Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 9 août 2022
Antananarivo | 13h49
 

Sport

Athlétisme • Saison 2008

Les épreuves sur route décentralisées !

vendredi 4 janvier 2008 | Rata

Les championnats nationaux 2008 de cross country et semi-marathon se tiendront hors de la capitale. La ligue de la Haute Matsiatra qui vient de renaître, aura l’honneur d’accueillir le sommet national du cross country dès le début du mois prochain (9 février). Disputée ces dernières années aux alentours d’Antananarivo, cette épreuve dont les adeptes ne cessent d’augmenter au fil des saisons, prendra désormais ses racines dans la capitale du Betsileo. La renaissance de la discipline de base dans la région et l’implication des autorités politiques à son développement ont influencé le choix de la Fédération malagasy d’y tenir le championnat de Madagascar.

La région de Boeny est la seconde à être honorée cette année pour accueillir un sommet national. Il s’agit du championnat de Madagascar de semi-marathon, devenu comme un patrimoine de la ligue régionale locale. La compétition prévue se tenir dans le courant du mois d’avril bénéficiera cette fois-ci du soutien du groupe Sipromad qui effectuera ainsi son entrée « officielle » dans le cercle des sponsors de l’athlétisme malagasy. Selon les indiscrétions, le nouveau venu mettra le paquet pour transformer ce championnat national en un évènement.
Les épreuves sur piste demeurent toutefois à Antananarivo avec la tenue au stade d’Alarobia des championnats nationaux jeunes (13 au 15 juin) et seniors (20 au 22 juin).

Par ailleurs les compétitions internationales figurent également en bonne place sur le calendrier de la saison 2008 de la Fédération malagasy. A part les J.O., cette dernière projette d’honorer sept rendez-vous majeurs, trois au niveau mondial et autant pour le continent africain ainsi qu’un à l’échelon régional.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS