Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 23 janvier 2022
Antananarivo | 21h02
 

Opinions

Ma parole !

lundi 9 mai 2011 | Andrianjo

L’histoire a montré que la population avait une mémoire extrêmement volatile concernant les promesses des politiciens et que cela aidait quelque peu ces derniers à ne trouver aucune nuance entre la parole donnée avec une publicité mensongère. Une évidence qui a amené un certain Charles Pasqua à dire que les promesses n’engagaient que ceux qui les reçoivent. Malheureusement ceux qui citent cette phrase omettent toujours de rappeler que c’était par cynisme que ce ministre chiraquien avait énoncé sa fameuse phrase.

En effet, depuis la nuit des temps jusqu’à ce jour, aucun système social n’a pu se bâtir durablement sur la suspicion, l’irresponsabilité, la fourberie et le défaitisme. Mais en même temps, force est de constater que l’être humain est faillible. Certains prétendent même que c’est la première raison de la présence des descendants d’Adam et Ève sur terre. Cela est à prendre comme une punition bien sûr, même si c’est le seul endroit de l’univers où j’ai pu prendre mon pied.

Mais revenons à la parole donnée. Pour graduer l’humanité entre le vertueux qui tient tout le temps sa parole et la raclure qui s’évertue à tromper le monde entier par ses mensonges, j’ai considéré la notion d’intention. Ainsi, quand un Barak Obama promet la fermeture de l’ignominie américaine à Guantanamo, il signe vraiment, à peine installé à la Maison Blanche le 22 janvier 2009, un décret pour fermer la prison, mais 2 ans après elle toujours là. La défaillance est avérée et incontestable mais au moins il a essayé et il continue à se battre pour tenir sa promesse. Bien sûr mon jugement ici est limité mais le fait d’avoir commencé et de continuer les efforts pour tenir sa promesse est pour moi une preuve que l’actuel président américain veut vraiment tenir sa parole, mais n’y arrive pas, pour X raisons qu’on pourra comptabiliser sur le compte de la faillibilité humaine. Je ne peux par conséquent que faire la différence entre ce genre de promesse non tenue et par exemple celle qui prétend donner une 4L à toutes les familles malgaches après un mandat présidentiel.

Rappelons alors les faits qui nous ont amené à cette énième transition à Madagascar. La population a accepté que des putschistes démettent le président Ravalomanana du pouvoir suprême de l’Etat, non pas pour avoir une élection, ni pour lire une une feuille de déroute et encore moins pour remplacer l’équipe d’Alibaba par celle de Rainivoanjo, mais tout simplement parce que la population en avait assez d’un pouvoir inique, égocentrique et égoïste. Et « l’affectueux » leader des putschistes à l’époque s’est engagé urbi orbi, qu’il ne fera pas comme les autres et qu’il est là pour le peuple et bla et bla et bla.

L’exercice que je vous propose aujourd’hui consiste à placer le PHAT sur cette échelle de valeur et de dire s’il se rapproche plus de la raclure ou de l’homme vertueux.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 9 mai 2011 à 10:46 | kotondrasoa (#3872)

    Ratsiraka a dit que les Malagasy ont la mémoire courte mais je préfère dire que nos politiciens parlent trop, si bien qu’il est facile d’oublier ces mirobolantes promesses.

    En parlant du sabotage du jet privé par exemple, il y a des politiciens qui auraient déjà voulu tordre le coup aux leaders des 3 mouvances et amener un "mob" pour les lyncher.

    Je suis partant pour la création d’un organisme qui enregistrerait les promesses des dirigeants politiques imminents et émanants (pour faire une différence avec les groupuscules qui parlent à tort et à travers) et les leur rappeler dès qu’ils sont sur leurs chaises.

    • 10 mai 2011 à 00:14 | Jipo (#4988) répond à kotondrasoa

      Devoir de résultat, et qu’ils rendent des comptes quand ils s’en vont, avec possibilité de gel de leurs avoirs tant que la passation n’est pas faite, tres bonne idée,, Mr kotondrasoa .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS