Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 25 mai 2022
Antananarivo | 18h50
 

Société

Journée des droits des femmes

La lutte pour l’égalité des genres est encore loin d’être gagnée

mercredi 9 mars | Mandimbisoa R.

« La lutte pour l’égalité des genres est loin d’être terminée. En effet, même avant la pandémie de Covid-19, les inégalités entre les femmes et les hommes constituaient toujours l’injustice la plus répandue et la plus notable de notre époque. Or, les répercussions de la pandémie ont encore accru cette injustice, a déclaré hier Catherine Russel, Directrice générale de l’Unicef, dans un communiqué lors la journée internationale des droits des femmes.

Pour l’association Nifin’Akanga, elle rappelle que le 08 Mars n’est pas un jour de fête mais un jour pour plaider plus de droits, de protections pour les femmes. Trop de sujets restent encore tabous à cause de l’hypocrisie collective, comme le viol, l’inceste, l’interruption thérapeutique de grossesse (ITG), affirme t-elle. Elle a ainsi organisé un débat hier afin de lever ce tabou, et pour que le 08 mars 2022 soit un tournant pour les filles, femmes malgaches.

Plusieurs personnalités se sont exprimées lors de la journée des droits des femmes hier, la députée de Madagascar élue à Tsihombe, Masy Goulamaly, président de la commission de l’égalité des droits au niveau de l’Assemblée nationale et vice-présidente de la commission chargée de la mise en œuvre de ce même combat au niveau de Southern African Development Community (SADC) a affirmé que l’effectivité de cette lutte pour l’égalité des droits nécessite la contribution de tous.

Andry Rajoelina qui a assisté hier à la cérémonie officielle de célébration de la journée internationale des droits des femmes à Antsirabe a déclaré dans son discours que « Les femmes méritent amplement d’être honorées pour leur force, leur abnégation et leur résilience ». Il a réitéré son soutien à la promotion des droits des femmes tout en soulignant le rôle important de la gent féminine dans le développement du pays. Mialy Rajoelina qui a présidé la cérémonie a quant à elle déclaré que : « la femme est le pilier de la société ». Elle a ainsi encouragé toute les femmes à briller, chacune dans leur domaine. « Chacune de nous porte en elle une lumière que personne ne doit obscurcir » a soutenu la première dame et présidente de l’Association Fitia connue par, entre autres, son combat contre la violence faite aux femmes et la promotion de l’égalité des droits.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 9 mars à 11:46 | Turping (#1235)

    La lutte pour l’égalité et surtout les maltraitances envers les femmes sont loin d’être gagnées .
    - Malheureusement cette problématique ne s’arrête pas à Madagascar mais concerne le monde entier y compris dans les pays développés .
    - Le rôle des femmes ne s’arrête pas uniquement aux tâches ménagères sous les insultes souvent accompagnés par des coups et blessures mais aussi dans l’émancipation à la vie sociétale .
    - Leur rôle au droit de vote et d’assumer les responsabilités dans les entreprises ,....aux postes de direction etc.....contre le sexisme et le masochisme dont elles souffrent au monde du 21 ème siècle car le mérite n’a pas toujours sa place .On constate souvent que pour la même fonction exercée ,les femmes sont payées de 10% à 20% de moins que leurs homologues masculins.
    La femme est l’avenir de l’Homme .Respectons la gent féminine ,car les femmes ne méritent pas d’être traitées en dessous des hommes ,elles ont mis au monde les enfants ,donc elles ont besoin d’amour ,d’affections que d’être traitées comme des bétails .
    - Dans le monde dans lequel nous vivons ,l’alcoolisme ,les drogues ,et les psychotropes rendent les gens fous avec l’enfer que certains vivent au quotidien .Le comportement ainsi engendré ne laisse plus la tolérance envers sa femme ,ses enfants ,...
    Bon courage les femmes ,espérons que les femmes soient bien traitées comme dans les pays nordiques : La Suède ,Danemark ,Norvège ,Finlande.....où la parité Homme / femme est au rendez-vous.!

    - 

  • 9 mars à 14:12 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Cette célébration de la journée de la femme du 08 Mars 2022 n’était-elle pas prévue initialement à Manakara ? Pourquoi ce changement ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS