Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 16 avril 2024
Antananarivo | 10h37
 

Société

Appropriation illégale de terrain

Le ministère de l’Aménagement du territoire désavoue une directrice

mercredi 3 janvier | Mandimbisoa R.

La « purge » semble être en marche au sein du régime actuel. Hier, une directrice au sein du ministère de l’Aménagement du territoire a été entendue auprès de la brigade de recherche et devrait être entendue au parquet, selon les médias proches des dirigeants actuels. Le ministère concerné a certes mis un peu du temps pour réagir, mais sa réaction a notamment évoqué sa désolidarisation avec la personne en question, condamnant entre autres ses actes.

Il s’agit en vérité d’une affaire d’accaparement de terrain à Isahafa, Anosy Avaratra. La directrice en question aurait fait des faux et des usages de faux pour immatriculer au nom de sa mère des terrains de plus de 5 hectares. Elle aurait essayé de vendre le terrain à un ressortissant chinois qui s’est déjà rendu sur les lieux pour faire une constatation des lieux. Pourtant, il s’agirait d’un terrain aménagé par des populations locales depuis plusieurs dizaines d’années.

Un autre responsable du parti présidentiel (Tanora Gasy Vonona), à Anjozorobe aurait également été entendu par la section criminelle de la gendarmerie nationale, à Fiadanana, hier, dans le cadre de cette affaire. Mais celui-ci a nié toute implication dans cette affaire d’appropriation illégale de terrain. Il a alors pu rentrer chez lui après avoir effectué sa déposition auprès des forces de l’ordre.

Les problèmes fonciers constituent un handicap majeur du développement à Madagascar, notamment dans le domaine agricole d’autant plus que 80% de la population sont des agriculteurs, selon le dernier recensement général de la population et de l’habitation (RGPH, 2018). Selon les recommandations du président Rajoelina, le régime en place fait de sa priorité la restitution de la terre auprès de la population, dans le cadre d’une démarche pourtant longue et fastidieuse.

Dans un communiqué, le ministère de l’Aménagement du territoire et des Services fonciers désavoue ainsi les pratiques de cette responsable à qui devait être faite une confiance totale pour protéger le peuple. Le ministère remet alors aux différents responsables concernés la liberté de mener à bien les enquêtes dans le cadre de cette affaire et s’apprête encore à collaborer avec les autres entités pour pouvoir éclaircir rapidement cette situation qui entache l’administration.

La dénonciation de cette affaire par les différents responsables de l’Etat semble en effet entérinée la déclaration effectuée par le président de la République sur la nécessité de renforcer la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption dans le pays, un point des trois piliers de son programme pour cette nouvelle mandature.

-----

29 commentaires

Vos commentaires

  • 3 janvier à 11:17 | Isandra (#7070)

    2024 : L’ANNEE DE FERMETE, base d’une bonne gouvernance, l’un des piliers de la politique de ce régime.

    Ca promet ! Lors de son discours de voeux, notre Président a évoqué la fermeté contre les pervers sexuels, et on entend sur les infos qu’il a ordonné qu’on fasse des enquêtes sur les remblayages illicites ici et là, elle s’applique sur cette affaire de terrain,...

    Que l’impunité s’éloigne !

    • 3 janvier à 12:15 | Ragnarok (#3696) répond à Isandra

      Dans son message contre les violeurs d’enfants qui représentent effectivement une partie de la lie de l’humanité, il aurait pu, il aurait dû également insister sur le viol, tous les viols, c’était facile mais moins vendeur. Le commercial du vent, on le constate chaque jour, tout se commence, tout s’éructe, mais jamais rien ne finit, ou alors de manière si provisoire, si incorrecte, si sournoise, si corrompue, ainsi filent les budgets prévus au gré des amitiés et des accords de travaux ’respectifs’, à défaut de respect.
      Paroles, paroles, velirano, tango ou paso, à vos oripeaux !

  • 3 janvier à 11:21 | Isandra (#7070)

    Que cette fermeté s’applique aussi pour maintenir la stabilité durant ce cinq années à venir, dans le but de rattraper notre retard en matière de l’émergence.

    En 2028, Madagascar fera partie des pays Africains ayant plus de croissance.

  • 3 janvier à 11:25 | MALIBUC (#9345)

    Que l’on arrête cette dame en défaut, soit.
    Mais que l’on arrête aussi Cedric et le consortium qui vire les Gasy de Nosy Mitsio pour y construire un ensemble hôtelier pour le fils prodige de Cedric Vazaha.
    Deux poids, deux mesures !

  • 3 janvier à 11:43 | Besorongola (#10635)

    RIEN NE VA PLUS !

    RIEN NE VA PLUS !
    RIEN NE VA PLUS !

    QUI EST VRAIMENT DERRIÈRE CE PROJET SOIT-DISANT DE L’ETAT ?
    RFI
    Madagascar : un projet d’investissement hôtelier à Nosy Mitsio inquiète la population locale
    RFI
    24 décembre 2023.

    L’État malgache programme-t-il depuis trois ans de « dépouiller les communautés locales de Nosy Mitsio au profit d’un grand projet d’investissement touristique » ? C’est en tout cas ce que les organisations de protection des droits des citoyens en matière foncière dénoncent.
    Les 2 000 habitants de la plus grande île cet archipel, situé au nord-ouest de Madagascar, entre Nosy Be et Diego, redoutent un accaparement des terres qui les obligeraient à quitter leur île ancestrale.

    Avec notre correspondant à Antananarivo, Sarah Tétaud

    En 2022, l’État lance un appel public officiel : il recherche des investisseurs pour la construction d’un complexe hôtelier de luxe à Nosy Mitsio.

    « Ça nous a fait sursauter ! » confie Mamy Rakotondrainibe, présidente du Collectif Tany, pour la défense des terres malgaches. « Nous avions déjà travaillé sur le cas Nosy Mitsio en 2020 où nous avions appris par les habitants, que toutes les procédures au niveau du foncier – en particulier la délivrance des titres fonciers et des opérations de délimitation des terrains –, étaient gelées ».

    Une information que Hajo Andrianainarivelo, le ministre en charge de l’Aménagement du territoire de l’époque, nous confirme. Une mesure, dit-il, prise pour contrer les « demandes obscures de porteurs d’affaires qui gravitaient autour du régime ». « Derrière chaque Malgache qui demande les papiers d’un terrain de plus de 100 hectares dans ces zones touristiques-là, sachez qu’il y a toujours un étranger » affirme-t-il.

    « Tout cela va entrainer des conséquences environnementales »

  • 3 janvier à 11:50 | Saint-Jo (#8511)

    L’île Mitsio sera-t-elle alors rétrocédée à ses propriétaires légitimes depuis la nuit des temps , mais que le traître Cédric bac-3 a fait expulser de leur île qu’ils ont héritée de leurs ancêtres ?

    Les lèche q du traître Cédric bac-3 croient-ils pouvoir tromper encore tout le monde tout le temps sur cet épineux sujet ?

  • 3 janvier à 11:54 | Besorongola (#10635)

    TOUT VA MAL !

    TOUT VA MAL !
    TOUT VA MAL !

    UNE JEUNESSE ORANGE COMPLÈTEMENT DÉSORIENTÉE.

    📸 Regarde cette vidéo sur Facebook
    https://fb.watch/pkDQPIuJyH/

    • 3 janvier à 12:54 | bekily (#9403) répond à Besorongola

      C’est sale, triste et sordide à la fois
      La jeunesse est , en principe, l’avenir d" un pays

      Nous avons laissé faire les corrompus professionnels : LES INDIGENES CORROMPUS COLLABOS
      Prêts à se vendre à n’importe qui au plus offrant : aujourd’hui aux Français
      Demain aux Chinois ? Aux Russes ? Aux Américains ???

      Restant dans un confort par insouciance , par lachete ou par naïveté , nous nous tirons une balle au pied...et condamnons tout avenir.

      Nos politiciens sont mi figue mi raisin :
      Par ambition personnelle ? Veulerie aussi peut être ? Naïveté, immaturité politique, Incompétence ? sans analyse claire sans vision décelable...laissant les forces occultes de la CORRUPTION ravager le pays

      Avons nos seulement des noyaux d’activistes réels sur le territoire ? Un réseau de pensée ?
      Les ravalomanistes les ratsirakistes, les sitenistes, les rajaoistes sont ils capables de négocier une coalition ????. Ce serait un grand danger pour ANR pourtant.

      De la grande pauvreté ( conjuguée à la démographie galopante des villes notamment ), bombe sociale absolue, la revolte peut surgir sans prévenir, sans aucun clignotant !.

      Pour le peuple le choix est simple : vivre en zombie ou se manifester violemment...par sursaut de LEGITIME DEFENSE.

  • 3 janvier à 12:10 | Besorongola (#10635)

    CE SONT TOUJOURS LES SOUS FIFRES QUI DEVIENNENT BOUC ÉMISSAIRES.

    - MADAGASCAR CHAMPION D’AFRIQUE DANS L’ACCAPAREMENT DES TERRES FERTILES AU PROFIT DES ÉTRANGERS !

    https://www.ritimo.org/L-accaparement-des-terres-a-Madagascar#:~:text=En

    • 3 janvier à 12:58 | bekily (#9403) répond à Besorongola

      Izany no izy rehefa dondrona sy vaovidy vola n’y mpitondra

      Rajielina mettrait le soutien-gorge et la petite culotte de sa belle mère aux enchères si cela pouvait lui rapporter !

    • 3 janvier à 12:55 | Besorongola (#10635) répond à Albatros

      MAMY RAVATOMANGA SE FROTTE LES MAINS.

      Merci Albatros pour le lien , voici un extrait.

      En septembre 2023, on apprend par un article de presse que les négociations concernant un grand projet touristique sur Nosy Mitsio auraient été confiées par le Président de la République à son conseiller Mamy Ravatomanga, puis dernièrement à sa directrice de cabinet Romy Voos Andrianarisoa. Cet article mentionne le montant du projet, 600 millions de dollars ainsi que les investisseurs MGB Development et 1875 Finance. La première société, basée en Suisse, avait entamé les premières démarches d’une transaction sur l’île en 2020. Son responsable interrogé par un juriste international avait répondu qu’il avait abandonné le projet.

  • 3 janvier à 13:12 | bekily (#9403)

    Les politiciens COTIERS ont largement leur RESPONSABILITE en laissant dépouiller les habitants de la côte !
    De surcroît ils ont largement participé à la mise en coupe réglée du pays par les FRANCAIS ,et cela depuis 1896 !!!
    RAPPEL : les concessions multiples des meilleures terres à cordées aux Français ou aux créoles de la Réunion ! Quasiment tout le sud à de Heaulme !

    Les Nonie Donia , SITENY, et maintenant l et MONJA REALISENT combien la COTE est SPOLIEE et fait l’objet de regards concupiscents des gouvernants corrompus !!!!

    Que ce soit pour le tourisme
    Que ce soit pour les METAUX qui attireront de plus en.plus de prédateurs !

  • 3 janvier à 15:37 | Isandra (#7070)

    TOUJOURS UNE BELLE PERSPECTIVE, PENDANT QUE LES DETRACTEURS S’OBSTINENT DANS LEUR ERREUR, LE REGIME CONTINUE DANS CETTE LANCEE ECONOMIQUE.

    "PERSPECTIVES - L’Etat espère faire du secteur minier un des leviers de croissance pour Madagascar pour 2024
    Antananarivo 3 Janvier, 14h35 - Après une baisse de 9,8% en 2023, l’Etat estime que l’industrie extractive devrait afficher une croissance de 7,2% cette année. Et cette croissance devrait encore se situer à 14% en 2025 et atteindre 14,1% en 2026 selon les projections du ministère de l’Economie et des finances (MEF) dans le Document budgétaire, annexé à la Loi des finances initiales 2023.
    ⭕Le secteur extractif, avec l’agriculture et le tourisme, figure d’ailleurs parmi les principaux moteurs de la croissance économique de Madagascar, qui est prévue se situer à 4,5% cette année. Les mines devraient tirer cette performance grâce à un contexte favorable au niveau national, notamment avec l’application du code minier et la marche vers la transition énergétique qui se poursuit au niveau international, souligne le ministère de l’Economie.
    ⭕Comme indiqué par la Banque africaine de développement (BAD), Madagascar entend développer un secteur minier compétitif qui génère des richesses et contribue à la relance de son économie. Pour atteindre cet objectif, l’État envisage de mettre en place un régime fiscal minier qui devrait pousser les sociétés minières à investir tout en permettant à l’État et aux communautés touchées par l’exploitation de profiter d’une part équitable des rentes minières, explique cette institution financière dans son rapport pays 2023 sur Madagascar.
    ⭕La BAD estime que les exploitations d’ilménite, de nickel et de cobalt représentent 1,5 % du PIB et 30 à 60 % des recettes nationales. L’exploitation minière industrielle pourrait représenter entre 4 et 14 % du PIB et dominer les exportations du pays à l’horizon 2025, avance ce Groupe africain.
    ⭕La Banque africaine de développement estime néanmoins que la gouvernance du secteur minier mérite d’être renforcée pour davantage de transparence. La législation minière est régie, entre autres, par le code minier, la loi sur les grands investissements miniers et le décret n°2015-996. La Banque africain de développement soutient que « la faiblesse du cadre politique et les décisions politiques contradictoires persistent malgré la volonté du secteur privé de contribuer à une démarche de transparence des industries extractives, et la prise de conscience des communautés et de la société civile ».

    • 3 janvier à 15:53 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Isandra ,
      Votre Calife a crié sur tous les toits qu’il allait rattraper le retard de Madagascar depuis 60 années , en ...cinq ans . Qu’en est il ? Le Pays s’englue dans les tréfonds du classement Mondial , avec des Pays en Guerre derrière . La Banque Mondiale a publié que nous n’aurons pas le même développement que le Rwanda qu’en ...73 ans , si nous avons un taux de croissance de 7,5 % durant ces 73 années . Vous avez beau nous raconter des bobards avec vos complices , mais les faits sont là : vous n’êtes même pas capables de ramasser des ordures , les causes des maladies du Moyen âge , comme la peste et le Choléra .

    • 3 janvier à 16:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      Ben oui, plusieurs projets qu’on n’a pas fait pendant 60 ans, il a pu réaliser, tels les universités, les hôpitaux manara-penitra, les stades par ci, stade par là(c’est l’un des moyens pour éviter l’enceinte précoce, plus les jeunes font de sport, moins ils se lancent dans la mampiaraka, etc), ainsi que les différents types de transport, les centrales solaires, etc.

      Tout cela, malgré les deux ans COVID, lesquels nous ont fait perdre des milliards de dollars recettes sur le tourismes,...et exportations, etc, ainsi que les rétractations des investisseurs sont devenu frileux suite aux contextes internationaux incertains.

      Les fruits de tous ces efforts seront à récolter pendant ce deuxième mandat.

  • 3 janvier à 16:00 | lé kopé (#10607)

    Où sont les 9 km de routes qui devaient contourner la Capitale , ainsi que les 80 km d’autoroutes pour aller à Toamasina ,qui devaient être construites avant la fin 2023 , ainsi que la RN13 et la RN 10 et le fameux pipe line , où les cactus servent de décor dans le peu de km creusés ? Votre Calife rajoute d’autres promesses , alors que celles qui ont été proposées ne sont pas encore réalisées. Pinocchio n’a qu’à bien se tenir , car il est maintenant ...dépassé.

    • 3 janvier à 18:16 | Shalom (#2831) répond à lé kopé

      ... dépassé par son nez ?

    • 3 janvier à 21:24 | bekily (#9403) répond à lé kopé

      c’est classique dans un pays avec la CORRUPTION COMME SYSTEME DE GOUVERNEMENT

      On fait vivre sur le mensonge

      Ils ne cesseront pas de faire des effets d’annonce permanente pour la galerie...sans certitude de réalisation

      C’est cela la PROPAGANDE DES DICTATEURS

      MENTIR EN PERMANENCE et défense de sourire et encore moins de contredire ,
      sinon ....direct la prison !!!

    • 3 janvier à 21:34 | Isandra (#7070) répond à lé kopé

      Lékopé,

      Certes, certains projets sont en retard de réalisation ou de l’achèvement des travaux, les raisons sont multiples, mais, les unes des principales, ce sont le moramora et le laisser aller (tsy man’inona io) de Ra-malagasy, en revanche, en général, ils sont finis jusqu’au bout, malgré un petit contretemps.

      On peut vous citer quelques uns : les RN5A, la RN44, la Miami, le Rova, le stade barea, etc sur lesquels certains détracteurs ont fait le pari que ces projets ne seront jamais réalisés,...Sur ces projets, nous pouvons dire sans hésitation que le Président a tenu ses promesses,...

      Aujourd’hui, plusieurs projets sont en cours, tels l’autoroute, les RN 13-12, TLC, le train urbain, pipeline, Tana-masoandro, etc ainsi qu’en gestation, Fly over, et les nouveaux villages, etc, nous sommes sur et certains que les travaux iront jusqu’au bout, au plus tard à la fin de ce mandat,...dont les réalisations mettront Andry Rajoelina un grand bâtisseur de tous les temps.

  • 3 janvier à 18:07 | Ibalitakely (#9342)

    Il y a beaucoup d’affaires d’accaparement illégaux de terrains par la famille de Ranaivo Ouldin, celui même que l’ordre des topographes experts ont révoqué, que des gens disent ... tout bas ?? Weight hand sea, Cédric & Co.

    • 3 janvier à 23:10 | bekily (#9403) répond à Ibalitakely

      Cedric le vazaha grand bâtisseur de tous les temps !!! Dit la Boloky mpilelaka !!!

      C"est cocasse la flagornerie.

      Lavanify mpandainga dépasserait les bâtisseurs des pyramides d’Égypte ou Eiffel pour sa tour qui attire le monde entier !!!

      Un touriste digne de ce nom s’offusquerait de voir son « colysee peplum » à côté du Rova !
      UNE HÉRÉSIE CULTURELLE !!!

      Haoka ré ry Boloky vavy a !
      Mba menatra !

    • 3 janvier à 23:11 | bekily (#9403) répond à Ibalitakely

      Cedric le vazaha grand bâtisseur de tous les temps !!! Dit la Boloky mpilelaka !!!

      C"est cocasse la flagornerie.

      Lavanify mpandainga dépasserait les bâtisseurs des pyramides d’Égypte ou Eiffel pour sa tour qui attire le monde entier !!!

      Un touriste digne de ce nom s’offusquerait de voir son « colysee peplum » à côté du Rova !
      UNE HÉRÉSIE CULTURELLE !!!

      Haoka ré ry Boloky vavy a !
      Mba menatra !

  • 4 janvier à 00:39 | Zora (#10982)

    Et voilà ce qu’a fait Cédric le bâtisseur, de notre patrimoine. Ferme la L’Inandra Boloky vavy. Assez de dégâts pour le peuple avec ton Cédric chéri. Au point de vue culture et us malagasy, zero.... Bac -10.
    https://www.koolsaina.com/rova-antananarivo-pourrait-perdre-sa-valeur-universelle-exceptionnelle-patrimoine-mondial-unesco/

  • 4 janvier à 07:49 | Stomato (#3476)

    L’obsolescence de l’homme

    C’est en 1956 que le philosophe Allemand Günther Anders écrivit cette réflexion prémonitoire :
    "Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut surtout pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes archaïques comme celles d’Hitler sont nettement dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif en réduisant de manière drastique le niveau et la qualité de l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle.
    « Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations matérielles, médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste... que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif.
    Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements abrutissants, flattant toujours l’émotionnel, l’instinctif. »
    « On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon avec un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de s’interroger, penser, réfléchir. »
    « On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme anesthésiant social, il n’y a rien de mieux. En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité, de la consommation deviennent le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté »
    Günther Anders
    « L’obsolescence de l’homme » 1956.

    Hors sujet ?
    Il me semble que Madagougou est en plein dedans, et n’est pas seul dans ce cas.

    • 4 janvier à 11:06 | Saint-Jo (#8511) répond à Stomato

      Ouhahou ! « Stomato » !
      Je reconnais pleinement que
      ce post décrit avec une éclatante justesse et une indiscutable précision
      la politique mise en application à madagougou
      par le traître Cédric bac-3
      selon les directives de ses marionnettistes tireurs de ficelles !

      Selon ses marionnettistes , parce que je ne crois pas un seul instant qu’un esprit borné comme l’intellect du traître Cédric bac-3 ait les capacités pour concevoir et planifier pareille politique satanique aux dépens d’un pays et de son peuple !
      Même si le pays en question n’est que madagougou !

      Ce qui se passe à madagougou est très grave , bien sûr !
      Et ce qui se passe en Libye est aussi autrement aussi grave !
      Et comme par hasard ce sont les conséquences de la politique et de la diplomatie du même personnage politique qui détenait le pouvoir dans un grand pays il y a environ une douzaine d’années !

    • 5 janvier à 11:57 | bekily (#9403) répond à Stomato

      Et oui
      Le savoir , c’est le pouvoir

      Abetir les peuples est la meilleure façon de pouvoir les enfumer...de propagande par exemple.
      De plus si on satisfait à leurs besoins fondamentaux...ils ne pensent même pas se révolter...comme en Russie !

      En revanche
      Chez nous
      La veulerie est telle que par sa corruption effrénée ce gouvernement provoque une PAUVRETE JAMAIS VUE !!!!
      La revolte viendra logiquement de cette bombe sociale créée

  • 5 janvier à 11:37 | NanaTana (#11410)

    Nos politiciens sont mi figue mi raisin :
    Par ambition personnelle ? Veulerie aussi peut être ? Naïveté, immaturité politique, Incompétence ? sans analyse claire sans vision décelable...laissant les forces occultes de la CORRUPTION ravager le pays

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS