Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 21 septembre 2019
Antananarivo | 07h59
 

Société

Eglise catholique

Les enjeux sur la visite du Pape sont nombreux selon Julien Radanoara

jeudi 29 août | Arena R.

La visite du Pape François à Madagascar revêt un enjeu à la fois diplomatique, économique et social, a expliqué un expert malgache en relations internationales, Julien Radanoara. Il indique en effet que le Souverain Pontife est avant tout un chef d’État du Vatican. Ainsi, son séjour dans la Grande île ne fera que raffermir davantage la coopération bilatérale entre les deux États. Mais plus encore, le Saint-Père n’est pas un chef d’État comme les autres, il est également doté d’une notoriété importante en tant que chef de l’église catholique romaine.

Accueillir le Pape confèrera pour un pays et ses dirigeants une certaine caution et reconnaissance au niveau international. Ainsi, cela pourrait procurer un certain avantage pour le Chef de l’État en particulier, vis-à-vis notamment de son peuple, mais aussi de la communauté internationale. Julien Radanoara fait remarquer toutefois que cette visite peut engendrer une conséquence négative sur le dirigeant en question, si lors de son passage, le Souverain Pontife fait des remarques négatives sur la situation de la population, la pauvreté et l’insécurité. « Ce fut le cas trente ans auparavant  », rappelle-t-il, à l’époque de la visite de Jean Paul II à Madagascar sous le régime de Didier Ratsiraka. Les remarques faites par le Pape à l’époque auraient été néfastes pour le régime de l’ancien président malgache qui a été contraint d’abandonner le pouvoir deux ans plus tard, en 1991.

14 commentaires

Vos commentaires

  • 29 août à 11:40 | I MATORIANDRO (#6033)

    mamely tena ihany ty rangah ty @ resaka izay ataony, izay noheveriko ho tena hany sisa mba raiamandrenibe tokony hajaina eto Imerina, izay niara-nametraka t@ ireo jiolahoboto politika ty fitondran ty. Zao izy de mitady hiala ilany indray.

    Averiko ihany aloha fa za dia tsy ho eny @io fatongavan’ny Papa io raha mbola iarahana @reto mpanao politika 3 mipetraka 1 mandeha ireto.

    Hafatra tsara apetraka fotsiny de hoe mirongatra zao ny pesta sy ny areti-mifindra maro.

    Efa miomana hiatrika izany LLLLLOOOOOZZZZZAAAA rehetra izany ve ry mpandravatafaraitsitomponandraikitra ???!!!

    Sao mantsy de ho fiadanana sy fandriampahalemana no andrasana kinanjo loza aman’atambo no hakiviana no hiseho.

    Samia velonaina.

    • 29 août à 13:09 | Isambilo (#4541) répond à I MATORIANDRO

      Iza moa io rangahy io azafady ?

    • 29 août à 14:25 | Vohitra (#7654) répond à I MATORIANDRO

      Radanoara Julien est un juriste, ancien partisan de feu Rakotovao Razakaboana, haut dignitaire Arema et professeur d economie monetaire, quand il etait a Ankatso, et en 2003, Radanoara etait ministre du regime Ravalomanana.

      En 2018, au cours d une conference de presse a Ambatonakanga, en compagnie de quelques partisans du HVM, il avait manifeste un soutien declare en faveur du candidat numero 13.

      La maintenant, peut etre par depit, mais il me semble qu il est en proie a un doute profond sur la faisabilite et les realites de cette pretendue emergence...

    • 30 août à 05:21 | Ibalitakely (#9342) répond à I MATORIANDRO

      Hono hoy aho fa efa somary tratry ny alzeipera ihany, fa t@ fitondran’iza tokoa moa ny Pàpa Joany Paoly II no nandalo teto Madagasikara ?? Dia nanahoana ny fivoarana ara-toekarena, sôsiala & pôlitika bôkeo ??

  • 29 août à 14:21 | olivier2 (#9829)

    La visite du pape , en plus de faire plaisir à des millions de malagasy, aura l’immense mérite
    de
    "percer un deuxième trou du Q" à tous les trous du Q qui s’ignorent...dont Isambilo..

    MDR

    AMEN

    • 29 août à 16:14 | ratiarison (#10248) répond à olivier2

      Ah ?àaaaahhhh ????tena tsaraBE SAKORINAO IZAY RI-RAINISAMBILO VONGANY ??🗣🗣🗣🤗🤗😁😁😁😁😁😁samy tsara

    • 30 août à 08:52 | râleur (#3702) répond à olivier2

      yes
      et les pédophiles aque le Pape a protegé et protège aiment les trou du "Q"
      bla bla de Radanoara

      Le Vatican, et les autres religions des colons, n’ont jamais rien amené au pays, à part accaprer les esprits et surtout des terres

      combien de km2 accaparés et sans payer d’impôt par l’égise catholique dans ce pays ?

  • 29 août à 16:09 | ratiarison (#10248)

    Mitady ranodrano INDRAY NY TSALO MPISOLELAKA. Aiza moa no hisy ra vanona eto @ny tanana ??? Samy tsara

  • 29 août à 16:14 | ratiarison (#10248)

    Mitady ranodrano INDRAY NY TSALO MPISOLELAKA. Aiza moa no hisy ra vanona eto @ny tanana ??? Samy tsara

  • 29 août à 20:12 | titynana (#10701)

    Tsy mino anao aho.

  • 29 août à 20:19 | kartell (#8302)

    C’est une vision très égocentrique que celle développée ici...
    La visite d’un pape confère au pays visité une notoriété internationale très éphémère d’autant qu’il en sera à son 31 ieme voyage depuis sa nomination en 2013...
    Ses voyages pontificaux sont dictés par sa considération à croire que sa présence pourrait être une aide ou un encouragement dans un pays où la population vit une transition délicate voir difficile...
    L’aspect de politique intérieure développé semble des plus discutables en laissant sous-entendre que l’affichage de Rajoelina avec le pape lui conférerait une nouvelle aura auprès de son peuple, cette analyse sent bon la flagornerie très éloignée d’une réelle consistance...
    D’autant qu’informé par une église catholique très réactive, le pape ne vient pas en pays inconnu mais fort de ce que son clergé lui a enseigné sur les pratiques et mœurs politiques locales...
    Il serait étonnant qu’il encense un pouvoir sans résultat probant aujourd’hui en l’incitant à faire des réformes efficaces pour lutter contre une pauvreté galopante qui n’a pas besoin de discours mais des actions concrètes pour être freinée..
    Ceux qui attendent monts et merveilles tant au niveau politique qu’économique risquent d’être frustrés car un voyage pontifical ne produira pas d’effet miraculeux d’autant que sa mission sera avant tout spirituelle, il ne faudrait pas tout mélanger comme dans cette prise de position, trop excentrée de la réalité !..

  • 29 août à 21:24 | FINENGO (#7901)

    . @ kartell (#8302)
    Bonsoir Cartel
    Vous le savez aussi bien que moi mon cher Kartell, qu’ici il y a plus de ceux qui parlent, mais rien que pour le plaisir de parler sans trop faire la part des choses.
    Je ne citerais personne, mais il y en a.

    Ce Pape est né et a vécu pour ainsi dire en Argentine depuis plus de 6 décennies et sait mieux que d’autres ce que c’est la pauvreté et ce que le peuple Argentin avait enduré avant de pouvoir plus ou moins sortir la tête de l’eau.

    Alors voir ce qui se passe à Madagascar, ne serait pas une surprise pour le Pape, et ça m’étonnerait que sa visite, puisse changer quelque chose la popularité diminuante du Bac-7 et je ne pense pas que le Pape va le féliciter pour sa manière de gouverner, ni le féliciter pour son coup d’Etat de 2009.
    Beaucoup oublie que la visite du pape tient plus du spirituel, que d’une visite d’un Chef d’Etat pour un commérage politique.

    Bonne soirée à vous !!.

    • 30 août à 10:15 | kartell (#8302) répond à FINENGO

      Le pape ne se laissera pas instrumentalisé par le pouvoir actuel d’autant qu’il possède l’expérience de tels contextes de voyage où le pouvoir en place tente, la plupart du temps, de tirer la couverture à lui....
      Mais, il est clair que Rajoelina va tenter de profiter de cette opportunité pour mélanger ferveur religieuse avec celle qu’il croit pourvoir retirer, d’une telle venue, à son unique avantage ..
      Il est vrai aussi qu’après avoir été contraint de raser les murs pendant une transition, il se trouve aujourd’hui dans l’oeil des caméras de l’international comme un stimulant idéal pour un ego insatiable ....
      En fait, il cherche et espère trouver dans l’événementiel ce qu’il s’ingénie à atteindre : une notoriété internationale et une popularité nationale qui lui font encore défaut ...
      Mais cette quête de la respectabilité a un risque, c’est celle de délaisser l’essentiel au profit d’un bling-bling au pur jus de la propaganga, récurrente pour des personnages friands d’un culte de la personnalité en devenir...
      Le danger guette d’autant que ces analyses génuflectrices qui viennent donner du grain à moudre à ceux qui entrevoient davantage qu’une visite religieuse une raison supplémentaire avec celle du pouvoir de faire croire à des retombées économiques ou politiques sans fondement mais non dénuées d’arrière-pensées purement nationales !....

  • 30 août à 18:45 | tsimanaikiresy (#10580)

    Avant toutes considerations politico-sociales, le pape vient partager l’amour du Christ aux jeunes Malagasy . Il est en mission évangélique .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS