Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 18 décembre 2018
Antananarivo | 16h14
 

Société

Agression à Antanimena

Les deux agresseurs placés sous mandat de dépôt à Antanimora

mercredi 5 décembre | Arena R.

Les deux frères, impliqués dans l’agression de deux personnes dont l’avocat Me Aly Roman à Antanimena samedi dernier, ont été placés sous mandat de dépôt à Antanimora. Vers 16 heures hier, le juge d’instruction a rendu sa décision alors que les deux prévenus ont été entendus depuis 10h du matin. Les deux hommes ont reconnu avoir agressé leur victime mais pour se défendre et tenter de justifier les faits, ils accusent à leur tour le plaignant d’avoir essayer de les percuter en voiture plusieurs fois.

Les deux agresseurs, fils d’un officier général auprès de la Primature –démis récemment de ses fonctions suite à cette affaire– auraient ainsi porté plainte contre la victime pour tentative de meurtre. Selon la version des deux frères, après avoir roulé sur le pied l’un d’entre eux, l’avocat ne se serait pas arrêté s’ils n’avaient pas jeté des pierres sur sa voiture. Lorsqu’il est finalement sorti de son véhicule, les deux agresseurs auraient alors commencé à l’assener des coups et le menacer avec une arme. Une nouvelle version qui ne corrobore pas avec les déclarations de la victime. D’autant plus que cela ne peut justifier de tels actes de violence.

Aucun avocat n’aurait voulu défendre les deux agresseurs. Mais le bâtonnier a nié ces allégations. Il explique qu’aucune demande de prise en charge de la défense des accusés ne serait pas encore parvenue à l’Ordre des avocats. Logiquement, un avocat qui s’occupe d’une affaire devrait pourtant se soumettre à cette démarche obligatoire en particulier lorsqu’il s’agit d’un dossier délicat. Autrement dit, aucun avocat n’aurait défendu les auteurs de cette agression hier au Tribunal d’Anosy. 

Cette affaire qui a défrayé la chronique ce week-end a valu même un sit-in des membres de l’Ordre des avocats hier devant le Tribunal d’Anosy. Ces derniers ont manifesté leur solidarité avec leur collègue agressé et peut-être dans la foulée mettre un peu la pression sur les magistrats en charge de l’affaire.

26 commentaires

Vos commentaires

  • 5 décembre à 08:49 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Fa angaha tsy misy toerana mba azo nampandrosoina azy roalahy ireto eny Tsiafahy eo ampiandrasana ny didimpitsarana ? Tontakely mieboebo toy itony eny no tokony hivahiny.

    Ny fitaizana itony olona itony mihintsy no efa misy lesoka sarotra harenina.

    Tapohim-pahefana sitrahan ny fianakaviany dia mitondra tena ho tsy refesimandidy sahady, fa angaha ialahy isany mihevitena ho any Baghdad na any Kaboul

    • 5 décembre à 09:42 | Eloim (#8244) répond à Vohitra

      Tena mampalahelo tokoa ny zava-nitranga tamin’ity raharaha ity :
      - Nisy fandratràna Mpisolovava iray ary naiditra hôpitaly izy io ;
      - Nisy koa ny fahavoazan’ny iray amin’ireo voalaza fa nanao ny fandratrana ary naiditra hôpitaly koa.
      Zavatra roa TENA FOTOTRA na eo amin’ny fitsarana na eo amin’ny fitsaboana no no miseho ankehitriny ka mitaona ny tsirairay hieritreritra lalina noho ny MAHA-OLONA tsotra fontsiny izao na eo amin’ny andaniny na eo amin’ny ankilany :
      - Tsy tokony hisy ny fiandaniana be fahatany ataon’ny mpiasan’ny fitsarana indrindra ry zareo ao amin’ny Holafitry ny Mpisolovava satria mitovy ny olona rehetra eo anatrehan’ny fampiharana ny lalàna ny sy fizotran’ny fitsarana. Noho izany tsy maintsy misy ny « commis d’office » eo amin’ny holagfitry ny Mpisolovava hiaro ny tombotsoan’ny voampanga. Tsy ny fo no tokony hiteny fa ny FOTOTRA amin’ny raharaham-pitsarana no tanterahina na dia Mpisolovava aza ilay noratraina. Zo fototra amin’ny maha-olombelona dia mitovy avokoa.
      - Tsy tokony hiseho koa ny fihetsiky ny Mpitsabo mandà ny tsy fanomezana taratasy manamarina ny fahavoazan’ny marary, na olo-marina na olo-meloka ny marary iray raha ilaina izany taratasy izany satria asa feno amin’ny maha-Mpitsabo ny fanaovana izany. Vita fianianana izy ireo ary tsy tokony hisy fanavakavahana amin’ny fanatanterahana ny asany. Zo fototra amin’ny maha-olona koa izany.
      Koa aoka hizotra amim-pahamarinana ny fitsarana dia ho hita eo ny MARINA amin’izany raharaha mampalahelo loatra amin’ny fiaraha-monina malagasy izany.

    • 6 décembre à 15:04 | Ibalitakely (#9342) répond à Vohitra

      Raha ianao tokoa ohatra no polisy ka ilay nametaveta ny vadinao na ny zanakao ataon’ny olona fitsaram-bahoaka dia ho arovanao ve ilay io ?? Ny mpisolo vava ve dia hiaro ny namono ny namany, asa fa toa hoe resaka samy ... maparary hono izy io !!

  • 5 décembre à 08:58 | manga (#6995)

    Les actes perpétrés à l’endroit de cet avocat démontrent comment faire incarner une vision dite idéale à l’humanité ; disons que l’éducation est influencée par l’environnement ; et pour pouvoir survivre l’adaptation est le seul moyen d’y parvenir .
    Les deux ont tout simplement su comment se débrouiller à partir d’un contexte qui leur a été imposé.
    Toujours est-il que Papa-poule a eu ce réflexe de se porter responsable de tel comportement.
    Il n’y a pas de fumée sans feu, certes ; mais les images sont là, tournées en boucle ; et comme à chacun d’interpréter à sa façon ; grain de sel ou piment d’Espelette, qu’importe : le fait est là.
    Je me suis quand même posé la question : et si la présomption d’innocence aurait permis à Jet-Li de bénéficier un lit d’hôpital pour se faire soigner de ses soi-disant blessures ?
    Comme disait un responsable du milieu, une maison d’arrêt est dotée d’un centre de santé ; mais toujours est-il qu’en essayant de repasser les séquences à plusieurs reprises, rien ne permet de conclure que les actes commis caractérisent des signes d’invalidité, devant se résumer par une hospitalisation d’office.
    Tous les actes ont été prémédités et je ne vois pourquoi le responsable de la boîte n’a pas déjà signalé la présence de cette arme dans sa propriété. Et on n’était pas arrivé jusqu’à ce point.
    Le père a bien agi sauf que les séquelles demeurent.
    Il n’y a pas de fumée sans feu ; mais nous ne sommes pas en Amérique où l’arme est à la portée du citoyen.
    Commençons par auditionner la hiérarchie quant à la délivrance de l’autorisation, et pour quelle raison si ce n’est pas pour la protection d’une haute personnalité en mission spéciale...
    Et qui ose encore prétendre ignorer comment on fournit matériellement les « dahalo ».
    Ambony ou ambany latabatra, le receleur encourt la même peine que le voleur.
    NTSAY a bel et bien balayé devant sa porte mais l’essentiel est celui de ne pas jeter ses m.rdes là où tout le monde passe. A quand la saison.3 ???

    • 5 décembre à 13:25 | dahalo (#8794) répond à manga

      Des bagarres en boite ou en sortie de boite sont fréquentes de mon temps. Ce qui m’interpelle dans ces images c’est le pistolet dans la main du gars et le fait de rouer de coup un mec qui est à terre.
      Quelque soit la cause du différent c’est des choses qui ne se font pas, on ne se sert pas d’une arme à feu pour régler une simple dispute.

  • 5 décembre à 09:00 | râleur (#3702)

    vu la gravité de leurs actes en public, ils doivent prendre au minimum 10ans fermes ces vauriens et parasites de la société

    leur père doit être radié immédiatement pour avoir essayé de les soustraire à la police

    • 5 décembre à 09:07 | râleur (#3702) répond à râleur

      tout cela résulte des comportement qui a porté Rajoelina au Pouvoir : sous la menace des armes et des actes en permanence hors la loi

      Il faut regarder de nouveau les vidéos des Charles et Lilyson avec leur FIS, sous Rajoelina. Ils se croyaient dans le far west, sans aucune loi, sans limite parce qu’ils avaient des armes

      Quand je pense que Rajoelina a osé se représenter après de tels méfaits et que Lilyson est sénateur svp !!! Alors il faut pas s’étonner que le pays s’enfonce de plus en plus dans la misère, dans tous les domaines

    • 5 décembre à 09:17 | manga (#6995) répond à râleur

      Ny tian-kambara etsy ambony dia ny hoe : tsy misy hafa-tsy ny rainy no namela (mivantana na an-kolaka) ny fahazoan-janany hitondra poleta mivezivezy eran’ny tanàna.
      Ny fitaovam-piadiana tahak’ireny dia arahina fepetra hentitra, saingy n’inona no mety ho filazan’ity jeneraly ity dia tompon’andraikitra feno izy ka tsy misy ny tokony isalasalana amin’ny andehanan’ity raharaha ity any amin’ny « Cour martiale » ; ary raha mbola misy izany fehezan-dalàna mifehy ny miaramila izany.

    • 5 décembre à 09:18 | Hooligans261 (#10512) répond à râleur

      Je suis d’accord sur le fait que tout ça n’est que le fruit de 2009 mais n’oublions quand même pas que ce genre de comportement ou d’attitude c’est juste la mise en pratique de l’éducation et des valeurs qui ont été transmises par les parents...l’exemple vient d’en haut !!!

    • 5 décembre à 09:32 | Isandra (#7070) répond à râleur

      Râleur,

      Vous avez oublié la distribution d’armes aux Zanadambo pour traquer nos compatriotes traités de lambo( sangliers que Coutiti a déjà oublié). A Fianara, c’est Pety le taulard qui s’en occupait.

      Et ces armes ne seraient pas toutes restituées, et à partir de cette date les attaques de bandit sont plus en plus avec des armes,...les attaques de fenoarivo(Mohamed Taky, ), Antapon’ny Morombe, etc,

  • 5 décembre à 09:00 | arsonist (#10169)

    Tany tan-dalàna sa tsia ity tanin’ny Gasy ity ?

    Ireo vao nadoboka amponja ireo dia
    tsy mba isan’irony ngetroka be mpangalatra harem-bahoaka sy volam-bahoaka irony
    sy tsy mba isan’irony tompon’andraikitra avo lenta mpandripaka aim-bahoaka irony koa akory.

    Ka izay angaha no nahasahian-dry lerony nampidoboka amponja azy ireo.

  • 5 décembre à 09:43 | Harry (#10477)

    En tant que citoyen lambda et /ou Monsieur tout le monde victime par défaut depuis des lustres de systèmes, de tous les systèmes même que ces pseudo dirigeants ont mis en place dans notre pays, je me réjouis dans mon for intérieur d’une telle décision vu la gravité de l’acte en question et le standing social des agresseurs au point de croire qu’on se trouve, peut être bien, dans une phase de transition ( ne me demande pas pourtant quelle transition... je sais pas). MAIS, MAIS, MAIS, étant juste un citoyen lambda et /ou Monsieur tout le monde, je me demande si ce n’est qu’une énième mascarade. Au revoir.

  • 5 décembre à 09:56 | Jipo (#4988)

    Bonjour , et bien pour une fois ils ont laissé le moramora sur le bord du chemin ?
    Quand on touche au gratin, ça sait se bouger le Q !
    Comme quoi le reste du temps , ils nous prennent vraiment pour des kons !
    il est temps d’ instaurer le devoir de résultat, avec prime à l’ appui et les autres si après 6 mois : O résultat dehors !
    Que les coupables soient fils de on s’ en tape justice pour tous . / !
    Je vois déjà l’ embrayage s’ indigner : « facho » !

  • 5 décembre à 11:32 | arsonist (#10169)

    Raha mora entim-po dangitra ianao
    dia tsy mety aminao ny mamaky ity lahatsoratra ity.
    Momba ny fanamelohana ho faty izy ’ty.

    Firenena mandroso tandrefana ny ankabeazan’ireo nanafoana ny fanamelohana ho faty.
    Any USA dia mbola misy states mitàna sy mampihatra ny fanamelohana ho faty.
    Any Frantsa dia tamin’ny taona1981 (faha-18 septambra) no nofoanana ny fanamelohana ho faty.

    Nandritr’ireo arivo taona maro
    nialoha ny taon-jato faha-20,
    dia naneran-tany ny fanamelohana ho faty.
    Ka izay nanao heloka noheverina fa bevava dia najedaka avokoa
    na taiza teto antany, na taiza.

    Tamin’ny tapany faharoan’ny taon-jato faha-20 (taorian’i J-K) no nanomboka
    ny ady hevitra anafoanana ny fanamelohana ho faty.

    Ka ireo taranakin’ny manan-Tantara hatramin’ny arivo taona marobe
    no nihevi-tena ho ampy fahendrena
    ka nanafoana ny fanamelohana ho faty.
    Dia ny firenena misy azy ireo no nanafoana voalohany ny fanamelohana ho faty.

    Ny firenena toy ity antsika Gasy ity
    dia mba nanara-kefa nanafoana ny fanamelohana ho faty koa,
    na dia tsy mbola masaka ny amin’izany akory aza ny toe-tsaina sy ny toe-panahintsika.

    Porofon’io tsy mbola fahamahantsika io
    ny fanararaotana ataon’ny tompom-pahefana eto amintsika
    manao io fomba ratsy rehetra mampiorin-koditra rehetra io.

    Izay handalo fitsarana akory aza moa tsy mihatra amin-dry lerony,
    ka vao maika fa izany hoe ho voaeloka ho faty izany.
    Dia manao izay danin’ny kibony ry lerony.

    Ry zareo Silamo aza efa taloha be noho isika Gasy no manan-Tantara
    (niforona tamin’ny taon-jato faha-6, taorian’i J-K, ry zareo) ,
    kanefa dia mbola tsy masaka toe-tsaina sy toe-panahy
    hanafoana ny fanamelohana ho faty ry zareo izao
    ka dia samy mbola mapihatra izany izy hatramin’izao.

    Ka vao maika moa fa isika Gasy .

    Raha ny hevitro manokana dia tokony averina hapiharina eto amin’ny tanàna indray ny fanamelohana ho faty.

    Ka ireo apangaina ho mpamadika firenena, na mpangalatra volam-bahoaka, na mpivarotra harem-pirenena mba ho azy, na mpandripaka aim-bahoaka, dia samy tsy maintsy mandalo fitsaràna aloha na iza izy, na iza.
    Ary mety ho voaeloka ho faty (sazy tena mihatra) na iza izy, na iza.

    Sahiko hevitreverina fa raha izay tokoa
    dia hihena be mihitsy ny isan’ireo olon-dratsy andaharan’ny tompom-pahefana gasy ireo.

    • 5 décembre à 12:25 | Behantra (#9165) répond à arsonist

      Fanamelohana ho faty !

      Tadidiko , tamin’i ’andro’ ny ingahy Tsiranana dia nisy olona voaheloka ho faty

      I Tsiranana anefa tsy nety nanao sonia , satria raha tsy misy any io sonia io dia tsy azo vonoina ilay olona

      Hoy mantsy Tsiranana hoe :

      Nareo ’juges’ noho nanapaka faha ho vonoina ity olona ity : koa maninona ny tenako noho tsy maintsy manao sonia ?

      Eo ry arison noho mipetraka ilay fanontaniana hoe : fa ianao moa noho iza ?

      Zany hoe : raha hamono ianao , inona moa noho maha samy hafa anao sy ilay voaheloka ho faty ?

      Ary ny tenako tsy dia mino loatra fa hihena ny isan’ireo olon-dratsy

      Jereo ny any Etazonia , toa vao maika mihabetsaka ny olon-dratsy ao amin’ireo ’faritra’ manatanteraka an’io ’condamnation à mort’ io ?

      Ny sazy , ekeko, dia ny figadrana mandrapahafatiny

      Raha any Frantsa ianao dia jereo , ataovy ’replay’ , nalefan’i France 5 omaly alina , ilay documentaire mitondra ny loha teny hoe : Ils ont plongé le monde dans la crise

    • 5 décembre à 13:29 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Ny tarehy marika anie azo ahodikodina amin’izay tiana hanaovana azy e !
      Ka izay lazain’ny olon-kafa avy amin’ny alalan’ireny tarehy marika ireny dia taratrin’ny fiheverany azy manokana izay.
      Amin’ny lafiny maha manana aina ny olombelona dia raiki-tapisaka lalina ao anatiny ao ny fiarovany ny ainy, tahak’izay rehetra manana aina : toetra vao-janahary aminy io mitahiry aina io.
      Na ianao io aza, raha misy zavatra mety hanapitra ny ainao, dia tsy hanao io zavatra io ianao mba itahirizanao ny ainao.
      Misy anefa ny olona mamoy fo dia mamono tena.
      Ireo manao heloka bevava kanefa fantany fa ahavoaeloka ho faty azy izany, dia toy ireny mamoy fo ka mamono tena ireny ihany. Tsy voasakana.
      Fa izao anefa : jereo ireo Gasy manam-pahefana mandripaka aim-bahoaka na mangalatra na manodikodina harem-pirerena sy volam-bahoaka ireo. Dia azo heverina ve fa mitovy toetra amin’ireo mpanao heloka be vava any USA, ohatra, ireo Gasy manam-pahefana mandripaka aim-bahoaka na mangalatra vola sy harem-bahoaka ireo ?
      Tsy adino koa fa ny Gasy dia isan’ireo olona tena saro-tahotra be tokoa manoloana ny fahafatesana.

      Hamaranako azy dia izao :
      . behantra tokoa ianao, ka tsy mahagaga raha mihantra izay olon-dratsy voaeloka ho faty
      . izaho kosa mpandoro amin’ny afo mpandio toy ireny mandoro mamono ireny biby kely mpitondra aretina ireny.

      Samy manao izay maha mari-pototra ny anarany e !

  • 5 décembre à 13:33 | dahalo (#8794)

    Des bagarres en sortie ou en boite sont fréquentes de mon temps. Ce qui me choque sur ces images c’est le pistolet dans la main de l’un des agresseurs et le fait de rouer de coup une personne qui est à terre. Ce sont des actes de lâcheté, et on ne règle pas une dispute avec une arme à feu. On règle ça entre homme aux poings et tout ce qu’on veut mais sans arme.

  • 5 décembre à 16:00 | Behantra (#9165)

    Arison

    Fa angaha moa ry arison rehefa tsy mitovy hevitra aminao momba any io ’condamnation a mort’ io
    dia mihantra any zay olon-dratsy ?I

    Ianao moa izany dia mpandoro amn’i afo mpandio (purification par le feu) ... fomba fiteny ny SS hitleriana izay nandripaka
    jiosy enina tapitrisa

    Izany ve ny mahamaripotitra ny anaranao ???

    • 5 décembre à 16:32 | arsonist (#10169) répond à Behantra

      Tena marina mihitsy io voalazanao io ry behantra.
      Teny anglisy misy dikany io « arsonist » io.
      Arakin’ny Tantara moa dia SS hitleriana ny Anglisy.
      Ka dia mitombina tsara io lazain’i behantra hoe « poritra ny handoro sy handripaka Jiosy » izaho arsonist.

    • 5 décembre à 16:36 | arsonist (#10169) répond à Behantra

      Tena marina mihitsy io voalazanao io ry behantra.
      Teny anglisy misy dikany io « arsonist » io.
      Arakin’ny Tantara moa dia SS hitleriana ny Anglisy.
      Ka dia mitombina tsara sy mari-potitra io lazain’i behantra hoe « handripaka Jiosy amin’ny fandoroana azy ireo amin’ny afo » izaho arsonist.

  • 5 décembre à 16:28 | LOVAXEL (#10217)

    râleur
    10 ans c’est normal et on les enferme avec un Gorille et un sot de vaseline

  • 5 décembre à 16:30 | LOVAXEL (#10217)

    les morveux disent que cet avocat les auraient raté en leur fonçant dessus avec sa voiture ?

    dommage

    il sont en détention préventive , c’est bien ils vont connaître la joie d’avoir des copains de proximité

  • 5 décembre à 18:18 | Ranomasina (#10385)

    Salama eh !!!

    Tena marina fa mampalahelo sy mahamenatra ny zavatra hita tao anatin’ilay vidéo momba ity tranga iray ity. Ary tsara mihintsy ny tohiny.
    Ny zavatra iray mampanontena ahy dia hoe : « raha sanatria moa ka olontsotra , indrindra olona sahirana no teo amin’ny placen’ilay avocat, dia mba nanao ahoana ny tohiny ?? » Satria raha izao fandehan-javatra izao no jerena akaiky, dia ankoatra ny fahaparitahany sary tetsy sy teroa dia indrindra maha avocat ilay iray, no nahamafy ny resaka.

  • 5 décembre à 18:20 | cacatoès (#9758)

    Efa manisa gadradraka sy voalavo izy mitsam e !!! Raha tsy hoe zanak’iza laisany dia hoe superman !!

  • 5 décembre à 21:15 | SNUTILE (#1543)

    Il faut faire une reconstitution de la voiture roulant sur ses pieds sans le percuter. Sans le percuter à quelle vitesse, sous quel angle ?
    La chauffeur a tenté de les percuter plusieurs fois. Il est évident qu’il semble les suivre partout. A savoir chaque lieu de ces tentatives ?

  • 6 décembre à 01:51 | reviv (#9830)

    en se référant sur ce qu’a montré l’image vidéo,
    tabasser un homme à terre par 2 ou 3 gars est une lâcheté hors du commun avec un acharnement de violence inouïe.
    s’agissant d’être assisté par un avocat, normalement oui mais que dit la loi en vigueur du pays ?
    un présumé coupable devrait être assisté par un avocat et/ou un commis d’office.....
    après c’est à la justice de faire son job pour faire appliquer la loi.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 406