Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 8 avril 2020
Antananarivo | 23h00
 

Santé

Santé

La peste sévit encore, vingt-six personnes décédées

mardi 18 février | Fano Rasolo

La peste fait ravage. Selon la statistique du ministère de la Santé publique, vingt-six (26) personnes sont décédés de la peste au sein des foyers pesteux du pays, depuis le début de la saison pesteuse.

La plupart des décès est due à la peste bubonique. « Nous avons enregistré 81 cas confirmés de peste depuis le début de la saison pesteuse, c’est-à-dire du mois d’août jusqu’à maintenant. Néanmoins, ce chiffre ne dépasse pas la moyenne annuelle. Jusqu’ici, douze (12) districts parmi les quarante considérés comme foyers pesteux nous ont communiqué les cas constatés dans leurs zones. Les districts les plus touchés sont Tsiroanomandindy, Ankazobe, Ambositra, parmi tant d’autres. Ainsi, vingt-six personnes (26) , surtout dans les villages au sein de ces douze districts les plus touchés ont perdu la vie. La négligence des malades à aller se faire soigner aux centres de santé de base est la principale cause de la hausse des décès », selon notre source auprès du ministère de la Santé publique.

« Les malades soignés à l’hôpital ou dans les centres de santé de base s’en sortent tandis que ceux qui ont succombé étaient hors des centres de santé », précise notre source.

Mauvaises habitudes

Le défrichement, les feux de brousses, les ordures et autres saletés qui s’éparpillent dans les villages sont les premières causes de cette maladie car cela attire les rongeurs vecteurs de la peste.

Depuis deux semaines, une équipe du ministère fait une investigation et une riposte à Ambositra pour découvrir les causes du grand nombre de cas dans ce district de la région Amorin’i Mania, considéré comme un foyer pesteux.
« Quatre communes d’Ambositra, (Ambalamanakana, Ambovombe Centre, Ivato centre et Ambatofitorahana) sont les plus touchées par la peste. Selon les résultats des investigations menées par l’équipe du ministère, les habitants d’Ambositra ont des mauvaises habitudes qui consistent à ne pas se débarrasser des nattes déchirées pour les remplacer par une nouvelle, mais la natte usagée est encore placée sous la nouvelle, bien que la première soit très sale. Du coup, les puces pullulent dessous à cause de la crasse qui s’y accumule, d’où la recrudescence de la peste », selon les explications du Dr Manitra Rakotondravony, directeur de la promotion de la santé auprès du ministère.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 18 février à 13:05 | nez_gros (#10715)

    La peste ? C’est un complot contre Madagascar. pas de peste à Comores, seychelles, Ile Maurice, Maldives ? sont ils plus riches et moins corrompus que Madagascar ? non

    Les iles comores et maldives sont sales et corrompus, mais ils n’ont pas la peste, car chez eux il n’y a pas de richesse à voler... t’as capté ou pas ?

    Ici ce sont les riches qui complotent avec des puissances etrangeres pour detruire madagascar

    par la theorie de ruissellement de Macron, si les riches tirent leurs richesses dans une region, la population de cette region doit au moins avoir beneficiée , ne serait ce que pour leur besoins primaires de cette richesse.

    Les iles comores et maldives sont sales et corrompus, mais ils n’ont pas la peste, car chez eux il n’y a pas de richesse à voler... t’as capté ou pas ?

    En occident, les riches s’enrichissent , mais les pauvres au moins mangent , à madagascar, plus les riches s’enrichissent, les pauvrent disparaissent et meurent.

    Les iles comores et maldives sont sales et corrompus, mais ils n’ont pas la peste, car chez zux il n’y a pas de richesse à voler... t’as capté ou pas ?

  • 18 février à 16:59 | râleur (#3702)

    Mesdames et Messieurs, on va construire une ville nouvelle pour pestiférés, avec un cimétière "manarapenitra", tt cela avec l’argent de la Cnaps😅🤣😂😅🤣😂😅🤣😂😅🤣😂

    • 18 février à 17:08 | Isandra (#7070) répond à râleur

      Râleur,

      Mesdames et Messieurs, parce que nous avons la peste, nous devrions arrêter tous les projets présidentiels, tous les investissements structurels.

    • 20 février à 15:44 | Ibalitakely (#9342) répond à râleur

      Tompokolahy & tompokovavy, ny akoholahy & Isanjavavy, miala tsiny indrindra fa adino ny nanisy fanafody fanefitra pesta tamin’ny rano velesina. Ka noho izany & dieny izao ireo bidons jaunes rehetra eritreretina hitaterana rano eny @ buildings manaraka penitra rehetra dia tsy maintsy asian’ny tompony DDT & krezila avokoa, hiasa mafy ny BIANCO & ny zandary hanara-maso izany.

  • 18 février à 17:48 | Vohitra (#7654)

    A cette évolution, Madagascar n’est pas seulement reconnu en tant que pays avec une endémicité élevée de ses faunes et flores, mais aussi un pays foyer endémique des maladies des temps anciens et reculés, la rage, le choléra, la rougeole, et la peste…et 26 décès depuis le mois d’août jusqu’à maintenant, et c’est devenu un fait banal apparemment…et avec de telle approche, comment voulez-vous que les touristes potentiels puissent avoir confiance au système de santé dans le pays pour ceux qui sont adeptes du tourisme de découverte ?

    Et il n’est plus à démontrer que c’est la manque d’hygiène qui en est pour la plupart la justification des apparitions de pics inquiétants des infections, et que les responsables admettent que ces maladies ont toujours existé dans le pays, raisons pour ne pas s’en alarmer davantage…encore une de ces approches un peu singulières…

    La banalisation de la situation de pauvreté cruelle vécue par la population est en marche, et ce n’est pas que la lutte pour la vaincre qui avance, mais c’est la performance de la communication politique pour masquer l’étendue des dégâts ou l’incidence humaine…

    Il y en aura toujours des morts, n’est-ce pas ? Mais l’essentiel ce sont les fêtes et célébrations, la ville nouvelle, les palais à réhabiliter, les terrains de sport…

    En début d’année, il pense déjà à la fête de l’indépendance, et après juin, il pense déjà au panier garni et célébration de la fin d’année à l’extérieur…et ainsi de suite, il a une capacité d’anticipation étonnante, n’est-ce pas ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS