Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 19 avril 2024
Antananarivo | 07h54
 

Editorial

Marges de négociation réduites

samedi 14 octobre 2023 | Ikala Paingotra

Au jour d’aujourd’hui, comme aime à le dire dans un mauvais français nourri à la tautologie Andry Rajoelina, le candidat français à la Présidence de Madagascar, la journée de ce samedi s’annonce plus que tendue. D’un côté, le Collectif des 11 candidats a donné rendez-vous à ses partisans à plusieurs endroits de la Capitale, avec pour objectif annoncé de se rallier sur la Place du 13 mai. De l’autre, le député pro-Rajoelina Naivo Raholdine a depuis hier rameuté son fan-club pour organiser des manifestations anti-manifestations de l’opposition, ce qui a entraîné des frictions entre protagonistes civils des deux camps.

Cette poussée de tension va compliquer encore plus la tâche des médiateurs, car les positions extrêmes réduisent la marge de négociation. Dans ce domaine, tout processus a deux options. Soit une des parties en présence est suffisamment puissante pour imposer sa volonté, soit les deux parties doivent chacune faire des concessions pour aboutir à un compromis
Dans le bras de fer qui oppose le Collectif des 11 candidats aux institutions électorales, le premier cas semble impossible, car c’est la rue contre les armes. À Madagascar, ces dernières ne sont jamais restées longtemps invincibles. Reste donc à savoir à quel niveau de concession les protagonistes sont-ils prêts à aller.

À priori, les revendications pour mettre en place une CES et reformater la CENI sont de l’ordre de ce qui pourrait être faisable. Par contre, même parfaitement légitime, la demande de rejet de la candidature d’Andry Rajoelina est politiquement impossible dans le contexte actuel. Ce constat est rationnel au vu des rapports de force sur terrain, et ne va pas donc pas plaire aux fanatiques. Toutefois, si le Collectif des 11 candidats accepte de fléchir sur ce point et est capable de le faire avaler à ses partisans, il a une chance d’obtenir une victoire sur les autres. Cependant, cela aura un coût politique pour lui après en avoir fait un cheval de bataille, ce qui peut encourager à plutôt opter vers un durcissement.

La question qui se pose est donc la suivante : y a-t-il du côté des 11 candidats une volonté d’être raisonnables, au nom de ce patriotisme qu’ils claironnent ? Quant aux partisans camp d’en face, il est inutile de leur poser la question, car on sait ce qu’ils valent. Cela va donc être le gros problème du FFKM dans ses efforts de médiation. Comment obtenir des concessions de la part d’un camp qui n’a pas été avare de démonstration d’arrogance et de manque de scrupules depuis 2019, si ce n’est depuis 2009 ?

Quand les marges de négociation se réduisent, alors les faucons (et les vrais) de chaque côté vont prendre leur envol pour forcer le camp d’en face à aller à l’erreur. Il n’est également pas impossible que les forces armées malgaches, qui n’ont pas beaucoup montré leur impartialité et leur dignité depuis des années, s’agitent à l’image de certains de leurs frères d’Afrique de l’ouest. Devant le constat que les Grandes puissances ont d’autres chats à fouetter que de régler les problèmes internes des pays africains, certains bidasses vont-ils se sentir encouragés ?

-----

9 commentaires

Vos commentaires

  • 14 octobre 2023 à 12:45 | Isambilo (#4541)

    Désolé mais je trouve que votre article n’est pas clair pour moi. Question de syntaxe certainement.
    Le FFKM fait ce qu’il peut mais c’est François, celui du Vatican, qui connaît très bien le tiers monde parce qu’il en est issu, qui donnera le La.
    Les Protestants ont perdu toute légitimité à cause de la turpitude de se chefs.
    Les Anglicans ont d’autres chats à fouetter. Leurs dirigeants sont beaucoup plus impliqués dans les églises de l’océan indien. Et ils ont raison.
    Il ne reste que les catholiques q dont le réseau est très étendu sur toute l’île. Et le cardinal est un jésuite comme François.

  • 14 octobre 2023 à 14:53 | Lucile (#11487)

    Défendre à ANR de postuler à la magistrature suprême du fait de sa nationalité étrangère est un préambule indispensable.
    C’est tout simplement un fait de « Haute trahison », de forfaiture devant le peuple malagasy qu’il a leurré et méprisé sans vergogne en briguant le poste en 2018.
    C’est cette épine là qu’il faut déjà enlever .

    • 15 octobre 2023 à 10:50 | vatolahy (#11348) répond à Lucile

      le peuple malgache est aujourdh’ui averti de la situation identitaire d’un Rajoelina . C’est en toute conscience qu’il pourra voter .Que les candidats s’exposent principalement sur leurs projets et leurs promesses et le peuple choisira son élu.

  • 14 octobre 2023 à 20:30 | Turping (#1235)

    Che Taranaka disait ,les vahoaka sont comme des ; faty entin’alina .
    - On se pose même la question si le « vahoaka » est maître de leur destin ?
    - Un compromis ? quel compromis si les échauffourées se soldent par les pillages et les émeutes ?
    - Dans l’état actuel des choses ,l’empêchement de la candidature de Rajoelina est quasi impossible. -Stratégiquement ,l’option possible c’est le report des voix s’il y aura un deuxième tour .Pour ce faire ,les onze candidats doivent se mettre d’accord pour choisir le candidat unique face à Rajoelina .Un calcul qui ne devrait pas avoir de but lucratif ,« miady seza » après .Attendre la démocratie à la malagasy c’est une perte de temps comme une addiction à répéter quotidiennement les maux pour écarter Radomelina .L’union fait la force !
    - Madagascar a besoin des reformes profondes et de mode gouvernance en rupture avec les politiques menées depuis au moins 4 décennies pour renaître de ses cendres néanmoins une politique d’innovation et de changement que ce qu’on ait connu depuis la révolution orange dans l’appauvrissement total .Ce qu’on appelle l’alternance !

    • 14 octobre 2023 à 20:40 | Turping (#1235) répond à Turping

      Si le patriotisme est est un facteur endogène dans dans nos ADN il n’y a rien à craindre -
      - L’hétérogénéité allélique est le phénomène dans lequel différentes mutations au même locus conduisent à des phénotypes identiques ou très similaires. Ces variations alléliques peuvent résulter de processus de sélection naturelle, à la suite de mutagènes exogènes, d’ une dérive génétique ou d’ une migration génétique .Par allusions ,il faut se mettre dans le contexte actuel au cours duquel les changements sont nombreux pour améliorer les intérêts collectifs ,si faire la politique est un dévouement réel pour améliorer les conditions de vie des êtres humains .C’est un grand défi à relever en commençant par l’éducation de base , comme anticiper dans la vie sociétale ,la solidarité ,le civisme ,etc....
      Masina ny Tanidrazana !

    • 14 octobre 2023 à 20:54 | Turping (#1235) répond à Turping

      Le vahoaka est maître de son destin...I’m sorry

  • 15 octobre 2023 à 10:17 | Ibalitakely (#9342)

    Le slogan du peu de gens payés pour soi-disant soutenir André Rajoël alias Cédric est comme suit : « na gasy io na vazaha izahay tsy miala @ n° trois ». Peut-on croire que cela va passer pour les foza volomboasary, surtout aux vues de ces derniers agissements de Ranaivo Ouldin le voleur de téléphones portables. https://www.madagascar-tribune.com/Des-partisans-du-collectif-des-candidats-agresses-a-Ampasampito.html

  • 15 octobre 2023 à 10:35 | Ibalitakely (#9342)

    Donc pour le peu d’argent qu’on leur distribue, ces pauvres gens qu’on fait vêtir de vêtements orange se montrent nue devant le monde entier, oui je dis bien devant le monde entier car la Ntic est déjà présente à Madagasikara depuis belle lurette, n’en déplaise au 6ème d’âne en cas raté qui a osé dire, lors de sa première campagne à Antsiranana, qu’il ferait « mipitika ery » au CU (collectif des 11 candidats) dont en fait partie Siteny alias Raozatra ?? André Rajoël alias Cédric qui ne cache plus ses sales volontés, attirent ses peu de partisans qui restent dans une fosse à ordures. On se demande maintenant à quand les derniers rats mpamadika tanindrazana/mpivarotra tanintaranaka vont-ils quitter le boutre & de se jeter à l’eau ??

  • 17 octobre 2023 à 21:17 | Lucile (#11487)

    Les députés de l’Assemblée Nationale ont leur session parlementaire ordinaire ce mardi 17 octobre 2023

    Surprise ...!
    Il semblerait qu’un ancien Pdt démissionnaire en campagne pré-électorale 🍊(il est le seul à s’agiter d’ailleurs...) ait convoqué les députés pour UNE REUNION D’URGENCE ....🤔 ce jour à 19h30.
    Moi qui croyais naïvement que son « bidasse-porte flingue- le petit Prigojine des Tropiques » était le Pdt par intérim, puisqu’il a été bombardé Pdt du Sénat et donc ce serait à lui de prendre ce type de décision si besoin....
    Il n’y a donc plus de limites à la bêtise et à la contradiction permanente au pays de l’Orangie 🍊....

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS