Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 21 juin 2019
Antananarivo | 03h17
 

Sport

Rugby : Qualification au Mondial 2009

Les Makis descendus

mercredi 5 novembre 2008

Pieds sur terre, il faut se rendre à l’évidence. La phase finale de la coupe du monde n’est pas encore à la portée des rugbymen malgaches. A preuve, les Makis n’ont vu que du feu au tournoi qualificatif en Tunisie en encaissant deux défaites sur autant de sorties. La première face à la sélection hôte est ressentie comme une humiliation. C’est effectivement sur un score effroyable de 21 à 00 que les Malgaches ont perdu. Un fiasco total pour les Makis. Puis même résultat mais plus dur à digérer, la défaite face à l’équipe Zambienne sur un score de 22 à 21. Pourtant en matière de rugby, l’équipe zambienne est bien plus amateur que la Grande île. Deux défaites synonymes d’élimination. A qui la faute ? Si les Makis ont subi une telle déroute en Tunisie, c’est qu’il y a eu forcément une raison. Déjà dans la sélection des joueurs, de nombreux observateurs étaient stupéfaits de voir que les anciens cadres de l’équipe nationale de rugby à 7 ne figuraient pas dans la liste, si l’on ne cite que le joueur de 3FB José, demi d’ouverture et botteur emblématique de l’équipe nationale de rugby à 15.

Si l’on se réfère aux dires de la Fédération, le tournoi de rugby à 7 qui s’est déroulé il y a un peu plus d’un mois allait servir à la détection des futurs membres de l’équipe de rugby à 7, mais ce qui étonnait, c’est que des joueurs qui n’ont point brillé individuellement ainsi qu’ avec leurs équipes respectives durant ce tournoi ont été sélectionné pour ces matchs qualificatifs comptant pour le Mondial. Cependant, si les sélectionneurs disent qu’ils veulent renouveler l’effectif des Makis, ce n’est pas avec des joueurs "inexpérimentés" qui n’ont jamais participé à des rencontres internationales avec les Makis à 15 qu’ils allaient espérer remporter des victoires. Le rêve de participer au prochain sommet mondial s’est donc évaporé pour les Makis, et devant cela, tout le monde devrait prendre ses responsabilités pour rehausser à nouveau le niveau du rugby malgache et cela va de tous les entités supérieures jusqu’aux joueurs.

Navalona Rakotoaritiana

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS