Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 27 mai 2020
Antananarivo | 15h59
 

Société

Lutte contre le Coronavirus

Les marchés hebdomadaires vont se refermer à nouveau

mercredi 13 mai | Fano Rasolo

Face à la propagation du Covid-19 dans plusieurs quartiers d’Antananarivo, la préfecture d’Analamanga et la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) ont décidé de fermer jusqu’à nouvel ordre les marchés hebdomadaires de la Capitale.

« Les quatre marchés hebdomadaires d’Andravoahangy, de Mahamasina, d’Isotry et d’Ambodin’Isotry seront fermés pour enrayer la multiplication des cas communautaires. Les marchés hebdomadaires créent une accumulation de foules, rendant impossible le respect des mesures de prévention de la maladie, surtout la distanciation physique d’un mètre. Le regroupement de plus de cinquante personnes étant encore interdit, l’affluence excessive dans les marchés est une entorse à cette règle et susceptible d’engendrer la propagation rapide de la maladie », affirme Rija Randrianarisoa, directeur des marchés au niveau de la CUA.

Ce dernier a précisé que les marchés quotidiens des quartiers peuvent toujours s’ouvrir jusqu’à 13 heures et doivent respecter tous les consignes donnés.

« Nous avons déjà tenu une réunion d’information et de sensibilisation avec des représentants des marchands d’Andravoahangy et de Mahamasina. Après une période de sensibilisation au niveau des marchés, nous effectuerons des descentes avec les forces de l’ordre pour enlever les marchands réfractaires », déclare ce directeur des marchés de la CUA.

Sanctions

Des sanctions pourront également être imposées aux contrevenants. « Les sanctions seront appliquées selon les circonstances. Nous pourrons leur enlever les marchandises tout en leur prescrivant des travaux d’intérêt général ou de payer une amende de 300 000 ariary. Toutefois, nous sensibilisons toujours les marchands avant d’infliger des sanctions », selon ce responsable.

De son côté, les marchands réclament des mesures d’accompagnement face à cette décision de fermeture. « Durant le confinement général, nous avons subi de d’énormes des difficultés suite à la fermeture des marchés. Depuis la reprise partiel, nos ventes ont chuté mais on pouvait vivre avec le peu qu’on gagnait. Cette fermeture va encore nous priver de nos maigres revenus, nous réclamons des aides car nous avons des bouches à nourrir », nous confie une marchande de friperies à Mahamasina.

11 commentaires

Vos commentaires

  • 13 mai à 08:50 | Andrianaraberakoto (#10924)

    Interdire le regroupement de plus de 50 personnes mais en même temps laisser opèrer les marchés hebdomadaire comme ils ont fait avant cette mesure, est là un exemple de nombreuses incohérences qui occasionnent la problématique d’aujourd’hui soit le non respect de gestes barrières sous toutes ses formes.
    Il ne faut pas être devin pour savoir qu’un marché regroupera plus de 50 personnes. Rien qu’en comptant les marchands, on a fait le tour.

  • 13 mai à 08:58 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Encore des dirigeants qui voient la paille dans les yeux des autres pas la poutre sur leurs yeux :
    Quid des affluences des Tsena Mora et des autres distributions de vivre et d’argent organisées par le régime qui ne respectent ni la distanciation ni l’humanité (des gens qui se mettent à la queue le soir jusqu’au matin pour se faire inscrire dans la liste des bénéficiaires éventuels) ?
    Mettez-vous dans leurs situations avant de les juger après deux mois de confinement.
    Quid de ceux qui travaillent, n’arrivant pas à faire leurs approvisionnements que le week-end ?
    Vous allez priver aussi ces gens de la possibilité d’assurer leurs nourritures.
    Qui vivra verra.

  • 13 mai à 09:10 | la mite railleuse (#10900)

    radio Pangolin et l’après 10 mai en France vu à 1672 km d’Antananarivo
    (sortez les compas ! 😜...)

    rubrique : déconfiner la démocratie

    après deux mois d’enfermement, les Français goûtent, un peu, un tout petit peu, aux joies de la liberté très surveillée - bientôt sous bracelet électronique (contrairement aux délinquants de tout poil qui ont été libérés à tout va par Nicole Belloubet)

    pendant que les soutiers d’un système profondément cynique invite les plus précaires à s’entasser dans les rames bondées de la ligne 13 afin de se sacrifier sur l’autel de la reprise, la démocratie, elle, n’est pas incitée à reprendre ses droits non plus que le peuple à réinvestir l’espace public qui lui appartient pourtant de droit

    l’espace public matériel est surveillé. L’Ordre Sanitaire, opportunément greffé sur l’Ordre Sécuritaire répressif macroniste se reconvertit désormais en nettoyeur de la voie publique, après s’être distingué pendant la crise par ses verbalisations révoltantes visant le peuple français impuissant pour les motifs les plus abjects : gare désormais ! si vous buvez une bière au Canal Saint Martin, gare si vous vous retrouvez sur une place pour fêter, même à bonne distance, quelques retrouvailles bien méritées

    après la répression, l’éborgnage, l’estropiage, l’arrestation arbitraire des gilets jaunes, puis des opposants sociaux et politiques, arrive à présent dans sa Toute Puissance : le prétexte sanitaire

    imparable, le prétexte parfait qui clôturera toute forme de débat rendu impossible puisque c’est au nom de la vie même qu’on empêchera celle-ci de se déployer normalement et démocratiquement

    imparable, l’habitude des amendes à tout va est solidement implantée -le pli est pris- ,il suffit de trouver le nouveau bon prétexte pour griffonner des interdits et faire tourner la planche à racket fiscal du peuple, la mise constante à l’amende, la « verbalisation » devenue reine et qui porte si mal son nom puisqu’elle énonce en réalité l’impossibilité de « 
    verbaliser », de dire, d’énoncer, d’investir l’espace public et de débattre pour un peuple réduit au silence moutonnier, mais surtout, maintenir la férule bien en place, rallonger ou raccourcir la laisse des libertés au gré du vent et de chiffres de mortalité que l’on continuera désormais d’égrener : le nombre de morts du Cancer ? de l’Alcool ? de la Cigarette ? de l’abus de Chips et de Chocolat ? des Accidentés de la route ?.. l’État français disposant d’un inventaire à la Prévert inépuisable

    pendant ce temps, les affaires reprennent promptement du côté de la censure, l’autre lame de ce ciseau liberticide qui caractérise la Macronie. Cela fonctionne ensemble, cela fait système. Aussitôt ce faux déconfinement engagé (en réalité uniquement le déconfinement des forces productives au détriment de l’humain), le couperet hystérique de la loi Avia est de nouveau En Marche devant l’Assemblée godillot (ce mercredi 13 mai) , car il n’est pas question de perdre une minute, tout comme la 1ère mesure du conseil des ministres exceptionnel de février consacré à l’arrivée de l’épidémie fut en réalité consacrée au déploiement du 49.3, - la dame Avia fustigeant les « trolls » dans une diatribe aussi grotesque que dangereuse, afin de museler l’expression sur les réseaux sociaux, sans même l’intervention du juge (pourtant si complaisant avec ce pouvoir : comme quoi, servir la soupe idéologique et politique ne rapporte même plus, on finira par se passer de vous, ce qui est toujours le prix de la lâcheté servile ...)

    dans le même temps, Twitter, l’ami américain, met en place un système de contrôle de « fausses informations » renforcé concernant cette fois-ci le covid (qui décidera de la justesse scientifique des propos échangés, et selon quelle légitimité ?)

    bref, le monde d’après c’est un peu le monde d’avant, mais en pire

    prenez soin de vous et bonne vie

    • 13 mai à 09:40 | vatomena (#8391) répond à la mite railleuse

      C’est une violente diatribe que vous nous livrez là ,la mite railleuse . Je doute que Le macron soit bien applaudi aux champs elysés pour le 14 Juillet.Le vieux maréchal Pétain était ,lui , à chaque sortie accueilli par une foule vibrante , enthousiaste et meme reconnaissante .Les images d’archives le démontrent bien. Macron ,en dehors de ta petite sphère d’adulateurs , tu n’es Rien.

    • 13 mai à 10:05 | la mite railleuse (#10900) répond à la mite railleuse

      @ VATOMENA

      "o tempera, o mores" Monsieur, à propos du Maréchal

      je puis vous assurez que la tonalité de ma modeste contribution est légère

      14 juillet 2020 ?
      madame Irma et Nostradamus se "foutent" allègrement sur la gueule
      🔨🔨🔨

    • 13 mai à 22:55 | el che (#344) répond à la mite railleuse

      Excellentes remarques la "mite railleuse."

      La France a pris un virage dangereux , avec un président psychopathe, arrogant, cynique, et tellement servile vis à vis ses maîtres les oligarques corrompus.

      Même débarrassé de celui-ci, le danger ne serait pas écarté, car une furie nazie risque de prendre la relève, a moins que le peuple français ne se soulève pour son propre salut.

  • 13 mai à 09:21 | Maxim (#5960)

    En quels jeux et quelles musiques jouent les autorités malgaches ?
    Précipitation, priorisation de la com, gaspillage de l’énergie

  • 13 mai à 09:59 | Vohitra (#7654)

    La réunion et attroupement de plus de 50 personnes est interdit dans cette marche vers le déconfinement progressif, pourtant, dimanche dernier, on avait pu observer que certains groupes cultuels avaient pu dans les temples réunir plus de 50 fidèles, et encore en plusieurs vagues successives...

  • 13 mai à 10:25 | rayyol (#110)

    Ce que je trouve bizarre C est que l O M S n arrête pas de mettre en garde contre un retour du virus Contre le fait que l immunité collective ne soit plus la règle contre ce virus
    Alors que la planete compte sur cet chose presumement acquise Comment l O M S sait telle cela Encore la theorie du complot Si cette O M S connaissait les caractéristiques de ce virus man made ????? Fait a base de VIH comme disent certain scientifique non seulement Montaigner .Le VIH a beaucoup de caractéristiques différentes et pourquoi le nouveau virus n entransporterait pas quelques unes avec lui Ne me prenez pas au sérieux Je fabule sur la theorie du complot Pour moi impossible de penser autrement surtout quand les chiffres s aditionnent et que 1 +1 =2
    http://www.msn.com/fr-xl/actualite/sciences/coronavirus-loms-met-en-garde-contre-une-hypoth%c3%a9tique-%c2%abimmunit%c3%a9-collective%c2%bb/ar-BB13XTQy?li=AADNyR0&ocid=LENOVODHP17

  • 13 mai à 10:39 | rayyol (#110)

    Encore la m-udite theorie du complot C est ce que font les prédiseurs de bonne aventure dire beaucoup de chose pour peut être avoir raison un jour et ainsi devenir celebre
    .Peut etre certaines personnes le savent et ne veulent pas créer de panique mondiale
    Peut être que big pharma a tout prévu comme le fait que son super medicament n arriverait pas a temps
    Peut être se sont t ils tout simplement tromper et ont les culottes a terre présentement
    Le deconfinement devrait être une bonne source d enseignements .
    Et les dirigeants de L O M S devoir se trouver un nouveau job dependant du scandale qui ne pourra pas manquer de suivre
    Car j ai l impression que nous ne sommes pas au bout de nos surprises

  • 13 mai à 22:09 | la mite railleuse (#10900)

    radio Pangolin : à 1944 km de Tsihombe

    (suite)

    l’inénarrable député(e), au nom de station essence désuète, elle-même réputée pour l’amour qu’elle porte à son prochain, relance donc son improbable loi contre la haine

    ambitieuse et louable intention. Mieux ! non pas vraiment contre la haine mais contre la "cyber haine" (ou "haine en ligne", car chez ces gens-là, il faut vous dire qu’ils aiment beaucoup se pencher sur les trucs "en ligne" !

    bref, sous prétexte de combattre un sentiment tout ce qu’il y a de plus humain (quoi qu’on pense dudit sentiment par ailleurs), on entreprend une lutte à mort contre... l’EXPRESSION supputée du sentiment. On imagine évidemment que l’infraction devra être dûment constatée et consignée par des vigiles à la neutralité certifiée par les autorités compétentes, et réprimée préventivement par des milices assermentées au-dessus de tout soupçon...
    coucou Mark !

    j’avais vaguement l’intuition, lorsqu’on a commencé il y a quelques années à vouloir pénaliser les insultes au motif qu’elles constituaient des "violences caractérisées" (du moins dès lors qu’on trouvait un "iste" à leur accoler), qu’on mettait le pied dans un engrenage dangereux

    avec une bande de canards sans tête sur un vélo en roue libre, on ne tardera peut-être pas à voir en quoi l’engrenage était dangereux

    ce qui n’enlève rien au fait que la haine, c’est vilain et les insultes, c’est con

    vous prenez "un rail" ?

    prenez soin de vous et bonne vie

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS