jamais été utilisée à large échelle à cause du peu de rendement que ça a

    • 4 décembre 2020 à 20:47 | Rainingory (#11012) répond à kartell

      .. et je ne parle pas de l’après :
      car une fois que la pluie est là, hein ? qu’est-ce qu’on en fait ?
      si elle tombe là où elle ne mouille pas une terre cultivable, si elle est de suite absorbée par le sol car y a pas de système d’irrigation qui en fait profiter, ou tout simplement parce que le sol y est aride et stérile, on en fait quoi ? tout ça pour ça

  • 4 décembre 2020 à 23:43 | Rainingory (#11012)

    ONU/COVAX FACILITY :
    Le gouvernement refuse les vaccins et préfère les remèdes locaux, d’où ne va pas faire partie des pays membres de l’ONU inscrits au Covax facility pour les avoir gratos, l’inscription se termine le 7/12.
    Et pourtant dans la LFI votée la semaine passée par l’AN, il y a une ligne budgétaire pour en acheter, quelle bande de ***

    • 4 décembre 2020 à 23:59 | Zora (#10982) répond à Rainingory

      Bonsoir à tous
      Rien ne va dans le bon sensdans ce pays.. Fierté mal placée avec le covid organic sensé guérir le coronavirus. La pandémie qui reprend de plus belle dans la région diana.. Refuser le vaccin est signe d’aucun respect pour le peuple malgache déjà à genoux. LAMENTABLE !!!

    • 5 décembre 2020 à 10:21 | lysnorine (#9752) répond à Rainingory

      Re Rainingory 4 décembre à 23:43 & Zora 4 décembre à 23:59 répond à Rainingory
      « LE GOUVERNEMENT REFUSE LES VACCINS... ne va pas faire partie des pays membres de l’ONU INSCRITS AU COVAX FACILITY pour les avoir gratos »

      ..« Fierté mal placée avec le covid organic sensé guérir le coronavirus... Refuser le vaccin est signe d’aucun respect pour le peuple malgache »

      Tsy fantatray izay hoe tena antony nahatonga an’Ingahy prezidà mitsipaka ny hampidirana sy ny hampiasana vaksina fanefitry ny COVID 19 eto Madagasikara– izany hoe na misy hifandraisany na tsia amin’ilay CVO –, fa

      IZAO FOTSINY IHANY :
      MAMPORISIKA AZY TSY HIVADIKA AMIN’IZANY FANAPAHAN-KEVITRA IZANY MIHITSY IZAHAY ARY HANDROAKA AVY HATRANY IZAY MINISTRA NA MPANAO FANJAKANA AMBONY NA MPIASA AMIN’NY SAMPAN-DRAHARAHAM-PANJAKANA MISAHANA NY FAHASALAMAM-BAHOAKA KA MBOLA MIJAIKOJAIKO IHANY NO HANOHITRA IZANY...NOHO NY FANAOAVANY TSIKOMBAKOMBA AMIN’NY OMS/UNICEF. Ary ilaina no hampitandremany ’ireo fikambana ireo amin’ny fomba hentitra mba TSY HITSABAKA amin’izany. Raha ny tenanay aloha no teo amin’ny toeran’ny mpitondra Fanjakana dia avy hatrany dia AKATONAY ny biraony eto ary asainay mody any aminy ny solontenany raha mbola mikiribiby ihany izy ireo amin’ny FANOSEHANA NY HANAOVANA VAKSINY ! Tsahivina fa betsaka eto Madagasikara sy amin’ny tany any ivelany no LAZAINA fa azon’ny aretina COVID-19, kanefany SITRANA HO AZY. Betsaka rahateo ny fomba « voa-Janahary » FIAROVANA amin’io aretina sy azo hitsaboana azy eto amintsika. Singaninay manokana ny fanafody avy amin’iza-maniry sy « huiles essentielles » efa avoaka ny IMRA ankoatran’ny tambavy sy ny evoka , sns., fanoron’ny mpanao raokandro Malagasy. Ny amin’ny navoakan’ny IMRA dia tsy hiveranany intsony ny « A .T.A » na « Aro Tsimoka Aretina » izay efa nampiasainay ary efa tsapanay ny fahombiazany.

      Resaka VOLABE – AN’ARIVOTAPITRISANY amin’ny vola Amerikanina (US $) izay efa hihinan’ireo ngezalahy mpanao fanafody. Efa voakina matetika fa TSY MANARAM-PENITRA mihitsy ny fanandramana io vaksiny io izy MITAKY TAONA MARO ary BIBY ALOHA NO HITSAPANA AZY. Amin’ity indray mitoraka ity anefa, AVY HATRANY DIA NY OLOMBELONA NO ATAO « COBAY » Ary ny mpanefohefo Billy GATES izay tena iankinan’ny OMS mbany ny UNICEF no ao ambadik’izany. Koa raha mitsinjo ny fahasalaman’ny sarambabem-bahoaka ny mpanao pôlitika sy ny antokony mbamin’ ny fikambanana mpanaraka ny raharaham-pôlitika, dia tokony tsy isalasala hanohana io fanapahan-kevitry ny prezidàn’i Madagasikara sy ny Governemantany io izany. Hahita angano ireo Tany sy Fanjakana Eôrôpeanina sy Amerikanina hanery ny mponina any aminy hampiasa izay vaksiny havoaka atsy ho atsy. Antitranterina fa na toa inona na tona inona no mety ho voka-dratsiny, dia TSY AZO HO ENJEHANA MIHITSY NA RAHOVIANA NA RAOVIANA IZAY ORINASA NAMBOATRA SY NIVAROTRA AZY !
      Ireto misy santionany amin’ny lahatsoratra maro efa NAMPITANDRINA FATRATRA NY AMIN’ITY VAKSINY atao ho fanefitry ny COVID 19 ITY. Teny atsipin’ny manam-panahy, hoy ny fitenin-drazana, raisin’ny mpahalala !

      « DIVULGATION IMPORTANTE SUR LE COVID-19 » (Alexandre Keyland)
      – 28 Juillet 2020
      https://www.facebook.com/715209758/posts/10158942948454759/
      [...]
      Rappel des faits sur la pandémie du virus SARS-Cov-2 causant la maladie COVID-19
      La maladie dénommée COVID-19 provoquée par le virus SARS-Cov-2 a été découverte en décembre 2019 en Chine à Wuhan et se serait répandue dans le monde ensuite [...]
      Selon l’OMS, les symptômes sont les suivants : la fièvre, la fatigue et une toux sèche. Certains patients présentent des douleurs, une congestion nasale, un écoulement nasal, des maux de gorge ou une diarrhée, dyspnée, la perte du goût et de l’odorat.

      80% des personnes atteintes GUÉRISSENT SANS TRAITEMENT ET NE PRÉSENTENT AUCUN SYMPTÔMES. 15% des personnes infectées présentent les symptômes d’une grippe et 5% décèdent. Les symptômes sont plus graves chez les personnes âgées, et chez les personnes souffrant déjà d’un problème de santé (hypertension artérielle, problème cardiaque, diabète,...). La pandémie est déclarée par l’OMS le 11 mars 2020 mais LES CAUSES DU VIRUS RESTENT ENCORE INCONNUES à ce jour selon ce même organisme...
      (à suivre)

    • 5 décembre 2020 à 10:32 | lysnorine (#9752) répond à Rainingory

      Re Rainingory 4 décembre à 23:43 & Zora 4 décembre à 23:59 répond à Rainingory
      « LE GOUVERNEMENT REFUSE LES VACCINS... »

      « DIVULGATION IMPORTANTE SUR LE COVID-19 »(Alexandre Keyland)
      (suite )
      « UN CRIME CONTRE L’HUMANITÉ EST EN COURS »

      L’OMS a pour directeur général L’ ANCIEN TERRORISTE ET GÉNOCIDAIRE TEDROS ADHANOM GHEBREYESUS, un passé gênant et objet d’une enquête à laquelle l’Etat français a refusé de prendre part. ELLE A POUR FINANCEUR PRINCIPAL LE TRÈS CONTROVERSÉ BILL GATES. La fondation Gates est impliquée dans des affaires de PÉDOPHILIE et de TRAFIC HUMAIN en lien avec le RÉSEAU EPSTEIN , UNE CAMPAGNE DE VACCINATION AYANT PROVOQUÉ LA STÉRILISATION DE PLUSIEURS MILLIONS DE FEMMES ET JEUNES FILLES EN AFRIQUE ET UNE SECONDE CAMPAGNE DE VACCINATION AYANT CAUSÉ UNE ÉPIDÉMIE DE POLIOMYÉLITE EN INDE À L’ORIGINE DE LA PARALYSIE D’UN DEMI-MILLION D’ENFANTS. De nombreux lanceurs d’alerte de tout horizon (médecins, physiciens, chercheurs, politiciens, conférenciers, journalistes, etc...) se mobilisent à l’échelle internationale pour DÉNONCER CE QUE LA DÉPUTÉ ITALIENNE SARA CUNIAL A QUALIFIÉ DE "CRIME CONTRE L’HUMANITÉ"[...]

      1. Une pseudo-pandémie
      La pandémie de SARS-Cov 2 a été déclarée le 11 mars 2020. Cependant, plusieurs problèmes ont vite alerté les personnes qui sont devenues actuellement lanceuses d’alerte. Tout d’abord, parmi la DIZAINE de CORONAVIRUS EXISTANTS, CELUI CAUSANT LE COVID-19 N’A JAMAIS ÉTÉ ISOLÉ ET IDENTIFIÉ. Cela pose un gros problème car les médecins ne peuvent pas savoir ce qu’ils détectent lorsqu’ils testent les patients. Cette pandémie, et la peur engendrée par les médias financés par l’Etat, concernent UNE MALADIE GUÉRISSANT TOUTE SEULE DANS 80% des cas ce qui rend toutes les mesures liberticides adoptées en France et dans d’autres pays incohérentes : le bon sens aurait été DE PRENDRE EN CHARGE ET DE SOIGNER LES 15% PRÉSENTANT DES SYMPTÔMES GRAVES. En outre, AUCUN TEST DE DIAGNOSTIC N’ÉTAIT VÉRITABLEMENT AU POINT AU DÉBUT DE LA PANDÉMIE [...] Comment peut-on déclarer une pandémie sans isoler et identifier le virus en cause et sans test de diagnostic ? LES CHIFFRES concernant le nombre de cas et le nombre de morts attribués au COVID-19 DEVIENNENT IMMANQUABLEMENT BIAISÉS de par ce fait.

      Cela est en outre aggravé par le fait QU’AUCUN DES TESTS ACTUELS POUR LE COVID-19 N’EST FIABLE (3) et que la définition donnée par l’OMS du virus et de la maladie sont floues : beaucoup de symptômes sont COMMUNS À LA GRIPPE ET À NOMBRE D’AUTRES MALADIES RESPIRATOIRES et peuvent s’expliquer par d’autres facteurs qu’un coronavirus [...]

      La seule raison pour laquelle nous assistons à une multiplication des cas et une recrudescence des clusters en France est simplement due au fait que NOUS TESTONS PLUS LA POPULATION. De plus, on ne peut préciser, du fait de la NON-FIABILITÉ DES TESTS, LA PART DE FAUX POSITIFS ET DE FAUX NÉGATIFS parmi les personnes testées. [...]

      l’usage de L’ARTEMISIA ANNUA EN INFUSION, déjà CONNU POUR SON EFFICACITÉ CONTRE le PALUDISME, est une plante interdite par l’OMS et interdite en France alors qu’elle a permis aux pays africains de soigner efficacement les malades et à moindre coût et de prévenir l’épidémie. A CE JOUR, LES PAYS AFRICAINS N’ONT TOUJOURS PAS CONNU LA CATASTROPHE SANITAIRE QUE L’OMS ET LES MÉDIAS PRÉDISAIENT.[...]
      (à suivre)

    • 5 décembre 2020 à 11:05 | lysnorine (#9752) répond à Rainingory

      Re Rainingory 4 décembre à 23:43 & Zora 4 décembre à 23:59 répond à Rainingory
      « LE GOUVERNEMENT REFUSE LES VACCINS... »
      DIVULGATION IMPORTANTE SUR LE COVID-19 (Alexandre Keyland)
      (suite et fin)

      Par toutes ces mesures liberticides, illégitimes et illégales, l’Etat français s’est rendu complice d’un CRIME CONTRE L’HUMANITÉ PERPÉTRÉ PAR L’OMS AINSI QUE LES FONDATIONS PRIVÉES QUI LA FINANCENT. Des actions légales sont en cours pour mettre fin à cette situation. Aux Etats-Unis, L’AVOCAT ROBERT Francis KENNEDY Jr a lancé une pétition envoyée à la Maison Blanche le 10 avril 2020 appelant à "DES ENQUÊTES SUR LA FONDATION BILL AND MELINDA GATES POUR LES FAUTES MÉDICALES ET LES CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ". Au Canada, la Fondation pour la Défense des Droits et des Libertés du Peuple traîne en justice l’État canadiens et les élus provinciaux pour toutes les mesures liberticides mises en œuvre pendant cette période de pandémie. [...]

      LE VACCIN ANTI-COVID 19 SERA UN ACTE MÉDICAL ILLÉGAL ET DANGEREUX
      Dans le contexte de l’épidémie de Coronavirus, l’État français et l’OMS annonce que la solution à ce contexte sera l’arrivée d’un vaccin anti-covid. Certains ont même suggéré, comme en Belgique, qu’il serait préférable de RENDRE OBLIGATOIRE LA VACCINATION contre la maladie. Ainsi, BILL GATES, QUI FINANCE TOUTE UNE SÉRIE DE CANDIDATS VACCINS, a déclaré en avril 2019 à la population mondiale : "VOUS N’AUREZ PAS LE CHOIX !" (en parlant de la vaccination). De même, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a déclaré que seul un vaccin pourrait permettre une normalité (19).

      . Outre le fait que le virus n’a toujours pas été isolé, il est important de noter qu’aucun vaccin anti-COVID-19 en cours de développement n’est justifiable scientifiquement et n’a passé les tests de sécurité nécessaire. LES EXPÉRIENCES SUR LES ANIMAUX N’ONT PAS EU LIEU POUR PLUSIEURS CANDIDATS. Les études classiques de phase 1 et 2 sont considérablement RACCOURCIES, les recherches de phase 3 sur un grand nombre de sujets testés SUR PLUSIEURS ANNÉES ne sont pas faites. Or, ces essais sont essentiels à la SÉCURITÉ d’un produit médical, vaccin ou médicament, à court et long terme. La procédure de validation se réduit donc à une formalité ici. De même, AUCUNE VRAIE RECHERCHE CONTRÔLÉE CONTRE PLACEBO N’EST EFFECTUÉE alors que cela est requis pour d’autres médicaments.

      2. LES VACCINS À ARNM PRÉFÉRÉS À CE STADE N’ONT JAMAIS ÉTÉ UTILISÉS ET SONT PUREMENT EXPÉRIMENTAUX. Ces vaccins comportent un risque accru de transfert de matériel génétique vers notre propre génome. Ce vaccin pourrait donc faire de nous des organismes génétiquement modifiés (OGM).

      3. L’administration de ces vaccins expérimentaux est CONTRAIRE AU CODE DE NUREMBERG QUI INTERDIT LES EXPÉRIENCES MÉDICALES SUR L’HOMME SANS SON CONSENTEMENT LIBRE ET ÉCLAIRÉ.

      4. Les EXPÉRIENCES antérieures avec des VACCINS ANTI-CORONAVIRUS ont révélé que LES ANIMAUX VACCINÉS avaient UN RISQUE DE COMPLICATIONS ACCRUS après un contact ultérieur avec le VIRUS SAUVAGE que les animaux non-vaccinés. Après la vaccination, les macrophages peuvent propager le virus dans tout le corps.
      Le vaccin peut donc engendrer une pandémie de dommages liés à la vaccination. [­­­]
      .........................................................................................................................................................................................
      – 13.11.202, WHAT’S NOT BEING SAID ABOUT PFIZER CORONAVIRUS VACCINE
      F. William ENGDAHL
      [F. William Engdahl is STRATEGIC RISK CONSULTANT and lecturer, he holds a degree in politics from Princeton University and is a best-selling author on oil and geopolitics, exclusively for the online magazine “New Eastern Outlook”.]
      https://journal-neo.org/2020/11/13/what-s-not-being-said-about-pfizer-coronavirus-vaccine/

      BILL GATES is actively financing and promoting new UNTESTED VACCINES supposed to keep us at least somewhat safe from a ghastly death from the novel coronavirus and supposedly allow us to resume somewhat “normal” lives. The Pharma giant PFIZER has now announced what they claim were spectacular results in initial human tests. They use an EXPERIMENTAL TECHNOLOGY KNOWN AS GENE EDITING, specifically mRNA gene-editing, something NEVER BEFORE USED IN VACCINES. Before we rush to get jabbed in hopes of some immunity, we should know more about the RADICAL EXPERIMENTAL TECHNOLOGY and its lack of precision.

      The financial world went ballistic on November 9 when the PHARMA GIANT PFIZER and its German partner, BioNTech, announced in a company press release that it had developed a vaccine for Covid19 that was “90%” effective. THE CONTROVERSIAL US HEAD OF NIAID, TONY FAUCI, rushed to greet the news and the EU announced it had purchased 300 million doses of THE COSTLY NEW VACCINE. If you believe financial markets, the pandemic is all but past history.

      SUSPICIOUS EVENTS

      However it seems Albert BOURLA, THE CEO OF PFIZER, DOESN’T SHARE THE CONFIDENCE of his own claims. On the day his company issued its press release on the proposed vaccine trials, HE SOLD 62% OF HIS STOCK IN PFIZER, MAKING MILLIONS PROFIT IN THE DEAL. He made the sell order in a special option in August so it would not appear as “insider selling”, however he also timed it just after the US elections and the mainstream media illegitimately declared Joe Biden President-elect. It seems from appearances that BOURLA had a pretty clear conflict of interest in the timing of his press release on the same day.

      (Hotohizana)

    • 5 décembre 2020 à 11:27 | lysnorine (#9752) répond à Rainingory

      Re Rainingory 4 décembre à 23:43 & Zora 4 décembre à 23:59 répond à Rainingory
      « LE GOUVERNEMENT REFUSE LES VACCINS... »
      – 13.11.202, WHAT’S NOT BEING SAID ABOUT PFIZER CORONAVIRUS VACCINE
      (F. William ENGDAHL)
      (Tohiny)

      BOURLA LIED AND DENIED TO PRESS THAT HIS COMPANY HAD RECEIVED ANY FUNDS FROM THE TRUMP ADMINISTRATION to develop the vaccine when it came out they CONTRACTED in summer to deliver 100 million doses to the US Government. Further adding to the suspect actions of Pfizer was the fact the company first informed the team of Joe biden rather than the relevant US government agencies.

      But this is far from the only thing alarming about the much-hyped PFIZER announcement

      THE GERMAN PARTNER
      Pfizer, famous for its Viagra and other drugs, has partnered with A SMALL MAINZ, GERMANY COMPANY, BioNTech, which has developed the radical mRNA technique used to produce the new corona vaccine.

      BioNTech was only founded in 2008. BIONTECH SIGNED AN AGREEMENT WITH THE BILL & MELINDA GATES FOUNDATION IN SEPTEMBER, 2019, JUST BEFORE ANNOUNCEMENT IN WUHAN CHINA OF THE NOVEL CORONAVIRUS AND JUST BEFORE BIONTECH MADE ITS STOCK MARKET DEBUT. The agreement involved cooperation on developing new mRNA techniques to treat cancer and HIV. Curiously that press release, “The Gates Foundation sees BioNTech potential to ‘dramatically reduce global HIV and tuberculosis’” 05. September 2019, has now been deleted.

      BioNTech also has AN AGREEMENT WITH ONE OF THE LARGEST DRUG PRODUCERS IN CHINA, SHANGHAI FOSUN PHARMACEUTICAL CO., LTD (“Fosun Pharma”) to develop a version of its mRNA vaccine for novel coronavirus for the Chinese market. Ai-Min Hui, President of Global R&D of Fosun Pharma said in an August statement, “Dosing the first Chinese subject with BNT162b1 marks a milestone of the global co-development program in China. We are closely working with BioNTech and regulatory authorities to evaluate the safety and efficacy of BNT162b1 and other mRNA vaccine candidates…”

      This means that THE SAME GERMAN BIOTECH COMPANY IS BEHIND THE COVID VACCINES BEING RUSHED OUT IN CHINA AS WELL AS THE USA AND EU. The vaccine is being RUSHED THROUGH to eventual approval in an alarmingly short time.

      BOTH US AND EU AUTHORITIES AND PRESUMABLY ALSO CHINESE, WAIVED THE STANDARD ANIMAL TESTS USING FERRETS OR MICE AND HAVE GONE STRAIGHT TO HUMAN “GUINEA PIGS.” HUMAN TESTS began in late July and early August. THREE MONTHS IS UNHEARD of FOR TESTING A NEW VACCINE. SEVERAL YEARS IS THE NORM. Because of the degree of global PANIC ENGENDERED BY WHO over the coronavirus, caution is thrown to the wind. Vaccine makers all have LEGAL INDEMNITY, MEANING THEY CAN’T BE SUED IF PEOPLE DIE OR ARE MAIMED FROM THE NEW VACCINE. But the most alarming fact about the new Pfizer-BioNTech gene edited vaccine is that THE GENE EDITED mRNA for HUMAN VACCINE APPLICATION HAS NEVER BEFORE BEEN APPROVED. Notably, two year peer reviewed tests with MICE FED GENETICALLY MODIFIED CORN SPRAYED WITH MONSANTO GLYPHOSATE-RICH ROUNDUP first showed CANCER TUMORS after nine months as well as liver and other organ damage. Earlier Monsanto company tests ended at three months and claimed no harm. A similar situation exists with the gene edited mRNA vaccines that are being rushed out after less than 90 days human tests.

      “EXPLICITLY EXPERIMENTAL”

      Dr. MICHAEL YEADON replied in a recent public social media comment to a colleague in the UK, “All vaccines against the SARS-COV-2 virus are by definition novel. No candidate vaccine has been… in development for more than a few months.” Yeadon then went on to declare, “If any such vaccine is approved for use under any circumstances that are not EXPLICITLY experimental, I believe that recipients are being misled to A CRIMINAL EXTENT. This is because there are precisely zero human volunteers for…whom there could possibly be more than a few months past-dose safety information.”

      Yeadon is WELL QUALIFIED to make the critique. As he notes in the comment, “I have a degree in Biochemistry & Toxicology & a research based PhD in pharmacology. I have spent 32 YEARS WORKING IN PHARMACEUTICAL R&D, mostly in new medicines for disorders of lung & skin. I was a VP at Pfizer & CEO…. of a biotech I founded (Ziarco – acquired by Novartis). I’m knowledgeable about new medicine R&D.” HE WAS FORMERLY WITH PFIZER at a very senior level.
      (Hofaranana)

    • 5 décembre 2020 à 11:39 | lysnorine (#9752) répond à Rainingory

      Re Rainingory 4 décembre à 23:43 & Zora 4 décembre à 23:59 répond à Rainingory
      « LE GOUVERNEMENT REFUSE LES VACCINS... »

      – 13.11.202, WHAT’S NOT BEING SAID ABOUT PFIZER CORONAVIRUS VACCINE, (F. William ENGDAHL)
      (Tohiny sady farany)

      HUMAN GUINEA PIGS ?

      The Pfizer-BioNTech vaccine is EXPERIMENTAL AND FAR FROM GUARANTEED SAFE, despite the fact that Pfizer, the EU and the notorious Dr Tony Fauci seem ready to roll it out even before year end to hundreds of millions of humans.

      The EXPERIMENTAL TECHNOLOGY is based on a rather new GENE MANIPULATION known as GENE EDITING. In a major article in the 2018 New York Council on Foreign Relations magazine, Foreign Affairs, BILL GATES effusively promoted the novel gene editing CRISPR technology as being able to “transform global development.” He noted that HIS GATES FOUNDATION HAD BEEN FINANCING GENE EDITING DEVELOPMENTS FOR VACCINES and other applications for a decade.

      But IS THE TECHNOLOGY FOR BREAKING AND SPLICING OF HUMAN GENES so ABSOLUTELY SAFE that it is worth risking on a novel experimental vaccine never before used on humans ? Contrary to what Bill Gates claims, THE SCIENTIFIC ANSWER IS NO, it is not proven so safe.

      In a peer reviewed article in the October, 2020 journal Trends in Genetics, the authors conclude that “the range of possible molecular events resulting from genome editing has been underestimated and the technology remains unpredictable on, and away from, the target locus.”

      Dr. ROMEO QUIJANO, RETIRED PROFESSOR OF PHARMACOLOGY AND TOXICOLOGY AT THE COLLEGE OF MEDICINE, UNIVERSITY OF THE PHILIPPINES MANILA, noted some of the DANGERS of THE EXPERIMENTAL GENE EDITING when APPLIED TO HUMAN VACCINES. Quijano warns of, “the danger that the vaccine might actually “enhance” the pathogenicity of the virus, or MAKE IT MORE AGGRESSIVE POSSIBLY DUE TO ANTIBODY-DEPENDENT ENHANCEMENT (ADE), as what happened with previous studies on test vaccines in animals. If that should happen in a MAJOR HUMAN TRIAL the outcome could be DISASTROUS. This SERIOUS ADVERSE EFFECT may not even be detected by a clinical trial especially in highly biased clinical trials laden with conflicts of interest involving vaccine companies. Even when a serious adverse event is detected, this is usually swept under the rug.” He cites the case of another Gates mRNA vaccine candidate, MODERNA, where “three of the 15 human experimental subjects in the high dose group SUFFERED SERIOUS AND MEDICALLY SIGNIFICANT SYMPTOMS. Moderna, however, concluded that the vaccine was “generally safe and well tolerated,” which the corporate-dominated media dutifully reported, COVERING-UP the real danger…”

      He notes, “Exogenous mRNA is inherently IMMUNE-STIMULATORY, and this feature of mRNA COULD BE BENEFICIAL OR DETRIMENTAL. It may provide adjuvant activity and it may inhibit antigen expression and negatively affect the immune response. The PARADOXICAL EFFECTS of innate immune sensing on different formats of mRNA vaccines are incompletely understood.” Quijano adds, “A mRNA-based vaccine could also induce potent type I interferon responses, which have been associated not only with inflammation but also potentially with autoimmunity… and may promote blood coagulation and pathological thrombus formation.”

      Quijano writes in the extensively documented article, “among other dangers, the virus-vectored vaccines could undergo recombination with naturally occurring viruses and produce hybrid viruses that could have undesirable properties affecting transmission or virulence. The possible outcomes of recombination are practically impossible to quantify accurately given existing tools and knowledge. The risks, however, are real, as exemplified by the emergence of mutant types of viruses, enhanced pathogenicity and unexpected serious adverse events (including death) following haphazard mass vaccination campaigns and previous failed attempts to develop chimeric vaccines using genetic engineering technology.”

      Bill Gates, the mRNA vaccine makers including Pfizer/BioNTech and Moderna, AND THEIR CLOSE ALLIES SUCH AS DR. TONY FAUCI OF THE NIAID are clearly PLAYING FAST AND LOOSE WITH HUMAN LIVES IN THEIR RUSH TO GET THESE EXPERIMENTAL VACCINES INTO OUR BODIES. Notably, the same Dr. Fauci and his NIAID owns the patent on a vaccine for DENGUE FEVER known as DENGVAXIA, MARKETED BY SANOFI-PASTEUR and promoted as an “essential” vaccine by Tedros’ WHO since 2016. Robert F. KENNEDY jr. noted that Fauci and NIAID “knew FROM THE CLINICAL TRIALS THAT THERE WAS A PROBLEM with paradoxical immune response,” but they gave it TO SEVERAL HUNDRED THOUSAND FILIPINO KIDS anyway. It was estimated that as many AS 600 VACCINATED CHILDREN DIED BEFORE THE GOVERNMENT STOPPED THE VACCINATIONS.

      Clearly THE WELL-ESTABLISHED PRECAUTIONARY PRINCIPLE– if in serious doubt, don’t – IS BEING IGNORED BY FAUCI, PFIZER/BIONTECH AND OTHERS in rushing to approve the new mRNA vaccine for coronavirus. Messenger RNA technology has yet to produce an approved medicine, let alone a vaccine.

    • 5 décembre 2020 à 12:06 | Rainingory (#11012) répond à Rainingory

      Lysnorine,
      Ok, hajaiko ny hevitrao.
      Fa izao, à minima, ilaina ny atao hoe cohérence :
      1) tsy tokony nanomboka namisavisa ny hividy vaksiny ny minisitry ny fahasalamana raha toa ka ho déni par son gouvernement aty aoriana ;
      2) raha efa izay no fenitry ny gouvernement dia tsy tokony nasiana ligne budgétaire akory ao @ LFI, naleo atokana hoan’ny fanafonganana ny kere io vinavinambola io.

    • 5 décembre 2020 à 12:39 | Rainingory (#11012) répond à Rainingory

      Lysnorine,
      Faharoa manarak’izany, tsy mino aho hoe aharesy lahatra anao eto, ary ny inverse koa dia tsy hisy.
      Tsy izay publication nivoaka tany @ Facebook (Alexandre Keyland) akory no ataoko ho Baiboly hinoana. Raha toa ka article scientifique publié par les voies reconnues et indiscutables dia mbola nety ho nasiako lanjany ihany ny mamaky azy.

      Manarak’izany, efa betsaka ny théories complotistes nahely milaza fa hoe i Bill Gates no fototr’izao rehetra izao, mety i Jipo angamba no hino izany, asa re, fa tsy mbola nisy nanamporofo aloha izany ankehitriny.

      Farany, raha fantatry i lehiben’i Pfizer mialoha fa hiteraka scoop ka ampihetsika ampoiakatra ny vidin’ny actions ny amoahandry zareo iny vaovao ary ka hanararaotra amin’ny fomba manarapeinitra mifehy ny fikirakirana vola erantany izy ahazoana tombony vetivety, inona moa no azo atao amin’izany ? toy izay olona rehetra nitady hanankarena haingana rehetra ihany io, rehefa tsisy lalàna mahafehy izany dia ny ranomaso fotsiny no sisa apitrapitra ho an’ny hafa !

      Ka raha ny hevitro izany dia izao :
      - tsy tokony nitetateta nampanantena vakisiny ny governemanta raha toy izao no ataony amin’ny farany ;
      - tsy ialambola ny fahazoana io vakisiny io ao amin’io vondrona COVAX FACILITY io, noho izany tsy hisy takaitram-trosa mbola hoeritreretina aloha indray ;
      - efa 143 firenena izay omaly no nisoratra anarana tao, izany hoe raha ho loza izany dia 143 firenena no ho fongana fa satria tsiariary io vakisiny io ?

    • 6 décembre 2020 à 00:08 | Zora (#10982) répond à Rainingory

      Bonsoir à tous.
      Merci Lysorine, vos interventions sur ce forum sont toujours pleines de richesses.

    • 6 décembre 2020 à 01:04 | Turping (#1235) répond à Rainingory

      Lysnorine
      Depuis que j’ai lu les posts de Lysnorine sur les vaccins ,elle est toujours contre .
      - Non ,pas tous les vaccins qui présentent de danger si on comprend déjà le fonctionnement d’un vaccin . Sinon on était déjà mort .
      - Concernant le vaccin contre le Covid ,les rumeurs courent toujours que ce fléau a été répandu pour les affaires de gros sous ,les voyous et les milliardaires pour faire vendre des vaccins inefficaces ,....peut être ? vu que le coronavirus est une souche mutante !?
      - Les anglais vont commencer la campagne de vaccination ,un pays qui a les moyens .
      Concernant Madagascar ,un pays pauvre ,si nos remèdes ancestraux ,les huiles essentiels fonctionnent , comme l’adage gasy dit : " sery vitan’ny sakamalaho ve hamonoana vatotr’akoho ? ?et de plus comparé à d’autre pays si les informations véhiculées par le Ministère de la santé sont vraies , Rajoelina et sa clique peuvent jubiler de leur Cvo ,la tisane si cela apporte un peu d’immunité .
      Voilà ,en dehors les vraies études scientifiques ,beaucoup d’informations copiées collées sont erronées . La réalité est là ,le covid tue !

    • 7 décembre 2020 à 12:19 | lysnorine (#9752) répond à Rainingory

      Développement de l’avertissement DÉJÀ PRÉCITÉ du Professeur ROMEO F. QUIJANO sur les dangers potentiels du vaccin contre le Covid 19 utiilisant la technologie mRNA, à méditer même s’il n’apparait pas comme suffisamment scientifique ou compétent aux yeux de participants plus avisés sur ce forum.

      https://www.bulatlat.com/2020/08/21/hazards-of-the-covid-19-vaccine/
      HAZARDS OF THE COVID-19 VACCINE
      Bulatlat Contributors August 21, 2020 COVID-19, COVID-19 vaccine
      By ROMEO F. QUIJANO, M.D.
      Professor (Ret.) Department of Pharmacology and Toxicology
      College of Medicine, University of the Philippines Manila

      The COVID-19 (SARS-Cov-2) vaccine is FRAUGHT WITH HAZARDS. This should be the obvious, rational conclusion of ANYONE WHO CARES TO OBJECTIVELY STUDY THE AVAILABLE SCIENTIFIC and other relevant INFORMATION ABOUT IT. There are MANY FACTUAL DANGER SIGNALS that are easily discernible.

      During the 2002-2003 SARS-1 outbreak, it took about 20 MONTHS BEFORE A VACCINE WAS MADE READY FOR HUMAN TESTING IN CLINICAL TRIALS despite the fact that concerns about safety were still unresolved. This was already WAY TOO FAST COMPARED TO THE USUAL TIME NECESSARY FOR PRE-CLINICAL TRIALS OR ANIMAL STUDIES to be satisfactorily completed BEFORE any ethical EXPERIMENTATION ON HUMAN BEINGS or clinical trials can be started. Yet for Covid-19 candidate vaccines, clinical trials were started barely five months after SARS-Cov-2 emerged, BYPASSING THE NECESSARY PRE-CLINICAL STUDIES normally required and IGNORING THE SERIOUS SAFETY CONCERNS in the previous attempt to rush a SARS-1 vaccine (which was eventually scrapped).

      One major safety concern in developing a vaccine is HOW TO GET AROUND THE DANGER that the vaccine might actually “ENHANCE” THE PATHOGENICITY OF THE VIRUS, or MAKE IT MORE AGGRESSIVE POSSIBLY DUE TO ANTIBODY-DEPENDENT ENHANCEMENT (ADE), as what happened with previous studies on test vaccines in animals. If that should happen in a major human trial the outcome could be disastrous. (1,2,3,4) THIS SERIOUS ADVERSE EFFECT MAY NOT EVEN BE DETECTED BY A CLINICAL TRIAL especially in highly biased clinical trials laden with conflicts of interest involving vaccine companies. Even when a serious adverse event is detected, this is usually swept under the rug.
      For example, initial clinical trial results for the COVID-19 vaccine of MODERNA reportedly showed that three of the 15 human experimental subjects in the high dose group SUFFERED SERIOUS AND MEDICALLY SIGNIFICANT SYMPTOMS. Moderna, however, concluded that the vaccine was “GENERALLY safe and well tolerated,” which the corporate-dominated media dutifully reported, COVERING-UP THE REAL DANGER from the vaccine.(5,6,7,8) In a brazen act of UNETHICAL behaviour, Moderna even used a volunteer vaccine recipient, IAN HAYDON, to appear in many appearances on media promoting Moderna’s EXPERIMENTAL COVID-19 vaccine. Moderna encouraged Haydon to appear on TV to deceive the public and its shareholders. LESS THAN 12 HOURS AFTER VACCINATION, HAYDON SUFFERED MUSCLE ACHES, VOMITING, SPIKED A 103.2 DEGREE FEVER AND HAD LOST CONSCIOUSNESS.(9) The vaccine, pushed by Dr. Anthony Fauci, director of the US National Institute of Allergy and Infectious Diseases, and financed by Bill Gates, used an experimental mRNA technology that supposedly would allow rapid deployment, waiving the usual pre-clinical and animal studies.

      The fact that an entirely new RNA vaccine technology which HAS NEVER BEEN USED BEFORE IN HUMANS is A DANGER SIGNAL that should not be ignored. Several of the US candidates (Moderna, Pfizer/BioNTech, and Arcturus Therapeutics) are using this NEVER-BEFORE-APPROVED TECHNOLOGY. Exogenous mRNA is inherently immunostimulatory, and this feature of mRNA could be beneficial or detrimental. It may provide adjuvant activity and it may inhibit antigen expression and negatively affect the immune response. THE PARADOXICAL EFFECTS of innate immune sensing on different formats of mRNA vaccines ARE INCOMPLETELY UNDERSTOOD. Potential safety concerns include local and systemic inflammation, biodistribution and persistence of expressed immunogen, stimulation of auto-reactive antibodies, and potential toxic effects of non-native nucleotides and delivery system components. A mRNA-based vaccine could also induce POTENT TYPE I INTERFERON RESPONSES, which have been associated not only with inflammation BUT ALSO POTENTIALLY WITH AUTOIMMUNITY. Another potential safety issue could derive from the extracellular RNA which has been shown to increase the permeability of tightly packed endothelial cells and MAY PROMOTE BLOOD COAGULATION AND PATHOLOGICAL THROMBUS FORMATION. (10)
      (à suivre)

    • 7 décembre 2020 à 12:29 | lysnorine (#9752) répond à Rainingory

      Développement de l’avertissement DÉJÀ PRÉCITÉ du Professeur ROMEO F. QUIJANO sur les dangers potentiels du vaccin contre le Covid 19 utilisant la technologie mRNA, à méditer même s’il n’apparait pas comme suffisamment scientifique ou compétent aux yeux de participants plus avisés sur ce forum.
      (suite)

      ANOTHER DANGER OF MRNA VACCINES IS THE USE OF BIOTECH “CARRIER SYSTEMS” involving LIPID NANOPARTICLES (LNPs). LNPs “encapsulate the mRNA constructs to protect them from degradation and promote cellular uptake,” and additionally, rev up the immune system. The LNP formulations in the three mRNA Covid-19 vaccines are also “PEGylated,” meaning that the vaccine nanoparticles are coated with a synthetic, non-biodegradable and increasingly controversial polymer called POLYETHYLENE GLYCOL (PEG). LNPs could contribute to one or more of the following : immune reactions, infusion reactions, complement reactions, opsonation reactions, antibody reactions or reactions to the PEG from some lipids or PEG OTHERWISE ASSOCIATED WITH THE LNP, as well as adverse reactions within liver pathways or degradation of the mRNA or the LNP, any of which could lead to SIGNIFICANT ADVERSE EVENTS. Furthermore, PEG can also provoke SEVERE NEUROPSYCHIATRIC SYMPTOMS in offsprings, including mood swings, rage, phobias and paranoia. Investigators who once assumed that the polymer was largely “inert” are now questioning its biocompatibility and warning about PEGylated particles’ promotion of tumor growth and adverse immune responses that include “probably underdiagnosed” LIFE-THREATENING ANAPHYLAXIS. This is a significant concern since a 2016 US study reported detectable and sometimes high levels of anti-PEG antibodies (including first-line-of-defense IgM antibodies and later-stage IgG antibodies) in approximately 72% of contemporary human samples and about 56% of historical specimens from the 1970s through the 1990s. TThe manufacturers of GENETICALLY ENGINEERED ADENOVIRAL VECTOR COVID-19 VACCINES undergoing clinical trials (Johnson & Johnson, Oxford, and CanSino) ALSO USE PEG AS AN INEXPENSIVE ADDITIVE FOR VACCINE STORAGE. If one of the PEGylated mRNA vaccines for Covid-19 gains approval, the increased exposure to PEG will be unprecedented and potentially disastrous. (11,12)

      Like the mRNA vaccines, THE ADENOVIRAL VECTOR COVID-19 VACCINES ARE STILL EXPERIMENTAL and have not been used before in mass vaccination for infectious diseases. Given the history of POOR SAFETY RECORD OF MANY VACCINES, the risk of unpredictable and potentially disastrous adverse effects is of utmost concern.

      For example, among other dangers, the virus-vectored vaccines COULD UNDERGO RECOMBINATION WITH NATURALLY OCCURRING VIRUSES and PRODUCE HYBRID VIRUSES that could have UNDESIRABLE PROPERTIES affecting transmission or virulence. The numerous variables affecting THE PROBABILITY that recombination will take place and the possible outcomes of recombination are practically IMPOSSIBLE TO QUANTIFY accurately given existing tools and knowledge. THE RISKS, however, are REAL, as exemplified by the EMERGENCE OF MUTANT TYPES OF VIRUSES, ENHANCED PATHOGENICITY and unexpected serious adverse events (INCLUDING DEATH) following haphazard mass vaccination campaigns and previous failed attempts to develop chimeric vaccines using genetic engineering technology.
      (à suivre)

    • 7 décembre 2020 à 12:42 | lysnorine (#9752) répond à Rainingory

      Développement de l’avertissement DÉJÀ PRÉCITÉ du Professeur ROMEO F. QUIJANO sur les dangers potentiels du vaccin contre le Covid 19 utilisant la technologie mRNA, à méditer même s’il n’apparait pas comme suffisamment scientifique ou compétent aux yeux de participants plus avisés sur ce forum.
      (suite)

      GENETICALLY ENGINEERED VACCINES CARRY significant unpredictability and A NUMBER OF INHERENT HARMFUL POTENTIAL HAZARDS, including unintended and unwanted side effects with regard to the targeted or non-targeted individuals. Potential undesirable immunological effects include UNEXPECTED IMMUNOPATHOLOGICAL REACTION, AUTOIMMUNE REACTION, long-term tolerance, persistent infection and latent infections. There is also the potential to transfer or RECOMBINE GENETIC MATERIAL from genetically engineered viruses or GE virus-vector vaccines TO THE targeted individual GERM LINE CELLS . It can also undergo CHROMOSOMAL INTEGRATION OR INSERTIONAL MUTAGENESIS, leading to random insertions of vaccine constructs into host cellular genomes, resulting in alterations of gene expression or activation of cellular oncogenes, THUS RAISING THE POSSIBILITY OF INDUCING TUMORS.
      EVEN MINOR GENETIC CHANGES IN, or differences between, VIRUSES CAN RESULT IN DRAMATIC CHANGES in transmission abilities, host preferences, and virulence. The new, hybrid virus progenies resulting from such events may have completely unpredictable characteristics. VIRULENCE REVERSION, for example, WAS DOCUMENTED when a live recombinant vaccinia–rabies glycoprotein virus vaccine prepared for wild raccoons and foxes infected a 28-yr-old pregnant woman. (13) Virulence reversion was also documented when recombination between commercial infectious laryngotracheitis virus (ILTV) vaccines in poultry has resulted in virulent recombinant viruses that caused severe disease and that have emerged as the dominant field strains in important poultry producing regions in Australia. (14)

      THE RISKS OF RECOMBINATION WAS ACTUALLY RAISED EARLIER IN A MEETING CONVENED BY THE WORLD HEALTH ORGANIZATION IN 2003, wherein regulators representing the European Union, the US, China, and Canada raised the specific issue on recombination : “Recombination of a live virus-vectored vaccine with a circulating or reactivated latent virus COULD THEORETICALLY GENERATE A MORE PATHOGENIC STRAIN…The risk of recombination should be studied if possible in a non-clinical model system, but should also be considered in clinical study designs.” This was listed among the “recommendations to WHO and priorities for future work” as one of several “issues of critical importance to be investigated further.” (15) APPARENTLY, HOWEVER, THE WHO, GOVERNMENTS AND THE VACCINE INDUSTRY NEVER TOOK THIS RECOMMENDATION SERIOUSLY. This comes as no surprise, given the history of WHO’S RAPID APPROVAL AND ENDORSEMENT OF SEVERAL SUCH LIVE VIRUS-VECTORED VACCINES WITHOUT THE NECESSARY AND THOROUGH SAFETY STUDIES, made especially concerning during the current mad scramble for a COVID-19 vaccine.

      There’s also a concern that some people may already be immune to the adenovirus carrying the coronavirus gene into the body since adenoviruses circulate through the human population making the vaccine ineffective. (16) Data on the initial clinical trial of the adenoviral vector COVID-19 vaccine made by CANSINO BIOLOGICS OF CHINA that was published in the Lancet showed that IN THE HIGHEST OF THE THREE DOSES USED IN THE STUDY, THE NUMBER OF SIDE EFFECTS WAS HIGH — 75% of the people in the highest dose group reported at least one side effect. Side effects included fever — pain at the injection site, headache, fatigue, among others. Ten volunteers (9% of the overall study group) had Grade 3 side effects, defined as “serious and medically significant symptoms,” six (17%) in the highest dose group and two (6%) each in the low and middle dose groups. The study also found that one dose of the vaccine, tested at three different levels, appeared to induce a good immune response in some subjects. But about half of the volunteers — people who already had immunity to the backbone of the vaccine — had a dampened immune response. (17)

      The DENGVAXIA VACCINE FIASCO IN THE PHILIPPINES ALSO ILLUSTRATES THE DANGER OF RUSHING A VACCINE and ALLOWING CORPORATE INTERESTS DRIVEN BY MARKET FORCES to address people’s HEALTH needs. As a result, many of the vaccinated suffered or died after a botched mass vaccination program.(18) According to the Chief Pathologist of the Public Attorney’s Office, 153 OF THOSE VACCINATED WITH DENGVAXIA HAD DIED AS OF FEBRUARY 18, 2020. (19)

      Another example of the danger of corporate fast-tracking of vaccine clinical safety trials is the case of the HPV (Human Papilloma Virus) vaccine. Two of the biggest vaccine manufacturers spiked their placebos with A NEUROTOXIC ALUMINUM ADJUVANT AND CUT OBSERVATION PERIODS. Numerous adverse events, including LIFE-THREATENING INJURIES, PERMANENT DISABILITIES, hospitalizations and DEATHS, were later reported after vaccination with bivalent, quadrivalent or nine-valent HPV vaccines. The company SCIENTISTS ROUTINELY DISMISSED, MINIMIZED OR CONCEALED those injuries using statistical gimmicks and invalid comparisons designed to diminish their relative significance. Some REGULATORY AGENCIES were complicit in COVERING UP increased incidence of ADVERSE EFFECTS IN POST-MARKETING SURVEILLANCE STUDIES.(20, 21)
      (à suivre)

    • 7 décembre 2020 à 12:49 | lysnorine (#9752) répond à Rainingory

      Développement de l’avertissement DÉJÀ PRÉCITÉ du Professeur ROMEO F. QUIJANO sur les dangers potentiels du vaccin contre le Covid 19 utilisant la technologie mRNA, à méditer même s’il n’apparait pas comme suffisamment scientifique ou compétent aux yeux de participants plus avisés sur ce forum.
      (suite et fin)

      Another concern is that vaccines produced with cell cultures are OFTEN CONTAMINATED WITH NAKED NUCLEIC ACIDS, GENOMIC FRAGMENTS, RETROVIRUSES AND OTHER FOREIGN MATERIALS that carry uncertain but potentially serious hazards. This contamination may be present in the SOURCE MATERIAL, e.g. human blood, human or animal tissues, cell banks, or introduced in the manufacturing process through the use of animal sera. Many candidate COVID-19 vaccines are produced on what is called “IMMORTAL” CELL LINES OR CANCEROUS TYPES OF CELLS (e.g. Vero cells derived from the African green monkey) that COULD SPREAD CANCER-PROMOTING MATERIAL into the human recipient. Manufacturers and authorities assure us that these do not cause tumors per se. HOWEVER, SCIENTIFIC STUDIES TELL US THAT AFTER THESE CELLS HAVE BEEN REPEATEDLY CULTURED A CERTAIN NUMBER OF TIMES, THEY CAN CONVERT TO A CANCEROUS STATE. Immortal cell lines show 100-times greater number of DNA recombination events compared to normal cells. This could result in viral-viral or viral-cellular INTERACTIONS THAT CAN GENERATE NEW VIRUSES and result to pathological consequences, including AUTOIMMUNITY AND CANCER. (22) Even the US FDA recognized this danger. In a paper published in its website, it stated : “In some cases THE CELL LINES that are used might be TUMORIGENIC, that is, they form tumors when injected into rodents. Some of these tumor-forming cell lines may contain CANCER-CAUSING VIRUSES that are not actively reproducing. Such viruses are HARD TO DETECT using standard methods. These latent, or ‘quiet,’ viruses pose a potential threat, since they might become active under vaccine manufacturing conditions.” (23)
      STILL ANOTHER CONCERN, not only in terms of safety issues but also ON MORAL grounds, is the USE OF ABORTED FETAL CELLS in vaccine manufacture. Vaccines produced from human fetal cells contain cell debris and contaminating fetal DNA (together with its epigenetic modification) which cannot be fully eliminated during downstream purification. This could cause insertional mutagenesis (potentially causing cancer) and autoimmunity in the vaccinated. At least six of the COVID-19 candidate vaccines (Cansino, AstraZeneca/Oxford, Janssen, ImmunityBio/NantKwest, University of Pittsburgh and Altimmune) use one of two human fetal cell lines : HEK-293, a kidney cell line that comes from a fetus aborted in about 1972 ; and PER. C6, a proprietary cell line owned by Janssen, developed from retinal cells from an 18-week-old fetus aborted in 1985. (24)

      There are MANY PLAUSIBLE BIOLOGICAL MECHANISMS FOR POTENTIAL ADVERSE EFFECTS of all the vaccines in the pipeline for COVID-19. The history of vaccination is replete with scientific evidence of adverse effects through ENHANCED PATHOGENICITY, MUTATION, RECOMBINATION, INDUCED IMMUNE SYSTEM DYSFUNCTION, and various non-specific effects following vaccination despite regulatory approval and prior clinical trials AND OTHER CORPORATE SPONSORED STUDIES THAT WERE CLAIMED TO BE PROOF OF SAFETY. The inherent danger of injecting microbial protein fragments, contaminants, DNA and other foreign materials into the human body is well documented in the scientific literature.

      Practically all vaccines contain such hazardous foreign fragments and materials and are unavoidably unsafe. Furthermore, exposure of the vaccinee to other environmental hazards (pesticides, air pollutants, 5G radiation, ionizing radiation, etc.) resulting to synergistic adverse effects not captured by corporate sponsored “safety” studies is also another plausible mechanism that may result in acute or long-term injury, including death.

      Safety assessments under the corporate dominated scientific milieu are grossly inadequate and oftentimes erroneous. Pre-clinical studies and clinical trials are done or sponsored by the very corporations who sell the vaccines and they do not adequately address the plausible adverse effects that cannot be detected by the corporate sponsored studies. There are no independent studies that could validate the claims of the vaccine manufacturers. Therefore, THERE IS NO REASON TO BELIEVE THAT THE POTENTIAL BENEFITS FROM AN UPCOMING COVID-19 VACCINE WOULD OUTWEIGH THE POTENTIAL ADVERSE EFFECTS, despite assurances of safety by the vaccine industry, international institutions, governments and the mainstream medical science groups.
      References :...

  • 6 décembre 2020 à 00:28 | vatomena (#8391)

    Merci Lysnorine pour vos éclairages

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS