Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 28 mai 2022
Antananarivo | 09h29
 

Sport

Basket-ball • Championnats U18 Garçons/U16 filles

Les titres pour ESM (Mahajanga) et TAMIFA (Fandriana)

lundi 3 septembre 2007 | Rata

Les juniors de l’Educa-sport de Mahajanga (ESM) et les cadettes du TAMIFA d’Amoron’i Mania s’offrent le titre national 2007. Hier au gymnase couvert de Mahamasina, les Majungais ont conclu leur parcours sans faute au championnat de Madagascar par une victoire au dépens du BBCI (Antsiranana) en finale de la catégorie junior,92-74 tandis que TAMIFA s’est imposé chez les filles devant l’ASJF, 74-69.

La victoire majungaise a mis du temps à se dessiner étant donné que le BBCI menait à la marque à la pause, 33-38. Durant les deux premiers quart temps, les Antsiranais semblaient n’avoir aucune difficulté pour s’emparer de la victoire finale comme l’atteste l’écart de 5 points aux termes des 20 premières minutes.

D’autant plus que pendant cette période, les hommes de Jeannot Ravonimbola, perdaient de nombreuses balles en confondant vitesses et précipitations. En plus ils n’arrivaient pas, surtout aux rebonds, à prendre le dessus sur leurs advesaires.

Ayant sur le banc un technicien hors pair, les joeurs de l’ESM suivent à la lettre ses recommandations et rectifient le tir dans la seconde période. Ils sont parvenus à renverser la vapeur à la fin du 3e quart temps où le tableau indiquait un score de 58-55 en leur faveur. Alors que le public s’attendait à une révolte des gars du Nord, ces derniers abdiquent d’avance et ne réussisent à marquer que 19 points à l’ultime tranche contre 34 pour les futurs vainqueurs.

Chassé-croisé

Même topo chez les filles où la victoire s’est également jouée dans la dernière partie de la rencontre. De 16-14 au premier quart temps, 38-28 au second, l’avance de l’ASJF s’est réduite à un point,53-52, au bout d’une demi-heure de jeu. A la reprise, le chassé-croisée tient en haleine les spectateurs friands de beaux spectacles. A 5 minutes de la fin, ASJF parvient à conserver son infime avantage. C’est le moment choisi par TAMIFA pour accentuer la pression et où également tout commence à fonctionner à merveille pour Minoarisoa et ses coéquipières. Ces dernières prennent le large à 4 minutes de la fin en menant 66- 61. Un baroud d’honneur de l’ ASJF qui revient à 69-72 à 39 secondes du coup de sifflet final. Au lieu de tenter le tout pour le tout par un tir à trois points, une des ses joueuses perd la balle qui, de suite, a été exploitée à bon escient par TAMIFA en guise de conclusion.

Rideau sur les championnats juniors et cadettes, place dèsormais à ceux des cadets et juniors filles.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS