Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 15 novembre 2019
Antananarivo | 02h13
 

Sport

Football

Les Barea s’offrent les 8e de finale de la CAN 2019

lundi 1er juillet | Arena R.

Le concert de klaxons et de sifflets a continué tard dans la nuit hier dans plusieurs quartiers de la capitale. Une foule en liesse a arpenté les rues avec des drapeaux malgaches. La qualification des Barea de Madagascar pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) a fait la joie et la fierté de tout un peuple.

La sélection malgache vainqueur du match contre le Nigeria avec un score lourd de deux buts à zéro s’est offert une victoire historique face aux Super Eagles, une grande équipe africaine mondialiste, trois fois champion d’Afrique.

Dès la 13e minute de la rencontre, Bolida, Lalaina Nomenjanahary de son vrai nom ouvre le score pour les Barea de Madagascar. Il a profité d’une erreur du défenseur nigérien John Ogu et a effectué un magnifique drible qui a pratiquement abattu le gardien Vincent Ezenwa, avant de glisser facilement le ballon au fond des filets. Carolus enfonce le clou à la 53e minute sur un coup de pied arrêté. Le ballon est allé mourir dans la lucarne après avoir été dévié par un défenseur nigérien.

Dans la première mi-temps, comme dans une bonne partie de la deuxième, les Super Eagels ont manifesté de la résistance face à cette équipe malgache bien déterminée et bien organisée. Ils ont su dominer le jeu sur la moitié du terrain malgache, mais dès que Bolida a inscrit le premier but, la tendance a commencé à se renverser. Les Nigériens ont certes eu des occasions de but mais les attaquants ont manqué de lucidité. Ils ont eu du mal à trouver le cadre.

Les erreurs des Super Eagles leur ont coûté très cher, parce que les Malgaches que l’on considérait comme le petit poucet de la compétition leur arrachent la première place du groupe B avec actuellement 7 points. Cette position permettra à Madagascar de retrouver une équipe soi-disant moindre de troisième place dans un autre groupe lors des phases finales. Ainsi, tout espoir d’aller plus loin que possible est maintenant permis pour les protégés de Nicolas Dupuis.

83 commentaires

Vos commentaires

  • 1er juillet à 08:34 | elena (#3066)

    Je ne dirai que 2 mots BRA... VOOO !

    • 1er juillet à 08:36 | elena (#3066) répond à elena

      MAGNIFAIQUES BAREA !

  • 1er juillet à 08:54 | rasoulou (#4222)

    INCROYABLE MAIS VRAI….

    L’équipe de Madagascar entre dans l’histoire. Pour leur première participation dans une Coupe d’Afrique, les Barea se sont qualifiés pour les huitièmes de finale. Mieux. En battant dimanche 30 juin le Nigeria, ils se sont adjugés la première place du groupe B de la CAN-2019.

    Qui aurait parié pour la victoire de Madagascar contre le Nigéria…..Eh ben c’est vrai !….maintenant on ne sous-estimera plus l’équipe Malagasy !

    Resin’ny Barea 2 sy 0 ny Nigeria….Avo ny lanitra ka tsy takatra !
    Mahery ny antsika
    Bravo BAREA
    Alefa BAREA
    Vitanareo io….Finale BAREA contre Egypte
    Félicitations an’ny Malagasy tsy vaky volo !!!!

  • 1er juillet à 08:54 | Lekivy 2 (#10161)

    Le succès du BAREA nous éclaire sur un fait : le sport qui est souvent sous-estimé par les dirigeants successifs, hormis le Président ANR (il faut rendre à César ce qui lui revient), constitue un élément fédérateur, capable de rassembler tous les malgaches sans distinction, adeptes du foot ou non. De plus, cette prouesse du BAREA coïncidant avec la fête de l’indépendance, le patriotisme a subi un véritable coup de fouet qui doit être rapidement exploité pour maintenir cette ferveur et cette bonne disposition mentale des citoyens.
    Qui aurait imaginé qu’un Tee shirt valant plus de la moitié du salaire de la majorité des malgaches, s’arracherait comme du petit pain ?
    A bon entendeur salut.

  • 1er juillet à 09:27 | betoko (#413)

    Et personne n’avait pensé à l’entreneur ? J’attends la réaction des anti-rajoelina à propos de ces quelques millions d’ar que notre président de la république avait offert à nos footballeurs

    • 1er juillet à 11:04 | Ibalitakely (#9342) répond à betoko

      Ny tantara sady tsy fanadino no tsy fanova fa taloha kelin’ny faran’ny taona 2018, raha nilaza ny Barea notarihan’ingahy DUPUIS fa tena sahirana ry zareo mitady vola andehananana hanaovana fanazaran-tena sns, dia teo ampanaovana fanazaran-tena teo Mahamasina iny izy ireo no tonga Ra8 nanolotra vola izay ANDRIATSIMA Faneva Ima kapiteny no nandray azy teo imason’ny rehetra anisany izany Nicolas DUPUIS. Izay vao taitra nanaraka nanao copier-coller ny sasany. Asa mila tairitairina kely ohatra izay foana ve ??

    • 1er juillet à 11:40 | Dadazily (#10654) répond à betoko

      Betoko, je ne vois pas le lien entre l’entraîneur et Rajoelina.
      A ce que je sache, cet entraîneur était déjà au boulot bien avant l’arrivée de ce dernier, pour ne pas dire que ceux qui gesticulent après la qualification de Barea pour la CAN 2019 peuvent être considérés comme des arrivistes. D’ailleurs, c’est de l’argent de l’Etat et non pas celui de Rajoelina je crois. Essayez de raisonner convenablement

  • 1er juillet à 09:28 | Hery Rak (#10294)

    Comme le coach Nicola Dupuis disait :
    * Nous avons notre premier Point dans l’histoire de CAN face a Guinée (2-2)
    * Nous avons notre premier victoire dans l’histoire de CAN faca a Buroundi (1-0)
    * Et voila notre premier Exploit face a Nigéria (2-0)
    * Enfin l’union et la fierté de tout le peuple malagasy après cette victoire historique qui devra déclencher l’avance vers de nouveaux horizons.

  • 1er juillet à 09:35 | rayyol (#110)

    Donne des jeux au peuple Et vous pourrez lui passer n’importe quoi Que fait le beau Brumel voir article de la Gazette
    Pour qui sont tout ces hélicoptères et véhicules Si ce n est pour opprimer le peuple un peu plus ou beaucoup plus Et ce fameux general du meme nom que l ancien president déchu et remis en selle pour pouvoir participer a la curée
    Voir article de la Gazette sur cette mafia en train de se reconstituer tout comme au beau temps de la transition
    Est ce que mes craintes vont se justifier retour 10 ans en arrière. Ou va t il enfin mettre fin a cette impunité Et rendre justice Malheureusement je sait de quoi il est capable et incapable et ai peur pour l avenir

    • 1er juillet à 10:01 | betoko (#413) répond à rayyol

      On ne fait rien contre les dahalo on se fait engueuler, on agit c’est pire Faudrait savoir ce que vous voulez Donc on doit laisser les dahalo tranquille ainsi que la mafia sous entendu certains gendarmes hauts gradés qui les protègent ?

  • 1er juillet à 09:39 | rayyol (#110)

    Pendant que le peuple danse il en oublie ses souffrance D accord pour la flamme nationaliste maintenant il faut enrober le tout

  • 1er juillet à 09:43 | ratiarison (#10248)

    Raha tian’ialahy ho fantatra RA-BETOKO VONGANY maivan-DOHA tsotra ny avaloko an’izany : ALEFA BAREA 🐂 🐂 MINO FONTSY IHANY. ⚽⚽ Mazava ve ry Nehatra a ???

    • 1er juillet à 10:04 | betoko (#413) répond à ratiarison

      Ratiarison ne supporte pas que quelqu’un ose le contredire ,surtout si on critique les anti -Rajoelina primaire ,il ne lui reste que les insultes ,preuve de sa faiblesse

  • 1er juillet à 10:02 | Maxim (#5960)

    Arabaina ny mpilalao sy ny mpanazatra rehetra Barea nitondra avo ny voninahitr’i Madagasikara.
    Misaotra anareo Barea nitondra fifaliana hoanny vahoaka malagasy tsy akanavaka, na de misy sahady reo mijapy masinina toy ny mahazatra fa noho ry zareo no nahatafita anareo @ zao sehatra goavana zao.

  • 1er juillet à 10:02 | kartell (#8302)

    L’euphorie de la victoire est éphémère, on l’avait constatée lors de la coupe du monde en Russie où l’équipe, black, blanc, beur avait fini par fissurer une unité nationale de pacotille, implorée par les politiques, affairés à récupérer leur mise de fond.
    Macron avait confié la mise en scène grotesque du défilé sur les Champs Élysée dont la sécurité avait été squattée par une barbouze aujourd’hui reconvertie dans la francafric.
    La fierté nationale est au prix prohibitif des maillots dépassant parfois les 100 € pour le bonheur des équipementiers américains ...
    L’opium du peuple est en train de prendre son overdose, attention aux lendemains qui, eux, n’auront rien de chantant ....
    Plus le pays est en souffrance, plus l’engouement est fort, nous n’en doutons pas d’autant que ces victoires successives et inattendues collent à merveille avec le renouveau entonné par un pouvoir ravi de la tournure prise en entrevoyant un signe divin pour son avenir !...
    Ce qui n’empêche nullement de souhaiter à cette équipe de la diaspora de poursuivre le plus loin possible son chemin tout en démontrant qu’un entraîneur vahaza peut faire des miracles, n’en déplaise à ces populistes attitrés, obligés de faire avec !...

    • 1er juillet à 10:43 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Cette belle victoire est peut etre un signe divin mais faut il oublier les morts et les blessés de Mahamasina .Pauvres gens .Pas de Deuil national . Pourquoi donc le malagasy expatrié réussit L si bien à l’étranger alors que le résident a tant de peine à survivre chez lui . Au temps colonial il y avait progrés chaque jour. Pourquoi donc il en est autrement aujourd’hui ? L’homme malgache n’arrive plus à se réaliser.....

    • 1er juillet à 11:59 | kartell (#8302) répond à kartell

      @vatomena

      Les nationalistes sont restés sans voix, preuve que ces victoires successives étaient loin d’être leurs préoccupations majeures, peut-être étaient-ils en pleine digestion de ces festivités militaires ?...
      Isandra dithyrambique et aphone salue le retour en investissement fort judicieux du pouvoir, mais on aurait préféré que ce triomphe sportif ne soit pas la seule exception en la matière !....
      Le succès pose très rapidement ses bases financières et il serait grand temps de songer déjà aux primes que le pouvoir magnanime saura accorder à ses valeureux footballeurs....
      Faudrait-il prévoir des distinctions comme Macron-cogestion avait su récompenser ses nouveaux sherpas d’une popularité à prix cassé ?...
      Vive le sport !....

  • 1er juillet à 10:13 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Bravo et fêtons notre victoire en ne faisant pas comme certains sur ce faux-rhum qui se comportent en cheveux dans la soupe.

    • 1er juillet à 10:32 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      PQMD,

      Le rabat-joie, ça existe partout, mais, cela ne nous empêche pas de savourer cette victoire,...!

  • 1er juillet à 10:20 | Isandra (#7070)

    Je n’ai plus les mots pour remercier cette équipe...! Plus Grand Bravo !

    Le #Alefa# a maintenant une réputation mondiale, ne serait ce que cela. On est fier d’être Malagasy,...!

    Le 170.000 Euros est maintenant largement amorti, les gens commencent à s’intéresser Barea et Madagascar, en général. Qui est ce pays l’oeil, petite étoile pour certains de l’Afrique ?

    On sort un peu les pauvretés qui intéressent plus les journalistes internationaux que la beauté de notre pays, les faunes et flores qu’il contient,...!

    • 1er juillet à 10:54 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Faune et flore dont la nature nous a généreusement dotés mais que nous détruisons un peu plus misérablement.Les tortues s’envolent vers l’Asie ;le bois de rose navigue vers la Chine,:nos belles jeunes filles sont exploitées en Arabie , ; nos zébus disparaissent et les forets s’enflamment . Nous serons bientot l’Ile nue . Un pays qui se détruit lui meme !---’- Mal governo ’diraient les Italiens

    • 1er juillet à 11:11 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      Comment peut on croire que les Malagasy peuvent réussir en 59 ans, ce que les colons n’avaient pas réussi en 64 ans ?

      Les colons avaient colonisé Madagascar pendant 64 ans, avec comme une mission précise apporter la civilisation aux Malagasy,...mais, ils n’ont pas réussi à supprimer le tavy(la culture sur brûlis) et le feu de brousse,...!Comment voulez-vous que les Malagasy puissent les lutter facilement, alors que ces habitudes s’enracinaient

    • 1er juillet à 15:20 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      @ inandra

      ny teny hoe ALEFA dia teny fampiasan’ Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA ;

      Ny hoe isika rehatra miaraka..... dia mankaloiloy ny olona ny mampiasa azy.

      fanampin’zany ry tsisy saina dia tsy misy raharahian’ i.em.an.oelina ny volon’i ber.ta-bory t@ zay vola nomena tany na de kely vary ray venty aza.

      Ngah enao naita vola nandehandeha teny ambony kianja sady nisy sorata oe ty le vola avy tary ry tsisy saina ???

      Maivan-doha loatra enao ary averiko ihany fa taim-boraka no ao anaty lohakelinao.

      Na zany azaa de :

      samia velonaina.

    • 1er juillet à 22:15 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Isandra @ Les colons ne pouvaient apprendre aux malgaches que les sciences et les technologies du 20ème siècle pas celles du 21 eme ;Ceux qui se sont formés aupres des colons sont aujourd’hui morts ou pres de la tombe.Ce sont les générations qui ont suivi qui se sont montrés comme des incapables. Nous en payons les conséquences

  • 1er juillet à 11:23 | ratiarison (#10248)

    Averiko ihany ialahy no ni-provoquer voalohany ny sports en général tsy ilaina na ampidirina resaka BALINA fa resaka :POLITIQUE !! MAZAVA fa amin’ny maha kelin’ny ati-dohan’ ialahy dia REDIREDY no tonga voalohany !! mandinia tsar a aloha vao manoratra !! Ovay ny fisainanan’ ialahy !!! Averiko farany : IALAHY hoy aho no ni-provoquer voalohany ny HAFA (anti-rajoelina eeeeee !! patati.........patata........!! dia io koa fa mirediredy i Rtoa Be ISANDRA : amorti amin’ inona ??? BAOLINA io fa tsy izay170.000eur. na nisy na tsy nisy : ils ont la foi en leur SPORT******mazava ve VENDRANA isany O ?? Hianareo IREO no Mikamban-dratsy karaha GADRALAVA**** samy tsara

  • 1er juillet à 11:24 | betoko (#413)

    Vatomena
    Mais pourquoi vous n’irez pas voir Didier Ratsiraka, Ra8 et Henry Rajao Nous qui sommes sur ce site tous les jours ,nous ne sommes pas responsable de tout ce qui arrive dans notre pays depuis + de 50 ans
    Nombreux sont qui ont essayé de sauver ce pays et nombreux se sont fait assassinés ou emprisonnés
    Que c’est trop facile de critiquer sans bouger de chez soi
    En France aussi y a pire comme prostitution ,spoliation ,assassinats ,corruptions et vous n’en parlez jamais ici

    • 1er juillet à 12:14 | ratiarison (#10248) répond à betoko

      Resaka Baolina kitra ny loha-hevitra eto ry BETOKO kely saina !!! fa aza ampidirina POLITIKA ry BETOKO-VONGANY !! CAN 2019 baolina kitra MAZAVA fa aza asiana rsaka : DEBA E ! R8 E !! fa tena misaina amin’inona marina ialahy ity LERY a ?? maba alefaso alavitra ny fisainana ry LEROA A ????? fa aza mirefarefa FISAINANA amin’ny VOD.....!! Ialahy ry BETOKO no : TSY mahay nefa be TENITRA !!! mazava !! samy tsara !

    • 1er juillet à 12:25 | vatomena (#8391) répond à betoko

      La France avait ses défauts et ses qualités ; beaucoup de qualités . La France d’aujourd’hui n’est plus celle d’autrefois .Elle a été gangrenée . Elle a francisée nombre de défauts qu’elle avait rencontré dans ses possessions coloniales et ailleurs . De plus elle a accueilli chez elle un grand nombre d’étrangers pas tous recommandables et meme avec un fond de barbarie . Les prisons sont pleines et ne suffisent plus .......

  • 1er juillet à 11:56 | ratiarison (#10248)

    Averiko ihany ialahy no ni-provoquer voalohany ny sports en général tsy ilaina na ampidirina resaka :POLITIQUE !! MAZAVA RESAKA BAOLINA ny LAHATSORATRY NY M.T. fa amin’ny maha kelin’ny ati-dohan’ ialahy dia REDIREDY no tonga voalohany !! Afangorin’ny LETY ny resaka baolina sy ny POLITIQUE*** mandinia tsar a aloha vao manoratra !! Ovay ny fisainanan’ ialahy !!! Averiko farany : IALAHY hoy aho no ni-provoquer voalohany ny HAFA (anti-rajoelina eeeeee !! patati.........patata........!! dia io koa fa mirediredy i Rtoa Be ISANDRA : amorti amin’ inona ??? BAOLINA io fa tsy izay170.000eur. na nisy na tsy nisy : ils ont la foi en leur SPORT******mazava ve VENDRANA isany O ?? Hianareo IREO no Mikamban-dratsy karaha GADRALAVA**** aza mampifangaro ny tokony tsy ampifangarona ry ZAREO O ! !!!! samy tsara !

  • 1er juillet à 12:15 | vatomena (#8391)

    Isandra - N’oubliez donc pas que l’oeuvre coloniale a été contrariée deux fois par deux guerres mondiales dans lesquelles la France était engagée . La France se détruisait alors que les Colons non mobilisés assuraient péniblement la survie du pays . Ils ne recevaient plus rien de la métropole au point que le gouverneur dut émettre une monnaie locale. la population était peu nombreuse : 5 millions de paires de bras seulement en 1958 . Sans le Smotig il n’y aurait pas eu les infrastructures que nous utilisons encore ( Nous avons appris récemment que le président du Ruwanda avait réinventé le smotig chez lui )- Mais surtout le colon ne disposait pas alors de toute la machinerie ,de tous les engins qui sont utilisés aujourd’ hui . Tout se faisait à la pelle ,à la pioche avec la sueur des hommes . Aujourd’hui les machines ,les engins sont là . Il y a 22 millions de paires de bras disponibles et on n’arrive pas à entretenir l’héritage routier ou ferroviaire . Expliquez moi pourquoi .......

    • 1er juillet à 13:47 | Tsisdinika (#3548) répond à vatomena

      Je vous explique :

      Les routes sont en mauvaise état parce qu’il y a sur ce forum au moins une paire de bras fainéante qui, au lieu de prendre sa pioche et sa pelle pour entretenir l’héritage routier colonial, passe son temps à nous bassiner ses nostalgies d’une époque révolue.

      Quant aux autres 22 millions de paires de bras disponibles, ils sont occupés à applaudir à tout rompre, tant que ça dure, le succès de leur équipe nationale : ALEFA BAREA !!! (c’est ce qui s’appelle recadrer le débat sur le thème du jour).

  • 1er juillet à 12:15 | ratiarison (#10248)

    Averiko ihany ialahy no ni-provoquer voalohany ny sports en général tsy ilaina na ampidirina resaka :POLITIQUE !! MAZAVA RESAKA BAOLINA ny LAHATSORATRY NY M.T. fa amin’ny maha kelin’ny ati-dohan’ ialahy dia REDIREDY no tonga voalohany !! Afangorin’ny LETY ny resaka baolina sy ny POLITIQUE*** mandinia tsar a aloha vao manoratra !! Ovay ny fisainanan’ ialahy !!! Averiko farany : IALAHY hoy aho no ni-provoquer voalohany ny HAFA (anti-rajoelina eeeeee !! patati.........patata........!! dia io koa fa mirediredy i Rtoa Be ISANDRA : amorti amin’ inona ??? BAOLINA io fa tsy izay170.000eur. na nisy na tsy nisy : ils ont la foi en leur SPORT******mazava ve VENDRANA isany O ?? Hianareo IREO no Mikamban-dratsy karaha GADRALAVA**** aza mampifangaro ny tokony tsy ampifangarona ry ZAREO O ! !!!! samy tsara !

  • 1er juillet à 12:35 | spliff (#5871)

    Compte tenu de leurs "moyens", très bonne opération des Barea.
    J’applaudis chaleureusement et me joins sans réserve à la joie nationale.
    Mais dans un souci d’aller plus loin dans la compétition, il faut rester lucide et prendre en compte ses faiblesses pour gérer l’effort et la tactique.
    Les Barea ont été dominés par une équipe à cette occasion techniquement supérieure tant sur le plan des individualités que sur l’organisation du jeu collectif. On a pu observer nombre de « déchets » de part et d’autres en termes de précision de passes, de mauvais contrôles et de pertes de balles par maladresse (étonnantes à ce niveau), mais sur ces points, nous gasy avons été plus mauvais en général. La construction des attaques des nigérians était également meilleure que la notre car ils ont mieux maîtrisé la circulation du ballon.
    Par contre notre défense a bétonné et tenu la pression avec brio. C’était effectivement la carte tactique à jouer, et cela a bien fonctionné tant sur le plan de la conception que celui de la réalisation. Donc sincères félicitations à l’équipe compte tenu de son caractère novice en la circonstance, et peut-être - pour la suite - bétonner un peu plus le moral aidera-t-il à compenser les carences manifestes de la condition physique des joueurs qui explique probablement en partie les couacs techniques individuels relativement fréquents.
    Des spécialistes peuvent-ils nous éclairer de leurs avis ?
    Merci

    • 1er juillet à 13:54 | vorona (#8254) répond à spliff

      Vu votre analyse négative j’ai l’impression de ne pas avoir vu le même match que vous !

    • 1er juillet à 14:09 | spliff (#5871) répond à spliff

      Ah.
      Ok. Je ne suis pas particulièrement footeux et je me trompe peut-être dans mes appréciations. Je me base sur ce que j’ai pu retenir d’une pratique d’il y a bien des années...
       :-)

    • 1er juillet à 14:16 | spliff (#5871) répond à spliff

      En tant que supporter sincère et enthousiaste, il me semblait approprié de pointer les points perfectibles tout en soulignant les points positifs...

    • 2 juillet à 09:13 | kartell (#8302) répond à spliff

      Votre analyse est intéressante parce qu’elle pointe les imperfections d’une équipe, que d’autres semblent ignorer en se construisant au fil des matchs et qui, même si elle est séduisante, a encore un long chemin avant de devenir redoutable et redoutée...
      Elle est en phase d’apprentissage à un niveau qu’elle devra confirmer désormais sur le plan africain...
      La simple critique n’a désormais plus sa place parce que l’on fait de cette équipe la nouvelle icône d’un quotidien terne où tout jugement contraire à l’idolâtrie ambiante est considérée par ces procureurs puritains comme un crime de lèse-majesté qui en dit long sur ce chauvinisme rentrant qui avait connu des décennies de frustrations avant de pouvoir maintenant s’exprimer dans toute sa splendeur !..
      Désormais, il faudra laisser le commentaire ou plutôt la flagorne labellisée aux mains d’un entre-soi mélangé avec une forme rampante de xénophobie instrumentalisée en amont par des attitudes et des comportements politiques qui voient, aujourd’hui, la merveilleuse opportunité pour s’épanouir sans que cela ne dérange personne, bien au contraire !....

    • 2 juillet à 11:34 | spliff (#5871) répond à spliff

      Bjr kartell

      Je suppose que le background essentiellement technique qui est le mien me confère d’instinct le regard qui consiste à essayer d’identifier le grain de sable qui fait obstacle à la fluidité du mécanisme... après d’autres considérations qui relèvent du sport en général et de la discipline en elle-même m’échappent sans l’ombre d’un doute :-)

  • 1er juillet à 12:53 | I MATORIANDRO (#6033)

    @ inandra sy betoko fozaorana ary ny forongony rehetra

    fampitandremana lehibe dia lehibe ho anareo pisolelaka sy mpanao kitoatoa politika eto madagasikara ireny hetsiky ny olona alina ireny.

    - Tsy misy mpitarika ny olona fa tonga daholo ary niara-nientana.
    - Tsy nisy ain’olona nafoy na naratra ary tsy nisy tapa-panjaitra iray ka hoe very.

    Tohizo ihany io politika telo mipetraka iray mandeha io ...

    samia velonaina.

    • 1er juillet à 13:02 | ratiarison (#10248) répond à I MATORIANDRO

      Io NAMA fahahaiza MIAINA fa ny any SASANY sy ny FORONGONY arakin’ny filazanao azy dia rediredy ny mpianin-KAZAHO !!Tsy mahagaga e hafangarony toy ny mahazatra !! samy tsara !

    • 1er juillet à 17:50 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Matoriandro,

      Ka rehefa spontané hoatr’ireny, tsy nanana fotoana niomana ilay groupe mpigafy...

  • 1er juillet à 13:38 | Tsisdinika (#3548)

    En guise de salutation à tous les forumeurs : ALEFA BAREA !!!

    Ce succès à ce stade du parcours, c’est premièrement la victoire des 23 joueurs et tout le staff technique parce que c’est eux qui ont bossé et ont (presque) tout sacrifié. Ensuite, c’est la victoire de tous les supporters Malagasy. Quant aux politicards et leurs groupies qui essaient de tirer la couverture à eux, qu’ils sachent qu’ils ne sont que des supporters parmi d’autres.

  • 1er juillet à 14:13 | ppstone (#10673)

    Juste une précision importante : le terme "nigériens" employé à plusieurs reprises dans l’article désigne les joueurs, puisqu’il s’agit de foot, du Niger et non pas du Nigeria.
    Les joueurs du Nigeria sont des "Nigérians".

    Ce qui n’enlève rien au formidable exploit de l’équipe des Barea.

  • 1er juillet à 14:31 | MANDROSO (#10444)

    BRAVO BAREA !!!
    Aoka tsy hanaovana tam tam médiatique am le politika le fandresen’ny Barea fa an’ny Malagasy rehetra io.Tsy ny mpanao politika te hoderaina no tompon ny Barea fa ny Malagasy manontolo.

    Porofo iray izao fa mahay ny Malagasy ary tokony ho lasa lavitra nefa noho ny fitiavan - tena be loatra ny mpanao politika dia mijaly ny firenena. Mino sy matoky isika anefa fa mbola tsy maintsy ho tafita i Madagasikara !!!!

    ALEFA BAREA !!!!!!

    • 1er juillet à 18:20 | ratiarison (#10248) répond à MANDROSO

      EKEKO ary tena marina dia marina ny voalazanao tsy misy madilana ho tetenina !!! ALEFA BAREAAAAAA !!

  • 1er juillet à 14:41 | Jacques (#434)

    " Le ballon est allé mourir dans la lucarne après avoir été dévié par un défenseur nigérien. "

    Point de confusion, plutôt nigérian et non nigérien, le Niger n’est pas qualifié pour cette phase finale.

    Côté foot proprement dit, ne pas se voiler la face quand bien même tout est sombre et morose à babakotoland. Heureusement que les Barea sont là pour offrir un peu de bonheur à leurs contemporains qui souffrent à longueur de journée, ces mêmes Barea qui ont rendu hommage aux familles endeuillées du 26 juin alors que le pouvoir en place, lui, a opté pour un mutisme total. Victoire non usurpée que celle de ces vaillants Barea même si, en face, il y avait des Super Eagles qui n’étaient Super qu’à travers le nom. L’équipe actuelle des Super Eagles n’est plus que l’ombre d’elle-même, rien à voir avec celle des années Okocha, Amokachi et autres Kanu.

    Les Barea pourront-ils enjamber la prochaine barrière ? Nul ne le sait, la balle est ronde, a-t-on coutume de dire. Ce qui est sûr, le prochain client sera d’un autre calibre.

  • 1er juillet à 15:30 | akam (#7944)

    - Avoir reproduit la meme strategie contre les guineens fut payant. Avoir l’ aptitude de remonter un score de 0/1 contre les guineens, tout en menant 2/1 prouvait que ces mecs ne sont pas si differents de leurs adversaries. C ‘est pourquoi ce score nul contre les guineens fut la meche qui a permis a ces gars de mettre le feu a Alexandrie, d humilier les Eagles de Gernot Rhor (un super entraineur girondin compare au pobre paysan Nicolas Dupuis) afin d etre en tete de poule.
    - La FMF a (ou plutot va) encaisse(r) deux fois plus du montant de la dotation (cad 2X200000euros) qu on leur a verse pour le deplacement et sejour en Egypte.
    - Comme beaucoup de ces joueurs sont de vrais professionnels qui touchent meme plus que leur PRM a chaque fin du mois, ils ont reussi car ils ont mis leur ego de cote. A l occasion de ce tournoi, ces mecs ont vraiment eu la fierte de representer un pays considere comme l’ un des plus pauvres d Afrique. Cette fierte marque leur ciment federateur. Si la defense est remarquablement solide, tres tres…dure a franchir, c’est qu il s’agit de mecs qui parlent le meme language “foot”. Devant ils respirent la meme passion et se rejouissent similairement. Il n’y a visblement pas de joueurs qui se veulent “a lui seul”(des dribbles individuals a la neymar) zigzaguer l equipe d en face.
    - Des ignares s’ essaient de comparer ces joueurs avec ceux de Jacquet (france 1998) ou de Deschamps (france 2018). Quelle stupidite ! Ces imbeciles oublient (ou ignorent) que ces gars evoluent dans des equipes eparpillees dans le monde et qui developpent des systemes de jeux differents. Ce qui est magique c’est qu’ils sont capables de s’entendre parfaitement en 90 minutes “en pratiquant le gasy+foot”.
    - Pour une equipe de 23 mecs qui n a eu que quelques jours de squad, ce jeu collectif suffit : attaquer et defendre ensemble constituent une strategie moderne et efficace. la defense ne panique pas, rares sont les grands degagements qui remettent le ballon a l’adversaire. Leur parcours revele que des joueurs insulaires qui ont quitte leur ile natale ont efficacement acquis une experience qui leur permet de demontrer qu’ avec un jeu simple et efficace ils sont capables de ne pas perdre. Respect ! Respect et respect. ..La suite ne sera que “du bonus". Avec leur benef…j espere que ces mecs pensent a leurs frères et soeurs du sud qui souffrent du kere.

  • 1er juillet à 18:42 | lé kopé (#10607)

    Bravo les Barea ,et merci de tout coeur pour le bonheur que vous transmettez au peuple Malagasy. Ces victoires successives nous amènent du baume au coeur , malgré les problèmes persistants qu’endure chaque ménage Malagasy (à part quelques nantis ). Nous pouvons relever la tête et oublier "momentanément " d’être l’un des pays le plus pauvre du monde . La victoire de notre équipe Nationale est largement méritée même si certains détracteurs mal léchés affirment sans hésitation que l’équipe nigé-riane n’est plus que l’ombre d’elle même comme du temps des Okochéa , Amokachi etc...et que c’est l’une des meilleures d’Afrique.(qualifiée en 8ème ou en Quart de finale en coupe du monde en 19...).Mais grâce au " PRESSING " très haut de nos attaquants ,les défenseurs adverses deviennent "fébriles " ce qui a abouti à un but concrétisé par le réalisme,l’anticipation et la technique de Lalaina Nomenjanahary.(BOLIDE). Ajouté à ce "pressing" ,chaque joueur adverse ,possesseur du ballon est souvent encerclé et pris en tenaille par 2 voir 3 joueurs Malagasy.(merci l’entraîneur DUPUIS) .Grâce à ce système , l’adversaire ne peut pas développer son jeu et se trouve dépourvu de toute action constructive. Comme les " lignes "sont " serrées " (peu d’espace) entre les attaquants et les milieux de terrain, ces derniers peuvent récupérer rapidement les balles perdues adverses et "alimenter" nos joueurs offensifs en opportunités diverses.Par contre, une perte de balle dans ce secteur peut nous être fatale car elle peut entraîner une contre attaque sur les deux flancs gauche et droite de notre système de jeu . Heureusement nos défenseurs se sont bien débrouillés contre le Nigéria, malgré la vivacité de leurs attaquants. Pour terminer , les joueurs Nigérians évoluent tous dans des grands clubs Européens ,ce qui honorent encore plus les qualités de nos "Ambassadeurs ". Alefa Barea , PROUD to be malagasy "

    • 1er juillet à 21:42 | Jacques (#434) répond à lé kopé

      " La victoire de notre équipe Nationale est largement méritée même si certains détracteurs mal léchés affirment sans hésitation que l’équipe nigé-riane n’est plus que l’ombre d’elle même comme du temps des Okochéa , Amokachi etc...et que c’est l’une des meilleures d’Afrique.(qualifiée en 8ème ou en Quart de finale en coupe du monde en 19...) "

      Bonsoir lé kopé (#10607),

      Dans un échange avec l’internaute Diego (#531) le 24 juin dernier (24 juin à 21:10 | lé kopé (#10607) vous évoquiez un brin d’histoire de l’équipe nationale malgache, vous ressuscitiez des noms de grands joueurs tels les Rasoanaivo, Babazy, Fandrata et autres Augustin Baovola etc...Sincèrement lé kopé (#10607) j’en fus très ravi car j’ai compris que vous pourriez être une mémoire pour le forum, du moins en matière de football malgache. Mais au vu de votre intervention d’aujourd’hui j’ai compris aussi que ma vision quant à votre personne est on ne peut plus fausse, ça m’apprendra d’être plus circonspect la prochaine fois.

      Monsieur lé kopé (#10607) personne n’a le monopole d’amour pour les Barea, pas plus vous qu’un autre de vos compatriotes, tout malgache ou autre supporter de cette équipe peut se permettre d’un inamovible soutien. Pour moi (ça n’engage que moi) l’équipe des Super Eagles n’est plus que l’ombre d’elle-même, je persiste et signe en ce sens. Elle est déjà loin l’époque des joueurs que j’ai cités dans mon post et vous ne me ferez jamais changer d’avis sur ce point. Mais ça ne rabaisse en rien le niveau des Barea qui ont acquis une victoire nette et sans bavures. Je ne vais pas entrer dans les détails ici concernant ma modeste culture en matière de sport, je peux tout simplement vous dire nous qui nous substituons en arbitres lorsque nous sommes devant notre téléviseur avions forcément des avis différents sur les matches que nous avons visionnés. Et quand vous dites que je suis un détracteur des Barea c’est que vous n’avez rien compris du tout ; relisez mes posts afférents à cette équipe et aurez (peut-être) perçu ma position. Je ne vis pas à Mada, certes, mais j’y ai vu le jour et ma mère est malgache.

      Avant de terminer, pour vous : “ Mieux vaut comprendre peu que comprendre mal. "

      Sans rancune. Bonne soirée à vous.

    • 2 juillet à 17:57 | Jacques (#434) répond à lé kopé

      Bonjour lé kopé (#10607),

      Mes mots ont été acerbes aussi à votre endroit, mille excuses.

      Je n’ai "détrôné" personne, lé kopé (#10607), je suis un lambda qui aime le sport. J’essaye seulement (comme bon nombre de gens sans doute) de m’instruire. J’ai eu un jour la chance de rencontrer une personne qui travaillait dans l’audiovisuel et qui possède de nombreux documents relatifs au sport malgache en général, et c’est ainsi qu’à travers des films vhs j’ai pu, par exemple, visionner des films sur l’équipe nationale malgache de foot des années 60. J’en fus comblé car, hormis le foot, j’ai recueilli aussi des infos sur d’autres disciplines telles l’athlétisme ou le volley-ball. Ainsi en athlétisme j’ai appris l’incommensurable performance de feu Jean-Louis Ravelomanantsoa aux JO de Mexico en 1968, ou bien l’existence d’un certain Marc Rabemila et autres Tovondray...Comme vous l’évoquiez dans vos posts, Madagascar était un puits qui semblait inépuisable de footballeurs. Malheureusement -faut-il le réitérer- la 2ème république d’un certain amiral d’eau douce est passée par là et nous y avons tous vu les dégâts.

      Pour revenir aux Super Eagles, point à l’origine de notre divergence d’hier, ce n’est point un potentiel déclin de cette équipe que je voulais mettre en évidence, on ne peut lui ôter ses 3 titres CAN. J’ai observé seulement que le groupe actuel est plus axé dans une tactique purement individuelle et non collective, ce qui ne pouvait qu’être désagrément.

      Sans doute aurions-nous encore l’occasion d’échanger football dans les jours à venir, en espérant bien sûr que l’opportunité nous soit offerte. Pour l’heure, à César ce qui lui appartient : n’hésitez pas à illuminer le forum de vos connaissances, il en a bien besoin.

  • 1er juillet à 20:19 | betoko (#413)

    Dadazily
    Pour diverses raisons je m’avais pas eu le temps de vous répondre Ce que je voulais dire c’est que personne n’avait adressé un petit mot à l’adresse de l’entraîneur et pourtant sans lui l’equipe n’était pas arrivée à ce. 8 ème de finale
    Aucun rapport non plus avec Andry Rajoelina ,sauf que certains disaient au lieu d’offrir l’équivalent de 150 milles euros au Barea ,cet argent serait plus utile pour la population du sud

    • 2 juillet à 00:03 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Je vous prie de m’excuser si mes propos sur les" détracteurs " des Barea vous ont choqué , car mes paroles ont sûrement dépassé ma pensée. En effet ,après l’euphorie de la victoire de nos joueurs , je me suis trop emballé et me suis égaré dans des divagations émotionnelles ... D’après vous ," mieux vaut comprendre peu, que comprendre mal ".Malheureusement , je cumule les deux fonctions(MON GENERAL), et je n’y peux strictement rien y faire, car on ne peut pas changer ses "gênes " en cours de route .Toutefois, pour mon argumentation sur les "super EAGLES" du Nigeria ,bien que cette équipe n’ait plus sa splendeur d’antan , elle est composée de plusieurs joueurs évoluant dans les grands club Européens, et que la mayonnaise n’a pas encore pris . C’est peut être nécessaire mais pas suffisant dites vous , attendons le deuxième tour car cette équipe risque de rencontrer une seconde fois la nôtre dans cette phase finale .En tout cas , nous soutenons tous ,les Barea, et sans rancune .Merci quand même de m’avoir décerné comme "mémoire" du forum sur le FOOT Malagasy mais comme vous m’avez détrôné ,pourrais je remonter sur le PODIUM...au moins.

  • 2 juillet à 08:02 | lysnorine (#9752)

    @ Isandra 1er juillet (2019)à 11:11 répond à Isandra
    « Les colons avaient colonisé Madagascar pendant 64 ans, avec comme une mission précise apporter la civilisation aux Malagasy... »

    Manodidina ity haboba fambaran’ny mazava ho azy fa faikam-bazaha, zaza navelan’ny fanjanahan-tany, ary mbola manimanina azy foana, hoe : nitondra fahasoavana ho an’ny Malagasy sy Madagasikara ny nanafihan’ny tafika Frantsay an’i Madagasikara, Fanjakana mahaleo tena neken’ny firenen-dehibe rehetra tamin’izany, tamin’ny 1895, ka nampilavo lefona ny mpitondra io Fanjakana io tamin’ny 1 Ôtôbra 1895, dia efa nisy ihany ny valin-teny fampahatsiahivina ny tena tantara niseho tetsy sy teroa.

    Nofantenanay manokana ny volazan-dahatsoratra iray nitondra lohateny hoe « L’humeur du Malagasy Tia Tanindrazana (Le Malagasy Patriote) : il faut cracher dans la soupe française », nosoratan-izany « Rivo-Mahery » izany, niseho tao amin’ny gazety « MARESAKA », laharana faha-11.362 tamin’ny Zoma 4 desambra 1992, pp. 2,3 sy 4.
    Efa nisy sombintsombiny ihany nasehonay teto momba an’io :
    - lysnorine 3 septembre 2018 à 08:55 répond à lysnorine, ao amin’ny « Financement des propagandes électorales-Guerre de moyens occultes », samedi 1er septembre 2018, https://www.madagascar-tribune.com/Guerre-de-moyens-occultes,24204.html#comment377385 .

    VALIN’ny lahatsoratra iray niseho teto amin’ny...« Madagascar Tribune » tamin’ny...27 (fito amby roapolo) taona lasa (n° 1193, Samedi, 28 Novembre 1992, p.6,), izy io. Izany « Vazaha C. D’ALLAUCH izany no nanoratra azy ary nampitondrainy ny lohateny hoe : « L’Humeur du Vazaha C. D’ALLAUCH : Faut-il cracher dans la soupe française ? ». FANALIKANA sy FANIVAIVANA ny Malagasy IZAITSIZY no voatin’ilay lahatsoratra - tahaka ny mbola misy miseho eto ihany ankehitriny.

    Toy izao no andalan-tsoratra notsongainay :
    « L’humeur du Malagasy Tia Tanindrazana (Le Malagasy Patriote) : il faut cracher dans la soupe française ».

    « C’est la réponse sans équivoque que tout Malagasy Tia Tanindrazana (MTT) apportera naturellement à la question posée par le Vazaha C. D’ALLAUCH...

    « Notre Vazaha en veut donc HARGNEUSEMENT à ce qu’il appelle les "NATIONALISTES EXACERBÉS " à cause certainement de la DÉFAITE HUMILIANTE ET ÉCRASANTE DES CANDIDATS DE LA FRANCE ET DES INTÉRÊTS FRANÇAIS À MADAGASCAR, aux récentes élections présidentielles [1er tour le 25 Novembre 1992]...

    « Entraîné par son dépit et aveuglé par sa HAINE DES PATRIOTES MALAGASY qu’il qualifie de "passéistes" et taxe d’un "nationalisme à outrance" dépassé, le Vazaha C. D’ ALLAUCH ne voit même plus ce qui se passe chez lui où IL VAUT MIEUX QU’IL RENTRE LE PLUS VITE CHEZ LUI pour y dispenser ses leçons : en effet, SES CRITIQUES à l’égard des Malagasy qui lui offrent l’hospitalité sinon l’asile, S’APPLIQUENT PLUS TÔT au CHAUVINISME FRANÇAIS bien connu et à la XÉNOPHOBIE RACISTE QUI FLEURIT EN FRANCE depuis plusieurs années, comme presque partout en Europe d’ailleurs ! N’est-ce pas l’ancien Président GISCARD D’ESTAING , en accord spirituel avec le Front National de LEPEN et la quasi-totalité de la classe politique française, qui avait récemment parlé de "l’INVASION" des étrangers en France ? N’est-ce pas cette même classe politique française qui se plaint du DÉPASSEMENT DU SEUIL DE TOLÉRANCE quant à la PRÉSENCE DES IMMIGRÉS, notamment DE COULEUR, dans les grandes villes et leurs banlieues, au point de refuser dans maints cas l’accès de leurs enfants aux écoles ou aux services sociaux ? ...Les ministres et députés français ne sont-ils pas des "nationalistes exacerbés" lorsqu’ils veulent, à tout prix, seuls contre leurs partenaires européens et les Etats-Unis, défendre présentement les SUBVENTIONS ANTI-CONCURRENTIELLES ACCORDÉES À LEURS PAYSANS et courir le risque d’une guerre commerciale ? « [zahao : Lysnorine 27 juin 2002-08:23 : 12283, https://fr.groups.yahoo.com/neo/groups/serasera/conversations/messages/12283 ]
    (Hotohizana)

    • 2 juillet à 08:09 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Isandra 1er juillet (2019)à 11:11 répond à Isandra
      « Les colons avaient colonisé Madagascar pendant 64 ans, avec comme une mission précise apporter la civilisation aux Malagasy... »
      « L’humeur du Malagasy Tia Tanindrazana (Le Malagasy Patriote) : il faut cracher dans la soupe française ».
      (Tohiny)

      « Le Vazaha C. D’ ALLAUCH
      - qui se propose de répondre "uniquement aux critiques permanentes... adressées à (son) pays" (n’est-ce pas du nationalisme exacerbé ?)
      - reproche aux "nationalistes (malgaches) exacerbés"
      * de "DEMANDER TOUJOURS PLUS à la France..pour l’ENSEIGNEMENT, le développement de l’INDUSTRIE, de l’AGRICULTURE ",
      * d’avoir démontré leur inaptitude à mener leur pays vers le bonheur, contrairement aux 64 années de colonisation française et malgré 22 ans de COOPÉRATION PRIVILÉGIÉE (1992) avec l’ex-colonisateur qui reste fier de son oeuvre à Madagascar, notamment en matière d’INFRASTRUCTURE (!) et donc n’a "aucune raison de (se) sentir COMPLEXÉ par (son) PASSÉ "...

      « Il précise, en outre, que "Madagascar coûte à la France, BIEN PLUS QUE CE PAYS POURRA LUI OFFRIR" et "qu’aujourd’hui en tant que principal bailleur de fonds" la France doit désormais exiger des garanties pour empêcher les "POLITICIENS CORROMPUS de s’enrichir sur le dos des pays donateurs et au détriment des (Malagasy)". De fait donc, la France est totalement DÉSINTÉRESSÉE à Madagascar et les ex-colons Français qui continuent de s’incruster à Madagascar le font par amour de Madagascar, CE PAYS QU’ILS AIMENT "VRAIMENT COMME LE LEUR", et parce qu’ils veulent "perpétuer l’effort commencé il y a des décennies" !

      « Quiconque connaît un tant peu soit-il l’histoire et la mentalité du colonialisme et du néo-colonialisme français en Afrique et à Madagascar ne s’émouvra guère de ces PROPOS PATERNALISTES et TEINTÉS DE RACISME qui ont toujours caractérisé le FRANÇAIS CHAUVINISTE dans ses rapports avec les peuples dits de "couleur"...

      « Une observation préliminaire d’ordre SÉMANTIQUE est éclairante pour apprécier les propos du Vazaha C. D’ALLAUCH : l’usage des termes "nationalistes" et "nationalisme". C’est le vocabulaire typique du colonialisme français [et OCCIDENTAL !] pour désigner PÉJORATIVEMENT les "patriotes" qui se sont OPPOSÉS À L’ESCLAVAGE DE TYPE COLONIAL imposé par la France dans ses possessions comme Madagascar et connu sous le nom "d’INDIGÉNAT" : l’essence de cet esclavage est l’APARTHEID DE TYPE SUD-AFRICAIN et le déni total de ce qu’on appelle de nos jours " Droits de l’Homme et Libertés fondamentales" aux Malagasy dénommés avec dérision "INDIGÈNES" par la France qui se pavanait sinistrement, par ailleurs, du label de pays de la "Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen" de 1789 ! Le Malagasy ignore ce vocabulaire et ne connaît que les "TIA TANINDRAZANA " (Patriotes) et le "FITIAVAN-TANINDRAZANA " (Patriotisme) qui sont des VALEURS permanentes et COMMUNES à TOUS LES PEUPLES de ce monde, y compris celui auquel appartient le Vazaha C. D’ALLAUCH, comme nous l’avons vu abondamment un peu plus haut. Alors au nom de quoi veut-on PRIVER LE MALAGASY DU DROIT D’ÊTRE "PATRIOTE" ou de faire preuve de "patriotisme" ? Si les colons français qui se sont installés de force à Madagascar contre la volonté des Malagasy pour y faire leur beurre, prétendent impudiquement aimer ce pays, a fortiori les Malagasy "propriétaires" naturels de ce pays, "terres de leurs ancêtres", doivent l’aimer encore un peu plus et chercher à lui être utiles...[Lysnorine 27 juin 2002, 12884,
      https://fr.groups.yahoo.com/neo/groups/serasera/conversations/messages/12284]
      (Hotohizana)

    • 2 juillet à 08:26 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Isandra 1er juillet (2019) à 11:11 répond à Isandra
      « Les colons avaient colonisé Madagascar pendant 64 ans, avec comme une mission précise apporter la civilisation aux Malagasy... »
      « L’humeur du Malagasy Tia Tanindrazana (Le Malagasy Patriote) : il faut cracher dans la soupe française ».
      (Tohiny)

      Momba ny VOKATRY ny FAMPIANARANA ny Malagasy nampiharina faha-fanjanahantany.

      « Le Vazaha C. D’ ALLAUCH affirme péremptoirement que les "nationalistes exacerbés" DEMANDENT (!) toujours plus à la France. Il doit faire une CONFUSION CYNIQUE entre les CIREURS DE BOTTES DE LA FRANCE et les MALAGASY TIA TANINDRAZANA (MTT) qui cherchent sincèrement, avant tout, à PROMOUVOIR LEURS COMPATRIOTES en défendant les intérêts économiques, commerciaux, financiers et culturels de leur "Tanindrazana". Pour les MTT, MOINS LA FRANCE SERA PRÉSENTE À MADAGASCAR, PLUS LES CHANCES D’UNE PROMOTION ÉCONOMIQUE ET SOCIO-CULTURELLE DU MALAGASY SE MULTIPLIERONT. IL NE S’AGIT PAS ICI D’UNE HOSTILITÉ SYSTÉMATIQUE OU PRIMAIRE contre la France mais d’un CONSTAT HISTORIQUE et d’une RÉALITÉ CONTEMPORAINE [permanente !].

      Pour les MTT, l’aide de la France en matière d’ENSEIGNEMENT a été, et reste, d’un INTÉRÊT NATIONAL très LIMITÉ. Après 96 ans [124 na efatra amby roapolo amby zato taona amin’izao 2019 izao] de DOMINATION FRANÇAISE À MADAGASCAR, une PÉNURIE quasi-totale de COMPÉTENCES dans TOUS LES DOMAINES et à TOUS LES NIVEAUX demeure la règle générale, ce qui fait le BONHEUR DES "EXPERTS" et "COOPÉRANTS" de toute catégorie et de tout bord. [PLUS LES ONG de tout acabit !]...

      la MALGACHISATION [hatramin’ireny taona 1972 ireny]...[revenait à] favoriser LA MISE EN PLACE D’HOMMES DE PAILLE QUI BRILLENT PLUS PAR LEUR INFÉODATION AUX INTÉRÊTS FRANÇAIS [ou à d’AUTRES ÉTRANGERS] que par leur COMPÉTENCE ou leur DÉVOUEMENT à la patrie malagasy.

      Ainsi, l’INCOMPÉTENCE ou la susceptibilité de la "nouvelle race d’entrepreneurs qui s’est substituée aux anciens français" ou celles de " l’élite intellectuelle et financière" DÉNONCÉES PAR LE VAZAHA C. D’ALLAUCH relèvent plus de la POLITIQUE DÉLIBÉRÉE NÉO-COLONIALE visant à mettre "the WRONG MAN in the RIGHT PLACE" que de l’incapacité intellectuelle des Malagasy. Signalons que le "sang neuf" des Malagasy "FAISANT LEURS ÉTUDES EN FRANCE " ˗˗ que notre Vazaha souhaite utiliser au plus vite à Madagascar ˗˗ se situe dans leur majorité dans cette LIGNÉE DIRECTE DES CIREURS DE BOTTES DE LA FRANCE...

      la PROPAGANDE "passéiste" de la CINQUIÈME COLONNE FRANCOPHILE qui vise à FRANCISER L’ENSEIGNEMENT ET L’ÉDUCATION DES MALAGASY POUR FACILITER LA DOMINATION FRANÇAISE à Madagascar sera [DEVRA ÊTRE !] combattue sans merci par les MTT. Pour les besoins de comparaison, les Malagasy doivent savoir que parmi les pays membres de l’O.C.D.E. (Office de Coopération pour le Développement economique), c’est à dire du groupe des 24 pays les plus riches du monde, l’ISLANDE, la NORVÈGE, la FINLANDE, le DANEMARK, ou la SUÈDE par exemple, sont BIEN MOINS PEUPLÉS et moins dotés en ressources naturelles QUE MADAGASCAR tout en étant CAPABLES DE FOURNIR UN ENSEIGNEMENT primaire, secondaire et supérieur DANS LEURS LANGUES NATIONALES ! La LANGUE MALAGASY MODERNISÉE [CE QUE L’ACADÉMIE MALGACHE et autres ont été INCAPABLES DE FAIRE !] est parfaitement en mesure de délivrer des enseignements comparables pour les Malagasy. Est-il besoin de rappeler que l’ENSEIGNEMENT DE LA MÉDECINE AVANT L’ ARRIVÉE DES FRANÇAIS À MADAGASCAR VOICI PRÈS D’UN SIÈCLE, S’EFFECTUAIT ENTIÈREMENT EN LANGUE MALAGASY et que l’hôpital de SOAVINANDRIANA (devenu Girard et Robic, puis hôpital militaire) date de l’époque du royaume de Madagascar, et que Galliéni et l’expédition coloniale française aient préféré s’y faire soigner ?...Enfin, plus près de nous géographiquement, l’île MAURICE est TRI-LINGUE : l’enseignement se fait en créole, en anglais et en français, et sa réussite est incomparable par rapport aux ex-colonies françaises de la région. En rappelant ces quelques exemples, les MTT veulent tout simplement signifier au Vazaha C. D’ALLAUCH que, selon eux, Madagascar n’a nullement besoin de l’argent que la France y dépense pour l’université, les centres comme Albert Camus et l ’Alliance Française ou pour la fourniture d’ouvrages d’enseignement en langue française...ce n’est certainement ni "injures" ni "obscénités" que de reconnaître que la connaissance de la langue française est d’un intérêt très limité [comparé à l’anglais] pour l’ACQUISITION DE CONNAISSANCES TECHNOLOGIQUES et SCIENTIFIQUES, notamment pour des insulaires comme les Malagasy. La conclusion très pragmatique pour les MTT est que le français et l’anglais ˗˗ langue internationale par excellence ˗˗ doivent être placés au moins sur un PLAN DE STRICT ÉGALITÉ à Madagascar, comme OUTILS de travail et d’acquisition de connaissances technologiques et scientifiques ˗˗ à l’instar de l’île Maurice et des pays de l’O.C.D.E. que nous avons cités précédemment...
      [Lysnorine 27 juin 2002 08, 12285
      https://fr.groups.yahoo.com/neo/groups/serasera/conversations/messages/12285 ]
      (Hotohizana)

    • 2 juillet à 08:35 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Isandra 1er juillet (2019) à 11:11 répond à Isandra
      « Les colons avaient colonisé Madagascar pendant 64 ans, avec comme une mission précise apporter la civilisation aux Malagasy... »
      « L’humeur du Malagasy Tia Tanindrazana (Le Malagasy Patriote) : il faut cracher dans la soupe française ».
      (tohiny)

      Momba ny Ekônômia

      « Le Vazaha C. D’ ALLAUCH affirme également que les "nationalistes exacerbés demandent plus à la France pour le développement de l’INDUSTRIE ". Une fois de plus son PATERNALISME "PASSÉISTE l’induit en erreur. Les MTT lui feront tout simplement observer que les RÉSULTATS de 96 ans [tamin’ny taona 1992 fa 124 taona ankehitriny, 2019] de DOMINATION FRANÇAISE sont MINABLES ET NÉGATIFS : IL N’Y A AUCUNE INDUSTRIE à Madagascar ! Ce ne sont pas les industries de BOISSONS de la STAR ou autres, les PSEUDO-INDUSTRIES SUCRIÈRES OU TEXTILES, les fabrications de CIGARETTES de ces "MESSIEURS AFRIQUE " comme BOLLORE, la dictature de BOUYGUES via COLAS dans les Travaux Publics, la domination quasi-coloniale de l’EDF en matière énergétique, ou celle de France Télécom et de CIT ALCATEL dans les télécommunications qui présenteraient un intérêt quelconque pour les Malagasy. C’est le peuple Malagasy qui les a engraissés jusqu’à ce jour. Ce qui veut dire que les MTT exigent que ces pseudo-industriels déguerpissent le plus rapidement possible de notre Tanindrazana, à moins d’accepter de jouer le jeu d’une concurrence internationale saine et loyale. Leur départ de Madagascar devra répondre aux vœux du Vazaha C. D’ALLAUCH par la réduction des dépenses de la France à Madagascar, dont les MTT n’ont nullement besoin...

      « Troisième volet de l’affirmation inconsidérée et "passéiste" du Vazaha C. D’ALLAUCH, l’AGRICULTURE : les MTT souscrivent entièrement à l’affirmation du professeur ZAFY Albert , empruntée au Premier Ministre du roi français Henri IV, que l’AGRICULTURE et l’ÉLEVAGE sont les mamelles du développement économique de Madagascar. Or cette politique entre EN CONFLIT DIRECT AVEC LES INTÉRÊTS DES PAYSANS FRANÇAIS ET EUROPÉENS, comme le prouvent indubitablement les politiques de la France coloniale et néo-coloniale à Madagascar. LA FRANCE ET SES PARTENAIRES EUROPÉENS S’OPPOSERONT DE TOUTES LEURS FORCES À L’ AUTO-SUFFISANCE ALIMENTAIRE DES MALAGASY ET AU DÉVELOPPEMENT DE LEURS INDUSTRIES LAITIÈRES [ohatra ny famelezana an’Ingahy Ravalomanana !], car cela entrera en conflit direct avec les intérêts de leurs électeurs paysans, comme nous l’avons déjà évoqué précédemment. Si ces pays défendent légitimement leurs intérêts, ils doivent comprendre aussi que les MTT, non moins légitimement aussi, défendent ceux de leurs compatriotes. Or les INTÉRÊTS des uns et des autres sont pratiquement INCONCILIABLES, comme l’atteste l’obstination présente de la France à [refuser] de renoncer aux SUBVENTIONS exagérées de ses exportations agricoles ! Il serait donc STUPIDE, NAÏF et inconséquent pour tout gouvernement malagasy de croire à une quelconque assistance sincère de la France pour aider Madagascar à être INDÉPENDANT SUR LE PLAN AGRICOLE et encore moins à DÉVELOPPER DES INDUSTRIES AGRO-ALIMENTAIRES, susceptibles de la concurrencer dans la région de l’Océan Indien.
      [Lysnorine 27 juin 2002, 12288,
      https://fr.groups.yahoo.com/neo/groups/serasera/conversations/messages/12288]

      (Hotohizana)

    • 2 juillet à 08:48 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Isandra 1er juillet (2019) à 11:11 répond à Isandra
      « Les colons avaient colonisé Madagascar pendant 64 ans, avec comme une mission précise apporter la civilisation aux Malagasy... »
      « L’ humeur du Malagasy Tia Tanindrazana (Le Malagasy Patriote) : il faut cracher dans la soupe française ».
      (Tohiny)

      Momba ny fandringanam-bahoaka tambabe nataon’i Frantsa mpanjanan-tany teto Madagasikara, ny asa an-tery vozona sy ny SMOTIG.

      Un dernier point que les MTT relèveront dans les propos du Vazaha C. D’ALLAUCH se rapporte à ce qu’il appelle "l’HISTOIRE COMMUNE " de la France et de Madagascar dont la "PAGE est DÉFINITIVEMENT TOURNÉE ". Soit que ce Vazaha prend ses désirs pour des réalités, soit qu’il témoigne d’un mépris incommensurable pour les Malagasy. Qu’il soit très clair dans l’esprit des uns et des autres que tant que la France n’aura pas reconnu les CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ qu’elle a commis à Madagascar, notamment au cours de la PSEUDO INSURRECTION OU RÉBELLION DU 29 MARS 1947, il ne saurait y avoir ni de page définitivement tournée, ni de rapports francs et amicaux entre les peuples de ces deux pays. PARDONNER LES CRIMES COLONIALISTES NE VEUT PAS DIRE LES OUBLIER NI RENONCER À LEURS RÉPARATIONS. Est-il besoin de rappeler aux Français que le nombre de leurs compatriotes massacrés par les Allemands à OURADOUR, qu’ils vénèrent à juste titre, ne représentent MÊME PAS 1 POUR CENT des Malagasy ASSASSINÉS LÂCHEMENT en 1947 ?...Bien plus, au cours du régime du Président Ratsiraka, les PROMOTEURS MALAGASY [Ny MALAGASY MPAMADIKA ny Malagasy voavidin’i Frantsa MPANJANAKA] de la-dite rébellion ou insurrection du 29 Mars 1947 ont enfin osé montrer leur visage et revendiquent hautement leur responsabilité, dédouanant ainsi le MDRM et le peuple malagasy qui l’avait soutenu. La France qui a la prétention d’être le pays de la Déclaration des droits de l’homme et des citoyens devrait maintenant AVOIR LE COURAGE de RECONNAITRE SES TORTS envers le peuple malagasy MDRM et de le DÉDOMMAGER en conséquence....

      Le Vazaha C. D’ALLAUCH prétend sans vergogne que le colonialisme français a créé des INFRASTRUCTURES à Madagascar. Il omet simplement de dire que c’est le travail [OBLIGATOIRE, NON PAYÉ OU MAL PAYÉ via INDIGÉNAT ET SMOTIG, Service de la Main d’oeuvre pour les travaux d’intérêt général ] la sueur et les impôts prélevés sur les Malagasy qui sont l’origine de ces infrastructures. A-t-il oublié que la colonie de Madagascar a toujours bénéficié d’une situation financière très saine, source de ses emprunts sur le marché des capitaux français pour financer ces dits-travaux d’infrastructure ? En la matière, LE PEUPLE MALAGASY NE DOIT RIEN À LA FRANCE et demeure sans complexe.

      Enfin, hypocritement , le Vazaha C. D’ALLAUCH veut imputer au peuple malagasy la CORRUPTION ÉHONTÉE DES SERVITEURS DU (NÉO-) COLONIALISME FRANÇAIS depuis l’indépendance, héritiers et orphelins du PADESM (Parti des Déshérités Malgaches), dont la plupart d’ailleurs portent des noms bien ...vazaha, et qui dominent jusqu’à ce jour la scène politique et économique malagasy ?
      POURQUOI LE VAZAHA C. D’ALLAUCH NE RAMÈNERAIT-IL PAS DANS SES VALISES, DANS SON PAYS CES "FRANCO-MALAGASY" ET LEURS PROGÉNITURES MÉTISSÉES ?...
      [Lysnorine 27 juin 2002 , 12289
      https://fr.groups.yahoo.com/neo/groups/serasera/conversations/messages/12289]

      Fanampiny (1)
      - Momba ny fanorenana « INFRASTRUCTURES »
      . « Vantany vao nahazo laka ny fanjanahan’i Frantsa an’i Madagasikara dia ny handrava sy hanapotika izay fandrosoana rehetra tamin’ny sivilizasiôna Vazaha tratran’i Madagasikara sy ny Malagasy - poatoizay ! - hatramin’ny faha-Radama 1 ka nandritra ny taon-jato faha-19 no tena nisasarany omban’ny FANANDEVOZANA tamin’ny alàlan’ny « INDIGÉNAT », ny ASA AN-TERIVOZONA ISAN-KARAZANY, ary ny TERY VAY MANTA nataon’ny SMOTIG (Service de la Main d’Œuvre pour les Travaux d’Intérêt Général) tamin’ny nantsoina hoe "miaramilam-potaka", izany hoe ny zatovo lany miaramila fa nalefa nody any aminy, kanefa azo antsoina foana mandritra ny telo taona raha ilaina. Sady KARAMAINA VARY MASAKA izy ireo amin’izay no IANJADIAN’ny aretina sy FAMPIJALIANA maro - nandritra ny fanamboarana ny LALAM-BY MAMPITOHY AN’I FIANARANTSOA SY MANAKARA indrindra indrindra, hany ka MARO DIA MARO NO RIPAKA . »
      [lysnorine 28 novembre 2016 à 11:01 ; « Iles éparses-Interpellation de Hery Rajaonarimampianina », samedi 26 novembre 2016,
      https://www.madagascar-tribune.com/Interpellation-de-Hery-Rajaonarimampianina#comment326945] .
      NB Tsy mila hampahatsiahivina akory ny isan’ny MATY sy ny loza amam-pahoriana nianjady tamin’ny « INDIGÈNES » NANDEVOZINA tamin’ny nampanaovan’i Galiéni ny LALAMBY mankany TOAMASINA.

      . « ... ny fanambany – INFRASTRUCTURES – naorin’ny mpanjanan-tany teto Madagasikara hanabeazam-boho ny fitavanany ny harenan’i Madagasikara dia tsy azo hadinoina velively fa VOKATRY ny HATSEMBOHAN’ny TAVAN’ny TOMPON-TANY NANDEVOZIN’ ireo fampanaovana asa an-terivozona ireo sy ny HETRA NALOANY HANEFANA NY VOLA BE NOSAMBORINA tany an-dafy ka nanatavy ny orinasa kôlônialista nahazo ny « marché » (ohatra : ny nanaovana ny Lalam-by Fianarantsoa-Manakara). Koa tokony tsy hidaondaom-bava momba izany ka mahalala manakombona ny vavany ireo mpanandratra ny hoe zava-bitan’ny kôlônialisma teto Madagasikara fa toa mihevitra izy ireo fa tsy mahalala sy tsy maharaka ny tantara daholo ny Malagasy mpiara-belona ankehitriny. »
      [lysnorine 9 mars 2017 à 09:18, ao amin’ny « Cyclone Enawo-Trois morts et 468 personnes déplacées », mercredi 8 mars 2017, https://www.madagascar-tribune.com/Trois-morts-et-468-personnes,22898.html#comment334361]

      (hofaranana)

    • 2 juillet à 08:56 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Isandra 1er juillet (2019) à 11:11 répond à Isandra
      « Les colons avaient colonisé Madagascar pendant 64 ans, avec comme une mission précise apporter la civilisation aux Malagasy... »
      « L’humeur du Malagasy Tia Tanindrazana (Le Malagasy Patriote) : il faut cracher dans la soupe française ».
      (Tohiny sady farany)

      Fanampiny 2
      TAREHI-MARIKA mampiharihary ny fandringanam-bahoaka tambabe.

      - Misy miezaka mafy dia mafy foana, MAMPIHENA ny isan’ny Malagasy ho 3 000 000 (telo tapitrisa) tamin’ny fotoana nidiran’i Frantsa teto (1895) kanefa TSY LATSAKA noho ny 5 000 000 (dimy tapitrisa) no tombatomban’ ny VAZAHA REHETRA NIAINA TETO NANDRITRA NY TAON-JATO FAHA-19 ! Na ny ANNUAIRE FRANTSAY tamin’ny 1890 aza dia io 5 000 000 (dimy tapitrisa) io no lazainy. Tsy latsaky ny dimy na enina tapitrisa (6,000,000) kosa no nambaran’ny ministry ny Raharaham-bahiny frantsay HANOTEAUX ho isan’ny mponina teto Madagasikara tamin’ny 1894, talohan’ny nanafihan’i Frantsa farany azy. (Chambre des Députés, séance du 23 novembre 1894, JO p. 1979).
      « Araky ny fanisam-bahoaka nataon’ny fanjakana kôlônialy tamin’ny 1902 anefa, dia 2,550,000 SISA ny mponina, izany hoe : NIHENA 2,450,000 (na 49%) hatramin’ny nidiran’ny Frantsay teto Madagasikara, raha ekena fa 5,000,000 izy talohan’ny ady farany tamin’ny frantsay (1895). Izany hoe VERY SASAKA latsaka kely izany (fara-faha-ratsiny) ! MANAMAFY izany MAHA-FONGANA ny Malagasy izany ny vokatry ny ny fanisam-bahoaka taty aoriana izay mampiseho ny TSY FITOMBOANY ISA FIRY nandritra ny... 24 taona (efatra amby roapolo) teo anelanelan’ny taona 1912 sy 1936 :1912 : 3,710,806 ; 1936 : 3,777,951. Izany hoe raha alaina an-keviny dia...0.0747% isan-taona no fitombony, izany hoe NIHENA izy izany nandritra ny taona maro. Tamin’ny taona 1960- izany hoe 65 taona (dimy amby enimpolo) taorian’ny nanafihan’ny tafika frantsay an’i Madagasikara (1895) ka nahalasa azy zanatany frantsay (1896) - vao TAFAVERINA ho dimy tapitrisa indray ny mponin’i Madagasikara araka ny tarehi-marika avy amin’ny Banky Mondialy. (1960 : 5,099,373 -https://data.worldbank.org/indicator/SP.POP.TOTL?locations=MG) »
      Zahao lysnorine 28 novembre 2016 à 10:11, « Iles éparses-Interpellation de Hery Rajaonarimampianina, samedi 26 novembre 2016, https://www.madagascar-tribune.com/Interpellation-de-Hery-Rajaonarimampianina#comment326945

      - Momba ny ambaratongam-PANDROSOANA nisy teto Madagasikara talohan’ny nanjanahan’i Frantsa azy
      Zahao lysnorine ao amin’ny « Polémique, indignation, colère et demande de compte
      lundi 27 février 2017
      http://www.madagascar-tribune.com/Polemique-indignation-colere-et,22881.html

      . « Diso toerana ihany ny Tsotsoka - sy ny "Vazaha Mainty" mpiray fo aman-tsaina aminy - fatra manandratra aoka izany ny zava-bitan’i Galliéni sy ny fanjakana kôlônialy Frantsay teto Madagasikara nandritra ny 65 taona NANJANAHANY MIVANTANA sy NANANDEVOZANY ny vahoaka malagasy. »

      Ny TOE-JAVATRA EFA NISY faha-Fanjakana Malagasy :

      . « 3° momba ny FITSABOANA sy ny HÔPITALY faha-Fanjakana Malagasy »
      (lysnorine 1er mars 2017 à 10:26 & 10:40 répond à lysnorine) ;

      . « 4° Ny amin’ny FAMPIANARANA :
      (lysnorine 1er mars 2017 à 11:07 & 11:23 répond à lysnorine).

      Ahariharin’ ireo fampahatsiahivana fohifohy ny tantara ireo tsara fa TSY NISY HO NILAN’ ny FANJAKANA MALAGASY raha tany ka mbola TAFAJANONA HO MAHALEO TENA an’i Galliéni sy ny mpanjanan-tany Frantsay ny amin’ny fampandrosoana ny FITSABOANA sy ny FAMPIANARANA ny Malagasy.

      « Mahavariana ihany koa fa mbola tsy mety milentika ao amin’ny karan-dohan’ IZY IREO fa TSY NILA ny Frantsay sy Frantsa hanjanaka ny tanindrazany ange ny Malagasy na niandry na nila ny "sivilizasiona" nentin’ny foko Frantsay mpanandevo ny firenena TSY MIHODI-POTSY izay voarakitry ny hoe "CODE DE L’INDIGÉNAT". Ampy dia ampy tamin’ny Malagasy sy nampandroso azy fatratra ary haingana dia haingana ny "sivilizasiôna" nampidirin’ny MISIONA KRISTIANINA avy any Angletera teto, ny L.M.S. sy ny F.F.M.A. voalohany indrindra, ka nialonan’ ny Frantsay izay nibodo tsikelikely an’i Madagasikara mandra-panafihiny azy niantomboka tamin’ny 1881 ka nifarana tamin’ny Lalàna jadona nandika ny lalàna iraisam-pirenena tamin’ny 6 Aôgositra 1896 nanambara an’i Madagasikara sy ny Nosy miankina aminy ho zanatany frantsay...

      « Ny MISIONA no nampandroso ny Fanjakana malagasy FA TSY NY FANJAKANA ANGILISY velively izay nitahitahy an’i Frantsa foana ny amin’i Madagasikara, ary ny fikatsahan’ny mpanjakan’Imerina ny haha-ambany fanapahana tokana an’i Madagasikara dia efa nanomboka tamin’ilay teny malazan’Andrianampoinimerina hoe : "Ny riaka no valam-parihiko" ka notontosain-dRadama 1 tamin’ny ankapobeny. Tsy laitry ny vavonin’i Frantsa mihitsy no nitondran-dRadama 1 sy ny mpandimby azy ny anaram-boninahitra hoe « MPANJAKAN’I MADAGASIKARA » !
      [« . lysnorine 9 mars 2017 à 09:18
      @ Boris BEKAMISY (#4810) répond à Babah, ao amin’ny « Cyclone EnawoTrois morts et 468 personnes déplacées », mercredi 8 mars 2017, https://www.madagascar-tribune.com/Trois-morts-et-468-personnes,22898.html#comment334361]

      Koa tsy marina velively ara-tantara na mari-pototra ilay filazan’i Isandra hoe « apporter la civilisation aux Malagasy » no « mission »-’ireo tonga nanafika an’i Madagasikara sy nanjanaka ny Malagasy.

  • 2 juillet à 10:04 | vatomena (#8391)

    Lysnorine ne sait donc pas que les victimes d’Oradour étaient de humbles paysans qui n’avaient jamais agressé ,blessé ou tué un soldat allemand de l’occupation ...... Tandis qu’en 1947 ce sont des hordes sauvages qui ont surpris dans la nuit des petits colons pour les sagayer ,les massacrer ,les découper ,les jeter aux caimans . Ceci n’était pas un acte de guerre mais de pure sauvagerie .Les rebelles auront tué finalement plus de malgaches frères que d’odieux colons . Les forces de l’ordre auront stoppé ce qui resemblait déjà à un précoce Ruwanda.

    • 2 juillet à 10:16 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Lysnorine a -t-il pu faire le compte des milliers de vies malgaches sauvées par la médecine pastorienne appliquée GRATUITEMENT à la population par l’AMI-,par la lutte contre le paludisme et la démoustication.C’est bien dans les années 1920 que la variole fut définitivement éradiquée à Madagascar,totalement éradiquée pour la première fois dans le monde . N’est ce pas Galliéni qui a crée une véritable académie de médecine à Madagascar .Est ce donc que le Madagascar indépendant fera renaitre l’AMI . Aujourd’hui nos hopitaux sont des mouroirs . Il faut revoir votre histoire Lysnorine

  • 2 juillet à 10:22 | vatomena (#8391)

    Lysnorine- Est ce que les malgaches mangent plus de viande qu’avant ?La réponse sera significative

    • 2 juillet à 10:26 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Lysnorine - Maurice qui est devenu le phare de l’océan indien n’est pas habité par des africains ou des malgaches ,le savez vous Là bas la mentalité est quelque peu différente

    • 2 juillet à 11:36 | Tsisdinika (#3548) répond à vatomena

      Cher monsieur,

      Comme exposé dans ces articles relayés par lysnorine, les colons que vous êtes n’aviez "pris soin" (les guillements sont de rigueur) des Malagasy que dans un but tout à fait interessé. C’est comme un fermier qui prend soin de son bétail : il le nourrit ("plus de viande"), le soigne ("médicine coloniale Pasteur") mais il n’en fait pas son ami, ne l’invite pas à sa table, ne lui paie pas des vacances, ne le couche pas dans son testament...Par contre, il le veut en bonne santé pour labourer son champ, traire son lait, tirer sa charette, pour finalement le mettre dans sa marmite !

      Pareil pour les "infrastructures". C’est pour évacuer les produits de la ferme issus des durs labeurs du bétail qu’elles ont été mises en place. Le comble c’est que c’est à la sueur du bétail lui-même que ces infrastructures sont construites.

      Cette image vous parle-t-il suffisamment ou vous faut-il un dessin pour mieux comprendre ce que c’est que la colonisation ?

  • 2 juillet à 11:51 | vatomena (#8391)

    Cher monsieur

    Vos remarques arrivent trop tard .Vous n’étiez pas là ,hélas ,pour dire aux colonisés :refusez la médication des blancs . Vous n’avez pas besoin de routes ,d’hopitaux ,d’éducation,d’eau potable . Nos ancetres vivaient tres heureux sans leurs diableries. Heureusement ,dans de nombreuses régions du pays ,nous sommes revenus à cet état pré colonial . Authenticité !

    • 2 juillet à 14:32 | Tsisdinika (#3548) répond à vatomena

      Cher monsieur,

      Je constate que, comme à l’accoutumée, vous êtes à côté de la plaque. La médication, l’écriture et son corollaire, la scolarisation, et tous ces "trucs" de blancs comme vous dites, tout cela existait déjà avant la colonisation. Eh oui, il y avait des blancs missionnaires chrétiens qui faisaient ce travail sans forcément sentir le besoin que pour y arriver, il faudrait absolument asservir les "naturels" pour le propre bien de ces derniers. L’ état pré-colonial n’avait rien de ce cloaque médiéval que vous vous évertuez à nous présenter, simplement parce que vous êtes le seul survivant et témoin de cette époque (interdit de rire). La vérité c’est que la France avait des vues sur ce pays et ses potentialités agricoles et minières, d’où la signature de la Charte Lambert avec le futur Radama nanjaka tapany en 1855, que ce dernier sera obligé de renier en 1862, au grand désarroi de cette France qui s’en est servi pour justifier leur multiple aggressions, jusqu’au dénouement final de 1895.

      Dans votre logique, la solution c’est la recolonisation, avouez-le. À mon avis, vous risquez d’attendre longtemps avant que cette bonne nouvelle soit diffusée sur votre poste radio TSF.

  • 2 juillet à 13:48 | vatomena (#8391)

    Cher monsieur---
    Votre parole est d’or . Elle me fait souvenir de la parole de ce petit gars des 67 hectares ; Il me disait déjà si Ravalomanana entretient la route coloniale c’est pour faire mieux rouler les camions Tiko .Il est effectif que c’était une réflexion de grande profondeur .
    A Madagascar la bienfaitrice AMI a disparu par contre il a été fondé en France l’AME,l’assistance médicale d’état à l’intention des immigrés ClANDESTINS qui peuvent se faire soigner gratuitement et hospitaliser durant des mois. COUT ? Un milliard d’euros par an ! Qui fait mieux envers les peuples décoloinsés ?

    • 2 juillet à 15:41 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Cher monsieur
      Vous me surprenez beaucoup .J’avais cru qu’avant Gallieni 60% de la population d’Antananarivo vivait dans la condition d’esclave (Andeva tsy raza).
      Les émissaires anglais James Hastie et Farquart avaient eu le plus grand mal à persuader le grand Radama que la fin de la traite des esclaves pourrait etre bénéfique à la monarchie. ’’ Permettez moi de vous rappeler les avantages que vous retirerez avec l’abolition de la traie négrière ;Ce trafic aboutit à dépeupler vos territoires et l’ile entière alors que s’ils étaient employés à la culture de la soie et du coton ou dans les autres domaines agricoles ,ces memes hommes qu’aujourd’hui vous vendez auraient pu vous procurer un accroissement progressif et durable de ces richesses au moyen desquels vous obtiendriez de nous ce qui vous est le plus utile et le plus nécessaire ’’-’’Mais Hastie se rendit compte rapidement que toute l’aristocratie merina ,bénéficiaire de la traite ,s’opposait à toute idée d’abolition ;
      Les memes esclaves ainsi vendus à l’exportation feront la fortune des plantations de cannes à la Réunion et à Maurice

  • 2 juillet à 15:16 | olivier2 (#9829)

    @ Très (très très) cher Tsidinika

    (interdit de rire)

    OUI, la France avait des vues sur les "potentialités" de ce pays..

    C’est une évidence..

    OUI, la France a construit ( fait construire) des infrastructures pour son INTERET..

    EVIDEMMENT - ALLELUIA

    Même le VATICAN ne fait rien gratuitement..c’est dire !

    Mais ...
    Désolé..il y a ENCORE un "mais"..

    Ce que vatomena et bien d’autres constatent : c’est le délabrement de ces infrastructures dont "vous" avez hérité..

    Pourquoi " TOUT IL EST CASSÉ" ?

    Après avoir lu votre ami Lysnorine, je constate (sans aucune surprise...) qu’il laisse entendre que même la malgachisation a été menée par des suppots de la francafric..

    Si vous voulez un tant soit peu vous démarquer par votre hauteur de vue...ayez au moins l’honnêteté de dénoncer la malhonnêteté de vos amis..

    Meuh

    • 2 juillet à 15:53 | vatomena (#8391) répond à olivier2

      Cher monsieur

      Je crois savoir qu’en 1895 les futurs colons français ignoraient l’immense richesse minière de la grande ile rouge Le pays était occupé par deux ou trois millions d’habitants ignorant l’étendue de leurs terres et tout de la géologie . Il appartiendra à l’armée coloniale de dresser la carte du pays et à d’autres de faire des recherches géologiques . Les cultures de rente qui font aujourd’hui la richesse de Madagascar n’avaient pas encore été introduite par les colons de la Réunion : la vanille ,le girofle ,le cacao

    • 2 juillet à 17:19 | Tsisdinika (#3548) répond à olivier2

      Vatoumène,

      Les colons ignoraient le potentiel certes mais comme vous dites, ils savaient que l’administration coloniale et l’armée en particulier allait s’occuper de tout ce qui est levé topographique pour les cartes d’état-major, etc. Toute entreprise coordonnée de colonisation se fait par étape : d’abord la conquête militaire, puis l’occupation, ensuite le settlement. Aucun colon qui a toute sa tête ne viendrait s’installer dans un territoire non pacifié et non balisé. Le b.a.ba du parfait petit colon quoi.

      Enfin, pour le potentiel minier, et surtout aurifère, il y avait déjà des gens occupés à l’orpaillage depuis le temps des vazimba...il suffisait de remonter jusqu’à la source en spoliant ce qui a à spolier au passagw.

    • 2 juillet à 17:32 | Tsisdinika (#3548) répond à olivier2

      Olivier, très cher,

      Citez-nous quelques infrastructures coloniales (celles qui n’ont pas été du tout entretenues par les indigènes affranchis) que nous continuons à utiliser à ce jour sans avoir été modernisé du tout au tout. Tenez, pour vous aider dans votre inventaire : les chemins de fer (les voies et les rails ont été changés plusieurs fois depuis la fin de la colo parce que s’il fallait voyager sur des rails et traverses datant de galliéni...). Les ponts...même Kamory a déjà été remplacé. Les routes, dimensionnées pour des Panhard mais modernisées depuis...le barrage hydro d’Andekaleka...ah non, ça c’était plus tard. Non, franchement, je ne vois pas à quelles infrastructures coloniales vous faites référence.

  • 2 juillet à 15:59 | vatomena (#8391)

    Cher monsieur---
    Je serais tres étonné s’il se trouvait un preneur pour recoloniser Madagascar . Se mettre sur le dos 22 millions d’habitants ,bientot 40, à entretenir ,cela fait réfléchir . Il vaut mieux compter sur nous memes ; Nous avons maintenant un Rajaoelina ,n’est ce pas !.

    • 2 juillet à 16:59 | Tsisdinika (#3548) répond à vatomena

      Ben voilà, vous avez tout compris...personne ne viendra coloniser les Malagasy, à part les Malagasy eux-mêmes, avec un passeport français bien sûr...et souvent des racines euh ayurvédiques (comprenne qui pourra) !

  • 2 juillet à 17:20 | vatomena (#8391)

    Qui vivra verra !—un autre Galiénni ,un autre Kagame ,un autre Rakoto ?

  • 2 juillet à 17:27 | vatomena (#8391)

    Qui spolie aujourd’hui ,Tsidinika ? Qui cache ses milliards à Dubai ou à Maurice . Le colon,lui, n’a jamais disposé de milliards

  • 2 juillet à 18:20 | olivier2 (#9829)

    @ Très (très très très très) cher Tsidinika

    Votre réponse teintée d’ignorance OU de connerie nationaliste ( l’un étant associé à l’autre) ne fait que me conforter dans l’idée que j’ai, et qui tend à me rendre parfois acerbe à l’encontre de gens de votre acabit..

    Quelle injustice pour les autres !

    OUI !

    Non content de feindre l’existence d’infrastructures coloniale léguées..et détruites par vos pairs..

    Vous éludez...COMME D’HAB..les questions qui fâchent...et qui vous ont été posées..

    donc :
    1- POURQUOI TOUT IL EST CASSé ?
    2- votre ami lysnorine a t il raison de dire que la magachisation est le fruit de la politque francaficaine de Ratsiraka ?

    2 questions..çépacompliké ...

    2 réponses ? ou c’est c’est FADY ?

     :)

  • 2 juillet à 19:07 | lysnorine (#9752)

    @Tsisdinika 2 juillet à 11:36 | Tsisdinika répond à vatomena
    « les colons que vous êtes n’aviez "pris soin" (les guillements sont de rigueur) des Malagasy que dans un but tout à fait interessé.

    Momba ny fitsimbinana ny FAHASALAMAN’ny mponina araka ny efa nampahatsiahivinay dia :

    « TSY NISY HO NILAN’ ny FANJAKANA MALAGASY raha tany ka mbola TAFAJANONA HO MAHALEO TENA an’i Galliéni sy ny mpanjanan-tany Frantsay ny amin’ny fampandrosoana ny FITSABOANA... »

    Rehefa nalain’i Galliéni AN-KERINY ny hôpitalin’i Soavinandriana hitsaboana ny Vazaha dia noroahina ny Malagasy notsaboina teny dia naorina i Befelatanana hametrahana azy ireo. Ny nantsoina hoe A.M.I. (Assistance Médicale Indigène) dia HETRA manokana ALOAN’ny hany « Indigènes » no nampandehanana azy : BE ny vola ampidirin’io hetra io SAINGY be ambiny foana satria TSY TENA NAMPISAINA DAHOLO tamin’ny fitsaboana ny « Indigènes ».

    NAETRIN’i Galliéni ny Sekoly fanomanana ho dokotera NISY TEO ALOHA. Tany am-piandohany dia mody nilaza izy fa hampitoviana amin’ny « faculté de médecine » any Frantsa. Dia nanefa dokotera malagasy vitsivitsy handranto fianarana tany izy. Ho very fihinana ny dokotera Frantsay hihonina eto Madagasikara raha ekena hitovy amin’ ny diplaomany ny an’ny dokotera Malagasy, koa naetriny. Manarak’izay taorian’ny NANENDRIKENDREHANA ny V.V.S. ho SAIKA NIKOMY dia vao MAINKA NAETRY ihany, ka NAHENA HERIN-TAONA ny taom-pianarany, - EFA taona fa tsy DIMY taona intsony satria ny mpianatra ho dokotera Malagasy no nanorina sy nanentana azy io. Ny tena nokendreny dia ny hanovana ilay École de Médecine ho École d’Infirmiers. Nampidinina torak’izany koa ny fampianaran-kafa ny « Indigènes ».

    Mba tsy handraisan’ny tompon-tany Malagasy ambokony ny heto-bava sy habobo fivovozan’ ny zaza navelan’ny mpanjanan-tany Frantsay mbola mitsabaka amin’ny raharahany, dia indro averinay eto ny andalana sasantsany ao anatin’ ilay hoe :

    « 3° momba ny FITSABOANA sy ny HÔPITALY faha-Fanjakana Malagasy » voalaza etsy aloha,
    (lysnorine 1er mars 2017 à 10:26 & 10:40 répond à lysnorine) ;-« Befandriana Nord
    Polémique, indignation, colère et demande de compte », lundi 27 février 2017, https://www.madagascar-tribune.com/Les-Barea-s-offrent-les-8e-de-finale-de-la-CAN-2019.html

    - lysnorine 1er mars 2017 à 10:26
    « Ahariharin’izao fampahatsiahivana fohifohy ny tantara izao tsara fa tsy nisy ho nilan’ny Fanjakana malagasy raha tany ka mbola tafajanona ho mahaleotena ihany izy an’i Galliéni sy ny mpanjanan-tany Frantsay ny amin’ny fampandrosoana ny fitsaboana ny vahoaka malagasy.

    « Ohatra : Ny hôpitalin’ny miaramila etsy SOAVINANDRIANA (Hôpital Girard et Robic na Hôpital Colonial taloha, izay nalain’i Galliéni an-keriny) dia efa faha Fanjakana malagasy no niforona ary ny misiona F.F.M.A no nanangana azy tamin’ny tany nomen-dRanavalona faha-2. TSY I GALLIÉNI NA NY FANJAKANA KÔLÔNIALY MIHITSY NO NANORINA AN’ IZY IO !

    « “ From 1880 onwards Friends took over much of the medical work that had been started by the LMS and William Johnson designed a big mission hospital in the capital on land GIVEN BY THE MALAGASY QUEEN . That building is still in use today. OTHER FRIENDS STARTED SMALL HOSPITALS and MEDICAL CENTRES IN COUNTRY DISTRICTS.”
    http://www.quakersintheworld.org/quakers-in-action/306

    « Toy izao no fiandohana sy fandroson’ny Fitsaboana faha-Fanjakana Malagasy :
    « 14 Janvier (1864). Nalatsa-dRainivoninahitriniony premier ministre androany alakamisy ny vato-fehizoron’ny HOPITALY voalohany teto Madagaskara. Tao atsinanan’ANALAKELY no niorenany. Mr CAMERON no architecte.[...]. Izao no tenin’i Dr DAVIDSON milaza izany : [...] Efa BETSAKA sahady ny FANDIDIANA LEHIBE nataoko. Tamin’ny volana lasa aho dia nanapaka sandrin’olona, nefa labosy no jiro ary borozano efa dahy no nanampy ahy [...]

    « MANDIKA ny Materia Medica ho teny malagasy aho, ka efa be no vita, sady manoratra PHYSIOLOGIE koa, dia hanao ny Aretina sy ny Fanasitranana fohifohy hatao boky tokana. Io no BOKY MEDIKALY voalohany amin’ny TENY MALAGASY. » (Rabary, Daty Malaza, Boky faha-2).

    « Tamin’ny talata 25 juillet 1865 no nitokanana io hopitaly io ary Dr Davidson no direktorany. Hoy ny rapaoron’ny Dr Davidson : Ny isan’ny olona nahazo fanafody tamy ny telo volana lasa, tokony ho 5,000. Ary ny 950 amin’ireo marary vaovao. [...] . Ary ny isan’ny marary napetraka notsaboina teo amin’ny haosipitaly, 47... »

    « 24 Janvier (1870) (b). Androany Alatsinainy hariva koa no nandraisana ny mpianatra vaovao izay nilatsaka tao amin’ny ÉCOLE DE MÉDECINE tao ANALAKELY, izay nampianarin’i Dr Davidson.

    « 15 Jona (1875) : Androany Talata no nanadinana ny MPAMPIVELONA Malagasy VITA FIANARANA VOALOHANY teto Madagaskara. Ny mpampianatra azy dia Dr Davidson sy Dr Borchgrevink, ary tao amin’ny Hopitaly Analakely no nianarany.
    Niisa 16 izy ireo...
    (Hofaranana)

    • 2 juillet à 19:26 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @Tsisdinika 2 juillet à 11:36
      Tsy nisy nilan’ny Malagasy an’i Galliéni sy ny mpanjanan-tany Frantsay momba ny fitsaboana azy raha tany ka mbola nahaleo tena ihany ny Fanjakany.
      (Tohiny sady farany)

      - lysnorine 1er mars 2017 à 10:40

      « 9 Juillet (1875). Niantomboka androany Zoma ny fizahà marary tao AVARADROVA. nampanaovin’ny Mpanjaka (Ranavalona faha-2). Ny fizahana dia TSY NANDOAVAM-BOLA, ary ny FANAFODY TSY NOVIDINA. Dr Randrianangaly, rain’i Dr Andrianaly, no Direktora. [2019, 07-02 : ampitahao amin’ny AMI taty aoriana sy...ny ANKEHITRINY !]

      « 3 Août (1875). Androany Talata no nandatsahana ny vato fehizoron’ny Hopitalim-BEHIVAVY sy ANKIZY MADINIKA tao Ankorahotra, S.P.G. [Anglikanina].

      « 6 Août (1875). Androany Zoma dia namoaka kabary RANAVALONA II ny amin’ny hakana Dokotera Vazaha hitsabo amin’ny HOPITALIM-PANJAKANA izay haoriny [...].

      « Izao no tenin’ny Mpanjaka nentiin-dRavoninahitriniarivo 15 vtra ; Off.D.P. sy ny namany tao Andohalo [...]

      « “Raha nihevitra Aho ry Ambanilanitra, dia nataoko fa mety raha mba manana Dokotera isika, ho entiko hanasoa ahy sy hianareo Ambanilanitra. [...]

      « “TSY AVELAKO TSY HAHAZOANA DOKOTERA HIANAREO raha azom-bola koa izay hahasoa anareo ; fa tsy andalako vola aman-karena izany, fa izaho Ranavalomanjaka no ray aman-dreninareo Ambanilanitra [...]. Ary ny hangalako izany Dokotera izany, ry Ambanilanitra, na ny efa nalaiko, na ny mbola halaiko, dia tsy hitsabo ahy hiany, fa HITSABO ANAREO KOA ry Ambanilanitra, na ny manan-karena na ny mahantra, sy hitsabo ny vady sy ny zanakareo mbamy ny MPANOMPONAREO. [...]

      « “Na dia ny FANAFODY izay nataoko hitazaina ny tenako aza, raha sendra misy mifanitsy amin’ny aretinareo, dia manome aho, ry Ambanilanitra, fa samy aina vonjena hiany. [...]”

      « Rehefa tonga teto Dr RAJAONAH, tamin’ny Sabotsy, 22 Juillet 1882, dia izy no notendren’ny Mpanjaka [Ranavalona II] ho lehiben’ny Hopitaly hisolo an’i Dr Mackie izay nody, sady ho mpitsabo azy. Tsy ny fitsaboana ihany anefa no iadidian’i Dr Rajaonah, fa ny FAMPIANARANA ny étudiants en médecine koa. »

      « Tamin’ny Février 1881 no nanomboka ny ÉCOLE DE MÉDECINE tao Analakely. Ny Physique, Chimie, Sciences naturelles no niantombohany, dia ny Physiologie sy ny Anatomie. [...] Tamin’ny teny anglais no nanaovan’i Dr Fox ny fampianarany, fa tsy mbola nahay teny malagasy izy, ary nadika koa ny teniny raha nizaha marary izy. [Rabary, 30 Décembre 1880]

      « 8 Janvier 1891. Niorina androany Alakamisy tao an-tranon’i Dr Ralarosy ao Tsimbazaza ny M.M.M. (Medikaly Misiona Malagasy), FIKAMBANAN’NY DOKOTERA MALAGASY hifanasoa sy hikarakara ny fandefasana Dokotera HITSABO ANY IVELANY [Ivelan’Imerina] hitsabo any ivelany. Izany no fikambanan’ny Dokotera malagasy voalohany.

      « 25 Juin 1891. Natao veloma androany Alakamisy ny Hopitaly Analakely, izay niorina voalohany indrindra teto Madagasikara, fa hifindra eny SOAVINANDRIANA. 26 taona no naharetany. [...] Nitombo betsaka ny isan’ny marary, sady maro koa ny tonga ny avy any ivelany, HATRANY ANTSIHANAKA sy BETSILEO , ka tsy omby intsony ny hopitaly. Noho izany, noheverin’ny L.M.S., fa ilaina ny hananana hopitaly lehibe sy ari-fomba, ka nanorina tetsy Isoavinandriana izy... ».

      « Ny FANETRENA ny Sekoly Fampianarana ny Malagasy ho dokotera no pôlitikan’i Galliéni fa tsy ny hampisondrotra azy araka ny mody nampanantenainy tamin’ny kabariny... »

      PS. Fanampy ny tetsy aloha :
      « Tao amin’ny Teny Soa, Juin 1879, rehefa niasa 5 taona latsaka kely ny Hopitaly (25 Juillet, 1865-Avril, 1870), dia izao indray no rapaoro nataon’i Dr Ravidson :

      « “Tamin’ny voalohany, ka mandrak’ankehitriny, dia nisy olona 68,000 notsaboina ; [...] Hatramy ny voalohany no ho mankaty, ny marary efa nitombo isan-taona, ary TSY ETO ANTANANARIVO HIANY, fa MARO koa ny avy any ivelany sy ny BETSILEO mbamy ny SIHANAKA. Ary hatramy ny voalohany no ho mankaty, ny marary efa nahazo FANAFODY avokoa, na olona mahantra, na olona manankarena, na borozano, na miaramila, na Katolika, na Protestanta, na mpivavaka na tsia. [...]” »

      (« Ny Daty Malaza » nosoratan’ny pasitera RABARY no nanatsoahana ireo andalan-tsoratra rehetra momba ny tantara).

  • 2 juillet à 19:19 | vatomena (#8391)

    Pauvre Colon ,Pauvre misère

    Le temps béni des Colonies a t il existé vraiment ?-Sans doute pour quelques fonctionnaires et militaires qui bénéficiaient dune solde améliorée mais étaient souvent condamnés à vivre pour trois ans dans des pays brulés par le soleil où pas un seul SDF parisien n’accepterai de vivre. Certainement pour quelque sociétés minières ou agro industrielles mais capitalistes et apatrides .
    Quant au Colon-d’où serait venu tout le mal- il exploitait le plus souvent une terre ingrate.Il vivait dans la peur du cyclone,du criquet, de l’inondation.Il subissait les contraintes d’une administration tatillonne et incompréhensive.Tenaillé par les fièvres,il vivait dans l’isolement, loin des écoles ,des hopitaux ,de la lumière ,de l’eau courante ;Il craignait perpétuellement l’agression ou l’empoisonnement si ses cultures venaient à réussir . A la fin les variations de la bourse des produits tropicaux achevaient de le ruiner .En général ,il était moins à envier que le céréalier de la Beauce ou l’éleveur du Morvan .
    Mais ce qui est bien réel aujourd’hui c’est le temps béni de la décolonisation ,de l’Indépendance acquise . Le Colon est parti .Il a libéré la terre . Les coups d’état succèdent aux coups d’état . Les ethnies s’affrontent et le sang coule.Les pandémies se réveillent .Chaque année la famine revient .
    Les infrastructures sont naufragées ; Il faut mendier aupres des bailleurs de fonds pour survivre .On est contraint à l’exode .On se bat ,on se noie pour atteindre les rivages de l’Europe .

    " Il faudra un jour que le décolonisateur rende des comptes"" disait un vieil africain .Et il ajoutait : ’’Les romains sont restés 5 siècles en France avant de faire des tribus une nation civilisée ;’’-"Vous etes restés chez nous 70 ans puis vous nous avez abandonnés à des tyrans ou des dictateurs assoiffés. la mission n’était pas achevée .’’

    • 2 juillet à 20:18 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      de la Réunion ’

      ’’’’’’ Au Barachois ,la diaspora malgache vient de célébrer la fete de l’Indépendance .C’est dans une joie tres communicative qu’ils ont fété la fin du temps maudit des colonies et la gloire de leur indépendance .
      ’’Plus jamais ,avait on dit , Madagascar serait la poule aux oeufs d’or du colonisateur .. En un tournemain banques et entreprises françaises furent nationalisées .Gros et petits colons rendirent les terres .Les colons de la Sakay furent priés d’abandonner porcheries, terres cultivées ,récoltes et matériels .priés d’aller voir si en Guyane la terre était meilleure .
      Une fois ce nettoyage achevé,les Malgaches se mirent à se gouvernner .Tous les bailleurs de fonds internationaux-y compris la France- présidèrent alors à l’essor de la nouvelle république. Mais, Oh rage,Oh désespoir, la poule aux oeufs d’or,soudain ,cessa de pondre .
      Le riz vint à manquer : routes et chemins devinrent impraticables. Les malades pauvres ne furent plus soignés .Des écoles fermèrent .Toutes les villes prirent les couleurs de la rouille. Et , les bandits de grand chemin se mirent à terroriser les villes et les campagnes .Et ,aujourd’hui, les lumières de la ville s’éteignent pour de longues nuits noires .
      Alors de nombreux malgaches ,bien avisés,se souvinrent que la France était tres secourable et la Réunion aussi. Meurtris ,appauvris, souvent désespérés, ils se sont invités chez nous ,à la Réunion .La ’malgachine ’devint un personnage familier de nos villes .C’est notre honneur d’avoir bien accueilli ces voisins étrangers .Tant mieux s’ils sont heureux chez nous .Ils ont retrouvé l’eau courante ,la lumière jour et nuit ,de bonnes écoles et meme du travail . Nous partageons avec eux,équitablement ,toutes les allocations. Parfois meme,nous accédons à leur demande et nous leur accordons la citoyenneté . Merci à toi ,petit créole !........ Un jour Madagascar te le rendra...peut etre’’’’’’’

  • 2 juillet à 20:19 | vatomena (#8391)

    Pauvre Colon ,Pauvre misère

    Le temps béni des Colonies a t il existé vraiment ?-Sans doute pour quelques fonctionnaires et militaires qui bénéficiaient dune solde améliorée mais étaient souvent condamnés à vivre pour trois ans dans des pays brulés par le soleil où pas un seul SDF parisien n’accepterai de vivre. Certainement pour quelque sociétés minières ou agro industrielles mais capitalistes et apatrides .
    Quant au Colon-d’où serait venu tout le mal- il exploitait le plus souvent une terre ingrate.Il vivait dans la peur du cyclone,du criquet, de l’inondation.Il subissait les contraintes d’une administration tatillonne et incompréhensive.Tenaillé par les fièvres,il vivait dans l’isolement, loin des écoles ,des hopitaux ,de la lumière ,de l’eau courante ;Il craignait perpétuellement l’agression ou l’empoisonnement si ses cultures venaient à réussir . A la fin les variations de la bourse des produits tropicaux achevaient de le ruiner .En général ,il était moins à envier que le céréalier de la Beauce ou l’éleveur du Morvan .
    Mais ce qui est bien réel aujourd’hui c’est le temps béni de la décolonisation ,de l’Indépendance acquise . Le Colon est parti .Il a libéré la terre . Les coups d’état succèdent aux coups d’état . Les ethnies s’affrontent et le sang coule.Les pandémies se réveillent .Chaque année la famine revient .
    Les infrastructures sont naufragées ; Il faut mendier aupres des bailleurs de fonds pour survivre .On est contraint à l’exode .On se bat ,on se noie pour atteindre les rivages de l’Europe .

    " Il faudra un jour que le décolonisateur rende des comptes"" disait un vieil africain .Et il ajoutait : ’’Les romains sont restés 5 siècles en France avant de faire des tribus une nation civilisée ;’’-"Vous etes restés chez nous 70 ans puis vous nous avez abandonnés à des tyrans ou des dictateurs assoiffés. la mission n’était pas achevée .’’

    • 3 juillet à 17:41 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      l’Afrique a couté à la France 70 milliards de francs OR _ Ce n’est pas moi qui le dit mais des africanistes
      En s’occupant de colonies la France aura pris du retard sur l’Allemagne en puissance industrielle.
      Voir à : https://www.youtube.com/watch?v=OUMgL_kI2G4

  • 6 juillet à 18:59 | kartell (#8302)

    Madagascar qualifié pour les quarts d’office ?....
    C’est en tous cas ce que certains médias footeux sous-entendent !
    https://www.linfo.re/sports/football/can-2019-polemique-autour-du-match-entre-madagascar-et-le-congo

    Avec un zèle journalistique pour la Gazette !....
    ... de son côté, afrik-foot a repéré que le quotidien malgache La Gazette de la Grande Île a également partagé l’information mais cette fois-ci en se basant sur le média égyptien ’Alh Sports le Caire’ … un média qui n’existe pas ! .....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS