Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 28 octobre 2021
Antananarivo | 14h31
 

Santé

Lutte contre la Covid-19

Le port de masque reste obligatoire à Madagascar

lundi 12 juillet | Mandimbisoa R.

L’état d’urgence sanitaire reste encore d’actualité à Madagascar. Ce pour une durée de 15 jours. C’est ce que le Premier ministre, Christian Ntsay a déclaré lors de son intervention télévisée dimanche. Certaines mesures sanitaires vont alors accompagner ces dispositions pour poursuivre la lutte contre la propagation de l’épidémie de Covid-19 dans le pays et notamment le risque du variant Delta qui commence à se répandre partout dans le monde.

Le Premier ministre a notamment insisté sur le port de masque qui reste encore obligatoire sur l’ensemble du territoire. Le non-respect de cette disposition est passible d’une sanction consistant en des travaux d’intérêt général. Ainsi, les forces de l’ordre vont se mobiliser à nouveau pour faire respecter cette mesure qui existait avant, mais dont l’application n’a pas duré.

Le maintien du couvre-feu figure parmi les mesures annoncées par le chef du gouvernement. Il s’étale de minuit à 4h du matin. L’interdiction de regroupement de plus de 400 personnes reste également en vigueur, notamment pour les districts d’Antananarivo-Renivohitra, Antananarivo Avaradrano, Antananarivo Atsimondrano, Ambohidratrimo, Fianarantsoa I et Antsirabe I. Dans ces districts, la circulation du virus est encore inquiétante.

Le cadavre des personnes décédées des suites de Covid-19 ne devrait pas sortir ou entrer d’une région à une autre et l’enterrement devrait encore se faire le jour même du décès et dans le strict respect du nombre maximum d’assistance à 10 personnes. Pareil pour les cérémonies de retournement des morts qui restent encore interdites sur le territoire national, déclare Christian Ntsay.

Les boîtes de nuit restent encore fermées dans les districts concernés par l’interdiction de regroupement de plus de 400 personnes. L’organisation des spectacles sont également interdits dans ces districts. Dans les autres districts, la tenue des événements culturels de ce genre devrait pourtant se faire dans le respect des distanciations sociales et des autres mesures sanitaires comme le port de masque obligatoire.

Conformément aux dispositions prises en conseil des ministres, l’espace aérien malgache reste encore fermé aux vols transportant des étrangers. Les autorités malgaches évoquent notamment d’une mesure de protection de la population et du pays, dans son ensemble, contre la propagation du variant Delta qui touche désormais l’Europe en ce moment.

84 commentaires

Vos commentaires

  • 12 juillet à 09:48 | arsonist (#10169)

    Des millions de masques tomberont du ciel pour les Madagougouesques !
    Il suffit de croire à la com’ des foza !

  • 12 juillet à 09:59 | ANTICASTE (#10704)

    Pour une fois le bande de prédateurs au pouvoir , va t-elle acheter des masques et les distribuer gratuitement ?
    j’en doute surtout qu’ensuite il faudrait payer les vaccins !
    T’est tombé sur la tete vazaha ,il ne feront jamais cela !
    Pourtant les virements d’argent en direction des paradis fiscaux se font tous les jours !
    Rien qu’avec cette argent volé on pourrait payer les masques et les vaccins !
    T’ a compris le foza ou faut que je te réexplique ?

    • 12 juillet à 10:25 | yakai (#11098) répond à ANTICASTE

      Mada s enfonce dans la misère et au niveau du gouvernement rien .... pour le covid ils savent que cela va perdurer mais on ne change pas pas une équipe qui perd , j ’espère fortement que chaque citoyen prend lui même ses précautions, car l’état ne lui sera d’aucun secours

    • 12 juillet à 20:07 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à ANTICASTE

      Ils comptent peut-être sur les invendus qui vont être distribués aux pays pauvres. En Europe, les masques ne se vendent plus car les gens se font vacciner...un paquet de 50 masques coûte moins de 2€ à présent !

  • 12 juillet à 10:18 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Au lieu de parler de la France ,ce qui je te signales ne change rien a la situation locale ,parles plutôt de la nécessité de changer de masques plusieurs fois par jour ,en cas d’utilisation intensives !
    J’en vois qui portent le masque ,le même ,depuis des semaines !
    Que compte faire le grand mamamouchi ,en sachant que la plupart des Malagasy n’ont pas les moyens d’en acheter ?
    Tu vois ducon ,pas besoin de parler de la France !

  • 12 juillet à 10:31 | Isandra (#7070)

    Coucou Vatomena !

    Je commence à comprendre pourquoi la représentante des chaines françaises a fait toutes ces mises en scène. "Anguilles sous roche". Ecoutons Latimer :

    "Le régime du Président Andry Rajoelina fait sonner le glas pour le Kere dans le Sud, grâce au projet en cours d’installation de pipeline depuis la rivière Efaho vers Ambovombe. Un projet auquel croit dur comme fer le légendaire Latimer Rangers, journaliste emblématique de la Radio nationale malagasy (RNM).

    Il s’est exprimé sur le phénomène du Kere qui frappe le Sud de Madagascar au cours d’une émission spéciale diffusée sur la chaîne nationale, vendredi dernier. Qui de mieux qu’un natif de l’Androy, et de surcroit journaliste chevronné pour parler du Kere ? Effectivement, le grand Latimer n’a pas déçu les téléspectateurs en crevant l’abcès sur plusieurs idées reçues et les réalités qui expliquent la sècheresse et la famine dans le Sud de l’île.

    « Dire que le Sud est dépourvu d’eau est complètement faux. En fait, le Kere est l’absence de nourriture à défaut de pluie. Les habitants n’ont pas pu faire de réserves pour s’alimenter correctement », explique – t – il. Depuis la période coloniale et pendant la 1ère République, la pluie tombe de manière tardive et irrégulière, c’est-à-dire vers le mois de décembre et janvier, dans cette partie. Ce journaliste vétéran réfute ainsi l’hypothèse selon laquelle la base du problème est essentiellement l’absence d’eau. Certains endroits disposent d’eau comme les rivières de Menarandra ou de Mandrare. En revanche, il existe des zones qui sont recouvertes de sable à l’instar d’Ambovombe (capitale de l’Androy) qui ne dispose pas de source d’eau. Les habitants sont ainsi contraints de creuser des puits pour avoir un peu d’eau.

    Séquelles de la colonisation

    Il pointe aussi du doigt les membres de l’armée coloniale française qui ont importé des insectes appelées cochenilles en France pour les ramener au pays et s’attaquer aux cultures de cactus, principale nourriture des Antandroy. Le fruit du cactus qui est un aliment complet pour les habitants du Sud et non un aliment par défaut comme veulent faire croire les médias internationaux. Selon lui, cela a été à l’origine du Kere.

    Durant le régime de feu Président Didier Ratsiraka, l’Etat avait mené une campagne de distribution d’eau par citerne. Pourtant, ce n’était pas la solution adéquate aux problèmes selon Latimer Rangers. Pour lui, le Sud avait besoin d’une solution durable. Il aurait déjà évoqué une solution qui consiste à amener l’eau depuis la rivière Efaho sur 90km vers Ambovombe. Une solution que le régime actuel entend concrétiser d’ici peu à l’issue du colloque pour l’Emergence du Grand Sud tenu depuis peu à Taolagnaro. Sur le long terme, ce pipeline permettra à la population locale de mener des activités agricoles et pourra ainsi rompre la chaine infernale de la famine.

    « Si le Président Andry Rajoelina arrive à concrétiser tous les projets qui résultent de ce colloque, ce sera la fin du calvaire pour les Antandroy. Du coup, ceux qui ont migré dans les quatre coins de l’île vont retourner au bercail », déclare Latimer Rangers sur un ton plein d’espoir. Il estime que le Président actuel est le seul à avoir fait preuve de bonne volonté dans la recherche de solution pour le Grand Sud."

    • 12 juillet à 11:31 | kartell (#8302) répond à Isandra

      Le grand âge n’arrange pas les choses, il a plutôt tendance à magnifier un passé tout en cherchant dans un temps révolu les responsabilités du bouc-émissaire de service 24h/ 24 !..
      D’autant qu’en étant publié par le média « la voix de son maître « la cause était entendue dès la première ligne !.
      En d’autres termes, ce pourfendeur d’une cause perdue laisse penser que sans l’invasion dès cochenilles du colonisateur le Sud aurait échappé à une famine cruelle !…
      Visiblement, notre sénile interlocuteur dresse un portrait plutôt flatteur du héros de la nation avec lequel il a eu maille à partir !.
      Sans parler de ce projet monstrueux de pipeline de 90 kms excusez du peu, qui avec un minimum de réflexion pose un problème de logistique insurmontable ..
      Compte-tenu des étiages sévères, son approvisionnement risque d’être plus qu’épisodique surtout en période critique, là où justement, le besoin des populations est le plus criant ..
      Sans parler d’une eau qui devrait être filtrée au pompage de départ si l’on veut pas au bout de quelques semaines voir les canalisations se bouchaient …
      Bref, tout cela relève d’un fantasme de croire que la solution est à portée d’investissements financés par l’étranger qui compte-tenu du réchauffement climatique risque de ne pas être au rendez-vous…
      Cette recherche de solutions à l’emporte-pièce dans les médias et mis en scène par le pouvoir n’a qu’un seul but : faire diversion et édulcorer ses responsabilités en se déchargeant sur les autres et sur le passé sur un sujet qui a toujours été poussé sous le tapis et qui aujourd’hui est devenu le boulet d’un pouvoir qui tente par tous les moyens de s’en tirer le mieux possible !…
      On recrute ça et là des plumes d’oie qui ne font plus le poids mais le bonheur éphémère du pouvoir qui ne maîtrise plus son sujet techniquement et financièrement !..
      « Et pis, c’est tout ! »

    • 12 juillet à 11:35 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Zokibe Latimer, Zokibe Latimer…

      Avec l’âge avancé, Latimer est devenu un « mpiandry » depuis, comme Razanamahasoa Christine, Présidente de l’Assemblée Nationale, au sein de l’Eglise Luthérienne, et reste et vit à Antananarivo, et apparemment, il a réintégré depuis l’appareil de propagande de l’Etat au sein du ministère de la communication…

      Quand on vit loin des siens, loin des préoccupations des siens, loin des misères vécus par les siens, ne constate pas in-situ les vicissitudes de la vie comme les siens…mais devenu un outil aux mains des thuriféraires du régime…comme avait fait subir l’Amiral au leader Monja Jaona à partir de 1984 pour le faire plier et amenant ce dernier à trahir depuis la lutte populaire…en intégrant le Conseil Suprême de la Révolution…jusqu’à défendre sa cause avec les lanceurs de « pilotra » venant du Sud pour massacrer les protestataires pacifiques à Amboanjobe le 10 août 1991…

      Zokibe Latimer, des milliers de gens originaires du Sud profond avaient fui la famine et la misère pour rejoindre le Nord du pays l’année dernière…et pourquoi n’avez pas pris vos responsabilités et apporter vos part de briques pour sauver ces milliers de gens, hommes, femmes et enfants, des familles entières…victimes des incuries perpétrées par le régime que vous tenez à défendre actuellement ?

    • 12 juillet à 12:14 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Chacun sa façon d’apporter sa part des briques...! Et nul ne peut dire que seul lui qui a raison là-dessus.

      Latimer a apporté sa part en encourageant les gens qui travaillent et toutes les actions qu’il trouve bonnes pour son pays, que le Sud.

      Et les détracteurs, à l’instar de Molotov, Vohitra, ne font qu’à aboyer sur les gens qui soulignent ces bonnes actions de ce régime.

    • 12 juillet à 13:23 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Isandra ,
      Latimer Rangers a été l’un des journalistes qui a bercé mon enfance avec toutes ses émissions , tant politiques , sociales , que culturelles . Je me souviens surtout de celles qui s’intéressaient au Negro Spirituals , et qu’ils commentait pour nous , car on ne maîtrisait pas la langue de Shakespeare (i want to be ready , to walk in Jerusalem , just like John), mais aussi d’Ambondrombe , lieu de destination finale de l’âme des Malagasy après la mort . Mais ce temps est révolu , et avec tout le respect que je lui dois , sa collusion avec celui qui a emmené le peuple à l’échafaud n’est pas à son honneur . Vous allez me dire , quelle a été ma contribution envers ma patrie , par rapport à cet illustre personnage ? C’est vrai ,Je ne suis qu’un minable présomptueux , mais je peux m’enorgueillir , que moi et ma famille , avons toujours osé nous lever contre les injustices qui minent ce peuple depuis l’Indépendance , et que nous avons lutté pour une meilleure résolution . Mais comme on dit , nul n’est prophète dans son Pays , et comme John , nous espérons qu’un jour , nous marcherons main dans la main , vers la rédemption de ce Pays (Redemption Song). "I have a Dream " (Martin Luther KING), "Yes you can " Barak Obama.
      Salut ...LéKopé.

    • 12 juillet à 16:27 | Jacques (#434) répond à Isandra

      " Le régime du Président Andry Rajoelina fait sonner le glas pour le Kere dans le Sud, grâce au projet en cours d’installation de pipeline depuis la rivière Efaho vers Ambovombe. "

      Quel fantasme ! Sonner le glas du kere, rien qu’avec un projet. Ainsi, à l’heure où l’on échange ici au forum le kere n’est donc plus. Le poids des ans semble difficile à supporter pour certains, l’ami Vohitra ci-dessus nous rappelle le reniement de feu Monja Jaona à ses propres idéaux afin de prêter allégeance au feu jamba et, dans le thème du jour, c’est au tour du Latimer qui avait rejoint l’équipe du DWP bokassa gasy d’encenser ce dernier. Il est originaire du sud, le Latimer, ce sud qu’il n’a jamais auréolé et le v’là aujourd’hui qui nous raconte une histoire de cochenilles afin de sous-entendre la responsabilité du colonisateur dans cette famine. Ô vieillesse ennemie (rien à voir avec le Cid de Corneille), quel désastre tu as foutu chez le Latimer !

      Quant au port obligatoire du masque que le Ntsay rappelle à ses administrés, là aussi on se fout éperdument des gens qui, tous les jours, tirent le diable par la queue alors que le grand manitou le DWP bokassa gasy s’en est exempté. Côté frontières, le DWP bokassa gasy les a laissées ouvertes en avril 2020 afin de faciliter l’entrée du virus qui, jusqu’ici, se contrefiche de son CVO de merde. Ces frontières, il les maintiennent fermées aujourd’hui malgré sa nouvelle trouvaille, le CVO+ curatif. Ce pays est géré par un fou, c’est le cas de le dire, pourquoi fermer les frontières alors qu’on dispose d’un médicament qui tue ce virus ?

      Je sais que mon post n’a pas de poids face aux souffrances des gasy, ils sont encore d’un nombre infinitésimal à disposer des moyens modernes de lecture mais j’ose espérer qu’ils se lèveront un jour - comme le fait (enfin) en ce moment le peuple cubain qui a subi tant d’années de braise - pour briser ce "plafond de verre".

    • 12 juillet à 16:33 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Isandra ,le bonjour ,le bonsoir
      Il me semble que vous etes dans l’erreur .Le glas annonce la mort tandis que c’est le carillon qqui célèbre la Vie ,la résurrection.

    • 12 juillet à 16:40 | Jacques (#434) répond à Isandra

      12 juillet à 16:27 | Jacques (#434) répond à Isandra

      Rectif :

      " Il les maintient fermées" au lieu de "Il les maintiennent fermées".

    • 12 juillet à 16:52 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Jacques,

      Je vous comprends pourquoi vous dites, c’est un régime fou, parce que quand on ne se nourrit que les infos publiées genre Actutana déconnecté comme vous, et les désinformations de certains médias y compris les internationaux, qui ne vous rapportent que les malheurs de ce pays. Je me mets à la place de leur lecteurs, cela ne donne pas la bonne image, ni notre pays, ni leur dirigeant,... Par ex : cette question de budget pour la réhabilitation de RN2 ", et le cuir-gate, etc

      Votre cas s’empire à cause de cette fermeture de frontière,...

    • 12 juillet à 20:14 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      Y en a qui n’hésitent pas à profiter de la faiblesse des autres (sénilité). Même pas capables de laisser tranquille un gars qui a déjà un pied dans la tombe. Il leur faut salir un bonhomme qui a passé sa vie à servir son pays !

    • 12 juillet à 20:34 | Jacques (#434) répond à Isandra

      12 juillet à 16:52 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Givrée comme d’hab. Ne voyez-vous pas que le pire des cas est le vôtre associé à celui du DWP bokassa gasy ? Vous êtes capable d’affirmer qu’un poisson n’en est pas un mais c’est un lapin. Quand une personne dit que la malnutrition est un privilège, qu’il détient un médoc curatif du covid mais qu’il maintient la fermeture des frontières, qu’il ne porte pas le masque qu’il impose à ses administrés, qu’il se permet un jet privé aux frais des contribuables gasy pour assister à la confirmation de sa fille à Andafy, jet dans lequel il y avait aussi transporté une probable criminelle, qu’il rabâche la plèbe de tous les coassements possibles notamment la concrétisation de la RN5 A avant le 26 juin 2021 etc...

      Syndrome du larbin. C’est grave, docteur ?

    • 13 juillet à 07:40 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      >>« Si le Président Andry Rajoelina arrive à concrétiser tous les projets qui résultent de ce colloque, ce sera la fin du calvaire pour les Antandroy. Du coup, ceux qui ont migré dans les quatre coins de l’île vont retourner au bercail », déclare Latimer Rangers sur un ton plein d’espoir. Il estime que le Président actuel est le seul à avoir fait preuve de bonne volonté dans la recherche de solution pour le Grand Sud."<<

      Et s’il n’y arrive pas que ce passera-t-il ?
      Rien de rien comme d’habitude, car les promesses n’engagent que la responsabilité de ceux qui y croient !

  • 12 juillet à 10:45 | arsonist (#10169)

    Parole hé ! Parole hé !
    L’abrutie sans cervelle besileo foza femelle couillue isandra copie/colle toutes paroles qu’elle croit être à l’avantage de son dedaka poerapoera werawera Bokassa gasy à elle .
    Ce Latimer est un vieux "journaliste" dont le niveau ne casse pas trois pattes à un canard !

    • 12 juillet à 10:56 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      Tandis que vous aboyez sur tous ceux qui ne disent pas du mal de Rajoelina,...!

      A commencer par Père Pédro,...etc

    • 12 juillet à 15:31 | lé kopé (#10607) répond à arsonist

      Arsonist ,
      Je pense , mais je peux me tromper , que nous faisons, à peu de choses près , partie d’une même génération , vu votre passage au Lycéé Rabearivelo qui correspondait au mien , et à celui de ...Shalom , et à votre Passage à Fianarantsoa , quand vous aviez mis en place l’Institut d’Informatique dans cette ville . Vous aviez sûrement croisé le Chemin d’un certain Randriana Jean de Dieu (Proviseur du Lycée Raherivelo Ramamonjy) de l’époque , et qui a été l’un des fondateurs du Département Mathématiques .Tout cela pour vous dire que vous ne pouvez pas ignorer la période faste de Latimer Rangers , où il présentait des émissions phares sur la Radio Nationale Malagasy , et qu’il était le correspondant d’une Agence de Presse Internationale intitulée "Tricontinental News Agency ". Il sillonnait la grande île avec sa voiture tout terrain , flanquée du sigle (TNA), et d’une antenne assez puissante qui nous impressionnait . De plus , sa capacité à parler plusieurs dialectes nous fascinait , avec en plus des langues étrangères qu’il maîtrisait parfaitement. De ce fait , je ne peux pas vous laisser dire que cette personnalité a un niveau de journalisme au ras des pâquerettes . Par contre , comme l’ami Vohitra ,que je salue , a déclaré , au crépuscule de sa vie , il se comporte comme son illustre aîné (Monja Jaona)d’une façon désolante ,qui est devenue CSR, et qui faisait lancer des cailloux (pilotra) aux manifestants du 11Août 1991. En défendant le pouvoir en place , l’idole de mon enfance est tombé de son piédestal . Mais comme disait le Général de Gaulle en parlant du Maréchal Pétain :"la vieillesse est un naufrage" . Je pourrai moi aussi ,m’y noyer , car je ne suis qu’un simple bipède, un simple humain ." Alea jacta est ".

    • 12 juillet à 17:33 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      # lé kopé

      Bonjour !

      (i) Bien sûr que j’avais rencontré en plusieurs occasions Radriana.
      Mais je n’avais pas échangé le moindre mot avec lui.
      J’étais alors toujours accompagné par le personnel local de ce qu’était le "CUR de Fianar" [Centre Universitaire Régional] !
      Randriana était alors proviseur du lycée Raherivelo.
      On me rapportait à l’époque qu’il avait un PhD de math auquel le pouvoir de Deba ne voulait pas donner une équivalence de valeur dans le système gasy.

      (ii) Je n’ai jamais vu de visu Latimer.

      a) Du temps du gouvernement PSD , j’avais entendu son reportage audio bizarre sur Ambondrombe.

      b) Et un autre reportage audio sur un "ranch" situé dans le Grand Sud.
      "Ranch" qu’il disait appartenir à des Américains .
      "Ranch", disait-il, entouré de barbelés et que les paysans du coin n’osaient pas franchir, par crainte et par superstition, pour pouvoir entrer à l’intérieur de cette propriété à la recherche de leurs zébus "égarés et jamais retrouvés".
      Ce reportage audio était émaillé de quelques phrases dites en américain.

      c) Et un 3e reportage, audio toujours, concernant une histoire bizarre sur un famadihan-drazana fait par une famille désunie.
      Latimer racontait que dans le caveau de cette famille, des hommes voulaient envelopper d’un nouveau linceuil les restes d’un razana.
      Mais, racontait-il, le crâne du défunt "se secouait énergiquement" , comme pour dire à ces vivants que le razana ne voulait pas du nouveau linceuil.
      Alors un des vivants était sorti pour dire aux gens dehors que le mort secouait la tête pour signifier qu’il refusait le linceuil.
      Et il retournait à l’intérieur de la tombe.
      Quelques instants plus il ressortit pour dire à ceux de dehors que le mort continuait à secouer vigoureusement la tête pour s’opposer à la pose du nouveau linceuil et que les vivants feraient mieux d’oublier leurs disputes et de se réconcilier car le mort refuse leur cadeau.
      Des palabres s’ensuivaient alors au-dehors.
      Puis le bonhomme retournait à l’intérieur de la tombe.
      Quelques instants plus tard les vivants entrés dans la tombe sortirent tous, leur travail accompli. Et ils avaient dit, racontait Latimer, qu’en fait un rat vivant était coïncé à l’intérieur du crâne du mort et c’est en voulant s’échapper de là que ce rat avait fait bouger vigoureusement ce crâne.

      Trois reportages audio tombés dans l’oreille d’un très jeune adulte déjà presque formé à l’école du l’esprit cartésien !

      (iii) Quant à Monja Jaona, je l’avais rencontré par deux fois.
      Mais jamais à Mada.
      Toujours à Paris.
      Contrairement à ce que certains disent de Monja Jaona, cet homme-là était réellement un vrai homme honnête. Et cela , je vous le garantis.
      Mais il était "politiquement naïf", je le reconnais.
      Des politiciens gasy sans le moindre sens moral [un mot totalement absent du conscient des foza] avaient voulu le manipuler.
      Malheureusement, chaque fois qu’il s’en aperçut, il était déjà trop tard.

  • 12 juillet à 10:49 | Isandra (#7070)

    Le port de masque, c’est une mesure pour protéger les vulnérables qui ne peuvent prendre le CVO.

    L’hypertension et la diabète frappent beaucoup de gens ici, surtout, au milieu de la classe favorisée, à cause de henankisona matavy, et les fêtes tous les jours...

    Il suffit revoir les photos de pique-nique de TIM et nos élus, pour le constater.

    Ah ! L’étalage des andafy est suspendu, pendant quelques mois, ils ne peuvent pas venir ici. Ils sont plus que jamais déconnectés, vont encore dire que c’est Rajoelina l’origine de ce Delta.

    • 12 juillet à 11:42 | elena (#3066) répond à Isandra

      "C’est Rajoelina l’origine du Delta" mais c’est vrai ça ! comme dit le groupe de communication Zinandra, surtout que l’ANR mensonger a déclaré qu’il n’a pas été vacciné. Après son picnic au bord du lac Léman, caviar Champagne (le henakisoa c’est pour les pauvres qui ne voyagent pas à leur guise) , il n’a pas ramené de voandalana ?

      Il faut remercier les Zinandra pour leurs suggestions😂😂😂

    • 12 juillet à 12:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Elena,

      Elena continue à suivre le beau Président et sa famille dans son imagination.

      Elle est capable de nous raconter que le Président et sa famille ont voyagé dans l’espace avec le milliardaire Richard Branson, à bord de l’engin, le SpaceShipTwo.

    • 12 juillet à 12:08 | elena (#3066) répond à Isandra

      Et oui, voilà comment ils passent leur vie, les milliardaires du monde, y compris les milliardaires de Madagascar.

    • 12 juillet à 12:11 | elena (#3066) répond à Isandra

      Ça fait pas rêver ?
      Et on ne parle plus du kéré ?

    • 12 juillet à 12:18 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Elena,

      Mais, ça reste dans votre imagination et votre fantasme. Ne l’oubliez pas !

      Quant au Kere, simple bla bla devant son PC ne le résout pas, mais, les actions comme ce régime et ses partenaires mènent actuellement sur le terrain.

    • 12 juillet à 12:26 | elena (#3066) répond à Isandra

      Le kéré reste dans mon imagination et mon fantasme. Heureusement que le simple bla bla devant son PC de la Zinandra’s Com résout le kéré.

  • 12 juillet à 11:59 | arsonist (#10169)

    L’abrutie besileo foza femelle couillue isandra participe à un "échange de posts" !
    Et mon commentaire !

    1) >> 12 juillet à 10:31 | Isandra (#7070)
    >> Je commence à comprendre pourquoi la représentante des chaines françaises a fait toutes ces mises en scène. "Anguilles sous roche". Ecoutons Latimer :
    >> "Le régime du Président Andry Rajoelina fait sonner le glas pour le Kere dans le Sud

    2) >> 12 juillet à 10:45 | arsonist (#10169)
    >> Parole hé ! Parole hé !
    >> Ce Latimer est un vieux "journaliste" dont le niveau ne casse pas trois pattes à un canard !

    3) >> 12 juillet à 10:56 | Isandra (#7070) répond à arsonist ^
    >> Molotov,
    >> Tandis que vous aboyez sur tous ceux qui ne disent pas du mal de Rajoelina,...!
    >> A commencer par Père Pédro,...etc

    My comments :

    Aboyer ? Qui fait la chienne ici ?
    Est-ce cette abrutie besileo foza femelle couillue isandra qui :

    a) partage très activement la com’ foza pour dissimuler sous un tas d’ordures de verbe et de lumières aveuglantes la misère très sévère qui frappe des millions de populations gasy ?

    b) tresse des louanges à Pedro, ce religieux K-To qui exploite sans honte ni vergogne la misère sévère qui frappe des citadins gasy,
    ou bien en emmenant à l’Etranger des Gasy mineurs miséreux pour les exposer au public comme les montreurs d’ours faisaient jadis de ces animaux dans les foires,
    ou bien en poussant au voyeurisme de misère les touristes en les attirant aux "offices religieux" à Akamasoa,
    ou bien en rassurant ceux qui bizarrement souhaitent se donner bonne conscience en les poussant "à faire publiquement l’aumône", donc au vu et au su du grand monde ?

    c) exploite une bizarre déclaration fantaisiste d’un dynosaure "journaliste" qui même du temps du supposé "âge de la claivoyance" s’emmêlait déjà les pinceaux ?

    • 12 juillet à 12:06 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov dans toute sa splendeur, "misavaobaona",...!

      Ca va faire p.eter sa tête pleine de cocktail molotov,...

    • 12 juillet à 12:43 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      (i) A la rigueur, il vaut mieux bien sûr
      risquer avoir : "Ca va faire p.eter sa tête pleine de cocktail molotov,..." [sic]
      plutôt que d’être foza avec un crâne qui résonne ce désespérant vide absolu !

      (ii) Pour emprunter un pléonasme de l’idiom des taupins, ceci est une "quasi-évidente trivialité" :
      Le sauvetage de Mada et des Gasy ne peut pas commencer
      avant au préalable la neutralisation effective du dedaka poerapoera werawera Bokassa gasy
      ainsi que de tous ses dévoués quels qu’ils soient !

      Sans ce préalable, inutile de rêver à sauver Madagougou !

    • 12 juillet à 13:04 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      De toutes façons, vous, c’est foutu, on ne peut plus vous changer, vous le porter jusqu’à la fin de votre cycle,...!

      Par contre, les foza, si on regarde ce qui se passe ce dernier temps, il y a d’amélioration,...!

  • 12 juillet à 12:58 | Isambilo (#4541)

    Le kere ne date pas de l’époque coloniale mais bien avant. L’histoire des raketa ravagés par un insecte a été une erreur qui a aggravé les choses.
    Latimer a été un bon journaliste. Il a su naviguer lui aussi.
    Amener de l’eau à partir d’Efaho poserait des problèmes vers le sud, dont Fort Dauphin.
    Je maintiens que la seule solution est la migration vers le Fiherenana et l’Onilahy. D’autres l’ont fait il y a des siècles. Et qu’on ne ressorte pas l’histoire débile du tanindrazana immobile.
    On peut laisser le tany là où il est et emporter les razana là où on veut. C’est la tradition.

    • 12 juillet à 21:30 | lysnorine (#9752) répond à Isambilo

      CONTREVÉRITÉS HISTORIQUES ! « . L’histoire des RAKETA RAVAGÉS PAR UN INSECTE... ERREUR qui a AGGRAVÉ les choses »

      Re Isambilo 12 juillet à 12:58

      « Le KERE (?) ne date pas de l’époque coloniale MAIS BIEN AVANT (?). L’histoire des RAKETA RAVAGÉS PAR UN INSECTE a été une ERREUR qui a AGGRAVÉ les choses. »

      1. Il n’y a pas eu une erreur involontaire dans l’histoire des raketa ravagés par un insecte mais une POLITIQUE COLONIALISTE DÉLIBÉRÉE qu’on cherche encore à OCCULTER de nos jours pour DÉDOUANER LA FRANCE du « GÉNOCIDE ÉCOLOGIQUE » qu’elle a perpétré dans l’Androy dans les années 1920, à l’origine de ses détresses ultérieures .

      2. Les « CHOSES » n’étaient pas du tout GRAVES ou catastrophiques pour les Antandroy AVANT l’introduction de la CHENILLE DESTRUCTRICE DES RAQUETTES.(RAIKETA ou RAIKETRA en Malagasy).

      Cf Rappels :
      1. lysnorine 5 octobre 2020 à 08:44, 08:49, | (#9752) répond à Rainingory dans ^ « La BAD approuve un financement de 27 millions USD pour le SUD-OUEST », samedi 3 octobre 2020
      https://www.madagascar-tribune.com/La-BAD-approuve-un-financement-de-27-millions-USD-pour-le-Sud-Ouest.html#comment447503
      [...]
      « 2. Quant à l’assertion, « les malgaches mangeaient à leur faim », il est essentiel de rappeler le « GÉNOCIDE » historique – généralement occulté sinon déformé de nos jours – des populations de l’Androy, perpétré par l’administration coloniale française à Madagascar, dont les CONSÉQUENCES NÉFASTES SE FONT ENCORE DUREMENT SENTIR JUSQU’À NOS JOURS, un peu moins d’un SIÈCLE plus tard ! Nous reprenons un article intitulé « DANS L’ ANDROY », paru dans « L’Aurore Malgache », Deuxième Année, N° 33 du Vendredi 29 Mai 1931, qui traite de la question.

      « DANS L’ANDROY »

      [Avy aminay ny sora-baventy]

      [...]
      « On sait que l’Androy est un pays excessivement sec. Dans certaines régions on peut marcher une journée entière, sans trouver la moindre goutte d’eau pour étancher sa soif. Certaines années, il ne pleut que deux ou trois fois dans les douze. Le sol, qui est de nature calcaire, est extrêmement perméable, de sorte que l’eau s’infiltre dans les profondeurs de la terre. C’est ainsi que l’on voit dans l’Androy, des rivières devenir souterraines peu après leur naissance et qui ne réapparaissent à la surface du sol que près de leur embouchure.

      « Voilà la raison pour laquelle le pays de l’Androy est extrêmement sec. Et même pendant certaines années, toutes les cultures vivrières sont absolument anéanties, par suite du manque d’eau. MAIS, POUR REMEDIER A CETTE SECHERESSE, LA NATURE PREVOYANTE A FAIT POUSSER dans le pays de l’Androy, des FORETS d’une plante grasse, appelée « RAIKETA » (raquette) de la famille des cactées et qui est le NOPAL d’Amérique. Voici comment les MAHAFALYS et les ANTANDROYS utilisent cette précieuse plante :

      « Pendant la période de forte sècheresse, Ils brûlent légèrement les parties larges et charnues de cette cactée, qui ont l’aspect de raquettes (de là leur nom commun), afin d’en détruire les épines et EN NOURRISSENT LEURS BŒUFS. Cet élément sert non seulement de NOURRITURE mais également de BOISSON. À noter que les troupeaux de bœufs constituent l’unique richesse des Mahafalys et des Antandroys qui sont des peuples essentiellement PASTEURS.

      « Ajoutons que le fruit du nopal contient un MUCILAGE sucré et très aqueux. Pendant la saison des fortes sécheresses, ces fruits servent de NOURRITURE et de BOISSON AUX ANTANDROYS ET AUX MAHAFALYS EUX-MEMES — servaient, devrions-nous dire plutôt, avant la disparition de cette plante.

      « C’EST DONC GRÂCE A CES CACTEES QUE DANS LE PAYS DE L’ ANDROY, HOMMES ET BETES NE MOURRAIENT NI DE FAIM, NI DE SOIF PENDANT LES PERIODES DE TERRIBLES DE SECHERESSE. »

      (à suivre)

    • 12 juillet à 21:35 | lysnorine (#9752) répond à Isambilo

      CONTREVÉRITÉS HISTORIQUES ! « . L’histoire des RAKETA RAVAGÉS PAR UN INSECTE... ERREUR qui a AGGRAVÉ les choses »
      Re Isambilo 12 juillet à 12:58
      (Rappels)

      « DANS L’ANDROY » (suite de l’article de « L’Aurore Malgache »,)

      « Le pays de l’Androy constitue UN VASTE RESERVOIR DE MAIN D’ŒUVRE POUR LE CAPITALISME COLONIAL. C’était dans cette contrée que se recrutaient les travailleurs engagés POUR LES PLANTEURS DE CANNE A SUCRE DE LA REUNION.

      « Mais sait que les Mahafalys et les Antandroys s’attachent beaucoup à leur pays à cause de leurs troupeaux de bœufs, leur unique mode d’épargne. Ceci ne faisait évidemment pas l’affaire du capitalisme, grand détrousseur de l’épargne, aussi bien dans les colonies que dans la Métropole.

      « Or, LE CAPITALISME COLONIAL A BESOIN D’UNE MAIN- D’ ŒUVRE NOMBREUSE ET BON MARCHE.

      « Afin D’OBLIGER LES MAHAFALYS ET LES ANTANDROYS DE DEVENIR DES SALARIES PEU EXIGEANTS DU CAPITALISME, il était nécessaire de leur RENDRE LEUR PAYS INHABITABLE, et pour cela IL N’Y AVAIT QU’UN MOYEN : FAIRE DISPARAITRE LEURS TROUPEAUX DE BŒUFS ET LES REDUIRE A LA FAMINE, EN OPERANT LA DESTRUCTION DES PEUPLEMENTS DES CACTEES. C’est ce qui fut fait, le DOUBLE CRIME fut consommé par l’ADMINISTRATION de Madagascar avec une désinvolture à laquelle nous sommes accoutumés.

      « Et, immédiatement, le capitalisme s’est mis à exploiter sans vergogne cette misère des Antandroys et des Mahafalys. Il a installé des AGENCES DE RECRUTEMENT DE MAIN-D’ŒUVRE dont il fait un véritable commerce auquel on pourrait donner le nom de « TRAITE DES ESCLAVES MODERNES ».

      « Ces esclaves modernes arrachés à leur pays, à leurs foyers et expédiés dans toute l’île, à des conditions lamentables, car ils sont pour ainsi dire VENDUS A VIL PRIX AUX CAPITALISTES, COLONIAUX, TELS DE VERITABLES BESTIAUX. Voilà où conduit cette politique néfaste et mortelle de la main-d’œuvre, que nous n’avons jamais cessé de dénoncer et QUE NOUS CONTINUERONS DE DENONCER JUSQU’A CE QUE LES MALGACHES DEVIENNENT ENFIN DES HOMMES LIBRES, comme doit être libre un peuple au XXe siècle. Et nous accusons nettement l’Administration locale de cet acte de destruction du cheptel des Mahafalys et des Antandroys, dans le pays de l’Androy.

      « Le gouverneur général Léon Cayla, qui a eu le courage de déclarer qu’il aimait les malgaches, a visité récemment le sud de Madagascar, a vu le pays de l’Androy et ses habitants ; il n’ignore donc point la situation lamentable. Qu’a-t-il fait pour eux ? IL AURAIT PU LEUR DONNER DE L’EAU EN FAISANT CREUSER UN PUITS ARTESIEN ? IL AURAIT PU S’OPPOSER A LA DESTRUCTION DE LEUR CHEPTEL BOVIN, EN EMPECHANT CELLE DES PEUPLEMENTS DES CACTEES. Il aurait pu, en un mot, améliorer leurs conditions d’existence.

      « Il n’a absolument rien fait. CROIT-IL QU’IL SUFFISE DE CONSTRUIRE DES ROUTES, DE CREER DES PORTS, D’ETABLIR DES VOIES DE CHEMIN DE FER, .D’EMBELLIR DES VILLES ? IL EUT ETE BIEN PLUS URGENT, PLUS HUMAIN DE SAUVER LA RACE MAHAFALY ET ANTANDROY DE LA RUINE ET DE LA MORT.

      RAVOAHANGY.

      « N. D. L. R. - Mais non, mais non, Cher Camarade Ravoahangy, vous faites erreur, vous n’êtes pas du tout à la page. Voyons ! L’AMOUR DES MALGACHES, l’avenir du pays, l’intérêt de la France, LA MÈRE PATRIE TUTÉLAIRE DES PETITS NÈGRES EXOTIQUES, tout ça c’est bon dans de beaux discours officiels, avec de la musique autour, avant, pendant et après, c’est très fameux pour fabriquer des panneaux « Vive Léon Cayla. administrateur émérite ! »

      « Mais, lorsqu’il s’agit des intérêts de la grosse colonisation, plus de blague, il faut devenir sérieux. Les Malgaches, on s’en f... LA RACE MAHAFALY, LA RACE ANTANDROY, QU’EST-CE QUE C’EST QUE ÇA ? A CÔTÉ DU CAPITAL, toutes ces bêtises n’ont plus cours.

      « Évidemment le gouverneur général, il aime les Malgaches, mais il aime aussi les biftecks.

      « Et puis, vous oubliez : la DESTRUCTION DES PEUPLEMENTS DES CACTEES POUR FAIRE MOURIR DE FAIM les Mahafalys, les Antandroys et leur bétail ET OBLIGER AU TRAVAIL CES PARESSEUX qui ne veulent pas travailler à de salaires de famine pour les gros capitalistes, mais voyons est-ce que tout cela ne fait pas partie de « L’ŒUVRE DONT LES ARTISANS NE CESSENT DE S’INSPIRER DES PLUS CHÈRES TRADITIONS DE LA FRANCE » dixit Léon Cayla ? »

    • 12 juillet à 21:45 | lysnorine (#9752) répond à Isambilo

      CONTREVÉRITÉS HISTORIQUES ! « . L’histoire des RAKETA RAVAGÉS PAR UN INSECTE... ERREUR qui a AGGRAVÉ les choses »

      Re Isambilo 12 juillet à 12:58
      « Le KERE (?) ne date pas de l’époque coloniale MAIS BIEN AVANT (?). L’histoire des RAKETA RAVAGÉS PAR UN INSECTE a été une ERREUR qui a AGGRAVÉ les choses. »
      Rappels :

      2. lysnorine 9 octobre 2020 à 20 : 45 & 20 :58, dans
      « Une parlementaire réunionnaise interpelle la France sur le kere dans Sud », vendredi 9 octobre 2020
      https://www.madagascar-tribune.com/Une-parlementaire-reunionnaise-interpelle-la-France-sur-le-kere-dans-Sud.html?var_hasard=6029717455f80a52f4df68

      Re Isandra 9 octobre à 10:04
      « Rappel historique » (KERE dans le Sud) :
      & Vohitra 9 octobre à 10:16 | (#7654) répond à Isandra

      « LES CRIMES DE L’IMPÉRIALISME FRANÇAIS DANS L’ANDROY »
      (L’ OPINION, deuxième année, nouvelle série, n°16, Vendredi 13 Mars 1935)

      Sous le titre significatif « LA MISÈRE DANS LE SUD », notre confrère, L’ÉCHO DU SUD » QUI N’EST POURTANT PAS catalogué comme UNE FEUILLE COMMUNISTE a écrit ce qui suit :

      « Les touristes qui traversent aujourd’hui l’Androy ne voient que VISAGES AFFAMÉS ET SQUELETTES AMBULANTS. LA FAMINE DÉCIME L’ ANDROY, la mort fauche les villages, les villes sont remplies de pauvres diables mendiant un peu de riz ou réclamant un travail qu’ils seraient incapables de faire et le Progrès démontre une fois de plus, dans ce pays, qu’il ne peut engendrer que la mort physique. Ne parlons pas de mort morale…

      « Je signale la chose. Elle est honteuse, criminelle et autorise toutes les accusations. »

      Nous partageons entièrement l’indignation si justifiée de notre confrère du Sud, et nous le félicitons sincèrement d’avoir osé crier et protester haut en affirmant que « la chose est honteuse, criminelle, et autorise toutes les accusations », en parlant de L’INCURIE ADMINISTRATIVE devant la misère abominable sévissant actuellement dans l’Androy.

      Nous tenons, toutefois, à faire remarquer qu’il ne suffit pas de stigmatiser un crime et de déplorer le malheur qui accable les victimes de ce crime. AVANT TOUT, IL FAUT S’ATTAQUER AU CRIMINEL, sinon pour le châtier et exiger de lui la juste réparation de ses méfaits, du moins, afin de prévenir la récidive.

      MAIS QUEL EST DONC CE CRIMINEL, dont les agissements ont occasionné la FAMINE et le MANQUE D’EAU qui ont fait des milliers de victimes dans l’ANDROY ?

      Notre confrère, « L’Écho du Sud », le connaît parfaitement bien, aussi bien que nous-mêmes, mais il n’a pas voulu le désigner expressément pour une raison sur laquelle nous jugeons inutile d’insister, mais que tout le monde devine.

      Quant à nous, nous dirons franchement que, SI DANS L’ANDROY, GENS ET BÊTES MEURENT DE FAIM ET DE SOIF PAR MILLIERS, CELUI QUI EST RESPONSABLE DE CETTE CALAMITÉ N’EST AUTRE QUE L’IMPÉRIALISME FRANÇAIS, EN LA PERSONNE DE G.G.G.G.G. (GRAND, GÉNIAL, GOUVERNEUR GÉNÉRAL GUÉRISSEUR) LÉON CAYLA.

      Ce qui est terrible, c’est que cet état de détresse, qui règne dans l’Androy, EXISTE DEPUIS CINQ ANS à cause de l’incurie inexcusable de l’administration française tutélaire.

      Déjà, dans un article, paru dans l’Aurore Malgache, du 21 mai 1931, N°33, et intitulé « Dans l’Androy », nous avons attiré l’attention de l’opinion publique sur la grande famine et le manque d’eau qui sévissait dans l’Androy et qui fauchaient, par milliers, gens et bêtes.

      Nous démontrions dans cet article que cette calamité était due À L’INTRODUCTION À MADAGASCAR D’UNE COCHENILLE À LAQUELLE L’ADMINISTRATION A DONNÉ LE SOIN, INTENTIONNELLEMENT, D’ASSURER LA DESTRUCTION DE(S) CACTUS QUI RÉALISAIENT DANS L’ANDROY DE VÉRITABLES FORÊTS. Or, on sait que toute destruction de forêts entraîne fatalement la raréfaction des pluies – et l’administration tutélaire doit être la dernière à l’ignorer – ce qui constitue un désastre pour un pays aussi sec que l’Androy où il ne pleut que très rarement.

      D’autre part, on ne doit pas perdre de vue que, durant les périodes de sécheresse qui visitent l’Androy, à des époques plus ou moins éloignées, les cactus servaient de NOURRITURE en même temps que de BREUVAGE, aux GENS, par leurs fruits sucrés et aqueux, aux BÊTES, par leurs feuilles grasses. ET, MALGRÉ LA QUASI IMPOSSIBILITÉ DE TOUTE CULTURE VIVRIÈRE ET L’ANÉANTISSEMENT DES PÂTURAGES DURANT CES PÉRIODES DE SÉCHERESSE, LES INDIGÈNES ET LEURS TROUPEAUX ARRIVAIENT, TOUT DE MÊME, À (LES) TRAVERSER TANT BIEN QUE MAL, GRÂCE AUX CACTUS.

      C’est pourquoi, la famine et le manque d’eau ont sévi sur l’Androy, CES CINQ DERNIÈRES ANNÉES, AVEC UNE INTENSITÉ PARTICULIÈREMENT, ET ONT FAIT DES MILLIERS DE VICTIMES PARMI LES GENS ET LES BÊTES, À CAUSE DE LA DESTRUCTION DES CACTUS.

      Voilà un premier crime de l’impérialisme français dans l’Androy.

      Après avoir semé la mort et la désolation dans l’Androy, est-ce que l’impérialisme français a fait quelque chose pour soulager la misère de ses victimes ?

      MAIS NON, RIEN, ABSOLUMENT RIEN.

      C’est pourquoi, dans un article intitulé « Les cadavres de M. Léon Cayla », paru dans l’Aurore Malgache N°41 du 7 août 1931, notre camarade DUSSAC a stigmatisé avec force le crime de l’impérialisme français, qui, APRÈS AVOIR INTRODUIT LA FAMINE DANS L’ANDROY, N’A ABSOLUMENT RIEN FAIT POUR LES HABITANTS DE L’ANDROY, QU’IL A LAISSÉ TOUT SIMPLEMENT CREVER DE FAIM ET DE SOIF, PAR MILLIERS, COMME DES MOUCHES MALFAISANTES.
      (Hofaranana)

    • 12 juillet à 22:03 | lysnorine (#9752) répond à Isambilo

      CONTREVÉRITÉS HISTORIQUES ! « . L’histoire des RAKETA RAVAGÉS PAR UN INSECTE... ERREUR qui a AGGRAVÉ les choses »

      Re Isambilo 12 juillet à 12:58
      « Le KERE (?) ne date pas de l’époque coloniale MAIS BIEN AVANT (?). L’histoire des RAKETA RAVAGÉS PAR UN INSECTE a été une ERREUR qui a AGGRAVÉ les choses. »

      « LES CRIMES DE L’IMPÉRIALISME FRANÇAIS DANS L’ANDROY », (L’OPINION, deuxième année, nouvelle série, n°16, Vendredi 13 Mars 1935)

      Laissons, d’ailleurs, parler notre camarade DUSSAC :
      « […] Et tandis que DES CENTAINES D’ENFANTS ANTANDROYS MOURAIENT DE FAIM DANS LE SUD de Madagascar, les enfants de la fête du 25 avril 1931, ...chantaient les louanges de Monsieur et mangeaient les gâteaux de Madame.

      « L’homme de la Lettre de Cachet n’eut-il pas été mieux inspiré, dans son orgueil incommensurable, en faisant distribuer du lait et du riz aux petits moribonds de l’Antandroy, AU LIEU DE CES GÂTEAUX GUBERNATORIAUX, qui ne faisaient que flatter sa vanité de proconsul émérite ?... »

      Comme on l’a vu, cet article a été écrit par Dussac en 1931, mais il est toujours d’actualité, [na dia ANKEHITRINY aza, amin’izao taona 2021 izao !], car l’administration tutélaire de M. Léon Cayla continue à garder l’indifférence la plus complète et la plus criminelle en ce qui concerne la famine et le manque d’eau qui ravage(nt) l’Androy.

      Voilà le deuxième crime de l’impérialisme français.

      Mais EST-CE QUE L’IMPÉRIALISME FRANÇAIS A FAIT QUELQUE CHOSE POUR ENRAYER les maux chroniques qu’il a laissé s’implanter dans l’Androy, c’est-à-dire la famine et le manque d’eau ?

      ABSOLUMENT PAS ; et c’est là le troisième crime qu’il a commis vis-à-vis de l’Androy !
      Afin de rassurer l’opinion publique indignée et inquiète par l’état de détresse auquel l’administration tutélaire a réduit les peuples de l’Androy, le gouvernement de M. Cayla, en la personne de M. DUMONT, DIRECTEUR DE SON CABINET, se faisait interviewer intentionnellement par le journal « Le Malagasy » en juin 1931.

      Dans cette interview, M. DUMONT A OFFICIELLEMENT AVOUÉ que LE CACTUS ÉTAIT UNE PLANTE NÉCESSAIRE AU PAYS DE L’ANDROY, mais comme il a été DÉTRUIT PAR DES COCHENILLES, l’administration s’efforçait DE LE REMPLACER PAR UNE VARIÉTÉ DE CACTUS INERME, QUI RÉSISTE AUX COCHENILLES.

      M. Dumont a ajouté, d’autre part, que l’administration AMÉLIORERAIT LES PUITS EXISTANTS ET FERAIT FAIRE DES SONDAGES POUR RECHERCHER L’EXISTENCE DE NAPPES D’EAUX SOUTERRAINES, EN VUE DE CRÉER DE NOUVEAUX PUITS.

      MAIS TOUT CELA NE FUT QUE VAINES PAROLES, DE SIMPLES RÉCLAMES, DU BLUFF, DESTINÉS À ENDORMIR L’OPINION PUBLIQUE. Jusqu’ici, on n’a presque rien fait pour soulager les infortunes des Antandroy, décimés par la famine et la disette, RÉSULTAT DE LA DESTRUCTION DES PEUPLEMENTS DE CACTUS.

      Et, en effet, AU LIEU DE CRÉER DES PUITS pour les Antandroy qui crèvent de soif, M. Léon Cayla a aimé mieux dépensé des millions à SUBVENTIONNER DES COMPAGNIES PÉTROLIÈRES PRIVÉES, qui lui tiennent à cœur, faisant des sondages fort coûteux, dont le plus beau résultat a été, jusqu’ici, LA TROUVAILLE DE GRANIT AU LIEU DE PÉTROLE.

      Plutôt que de soulager la détresse matérielle dans laquelle se trouvent les Antandroy, qui crèvent de faim, par la faute de l’administration tutélaire, l’Homme de la Lettre de Cachet a préféré dépenser sans compter l’argent de la colonie, c’est-à-dire du contribuable malgache, À ÉLEVER DES BÂTIMENTS AUSSI SOMPTUEUX QUE PARFAITEMENT INUTILES, À CREUSER DES TUNNELS NULLEMENT URGENTS, OU ENCORE À CONSTRUIRE DES PERGOLAS POUR LE PLAISIR DES GROS CAÏMANS DE LA CAPITALE.
      [TSY IZANY IHANY VA RE NO MBOLA FAHITA ANKEHITRINY ??]

      Mais veut-on savoir POURQUOI on a détruit les forêts de cactus de l’Androy, et que l’on a ainsi organisé la famine et la soif dans ce pays ?

      Eh bien, en voici la véritable raison : l’Androy est un RÉSERVOIR D’HOMMES DONT LA COLONISATION A BESOIN. Mais comme l’Androy est un pays pauvre où la colonisation ne pourrait pas s’établir, on a tout fait pour déterminer les Antandroy à abandonner le pays.

      Dans l’interview précitée, le gouvernement de M. L. Cayla, en la personne de M. DUMONT, A AVOUÉ implicitement ce fait en ces termes :

      « A plusieurs reprises, l’administration a essayé de persuader aux habitants (parlant des Antandroy) d’aller s’établir dans le Nord où pareille calamité n’est pas à craindre. »

      Et où, aurait-il pu ajouter, LES COLONS ONT BESOIN DE MAIN-D’ ŒUVRE À BON MARCHÉ, autrement dit, d’esclaves.

      Mais comme LES ANTANDROY REFUSAIENT D’ABANDONNER LEUR PAYS ANCESTRAL, on a eu recours au moyen fort pour les y décider. ON A TOUT SIMPLEMENT RENDU L’ANDROY INHABITABLE AUX GENS ET AUX BÊTES PAR LA DESTRUCTION COMPLÈTE DE SES FORÊTS DE CACTUS.

      Car on sait très bien que l’impérialisme français ne recule devant aucun crime pour arriver à ses fins…
      Mais QUEL EST LE GENRE DE MORT QUE SUBISSENT LES ANTANDROY ? C’est le plus atroce, le plus terrible de tous les genres de mort, CELUI PAR LA FAIM ET PAR LA SOIF !

      Peuple malgache, n’attends rien de l’impérialisme colonialiste français que la ruine, la misère, la maladie, l’emprisonnement, l’exil et la mort. Plus que jamais, NE COMPTE QUE SUR TOI pour briser les chaînes qui te lient, et TRAVAILLE, TOI-MÊME à recouvrer ta liberté et l’indépendance de ta patrie !
      Là est ton unique salut !
      RAVOAHANGY

      N.D.L.R.
      Nous ne pouvons qu’approuver et admirer les termes du courageux article de notre vaillant camarade le Dr Ravoahangy. Sa conclusion est celle que tous les Malgaches, dignes du nom d’homme, ont sur la bouche : COMPTER SUR SOI-MÊME pour conquérir de haute lutte la LIBERTÉ POUR LE PEUPLE MALGACHE et l’INDÉPENDANCE DE SA PATRIE..

    • 12 juillet à 22:09 | lysnorine (#9752) répond à Isambilo

      CONTREVÉRITÉS HISTORIQUES ! « . L’histoire des RAKETA RAVAGÉS PAR UN INSECTE... ERREUR qui a AGGRAVÉ les choses »

      Re Isambilo 12 juillet à 12:58
      « Le KERE (?) ne date pas de l’époque coloniale MAIS BIEN AVANT (?). L’histoire des RAKETA RAVAGÉS PAR UN INSECTE a été une ERREUR qui a AGGRAVÉ les choses. »
      Rappels :

      3. lysnorine 12 octobre 2020 à 08:58 répond à lysnorine ( https://www.madagascar-tribune.com/Une-parlementaire-reunionnaise-interpelle-la-France-sur-le-kere-dans-Sud.html?var_hasard=6029717455f80a52f4df68

      « Un autre article intéressant écrit par un « ethno-historicien », le Dr Jeffrey C KAUFMAN, alors président du Département d’Anthropologie et de Sociologie de l’Université du « SOUTHERN MISSOURI », qui s’est vu décerné, en 2001, par la Société Américaine d’‘Ethnohistoire (une branche de l’anthropologie), le prix Robert F. Heizer :

      STUDY OF HOW CACTUS THWARTED FRENCH COLONIALISM WINS INTERNATIONAL PRIZE FOR SOUTHERN MISS PROF
      By Phil Hearn
      Released March 10, 2003

      NB. Le lien http://www.usm.edu/pr/prnews/mar03/kaufmann.htm ne fonctionne plus

      HATTIESBURG - French colonialists SEEKING DOMINATION of Madagascar in the early 20th century LAUNCHED BIOLOGICAL WARFARE AGAINST OPPOSING LIVESTOCK HERDERS who wielded their own weapon of crass obstruction : the prickly pear cactus.

      Herders in arid southern areas of the Indian Ocean island nation historically used the thorny cactus to feed cattle during lean months when the grass was dry or eaten to a nub. They also used the impenetrable cactus forests – where some species grow as tall as river birch trees – to dodge French colonial law enforcers and tax collectors.

      "The pastoralists (herders) would simply disappear into the cactus forests or ambush columns of French soldiers snaking their way through narrow paths of prickly pear cactus," explained DR. JEFFREY C. KAUFMANN OF THE UNIVERSITY OF SOUTHERN MISSISSIPPI, an expert on the subject. "Dozens of French officers were speared to death in these mazes."

      Eventually, in a 25-year struggle to conquer the herders and firmly establish colonial rule on the southern Africa island, THE FRENCH INTRODUCED BIOLOGICAL WARFARE TO THE REGION.

      "They spread a cactus parasite on the Malagasy prickly pear being cultivated by pastoralists in an area the size of Ohio," said Kaufmann, a Southern Miss ASSISTANT PROFESSOR OF ANTHROPOLOGY.

      "THE CACTUS DIED AND SO DID THOUSANDS OF MALAGASY CATTLE AND SEVERAL HUNDRED PEOPLE... The killing famine that some terribly ignorant/smart French brought to Madagascar could have been avoided if they had listened to the pastoralists."

      An article by Kaufmann on the subject, entitled "LA QUESTION DES RAKETA : COLONIAL STRUGGLES WITH PRICKLY PEAR CACTUS IN SOUTHERN MADAGASCAR, 1900-1923," has been awarded the ROBERT F. HEIZER PRIZE BY THE AMERICAN SOCIETY OF ETHNOHISTORY for the best article published in the discipline in 2001. The winning article – selected by the Heizer Committee at its annual meeting in Quebec City, Canada — appeared in the Winter-Spring 2001 issue of ETHNOHISTORY.

      "The article looks at how local pastoralist populations in Madagascar were able to thwart French colonialism through the cultivation of prickly pear cactus," said Dr. Ed Jackson, chair of Southern Miss’ Department of Anthropology and Sociology. "This prestigious international award was decided by a panel that read all articles published on ethnohistory in lead journals" around the world.

      "Committee members noted in their remarks that this sort of ethno-environmental history could help REORIENT OUR UNDERSTANDING OF contact, COLONIZATION and resistance as cultural processes recorded on the land itself," said Jackson, noting that ethnohistory uses both historical and ethnographic data in an attempt to understand culture on its own terms.

      Kaufmann – who joined the Southern Miss faculty in 2000 and is an active member of the university’s African Studies program – SPENT LAST SUMMER IN FRANCE STUDYING DOCUMENTS, PHOTOGRAPHS AND MAPS DEALING WITH THE FRENCH BIOLOGICAL CAMPAIGN TO ERADICATE MALAGASY CACTUS. His work was funded by both a grant from the Lucas Endowment and a Summer Research Faculty Grant.

      "The French weren’t accustomed to working or living around all that prickly pear," he explained. "Like a lot of us, the French considered grass the most logical plant for cattle to eat. But IN SOUTHWEST MADAGASCAR, WHERE THERE IS VERY LITTLE RAIN, THE WATER-BEARING AND NUTRITIOUS PRICKLY PEAR WAS JUST THE THING TO FEED CATTLE... The pastoralists go through an elaborate process of cutting, neatly stacking, burning off the thorns, then cutting the cactus pads into strips that cattle can easily pick up and masticate...

      "NOT UNTIL 1928 were the French confident that they held the land and the people," he added. "But TO REACH THAT POINT, THEY HAD TO INTRODUCE BIOLOGICAL WARFARE INTO THE REGION. The lesson here for us to remember is that no matter how smart we think we are, there are things that we don’t understand. Listening to the little guys can avoid big problems later on."

      FORMERLY AN INDEPENDENT NATION, Madagascar – nearly twice the size of Arizona — became a French colony in 1896. The country, which REGAINED ITS INDEPENDENCE in 1960, has a population today of approximately 16.4 million.

  • 12 juillet à 13:08 | arsonist (#10169)

    Après l’ignoble
    "la malnutrition est un droit fondamental du citoyen et non un privilège"
    dite publiquement par son idole,
    voici que l’abrutie besileo foza femelle couillue isandra,
    prise dans un échange avec un autre forumiste,
    soutient clairement à son tour l’dée que "le kere est un fantasme" .

    Oui ! Oui ! Vous avez bien lu !
    Pour l’abrutie besileo foza femelle couillue isandra, le kere est un fantasme !

    1) Un Forumiste
    >> répond à Isandra ^12 juillet à 12:11 |
    >> Ça fait pas rêver ?
    >> Et on ne parle plus du kéré ?

    2) >> 12 juillet à 12:18 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
    >> Mais, ça reste dans votre imagination et votre fantasme. Ne l’oubliez pas !

    3) >> Etonnement du forumiste
    >> répond à Isandra ^12 juillet à 12:26 |
    >> Le kéré reste dans mon imagination et mon fantasme.
    >> Heureusement que le simple bla bla devant son PC de la Zinandra’s Com résout le kéré.

    Conclusion :
    Ils sont comme ça les foza !
    La malnutrution est un droit fondamental des Gasy !
    Le kere est un fantasme !
    [Les foza connaissent le sens de "droit fondamental" et celui de "fantasme"]

    • 12 juillet à 22:32 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      A se demander Lysnorine pourquoi dans les 60 ans d’Indépendance les gouvernants malgaches n’ont pas remédié à ce ’’génocide " Antandroy . Il suffisait d’appliquer ce que le Gouverneur Cayla répugnait à faire.. Etait ce un travail insupportable que de planter des rakety apres élimination des chenilles .L’avenir cela se prépare...L’homme est l’artisan de son propre destin

    • 12 juillet à 22:48 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Où il est apparu que, un siècle plus tard,il apparait que le Colonial est encore responsable de la situation éternellement critique du pays D’Androy . Dans l’Indépendance on a oublié d ’éradiquer cette cochenille funeste et de restaurer la foret de cactus . Qui décide ou ne décide pas ?

  • 12 juillet à 13:27 | arsonist (#10169)

    >> 12 juillet à 13:04 | Isandra (#7070) répond à arsonist ^
    >> Molotov,
    >> De toutes façons, vous, c’est foutu, on ne peut plus vous changer, vous le porter jusqu’à la fin de votre cycle,...!

    Comments :
    Ah ? Parce que les abrutis de foza voulaient changer les Gasy ?
    Ha ! Ha ! Ha ! Elle est la meilleure , celle-là !
    Les foza voulaient changer les Gasy !

    Les foza ainsi que leur inexplicable admiration et leur culte de l’ignorance et de la superstition ne dureront pas éternellement ! C’est une certitude !

    Madagascar et les Gasy suvivront certainement aux foza et aux croyances de ceux-ci !

    Madagougou finira bien, tôt ou tard, par disparaître et être placé au rang des souvenirs cauchemardesques !
    Comme les anciennes mauvaises périodes qu’avaient traversées à travers l’Histoire d’autres contrées de la planète !

    • 12 juillet à 15:41 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      Le dictionnaire ambulant a ignoré l’existence de l’adage "Seuls les imbéciles ne changent pas".

    • 12 juillet à 16:18 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Ah ! Parce que cette abrutie de besileo foza femelle couillue isandra croit que cette phrase est un adage ?

      De plus, le sens de cette phrase n’a aucun rapport avec la pérennité des caractéristiques des foza.

      Et moi, arsonist, je préfère être un "imbécile" [qui ne sait pas changer d’avis]
      plutôt que d’être dans la peau d’un foza, quel que soit ce foza !

      Car question acuité intellectuelle, le moins bête des foza n’arrive pas à la cheville du plus stupide du reste du monde.

    • 13 juillet à 07:50 | Stomato (#3476) répond à arsonist

      Le 12 juillet à 15:41 | Isandra (#7070) répondait à Molotov,

      >>Le dictionnaire ambulant a ignoré l’existence de l’adage "Seuls les imbéciles ne changent pas".<<

      L’ignorant de service à oublié le vrai adage : Seuls les imbéciles ne changent pas d’avis !
      Encore faudrait-il que les sus visés imbéciles aient un avis éclairé !

  • 12 juillet à 13:30 | Ra-Jao (#282)

    Isandra a répondu à Elena : "Quant au Kere, simple bla bla devant son PC ne le résout pas, mais, les actions comme ce régime et ses partenaires mènent actuellement sur le terrain."

    La remarque qe vous faites est valable aussi pour vous Isandra Au lieu de chanter à tue tête la pléthore de projets de Rajoelina derrière votre pc, mettez votre main à la poche car en attendant la réalisation des dits projets, si jamais il y aura réalisation, le kéré continue à tuer

  • 12 juillet à 13:48 | Vohitra (#7654)

    Ile Maurice : Gaelle Borgia- Cette famine était « évitable »…

    Bonne lecture à tous

    https://fr.allafrica.com/stories/202107110148.html

    NB : Gaelle Borgia, fais attention, sois prudente car le calife a de nombreux amis là bas ! à l’instar du danseur et l’autre Patrick Amboadia...

    • 12 juillet à 14:25 | kartell (#8302) répond à Vohitra

      Merci, Vohitra, de remettre le couteau dans la plaie qui désormais ne peut plus être camouflée sous un des nombreux sparadraps du pouvoir qui doit, aujourd’hui, avouer son impuissance et prier que les aides internationales viennent à son secours avant qu’il ne boive …la tasse !.
      On a vite compris que le pouvoir tenait impérativement à développer la thèse devenue marronnier du réchauffement climatique comme la cause essentielle de la catastrophe lui permettant de se dédouaner de ses responsabilités depuis deux ans comme du temps béni de sa transition scélérate !..
      L’addition est lourde mais elle refuse d’être assumée par un pouvoir qui ne cesse de claironner être en mesure de tout décider, tout contrôler mais surtout tout interdire !..
      Ici, il joue petits bras en pratiquant le délit de fuite en cherchant toutes les volontés naïves qui pourraient étayer un discours lui permettant de pointer du doigt des « forces divines « coupables du sinistre !…
      Mettant même à contribution son argentino-slovène qui lors de son escapade parisienne au cours d’une interview truculente avait osé dire que le kere était désormais en de bonnes mains ( celles de l’émergence )…
      Quid aussi des fameux creusements de dizaines de puits qui avaient fait le buzz, il n’y a pas si longtemps…
      Où en est-on sur cette actualité claironnée prometteuse ?..
      Serions-nous en train d’assister aux premiers effets boomerang ?’.
      « Les emmerdes, ça vole toujours en escadrilles » ( Jacques Chirac)

    • 12 juillet à 15:11 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Bien sur, une dame soif de gloire ne se laisse pas vaincre comme ça, il enfonce le clou,...et empire son cas,...

      Ce présumé reportage (mise en scène) aurait réalisé pour concourir un prix, mais, cet contre-enquête de la TVM a tout fait capoté.

      Là, c’est parole contre parole,...qu’elle nous apporte des preuves de cette soi-disant menace contre ces gens(ses acteurs),...

    • 12 juillet à 16:15 | kartell (#8302) répond à Vohitra

      #7070#

      « Qui a bu, boira ! » n’a rien à voir avec cette journaliste qui dérange, irrite, indispose vos amis et son maître suprême…
      Tout le monde l’a compris sauf cette cour zélée toujours prête à rendre des menus service à son gourou, visiblement en difficulté à en croire les effets déployés pour innocenter un mis en cause lourdement pointé du doigt par une opinion publique libre de penser, celle de la communauté internationale exclusivement…
      L’étau est en train de se refermer sur une émergence qui laisse sur les bas-côtés plus d’un million de gens sans parler de ceux qui galèrent pour éviter la famine…
      Le pays est aux abois et vous poursuivez vos provocations, vos dénis, vos infâmes copiés/ collés en tentant de montrant qu’ailleurs se seraient pas mieux voir pire …
      Mais, on ne bâtit pas un raisonnement sur des articles de presse, sur des ragots volés au fin fond d’un internet où le pire et l’abject de chez Google débutent à la seconde page de la consultation…
      Il est certain que sans vos affabulations souvent grotesques un certain nombre d’intervenants ne s’exposeraient pas à manifester leurs indignations à constater que ce qui vous motive, c’est de prouver que le droit chemin, c’est maintenant alors que ce ne sont qu’effets d’annonces où l’effort ne dure que le temps de l’inauguration ou de la photo comme de ses financements…
      Organiser un rallye auto alors que des gens crèvent de faim et de misère est une insulte à la dignité humaine….
      On ne sait plus prioriser les choses, la machine politique déraille, se ridiculise, se ringardise dans un pays où la population est sommée de la mettre en veille tandis qu’à l’international, on préfère regarder ailleurs tant l’écœurement est à son comble aujourd’hui devant autant de dérives et de suffisances politiciennes !…

    • 12 juillet à 17:04 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Kartell,

      Quand on ne croit que les infos publiées par l’autre camp, d’autant plus, on est loin des réalités, on peut déduire facilement que "L’étau est en train de se refermer".

      Cependant, quand vous êtes sur place, voyez les choses qui sont sur le point et en train de se réaliser, je pense que vous n’osez même pas écrire cette phrase.

      Je vous dis que même le manonjana commence à réduire leur aboiement, parce que ce régime leur réplique par les actions sur actions.

      http://www.presidence.gov.mg/realisations.html

    • 12 juillet à 17:08 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Toutes ces réalisations ne sont pas des affabulations comme vous dites, mais, vérifiables sur terrain,...

      Ce n’est pas pour rien que les sages comme Père Pèdro et Latimer, etc soutiennent les actions de ce régime, parce qu’ils voient avec leur propres yeux sans intermédiaire ce qui se passe réellement ici.

    • 12 juillet à 23:51 | lé kopé (#10607) répond à Vohitra

      Le danseur qui a "spolié " son oncle à Grand Quevilly , et le chien sauvage qui a traité les Malagasy de Babakoto .Quel beau Duo de Tango !!!

  • 12 juillet à 13:54 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Intervenir sur faux-rhum d’Akama, c’est perdre du temps et le temps c’est l’argent n’est-ce pas ? "Time is money" selon les Anglais et le Fergie Time et douzième homme n’étaient pas au rendez hier soir n’est-ce pas ?

    • 12 juillet à 15:51 | lé kopé (#10607) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Comme je l’ai annoncé dès les quarts de Finale , mon favori était la Squadra Azzura . Je n’ai pas de mérite car ils ont gagné deux fois aux pénalties . Par contre , leur réalisme , leur volonté , et les stratégies opérées par Mancini sont indéniables . Quand l’Entraîneur d’Espagne (Luis Enrique) a fait décrocher Dani Aldo en milieu de terrain, pour faire un surnombre , Mancini a trouvé la solution en 2ème mi-temps . Il en est de même pour l’Equipe d’Angleterre où , H. Kane est descendu plus bas pour créer l’espace, et faire marquer le premier but dès la 2ème minute (encore un surnombre , d’une aile à une autre ).Encore une fois , Mancini a trouvé la solution , pour une grande monopolisation de la balle dès la seconde période , et la prolongation . Mais le mérite revient surtout au hasard qui a donné l’avantage aux Italiens pendant les tirs aux buts . Comme on dit ,la chance sourit aux plus audacieux , et hier c’était le cas .

  • 12 juillet à 16:55 | Isandra (#7070)

    Quand j’ai lu cet titre de Madagate, j’ai cru qu’il s’agit de "Cuir-gate".

    "Madagascar présent au Festival de Cannes 2021"

    https://www.madagate.org/madagascar-informations-politiques/a-la-une/7815-2021-07-10-06-56-
    58.html

  • 12 juillet à 17:13 | pisokely (#9950)

    bjr a tous..
    quoiqu on dise sur la journaliste BG, et quoique isandra fasse pour defendre ra.. joel, ce dernier ne pourra jamais etre lave de tous soupcon.. meme si le reportage de BG est a reconsiderer selon les defenseurs du regime.. tout slmplement : comment peut on organiser des festivtes avec fastes alors qu a cote on meure de faim ? on peut accepter en benefice de doute l histoire de peau de zebu..mais on ne peut pas effacer cette famine, criante, rapporter par tous, y compris la journaliste BG.. comment voulez vous qu elle ne soit pas credible dans ces conditions ?? evidemment, tous le monde la croie.. que vous voulez ou non... et en plus, rajoel et compagnie se justifie d une facon indecente..regardez leur table lors du colloque contre la famine dans le Sud.. les voir, on dirait qu il n y a pas de pauvrete a mada.... comment ils s habillent ?? ne serais ce que leur costume, suffiront a nourrir un village entier... alors que mada est l un des pays le plus pauvre, avant dernier.. franchement j aibpas compris.. à les voir, y a pas de pauvrete a mada

    • 12 juillet à 17:46 | arsonist (#10169) répond à pisokely

      Un grand nombre de résidents en France métro ont pris connaissance du reportage de Gëlle Borgia !

      Et ceux [de toutes origines] qui ont vu ce reportage savent ce qui passe dans notre Grand Sud.

      N’en déplaise au pouvoir foza .

    • 12 juillet à 18:00 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Les andafy ne se sentent pas visés par cette mise en scène, pour eux seulement le régime..., alors que BG s’est moqué d’eux aussi.

      Imaginez si vos voisins voient cette vidéo, ah je ne savais pas que chez vous, les gens mangent n’importe quoi,...on n’imagine même pas, en vous voyant, quelles sont vos actions pour que ça change,...etc. Alors là, ça commence à être embarrassantes ces questions,...

    • 12 juillet à 18:02 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      - Quelles sont vos contributions et actions pour que les choses changent dans votre pays...?

      - J’aboie sur le régime en place,...

      - C’est tout...!

    • 12 juillet à 18:29 | arsonist (#10169) répond à pisokely

      Warf-warf-warf !
      Warf-warf-warf !
      Gruuuu - gruuuu !
      Warf !

  • 12 juillet à 18:06 | pisokely (#9950)

    arsonit..
    j ai lu le reportages de GB...
    je sais qu il y a famine la bas.. pas uniquement par le biais de ce reportage.. .. je l ai deja vu de mes propres yeux...certes, a l epoque j ai jamais vu des gens qui mangeaient des cuir de zebu... ils mangeaient autre chose, cactus, et l eau n est meme pas potablr..
    il y a aussi les comptes rendu des confreres, organismes et associatilns sur place, rien n a change depuis.. et ils disent que ca s aggrave.. ce sont des professionnels sur le terrain et ils ne rigolent pas, n en deplaise pas a isandra.. eh oui, elle croie que nous nous contentilons des chiffons... nous avons des acteurs et yeux sur place.... et ca ne va pas du tout... le cuir de zebu est sans surprise pour nous bien qu on a euvl occasion de voir.. je ne sais pas qu est ce qui est le plus choquant.. voir les enfants se disputer des restes alimentaires avec les chiens dans un bac a ordure ou manger les cuirs de zebu.. car le premiet cas, je l ai vu.. j etais temoins...

  • 12 juillet à 18:12 | pisokely (#9950)

    je ne me sens pas blesser ou viser par ce reportage.. car ici, on sait que c est la realite.. enfin une personne qui a montre ce qu il y a vraimment sur le terrain et que pour une fous, ra jo el n a pas pu empecher de publier.. enfin qq chose qui n est pas mensongere.. on est triste.. on etait tous triste et nos confreres etrangers ont tous compatits pour ce qui se passe a mada.. gouverner par un debile

    • 12 juillet à 18:50 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Vous êtes libre de croire en tout ce que vous voulez, mais, la réalité reste la réalité,...

      « Personnellement, je crois que je n’ai pas encore vu la consommation de cuir ». Les mots sont ceux de Théodore Benhassen, le représentant du Programme alimentaire mondial à Madagascar. Ce haut fonctionnaire international désavoue ainsi les faits rapportés dans un reportage réalisé par la journaliste Gaëlle Borgia. Dans ce reportage sur la famine, dans le Sud de Madagascar, ayant fait le tour des réseaux sociaux dernièrement, cette correspondante de France 24 à Madagascar, alimente la polémique sur la situation dans la partie Sud de la Grande île. Le reportage montre des habitants de l’Androy mangeant des peaux de zébu destinées à la fabrication de semelles de sandale. Une manière pour la journaliste de montrer à la face du monde que la population du Sud est obligée de manger des chaussures en cuir pour survivre. Des faits que réfute le représentant du PAM, lequel souligne que des efforts conjoints sont entrepris par son organisation et par le Gouvernement dans la lutte contre la malnutrition dans le Sud du pays. « Des efforts quotidiens sur le terrain qui commencent à porter ses fruits », soutient Théodore Benhassen. Chaque mois, le PAM assiste dans le cadre de la crise alimentaire, 602 000 bénéficiaires avec plus de 1 500 tonnes de vivre.
      Montage
      Un reportage diffusé sur la Télévision nationale malagasy avant-hier vient par ailleurs accabler G.Borgia. Réalisé par des journalistes locaux de la TVM, le reportage montre les mêmes personnes que celles présentes dans le reportage de la correspondante de la chaine française en train de manger les fameuses semelles de sandale à base de peaux de zébu. Face aux caméras, les mêmes individus affirment avoir été soudoyés à coup d’ustensiles de maison et de nourriture, en contrepartie d’un passage devant la caméra lors duquel ils devraient manger des peaux de zébu séchées. Bien qu’ils souffrent de la malnutrition, la consommation de peaux de zébu séchées ne figure pas dans leur menu quotidien. D’ailleurs, devaient-ils rappeler, consommer des peaux séchées a fortiori lorsque celles-ci sont destinées à la fabrication de sandales est tabou dans la culture locale. Des propos confirmés par le gouverneur de la Région d’Androy, Soja Lahimaro. « Dans la culture Antandroy, rien que le fait de soulever des sandales en hauteur est tabou. Il ne nous viendrait jamais à l’idée de les manger », précise-t-il dans une interview récente. Avant de rajouter : « J’ai traversé plusieurs épisodes de Kere. Nous avons mangé de tout, jusqu’à consommer de la boue. Mais jamais nous n’avons cuisiné des semelles de sandale ».

      https://laverite.mg/politique/item/13730-kere-dans-le-sud-le-repr%C3%A9sentant-du-pam-d%C3%A9savoue-le-reportage-de-g-borgia.html

      PS : Ce n’est pas le fait que BG a fait ce reportage qui a choqué beaucoup de gens, y compris les représentants des organismes onusiens, mais, le montage qu’elle a fait dans ce reportage, lequel est contre la vérité et méprisant contre cette population. Bien sur, certains haineux ne sont pas sensibles de cette insulte contre cette population.

    • 12 juillet à 18:53 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Notez bien ceci :

      « Des efforts quotidiens sur le terrain qui commencent à porter ses fruits », soutient Théodore Benhassen. Chaque mois, le PAM assiste dans le cadre de la crise alimentaire, 602 000 bénéficiaires avec plus de 1 500 tonnes de vivre."

      La situation est améliorée aujourd’hui ou au moment où BG a fait ce présumé reportage, par rapport au mois de Janvier 2021.

    • 12 juillet à 19:03 | ANTICASTE (#10704) répond à pisokely

      Isandra,
      C’est génial le covid ,on ferme les frontières et ainsi les gêneurs ,journalistes ou autres ne viennent plus faire des reportages gênants sur l a famine dans le sud !
      plus d’étrangers ,plus beaucoup d’andafy qui viennent, cela devient un paradis pour les ordures en ton genre !
      Ah l’exemple de la Corée du nord ,une référence pour tout les dictateurs

    • 12 juillet à 21:23 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à pisokely

      Eh, oui, même les amis français ont eu le coeur retourné en voyant ces enfants. On était obligés de leur expliquer que l’Etat ne fait pas son boulot...et on n’a pas raconté les magouilles, honte de dire que ce genre de personnes existe !

  • 12 juillet à 18:13 | pisokely (#9950)

    isandra...
    tous les gasy andafy veulent faire quelque chose pour le pays.. mais on n y arrive pas car bloquer par ra do mz lina et ses accolytes

  • 12 juillet à 18:14 | Ra-Jao (#282)

    Isandra,
    Comme elle dit Pisokely, rajoely se sent-il coupable d’avoir organiser des festivités avec faste alors que son peuple meurt de faim dans le sud. Ou est ce qu’il se rend compte des bétises qu’il a commis en engageant des dépenses excessives dans la construction de son stade baréa qu’il faut songer maintenant à rentabiliser pour assurer le retour sur les 75 millions de $ d’investissement , ou de son colisée qui a semé la discorde construit au sein du Rova ....A-t-il pris conscience qu’il y avait plus urgent que ces infrstructures tape à l’oeil ?. Bien entendu, je ne crois pas que rajoely a eu ces état d’âme
    Mais je ne vois pas pourquoi il a déployé toutes ces énergies comme le déplacement de la TVM dans le Sud qui n’y va que pour prendre en photos le président et son équipe dans la distribution de ses vatsy machins, pour mener soit disant une contre enquête sur le reportage de G. Borgia. Pour moi tous ces efforts pour dénigrer ce reportage qui n’a comme but que d’alerter les opinions sur la gravité de cette famine dans le sud, sont motivés par l’orgueil mal placé de rajoely et fut une perte de temps car tous les médias mondiaux ont déjà relayé ces informations. D’ailleurs, cela a peut être échappé Isandra, G. Borgia dans l’ interview rapporté pqr Vohitra à Maurice, a dénoncé une responsabilité collective, responsabilité de tous les gouvernements qui se sont succédés. Je ne vois pas pourquoi rajoely se sent plus concerné que les autres !
    Ce que j’attend de lui c’est de se concentrer sur la mise en oeuvre de ses 143 projets pour résoudre ce problème du kéré - pour qu’ils n’aillent pas rejoindre les autres projets au cimetière..
    Isandra demande à G. Borgia de lui apporter des preuves de cette soi-disant menace contre ces gens(ses acteurs), (cf son reportage par L’express mauricien..) .Moi je demande à Isandra aussi de nous apporter la preuve que le reportage de la TVM et de ses acteurs qui ont soit disant démenti soit la vérité !

  • 12 juillet à 18:29 | ANTICASTE (#10704)

    La pauvreté à Madagascar est largement entretenue par une grande part de la caste dirigeante qui vit royalement sur les aides octroyées par les institutions internationales !
    D’autres pays utilisent ces méthodes mais Mada est championne en la matière !
    Ainsi ces gens utilisent toutes leur "intelligences "pour profiter honteusement d’un peuple en guenilles sous couvert d’un soit disant respect des coutumes anciennes ,ce qui est totalement faut !
    En cause une politique de prédation d’extrême ,extrême droite ,proche de l’esclavage d’antan !

  • 12 juillet à 19:03 | Vohitra (#7654)

    Fanamarihana fohy…

    Raha mbola Malagasy, na avy aiza Faritra misy azy na avy aiza, dia kolontsaina iombonana amin-danonana, fomba efa naharitra anjato taona maro, ny manolotra ny « hena omby ritra », ary manankarena haitao tokoa ny Malagasy raha ny mikasika ny fomba fikarakarana fanomanana izany nahandro tena Malagasy izany…

    Ilay votsabe sy donendrina iray etsy ambony nefa raha vao mba miresaka, dia io mikasina ny « henakisoa matavy » io foana no teniny matetika…hitantsika izany teto tamin’ny nilazany amimpitaka sy lainga fa manao fety sy lanonana ny Malagasy ny andron’ny 26 jona teo ary mihinana io lazainy henakisoa matavy io…dia io hitantsika io indray izy manoratra androany fa ny olona tsongaina manankatao no mihinana ny henakisoa matavy, izany hoe raha bangoina dia izy ihany no mamitaka ny tenany ary voafatotry ny laingany…ka milaza ankehitriny fa ny olona manankatao izany no nanao fety ny 26 jona teo…

    Fa ny tiana hisarihina ny saina dia ity : sady tsy mahafantatra ny kolontsaina Malagasy ity donendrina etsy ambony, no tena hita fa olona maty ankanina sy mamba noana ankitsirano…

    Mbola tsaroana etoana ny nilazany teto amin’ny MT fa io donendrina io dia vonona ny hanota fady ary hanazimbazimba ireo Fasambe sy toerana fady, ka hanipy hametraka henakisoa eny amin’ireny toerana ireny !

    Olona sampona sy sembana ara-tsaina sy voan’ny fahaketrahana ara-tsaina sy tsy valahara toy izany no mijoro manohana izao fitondrana mangidy hoditra mpambotry vahoaka izao ankehitriny !

    Simba tamin’ny galeoka sy C-VOPLOS ary tambavy mahadomelina mihintsy ny fisainany !

  • 12 juillet à 19:12 | kartell (#8302)

    Sans me prendre pour l’avocat de Gaëlle Borgia qui d’ailleurs n’en a pas besoin puisqu’elle n’est pas en face d’un quelconque tribunal mais simplement doit subir un procès d’inquisition d’un pouvoir muselant une presse locale qui tente d’affirmer que son travail en « free-lance » est « une mise en scène grossière » !….
    L’attaque étant la meilleure défense possible d’autant que prouver le supposé bidouillage est mission impossible dans la mesure où la journaliste campe sur ses positions en dénonçant une cabale fromentée par un pouvoir qui découvre à cette occasion l’ampleur d’une situation qu’il n’imaginait pas à ce stade ultime…
    L’effet produit par cette vidéo est dévastateur et a mis à mal toutes les com d’une présidence qui s’acharnait à convaincre des efforts fournis qui sont très loin d’avoir les résultats claironnés dans les médias locaux …
    Bref, le retour précipité à la case cinéma par une séquence vérité d’une toute petite minute claque à la figure de ceux qui ont abusé du même procédé mais, eux, en falsifiant une réalité à des fins de propagande politicienne …
    Trouver meilleur que soi dans un objectif contraire, attisent les volontés affichées de faire taire et de salir le travail de « l’insolente » sauf qu’aujourd’hui, il est trop tard pour se justifier d’autant que plus l’acharnement à démontrer le contraire se poursuivra, plus leurs auteurs verront leurs crédibilités s’affaiblir pour devenir infréquentables dans un avenir qui se nourrira d’une contestation grandissante !…

  • 12 juillet à 19:42 | pisokely (#9950)

    nous avons des collegues, confreres sur place.. qui confirment bien le reportage se BG..
    . ils ne peuvent pas temoigner, peur de represailles mais je pense que la verite va eclater en 2023 ?? voire meme avant 2023..

    • 12 juillet à 19:57 | arsonist (#10169) répond à pisokely

      Il vaut mieux que ce soit le plus tôt possible !

  • 12 juillet à 20:05 | Ra-Jao (#282)

    Pour la gouverne de ceux qui jettent la pierre sur ceux d’andafy et qui veulent les museler.
    "Montant de transfert de la diaspora malagasy en 2016 : 427 M$." Certes on peut mieux faire par rapport aux algériens, pakistanais, egyptiens....mais nous n’avons pas honte de contribuer à hauteur de 30% du budget de l’Etat malagasy.....
    https://www.madagascar-tribune.com/Diaspora-et-transferts-Quelques,23331.html

    • 13 juillet à 00:30 | Rainingory (#11012) répond à Ra-Jao

      👍🙏

  • 12 juillet à 20:10 | Ra-Jao (#282)

    Isandra, vous nous soumettez comme preuve des photos et des témoignages de vos amis et inconditionnels de rajoely. Pour nous ces preuves ne valent rien, de la même manière que vous dénigrez les preuves de G. Borgia. Vous perdez votre temps à insister sur ce sujet.

    • 12 juillet à 20:24 | arsonist (#10169) répond à Ra-Jao

      Cette besileo foza femelle couillue en rut isandra croit même que
      les Gasy prennent une photo tirée en Inde
      pour avoir été tirée à Madagougou !

      Cette besileo foza femelle couillue en rut isandra prétend que les Gasy confondraient leur pays Mada avec l’Inde .

  • 12 juillet à 21:04 | Ra-Jao (#282)

    Isandra, vous osez mépriser les indiens, « elle a confondu les photos en Inde avec celles de Madagascar « Non mais, ça devient une maladie pour rajoely- et ses inconditionnels de mépriser les autres pays. Votre maître a penser prétendu que durant son mandat, Madagascar va devenir le bailleur des Comores.
    Mais quel est le 2ème pays le plus pauvres du monde avec 77% de son peuple qui ne mange pas à sa faim ? Dans quel pays il y a plus de millions de personnes menacées par la famine ? Quel pays approvisionne Madagascar avec le vaccin Covishield ? Un minimum d’humilite Isandra ! Concentrez vous sur le combat que nos compatriotes mènent pour survivre !

  • 13 juillet à 09:39 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    HS :

    En ayant lu :

    https://www.actutana.com/depeche/vous-etes-a-8000-kms/

    Je compatis à ce qu’ Elman, le blogueur d’ Actutana a dû ressentir.

    Pour ma part, ce serait une fureur pleine de tristesse impuissante devant l’inqualifiable imbécillité de ces hommes.

    La profanation des tombes est un grand sacrilège dans toutes les sociétés du monde, mais apparemment plus à Madagougou où celà devient un fait divers presque banal.

    Mais, se pose 2 questions, et d’abord, le corps des morts, que peut on en faire :

    - un commerce ?
    Et si oui quel type commerce ?

    - la consommation ?
    les madagougouesques ont-ils si faim pour tomber dans la nécrophagie, car il n’y a plus de chair dans ce qui ne sont plus que des ossements sauf "arrivage récent frais" ?

    Mais après tout, en regardant les choses cyniquement, il n’y a plus de chair non plus dans les chutes de cuir que nos compatriotes du Sud consomment

    Finalement, pour le cas bien précis d’ Elman, est-ce si banal que celà en a l’air ?

    Le blogueur d’ Actutana est connu pour être une personne bien informée, très au fait de ce qui se passe dans les coulisses du pouvoir depuis longtemps, et notamment du pouvoir actuel de SAR DJ Lapin Crétin.

    Mais, il connaît bien la vie de la société malgache en ayant côtoyé, toute l’échelle sociale du pays, des damnés aux plus puissants du pays.

    Et Elman est d’une virulence critique toujours bien argumenté et critique sans vulgarité contre le pouvoir du Crétinissime DJ, batard de foza et de lapin.

    Alors, cette profanation, sur le caveau familial de ce blogueur, est-ce le fruit hasard ou un acte prémédité, une forme de représailles envers l’homme coupable de lèse majesté ?

    Cordialement

    • 13 juillet à 09:53 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Correction :

      "fruit du hasard de malfrats" au lieu de "fruit hasard"

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS