Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 18 avril 2024
Antananarivo | 21h10
 

Economie

Intégration régionale

Madagascar se prépare à rejoindre la ZLECAF

mercredi 28 février | Mandimbisoa R.

Madagascar se prépare à rejoindre la Zone de Libre-Échange Continentale Africaine (ZLECAF) et entame les préparatifs nécessaires pour cette adhésion. Hier, le programme d’appui à la ZLECAF a été officiellement lancé à Anosy par le ministère de l’Industrialisation et du Commerce.

Ce programme s’étalant sur deux ans vise à mettre en place une stratégie nationale pour accélérer la ratification par Madagascar de la ZLECAF. Dans une première phase, des études approfondies seront menées pour évaluer les avantages potentiels que Madagascar pourrait tirer de sa participation à cette zone de libre-échange.

Le coordinateur du PA-ZLECAF, Heriniaina Ramananarivo, a souligné l’importance d’une approche collaborative avec le secteur privé pour identifier les préparations nécessaires, renforcer les secteurs clés et maximiser les retombées de l’intégration de Madagascar à la ZLECAF. Il a également indiqué que l’assistance technique de la BAD soutient déjà des projets visant à améliorer les infrastructures et la transformation agro-industrielle dans le pays.

Bien que Madagascar n’ait pas encore ratifié le pacte de libre-échange en raison des inquiétudes exprimées par les opérateurs et la population, le gouvernement souhaite accroître les exportations et attirer les investisseurs du continent. L’objectif est de profiter du marché de 1,7 milliard de personnes offert par la ZLECAF et stimuler le commerce régional.

Le champ d’application de la ZLECAf est vaste. L’accord réduira les droits de douane entre les pays membres et traitera d’aspects de politique générale liés notamment à la facilitation des échanges et aux services, tout en englobant des dispositions réglementaires telles que les normes sanitaires et les barrières techniques au commerce. Si elle est pleinement mise en œuvre, la ZLECAf permettrait de réorganiser les marchés et les économies de la région et de stimuler la production dans les secteurs des services, de l’industrie manufacturière et des ressources naturelles.

La ZLECAf devrait stimuler le commerce intra-africain de 52,3 % d’ici 2025, augmenter les revenus de l’Afrique jusqu’à 450 milliards de dollars d’ici 2035, selon le FMI, et sortir 30 millions d’Africains de l’extrême pauvreté. Cependant, le commerce intra-africain ne représente actuellement que 15 % du commerce total du continent, contre 58 % en Asie et 67 % en Europe.

-----

4 commentaires

Vos commentaires

  • 28 février à 15:28 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Catastrophe !!!
    Au nom du libre échange, ils ont tué EDF, (entre autres posté il y a 2J) et pas mal de grosses sociétés, ils ont délocalisé pour toujours plus de profits pour les « zactionnaires « , à présent, après l’ industrie il tuent l’ agriculture et rachètent les terres , et c’est ça que vous allez faire ???
    « Des études approfondies « 🤪 pour quoi faire ??? savoir combien les multinationales vont pouvoir vous spolier et plumer ???
    Une étude de marché pour savoir combien il y a à gratter ???
    Pauvres de vous avec les « énarques" que vous avez au pouvoir ils vont vous vendre en pièces détachées façon puzzle !!!
    Etonnant que cet article de mandimbisou n’ ai pas eu d’ échos ???
    Ecoutez ce message qui une X de + n ‘est pas de la conspiration pour vous en faire ( peut-être) une petite idée et savoir ce qui vous attend, comme les « konnards « qui fêtaient leur entrée dans l’ UE !
    https://www.youtube.com/watch?v=cu2XcVC-ViQ
    Des rat zoelina, ils s’ en bouffent des douzaines par quinzaines au petit déj !!!
    A bon entendeur ...

  • 28 février à 17:21 | rendre visible l’incision le (#11616)

    Bonjour Niro
    C’est la charette avant les zébus voire l’œuf qui va se mesurer avec les cailloux avec la présente précipitation pour rejoindre ce ZLECAF qui nécessité une préparation à moyen et long terme pour pouvoir en tirer son épingle du jeu mais pas encore du profit.

  • 28 février à 17:26 | rendre visible l’incision le (#11616)

    Même l’accord de libre-échange MERCOSUR-UE a du mal à se réaliser pour des raisons multiples.

  • 28 février à 18:24 | rendre visible l’incision le (#11616)

    Quid de l’équilibre futur de notre balance commerciale sur cette ZLECAF ? Avec des consequences sur l’Ariary et le pouvoir d’achat à cause de l’inflation importée éventuelle.
    Quid de l’équilibre budgétaire avec la baisse éventuelle des recettes douanières ? Quid des qualités des produits importés ? Qjid du contrôle des normes y afférentes dans tous les domaines y compris la falsification et la protection de la santé et de la biodiversité.

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS