Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 11 août 2020
Antananarivo | 10h42
 

Société

JIRAMA

Le paiement des factures échelonnées de 5 à 10 mois

jeudi 26 mars | Mandimbisoa R.

Plan d’urgence social oblige. La direction de la JIRAMA a annoncé hier la prise de nouvelles dispositions pour le paiement de la facture du mois de mars. Ce, à la suite de la déclaration du Président de la République sur la possibilité de reporter le paiement de la facture de ce mois. En effet, les clients auront la possibilité de dépasser la date butoir de paiement, mentionnée dans leurs factures. Au retour de la situation à la normale, le paiement des factures sera, par principe, échelonné sur 5 mensualités.

Rivo Radanielina, directeur général adjoint, en charge du Marketing commercial digitalisation de la JIRAMA, explique que les clients recevront deux factures vers le mois d’avril. La première facture est celle du mois courant alors que la deuxième facture est celle des échelonnements de paiement. Il a par ailleurs indiqué que si le client le souhaite, il pourra faire un choix de paiement de ses factures échelonnées, en totalité ou jusqu’à 10 mensualités ; auprès de la JIRAMA. Pour ce faire, il doit faire une demande auprès des agences.

Si le confinement empêche certaines personnes de se rendre auprès des caisses de la JIRAMA, les clients peuvent effectuer le paiement de leurs factures via le système de Money Banking, à savoir Airtel Money, Orange Money ou M’Vola. Par ailleurs, ils peuvent le faire via « Messenger » grâce à un développement de système de paiement avec Accès Bank.

Le directeur général de la JIRAMA, Vonjy Andriamanga, indique que ces nouvelles dispositions ne seront pas sans conséquence sur la caisse de la société d’eau et d’électricité malgache. « Visiblement, nos recettes du mois de mars risquent de n’être couverte qu’au mois d’avril ou encore dans dix mois. Mais cela ne nous empêchera pas de poursuivre la politique de redressement de la société », déclare-t-il. Il a ainsi promis une distribution en eau et en électricité normale malgré les contraintes qui ne devraient être que passagères

Vonjy Andriamanga promet ainsi de garder un équilibre opérationnel vers la fin de l’exercice de cette année. Cela pour poursuivre les efforts déployés dans le cadre du redressement de cette société d’eau et d’électricité.

Concernant les coupures constatées ces derniers temps, le directeur général adjoint en charge des Opérations, Albert Ravelojaona, explique qu’elles sont dues à des problèmes de distribution. Soit à cause de la coupure des câbles due à leur vétusté, soit à cause des vols de disjoncteurs aux poteaux. À l’heure actuelle, la JIRAMA n’a plus de problème de production, déclare-t-il. Le problème avec les matériels comme les disjoncteurs est que la société n’en dispose pas et doit effectuer des commandes auprès des autres sociétés partenaires.

Concernant les difficultés d’approvisionnement en eau dans quelques quartiers, le DGA des Opérations a indiqué que des dispositions ont été prises. Des citernes seront installées dans ces endroits pour résoudre le problème temporairement, en attendant de trouver des solutions pérennes.

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS