Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 25 juin 2022
Antananarivo | 09h24
 

Economie

Madagascar Oil inquiété sur ses licences pétrolières

vendredi 24 décembre 2010 | Yann

Madagascar Oil, société privée qui se présente comme l’exploitant leader de pétrole à Madagascar, a été introduite sur le marché AIM de la bourse de Londres le 29 novembre dernier. 27,65% des actions ont été émises, représentant environ 80 millions de dollars. Mais moins de trois semaines après, soit le 17 décembre, Madagascar Oil a demandé la suspension de sa cotation.

En cause, un entretien la veille avec le ministre des Mines et des Hydrocarbures, Mamy Ratovomalala, au cours duquel le ministre aurait déclaré que l’État veut racheter les licences dont bénéficie Madagascar Oil.

Selon certaines sources proches du ministère, la valeur des actions de Madagascar Oil et le potentiel économique réel des champs alloués à la compagnie laissent penser que l’État malgache se retrouve avec un gros manque à gagner et aurait intérêt à racheter les licences.

Le champ de Bemolanga, dont l’exploitant principal est Total, ne serait pas concerné. Mais les blocs pétroliers de Mahajanga, Manambolo, Morondava, Manandaza et surtout de Tsimororo seraient remis en cause. Et selon Madagascar Oil, il n’y a aucune garantie que le prix que l’État malgache serait prêt à lui reverser reflèterait leur valeur économique, d’où la décision de suspendre la cotation des actions.

La compagnie estime cependant que sa position est solide d’un point de vue légal, et affirme qu’elle défendra vigoureusement ses droits.

Les investisseurs ne pourront cependant pas dire qu’ils n’étaient pas prévenus. Dans le long prospectus annonçant l’introduction en bourse, le risque d’annulation des permis miniers était évoqué, avec les incertitudes liées à l’absence de justice indépendante, ainsi que les incohérences entre les lois, décrets et réglementations promulgués par le gouvernement et les ministères.

49 commentaires

Vos commentaires

  • 24 décembre 2010 à 08:38 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Bravo Monsieur le Ministre Mamy RATOVOMALALA.

    C’est votre "DROIT" absolu.

    Mille fois bravo.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 24 décembre 2010 à 15:17 | boanasidy boana (#4831) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      M. Basile RAMAHEFARISOA

      Je suis vraiment estomaqué ! Ainsi vous êtes expert en "Industrie pétrolière" ! En effet vous applaudissez à tout va les initiatives du Ministre/HAT Mamy Ratovomalala.

      Et en matière de droit, vous êtes aussi inégalable Ainsi un Ministre a le DOIT ABSOLU de décider et d’appliquer sa décision !

      De surcroit vous êtes aussi un éminent économiste : d’un seul coup vous vous apercevez que l’économie se portera plutôt bien tant que l’État, par l’intermédiaire de la décision absolue prise par un Ministre dans un domaine bien défini, apportera un plus ou un gain inestimable pour la libre entreprise !

      Merci, mille fois merci, M. Basile RAMAHEFARISOA

      boanasidy boana

    • 25 décembre 2010 à 13:55 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à boanasidy boana

      boanasidy boana,

      accuse réception de votre message.

      "Je" vous répondrai après les fêtes.

      Je maintiens et je signe :"BRAVO Monsieur le Ministre Mamy RATOVOMALALA.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 26 décembre 2010 à 12:46 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      l’Etat Malgache a affirmé son intention d’acquérir quatre licences d’exploitation (Blocs 3104 à 3107),sur les cinq que possède Madagascar Oil s.a (filiale de MADAGASCAR Oil limited,BERMUDES).

      Blocs :

      - 3104 à Tsimiroro,

      - 3105 à Manambolo,

      - 3106 à Morondava,

      - 3107 à Manandaza.

      Madagascar oil s.a est une société de droit malgache,fondée par Samuel Malin,avec deux hommes d’affaires australiens Alain Bond et Robert Nelson.

      Princpaux actionnaires :

      - Touradji Capital Management,

      - RAB Capital,

      - Persistency Capital,

      - Grafton Ressources.

      Les "PROJETS" de Madagascar oil s.a sont régis par des contrats de Partage de production signés en 2004 avec l’OMNIS,une société d’Etat.

      Madagascar oil s.a est l’unique opérateur dans le périmètre contractuel de TSIMIRORO,tandis qu’il opère en far-in avec TOTAL s.a ,à BEMOLANGA.

      Madagascar oil.s.a ,en activité onshore,couvre des installations à faire de production de transformation et de transport de pétrole et de gaz,la pétrochimie et les autres industries.

      La société onshore est une structure juridique parfaitement adaptée pour des "SRATEGIES DE NON DOUBLE IMPOSITION" car elle fait souvent appel à des traités internationaux.

      La société onshore exerce une activité sur le territoire de sa juridiction d’implantation.

      ONSHORE (la libéralisation des services et l’immigration d’économie)

      A suivre,

      Encore BRAVO pour le "GOUVERNEMENT solidaire de Transition",par son Ministre des Mines de reprendre les blocs 3104 à 3107.

      C’est un beau cadeau pour le Peuple Malgache en 2010.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 27 décembre 2010 à 11:25 | boanasidy boana (#4831) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      M. Basile RAMAHEFARISOA,

      Vous avez écrit le 25 décembre 2010 à 13:55 à mon attention :

      "boanasidy boana, accuse réception de votre message. « Je » vous répondrai après les fêtes. Je maintiens et je signe :"BRAVO Monsieur le Ministre Mamy RATOVOMALALA.

      Basile RAMAHEFARISOA . b.ramahefarisoa@gmail.com"

      KA AIZA IZAY IZY EO RAZOKY A ?

      boanasidy boana

  • 24 décembre 2010 à 08:44 | basyvava (#4699)

    Le faux ministre des mines est décidément passé maître dans l’art d’annuler les contrats miniers et passer outre le prinicpe de continuité de l’Etat (si l’Etat existe encore ?).

    Dans l’affaire WISCO, le ministre a obligé le propriétaire du permis d’exploration, la société MMD, à céder le permis d’exploration à l’Etat pour que celui-ci puisse le revendre à WISCO. La société a essayé de s’opposer mais n’a rien pu faire face aux menaces. En effet, le Lt Cl Charles a été nommé Directeur de la brigade minière par le ministre usurpateur pour menacer les opérateurs qui essaient de résister au ministre, c’est une véritable méthode de voyous et ce ministre risque gros lorsqu’il ne sera plus au pouvoir. Des sources mauriciennes affirement que le ministre des mines et quelques conseillers du PT ont acheté des résidences immobilières à Maurice dans le cadre du RES, ces investissements leur permettent d’avoir le statut de résident à Maurice (un pays que notre Basilou déteste !). Les commissions sur l’affaire WISCO ayant été versées dans une banque à Maurice.

    Actuellement il demande au DG de l’OMNIS de revoir tous les contrats d’exploration d’uranium, dans le but d’annuler ces contrats et les revendre à d’autres opérateurs. On vera la suite.

    Madagascar Oil devient la prochaine proie en raison de son succès lors de son introduction en bourse à Londres. Le ministre et son président ainsi que quelques conseillers du PT (le petit vazaha-gasy qui sort avec la fille du MAE et le milliardaire transporteur) veulent leur part du gâteau. On peut effectivement se poser la question sur l’équilibre du contrat passé avec ces opérateurs, mais ce n’est pas le rôle d’un gouvernement transitoire de faire ce boulot, de surcroit un gouvernement issu d’un coup d’Etat.

    Le PT et son ministre sont en train de négocier avec le fonds chinois CIF (un fonds vautour) pour revendre une partie des gisements pétroliers de Madagascar Oil. Cette société privée chinoise basée à Hong kong vient d’affrêter un avion pour amener toute la famille du PT à Hong kong, en espérant avancer dans les négociations. La société CIF serait prêt à aider le PT à réaliser ses projets : Tramway, Trano Mora, Centres hospitaliers...L’enjeu : c’est l’éléction présidentielle.

    En attendant la suite, joyeux noël à tous, y compris au PT et son ministre prédateur.

    Amusez vous bien à Hong kong monsieur le PT, ne pensez pas trop à votre avenir, restez dans votre insouciance, ça vous va si bien.

    Ando Rabekoto.

    • 24 décembre 2010 à 09:02 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à basyvava

      basyvava,

      si,un jour nous aurions des problèmes avec Maurice ,les transactions seraient faciles :

      - Maurice confisque les biens des Malgaches chez eux.

      - Madagascar confisque les biens des Mauriciens à Madagascar.

      "MAURICE mange dans tous les râteliers".Il faut être toujours sur ses gardes.Maurice (???) paradis fiscal des pétroliers africains d’après l’ex-juge française-conseillère du Gouvernement Norvégien et maintenant ,députée-verte européenne, pour arrondir sa fin de mois,je parle d’Eva JOLY

      JOYEUX NOEL

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 24 décembre 2010 à 09:09 | betoko (#413) répond à basyvava

      Ando Rabetoko , dans n’importe quel pays du monde, toutes négociations sont revisable à tout moment , à vous lire , on dirait que vous devrez être notre ministre des mines, pourquoi vous n’aves pas étè reçu ? et au moins faire une proposition , pourquoi autant de diabrides , et pourquoi ce ministre est un usurpateur ?Dois je vous rapeller que même le gouvernement du Gabon a envoyé quelqu’un de chez eux , histoire de s’informer comment l’état malgache négocie ses matiéres premiéres avec la chine entre autre

    • 24 décembre 2010 à 10:50 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à basyvava

      basyvava

      Tous mes amis "chinois" de France passent par HONG KONG,au retour de leurs périples de vacances en Asie ;

      Beaucoup sont devenus des propriétaires de bistrot-tabac ou des nouveaux restaurants.

      Si nous trouvons de l’argent à HONG KONG ,pourquoi pas.....

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 24 décembre 2010 à 11:34 | Jipo (#4988) répond à basyvava

      Monsieur ,Re .
      Cette histoire me rappelle,de sombres souvenirs lointains,ou l’on mettait en prison les" nationalisés" irréductibles,en les accusant de sabordage,quand l’incompétence du désigné nouveau "chef responsable",commis d’office etait avérée,(le miel du père Theodore)si ça vous dit quelquechose,ou à la meme époque , la nationalisation du Palm beach de Nosy-be,par le tristement célèbre capitaine de vaisseau.
      On n’en finirait plus de citer des exemples,aller encore un :la natinalisation de la Nasa et radio neederland.
      Et de constater que tout ce qui a été "nationalisé",est parti en ruine,ce n’est pas une accusation,je vous laisse le soin de l’appreciation.
      L’avidité semble prendre le pas sur les desseins prétendus,au détriment du Pays et son peuple.
      Une anecdote dit :que la première fois, ce n’est pas de ta faute, car tu ne savais pas ,mais si tu y reviens, c’est que tu aimes ça ! (pardonnez mon humour à 4.95)c’est de la dérision.

    • 24 décembre 2010 à 11:41 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Ci-dessus à l’attention de Mr Rabekoto

    • 24 décembre 2010 à 11:56 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Et de constater une forme de sabordage de l’Economie du pays,Sucrerie, pecherie,rhumerie,"Rizerie",faune, flore, terre(sol et agriculture),à present ressources minières et pétrolières,ses enfants sur "ambatovevavy"à nosy-bé, "WHAT ELSE" ! On dirait des charognards s"acharnant" sur une bète à l’agonie, qui n’arrive plus à se défendre devant l’acharnement de ces prétendus docteurs venu la soigner par "amour" et à présent avec la bénédiction du bon dieu !, plus c’est gros ,plus ça passe, mieux vaut voir ça que d’etre aveugle ,mais comme cadeau de noel, merci Dada noel,tu peux rester ou tu es.Bien à vous.

    • 24 décembre 2010 à 13:10 | randfrank (#5083) répond à basyvava

      Je dis quand même bravo à Monsieur le ministre. M’enfin, s’ils ne faisaient pas tout le contraire dans d’autres secteurs, j’aurai cru qu’ils sont devenus un peu plus intelligents et patriotes. Ce qui est amusant, c’est que pendant que les dirigeants prennent le peuple pour des ignorants, les sociétés étrangères prennent nos dirigeants pour des c.., et ces derniers s’y accommodent avec joie. Mais, bon, bonne courage quand même monsieur le Ministre dans votre lutte. Défendez les intérêts de Madagascar pour une fois.

    • 24 décembre 2010 à 16:26 | vuze (#918) répond à basyvava

      Quelles foultitudes d’informations !!

      Depuis que je suis petit, on m’a toujours appris à me méfier des personnes qui ne citent par leurs sources... No comment.

    • 24 décembre 2010 à 18:07 | basyvava (#4699) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Mr Basile,

      Je comprends bien votre réaction en applaudissant le ministre. Chacun de nous réagit à l’information selon ses propres informations, ses analyses, et dès fois par méconnaissance de la réalité. Je peux approuver une décision d’un gouvenement de rénégocier un contrat d’exploration qui ne soit pas trop favorable à la population, cependant dans le cas de MMD (société gérée par le gendre d’un ancien rés rép de la Banque Mondiale que vous avez peut-être connu), et le cas de Madagascar Oil, la méthode me paraît suspecte, et le ministre cherche à annuler le contrat dans le but de le revendre à d’autres opérateurs juste pour encaisser les commissions. C’est une opération de spéculation pure et simple que l’Etat est en train de faire, l’Etat se transforme en "Business broker", en "Trader". Je ne pense pas qu’ un Etat républicain devra jouer le rôle de Trader. Mr Basile, il n’y a aucune garantie que le contrat passé avec le nouvel opérateur qui rachète le permis d’exploration soit plus favorable à l’Etat, ce qui est sûr c’est que la revente des contrats pourra permettre au ministre et ses potes d’engranger une belle plue-value. Cela me rappelle une opération initiée par l’ancien PM, Tantely Andrianarivo, qui a pu se faire une plus-value de 2,8 millions Fr Suisses dans un montage de rachat de dette, où le gars s’est comporté comme un broker alors qu’il était ministre des finances et gére les deniers publics. Alors quand on nous parle de changement, je suis sceptique.

      Je conviens, avec vous, ,que Maurice profite bien de notre situation. Toutefois, il ne m’appartient pas de condamner les mauriciens, ils exploitent nos faiblesses. Comme vous aimez bien le Gl de Gaulle, je rappelle ce qu’il a dit : "l’Etat est un monstre froid". Le gouvernement de Maurice n’a aucun état d’âmes à exploiter nos faiblesses. C’est un paradis fiscal, certes, mais les secrets ne sont pas si bien gardés, les mauriciens donnent facilement les infos.

      Joyeux noël à vous, Mr Basile, reposez vous bien, le travail n’est pas terminé.

      Ando Rabekoto.

    • 24 décembre 2010 à 18:24 | basyvava (#4699) répond à betoko

      J’en conviens avec vous, Mr Betoko, que les contrats sont par nature "révisables". Vous avez bien dit révisables n’est ce pas ? Dans le cas de MMD, ce n’est pas une révision du contrat que l’Etat a proposé, c’est une annulation pur et simple parce-que l’Etat a trouvé une société (WISCO) qui souhaite récupérer Soalala alors que le contrat d’exploration est déjà détenu par une autre société MMD. Vous pouvez vérifier tout cela si vous êtes un peu curieux (Madagascar Mining Development). Le contrat d’exploration court jusqu’en 2012, mais l’Etat n’a pas attendu la fin de ce contrat pour attribuer un contrat d’exploitation à un autre investisseur mieux-disant. Vous allez voir qu’on reparlera de WISCO dans l’avenir car il n’est pas clair si l’Etat a cédé un contrat d’exploration (recherche) ou d’exploitation. Etant donné, qu’il s’agit d’un contrat international, WISCO court le risque de voir le contrat annulé par un gouvernement légal pour le simple motif que ceux qui ont signé le contrat n’ont pas été qualifiés pour le faire. L’Etat peut bien indiquer ce motif sachant que le gouvernement n’est pas reconnu par la CI.

      Pour votre poste de ministre, sachez Mr que je n’ai nullement ni la prétention ni l’intention d’exercer cette fonction dans un gouvernement illégal.

      Bonnes fêtes à vous.

      Ando Rabekoto.

    • 24 décembre 2010 à 18:38 | basyvava (#4699) répond à vuze

      Mr ou Mme Vuze,

      Depuis que je suis petit, mes parents m’ont toujours appris à ouvrir les yeux, être curieux de tout, ils m’ont donné le goût de l’investigation et je leur en remercie encore aujourd’hui. Le monde moderne nous donne des outils fantastiques pour faire des recherches, et d’autre part, j’ai beaucoup de chance d’avoir un réseau qui complète mes recherches.

      Mes parents m’ont aussi appris que la détention d’informations confidentielles est un privilège et que si on est un peu généreux on peut partager les informations mais il faut toujours se garder de livrer les sources pour pouvoir continuer à bénéficier de ce privilège.

      Mr ou Mme Vuze, c’est bien de se méfier des personnes qui ne citent pas leur sources, c’est mieux de mener des recherches parce-que vous me semblez assez intélligents pour les faire. Comme vous êtes sans doute proche du PT, vous pouvez vérifier facilement 80% des informations que je livre. Pouvez-vous demander, par exemple, au ministre de transport pourquoi il a arrêté de parler de la vente de l’avion présidentiel. Vous m’en dites des nouvelles lorsque vous auriez la réponse.

      Enfin, sachez que les journalistes d’investigation protégent leurs sources lorsqu’ils arrivent à glaner des informations confidentielles.

      Joyeux noël à vous !

      Ando Rabekoto.

    • 25 décembre 2010 à 14:28 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à basyvava

      basyvava,

      il y a beaucoup à dire sur cet avion "présidentiel".seul Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA peut dire toute la vérité,s’il accepte de la dire.

      Tout le reste c’est de la spéculation.

    • 25 décembre 2010 à 18:30 | Albatros (#234) répond à basyvava

      Bonjour Basyvava !!!

      Merci pour vos analyses. Moi aussi j’aimerai bien avoir des informations sur le "futur" de l’avion présidentiel. On pourra voir l’honnêteté des hommes au pouvoir actuellement. Notez que je ne leur attribue pas le terme de "dirigeants".

      Bois de Rose, Pétrole, Minerai, Pêche, etc.... etc.... Comme depuis longtemps le patrimoine malgache semble offert à l’avidité de "l’étranger" au profit d’une petite minorité de malgaches.

      Rien ne change à Madagascar. Et rien ne changera avant très longtemps.

      J’ose à peine souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année au Peuple Malgache qui pourtant le mérite bien.

  • 24 décembre 2010 à 09:04 | nandrianina1 (#1939)

    Le champ de Bemolanga, dont l’exploitant principal est Total, ne serait pas concerné

    • 24 décembre 2010 à 09:18 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à nandrianina1

      nandrianina1,

      sauf erreur de ma part,"TOTAL" offre toujours 10% de ses actions (10% de blocage) à tous les Pays souverains où il (elle) s’implante.

    • 24 décembre 2010 à 17:42 | basyvava (#4699) répond à nandrianina1

      Le ministre n’osera pas s’attaquer à TOTAL même si le contrat est aussi déséquilibré. Je suis sûr que vous savez pourquoi. S’il touche à TOTAL, c’est carrément l’Elysée qui va intervenir et la France trouvera tous les moyens pour envoyer les casques bleus à Madagascar. N’oublies pas que Mr Leroy, ancien ambassadeur de France à Madagascar (du temps de R8) est très bien placé à la tête des opérations de maintien de la paix au Nations-Unies (il est numéro 2 de cette institution).

      Ando Rabekoto.

    • 26 décembre 2010 à 13:04 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à basyvava

      basyvava,

      Oui, Monsieur LEROY est numéro 2 n’est qu’un exécutant de la décision du Conseil de Sécurité.Alors,ne rêvez pas trop.

      Monsieur LEROY a quitté précipitamment Madagascar pour l’affaire de la "MEDITERRANEE",presque mort-née.

      Il y a une autre connaissance de Monsieur le Président Marc RAVALOMANA à l’ONU,c’est Monsieur Gouste Blazy ,ancien Ministre des Affaires Etrangàres de Monsieur le Président Chirac.

      Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA n’est jamais été considéré "anti-français".

      On ne peut pas prétendre :"Etre conseiller ou extra-ambassadeur de Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA quand "ON" fréquente la gauche caviar ,ou les francs-maçons,en France" ?????

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 24 décembre 2010 à 11:23 | poretra (#5094)

    Je crois que le PHT va encore prononcer dans ses discours une augmentation de salaire. c’est normale car il ya augmentation du prix de PPN mais c’est dommage car la plupart sont en chomage. c’est mieux si c’est 15% cette année car comme ça on assurera les éléctions.

  • 24 décembre 2010 à 13:01 | Jacques (#434)

    Certains applaudissent Mamy Ratovomalala quant à ses perspectives de remettre en cause le contrat de Madagascar Oil, mais n’y affûtent pas leurs analyses. L’on voit d’ici la grosse ficelle derrière une telle démarche si tant est qu’elle serait vraiment concrétisée : Madagascar Oil est exploite chez nous bien avant l’arrivée de Mamy Ratovomalala à son poste ; c’est une société qui engrange des sous et le "faux ministre" (comme disait l’autre) n’en avait "rien" perçu. Alors pourquoi ne pas refiler le bébé à d’autres, ce moyennant comme de coutume d’une "petite commission" (euphémisme ! Je voulais dire "pots-de-vin" ). On est en république bananière, non ?

    • 24 décembre 2010 à 13:35 | Jacques (#434) répond à Jacques

      Certains applaudissent Mamy Ratovomalala quant à ses perspectives de remettre en cause le contrat de Madagascar Oil, mais n’y affûtent pas leurs analyses. L’on voit d’ici la grosse ficelle derrière une telle démarche si tant est qu’elle serait vraiment concrétisée : Madagascar Oil exploite chez nous bien avant l’arrivée de Mamy Ratovomalala à son poste ; c’est une société qui engrange des sous et le « faux ministre » (comme disait l’autre) n’en avait « rien » perçu. Alors pourquoi ne pas refiler le bébé à d’autres, ce moyennant comme de coutume d’une « petite commission » (euphémisme ! Je voulais dire « pots-de-vin » ). On est en république bananière, non ?

      Ps. Celui-ci est le vrai post.

    • 24 décembre 2010 à 13:57 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Jacques

      Jacques=jack-no,de retour ????

    • 24 décembre 2010 à 18:11 | mahery (#2468) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      basile,

      Votre bravo se transformera en hélas un jour, pas loin !

      Et n’insulte pas les autres comme votre camarade Boris Bekamisy(#Bemiova)

      Vive Madagascar, vive la Démocratie !Longue vie pour la Liberté !
      l’an 2011 aura son histoire.

    • 26 décembre 2010 à 13:21 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Jacques

      Jacques,

      JE,Basile RAMAHEFARISOA,b.ramahefarisoa@gmail.com,applaudis Monsieur Mamy RATOVOMALALA,Ministre des Mines,si l’Etat affirme la récupération des blocs :

      - 3104 à Tsimiroro,

      - 3105 à Manambolo,

      - 3106 à Morondava,

      - 3107 à Manandaza.

      Quel beau cadeau en 2010 pour le Peuple Malgache ;

      Que la CHINE nous aide financièrement pour ne pas accepter des potions infligées aux pays en pleine restructuration,de la part du F.M.I.

      Qu’on ne revienne pas à l’époque de consensus du WISHINGTON (pilier de la théorie libérale axé sur la privatisation ,la rigueur budgétaire) ;

      Apportez-nous un beau cadeau pour le Peuple Malgache,en 2010.

      Que la CHINE soit la bien-venue dans l’économie et l’industrialisation de Madagascar.

      "TOUT POUR LE PEUPLE" et "AVEC LE PEUPLE".

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 26 décembre 2010 à 19:15 | jack-no (#1477) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      bonjour,

      mon pauvre basile, tu devrais savoir que je n’utilise que ce pseudo depuis 10 ans. j’interviens rarement, car ça me fatigue de répondre à des élucubrations de personnes qui n’ont pas mis les pieds à Mada depuis belle lurette et sont déconnectés de la réalité du subir du peuple. ou qui perçoivent pour soutenir un tel régime de renégats.

      tant de mauvaise foie devant la réalité, d’avoir trop manipulé les ordures, les émanations ont détérioré ton cerveau.

      jacques

    • 26 décembre 2010 à 19:53 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à jack-no

      jack-no,

      Vous vous trompez "vraiment" en insinuant :

      "d’avoir trop manipulé les ordures,les émanations ont détérioré "ton" cerveau".

      Primo,nous n’avons pas gardé les vaches pour vous permettre de me "tutoyer".

      Secondo,je sais qu’il y a beaucoup de "NOIRS" éboueurs,en France.Dommage pour "VOUS",je n’en fais pas parti.

      Allez pouponnez vos gosses pendant les vacances parce que si vous rentrez en ,vous n’êtes rien du TOUT.

      Profitez-bien encore !!Jacques-jack-no !!!

      Chaque chose a sa fin.

      Madagascar AUX MALGACHES.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 25 décembre 2010 à 20:40 | jaogasy (#357)

    Qu’est ce que Madagascar Oil ? Qui sont derrière cette société ?
    C’est une société privée américaine à qui Ravalomanana avait accordé la quasi-totalité des contrats d’exploitation de pétrole de ce pays soit 31000 km2 de concession portant sur la plus importante ressources de pétrole lourd se trouvant à Tsimiroro et Bemolanga.
    Elle est basée à Houston au Texas, a été crée par une personne mystérieux, portant un nom bizarre de Samuel MALIN, un juif russe exilé aux Etats Unis dont le nom exact est caché, avec deux hommes d’affaires australiens plutôt véreux :
    - Alan BOND inculpé dans des sordides affaires de trafic de tableau d’Édouard MANET et de fraudes fiscales concernant une de ses sociétés, où il avait écopé 4 ans de prison.
    - Robert NELSON, un fugitif fiscal en Australie.
    Madagascar Oil compte parmi ses actionnaires le hedge fund américain Touradji, spécialisé dans la spéculation sur les matières premières .
    Madagascar Oil est domiciliée aux Bermudes dans un paradis fiscal, et possède des ramifications en une véritable nébuleuse de sociétés qui opèrent également dans notre pays comme :
    - Majunga Oil : filiale de Madagascar oil
    - Madagascar Consolidated Mining : charbon de la Sakoa
    - Avana group : exploration minière ( uranium, or,..) + culture du jatropha
    - Red Island Minerals ( maison mère de Madagascar consolidated mining )
    - Procarbon : société australienne partenaire de Madagascar consolidated mining
    - Lybo Minerals : recherche aurifère
    - Vuna Energy : partenaire de Madagascar Oil et Red Island Minerals

    La stratégie de cette société qui somme toute ne dispose pas les moyens financiers pour mener l’exploration et l’exploitation de toutes les concessions dont elle eu les licences est purement spéculative car elle consiste à faire plus valus faramineux sur la revente de ces licences à d’autres sociétés qui elles ont des moyens.
    Ainsi contrairement à ce qu’on croyait, c’était Madagascar Oil qui avait contracté avec Total l’attribution de 60% de l’exploitation de sables bitumineux de Bemolanga dont elle avait eu la concession de l’Etat Malgache et faire des bénéfices de plusieurs milliards de $ en revendant une partie de cette concession en sous licence avec Total.
    Avec un minimum d’investissement (entre autres, pots de vin versé aux dirigeants véreux et corrompus : Ravalo et ses complices) pour l’acquisition des permis et licences d’exploitation de ces richesses pétrolières et minières, Madagascar Oil et ses sociétés filiales et partenaires crées cet effet comptent les revendre aux plus offrants.
    La cotation en bourse de cette société, et donc de toutes ses filiales démontrent bien le but et la logique qui l’anime , c.a.d la spéculation purement capitaliste au détriment de l’intérêt des Malgaches et de Madagascar.
    Comment se fait-il qu’on se fait arnaquer aussi bêtement ??? Quel est la teneur des contrats signés avec Madagascar Oil par Ravalo et ses complices ???
    Combien ils ont eu en pot de vin ces pivaro-tanindrazana et traitres à la Nation pour avoir bradé nos richesses à ces rapaces et par la même occasion porté atteinte à la souveraineté de notre pays ???
    source :
    Voici le site, je vous laisse examiner et prendre votre conclusion ;
    http://www.total.com/MEDIAS/MEDIAS_INFOS/911/FR/Total-2008-total-en-2008.pdf?PHPSESSID=b5c68ad1e2484953ed2dfa5ce65ce675
    Allez la page 20 du document en pdf relatif à Madagascar

    • 26 décembre 2010 à 08:32 | kajaha (#4730) répond à jaogasy

      Voila des informations qui peuvent être fiable.
      Ici j’exhorte les "forumistes" de discuter sur des informations justifiées mais non pas sur des allégations gratuites et des "on dits" non justifiés cachés derrière la prétendue protection des sources

    • 26 décembre 2010 à 13:25 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à jaogasy

      jaogasy,

      MADAGASCAR oil s.a (filiale de MADAGASCAR OIL limited,BERMUDES),fondée par Samuel Malin avec deux hommes d’affaires australiens Alain BOND et Rober NELSON.

      à suivre......

    • 26 décembre 2010 à 19:12 | basyvava (#4699) répond à kajaha

      Mr ou Mme Kajaha,

      Ce forum est libre, nous pouvons donner notre avis, notre analyse et les infos ou rumeurs. Il appatient à chaque forumiste de croire ou ne pas croire (c’est comme le pére noël, n’est ce pas). Je ne vous demande pas de croire à ce que je dis, ce serait trop prétentieux de ma part, mais comme vous êtes un être doté d’une intelligence, d’une curiosité et d’un esprit critique, il vous appartient de faire les recherches.

      Concernant le voyage du PT, je vous livre "UNE" des sources, c’est l’agence de presse chinoise XINHUA. Il vous appartient de vérifier si cette affirmation est sérieuse (à moins que l’agence ait réçu du fric de Dada pour diffuser une fausse information). Sachez tout simplement que lorsqu’une personnalité est prévu voyager dans un pays, les autorités de ce pays sont prévenues longtemps à l’avance pour des raisons de sécurité et protocole. Ce n’est pas comme si vous et moi, nous voyageons entre Paris et Tana en prenant un billet à la dernière minute (sur un site de discount), vous êtes sûr que l’AFP ne s’intéressera pas à ce voyage (à moins que vous soyez une célébrité, ce qui est loin d’être mon cas).

      Pour les autres sources, si vous êtes un fan du PT, vous pouvez toujours essayer de contacter ses proches collaborateurs concernant l’intinéraire de son avion (prévu à Dubai, ensuite Hong-kong) à moins que le président décide d’annuler le voyage à hong-kong (ce qui est dans son droit). Il faudrait aussi que vous demandiez qui a affrêté l’avion (pour un voyage privé), qui a payé l’équipage, le kérosène, le séjour dans ces villes merveilleuses où la vie est relativement chère. Quelle est la contrepartie ? En business et en politique, il n’y a pas de geste gratuit, on ne fait pas les choses par amitié.
      Si vous voulez que le pays change, il ne suffit pas de dire qu’on aime le pays, il faut détecter les dérives du pouvoir et les dénoncer. MT nous offre cette possibilité, utilisons cet outil.

      Enfin, voici également un lien utile pour vos lectures.

      http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=12141:le-bassin-de-decantation-&catid=44:chut

      Ando Rabekoto.

    • 28 décembre 2010 à 02:07 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à jaogasy

      jaogasy,

      Samuel MALIN se dit "CANADIEN"

      Alain BOND se dit homme d’affaires australien etc.....

  • 26 décembre 2010 à 17:35 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Basile RAMAHEFARISOA,b.ramahefarisoa@gmail.com

    Front pour le "changement" pour (à) Madagascar.

    Les 109 Femmes et Hommes patriotes pseudos sanctionnés par les afros.

    (MONJA)/Andry Nirina RAJOELINA/REGIONS + districts/FORCES DE L’ORDRE

    Une pensée pour le Général Noel RAKOTONANDRASANA

    et une pensée pour le Président Marc RAVALOMANANA et sa famille,en exil.

    Je tiens à recopier cet article de l’océan indien :

    - La boulimie du Groupe TIKO.

    "Conduisant les affaires de l’Etat,avec le même dynamisme,le Président Marc RAVALOMANANA a beaucoup diversifié les activités de son groupe TIKO depuis qu’il a accédé à la magistrature suprême.

    Son volontarisme a parfois contribué à créer un dangereux mélange de genres,accentué par le fait qu’en province les locaux de Magro,société du groupe TIKO,servent de quartier général au parti présidentiel TIM et que plusieurs anciens dirigeants de ce groupe et amis du Chef de l’Etat,Marc RAVALOMANANA,occupent (à ce moment) des postes de responsabilité dans l’appareil de l’Etat.

    Il en est ainsi

    - du Président du Conseil d’Administration (PCA) d’Air Madagascar,Monsieur Heriniaina RAZAFIMAHEFA,

    - du Maire d’Antananarivo et PCA de la JIRAMA (énergie),Patrick RAMIARAMANANA ;

    - du directeur général de l’OMNIS et PCA de la SECREN (construction navale),le Général ANDRIANAFIDISOA

    Au nom de l’efficacité gouvernementale,le Président Marc RAVALOMANANA n’a pas hésité à se servir de ses propres sociétés.

    Ainsi,l’avion présidentiel BOEING 737-300 a été immatriculé sous les références 5R-MRM,au nom de la société TIKO AIR,dirigée par Nirina ANDRIAMANERASOA (polytechnicien,ancien d’Air MADAGASCAR)

    La société Asa lalana Malagasy (ALMA),du groupe TIKO bénéficie des liens privilégiés avec la communauté urbaine d’Antananarivo et dispose d’une sorte de monopole de bitumage dans la capitale.

    Alma a également obtenu un contrat de réhabilitation de route de Tuléar et a travaillé en sous-traitance pour la société française SOGEA.

    Via la M.B.S ,gérée par la fille de monsieur le Président Marc RAVALOMANANA,SARAH,le Groupe Tiko est également présent dans les médias audio- visuels et a lancé un journal le quotidien.

    LE GROUPE TIKO A UNE VERITABLE BOULIMIE DE DIVERSIFICATION.

    des membres de la famille du Président Marc RAVALOMANANA se sont associés au sud africainshoprite pour acheter les supermarchés du français Cyril JUGE.

    Les murs du Hilton (actuellement carlton) ont été vendus par le groupe fraise au groupe Tiko qui a pris une participation de 40% dans l’hôtel restaurant "Le COLBERT".

    Le groupe TIKO a passé un accord avec le Ministère de l’Agriculture,de l’Elevage et de la Pêche,et la société Belge V.D.S Crustocéan de Benoît Hillion,sur la mise en place d’une usine de fabrication d’aliments pour crevettes d’élevages.

    "LES PRODUITS PETROLIERS POURRAIENT DEVENIR UN AUTRE SECTEUR DE DIVERSIFICATION DU GROUPE TIKO,DE MEME QUE L’AVIATION.

    Le président Marc RAVALOMANANA a annoncé la libération du stockage des carburants.

    Depuis lors,des proches du Chef de l’Etat Marc RAVALOMANANA se sont penchés sur un projet de crétion de TIKO PETROLUM.

    Un forte délégation du parti présidentiel TIM est venue à PARIS,au congrès de l’UMP (du temps de CHIRAC) pour préparer un accord-cadre entre les deux partis frères.

    un rappel,

    MADAGASCAR a besoin de tous ses enfants.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    - 

    • 26 décembre 2010 à 19:34 | jack-no (#1477) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      basile,

      au lieu d’avoir une pensée pour tes 109 renégats,
      ais une pensée pour les 720 000 malgaches qui souffrent de la famine dans le sud.

      il est vrai que nous n’avons pas les même valeurs.

      jacques

    • 26 décembre 2010 à 20:06 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à jack-no

      jack-no,

      je souhaiterais connaître toutes les sommes allouées ,dans le sud ,depuis 1972 à 2008 et même de 2009 à 2010.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 28 décembre 2010 à 20:48 | bbema (#5108) répond à Basile RAMAHEFARISOA

  • 26 décembre 2010 à 17:46 | che taranaka (#99)

    Bonjour à tous,

    Voilà un sujet sur lequel nous devons considérer les situations non d’une manière politique mais d’une façon purement "dans l’intérêt du peuple malgache".

    La génération qui a signé ces contrats de cession ou de vente ne sont pas la propriétaire de ces "biens".

    Cette génération doit rendre des comptes à l’histoire et responsable du devenir des générations futures.

    Quand nos descendants un jour ,dans 30 ou 50 ans ,diront :"nous étions riches de pétrole,de combalt,d’uranium,de chrome,de charbon..de saphir,d’or..mais malgré tout le pays est resté pauvre" il va falloir qu’on mette des noms sur les reponsabalités qui ont dilapidé nos richesses.

    Si Deba est resté très prudent sur la vente de nos biens (et peut-être aussi pour cause d’opportunité économique et technologique) ;ra8 a beaucoup signé des contrats de vente.

    A l’époque sur le site de Madanight je dénonçais ces braderies.Les contrats sont léonins au profit de sheritt,rio tinto,madagascar oil(que je croyais de droit malgache basée à londres !)..par exemple..

    Car sur le cas de sheritt nous avons fait un simple calcul (sans rentrer dans le détail des spéculations..) qu’au vu du prix de la marchandise et les taxes que paie sheritt à l’ Etat malagasy ..au bout de 30 ans quand la mine sera vide sherrit s’est enrichi de 30 milliards de $ et le peuple malgache a juste gagné 1$/jour /personne comme toujours..autrement dit une fois les mines vides le malgache ne s’est pas enrichi du tout..et c’est malheureux !

    Ainsi donc ,et comme je ne suis pas spécialiste de la chose,je propose les points suivants :

    1°)La gestion de nos patrimoines soit confiée à une entité non politique,indépendante du pouvoir politique (différent d’Omnis)et qui doit rendre des comptes devant les députés et les sénateurs mais point devant le gouvernement et le président de la république.Ces biens appartiennent au peuple et c’est normal que c’est à lui qu’on doit rendre les comptes

    2°) cette entité doit être composée de 9 personnes :

    - une personne par province (6 personnes)
    - une désignée par le président de la république
    - une par le président du sénat
    - une par le président de l’assemblée nationale

    3°)tous les contrats de ventes de nos richesses doivent être revus par cette entité

    4°)dans notre comptabilité nationale les revenus et les gains des exploitations de nos richesses,mine par mine, doivent être inscrits en clair.

    5°)dans la même comptabilité il doit être inscrit les usages dont on a utilisé ces revenus et ces revenus ne doivent être utilisés que sur l’aval des députés et des sénateurs sur propositions du gouvernement.

    6°) il est donc clair que ces revenus ne suivent pas exactement les mêmes sorts que la loi des finances traditionnelles où on vote les dépenses et on adopte les recettes

    7°)Ces richesses doivent être gérées donc d’une manière indépendante,transparente et le peuple sera le seul responsable de son usage,par le biais de ses représentants et responsable devant l’histoire..

    IL FAUT ARRETER LES MIC MACS....Mrs les voleurs en tous genres..d’hier et d’aujourd’hui..voilà le CHANGEMENT que le peuple espère..

    • 26 décembre 2010 à 20:02 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à che taranaka

      che taranaka,

      Je vais vous vexer,mais je suis dans l’obligation de vous dire :"LA CHINE,seule,pourra nous aider dans l’exploitation immédiate de nos richesses naturelles".

      A nous Malgaches de nous mettre à la hauteur des négociations.

    • 26 décembre 2010 à 21:15 | Albatros (#234) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Un exemple de l’ "Intérêt" que portent les chinois au "bien être" des Malgaches.

      http://www.madagascar-tribune.com/Etat-deplorable-de-la-Sucrerie-de,15215.html

    • 26 décembre 2010 à 21:59 | Jipo (#4988) répond à che taranaka

      Che taranaka, bonsoir, votre post est des plus intéresant et comme votre proposition pour le sud ,des plus louables, mais si je peux me permettre, sans vouloir vous etre nihiliste,comment voulez vous avoir des "désignés" apolitiques ?
      Les 6 personnes des provinces le seront,les membres du Sénat et de l’assemblée également,quant à la personne choisie par le Président,vous croyez sincèrement qu’il va nommer une personne qui n’aille pas dans son sens, et qui de surcroit soit apolitique ? et cette personne en cas de désaccord va prendre "la main" car representant et choisie par le Président ; je ne pense pas que le président devrait avoir la possibilité de choisir quelqu’un, pour rester ,dans une forme de "transparence"j’ai bien peur que votre proposition ne soit applicable qu’en théorie, mais pour ce qui est de son application, aussi désirée soit-elle,ne soit pas réalisable.
      De plus vous savez que ce sont toujours les Présidents, avec les grosses fortunes du pays(ceux qui tiennent l’économie) qui se partagent, ce qu’on appelle joliment les contrats, pour ne pas dire les parts du gateau, et ce , officiellement pour le peuple et le Pays car officieusement(après moi le déluge).

    • 26 décembre 2010 à 22:05 | Jipo (#4988) répond à Albatros

      Et ce n’est rien ,regardez l’exploition petrolière par les chinois au Nord de Kaboul,j’ai bien peur que ça finisse par marcher à la baguette.

  • 27 décembre 2010 à 12:50 | che taranaka (#99)

    Jipo,

    Proposez alors un schéma pour que les responsables soient des gens responsables devant l’histoire et surtout le peuple !!!!

    Nos richesses se vident :bois de rose,richesses minières ou autres et on dirait qu’une PERSONNE décide de leurs dilapidations mais personne ne peut être désigné RESPONSABLE du DELIT !

    Peut-on savoir exactement ce que nous rapporte Sherrit,rio tinto ?..comment et sur quoi on a dépensé l’argent gagné ?

    - "SERVIR LE PEUPLE ET NON SE SERVIR DU PEUPLE POUR S’ENRICHIR SPOLIER SES BIENS ET S’ECLYSPER"

    - "NOMMER DES RESPONSABLES DEVANT LA NATION ET LES GENERATIONS FUTURES".

    - CONSTITUER DES ENTITES NEUTRES ET NATIONALES AU DESSUS DES POLITIQUES

    Voilà en fait mon point de vue..une personne qui décide d’acheter un avion du jour au lendemain ne peut être un gérant ni un garant de la gestion des biens nationaux !

  • 28 décembre 2010 à 20:39 | bbema (#5108)

    Je crois que Mr Le Ministre et/ou son commanditaire sont conscients de l’impact de l’annonce même de leur projet de retirer de Madagascar Oil ses licences. Les investisseurs sérieux sont déjà assez réticents de placer leur capital dans un pays comme Madagascar où la loi est un texte que l’on fait sortir des tiroirs lorsque cela plaise aux détenteurs du pouvoir et totalement bafoué et ignoré lorsqu’elle gène les intérêts des ces derniers, ou encore interprétée de façon à ne servir que leurs intérêts personnels. Madagascar Oil a réussi une prouesse d’avoir pu introduire la société en bourse et collecter assez de fond pour pouvoir aller de l’avant dans ses activités. Et voilà que le ministère des mines et des hydrocarbures lui met des bâtons dans les roues en annonçant la révocation des licences d’exploration.

    La communauté international n’est pas dupe que les mots « état de droit » peuvent avoir plusieurs significations pour les autorités de fait. Les mots « continuité de l’état » ils ne s’en servent seulement que quand cela leur plait.

    Le problème c’est que même lorsque ces putschistes seront partis, les futurs dirigeants légaux auront du mal à redorer le blason de Madagascar sur la scène internationale, notamment aux yeux d’investisseurs sérieux et prêts à travailler avec le peuple Malagasy, à contribuer au développement du pays.

    Mais bien sûr, ces messieurs et dames, avides d’argent et de richesses faciles, au détriment de la renommée de la nation, appliquant la politique « après moi le déluge » (si c’en est une !) se moquent des conséquences de leurs actes. Ils ont déjà menacé de « revoir » les contrats avec les sociétés tels que QMM, Ambatovy et ont fait des pressions telles que ces derniers ont fini par se plier, dit-on, payer certaines sommes (il va sans dire que ces payements ne laissent aucune trace sur les recettes de l’état car ils sont allés directement dans les poches et coffres fort personnels des leaders putschistes). Maintenant, c’est le tour de Madagascar Oil, à en croire les articles de dénigrement de ces derniers jours véhiculés par des journalistes à la soldes de ces autorités de fait, de voir ses contrats « revus ». Il parait que des négociations sont en cours sur l’annulation des licences.

    Qu’est ce qui est à négocier ? Si c’est « vautours » annoncent la révocation des licences, c’est qu’ils ont reçu des offres et promesses alléchantes de leurs bailleurs (princes arabes ? businessman chinois ? …). Peut être qu’on saura vite si Madagascar Oil dira mieux que ces « bailleurs ». Libre à vous de croire qu’il est question de peuple, pays ou environnement. Il s’agit purement et simplement de fric allant dans les poches de Rajoelina et ces acolytes.

    • 29 décembre 2010 à 00:19 | jaogasy (#357) répond à bbema

      bbema, pour vous un contrat aussi déséquilibré, où notre pays est totalement dépouillé ne vous choque pas, 1% pour vous, c’est normal, pourquoi ??? parce que c’était Ravalo qui avait signé ce marché de dupe avec Madagascar Oil.
      On voit que votre fanatisme aveugle pour ce dictateur voleur et assassin vous rend l’esprit obtus, à tel point que vous ne saviez plus où se trouve l’intérêt de votre pays, au lieu de le défendre vous défendez celui de Madagascar Oil. Quelle ineptie !!!
      Ce sont les yaourts frelatés de Ravalo qui vous ont mis les méninges à l’envers comme ça ou quoi ???

    • 29 décembre 2010 à 09:23 | bbema (#5108) répond à jaogasy

      Je reste confiant que les contrats signés sont partis d’un calcul rigoureux où tout le monde retrouve son compte.

      Quand au yaourt Tiko leur saveur me manque vraiment !

      Mme ou Mr, je presiste et signe les maneouvres des putschites n’ont qu’un seul but : remplir de fric leurs poches et leurs coffres, pas question de ni de pays, ni de peuple, ni d’environnement, et qui sait ? vous en faites partie peut être.

      Et ce genre de manoeuvre n’est pas la première ni la dernière ! On a affaire à des gens sans vergogne ni scrupule.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS