Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 16 octobre 2018
Antananarivo | 00h12
 

Economie

Banque Mondiale

Madagascar a enregistré une croissance de 0,8% depuis 2017

mercredi 1er août | Arena R.

L’économie malgache se porte bien. C’est ce que la Banque mondiale a souligné dans sa note de conjoncture économique à Madagascar. Dans ce rapport semestriel sur les développements économiques du pays, cette institution financière mondiale, souligne une légère croissance de 0,8% entre 2017 et 2018. L’année dernière, cette croissance économique dans le pays était estimée à 4,2% mais elle est de l’ordre de 5% cette année.

Ce rapport sur les développements économiques récents à Madagascar fait savoir que les secteurs de transports et le secteur bancaire rentable ont apporté beaucoup dans cette croissance économique. A cela s’ajoute également une bonne performance des biens et services produits dans les zones franches économiques qui ont contribué à de solides recettes de l’exportation et à l’accumulation de réserves en devises dans le pays.

Ce rapport de la Banque mondiale note toutefois que malgré cette performance macroéconomique, le taux d’inflation reste important en 2017. Il culmine à 9% vers la fin de l’année 2017. Ce qui fait que l’équilibre est encore loin d’être effectif. Voilà pourquoi, cette amélioration est loin d’être ressentie par chacun. D’autant plus que la production agricole, principalement riziculture, a significativement chuté à Madagascar en 2017 à cause des conditions climatiques défavorables qui ont causé la contraction du secteur.

Le riz qui est principalement à base de l’alimentation des Malgaches, mais la production locale a chuté et les prix, monté en flèche L’Etat de son côté a dû importer davantage de riz pour combler cette lacune. Cette année, après s’être rendu compte des résultats du recensement général de l’Agriculture à Madagascar, les autorités malgaches prévoient d’importer 210 000 tonnes de riz. Et les différents efforts déployés pour améliorer la situation ont causé l’atténuation de l’inflation au premier trimestre de l’année.

Dans ce rapport, la Banque mondiale a également indiqué le nombre des Malgaches vivant en deçà du seul de 1,90 dollar/jour devrait baisser de 75 à 73% dans les deux années à venir, à partir de cette année. Le tableau de l’évolution des taux de pauvreté dans le pays indique par ailleurs que depuis 2012, le nombre des Malgaches vivants en deçà de ce seuil mondial de 1,90 dollar par jour avoisine les 77% de la population.

« Même si la croissance est importante, elle doit être inclusive pour avoir un impact sur la réduction de la pauvreté, et doit reposer sur des institutions publiques solides », souligne Coralie Gevers, responsable des opérations de la Banque mondiale à Madagascar. « Ces perspectives macroéconomiques positives, conditionnées par la poursuite des réformes engagées dans le domaine économique et fiscal et un environnement politique stable, offrent des opportunités pour réduire la pauvreté. »

29 commentaires

Vos commentaires

  • 1er août à 09:41 | Isandra (#7070)

    Cette légère croissance n’est pas le résultat de la bonne politique de développement ou de la performance de nos dirigeants actuels, mais, la suite logique de l’après crise laquelle a mis le compteur zéro.

    • 1er août à 10:04 | jayo (#10317) répond à Isandra

      izany mihitsy, ny fanarenana ny firenena noho ireny kirizy lalina ireny no nahatonga ny vokatra ho kely ary izay no antony hilana fotoana @fampandrosoana ny firenena

    • 1er août à 10:23 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      De quelle crise parlez vous ?
      Celle qui dure depuis 1973 due à l’incapacité de l’élite de ce pays à le gérer convenablement !
      Ou de la crise des ultraconservateurs qui ont voulu se débarrasser du président de l’époque .
      Cette dernière crise , la pire depuis 50 ans, n’est pas encore terminée et son acteur majeur a été un apprenti sorcier qui veut encore se présenter à la présidence .
      A son passif la dégringolade de l’économie Malgache ,deux coups d’états ,les détournements d’argents massifs des caisses de l’état au profit de lui même et de son clan et 10 ans après toujours un immobilisme mortifère qui laissent 80 % des Malagasy dans la pauvreté infâme .
      Et maintenant gargarisme de promesse sans queue ni tète ni fondement et surtout irréalisable .
      Votre IEM serait sans doute viable avec des gens compétents ,intègres,travailleurs et ayant un haute idée de l’état ,mais le clans des ultraconservateurs dont est issue votre DJ est loin de tous cela !
      Un seul mot d’ordre de la part de ceux là profiter de la bête (ce pays) à tous prix ,à l’ancienne comme l’a fait depuis longtemps cette soit disant « élite »
      De plus des idées à la nord coréenne (pas étonnant ce sont ces gens là formés en ce merveilleux pays qui tiennent le pouvoir actuel) avec notamment la construction d’une centrale nucléaire
      Je suis sur que vos proches sont de cette clique formée en Corée du nord .
      Si vous voulez je vous ressortirez cette article dans dix ans avenir pour vous prouvez que ces idées sont débiles et irréalisables,mais de cela les vôtres doivent être habitués à l’entendre , car depuis 1973 tous le monde vous le dis ,mais vous êtes chez vous et vous y faites ce que vous voulez (surtout le pire) .
      L’Histoire retiendra que ce pays était la proie de gens sans scrupules et comme la période la plus noire de son existence !
      Mes reproches les plus sincères aux nord coréens gasy ,acteurs majeurs du désastre humain Malagasy .
      Honte à eux sur cent générations !

    • 1er août à 13:41 | jayo (#10317) répond à Isandra

      ALIBABA, ilay kirizy novolen’i Rajoel no tiana horesahana eto, satria tao anaty lavaka mangitsokitsoka tokoa ny firenena nanaovany azy ary ny fitondrana no lasa sahirana nanavotra an’i Madagasikara, rariny raha mandeha miandalana ny fanarenana ary ilana fotoana ,mba ahatonga ny fiovana haharitra sy mahomby

    • 1er août à 13:58 | tsirah (#10314) répond à Isandra

      hita izao fa tena nampisondrotra ny toe-karena malagasy ny filoha ankehitriny eny fa na dia teo ary ny olana isan-karazany teto amintsika dia makany amin’ny amin’ny fisandratana sy ny fampandrosoana tanteraka ny firenena nandridra izay efa taona nitondran’ny filoha ankehitriny izay

    • 1er août à 14:58 | tojo (#10300) répond à Isandra

      Malgré la crise de 2009,notre pays c’est levé du K.O et s’est riposté face au coup qu’il a reçu. Nous avons au moins connu ce développement durant ces 4 années et c’est une grande chose de faite pour cette large de temps. Espérons que cela va continuer et voire même augmenter.

    • 1er août à 16:05 | Toutoun (#10298) répond à Isandra

      Aza dia faly mitsongoloka be loatra eh ! na kely le vokatra na lehibe dia tokony hahay hifaly isika. Ary raha resaka kirizy no teneninao dia efa ela no nisian’izany teto amintsika izay fototra mampihemotra ny fandrosoana, fa saingy isaky ny misy otr’zao dia izay tratra farany eo foana no mahazo tsiny !

    • 2 août à 11:19 | tanguy37 (#7699) répond à Isandra

      Vous voudrez bien m’expliquer : croissance+ 0,8%, inflation + 9%
      0u est le benefice pour le peuple malgache ?

  • 1er août à 10:01 | jayo (#10317)

    tsara aloha raha nahitana fitomboana ny toe-karena eto amintsika, fa na dia izany ara efa hita ny ezaka nataon’ny mpitondra satria dia tao anaty kirizy sy olana maro sesehena ny firenena no navotany ka rariny raha kely toy izao ny vokatra hita

  • 1er août à 10:13 | RAMBO (#7290)

    Ces gens là ont l’habitude d’appeler un chat un chat...ils n’auraient pas hésité à dire clairement l"échec économique de Hery Rajaonarimampianina si c’était le cas. Beaucoup restent encore déphaser dans leur analyse quand ils parlent de 92 % des Gasy à moins de 2$ par jour. Depuis 2012 les chiffres sont clairs et nets : de 92% sous Ravalomanana, ce seuil tombe à 77% en 2012 et 73% actuellement. C’est une tendance positive et soutenus grâce à l’efficacité de la politique économique de Hery Rajaonarimampianina. Le taux d’inflation reste encore élevé mais nous savons que l’inflation peut connaître une amélioration rapide selon la conjoncture. Madagascar ne produit pas encore suffisamment de pétrole pour sa propre consommation et dépend en grande partie de l’importation de ces produits pétroliers.Si nous regardons le lien entre les transports sources de croissance chez nous et l’inflation, ce sont les transports qui demandent plus de produits pétroliers en grande partie importés. C’est la raison pour laquelle le Président Hery Rajaonarimampianina a mis le paquet dans les énergies renouvelables afin de réduire à zéro l’utilisation de pétroles chez Jirama. Quand tout sera fonctionnel les Gasy verront leur dépense énergétique améliorée et par ricochet leur pouvoir d’achat sera aussi amélioré...
    Ces bons résultats économiques de Hery Rajaonarimampianina inquiètent au plus haut point ses adversaires politiques, surtout Andry Rajoelina qui, avec ses lieutenants n’ont cessé de déstabiliser le régime depuis le début du mandat présidentiel mais en vain. Notre président possède la sagesse à la manière Gasy et ses adversaires politiques ne sont pas parvenus la faille pour le destituer. Dieu seul sait combien de fois Rajaoelina et sa clique a essayé d’arriver au pouvoir par la force comme ils ont l’habitude de faire. Mais en face ; il y a un Président efficace et intelligent conrtrairement à Marc Ravalomanana.
    Les Gasy doivent être fier maintenant d’avoir à la tête de leur pays un homme comme Hery Rajaonarimampianina. Si cette tendance économique positive continue avec le second mandat de Hery Rajaonarimampianina le Fisandratana 2030 sera atteint comme prévu.

    • 1er août à 11:11 | Tsisdinika (#3548) répond à RAMBO

      Je crois que nous ne lisons pas les statistiques de la même façon ô illustre cireur de pompes bleues (blue suede shoes comme chantait Elvis, lesquels ne se cirent pas soi-dit en passant). La page de l’Instat que vous avez sans doute consulté donne l’évolution de la pauvreté de 2001 à 2012 et indique clairement que sous Ravalomanana en 2005, le taux national a été de 68,7%. Gros manipulateur maladroit comme vous êtes, vous avez pris juste le Seuil de 2$ PPA actualisé de 92,1% en zone rurale en 2001 et en avez conclu que c’était sous Ravalomanana. Pour vous rafraîchir le ddram, 2001 c’est sous Ratsiraka et 2012 c’est sous Rajoelina ET Rajaonarimampianina. Vous pouvez être fier de ces deux acolytes d’avoir été et d’être à votre tête mais les Gasy eux, je doute qu’ils le sont.

    • 1er août à 15:09 | tojo (#10300) répond à RAMBO

      Ka izay anie ilay oe ny soa sy ny tsara tsy hita izany ary tsy misy fankatoavana izany fa raha ratsy no atao dia tsy misalasala ny sasany manakiana sy mandatsa e. Tsy izany anefa no ilain’ny firenena fa fifanoanana sy fifanampiana.

    • 1er août à 15:59 | FINENGO (#7901) répond à RAMBO

      @ RAMBO

      Il faudrait que tu saches relativiser et ne pas Glorifier ton Hery pour une Croissance plus que dérisoire et qui n’apporte rien au Peule.

      « La croissance n’a été capable ni de réduire la pauvreté, ni de renforcer la cohésion sociale. Un même taux de croissance peut signifier un accroissement ou une réduction des inégalités. Et une croissance illimitée dans un monde fini est une illusion. »

      Et c’est bien le Cas de Madagascar.
      Incapable de réduire la Pauvreté.
      Incapable de renforcer la Cohésion sociale.
      Un accroissement de l’inégalité.

      Alors RAMBO, au lieu de jouer au Maître Corbeau avec une fierté très mal placé et qui tout compte fait se fait niquer par le Renard.
      Rases les Murs car la mise à Mort Politique de Hery Rajaonarimampianina et ses acolytes est bel et bien là pour Novembre.

  • 1er août à 12:38 | Jipo (#4988)

    Bonjour ces histoires de croissance sont égales aux annotations Standards & Poors des AAA + comme - .
    Ils font dire ce qu’ ils veulent aux chiffres en occultant ce qui les arrange, particulièrement certains déficits, en France la SNCF, ou EDF entre autres et à Dago les prêts ( qui ne seront jamais remboursé ) qui vont figurer aux profits en occultant les pertes & le tour est joué ! (ni vu ni connu j’ t’embrouille)
    Ils nous prennent tous pour des kons !
    Une croissance de 0,8 % avec une inflation à 9 % !!!, salama la croissance ...
    Croissance de l’ insécurité, de l’ analphabétisme, des épidémies, et de la descente aux enfers : Eny Tompoko, en dehors de ça j’ attend la croissance : au beurre ...
    Merci qui ???

    • 1er août à 13:35 | jayo (#10317) répond à Jipo

      rehefa hita aloha fa nisy fivoharana na dia kely fotsiny ary dia efa mahaiza mifaly fa ny fitondran’ny sasany t@tetezamita ara tonga dia ny kirizy lava reny no novoleny teto @firenena, izany anie no lasa mahatonga ny firenena mila fotoana ny fanavotana azy e

    • 1er août à 15:16 | tojo (#10300) répond à Jipo

      Izay anie ilay mahita anakianana fona ee..tsy mba mifaly aminy zavatra azo fa ny anakiana ihany. Mba jereo ihany anefa ny fotoana nahazoana izany sy ny zavatra nitranga teto aminy firenena. Ireo zavatra maro nitsanga tao anatin’izay fotoana izay.

    • 1er août à 15:49 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      Avez vous oublié dans l’indice de croissance ’ la généralisation de la prostitution " ? autant d’emplois informels ....

  • 1er août à 13:32 | komi (#10299)

    zava-dehibe hoan’ny firenena izao fiakaran’ny harin-karena izao sady efa ela tokoa no tsy nahitana fiakarany izany nandritry ny taona maro. Efa nampoizina izao satria manam-pahaizana manokana momba izany no mitantana ankehitriny

    • 1er août à 15:45 | sasa (#10303) répond à komi

      marina ny vaolazanao, io no marika fa havitana ny adidiny ny mpitondra ankehitriny aryhita taratra fa niasa izy tao anatin’izay 4 taona nitondrany izay.

  • 1er août à 14:14 | Jipo (#4988)

    @ Jayo
    You & friends’ Band ’ s 300 Stop loose your time : teny gasy tsy mahây zallah !
    Espagnol, inglisy Mety, Gasy tsy mety ...

  • 1er août à 14:35 | donia (#10353)

    Tototry ny krizy politika nifandimby ny toe-karempirenena. Tsy dia mahafapo aloha atreto ny vokatra hita amin’ny fanarenana izany satria tena potik’ireo krizy lava reny ny firenena ka miteraka fahasarotana eo amin’ny seha-panorenana . Hita taratra kosa anefa fa efa miharina tsikelikely ny firenena , manaporofo izany ny fiakaran’ny tahan’ny toe-karena ho 0,8% n eo ihany koa ny fihenan’ny tahan’ny fahantrana ho 20% sns... .

  • 1er août à 14:47 | tsirah (#10314)

    Ny olon-tsika malagasy dia tsy mahalala manaiky fa anisan’ny tena nahavita be teto amin-tsika ny filoha ankehitriny eny fa na dia mbola mihaina ao anaty fahantrana ary isika dia tsyho vita ao anaty fotoana fohy ny fisandratana ny olona tsirairay

  • 1er août à 14:54 | sasa (#10303)

    il semble que le dirigeant a accompli ses devoirs car il a réussi à promouvoir la croissance économique malgré les fauteurs de troubles.

  • 1er août à 15:14 | Christianna (#10313)

    Azo lazaina hoe kely ihany ny fiakaran’ny tahan’ny toe-karena , fa efa tsara ihany izany vokatra izany satria tsy mora ny manarina an’ireny krizy be dia be ireny.

  • 1er août à 15:26 | Toutoun (#10298)

    Na iza hiteny na iza dia io aloha no vokatra hita ary tsy isika no nanao ny tombana koa raha misy miteny oe kely io, dia aoka samy handinika oe tokony hatraiza inona no antony fa tsy faly hanakiana fotsiny tsy misy fanazavana.

  • 1er août à 15:37 | cool Raoul (#10042)

    bonjour

    Parlons de choses plus interessantes qui touchent les Malagasys tous les jours.

    Sur les factures JIRAMA certains particuliers ont une ligne TVA
    D’autres n’en ont pas

    Par contre le code TVA en haut est --- 0 ---

    Quelqu’un pourrait éclairer ma lanterne ?
    Cordialement

  • 1er août à 15:42 | Tsix (#10296)

    Mandeha tsikelikely ny fivoharana fa tsy vita ao anatin’ny fotoana fohy, ary tokony ahatsapa izany avokoa ny tsirairay. Marina fa ao anatin’ny krizy mafaitra ny firenena, na izany na tsy izany dia tsapa tokoa ny ezaka izay vita. Anisan’izany ohatra ny fanamboarana toby fiantsonana maro, ny fanamboaran-dàlana, ny fanitarana tsena maro,... maro dia maro. Mbola vitsy anefa ny misitraka izany raha ampitahaina amin’ny isan’ny mponina eto Gasikara. Tsy mora toka ny manarina, ary tsy vitan’ny hoe fanarenana ihany ary fa fambolena zavatra vaovao mihintsy.
    Raha tsorina dia tsy misy mihintsy olona mahay magie ka hoe afaka hanova an ’i Mada ao anatin’ny fotoana fohy. Miankina amin’ny ataon’ny tsirairay no singa iray hitondra antsika ho any amin’ny fandrosoana.

  • 1er août à 16:16 | Nomena (#10351)

    Raha hampitahaina kosa aloha ny ari karena malagasy tamin’ny tetezamita sy ankehitriny dia hita fa nandroso tokoa ny firenena ankehitriny.

  • 2 août à 09:04 | râleur (#3702)

    Quand 85% de l’économie est dans l’informel, parler de croissance de 0,8% n’a aucun sens, vraiment débile. Mais cela permet aux gens des la Banque Mondiale, de montrer qu’ils ont fait des études, à défaut d’être intelligents et pragmatiques
    la mesure de croissance est mesurée (pour ceux qui ignorent mais commentent à tout va !), selon la méthode actuelle, sur base des activités douanières et la TVA (donc la production et la consommation).

    A partir de là, une simple hausse des prix (donc TVA) entraîne une croissance supérieure. CQFD

    Dans un pays comme Mada, la mesure de la croissance (avec la méthode actuelle) n’est certainement pas le bon indice à utiliser

    Pour ce qui s’intéresse à l’économie et les rapports de la BM, lisez celui de de 2011 pur la Tunisie. A croire ce rapport, la Tunisie était un paradis sur terre ! 6 mois après, tout a été chamboulé et rayé car la croissance (richesse mesurée) était dans les mains de quelques uns (surtout des investisseurs étrangers) et a entraîné une révolte, pour ne pas dire une révolution.

    Pour ceux qui sont anciens et férus d’économie, c’est la Banque Mondiale (avec son bras armé financier qu’est le FMI) qui a imposé la mise en place des Plans d’Ajustement Structurel (PAS). En gros, ce plan impose de privatiser tous les domaines rentables (télécoms, santé, eau, énergie, écoles ?..) en disant aux Etats de se focaliser sur « l’essentiel », à savoir l’Administration.

    Les télécoms publiques ont été bradés (Telma a été cédé pour une bouchée de pain ce qui a permis de faire la richesse de certains à Mada), les écoles privées ont pullulé, les cliniques sont plus nombreuses alors que les hôpitaux publics sont aux abandons

    Cette politique du PAS a mis par terre tous les pays pauvres et a causé la mort de millions de personnes (faute de soins, d’éducation,..), et leurs initiateurs (genre Blanchard, chef économiste de la BM) coulent des retraites heureuses, avec des missions de consultants payées à prix d’or.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 171