Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 12 novembre 2019
Antananarivo | 07h05
 

Coopération

Coopération

La vice Première ministre chinoise à Madagascar

mercredi 6 novembre | Arena R.

Une réunion de travail entre le gouvernement malgache et une délégation chinoise, conduite par la vice-première ministre chinoise, Sun Chunlan, actuellement en visite à Madagascar s’est tenue hier à Anosy. L’événement s’est déroulé sous l’égide du Premier ministre, Chef du gouvernement, Christian Ntsay également ministre des Affaires Etrangères par interim.

Cette rencontre a eu pour objectif de raffermir davantage la coopération entre les deux pays, et de consolider leur confiance mutuelle afin de viser à orienter les actions à entreprendre dans tous les domaines de coopération, vers la vision de développement initié par le Président de la République et les priorités fixées par le gouvernement. Ce, dans entre autres, les domaines des infrastructures, de la santé, de la sécurité,de l’éducation, de la jeunesse et des sports, de l’agriculture, de l’enseignement supérieur,de l’énergie,… et ce, afin de rattraper le retard dans le développement de Madagascar.

Ainsi, mettant en valeur les quarante-sept années de soutien à l’égard de notre pays, le gouvernement chinois a manifesté sa volonté de répondre aux attentes de Madagascar en termes de partenariat, tout en émettant des propositions d’amélioration quant aux perspectives de coopération.

15 commentaires

Vos commentaires

  • 6 novembre à 08:18 | MALIBUC (#9345)

    Ça continue....
    Que va t on vendre cette fois ci ?
    En fait ce qui me rassure, c’est que bientôt il n’y aura plus rien à vendre, à louer ou à troquer et que les gouvernements successifs devront redoubler d’ingéniosité afin de satisfaire le peuple dans ses besoins et demandes.
    En attendant c’est pire qu’avant !

    Répondre

    • 6 novembre à 08:38 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à MALIBUC

      Bonjour malibuc,

      Qui a plus besoin de l’autre dans tous les domaines ?

  • 6 novembre à 08:58 | MALIBUC (#9345)

    Entre avoir besoin de l’autre et se déculotter jusqu’à autoriser 300 bateaux à vider nos réserves halieutiques, y’a pas photo.
    Laisser partir à l’étranger nos ressources minières en pierres précieuses sans taxe et frais d’export, c’est avoir besoin de l’autre aussi peut être ?

    Répondre

  • 6 novembre à 09:13 | rakoto-neutre (#8588)

    Mba misaora an-dry zareo Kelimaso ihany fa nampidina betsaka ny vidin-javatra izy @ vokatra atobany eo @ tsena iraisam-pirenena, dia mba afa-miaina ny Kelivola toy ny tenako,

    Répondre

  • 6 novembre à 10:17 | betoko (#413)

    Malibuc
    Que Madagascar n’importe plus des articles bas de gamme venant de la RPC .Est ce que les 300 bateaux de pêche chinois sont en train de piller nos ressources marines ou c’est de l’intox ? M’étonne qu’Andry Rajoelina avait autorisé ce pillage dont paraît il un ministre de Hery Rajao aurait signé

    Répondre

    • 6 novembre à 11:09 | Maxim (#5960) répond à betoko

      Betoko,
      un ministre de Rajao avait autorisé ce pillage et actuellement vous qui êtes au pouvoir n’ont rien fait pour arrêter ce pillage (juste à lire les termes du contrat). Où bien continuité de l’état oblige, donc le pouvoir actuel bénéficie également de ce contrat.
      C’est bien votre mentalité Betoko, c’est toujours la faute des autres.

    • 6 novembre à 14:18 | Besorongola (#10635) répond à betoko

      Betoko
      Vous qui êtes anti chinois primaire , êtes vous entrain de changer d’avis parce que Rajoelina est au pouvoir et veut à son tour coopérer avec les même chinois ?
      C’est quoi ce que vous appelez article bas de gamme venant de la RPC ? Regardez chez vous est-ce que vous avez des produits exclusivement européens ? Ce qui est impossible parce que même ici en France 80 % des produits sont Made in China . J’ai acheté un violon de marque Yamaha pour ma fille sachant que cette marque a une bonne réputation pour les instruments de musique . Une fois à la maison j’ai vu une petite étiquette "Made in China " derrière . Ma fille qui est à sa dernière année de Conservatoire a essayé le violon et trouve que le son est impeccable .
      Alors Betoko arrêtez de jouer aux faux snobes parce que ce sont les occidentaux qui ont plus de moyens qui ont peur des chinois et vous cherchez à les imiter avec vos petits moyens ? c’est ce qu’on appelle aliénation culturelle et vous en êtes victime.
      « L’aliénation culturelle est en marche. Elle consiste à amener les natifs non anglophones (au moins 92% de l’humanité) à penser dans une langue qui n’est pas la leur (en l’occurrence l’anglais, la langue de « l’Empire »). L’aliénation, c’est l’état d’un individu devenu ou rendu inapte à se connaître lui-même.

  • 6 novembre à 10:31 | nez_gros (#10715)

    Le racisme économique des certains dirigeants occidentaux a fait développer la chine. On a une longue histoire avec l’occident(es tirailleurs sénégalais et autre tirailleurs Malgache ont combattus pour l’Angleterre et la France, et les allemands,...)), au lieu d’envoyer leur argent en Afrique ( Pays démocratique paraît-il), ils investissent en chine.

    Résultat : les chines les concurrence partout dans le monde, quelle ironie.

    Et d’ailleurs, l’Afrique est devenu l’Usine de la chine pour pouvoir exporter en occident et en Amérique

    Une partie de cet argent investis en chine, ce sont de l’argent de tous les Mobutus, et de tous les ratsirakas de l’Afrique, bref tous les dictateurs africains deposés dans les banques Étrangers

    Répondre

  • 6 novembre à 10:52 | Ibalitakely (#9342)

    "Cette rencontre a eu pour objectif de raffermir davantage la coopération entre les deux pays, et de consolider leur confiance mutuelle afin de viser à orienter les actions à entreprendre dans tous les domaines de coopération, vers la vision de développement initié par le Président de la République et les priorités fixées par le gouvernement. Ce, dans entre autres, les domaines des infrastructures, de la santé, de la sécurité,de l’éducation, de la jeunesse et des sports, de l’agriculture, de l’enseignement supérieur,de l’énergie,… et ce, afin de rattraper le retard dans le développement de Madagascar."
    1)- de rappeler l’affaire Soamahamanina.
    2)- à Ambohitrimanjaka c’est pour les karana, mais pour nous c’est ... chuuuute, doucement les basses !!

    Répondre

  • 6 novembre à 12:32 | kartell (#8302)

    Nous entrons désormais dans le dur avec l’arrivée de la vice première ministre chinoise démontrant une fois de plus que ce sont des seconds couteaux de la momenklatura communiste qui viennent faire le travail de sape auprès d’un pouvoir impatient de bénéficier d’une aide enfin consistante....
    C’est pour un Rajoelina, englué dans ses propres contradictions, un moment crucial de son quinquennat afin de donner à son émergence orange un souffle lui permettant une sortie consistante de l’impasse qui était en train de s’opérer, faute d’investisseurs préférant aller voir ailleurs...
    Cette venue constitue à la fois, sa bouée de sauvetage mais aussi la lente descente vers un endettement colossal car rien ne se fera pour les beaux yeux de son émergence, bien au contraire, le crédit se paie toujours trop cher mais demain...
    Les chinois en fins connaisseurs ont laissé l’émergence marner dans son jus de manière à venir au moment idéal où leur venue serait appréciée à sa juste valeur voir un peu plus, même....
    Un délai de dix mois depuis l’élection a donc été jugé judicieux pour avoir en face d’eux des interlocuteurs prêts à beaucoup de concessions pour voir officialiser des projets titanesques comme l’autoroute depuis Toamasina, l’agrandissement de son port et surtout la maîtrise d’oeuvre de la nouvelle capitale en cours d’expropriations cahoteuses ...
    Le gagnant/ gagnant prend ici une tournure de cornecul tant les forces en présence sont inégales avec un pouvoir actuel dans un tel état de dépendance qu’il n’est en mesure de rien imposer mais de devenir un simple partenaire corvéable à merci ...
    D’autant que ces futurs contrats seront entourés de mystérieuses conditions qui sont toujours difficiles de tirer au clair..
    Sachant tout de même que le partenaire chinois est friand de matières premières et la privation du port de Toamasina à leur profit n’est pas à exclure dans la cadre de la route de la soie davantage toile d’araignée chinoise dans laquelle l’halabe est en train de se faire prendre entière, à l’insu de son plein gré...

    Répondre

  • 6 novembre à 12:59 | Isambilo (#4541)

    C’est Ntsay qui prend de plus en plus d’envergure sur le plan opérationnel. Est-ce qu’il s’est prononcé sur le Tanambao ?
    J’ai l’impression qui laisse les autres se pavaner et lui va dans le concret.

    Répondre

  • 6 novembre à 13:21 | Besorongola (#10635)

    Au moment où le président français Emmanuel Macron signe le contrat du siècle avec Xi Jiping l , Madagascar de Rajoelina reçoit un sous fifre chinois alors que Rajaonarimampianina lui il était parvenu à faire venir à Antananarivo Xi Jiping en personne .

    La France a préféré Rajoelina à Hery pour empêcher la Chine d’aller plus loin avec Madagascar mais la France elle même , après avoir été rejeté par Trump fait la danse du ventre devant le leader de l’empire du milieu. Où est l’erreur ? Les seules réalisations notables à Madagascar en ce moment datent de Rajao avec les Chinois et Rajoelina peine à démarrer avec la France.
    Et la question se pose maintenant :" Et si Rajao avait raison ?"
    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/pékin-annonce-pour-15-milliards-de-dollars-de-contrats-avec-la-france/ar-AAJVQAB?MSCC=1573034262&ocid=spartandhp

    Répondre

  • 6 novembre à 18:49 | betoko (#413)

    Je ne suis pas un anti- chinois primaire J’avais acheté du matériel électrique made in RPC à Isotry ,250 mètres de câble électrique + 2 disjoncteurs + prises multiples , ma maison a failli cramé M’adressant à deux ingénieurs de la Jirama , ils m’avaient conseillé d’acheter made un France chez CGE qui se trouve à Andrefana Ambohijanahary , résultat , plus de problème Idem avec les chaussures , les semelles ne tiennent pas , est à cause du goudron de Tana ?

    Répondre

  • 6 novembre à 18:57 | betoko (#413)

    Savez vous pourquoi une usine qui fabriquait des allumettes à Moramanga avait fermé ? A cause des briquets importés de Chine .Ra8 avait détaxé son importation et jusqu’à maintenant l’importateur ne paye toujours pas de taxe

    Répondre

    • 6 novembre à 19:02 | olivier2 (#9829) répond à betoko

      Ce n est pas a Moramanga mais a ambositra..

      😂

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS