Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 18 novembre 2018
Antananarivo | 08h42
 

Société

Cyclone AVA

Les infrastructures peu fiables mises à nues

mardi 9 janvier | Ny Aina Rahaga

Le cyclone AVA a provoqué bien des dégâts dans presque toutes les parties de l’ile. Mais plus encore, la médiocrité et le faible degré de fiabilité de nos infrastructures, ont été démontré par le cyclone. Le pont Bailey de Vohiposa a été inondé puis emporté par les eaux durant la crue provoquée par les pluies lors du passage du cyclone AVA. Pour rappel, le pont Vohiposa située au PK 326+850 entre le Camp Robin et Ambohimahasoa s’est effondré au mois de septembre dernier après le passage d’une semi-remorque surchargée. Les réparations ont été effectuées grâce à l’intervention et le financement de l’Union Européenne à Madagascar et ont été achevées au mois de septembre même. Cependant, voici que moins de six mois après, le nouveau pont a été emporté et empêche à nouveau la circulation sur la route nationale 7 (RN7). Sur cette liste des infrastructures peu fiables se trouve aussi la digue de Soavina dans la capitale. Cette digue ainsi que le barrage de la rivière Sisaony avaient déjà cédé en 2015 suite à de fortes pluies et des inondations dans toute la ville d’Antananarivo. Le même schéma s’est reproduit dans la nuit du dimanche 7 janvier 2018. Plusieurs hectares de rizières se trouvent maintenant sous les eaux. Les quartiers environnant sont également inondés à cause de cette rupture de la digue. Les localités en contrebas de la rivière sont sous la menace d’inondation et certains habitants d’Itaosy ont été sommés de quitter leurs habitations hier dans la nuit. La montée du niveau des cours d’eaux dans la capitale étant prévu continuer dans les prochains jours, les responsables au niveau de la Commune de Soavina ont appelé à la prise de conscience des autorités face à cette nouvelle catastrophe. Insistant sur le fait qu’il faudrait dorénavant des réparations dans les normes et pouvant supporter les intempéries.

Profiteurs

Ces aléas ont amené certaines personnes à profiter de la situation. En effet, du côté de Soavina, les évacuations se sont monnayées jusqu’à 6 000 Ariary selon certains riverains, que ce soit pour des personnes ou pour des biens laissés dans les habitations inondées. Sur certaines portions de routes coupées par les inondations, les riverains ont également décidé d’aider les véhicules à traverser moyennant finance. A titre d’exemple, sur la RN7 au niveau d’Ampitatafika Antsirabe, il semblerait que les véhicules se font guider à travers les flots pour 10 000 Ariary. Dans certaines localités desservies par des routes nationales en très mauvais état, les transporteurs ont décidé d’observer des arrêts tandis que d’autres ont tout simplement décidé d’augmenter de deux, voire trois fois les frais de transport. Face à tout cela, les prises de responsabilités et les actions de l’Exécutif qui semble jusque-là débordé sont très attendues dans la Grande ile, autant dans les autres régions que dans la capitale. Mis à part l’acheminement de dons constitués de quelques vivres et produits de premières nécessités, la population attend des réponses qui pourront éviter un même scénario lors du prochain cyclone à venir.

13 commentaires

Vos commentaires

  • 9 janvier à 09:11 | olivier2 (#9829)

    « la médiocrité et le faible degré de fiabilité de nos infrastructures, ont été démontré par le cyclone »

    Je tiens ici à rassurer le journaliste : il y a belle lurette que les gens de bonne foi savent que les « infrastructures » de ce pays ne sont que rafistolages et bricolages à la va vite..

    Relisez les article de MT.COM pour redécouvrir à quel point RIEN ou presque n’ a été fait sérieusement depuis des lustres !

    - des ponts Bailey supposés provisoires, qui deviennent définitifs
    - des digues qui cassent chaque année
    - un réseau électrique sous dimensionné
    - des retenues d’eau qui date de la colonisation
    - des routes nationales transformées en champs de mines

    Le plus drôle ( ou triste, selon les jours), c’est que la campagne électorale à venir va étaler au grand jour les millions de dollars que possèdent les candidats, qui serviront à financer les voyages en avion , les meetings et les distributions de tee shirts !

    Les billets de banque vont pleuvoir du ciel pendant des meetings ou les artistes viendront se succéder en remuant leur popotin, dans l’allégresse générale !

    Que du bonheur en très très démocrat’hic républ’hic..

     :)

    • 9 janvier à 12:05 | Stomato (#3476) répond à olivier2

      >> - des ponts Bailey supposés provisoires, qui deviennent définitifs
      - des digues qui cassent chaque année
      - un réseau électrique sous dimensionné
      - des retenues d’eau qui date de la colonisation
      - des routes nationales transformées en champs de mines<<

      Vous n’ignorez pas que pour tous les items que vous citez, lors de la conception l’on tient compte de coefficients dits de sécurité.
      Notion qui semble ignorée par des décideurs, politiques ou techniques ou financiers, qui pensent que c’est de l’argent fichu en l’air (synonyme de « dans ma poche »).
      Et en plus on ignore le comportement « humain ». Le transporteur qui ne respecte pas les charges limites en passagers ou en poids transporté, on ne tient pas compte de la démographie pour dimensionner les fils électriques ou le diamètre des tuyaux ou la puissance des groupes électrogènes.
      L’on de tien pas compte non plus de la volonté délibérée de s’affranchir des obligations légales et réglementaires, quitte a verser des « pourboires »...
      Je propose d’arrêter ici la liste...

    • 9 janvier à 19:01 | kartell (#8302) répond à olivier2

      Et pourtant, ce Coué président avait martelé, entre deux voyages « d’affaires » qu’il avait remis les compteurs en état de marche, ( arrière ?) …..
      C’est une mauvaise affaire que ce cyclone pour le pouvoir qui doit, désormais, se hâter ...lentement !.
      N’ayons crainte, la communication gouvernementale fera de la sorte à faire croire que l’état s’est mobilisé pour faire face dans un magnifique :« ’demain, que vais-je faire » ?….
      Nos amis chinois seront-ils discrètement invités à sauver le général Hery de ce mauvais pas , à moins que, « Maman » soit sollicitée, dans une sorte d’acompte avant le solde prévu pour les prochaines élections ?….
      Situation délicate, après cette magnifique réception de nouvelle année où scintillaient les mille étoiles de nos généraux, au milieu d’une cour, aux petits soins avec son bienfaiteur, coq fier, au milieu de sa basse-cour !….
      L’ avenir, comme une veillée de kermesse, s’annonce sous de beaux hospices où politique et religion seront intimement liées comme copains comme cochon avant qu’il ne soit saigné !….
      Notre démocratie s’apprête à vivre des moments inoubliables mais supportera-t-elle une pareille fiesta, elle, qui est, déjà, en soins intensifs ?.

  • 9 janvier à 09:27 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Qu’est-ce que les tenants du pouvoir et les malgaches en général ont fait au bon Dieu pour mériter tout cà ? S’agit -il effectivement des conséquences du changement climatique sur notre planète ou bien d’une sanction divine ?

    Lysnorine, votre thème est :
    o Affaire 26 janvier
    A QUAND LE PROCÈS DE RAJOELINA ?
    Quel est le rapport avec vos différentes réponses ?

  • 9 janvier à 10:43 | RABENJAMINA Ruddy (#10142)

    De gaga ianao fa tsy io ve ilay TETEZANA vao namboarina. Sao dia tokony hampadoavina ??? milliard iny CYCLONE AVA iny sady atao mandat de dépôt any Fianarantsoa. Mba menatra ry Minisitry ny Travaux public.

  • 9 janvier à 13:03 | tanguy37 (#7699)

    Laissez le bon dieu là ou il est,voyez plutot votre incompetence a realiser ce qui doit etre fait et bien fait pour que ça dure !! je viens de visionner sur la TV5 les routes de l’impossible à Madagascar !!!c’es pas pensable de voir l’etat des routes 48km en 14h !!!!!
    arreter de faire des phrases (palabres !!)AU BOULOT

  • 9 janvier à 17:34 | reviv (#9830)

    Je me permets de reproduire ci-après un extrait de l’article ci-dessus sur les tristes réalités du pays
    source de la misère endémique comportementale-sociale-culturelle locale.

    " ..le cyclone AVA a provoqué bien des dégâts dans presque toutes les parties de l’ile. Mais plus encore, la médiocrité et le faible degré de fiabilité de nos infrastructures, ont été démontré par le cyclone. Le pont Bailey de Vohiposa a été inondé puis emporté par les eaux durant la crue provoquée par les pluies lors du passage du cyclone AVA. Pour rappel, le pont Vohiposa située au PK 326+850 entre le Camp Robin et Ambohimahasoa s’est effondré au mois de septembre dernier après le passage d’une semi-remorque surchargée. Les réparations ont été effectuées grâce à l’intervention et le financement de l’Union Européenne à Madagascar et ont été achevées au mois de septembre même. Cependant, voici que moins de six mois après, le nouveau pont a été emporté et empêche à nouveau la circulation sur la route nationale 7 (RN7). 

    Voilà qui démontre et sans aucun’éxageration les exploits des gouvernants successifs et ce qu’ils appellent abusivement « les zava-bita ».

  • 9 janvier à 17:41 | reviv (#9830)

    Je me permets de reproduire ci-dessous un extrait de l’article ci-dessus ci-après sur les tristes réalités du pays source de la misère endémique comportementale-sociale-culturelle locale.

    " ..le cyclone AVA a provoqué bien des dégâts dans presque toutes les parties de l’ile. Mais plus encore, la médiocrité et le faible degré de fiabilité de nos infrastructures, ont été démontré par le cyclone. Le pont Bailey de Vohiposa a été inondé puis emporté par les eaux durant la crue provoquée par les pluies lors du passage du cyclone AVA. Pour rappel, le pont Vohiposa située au PK 326+850 entre le Camp Robin et Ambohimahasoa s’est effondré au mois de septembre dernier après le passage d’une semi-remorque surchargée. Les réparations ont été effectuées grâce à l’intervention et le financement de l’Union Européenne à Madagascar et ont été achevées au mois de septembre même. Cependant, voici que moins de six mois après, le nouveau pont a été emporté et empêche à nouveau la circulation sur la route nationale 7 (RN7). 

    Voilà qui démontre en partie et sans aucun’éxageration ce que les gouvernants successifs appellent de manière abusive
    « les zava-bita ».

  • 9 janvier à 19:39 | RAMBO (#7290)

    Kartell
    Notre Président a reçu à Mada le Président Chinois Xi Jinping....privilège que le Président de « Maman » n’ait pas . Mr Macron envisage une visite officielle seulement au mois d’Avril 2018.
    Ceci pour vous dire que notre Président n’est pas si isolé comme les détracteurs veulent insinuer ici.
    C’est vrai que la concurrence est rude entre la France et la Chine à Madagascar et en Afrique en générale mais « Hoy isika Gasy hoe : Izay mahatolotolotra tian-kavana »...La Chine a déjà fait son choix par le biais de son leader qui est venu personnellement chez nous. Ami personnel de Hery Rajaonarimampianina cette viste a scucitée de la jalousie.

    • 9 janvier à 22:26 | kartell (#8302) répond à RAMBO

      @ Rambo

      Jupiter est actuellement en Chine et promet d’y mettre les pieds, au moins, une fois, chaque année !
      Que la Chine entre en concurrence avec l’ancien colonisateur, certes, mais Madagascar n’est plus une priorité pour Paris, la lassitude et l’immobilisme politique ont fini par convaincre les diplomates, les plus sceptiques du quai d’Orsay, à laisser, l’île, vivre son adolescence dans de bonnes mains chinoises ….
      Devant les multiples avantages que le président à octroyer à ses nouveaux amis chinois, qui, d’ailleurs, le lui rendent bien avec leurs promesses d’autoroute et autres travaux prestigieux, compte-tenu du quotidien malagasy, la relation bi-latérale, plutôt unilatérale, en réalité, court à son apogée, programmée !….
      La Chine sauvera-t-elle le général, Hery, des griffes d’une élection mal engagée, rien n’est moins sûr sauf pour un inconditionnel comme vous, bien sûr !…..

    • 10 janvier à 10:59 | Stomato (#3476) répond à RAMBO

      Votre compréhension de la géopolitique est à l’image de l’initiateur des malheurs de Madagascar !
      Trop longtemps après l’indépendance le France a trop aidé Madagascar, pour protéger ses intérêts disent certains. Dans les faits avérés et prouvés par le temps, les aides ont continué au seul but d’aider un pays trop jeune à tous points de vues et nécessitant ces aides.
      Une preuve indirecte est que dès que l’amiral aux mains rouge ait virés les derniers français et autres étrangers, il s’est tourné vers des pays comme l’URSS, la Corée et autres de cet acabit pour quémander l’aide qui devenait rare de la part de la France.
      Dans la mesure ou il y a un (trop) grand nombre de malgaches binationaux, la France continue à assurer des aides, mais en tenant compte des décisions des gouvernants posts amiral.
      Que les dirigeants actuels se dirigent vars la Chine est un calcul de petits.
      Que la Chine cherche à aider, ou faire semblant d’aider Madagascar est normal.
      La Chine n’a pas, à l’heure actuelle, d’intérêts économiques majeurs a défendre comme ce fut le cas de la France dans les années d’avant l’amiral. Elle peut donc se comporter en saprophyte vis à vis de Madagascar.
      Jupiter à très bien compris que la Chine d’aujourd’hui est « une grande personne » devenue plus grande que la France. Il est donc de bon ton, et prudent en plus, de ne pas dire n’importe quoi à « une grande personne ».
      Chose que le zaza maditra malgache n’a pas encore compris, exactement comme vous Rambo.

  • 10 janvier à 08:36 | lysnorine (#9752)

    @ plus qu’hier etc., 9 janvier à 09:27
    « Lysnorine, votre thème est :
    « Affaire 26 janvier
    « A QUAND LE PROCÈS DE RAJOELINA ?
    « Quel est le rapport avec vos différentes réponses ? »

    Miala tsiny indrindra aloha raha toa ka amin’ny fitenin’ny tompon-tany Malagasy no hamaliako ny fanontanianao kanefa mety tsy maha-havananao loatra. Zava-dehibe loatra manko ity raharahan’ny 26 Janoary 2009 ity, ka ny tompon-tany Malagasy mpitsidika ity sehatra ity mety tsy havanana kosa amin’ny teny frantsay, hany ka mety ho diso ny handraisany ny fanazavana arosoko eto raha atao amin’ny teny frantsay daholo.

    Rahoviana ny fitsarana an’Ingahy Rajoelina, hoy ny fanontaniana ?

    Raha tsy nandray befahatany ny zavatra nosoratako ianao, dia ho nahita avy hatrany fa TSY NY TENAKO no tompon’io fanontaniana io, izany hoe tsy ventin-kevitra (« thème ») avy amiko ka narosoko manokana horesahina :

    « copier-coller » - na antontan-dahatsoratra navoakan’izany « Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris » izany, tamin’ny 20 Janoary 2015, [https://mcmparis.wordpress.com/2015/01/20/charles-andrianasoavina-andry-rajoelina-verite-et-reconciliation-26-janvier-7-fevrier-2009-qui-a-fait-quoi/]
    no nataoko, [5 janvier à 09:58 et 10:19, lysnorine, ao amin’ny http://www.madagascar-tribune.com/Les-accords-politiques-priment-sur,23530.html]

    ka nahitana ireto loha hevitra sy andalan-tsoratra ireto izay tokony hanitikitika ny saina sy ny eritreritr’izay tompon-tany Malagasy rehetra mba miezaky ny hahafantatra ny fandehan’iny tantara iny :

    - « Colonel Charles Andrianasoavina : Une CONFRONTATION avec Andry Rajoelina attendue »

    - « [Le colonel a été] UN ACTEUR MAJEUR DU COUP D’ÉTAT de 2009 [...] le PRINCIPAL HOMME DE MAINS de l’équipe de la Haute Autorité de Transition [...] [et] CONNAÎT AINSI LES TENANTS ET ABOUTISSANTS des événements de 2009 » [...]

    « Aujourd’hui, de retour au pays, il s’avère incontournable de CONFRONTER LE COLONEL avec son ancien protégé, Andry RAJOELINA . Depuis quelques années, Charles Andrianasoavina avait apporté des TÉMOIGNAGES ACCABLANTS POUR L’ ANCIEN PRÉSIDENT DE LA TRANSITION, témoignages , concernant notamment l’affaire du lundi noir du 26 janvier et à propos de la tuerie du 7 février devant le palais d’Ambohitsorohitra. » [...]

    « Affaire 26 janvier-A QUAND LE PROCÈS DE RAJOELINA » [...]

    « L’ANCIEN PRÉSIDENT DE LA TRANSITION A ÉTÉ LE PRINCIPAL MENEUR du mouvement de 2009. Il a été le PRINCIPAL LEADER DE LA JOURNÉE SANGLANTE DU LUNDI 26 JANVIER [...]

    « les PLAINTES déposées au Tribunal relatives à cette affaire par l’association des victimes N’ONT PAS CONNU DE SUITE.

    « Les PILLAGES et les VIOLENCES ont fait une CENTAINE DE MORTS à Antananarivo [...]

    « Pour que les victimes ne soient pas réduites au STATUT DE SIMPLES SACRIFIÉS pour faire aboutir une CAUSE POLITIQUE, IL FAUT un PROCÈS » sur le “lundi noir” [...]

    « Les proches des victimes attendent un PROCÈS NEUTRE à cet effet.

    « Tout le monde SE RAPPELLE en tout cas, que c’est Andry RAJOELINA qui était le PRINCIPAL MENEUR DES MOUVEMENTS DE RUE dans la capitale à cette époque. Il se trouve donc au CENTRE des préoccupations des enquêteurs SI UNE ENQUÊTE A LIEU ».

    Tokony hazava tsara angamba amin’ny fisian’ ireo «  » maromaro ireo fa tsy avy amiko ny ao anatiny !

    Fehin-kevitra notsoahina avy tamin’ireo «  » ihany no avy amiko, dia ny hoe : “Tokony mba hisy koa izany, mialoha ny fifidianana prezidà, ny FAMOTORANA ara-dalàna an’Ingahy Rajoelina sy ny andraikiny tamin’ io Alatsinainy Mainty 26 Janoary 2009 io, nahafatesana olona 500”.

    Noho izany, dia hevin-dravina ihany ny fanontanianao manaraka hoe :

    Inona no fifandraisan’ny valin-teniko - izay tsy notanisainao mazava tsara hoe INONA AVY sy TAIZA AVY izany vakin-teniko izany, mba hafahako manome fahafaham-po anao, tahaka ny efa nataoko ihany :
    [6 janvier à 08:26 et 08:37, lysnorine, http://www.madagascar-tribune.com/Les-accords-politiques-priment-sur,23530.html ;
    8 janvier à 20:32, lysnorine, http://www.madagascar-tribune.com/6-morts-et-plus-de-63-000,23536.html]

    Hevin-dravina satria tsy nisy fanokonan-dresaka avy amiko hoe rahoviana no hotsaraina Ingahy Rajoelina fa fehin-kevitra maneho ny faniriana ny mba hisian’ny FAMOTORANA azy ny amin’ny hoe : hatraiza no maha-lohasaha nitrangan’ny afo azy tamin’ny 26 Janoary ?

    Anjaran’ny mpamaky tsirairay avy no mandinika na rariny sy hitsiny tokoa ny hanaovana izany famotorana izany na tsia.

    • 10 janvier à 08:51 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      PS Nisy teny voadingana :
      Noho izany, dia hevin-dravina ihany ny fanontanianao manaraka hoe :
      Inona no fifandraisan’ny valin-teniko ISAN-KARAZANY AMIN’ILAY FANONTANIANA , valin-teny tsy notanisainao mazava tsara hoe INONA AVY sy TAIZA AVY izy izany, mba hafahako manome fahafaham-po anao, tahaka ny efa nataoko ....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 152