Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 octobre 2020
Antananarivo | 23h27
 

Sport

Football • 7e Jeux des îles

Les Barea encore loin de l’Or !

vendredi 20 juillet 2007 | Rata

La prestation des Barea hier au premier test international a renforcé le doute des spectacteurs quant à leur capacité réelle de s’illustrer aux 7e jeux des îles. A l’issue de la rencontre contre la sélection de l’île Mayotte qui s’est soldée sur un nul plus que frustrant de 2 buts, il s’avère clair comme l’eau de roche que l’équipe malgache risque de rater la première place à domicile. Même la médaille de bronze annoncée quelque part pourrait également échapper à la bande du trio « M », Malabary, Mika, Masondahy.

« Faille sur le plan défensif »

Hier au stade de Mahamasina les Barea peinaient à prendre le dessus sur une modeste formation mahoraise. Pire, c’est cette dernière, par l’entremise d’Antoissi, qui a mené à la marque à la 38e minute de la partie. Après avoir déjoué la vigilance de Mamy Gervais, l’attaquant Mahorais plaçait un tir puissant à bout portant pour signer le 1er but de la rencontre. Trois minutes plus tôt, la barre tranversale de Bruno Rajaozara le sauva d’une frappe des 35 m effectuée par Ancoub. Et malgré les tentatives de la sélection hôte, l’équipe visiteuse a pu conserver son avantage jusqu’à la pause. Bilan de la première phase ? « Une faille sur le plan défensif et la finition qui laisse à désirer » répond Mick Andrianasy. Néanmoins, selon le technicien, « il y a une nette amélioration au niveau de la vitesse de jeu ». Par ailleurs, les observateurs constatent que durant les 45 premières minutes, les malgaches procédaient souvent par de longues balles facilement captées par les grands défenseurs adverses. En sus, à chaque débordement de Voavy Paulin ou de Christian, le dernier appelé, les attaquants des Barea se ruaient tous trop près du but sans penser sur une éventuelle passe en retrait. Un système en vogue sous d’autres cieux mais que les malgaches n’arrivent pas à maîtriser.

Voavy Paulin sonne la charge

Ce n’est qu’à la reprise que suite à une énième chevauchée de Voavy Paulin, Claudio parvient à se démarquer au premier poteau pour marquer le but égalisateur. Un bref regain de vivacité et Mario, entré à la place de Christian, corsa l’addition sur un but digne d’un vrai attaquant, contrôle orienté suivi d’un tir instantané. Passé ce moment d’euphorie, les Barea versent de nouveau dans l’à-peu-près, notamment au niveau de la ligne défensive et le second but mahorais vint tout seul à six minutes de la fin.

Un résulat qui est loin de satisfaire l’attente des spectateurs qui, pour une fois, semblent avoir raison en incrimant quelques joueurs dont le capitaine d’équipe, Jimmy. Sa titularisation ne fait plus l’unanimité au sein des observateurs qui estiment que le rappel du vieux briscard de l’Uscafoot, Mamisoa, s’avère incontournable pour sécuriser, avec les Pascal, Mamy Gervais et consorts, la cage de Rajaozara Bruno.

La balle est dans le camp du staff technique et du comité exécutif de la fédération nationale. Prochain test international contre la l’équipe nationale de la R.D.Congo, le 29 juillet toujoursà Mahamasina.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS