Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 25 juin 2022
Antananarivo | 16h05
 

Coopération

Coopération nippo - malagasy à Mahajanga

Le complexe sanitaire Mère-Enfant, opérationnel

samedi 23 juin 2007
Le président Ravalomanana et les Japonais visitant un bloc chirurgical du complexe.

Un an exactement après le début des travaux, le président Ravalomanana a inauguré le Complexe sanitaire Mère-Enfant dans l’enceinte de l’Hôpital d’Androva, à Mahajanga. Fruit du partenariat avec le gouvernement japonais, les travaux de construction de ce complexe ont coûté environ Ar. 6 milliards. C’est l’une des plus modernes infrastructures sanitaires Mère-Enfant dans l’Océan indien. Le complexe comprend, entre autres, un bloc d’urgence, un bloc d’accouchement, un bloc d’opération, un bloc d’hospitalisation, un bloc administratif et technique, et un bloc de formation sanitaire. Il peut accueillir 46 malades et doté d’équipements très modernes.

L’ambassadeur du Japon, Chichii Tadaharu, a souhaité que les citoyens puissent valoriser un tel ouvrage. Il a aussi mis l’accent sur l’amélioration des soins prénataux et le renforcement des compétences du personnel sanitaire, tandis que le président de la République a loué la contribution du gouvernement japonais en soulignant que la région Boeny, sélectionnée parmi 54 autres pays d’Afrique, est la région pilote en matière de coopération sanitaire avec le Japon.

Appel à la communauté internationale

Le président Ravalomanana a toutefois souligné qu’il reste encore beaucoup à faire pour atteindre les objectifs définis dans les OMD (Objectifs du Millénaire pour le Développement) visant à réduire de 3/4 le taux de mortalité maternelle, et de 2/3 celui des enfants de moins de 5 ans d’ici 2015.

« Je lance un appel à la communauté internationale, la société civile et le secteur privé pour soutenir les efforts déployés par l’État malgache pour atteindre ces objectifs. Investir dans la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant est une priorité pour sauver des vies et promouvoir les Objectifs du Millénaire pour le Développement et ceux du MAP. C’est sur les mères et les enfants en bonne santé que reposent la santé et la prospérité de notre société et de notre nation. Nous devons multiplier les initiatives visant à assurer la survie et la santé des mères et des enfants et à leur offrir de bonnes conditions de vie », a-t-il lancé.

Le Chef de l’Etat a aussi saisi l’occasion pour réitérer l’urgence de la lutte contre le VIH/Sida en faisant appel aux partenaires étrangers pour que ces derniers puissent augmenter leur aide en la matière.
Sur le plan du Planning familial, le chef de l’Etat a annoncé la gratuité des services et a également évoqué la prochaine effectivité d’une nouvelle législation en matière de mariage. Désormais, aucun mariage civil ne peut être autorisé avant l’âge de 18 ans.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS